Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#426 15/02/2019 20h24

Membre
Réputation :   12  

Muschmann a écrit :

L’article date de 2013 et il ne s’agit pas d’achat mais de vente pour un particulier.
Le Napoleon alors cotés 190€ que le journaliste à voulu vendre a été estimé dans une officine 82€ et 160 dans la plus généreuse .

Je suis désolé, j’ai lu trop vite. Il faut dire que ça me paraissait extrèmement bizarre. Mais mon point de vue reste le même, il ne faut se fier qu’à sa propre expérience. Observer et adapter ses placements à ses aspirations. L’or plaisir c’est un fait, beaux objets, numismatique, l’or valeur refuge c’est un leurre. Dans un contexte de scénario catastrophe, rien n’a de valeur si ce n’est de survivre ou surnager. Quant à l’or spéculatif, il évolue tout simplement comme tous autres secteurs qui subissent afflux et reflux de liquidités mais beaucoup moins souplement. Mes propos sont volontairement extrêmes pour être plus marquants.
L’approche de Monsieur DoubleTrouble alliant plaisir de la thésaurisation et petite collection me paraît être le choix idéal dans ce domaine. Et en cas de coup dur, c’est du négociable.


Notre santé est une chose bien trop importante pour la confier aux seuls médecins. Voltaire

Hors ligne Hors ligne

 

#427 16/02/2019 17h36

Membre
Réputation :   3  

Dans un des magasins que j’ai pu visiter on m’a affirmé que l’on pouvait acheter et faire mettre sous scellé ses pièces au nom de son enfant même mineur.
Le délai courant au jour de la transaction celui-ci serait donc exempté de la TVP dans 22 ans alors que si on lui transmet le délai reprend a zéro le jour de la donation.

Est ce que cela est réaliste et légale?

Hors ligne Hors ligne

 

#428 16/02/2019 17h55

Banni
Réputation :   55  

Cela dépend du montant.  Cela peut être assimilé à un présent d’usage.  Cependant beaucoup de magasin font de l’excès de zele dur ce point avec des guichetiers payé pour faire ce qu’on leur dit plutôt que pour reflechir.

Hors ligne Hors ligne

 

#429 16/02/2019 18h42

Membre
Réputation :   12  

Muschmann a écrit :

Dans un des magasins que j’ai pu visiter on m’a affirmé que l’on pouvait acheter et faire mettre sous scellé ses pièces au nom de son enfant même mineur.
Le délai courant au jour de la transaction celui-ci serait donc exempté de la TVP dans 22 ans alors que si on lui transmet le délai reprend a zéro le jour de la donation.

Est ce que cela est réaliste et légale?

Monsieur Muschmann,
Si vous pouvez effectivement faire établir une facture au nom de votre enfant, ça ne posera pas de problème pour lui de la faire valoir dans 22 ans. Mais comment allez vous faire établir une facture au nom d’un mineur? Si votre officine y consent, n’hésitez pas.
Le don manuel de pièces d’investissement et de valeurs mobilières n’est pas exempt de déclaration et de taxation (avec les abattements bien sûr). Seuls les dons familiaux d’argent en sont exempts. Donc, peut être les pièces à valeur faciale non retirées de la circulation, c’est à vérifier.
Cordialement

Dernière modification par gentilhomme (16/02/2019 18h44)


Notre santé est une chose bien trop importante pour la confier aux seuls médecins. Voltaire

Hors ligne Hors ligne

 

#430 16/02/2019 22h21

Membre
Réputation :   3  

La possibilité m’a été offerte de le faire mais je m’interroge sur les conséquences d’un tel choix.

Je pense que logiquement un mineur ne pouvant pas "contracter" , un commerce ne peut établir de facture à son nom.
Si toutefois on en obtenait une ,celle-ci n’est elle pas sans valeur?
Est ce que le bénéficiaire ne pourrait pas se voir opposer cet argument dans le cas d’une future revente lui faisant perdre la possibilité d’échapper à la TPV ?

Ça serait un poil contre productif et finalement pas vraiment un cadeau.

Hors ligne Hors ligne

 

#431 16/02/2019 23h37

Membre
Réputation :   12  

Monsieur Muschmann bonsoir,
Il est rare qu’en France soient votées des lois rétroactives mais il ne faut quand même pas s’appuyer sur la fiscalité d’aujourd’hui pour faire des plans sur la comète sur 22 ans. D’ici là la fiscalité aura continué de dériver.
Si l’or investissement revêt un intérêt pour vous actuellement avec un objectif de diversification personnel ou d’investissement plaisir, lancez vous. Sinon investissez dans le bijou d’occasion, vous vous ferez plaisir ou ferez plaisir à vos proches et vous investirez dans une matière première qui ne perdra pas de valeur, avec une taxation à la vente favorable, si elle demeure comme l’actuelle. Avec un objectif d’investissement à long terme puisque vous envisagez 22 ans, vous devriez vous y retrouver largement, vous ou les personnes qui porteront les bijoux (possession de bonne foi vaut titre).
Je sais que je vais user de poncifs mais ce que vous mangez aujourd’hui sera digéré demain, vos vêtements n’ont plus qu’une valeur d’usage dès que vous les avez achetés, votre voiture perd de 20 à 30 % de sa valeur dès la première année etc…etc…donc pourquoi vous poser autant de questions pour un placement qui vous attire de toute évidence, qui ne représentera qu’une part réduite de votre patrimoine et dans lequel vous vous y retrouverez forcément sur le long terme.
Bien à vous.

Dernière modification par gentilhomme (16/02/2019 23h50)


Notre santé est une chose bien trop importante pour la confier aux seuls médecins. Voltaire

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #432 06/03/2019 09h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   461  

Jusqu’à présent mes conseils sur l’achat d’or physique étaient plutôt théoriques mais maintenant que je suis passé à la pratique, voici mes impressions :

Les meilleurs prix sont clairement en Allemagne. En revanche, beaucoup de Edelmetallhändler ne livrent pas en France, ou à des tarifs prohibitifs pour de petites quantités. J’ai eu une très bonne expérience avec un dealer Suisse ( world-coins Schrag | MA-Shops ) et un dealer de Nürnberg ( Heubach Edelmetalle ? Ankauf Verkauf Gold Silber Münzen ).

En France, Numiscorner ( Numiscorner ~ numismatique ~ monnaies ~ billets ~ médailles ~ jetons - nouvelle identité de CDMA) est franchement très bien. J’ai profité de leurs 5% de réduction pour acheter des roubles à un prix très correct, surtout vu leur bel état. La livraison gratuite est un point positif important. Ils proposent un service de "détective" qui semble très intéressant pour les collectionneurs - quand j’aurais plus d’argent, je pense que j’essaierais d’utiliser ce service pour trouver un bel ange d’or de Philippe VI…

J’ai chiné pas mal de pièces sur eBay. En utilisant eBay Extra - Inscrivez-vous et obtenez des coupons eBay et autres avantages qui donne un coupon de 5€ par 500 points et 1 point pour 1€ dépensé, on peut accumuler des bons qui absorbent les frais d’envoi. Bien entendu, acheter sur eBay c’est renoncer au confort et il faut être très vigilant sur les faux.

Godot & Fils a été recommandé plus haut dans la file, mais je n’en suis pas très satisfait. L’accueil rue Vivienne n’est pas professionnel (si on peut parler d’accueil), et les délais de livraisons sont extrêmement longs pour des articles censés être en stock d’après le site.

En passant à la pratique, j’ai aussi opté pour des types de monnaies différents de ceux que je conseillais au tout venant. Si j’achetais par once, je pense que je ciblerais des Maple Leaf ou des Pandas, mais je préfère personnellement acheter des fractionnaires. J’ai donc opté principalement pour des Napoléons/Vreneli, un peu de roubles (que je ne conseillerais à personne car c’est plus de la numismatique que du bullion), et des monnaies modernes à bas prix. Je n’aime pas les Souverains, même si objectivement c’est une excellente bullion.

En discutant avec mon ami dealer en Inde, j’ai découvert que ce marché fonctionne très différemment des marchés Européens et Chinois. Les bullions frappées par un Etat ne sont pas du tout populaires là bas, elles sont même presque systématiquement refondues ! A la place, les Indiens préfèrent acheter des médailles frappées par des bijoutiers ayant pignon sur rue (généralement frappées avec un motif de dieu Hindou) ou des lingots. Ce genre de médailles étant introuvables sur eBay, il est donc difficile d’avoir une "exposition à l’Inde" dans un "portefeuille" d’or physique. Il existe aussi une différence de prix significative entre le marché interne Indien et le cours de l’or COMEX, visiblement dûe à des droits de douanes importants à l’import comme à l’export.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #433 10/03/2019 17h18

Membre
Réputation :   38  

Doubletrouble, je réponds à votre message pour le plaisir de discuter de nos piécettes !  Sur ce forum, l’or n’est pas de bon ton. Rien que la classification dans la catégorie « exotique » mais finalement ça n’a aucune importance.

Pour les fournisseurs allemands, je suis surpris car je viens de procéder à plusieurs achats chez différents vendeurs et à chaque fois pour une pièce unique et aucun problème pour la livraison. Entre 20 et 30 € par contre mais ce sont des pièces d’une once donc je trouve les tarifs corrects. A chaque fois c’est DHL qui est pris en charge par Chronopost dès la frontière. C’est plus long qu’UPS mais aucun problème.

Pour Numiscorner, je viens de créer un compte et il faut reconnaitre que les pièces sont superbes mais les prix vont avec……
Au-dessus de 500€, le grading est offert et je trouve ça pas mal (même si pour l’instant je n’ai pas de pièce gradée).

Sur Ebay, avec des vendeurs confirmés, c’est également une très bonne source. La grande majorité sont allemands d’ailleurs. Quelques autrichiens et des anglais mais quasiment jamais des français. Il me semble que l’achat d’or sous forme de pièce en France est rare.

En 2011, j’avais acheté chez Godot & Fils, une panda d’une once. Je l’ai reçue rapidement mais la pièce avait été extraite de son sachet scellée d’origine. Une honte pour moi.

J’ai une affectation particulière pour les Pandas (comme vous si j’ai bien compris) et j’ai commencé à acheter quelques vieux millésimes (j’avais déjà les années 2009 à 2019). On les trouve quasi systématiquement en Allemagne. J’achète obligatoirement dans le blister d’origine (et pourquoi pas slabée le jour venu). Pour l’instant je ne dépasse pas des primes de 20% et me constitue tranquillement une collection.
Par contre, je n’aime pas les « fractional » comme disent les anglo-saxons, je ne suis attiré que par les grosses pièces d’or d’une once.
Je collectionne également les produits de la Perth Mint (lunar 2, Dragon).

Pour finir et il me semble que vous en aviez parlé dans une conversation, il reste des pièces numismatique ou la prime est très importante mais il s’agit d’un autre type d’achat mêlant plaisir et investissement. J’ai dans le viseur une 5 pound victoria 1887 (pièce de 40 grammes) et un franc à cheval (la mythique). Les 100 francs or sont de très belles pièces mais j’en ai déjà pas mal.

Au (grand) plaisir d’échanger sur ce thème.

Hors ligne Hors ligne

 

#434 10/03/2019 17h45

Membre
Réputation :   36  

Merci Doubletrouble et Scarabee pour ces messages. Numiscorner paraît en effet être du plus grand intérêt! Je me demandais justement où Doubletrouble avait fait ses achats car la prime sur le 5 roubles est souvent très élevée. Le fait que la cotation a été retirée voilà quelques années du site CPor me laisse penser qu’on y voit de moins en moins une pièce d’investissement.

Pour ma part, j’ai acheté une certaine quantité de pièces d’or voilà quelque temps, je dois avoir aujourd’hui environ 20 KE (la première fois, le Napo était aux alentours de 300 francs à la fin des années 1990; je l’ai fait avec mon premier salaire à vingt ans) et j’envisage de recommencer, même si depuis que j’ai tout placé dans un coffre de banque, l’attrait a un peu diminué pour moi, et même si je suis plus sceptique qu’auparavant sur la capacité de résistance en cas de gros choc: que se passera-t-il par exemple quand tous les échanges commerciaux se feront sans aucune espèce (pas pour tout de suite certes).

J’avais trois sources d’approvisionnement:

- un magasin physique traditionnel (grande ville de province): pas de frais de port, accueil toujours sympathique; pratiquait à la fin le prix affiché sur CPor;

- les ventes aux enchères: je crois que le sujet n’a pas été évoqué, du moins dans les derniers messages. On ne fait pas nécessairement de grosses affaires puisque les professionnels sont aussi présents, mais on a souvent l’argent et l’or au prix du spot voire un petit peu moins; je pense que c’est encore plus intéressant pour la numismatique pure, mais je n’ai pas les compétences pour en juger (j’extrapole d’après les autres secteurs de l’art; les frais de vente sont en outre souvent plus bas pour l’or)… À noter que les prix étaient devenus parfois absurdes vers 2010-2012 en raison de particuliers un peu affolés.

- CGB (Site numismatique, monnaies, billets de collection, medailles, jetons), notamment pour des pièces russes que je ne trouvais pas chez mon fournisseur, mais il paraît peu compétitif face à numiscorner; avez-vous un avis sur la question? J’aimais bien recevoir des catalogues papier, cela dit (mais j’ai dû arrêter d’acheter pendant trop longtemps… c’est fini!).

Je ne suis pas aussi hardi que Doubletrouble pour ebay, car il faut dire que je m’y connais sans doute bien moins que lui!

Hors ligne Hors ligne

 

#435 10/03/2019 18h04

Membre
Réputation :   38  

Cornelius, quelques réponses en vrac.

Comme vous j’ai commencé avec mes premiers salaires au début des années 90 ; 10 ans de plus que vous donc smile
J’ai ensuite arrêté d’acheter durant 10 ans en privilégiant les actions/obligations à l’époque. Puis j’y suis revenu vers 2008 ou l’or était redevenu à la mode. Une grosse période d’achat en 2010 (vers les plus haut donc) puis des achats réguliers depuis avec une accélération relative l’année dernière.
Comme vous, je n’achète que du physique et placé dans un coffre en banque mais pas en France. Je suis comme vous dubitatif sur l’état du pays, de l’union européenne et encore plus de ses banques.

Pour les sources d’approvisionnement :
-    les magasins physiques : assez peu pratiqué et il faut se déplacer. A l’époque d’Internet, j’achète en ligne (je le faisais déjà en 1998).
-    Les ventes aux enchères : uniquement pratiqué sur Ebay. Franchement il n’y a aucun risque avec des acheteurs de forte réputation. Très souvent, les pièces sont en achat immédiat et les  enchères sont devenues plus rares (sur les pièces que je regarde du moins).
-    CGB : jamais pratiquée mais bonne réputation. Attention 12% de frais d’achat en enchère.

Hors ligne Hors ligne

 

#436 10/03/2019 18h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   461  

@Scarabée : Je parlais de frais de livraison élevés en Allemagne dans le contexte d’achat de roubles ou de Napoléons à l’unité smile Dans ce cas, les 20-30€ font beaucoup plus mal, même s’ils sont raisonnables quand on achète des onces.

Je suis également un grand fan de Pandas. Ces monnaies ont une vraie valeur de collection, ce qui est rare pour des monnaies modernes, et une histoire parfois mouvementée. Le forum Chinese Coins Forum - Index a longtemps été une référence. Mon panda préféré est probablement celui de 1996 smile

Je collectionne aussi les médiévales Françaises (même si je n’en ai plus aucune en ma possession actuellement). Soyons francs, ce sont les plus belles monnaies de l’Europe du Moyen-âge. Le Franc à Cheval est en effet magnifique, j’en ai eu un pendant plusieurs années avant de devoir le revendre à regret. Dans le même style, le cavalier d’or de Rennes est une merveille et je m’en veux toujours de ne pas avoir acheter celui qui était disponible en 2013. Actuellement je ne pourrais plus me permettre ce genre d’achat sans devoir toucher à ma collection Chinoise…

Soyons honnête au sujet des fractionals : même si je me suis permis une fantaisie avec les roubles, je fais exprès de me limiter à ça pour rester sur une collection que je n’aurais pas de scrupules à liquider le moment venu. Si je m’écoutais, j’aurais plutôt un seul (mais magnifique) Panda MS69. Et malgré tout il faut que je reste sur mes gardes, je commence à me prendre d’affection pour les Cérès !

@Cornelius : Vous avez tout à fait raison pour les ventes aux enchères, et je devrais m’y mettre. J’ai commencé bien plus tard que vous deux (en 2008-2009) et je regrette bien de ne pas être né une dizaine d’années plus tôt pour me goinfrer de monnaies Chinoises dans les années 1990s. Dans tous les cas, j’ai commencé sur les marchés Chinois, sur eBay et j’ai encore des difficultés à me sentir tout à fait à l’aise dans les salles de ventes ou salons Français, à l’ambiance parfois beaucoup plus "pincée". Pour le coup, j’ai été agréablement surpris par l’ambiance chaleureuse des bureaux de PCGS à Paris. Mais c’est un défaut de millenial introvert dont je devrais me défaire, car cela m’empêche bêtement de rencontrer plus de collectionneurs Français.

Et vous avez raison, cela me fend le coeur de laisser ma collection au coffre. En Chine, mes pièces étaient éparpillées sur mon bureau : je pouvais à loisir en prendre une pour la faire jouer de ses reflets sous la lumière diffuse (à cause du smog) du soleil de Beijing, en réfléchissant à un bug compliqué. Je n’ose pas faire ça en France, surtout après qu’un collègue m’ait raconter que tous les Louis de sa famille avaient disparu lors de cambriolages successifs.

@Scarabée : Pendant un temps une partie de ma collection était au coffre à Hong Kong, et c’était encore plus frustrant que le coffre en France. Je vous tire mon chapeau pour votre rigueur !

Quant à l’Euro ou aux banques européennes… Disons que je ne suis pas 100% pessimiste (l’Euro peut être "sauvé" en mutualisant la dette Européenne, et à défaut je verrais bien une démolition contrôlée, avec la France, le Benelux et l’Allemagne gardant une monnaie commune) mais que ce n’est pas pour rien que 40% de mon PEA est en NOK, au delà du taux de change attractif. A une époque où les taux directeurs sont négatifs et la monnaie créée ex nihilo en tapotant sur un clavier, je pars du principe qu’il faut s’endetter au maximum pour convertir ces bits en objets physiques de préférence productifs. Quand la musique s’arrêtera, au moins on aura une chaise.

Dernière modification par doubletrouble (10/03/2019 18h35)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#437 10/03/2019 18h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2059  

doubletrouble : vous ne précisez pas ce que vous achetez à quel endroit. Du coup votre message est étrange car on croirait que vous conseillez ces sites quel que soit ce que l’on veut acheter. Or, un vendeur est rarement bien placé sur tout.
Vous dites que les Allemands sont les moins chers : pour quelles pièces ? De la 20 F nap d’investissement (boursable ?). Je serais étonné !
De même pour numiscorner : en regardant rapidement, je vois des 20 F naps à 350 € et plus, ce qui me semble très cher pour des raretés numismatiques très relatives… Je n’y vois pas de pièces d’investissement.

Je ne veux pas rentrer dans une polémique avec vous, mais je vais juste dire pour nos lecteurs : acheter c’est facile, ce qui est difficile c’est de revendre. Si on veut pouvoir revendre rapidement le jour où le besoin se présente, il faut impérativement :
- rester sur les pièces les plus connues et reconnues. Encore aujourd’hui en 2019, je recommanderais les 20 F françaises et suisse, en bon état ("boursable"). Quand on a le choix, préférer des pièces quasi-neuves (des refrappes) à, par exemple, telle Napoleon tête nue "presque rare", mais relativement usée, qui risque d’être plus difficile à fourguer à la revente.
- ne pas mixer les types de pièce. C’est plus difficile à compter, plus difficile à revendre.

Pour moi personnellement, je préfèrerais encore acheter à des particuliers sur LBC (en local, jamais par correspondance), que sur ebay. Avec une balance de précision et un oeilleton (qu’on peut acheter pour 15-20 € au total sur la baie), et en se formant un minimum, on devient un acheteur correct. Alors que sur la baie, les possibilités d’arnaques sont infinies : états de conservation surévalués, photos manquant juste assez de précision pour masquer les défauts, etc.

Je l’ai déjà dit, je le redis : il faut savoir si l’on veut acheter de l’or, ou si l’on veut acheter des pièces de collection. Si l’on veut acheter de l’or, il faut acheter le support physique le plus liquide qui permette d’acheter de l’or au spot ou quasiment. On achète des unités d’or, et basta.

Si l’on veut acheter des pièces de collection, libre à vous, mais attendez-vous à une revente difficile. Toute collection est difficile à revendre, par définition : il faut vendre chaque élément à son acheteur potentiel, qui ne va acheter que cet élément-là car il complète sa collection, donc on doit vendre au détail, ce qui demande beaucoup de temps et de compétence. De plus, la collection de ce truc-là peut être passée de mode.
Investir dans une collection est un hobby sympathique, mais très rarement un placement avisé, comme on l’a dit encore récemment : Investissements originaux (voitures, figurines…) ?

Tout cela étant dit, je précise que je n’ai aucun problème avec les collectionneurs, à qui je souhaite beaucoup de plaisir dans leur sympathique loisir !


Qui sait de quoi le futur sera fait ?

Hors ligne Hors ligne

 

#438 10/03/2019 18h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   461  

@Bernard2k : J’ai épuisé le stock de Roubles de Numiscorner (effectivement leurs Napoléons sont chers), et j’ai aussi acheté des Roubles chez Heuchbach. J’ai acheté un Napoléon très bon marché au vendeur suisse. La majorité de mes autres acquisitions ont été réalisées sur eBay.

Je suis tout à fait d’accord avec vous sur la maxime "acheter c’est facile, vendre est une autre histoire". C’est pour celà qu’il faut être intraitable avec la prime et veiller à la condition des pièces. J’achète de préférence en AU/MS, sachant que la prime de la côte CPor s’applique aux pièces boursables (condition qu’on pourrait résumer à VF/XF non nettoyée). Je vois ça comme une marge de sécurité, les monnaies de belle condition étant plus liquide et mieux payées.

On va dire que mon idéal est d’acheter une monnaie de collection au prix d’une unité d’or smile

Après, je ne mise pas sur des boutiques ayant pignon sur rue pour la revente. J’ai de nombreux contacts numismatiques en Chine, en Inde et aux USA susceptible de me racheter des monnaies de gré à gré à de bien meilleurs prix qu’un dealer Parisien. Si l’objectif est la revente dans ce type de boutique, il faut au moins un rallye de 20-30% sur le prix de l’or pour retomber sur ses pieds.

Dernière modification par doubletrouble (10/03/2019 18h53)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #439 10/03/2019 21h48

Membre
Réputation :   36  

Doubletroube a écrit :

Dans tous les cas, j’ai commencé sur les marchés Chinois, sur eBay et j’ai encore des difficultés à me sentir tout à fait à l’aise dans les salles de ventes ou salons Français, à l’ambiance parfois beaucoup plus "pincée".

Vous n’êtes pas tenu d’assister à la vente physiquement! Vous pouvez:

- laisser un ordre à la salle des ventes ou à l’expert (à ne faire que si vous êtes un proche - et encore! dans certaines salles des ventes cet ordre qui devrait être votre maximum devient le prix de départ…);

- laisser un ordre secret via interencheres ou drouot;

- assister à la vente en live via interenchere (et sans doute aussi Drouot?): une caméra filme le commissaire-priseur, c’est comme si vous y étiez, vous enchérissez en cliquant (à condition de vous être enregistré auparavant). Vous devez verser une commission supplémentaire, peu élevée.

En outre il y a trois inconvénients à être sur place:

- le temps perdu évidemment, qui ne rend l’opération rentable que pour de gros achats ou une rareté;

- les pros n’aiment pas toujours les amateurs; il arrive qu’ils se liguent pour vous gêner (pas vu en numismatique mais dans d’autres domaines);

- pour les ventes de métaux précieux il arrive que les lots soient au coffre: vous ne partez pas avec à la fin de la vente et devrez de toute façon revenir.

Enfin ne croyez pas que l’ambiance des ventes aux enchères soit spécialement "guindée": c’est dans les films ou peut-être sur quelques ventes à Paris. En province, sauf pour les ventes du samedi après-midi et du dimanche, les locaux ressemblent à des hangars avec des revendeurs peu élégants, des interpellations… Mais lors de ces ventes du samedi et du dimanche, ou en soirée, on rencontre des vrais connaisseurs amateurs (plutôt âgés) qui sont heureux d’échanger, même quand on est timide!

Hors ligne Hors ligne

 

#440 27/03/2019 19h03

Membre
Réputation :   0  

Est-il possible d’acheter de l’or avec sa société holding ? Une sarl pour ma part.

Si oui y a t’il des taxes supplémentaires par rapport à un achat en tant que particulier ?

Hors ligne Hors ligne

 

#441 27/03/2019 19h05

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

Avec une société vous pouvez parfaitement acheter une voiture… de société. Du moment que vous avez une facture il n’y a aucune raison que vous ne puissiez pas acheter d’or. Par contre il appartiendra aà vsotre société, et non pas à vous directement. Pour ce qui est de taxes, il n’y a aucune raison pour qu’elles soient plus élevés que pour un particulier.

Peut-être pourriez-vous faire une mise à jour de votre présentation, qui date de 2011. Cela pourrait être intéressant de voir votre évolution depuis tout ce temps.

Dernière modification par Neo45 (27/03/2019 19h07)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#442 13/07/2019 15h21

Membre
Réputation :   60  

Bonjour,

Je m’apprête à acheter de l’or + argent physique de bullionvault

Plusieurs personnes sur ce forum disent que c’est un site de confiance, sur ce point la je n’ai pas forcément de questions.

Mais qu’en est-il pour la détention physique? Après l’achat, est-ce qu’il y a une sorte de contrat qui prouve qu’ils nous gardent notre matière "physique" officiellement?

Merci pour le retour!

Hors ligne Hors ligne

 

#443 13/07/2019 15h55

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

Il me semble qu’il y a quelques années (je ne sais pas comment ça fonctionne aujoird’hui), le stock était régulièrement audité par un organisme spécialisé (ou quelque chose comme ça).

Après tout ceci reste, comme vous le dites, une question de confiance.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#444 13/07/2019 17h20

Membre
Réputation :   18  

Ils publient chaque jour :
- la liste des comptes utilisateurs avec les montants détenus de montant ;
- la liste des barres physiques avec no de série, lieu de stockage, etc…

https://www.bullionvault.com/audit.do?c … ative=GOLD

Vous pouvez alors vérifier que le volume détenu dans les coffres est supérieur au volume détenu sur les comptes des utilisations.

C’est un peu le même principe que les ETC en métaux physique qui publient la liste des barres qu’ils possèdent : https://etf.invesco.com/sites/default/f … 06.28A.pdf

Edit: Fonds => ETC

Dernière modification par androw (13/07/2019 17h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#445 13/07/2019 18h38

Membre
Réputation :   72  

Bonjour,
Dans le cadre d’un héritage nous sommes 3 a avoir beneficié de quelques bijoux/chaines en or, et quelques petits diamants.
2 d’entre-nous souhaitons vendre le tout, le 3eme souhaite conserver sa part en or.
Comment proceder equitablement ? Vendre le tout, et racheter 33% en or, ou estimer et mettre de coté le 1/3 en or qui sera redonné au 3eme ?
Le souci est que ce que nous avons n’est pas homogene notamment a cause de diverses bagues avec bijou, et d’un bracelet representant 20 a 30% en valeur du tout orné de petits diamants.
Sauriez-vous egalement ou vendre le tout pour le meilleur prix ?


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

#446 13/07/2019 19h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

Bonjour Colia,

Vendre pour ensuite racheter me semble être une bien mauvaise idée. En effet, en vendant vous serez assujettis à la Taxe sur les Métaux Précieux, qui s’élève à 11,5% du montant total de la vente. Autrement dit, vous ne pourrez pas racheter autant que vous aurez vendus. D’autant plus qu’il il y a également le spread. Bref… vendre et racheter aussitôt est à oublier.

L’idéal serait de faire évaluer la totalité de l’or disponible, et, si possible, tout vendre sauf 1/3. En général il existe (dans les "grandes" villes) des boutiques de rachat d’or ayant pignon sur rue. Il devrait donc être assez aisé de se renseigner sur celles-ci en furetant un peu en ligne.
Si le montant total est assez important, il n’y a pas de raison (c’est juste mon avis) que la boutique refuse de vous faire un partage 1/3 - 2/3, sachant que vos allez lui en revendre la plus grosse partie du tout.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #447 13/07/2019 19h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   743  

La réponse ci-dessus est fausse.

La vente de bijoux est exonérée de taxe sur les métaux précieux, du moins lorsque le prix de cession est inférieur ou égal à 5 000 €. La limite de 5 000 € s’applique à chaque cession. En pratique, il convient de l’apprécier objet par objet. Donc, à moins que vous n’arriviez à vendre ce fameux bracelet pour plus de 5 000 €, l’intégralité de la vente sera exonérée. En revanche, il y a beaucoup de moutons noirs parmi les "acheteurs d’or", certains voudront à tout prix vous prélever la taxe afin de gonfler leur bénéfice - ne vous faites pas avoir.

Ainsi, il serait tout à fait envisageable et sûrement beaucoup plus facile pour les héritiers de vendre les bijoux et de se faire payer un tiers en or (20 Francs Napoléon par exemple, le plus facile à revendre) et les deux autres tiers par virement bancaire. Il vous faudra en revanche trouver un intermédiaire sérieux et compétent.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #448 13/07/2019 19h35

Banni
Réputation :   525  

Colia, ce qui me parait personnellement le plus simple dans ces situations (la partie "compliquée" étant éventuellement  l’estimation) est de faire un tableau avec une estimation la plus juste possible du prix de vente de chaque objet. Pour deux d’entre vous, la problématique est ensuite simple: Vous souhaitez chacun un tiers en cash du total.

C’est au troisième de décider ce qu’il souhaite faire. Il peut choisir ce qu’il veut éventuellement garder ou non. Il peut bien garder le tout s’il le souhaite, il a juste à vous payer les 2/3 du total. Inversement, il peut garder moins d’1/3 en valeur et prendre une partie de cash également. Il peut aussi décider que vendre le tout est la bonne solution, prendre son 1/3 de cash et en disposer ensuite à sa guise.

Pour de la vente éventuelle, obtenir le prix "spot" de l’or (ou juste en-dessous) pourra se faire chez n’importe quel vendeur (sérieux) d’or (enfin, un spécialiste de l’or qui fait du rachat, ici en l’occurrence). Mais des bijoux vaudront logiquement éventuellement  davantage que leur poids en or (la valeur n’étant pas que le prix de l’or composant les bijoux), donc il me paraîtrait logique de s’adresser à des bijoutiers ou des gens spécialisés dans le rachat de bijoux (et puis les racheteurs d’or ne sauront pas quoi faire des diamants). Commencez peut-être par faire le tour des bijouteries locales. Je peux vous fournir un lien vers une société Berlinoise que je connais et qui pourra normalement répondre à votre besoin (je ne saurais m’avancer sur la justesse du prix qu’ils vous proposeront): Pfandleihhaus Lohmann Berlin - Appraisal service - (il s’agit de la page qui devrait vous intéresser, avec le site basculé en Anglais).

PS: Si le souhait du troisième est une exposition à l’or, vente (sous réserve d’obtenir un prix sensiblement supérieur au "spot") puis rachat de pieces ou lingots parait le plus judicieux (hormis éventuel problème de fiscalité).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #449 13/07/2019 20h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

lopazz a écrit :

La réponse ci-dessus est fausse.

Erronée… dans le sens où je n’avais pas fait attention qu’il s’agissait de bijoux. Forcément ça change tout, j’en conviens.

Sur les messages précédents la demande de Colia il était question d’or pur chez Bullionvault, je suis resté sur le même type de biens.

Mea culpa

Dernière modification par Neo45 (13/07/2019 20h48)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#450 14/07/2019 11h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   376  

Bonjour, vous parlez de diamants ce qui me surprends, en général on a surtout des brillants ou pire. Il faut clarifier ce point, s’il s’agit d’authentiques diamants, la valeur est bien supérieure a quelques grammes d’or et a contrario pour caricaturer, ils ne valent presque rien. Vérifiez également si le bracelet ou d’autres pièces sont signés, et voir le type de taille des diamants ( permet de dater le bijoux et d’affirmer son intérêt éventuel). wink


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur