Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+3]    #51 10/10/2018 20h14 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Réputation :   

Bonsoir à tous,
En tant que directeur d’EHPAD, qui a de plus travailler pour les 3 secteurs publics, privé lucratif et associatif  à l’heure actuelle, je crois que je peux apporter ma pierre au fil de ce post.
Je suis « fatigué » par ces reportages « tape à l’œil » qui montre une vision parcellaire et racoleuse  de la réalité du secteur.
Oui les 3 secteurs ont les mêmes mode de financement
Tous les EHPAD ne travaillent pas mal quelque soit le secteur, on trouve de tout et partout.
Néanmoins, certains privés font des marges indécentes (25% pour celui pour lequel j’ai travaillé), qu’il y ait un retour sur investissement est légitime mais dans des proportions raisonnable et pas  au détriment des résidents et des salariés…
Le public manque cruellement de moyens, l’état n’a plus d’argent…
Le privé associatif on y trouve de tout, du très bien géré "au cordeau" pour le bien être des résidents à la petite association qui ne’ y arrive plus et qui s’accroche coûte que coûte.
De plus, nous sommes de plus dans une relation avec les familles qui se situe sur le « je paye donc je veux », pas forcément illégitime mais souvent excessive…
Merveilleux métier ( bien que parfois difficile), restons dans l’humain au service de l’humain.

Hors ligne

 

#52 10/10/2018 20h35 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   173 

@Caceray : j’ai toujours détesté l’école et son formattage, mais je ne vois que la note chiffrée pour à la fois améliorer la performance "brute" des enfants et redonner de l’autorité aux professeurs : les parents n’iront plus baffer un prof s’il peut d’un trait de stylo rouge supprimer leur prime.

Vous parlez d’injustice, mais notez bien qu’il s’agirait d’une prime. Les parents de bons élèves toucheraient un bonus mais ceux dont l’enfant a des mauvais résultats garderaient le montant de base. En revanche, l’absentéisme et les fautes graves comme frapper/cracher sur un prof pourraient probablement justifier d’un vrai malus.

A noter, rien n’interdit d’introduire de nouvelles matières plus manuelles dans le cursus (et on devrait pouvoir partir en apprentissage dès la 5ème). Quant à redorer le blason des professions manuelles… Je ne comprend pas pourquoi elles sont tellement méprisées en France (même quand elles sont lucratives). C’est un problème culturel récent que je soupçonne d’être lié à l’inflation des diplômes et leur rôle devenu prépondérant dans l’ascension sociale. Les cols blancs méprisent les cols bleus, et les cols bleus deviennent anti-intellectuels. Compliqué d’inverser la tendance tout en restant dans un esprit de liberté. Peut-être des stages agricoles ou dans les services de la ville (jardinage, voirie, entretien…) pendant la scolarité ?

Et soyons sévère, mais juste : un malus pour le casier judiciaire serait profondément cruel pour des parents qui ont fait de leur mieux mais dont le gamin tourne "mal" malgré tout. Je ne serais pas non plus pour supprimer les aides à quelqu’un ayant un casier. Par contre, je rétablirais le travail en prison. L’occasion de se trouver peut-être un talent insoupçonné, et de se sentir utile. Les prisonniers pourraient par exemple coudre les uniformes gratuits des gamins, réparer des monuments historiques, nettoyer leur ville (ravalement, tags, chaussée…).

Et vous soulevez un dernier point qui me tient à coeur : moi Président, les hommes et femmes au foyer (qui prennent soin de leurs enfants ou de leurs anciens) bénéficieraient automatiquement d’un revenu. Ca rendrait le choix viable pour beaucoup de personnes qui préféreraient ça plutôt que d’enchaîner des "boulots de merde", et surtout ça serait une reconnaissance sociétale de leur travail difficile et important.

J’arrête là le hors sujet sur cette file intéressante smile

Dernière modification par doubletrouble (10/10/2018 20h37)

Hors ligne

 

[+1]    #53 10/10/2018 21h40 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1342 

A tous et à maxcorporis en particulier :
oui, j’ai effacé mon message pour fuir cette discussion.

Elle est propice à tous les malentendus :
- déjà on est dans le fil Orpea, or on a commencé à y parler du reportage de M6 qui ne traite pas d’Orpea (le nom est peut-être cité rapidement comme faisant partie des chaînes d’Ehpad, mais c’est tout, en tout cas pour ce que je me rappelle) ; ce sont les Opalines qui sont mises en cause dans le reportage de M6, donc en parlant dans le fil d’Orpea on est HS.
- des gens critiquement le reportage de M6 sans l’avoir vu.
- plusieurs intervenants confondent manifestement le reportage d’Envoyé spécial sur la 2 et celui de Zone interdite sur la 6 et parlent à tort d’E. Lucet et du service public alors que ce n’est pas de cela qu’on parlait.

Sur ce que vous me dites : je ne vois pas le rapport entre dire que je suis capable de faire la part des choses devant un reportage, et me sommer d’exposer mes solutions pour les Ehpad. Je ne suis pas un politique, je n’ai pas de moyens d’actions sur la situation des Ehpads en général. A supposer même que j’ai les solutions parfaites et idéales : les exposer sur ce forum changerait quoi ? Quelles chances que ces réflexions semées sur ce forum soient mises en oeuvre un jour ? Donc ça ne sert juste à rien. S’il m’arrive parfois de me dire "si j’étais président, je ferais ceci et cela", je garde ce genre de réflexion pour mon for intérieur.

Quant à votre adverbe "courageusement" : je fuis une discussion stérile et mal embouchée. Vous jugez ce comportement comme vous voulez. En tout cas, je préfère réserver mon courage et mon énergie et mon temps à aider vraiment des foreumeurs sur des sujets qui peuvent avoir une vraie influence dans leur vie (comme d’éviter d’investir dans un projet pourri, comme de faire les bonnes démarches pour avancer sur un projet, comme de comprendre les calculs fiscaux pour bien estimer leur rentabilité et ensuite pour faire correctement leurs déclarations d’impôts). Ca, ça aide vraiment des gens. Dire "il faudrait faire ci et ça pour les Ehpad", ça n’aide personne car je n’ai aucun moyen de le mettre en oeuvre. Alors, oui je fuis cette discussion, que cela soit "courageux" ou non. Je ne regrette pas d’avoir effacé mon message ; je regrette d’avoir commencé à écrire dans ce fil.

Dernière modification par Bernard2K (10/10/2018 21h43)

Hors ligne

 

[+1 / -3]    #54 11/10/2018 09h27 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Banni
Réputation :   17 

Bernard2K a écrit :

A tous et à maxcorporis en particulier :
oui, j’ai effacé mon message pour fuir cette discussion.

Elle est propice à tous les malentendus :
- déjà on est dans le fil Orpea, or on a commencé à y parler du reportage de M6 qui ne traite pas d’Orpea (le nom est peut-être cité rapidement comme faisant partie des chaînes d’Ehpad, mais c’est tout, en tout cas pour ce que je me rappelle) ; ce sont les Opalines qui sont mises en cause dans le reportage de M6, donc en parlant dans le fil d’Orpea on est HS.
- des gens critiquement le reportage de M6 sans l’avoir vu.
- plusieurs intervenants confondent manifestement le reportage d’Envoyé spécial sur la 2 et celui de Zone interdite sur la 6 et parlent à tort d’E. Lucet et du service public alors que ce n’est pas de cela qu’on parlait.

J’ai d’ailleurs été le seul à rappeler cette erreur entre M6 et France 2.
Votre message effacé ne parlait d’ailleurs que du reportage et de vos opinions découlant de sa diffusion.

Bernard2K a écrit :

A tous et à maxcorporis en particulier :Sur ce que vous me dites : je ne vois pas le rapport entre dire que je suis capable de faire la part des choses devant un reportage, et me sommer d’exposer mes solutions pour les Ehpad. Je ne suis pas un politique, je n’ai pas de moyens d’actions sur la situation des Ehpads en général. A supposer même que j’ai les solutions parfaites et idéales : les exposer sur ce forum changerait quoi ? Quelles chances que ces réflexions semées sur ce forum soient mises en oeuvre un jour ? Donc ça ne sert juste à rien. S’il m’arrive parfois de me dire "si j’étais président, je ferais ceci et cela", je garde ce genre de réflexion pour mon for intérieur.

Vous critiquiez vertement, habituellement vous êtes plutôt constructif, cela m’a tout simplement amené à savoir si c’était ne pure critique ou elle pouvait être accompagnée de propositions constructives.
Vous ne souhaitez pas répondre, c’est votre droit le plus strict.

Bernard2K a écrit :

A tous et à maxcorporis en particulier : Quant à votre adverbe "courageusement" : je fuis une discussion stérile et mal embouchée. Vous jugez ce comportement comme vous voulez. En tout cas, je préfère réserver mon courage et mon énergie et mon temps à aider vraiment des foreumeurs sur des sujets qui peuvent avoir une vraie influence dans leur vie (comme d’éviter d’investir dans un projet pourri, comme de faire les bonnes démarches pour avancer sur un projet, comme de comprendre les calculs fiscaux pour bien estimer leur rentabilité et ensuite pour faire correctement leurs déclarations d’impôts). Ca, ça aide vraiment des gens. Dire "il faudrait faire ci et ça pour les Ehpad", ça n’aide personne car je n’ai aucun moyen de le mettre en oeuvre. Alors, oui je fuis cette discussion, que cela soit "courageux" ou non. Je ne regrette pas d’avoir effacé mon message ; je regrette d’avoir commencé à écrire dans ce fil.

L’effacement de votre message m’a obligé à éditer le mien qui lui venait en réponse afin de préserver la compréhension des lecteurs de ce forum tout en posant une question à laquelle vous ne désirez pas répondre.

En guise de réponse, je devrais me contenter de stérile et mal embouchée.
Adjectifs peu grâcieux dans une discussion entre gentlemen pour laquelle j’ai cité pas mal de données intéressantes beaucoup moins reprises et argumentées. Je le regrette tout autant que vous n’ayez daigné donné suite à ma candiadture pour assister au formations Rémunérées que vous prodiguez sur le bois.
J’ai tout simplement posé une question suite à votre message effacé depuis.
Votre dévouement et votre efficacité sont légions d’autant plus que vous réussissez la prouesse d’obtenir plus de 1000 points de réputation dans un forum d’investissement sans n’en avoir jamais réalisé aucun.

Dernière modification par maxcorporis (11/10/2018 09h28)

Hors ligne

 

#55 26/03/2019 23h02 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Réputation :   43 

Pour revenir  sur la performance économique d’Orpea, voici les résultats 2018. Ils sont bons, sans surprise:
CA 2018 +9% à 3420 M€
EBIT +8,4% à 428 M€
Résultat net +11,4% à 220 M€
PER autour de 30
Dividende à 1.20€, soit 35% du bénéfice et une augmentation de 9% par rapport à l’an passé

Perspective 2019: au moins 8% de croissance du CA.

On apprécie la croissance équilibrée, avec 5% en organique donc presque moitié du total. Et des petites acquisitions à l’étranger qui permettent au Groupe de diversifier ses revenus et ses risques.

Le communiqué  donne quelques infos intéressantes:
- le Groupe possède 47% de son immobilier, ce qui relativise sa dette…
- Orpea ambitionne de devenir leader en Amérique Latine, via une prise de participation dans les leaders brésilien et chilien, avec une option d’achat de l’ensemble du capital de ces 2 sociétés d’ici 5 ans. Il acquiert aussi un premier établissement en Uruguay.

Bonne soirée.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Eric88450 (26/03/2019 23h04)

Hors ligne

 

[+2]    #56 30/03/2019 19h55 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Réputation :   43 

Investir a consacré une page complète à Orpéa ce week-end, avec une interview du patron.

Pour ceux qui s’intéressent à la valeur, il y a quelques infos intéressantes parmi lesquelles:
- Le "réservoir de croissance" a doublé en deux ans et atteint 17.400 lits. Il représente plus de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires additionnel, une fois les établissements ouverts et à maturité. Cela va sécuriser une partie de la croissance des 5 prochaines années.
- En 2018, Orpéa a ouvert 2.300 nouveaux lits dans 25 établissements, soit une ouverture tous les quinze jours. Ce rythme va doubler: objectif d’une ouverture d’établissement par semaine d’ici à 2021-2022.
- La dette nette a atteint 5 milliards en 2018. Elle est à 85 % immobilière. Retraitée de l’immobilier, elle représente 2,3 fois l’Ebitda. C’est  un niveau très en deçà du covenant de 5 fois fixé par les banques.
- L’actif immobilier représente 5,6 milliards d’euros: Orpéa peut être vu comme l’une des premières foncières de santé en Europe.

Avis du journal:

INVESTIR a écrit :

Acheter, car le groupe va accélérer sa mondialisation et créer un nouveau marché en Amérique latine. Son potentiel de croissance devient très attrayant, justifiant un PER de 23,6 fois pour 2020 (15 % supé­rieur à celui de Korian). Les développements nous semblent bien maîtrisés.
Objectif : 125 €

Avis perso: au final, une belle société qui cote presque toujours "trop cher pour l’acheter"; je l’ai longtemps pensé mais je ne regrette pas d’avoir franchi le pas il y a quelques années; quand on l’a en portefeuille, on ne devrait pas le regretter si on vise le long-terme.
Mais comme d’hab, "qui vivra, verra"!

Bonne soirée.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#57 01/04/2019 07h22 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   132 

Rarement mentionné sur cette file : Orpea et compagnie qui sont souvent des employeurs déplorables.

Staff en sous-effectif, affecté à des missions sans formation, CDD précaires…

En connaisant un peu le milieu, je ne peux y affecter mes capitaux.

Hors ligne

 

#58 03/04/2019 21h31 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Réputation :   

Je comprends vos commentaires et c’est sans doute vrai dans certains établissements.
Si c’est vrai c’est une faiblesse de l’entreprise et je pense que le management devra la corriger.
Cependant j’y vois plutôt un énorme gisement d’améliorations: formation, motivation, performance etc…qui après quelques dépenses et investissements devraient développer l’entreprise et améliorer sa rentabilité.

Je conserve volontiers mes actions Orpea.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#59 04/04/2019 06h58 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   132 

Désolé mais c’est très naïf selon moi.
Le personnel est souvent “du petit personnel”.
Précaire, corvéable à merci.

Comme une caissière ou femme de ménage. P
Orpea et consorts n’ont aucunes intentions, tant qu’il n’y a pas de plein emploi durable ou des inspections du travail fréquentes, de changer leurs politiques.

Evidemment, cela serait des gisements de productivité etc.
Mais les fréquentes “affaires” montrent que ce n’est pas le cas.

On traite ces gens comme des serfs, pas étonnants que certains deviennent gilets jaunes.

Hors ligne

 

[+1]    #60 04/04/2019 09h25 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Réputation :   20 

Sans vouloir justifier les pratiques que vous évoquez, notamment des staff en sous effectif et de nombreux cdd précaires, je pense qu’Orpéa n’a rien inventé et reproduit tout simplement ce qui se passe dans la fonction publique hospitalière. Et tant que le personnel hospitalier ne sera pas mieux traité et travaillera avec des moyens convenables (car si vous entrez aujourd’hui dans la fonction hospitalière, bon courage pour avoir un cdi) j’ai du mal à imaginer le privé être plus "social" que la fonction publique.
Je me répète: je ne justifie pas les méthodes, je dis juste que les deux parties sont dans une forme de concurrence quant à leur staff, et que tant que les employés d’Orpéa ne trouveront pas mieux ailleurs, ils ne seront pas incité à aller voir ailleurs, ce qui arrange économiquement Orpéa.

Hors ligne

 

#61 04/04/2019 22h55 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Réputation :   15 

Le personnel de soin va mal parce qu’en nombre insuffisant (pénurie objective de main d’œuvre), parce que les salaires sont bas, parce que le secteur est ultra régulé. A peine au dessus du smic pour faire 20 toilettes etc, et finir sa vie professionnelle à 45-50 ans avec le dos ou les épaules foutus, ça n’est pas vendeur. A un moment donné, le chantage au chômage a des limites. Dans mon département, on a atteint le stade où les écoles d’aide-soignants sont vides. C’est dire s’il y a un problème.

Les EHPAD privés non lucratifs (en nombre à peu près équivalent au privé lucratif) galèrent autant, mais leurs difficultés sont atténuées par des subsides publics. Et ils n’ont pas la même convention collective (FEHAP). Ceux que je côtoie dans ma vie pro (ils sont sur-représentés dans ma région pour des raisons historiques : ici le privé lucratif est marginal) connaissent aussi des difficultés… mais personne ne va les brocarder publiquement.

Korian et consorts ne font pas leur marge sur le tarif dépendance (= les aide soignants), mais sur l’hébergement, bref la nourriture et le cadre de vie (ce qui, dans le modèle EHPAD, est payé uniquement par le résident). C’est là le hic : les gens croient payer 1500€ de plus par mois pour avoir plus de soins, alors que ce n’est pas ça.

La lucrativité d’Orpea/Korian etc leur attire des reproches qui devraient être adressés plutôt aux politiques publiques  de contingentement extrême des places et au circuit de financement de la dépendance…

Dernière modification par FXB67 (04/04/2019 22h56)

Hors ligne

 

[+1]    #62 05/04/2019 10h44 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2161 

kiwijuice a écrit :

Désolé mais c’est très naïf selon moi.
Le personnel est souvent “du petit personnel”.
Précaire, corvéable à merci.

Il n’y a pas que ça.

C’est simplement le job en lui-même qui est très difficile.

Il faut voir "l’état" des personnes en EHPAD.

Quand vous faites péniblement une toilette tandis que la personne crie "au secours, au secours, on m’agresse", et que cinq minutes après elle s’est déjà piss## dessus et que dix minutes après vous avez la famille qui vient et qui vous insulte de ne pas vous occuper du parent…

Le problème c’est que les gens vivent de plus en plus longtemps mais avec de gros problèmes de santé ou de sénilité, et ce sont les EHPADs privés ou publiques qui doivent gérer.

C’est un job hyper-difficile où en plus vous avez peu de reconnaissance, ni pécuniaire, ni morale.

Hors ligne

 

#63 05/04/2019 18h22 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Réputation :   34 

Il faut aussi considérer le taux d’absentéisme important (10% en moyenne) et un taux d’accident du travail supérieur à la moyenne nationale, plus important que dans le secteur BTP : Source

Donc sur 10 AS, nous en avons quasi 1 qui manque chaque jour, ce qui implique un passage en mode dégradé, un plus grand épuisement des filles et de nouveaux arrêts maladie à venir. Lorsqu’on est épuisé et en retard donc stressé, c’est difficile de travailler avec le sourire, d’autant que de nombreux résidents sont déments et sont donc parfois agressifs lors des toilettes ou des changes, ne comprenant pas ce qu’on leur veut.

La dotation du département devient rapidement insuffisante car vos remplacements Interim coûtent beaucoup plus cher, pour une qualité de prise en charge moindre (la fille ne connaît pas l’établissement ni les résidents et est souvent peu impliquée car elle n’est là que pour une journée).

Comme précisé dans un message au dessus, le nombre de personnel soignant n’est pas déterminé par ce que les familles payent mais par une dotation de l’ARS et du département.
Donc s’il faut une plus grande dotation ou de meilleurs salaires, il faut que la société accepte de payer plus donc plus prélèvements sur les salaires ou plus d’impôts.
A 4.2 millions de personnes âgées de plus de 85 ans en 2050, ça va devenir compliqué (Source)

Hors ligne

 

#64 14/05/2019 09h53 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Orpea vient d’annoncer l’émission d’une OCEANE (obligation convertible en actions nouvelles ou existantes) maturité 17/05/2027 pour 500mEUR.

L’annonce de l’opération potentiellement dilutive de 5% est semble t’elle plutôt mal appréciée par le cours de l’action - dans un marché haussier.
Orpea a communiqué sur le succès de l’émission des titres hybrides

La valeur nominale unitaire de l’obligation est de 146,5€, correspondant à une prime de convertibilité en action de 47,5%; le coupon payable annuellement à terme échu est de 0,375%. Le ratio de conversion entre action et obligation est de 1 pour 1.

Clause de remboursement anticipé au pair plus coupon couru par l’émetteur, à partir du 09/06/2025,  si le prix moyen pondéré par les volumes (VWAP - volume weighted average price) des 20 parmi les 40  jours consécutifs précédant la notification de remboursement est supérieur à 130% de la valeur nominale.

J’attire l’attention des investisseurs potentiels que la notice ne communique pas sur l’ajustement du ratio de conversion de l’obligation dans le cadre d’une hausse du dividende sur action payé par rapport au dividende estimé lors de l’émission de l’obligation. En cas de hausse du dividende, les actionnaires seront donc favorisés par rapport aux détenteurs de l’OCÉANE.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par spapas856 (15/05/2019 02h49)

Hors ligne

 

#65 14/05/2019 10h10 → Orpéa : l'économie au service des personnes âgées (or gris, orpéa, économie)

Membre
Réputation :   43 

Les termes ne sont pas encore déterminés communiqué de presse avec fourchette des termes de l’émission

Quelqu un peut supprimer le message, vous aviez deja mis le lien.
Sinon l’action est en baisse sans surprise.

Dernière modification par BullAndBear (14/05/2019 10h11)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech