Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#226 21/11/2017 19h09 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   60 

J’ai l’impression que Glencore controle totalement le marché de KAT et le fait aller selon son bon vouloir.

Le problème eternel des titres avec une si grosse participation d’une major..

Hors ligne

 

#227 21/11/2017 19h18 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Pourquoi ne pas vous joindre à cette class action pour réclamer le remboursement des 15% perdus ce jour sur Katanga Mining, le tout majoré de solides dommages et intérêts pour votre préjudice moral. De la sorte, vous seriez gagnant sur tous les tableaux.

Dernière modification par stokes (21/11/2017 19h19)

Hors ligne

 

#228 22/11/2017 17h28 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   

Bonsoir , juste quelques questions sur une class action :
Quelle serait les conséquences si on se joint à cette class action , avantages ? inconvénients ? risques ?

Arnaud

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Arnaud35 (22/11/2017 17h29)

Hors ligne

 

#229 22/11/2017 17h43 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   80 

Bizarre d’attaquer sa propre société non ? Après je ne connais pas les modalités mais vu le faible flottant et vu que l’action a pris 500% en 1 an j’ai du mal a imaginer qui aurait interet a attaquer.
Après sur Altice c’est beaucoup plus intéressant a mon avis smile
Q.


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#230 22/11/2017 18h13 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Bonsoir,

Mais non ce n’est pas bizarre du tout bien au contraire : depuis que les malversations de quelques cadres de Katanga ont été révélées, le titre a perdu près de 30% ! Vous seriez donc tout à fait dans votre droit en estant en justice pour réclamer à la société ce que les dites malversations vous ont fait perdre. Le fait que la valeur ait beaucoup monté avant cela ne change rien à l’affaire.

Pour répondre brièvement au contributeur précédent sur les avantages, inconvénients et risques de se joindre à une class action :

- avantages : si la class action aboutit favorablement, récupérer ce que vous avez perdu, voire un peu plus si le préjudice moral est pris en compte.

- inconvénients : il faudra verser des honoraires au cabinet qui monte la class action.

- risques : perdre les dits honoraires si la class action ne permet pas de faire condamner la société.

Je ne suis bien sûr pas à la place de Queenstown, mais la 1ère chose à faire serait de prendre l’attache du cabinet pour connaître le montant de leurs honoraires.

Sur le fond, mon sentiment est que le cabinet a bien flairé et qu’il y a toutes chances pour que cette action collective aboutisse à une condamnation : un financier israélien notoirement connu comme véreux et corrupteur, des cadres qui se sucrent, des procédures de contrôle interne défaillantes, cela sans même évoquer le travail  des enfants et les atteintes à l’environnement. Il y a sans doute dans ce dossier plus d’éléments qu’il n’en faut pour provoquer le courroux des juges de l’Ontario.

Hors ligne

 

#231 22/11/2017 18h38 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   80 

Comme j’ai pas grand chose a faire en ce moment j’ai regardé un peu ce que ca pouvait rapporter ces fameuses ’class actions’.
Je vous laisse regarder quelques cas ci dessous, a vous de voir si vous avez du temps et de l’argent pour ca moi j’ai fait mon choix ^^

https://www.classaction.org/settlements


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#232 23/11/2017 10h49 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   96 

Je rejoint l’interrogation de notre ami Queenstown, quel est l’intérêt d’obtenir un dédommagement payé par l’argent de Katanga, c’est à dire de l’argent qui vous appartient déjà en tant que propriétaire de Katanga? A part si vous n’êtes plus actionnaire, ou que vous plaidez l’affaire, bien sûr.

Dernière modification par Trahcoh (23/11/2017 10h50)

Hors ligne

 

#233 23/11/2017 10h57 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

On peut assimiler ce dédommagement à un dividende exceptionnel qui serait perçu par les seuls actionnaires s’étant joints à la class action, les autres n’ayant plus que leurs yeux pour pleurer : la société s’appauvrit, mais il ne touchent pas l’indemnisation.

Hors ligne

 

#234 05/12/2017 19h53 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Bonsoir,

Je reviens ici sur Nevsun Resources, que j’ai achetée un peu vite sur la foi de recommandations élogieuses parues ici et là sur la toile, recommandations dont je soupçonne que la société ait pu en être à l’initiative. Je suis actuellement à 38% de perte sur ce titre et désormais très dubitatif quant aux perspectives mirifiques annoncées quant à l’exploitation minière en Erythrée ou en Serbie ; je me demande si je ne vais pas finir par solder ma ligne avant qu’elle ne vaille plus rien……

Cerise sur ce mauvais gâteau indigeste, on vient d’apprendre que Nevsun était poursuivie au Canada pour avoir fait travailler des esclaves en Erythrée :

Ian Mulgrew: Vancouver mining company faces trial over slavery claims | Vancouver Sun

On verra bien à quelles conclusions aboutit la justice de Colombie Britannique, mais je suis certain d’une chose : les dirigeants qui emploient des esclaves n’ont aucun scrupule à trafiquer les carottages ou à émettre des recommandations bidon pour faire mousser leur titre.

Rester à l’écart me semble être une attitude raisonnable….

Dernière modification par stokes (05/12/2017 19h54)

Hors ligne

 

#235 05/12/2017 21h09 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   205 

Tout comme vous, j’avais lu pas mal d’articles dithyrambiques au sujet de Nevsun, ce qui m’a incité à étudier cette entreprise. Par chance, n’ayant pas réussi à estimer la marge de sécurité, j’ai passé mon chemin. Comme quoi, suivre ses principes peut aider.

Quant à cette menace de procès sur un possible esclavagisme, il me semble que le tort de la direction de Nevsun n’est pas (encore ?) prouvée.

Ce qui me semble plus gênant, en revanche, c’est la mauvaise gestion des mines. C’est quand-même le coeur de métier de l’entreprise.

Hors ligne

 

#236 05/12/2017 23h55 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   142 

Je vous trouve sévère avec Nevsun. Je ne vois pas de mauvaise gestion des mines. Ce qui n’empêche pas les problèmes…

Le principal souci concerne la métallurgie lorsque Nevsun a transformé Bisha en une mine de zinc. Ils ne sont pas arrivés à séparer correctement le cuivre du zinc. Et comme le cuivre est plus cher que le zinc, le manque à gagner est réel… Ils ont surement mal estimés la situation mais la métallurgie d’une mine est une discipline complexe. Et je n’oublie pas qu’ils ont su auparavant construire une mine d’or, la transformer en mine de cuivre puis en mine de zinc. Le tout dans les délais, en respectant les coûts et en distribuant au fil des années de généreux dividendes.

Le nouveau management a changé les plans pour Bisha en réduisant la durée de vie de la mine afin de réduire le capex. Le marché n’a pas aimé… Ils ont aussi revu la façon dont ils comptent exploiter Timok : un capex de démarrage plus important pour exploiter plus vite la mine. Le plan précédent était plus progressif avec la volonté de démarrer par les zones les plus riches pour générer des cash-flows seravnt à financer la suite des opérations.

Trafiquer des carottages ne me semble pas le genre de la maison. D’ailleurs il faudrait que Reservoir Minerals, l’ancien propriétaire de la mine, soit aussi dans la combine car le rachat de Timok par Nevsun est assez récent. Il faudrait aussi que Freeport Mc Moran joue à ce petit jeu car la Lower Zone est en JV avec eux. Bref, c’est plutôt l’argument de Stokes qui me semble "bidon". Les difficultés réelles suffisent à expliquer la baisse du cours, pas besoin d’y voir un complot généralisé…

Concernant les accusations de travail forcé et d’esclavagisme, je ne me prononcerai pas. Ne pas oublier toutefois que la mine est détenue à 40% par l’état Erythréen et que la mine a été construite en partie par une armée où la durée du service militaire semble pouvoir durer longtemps…

Pour finir sur les nombreuses recommandations sur Seeking Alpha, je n’en pense rien. Car le nombre ne fait pas la qualité. Par contre, je note qu’au moins un intervenant que je considère de qualité, Itinerant, est actionnaire et suit le titre depuis longtemps.

En tout cas, le projet Timok est passionnant. Il constitue une belle exposition au cuivre avec tous les risques associés aux variations de son cours et avec aussi les risques liés à la construction d’une nouvelle mine. Quand à faire faillite, il faudrait vraiment qu’ils le fassent exprès, car pour mémoire, Nevsun n’a aujourd’hui pas de dette et un trésor de guerre conséquent. La situation va changer lorsqu’ils vont construire la mine (mais ils peuvent "hedger" une partie de la production pour sécuriser les financements durant les premières années d’exploitation), mais de là à faire faillite…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#237 18/12/2017 16h40 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   142 

Concernant Nevsun, la "Upper zone" (100% Nevsun) est une zone à forte teneur en cuivre et je ne doute pas qu’une mine soit construite pour l’exploiter.

Pour la "lower zone" (JV avec Freeport), les forages sont moins avancés. Je vous conseille la lecture de cet article . Cela illustre la difficulté à interpréter des forages. De nombreux éléments sont à prendre en compte comme la distance entre ceux-ci (pour l’instant ils sont très espacés dans la "Lower zone") et la profondeur du gisement qui change la façon d’exploiter (ciel ouvert ou souterrain) et donc les coûts d’exploitation.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#238 18/12/2017 18h54 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

bluenote a écrit :

Je m’intéresse aussi à Sibanye Gold (pas uniquement « Gold » d’ailleurs…)

Un article intéressant (en anglais) :

Sibanye : Time To Add ?

L’actualité récente :

Le sud-africain Sibanye Gold veut lever 1 milliard $ de fonds propres pour financer l’acquisition de Stillwater

en anglais :

Sibanye shareholders approve R28.67bn Stillwater takeover

Lower gold price in rand hurts Sibanye Gold’s Q1

Fin de partie pour la "vieille" minière de platine Lonmin, qui fait l’objet d’un projet d’OPA déposé par Sibanye, qui doit encore recevoir l’agrément des autorités sud-africaines :

Sibanye Buying Long-Suffering Lonmin in $383 Million Deal - Bloomberg

Après l’acquisition de Stillwater au printemps, Sibanye devient un acteur majeur de la production de platine ; reste que la compagnie est lourdement endettée et a coupé son dividende. Sibanye a perdu à ce jour plus de la moitié de sa valeur en bourse depuis le mois d’avril, pas sûr que cette acquisition arrange les choses.

Ces minières là n’ont pas du tout profité du rallye sur les métaux car les cours du platinne restent désespérément bas. On notera cependant que l’Afrique du Sud concentre l’essentiel de la production mondiale de platine et que le marché est cartellisé entre 3 groupes : Amplats, Impala et désormais Sibanye. Si les membres de ce cartel parviennent à s’entendre, il est sans doute possible de créer une pénurie artificielle et de faire monter les cours. C’est très anticoncurrentiel, mais c’est bien ce que j’essaierais de faire si j’étais à leur place.

Dernière modification par stokes (18/12/2017 20h30)

Hors ligne

 

#239 21/12/2017 17h00 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   63 

En regardant le cours et le stock du zinc au LME, et en "prolongeant le trait" des stock, c’est à dire en considérant inchangé la consommation et la production. le LME se retrouve à court de zinc dans 1 an.

Y-a-t-il une opportunité à saisir ?

Kitco - Spot Zinc Historical Charts and Graphs - Zinc charts - Industrial metals


Buy sheep, Sell deer.

Hors ligne

 

#240 21/12/2017 17h38 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Une opportunité je ne sais pas, mais ce qui est  certain, c’est que ces graphiques semblent indiquer que les stocks de zinc sont sur le point de s’épuiser ; dès lors, les mineurs de zinc (les zinguistes ? les zinguifères ?) seront en position de force.

Pour autant, reste encore à choisir le bon véhicule pour profiter de cette hausse : les plus gros producteurs de zinc sont de grands groupes diversifiés comme Vedanta ou Glencore qui produisent bien d’autres choses et dont le cours obéit à d’autres déterminants que le seul prix du zinc.

Cet article cite deux petits mineurs canadiens très axés sur le zinc : Trevali et Acsendant.

Les sociétés minières productrices de zinc se dépêchent

J’aurais tendance à préférer Trevali, mais avec un PER de 136, il faudra vraiment que le zinc bondisse en 2018 !

Home | Trevali Mining Corporation

On notera aussi Nevsun Resources comme producteur de zinc, mais cette compagnie là est une catastrophe : son cours baisse quand celui des métaux produits, cuivre et zinc, augmente !

Garder aussi à l’esprit que, contrairement au platine cité plus haut, le marché du zinc n’est pas cartellisable : les producteurs sont nombreux et certains disposent d’énormes réserves ; dit autrement, la hausse des cours pourrait vite être "coiffée" par une augmentation corrélative de la production.

Dernière modification par stokes (21/12/2017 17h49)

Hors ligne

 

#241 21/12/2017 18h11 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   63 

Merci pour ces pistes.

Je suis positionné sur Nyrstar, coté en Belgique, mais ne recommande pas forcément le titre. C’est spéculatif, avec un profil de dette et une historique de gouvernance qui nécessite une analyse approfondie. A réserver aux connaisseur et aux cœurs bien accrochés.

Dernière modification par Mi345 (21/12/2017 18h15)


Buy sheep, Sell deer.

Hors ligne

 

#242 22/12/2017 17h27 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Toujours dans le registre du zinc, on note que Glencore va redémarrer sa mine australienne de Lady Loretta et a pris une participation dans une société américaine de recyclage-raffinage du zinc dont elle s’engage à racheter la production ; les détails sont ici :

As Glencore restarts capacity, is time up for zinc rally? Andy Home | Reuters

Chez Glencore, ils sont malins et avisés : ils augmentent leur production car ils sentent bien que le marché du zinc est en situation de "corner" avec des stocks à leur plus bas depuis 8 ou 9 ans, mais ils se gardent bien de faire tourner leurs mines à pleine capacité pour ne surtout pas obérer le rallye haussier qui se prépare.

On a observé la même chose pour la mine cuivre-cobalt de Mapoto, détenue via Katanga Mining : Glencore suspend la production quand les cours sont trop bas et met la mine sous cocon ; lorsque les cours se réveillent, la production reprend, mais à un rythme suffisamment modéré pour ne pas provoquer de retournement de marché.

“We’ll bring back tonnage when we believe the market requires it,” said Ivan Glasenberg, Glencore chief executive, on Tuesday. “We will not have a negative effect on the pricing”

Si les autres mineurs sont aussi intelligents que Glencore, il est sûr que le prix du zinc n’a pas fini de grimper au ciel…

……intelligent et généreux : le dividende de Glencore va doubler en 2018 pour représenter une distribution de l’ordre de 2Md$.

Dernière modification par stokes (22/12/2017 17h33)

Hors ligne

 

#243 23/12/2017 19h39 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   146 

Bonsoir

Je réfléchis à investir sur l’Or, mais je voudrais rester sur des supports européens (actions, ETF), si cela est possible.
Auriez vous des supports à me proposer, car pour le moment, je ne trouve pas grand chose.

Merci d’avance.
Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#244 23/12/2017 21h30 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   63 

@ Durun :
voici Un ETF sur le métal, coté sur Euronext Gold Bullion Securities ETC (EUR) | GBS ISIN : GB00B00FHZ82

Et un lien pour le cours de de l’or et de l’argent.

Par contre, je n’entrevois pas de raison à une hausse de l’or.
Faites vous cela par diversification, couvertures sur vos positions actions ou spéculation sur le métal lui même ?


Buy sheep, Sell deer.

Hors ligne

 

#245 23/12/2017 22h43 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   146 

Bonsoir

Merci @Mi345 pour les liens et infos je vais étudier ça.

Pour le moment, je n’en suis qu’au stade de la réflexion.

Généralement, même si ce n’est pas systématique et parfaitement coordonné, les marchés d’actions et l’or fonctionnent de manière opposée. L’or a tendance à monter quand les actions baissent.
Je pensais que les crypto-monnaies pouvaient fausser cette relation, mais après la douche d’hier (le bitcoin a perdu 30 % en une journée), je pense que l’or va jouer de nouveau son rôle traditionnel.
A 1274 $ l’once, l’or peut très bien monter de 20 à 30 %.
C’est pourquoi je recherche les supports sur lesquels je pourrais investir sans prendre trop de risques.

Bonne nuit


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#246 23/12/2017 22h44 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   19 

J’aime bien l’idée d’accumuler de l’or en période où le marché n’a pas peur. Les assurances sont bon marché quand on pense ne pas en avoir besoin. En outre, la faiblesse des taux monétaires, euros mais aussi dollar (le cycle de hausse n’amènerA pas les taux dollars à des taux stratosphériques) fait qu’il n’y a ( quasiment) pas de coût d’opportunité à porter de l’or. Bien sûr il ne faudrait pas dépasser 5% de ses actifs; j’en ai pour ma part 1,5% et m’en porte bien. le tracker GBS fait partie de mes avoirs et je suis très satisfait de sa liquidité.

Hors ligne

 

#247 23/12/2017 23h20 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   63 

@ Durun
L’or est effectivement corrélé négativement avec les actions. L’utilisation en couverture fait sens.

Il cote relativement bas puisque les marchés sont confiant et il peut effectivement monter.

Par contre les criptos sont en bulle de façon intrinsèque et à mon avis sans lien avec un quelconque supposé statut de valeur refuge de ceux ci.
Je ne trouve pas de risque systémique ou de contagion à l’eclatement du bitcoin.


Buy sheep, Sell deer.

Hors ligne

 

#248 24/12/2017 13h05 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   146 

Bonjour

Mi345 a écrit :

Par contre les criptos sont en bulle de façon intrinsèque et à mon avis sans lien avec un quelconque supposé statut de valeur refuge de ceux ci.
Je ne trouve pas de risque systémique ou de contagion à l’eclatement du bitcoin.

Les crypto-monnaies offrent des possibilités de gains autrement plus importantes que l’or. Donc tout dépend des montants qui sont investis dans celles-ci.
Si ces montants deviennent très importants, il peut y avoir un impact dans la mesure où, pour se couvrir, ces spéculateurs pourraient céder des paquets d’actions et/ou d’obligations.
Malheureusement, je crains que ces crypto-monnaies se développent de plus en plus et que beaucoup de petits investisseurs y laissent leur chemise.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#249 24/12/2017 15h23 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

Durun a écrit :

Bonsoir

Je réfléchis à investir sur l’Or, mais je voudrais rester sur des supports européens (actions, ETF), si cela est possible.
Auriez vous des supports à me proposer, car pour le moment, je ne trouve pas grand chose.

Merci d’avance.
Cordialement

Bonjour,

Les mêmes questions reviennent souvent et les réponses ne changent pas ; en cherchant un peu, on peut même les trouver sur le forum :

stokes a écrit :

Qualmic a écrit :

Bonjour,

Question pour ceux qui investissent avec un PEA : quelles valeurs regardez vous pour miser sur l’or ? Les contraintes du support empêchent en effet d’investir sur des ETFs gold (sauf erreur de ma part) et réduisent assez fortement le nombre de minières aurifières éligibles (celles-ci étant souvent dans des pays étrangers comme les US, l’Afrique du Sud, le Canada, l’Australie…)…

Merci !

Bonjour,

Une bonne idée serait de parcourir ce fil avant de formuler votre question : sans remonter très loin en arrière, vous auriez trouvé en page 4 mention de Pan African Resources et Acacia Mining cotées à Londres. On pourrait ajouter aussi ASA Resouces Group (ex Mwana Africa) également cotée à Londres mais exploitant au Zimbabwe.

Hors ligne

 

#250 27/12/2017 22h39 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260 

stokes a écrit :

stokes a écrit :

stokes a écrit :

Il me semble que les résultats vont sortir demain ; ils seront sans doute une fois de plus déficitaires.

On attendait de mauvais résultats pour Sherritt ; ils le sont :

Sherritt Announces Q4 and Year End 2016 Results

Attention, ne pas faire suivre ce lien vers les Etats-Unis !! Quand une compagnie commerce avec Cuba, les américains n’ont pas le droit d’en connaître !

Tout cela n’est pas brillant, même si la perte est réduite de plus de 2Md$ à 380 M€. Les optimistes noteront que la perte du Q4 2016 s’est réduite et que les prix de vente du nickel se redressent un peu.

Ce ne sont pas les résultats largement anticipés qui font plonger le titre, mais la volonté de Sherritt de se retirer de son joint-venture à Madagascar pour se désendetter. Du coup, la compagnie deviendrait presque un "pure payer" de l’économie cubaine.

Sherritt considering full exit from Madagascar mine project to reduce debt - The Globe and Mail

Spectaculaire rebond ce jour de Sherritt qui prend 14% suite à l’annonce d’un accord avec ses partenaires japonais et coréen sur la mine malgache de nickel Ambatovy : Sherritt passe de 40 à 12% dans la JV et récupère 1 Md$ pour se désendetter. Du coup, le "core business" de l’entreprise est de plus en plus centré sur Cuba. Je reste en moins-value de 21% mais pas trop inquiet sur ce titre.!

Les nouvelles sont bonnes du côté de Sherritt International : la sortie partielle d’Ambatovy a été finalisée avec Sumitomo et les coréens  : Sherritt passe de 40% à 12% dans la JV, ce qui lui permet de réduire sa dette de 1,3 Md$.

Sherritt Closes Transaction to Restructure Ambatovy Joint Venture | Business Wire

Sherritt reste un véhicule intéressant pour jouer le cobalt de Madagascar et le développement de Cuba ; attention, la valeur est interdite aux citoyens et résidents des Etats-Unis !

Après des débuts difficiles, je suis maintenant en PV de 20% sur ce titre acquis en début d’année.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech