Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#976 14/02/2019 07h15 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   99 

Exactement M07 c’est bien pour les exceptions, c’est écrit sur votre capture d’écran.
Ce doit être pour les reg T comme le dit Mevo, mais je n’ ai vu mention nulle part de cette précision ! Vu que vous obtenez une marge différente de votre côté, ce doit être vrai.
J’ai un reg T pour ma part (compte avec marge <$100k), je vérifierai cette marge en simulant l’achat de la pref C smile

Hors ligne

 

#977 18/02/2019 15h18 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   46 

Je fouillais parmi les sociétés qui ont des prefs qui peuvent m’intéresser et je suis tombé sur une présentation de CorEnergy. Dans les annexes, ils proposent un calcul de ratio de couverture pour les intérêts de la dette et des dividendes des prefs. Ils utilisent la méthode d’addition des intérêts (fixed charges) et des dividendes préférentielles. C’est celle qui me semble la meilleure.
Ca m’est bien utile et surtout ça change des articles sur SA vantant des ratios de couverture de 10x, 15x ou 20x en ne considérant pas la charge d’intérêts, alors que la société analysée est en fait très endettée (je ne parle pas de CorEnergy, celle-ci n’a pas un gros endettement)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/7693_corr.jpg
source: earnings slides Q3 - 2018, CorEnergy, dispo sur son site

Sinon, à mon avis, la pref de CorEnergy est intéressante à acheter sous les $25 (comme lors d’une panique sur les prefs type décembre 2018). La société ressemble pas mal à une MLP dans le midstream sauf qu’il s’agit d’une REIT! La retenue est donc de 15% et non de 37%.

CorEnergy Infrastructure Trust a écrit :

CorEnergy Infrastructure Trust, Inc. (NYSE: CORR, CORRPrA), is a real estate investment trust (REIT) that owns essential energy assets, such as pipelines, storage terminals, and transmission and distribution assets. We receive long-term contracted revenue from operators of our assets, primarily under triple-net participating leases. For more information, please visit corenergy.reit.

Hors ligne

 

#978 22/02/2019 13h25 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   46 

Bons résultats de Teekay LNG L.P. : press release Q4

J’hésite à acheter quelques commons vu les belles perspectives pour 2019. Par contre, les dividendes seraient retenues à 37%.

Je possède toujours des TGP-B.

Hors ligne

 

[+1]    #979 01/03/2019 21h22 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   47 

Sinon il y a aussi les TOO-PRE qui sont en petite forme depuis 1 semaine, et ce malgré une belle publication de TOO il y a 3 semaines. Sans doute des effets de rebalance entre indices, ou un gros qui sort. On peut les avoir ce jour à 19.45 alors qu’elles étaient remontées à 22 recemment.
TOO est maintenant majoritairement détenue par Brookfield Infrastructure, c’est du solide - voir les articles afférants sur SA.

Hors ligne

 

#980 02/03/2019 20h52 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   354 

Bonsoir !

Oui, les préférentielles TOO-prE (comme TOO-prB) ont eu un coup de mou, après le rebond de février.
Le rendement est intéressant.
Le seul (petit) souci, c’est que IB demande une marge de maintien de 30 % ; contre 15 % pour plusieurs autres préférentielles de mon portif :  JE.prA, TGP.prB, MINDP, TNP.prE, CBL.prE (oui, la préf de CBL ne nécessite que 15 % de marge de maintien…)


M07

Hors ligne

 

#981 04/03/2019 13h02 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   46 

C’est étrange que TOO-A ait un prix si élevé comparé à B et E. Un trader pourrait très bien vendre A à découvert et acheter des B en empochant les presque 1.5% de différence en current yield.

Hors ligne

 

#982 04/03/2019 15h31 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   47 

Je pense que le marché commence à pricer un call possible sur PRA - Avec Brookfield aux commandes, le call ne serait pas idiot, ils peuvent certainement trouver des financements moins chers. Je pense aussi que c’est la raison pour laquelle l’arbitrage entre PRA et PRB ou PRE n’est pas fait - trop dangereux.

Hors ligne

 

#983 04/03/2019 15h56 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   46 

Ca m’étonnerait que les A soient callées avant un bon moment. Ils ne coûtent que 7.25% par an VS les 8.875% que distribue les E.
Les E ont été émis début 2018. Impossible de refinancer à moins de 7.25% maintenant. A moins qu’ils ne veuillent remplacer par de la dette, cela me paraît aussi improbable.

Hors ligne

 

#984 04/03/2019 17h42 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   492 

Oh, Maiden sad

Nouveau portfolio loss transfer signé avec Enstar à la place de l’ancien (maintenant jusqu’au 31 décembre 2018), déclaration que le 10-K ne serait pas rempli dans les délais et demande d’extension, annonce que les résultats sont a priori bien pourris, et que les versements sur les prefs restent coupés pour l’instant (la reprise des versements parait d’ailleurs plutôt compromise. La meilleure espérance serait sans que la société soit liquidée et qu’il reste de quoi payer une bonne partie du par).

Maiden a écrit :

Due to the timing of the Company’s entry into the New MTA with Enstar, the Company is unable, without unreasonable effort or expense, to file its Annual Report on Form 10-K for the year ended December 31, 2018 on a timely basis [..]

The Company also reported in conjunction with the New MTA that it had increased the loss reserves in its AmTrust segment by more than $200 million in the fourth quarter 2018 and would report a significant operating loss for the quarter and year ended December 31, 2018
[..]
Finally, on February 26, 2019, the Company’s Board of Directors did not authorize any quarterly dividends related to either its common shares or any series of its preferred shares.

Source: Document

Dernière modification par Mevo (04/03/2019 17h47)

Hors ligne

 

#985 04/03/2019 19h47 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   25 

Petit résumé de l’histoire de Maiden sad

Maiden Holdings: governance gone bad | The Royal Gazette:Bermuda Bryan Dooley

Doing a bit of digging, we find that Maiden Holdings and its sister company, AmTrust, Inc were founded by the Karfunkel family, a couple of brothers who began their less than illustrious careers by being sanctioned by the SEC in 1971 for selling unregistered securities, among other things.

The Karfunkels created Maiden Holdings in Bermuda as a sort of captive reinsurance vehicle and a way to lay off mounting claims risk. Underpriced insurance policies from AmTrust were reinsured by Maiden giving AmTrust a competitive advantage, until it blew up. With Mr Zyskind having a hand in both operations, it was a perfect set up.

The bonds traded up on the news. After all, the covenants in the debenture indicated the call was mandatory upon the occurrence of certain events, mainly when the company sold its Maiden North America subsidiary.

This subsidiary was the entity backing the debenture and the transaction was consummated late last year. However, a few weeks ago the company changed its mind and decided to keep the proceeds to themselves, ostensibly committing an act of fraudulent conveyance. The bonds tumbled over 20 per cent on the news.

Not to be left behind in the competition for poor governance, AmTrust, now a private company, recently decided they do not care much about their asset owners either. After previously announcing they would continue to maintain listings of their preferred stock and baby bonds on the New York Stock Exchange, last week the company reversed course and said they would now delist all of the issues.

Hors ligne

 

#986 15/03/2019 20h04 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   563 

Ladenburg ou LTS qui avait ete pas mal chahute aussi en 2018 semble avoir réussi a se stabiliser .
Pour rappel LTS PRA est une des rares mensuelles avec coupon de 8https://www.preferredstockchannel.com/symbol/lts.pra/

Ladenburg Thalmann Financial (NYSEMKT:LTS):
Q4 GAAP EPS of $0.01 in-line.
Revenue of $355.12M (+3.2% Y/Y) in-line.
Ladenburg Thalmann Financial Services (NYSEMKT:LTS) rises 2.1% in premarket trading after Q4 net income, excluding the effect of adopting ASC 606, of $0.5M, or break-even on a per share basis, compares with a loss of $1.8M, or 1 cent per share, in the year-ago quarter.
Q4 GAAP EPS of 1 cent came in-line with the consensus estimate.
Q4 adjusted EBITDA of $29.1M jumped 56% from $18.7M in the year-ago period.
Q4 revenue, excluding ASC 606, of $393.5M rose 14% from $344.0M in the year-ago period.
Client assets under management of $166.4B at Jan. 31, 2019 increases from $158.6B at Dec. 31, 2018.

Press Release

Bonne nouvelles pour les preferred de Landmark que j’avais vendu a cause des fameux 37% de retenue soit LMRKO, LMRKN et LMRKP

Landmark owns land investments that it rents to tower companies, billboard operators and solar investors.
The business model creates very resilient cash flow with triple net leases, long lease terms, minimal capex and consistent rent increases.
Despite resembling a net lease REIT, the company trades at close to 2x lower valuation multiple to similar companies.
High insider ownership: Insiders own 13% of the shares outstanding and are still loading up with huge amounts of shares.
LMRK is planning to convert from an MLP structure to a REIT structure and internalize management. This could be the catalyst that would result in +50% capital gains.

seekingalpha.com/article/4248220-10_4-p … astructure

Quelques preferentielles malmenées encore comme DLNG et CBL mais bonne remontee dans l’ensemble chez moi.
Et chez vous?

Dernière modification par sissi (15/03/2019 20h17)

Hors ligne

 

[+1]    #987 15/03/2019 20h44 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   47 

Pareil chez moi, effectivement il reste TOO, DLNG et CBL basses, le reste a bien remonte et je commence tout doucement a alleger…
CBL et DLNG sont deux tres bons dossiers prefs pour le moment, dans les 2 cas la common est massacree par le marche, avec sans doute de bonnes raisons, mais les prefs sont clairement sous-evaluees. Je viens de reprendre 1000 CBL-PRE du coup.

Hors ligne

 

#988 15/03/2019 21h13 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   563 

Vu le 37% de retenue sur les MLP et Landmark etc j’ai vendu ces positions et ajoute des preferentielles sans retenue

De meme j’ai allege des preferentielles a 15% de retenue qui ont dépassé 25 USD du montant du dividende a venir pour renforcer ailleurs….dont DLNG

Hors ligne

 

#989 17/03/2019 11h00 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   46 

J’ai continué à m’exposer à TOO. Peut-être est-ce à tord mais c’est ma plus grosse position en prefs.

Je pense vendre quelques autres positions qui présentent des YTC trop faibles. Ca ne me dérange pas de porter des prefs au-dessus du pair si le rendement/risque ne paraît intéressant. Cependant, lorsque la date de call s’approche et que le YTC baisse, il faut profiter de vendre à bon prix.

Hors ligne

 

#990 17/03/2019 17h33 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   22 

sissi a écrit :

Vu le 37% de retenue sur les MLP et Landmark etc j’ai vendu ces positions et ajoute des preferentielles sans retenue

De meme j’ai allege des preferentielles a 15% de retenue qui ont dépassé 25 USD du montant du dividende a venir pour renforcer ailleurs….dont DLNG

Bonjour Sissi,

vous dites avoir vendu vos preférentielles sur les MLP ce que je comprends vu la retenu, mais avoir renforcer DLNG (Dynagas LNG Partners LP) est un LP (certes pas MLP, mais LP quand même.
Du coup il devrait être également soumis aux 37% de retenu !?
Est-ce que j’ai loupé quelque chose ?

Sinon comment faites-vous pour connaitre les Pref qui n’ont pas de retenu (sachant que je suis Français).

Merci d’avance pour votre retour.

Cordialement
Zi_one

Hors ligne

 

#991 17/03/2019 18h02 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   99 

Stouf a écrit :

J’ai continué à m’exposer à TOO. Peut-être est-ce à tord mais c’est ma plus grosse position en prefs.

Je pense vendre quelques autres positions qui présentent des YTC trop faibles. Ca ne me dérange pas de porter des prefs au-dessus du pair si le rendement/risque ne paraît intéressant. Cependant, lorsque la date de call s’approche et que le YTC baisse, il faut profiter de vendre à bon prix.

En 2016 et 2017 j’avais 0% de retenue chez IB pour Dynagas et Dynagas - A.
Je suis FR.
Celles qui ont des retenues sont les sociétés américaines.

Hors ligne

 

#992 17/03/2019 21h51 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   354 

Bonsoir !

Pour DLNG, la prA sera callable en 2020 ; mais la prB ne le sera qu’en 2023.
Vu les cours, les rendements / distribution sont proches : 12,37 % (A) vs 12,20 % (B).

J’ai une question (qui n’a rien à voir avec DLNG). Lorsqu’une préférentielle US (ou canadienne) a une retenue à la source appliquée par IB, est-ce que le fait de choisir volontairement une bourse (plutôt que SMART), par exemple ISLAND, peut changer les choses ?   Je pense bien sûr aux actions disponibles, chez IB, sur plusieurs bourses.

Dernière modification par M07 (18/03/2019 07h13)


M07

Hors ligne

 

#993 18/03/2019 10h58 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   563 

Il me semble que ca ne changerait rien quant a la retenue appliquée chez IB.

Hors ligne

 

#994 18/03/2019 11h02 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   99 

Oui c’est seulement la place de marché où se font les échanges. C’est le pays du siège de la société qui compte

Hors ligne

 

#995 18/03/2019 16h14 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   46 

Stouf a écrit :

Je pense vendre quelques autres positions qui présentent des YTC trop faibles. Ca ne me dérange pas de porter des prefs au-dessus du pair si le rendement/risque ne paraît intéressant. Cependant, lorsque la date de call s’approche et que le YTC baisse, il faut profiter de vendre à bon prix.

Conformément à ce que je disais hier, je viens de vendre BRG-A à $26.70 (ex-div dans environ 3 jours, donc le prix stripped est proche de 26.2). Le call le plus proche est en octobre 2020. Le yield to call ne me semble plus suffisamment attractif.

Bon rendement sur ce dossier avec peu de risque.

Dernière modification par Stouf (18/03/2019 16h15)

Hors ligne

 

#996 21/03/2019 19h54 → Actions préférentielles US : une alternative aux obligations (obligation préférentielle, obligation à dividende prioritaire, obligation)

Membre
Réputation :   47 

Pour ceux qui aiment le risque, une article de SA sur CBL et ses prefs aujourd’hui : seekingalpha.com/article/4249926-sell-cbl-cbl-d-cbl-e

Clairement les prefs de CBL sont sur une bien mauvaise pente depuis 1 mois, mais avec un yield de 17% aujourd’hui, et le fait que la banqueroute de CBL ne devrait pas arriver avant 2023 dans le pire des cas, le risque bien réel pour le capital est presque couvert par les intérêts. Interessant dans tous les cas, ça permet au minimum de se poser les bonnes questions.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech