Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 26/09/2015 18h29

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Bonjour,

Après une longue hésitation, je me suis enfin décidé à partager mon portefeuille d’actions :

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 26/09/2015

~Consommation discrétionnaire :
n/a

~Consommation de base :
n/a

~Energie (22,0%) :
   303 TOTAL SA__________________________________22,0%

~Services financiers (7,5%) :
   400 Credit Agricole SA_________________________7,5%

~Santé (6,8%) :
    35 Essilor International SA___________________6,8%

~Industrie (7,8%) :
    90 Gaztransport Et Technigaz SA_______________7,8%

~Matériaux de base (30,6%) :
   164 Air Liquide SA____________________________30,6%

~Technologie de l'information :
n/a

~Services de télécommunication (25,2%) :
   500 Eutelsat Communications SA________________25,2%

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier :
n/a

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________0,0%

Fait avec xlsPortfolio

Le contenu de mon portefeuille est essentiellement concentré sur 3 valeurs (Air Liquide, Eutelsat et Total) détenues dans un PEA de plus de 8 ans (sur lequel je ne peux plus réaliser aucun virement suite à un retrait il y a quelques années). Cette répartition, peu orthodoxe, est en fait le résultat d’un processus de convergence / concentration de mon portefeuille vers les valeurs qui ne m’ont pas déçu ces dernières années. Je ne vais pas vous le cacher : j’ai joué à la roulette russe avec Artprice et Nicox, j’ai perdu de l’argent avec plusieurs entreprises dans lesquelles l’État est actionnaire majoritaire, j’ai été exproprié de Rhodia (mais dédommagé par Solvay) et j’ai perdu du temps avec d’autres valeurs de la cote parisienne. J’ai cependant toujours confiance en ces 3 valeurs, et pour l’instant, je n’ai pas à m’en plaindre.

Mes investissements s’orientent maintenant vers des actions "blue chip" et des valeurs de rendement et s’inscrivent dans une perspective de long terme (stratégie buy & hold). J’ai décidé, il y a peu de temps, de diriger à nouveau mon épargne mensuelle vers les actions et d’investir régulièrement (voir mon message de présentation). Je viens d’ouvrir un compte titres chez Boursorama (qui n’est pas le choix le plus judicieux en terme de tarifs, je le reconnais volontiers, mais je suis déjà client et ils proposent une offre de prêt - l’avance sur titres - qui pourrait m’intéresser, enfin je ne souhaite pas multiplier le nombre de mes intermédiaires financiers). J’ai commencé à investir dans 3 nouvelles valeurs depuis début Août afin de diversifier mon portefeuille (c’est tout de même plus raisonnable - surtout si un scandale du type Volkswagen se reproduit) : Essilor, GTT et Crédit Agricole. J’ai bien conscience que mon portefeuille manque encore de diversification sectorielle et géographique, mais cela viendra progressivement en fonction des opportunités d’investissement.

J’essaierai de réaliser un reporting régulier de l’évolution du portefeuille.

Mots-clés : portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 01/01/2016 20h51

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Je reviens environ 3 mois plus tard pour réaliser un point sur l’évolution du portefeuille.

Composition :

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 01/01/2016

~Consommation discrétionnaire :
n/a

~Consommation de base :
n/a

~Energie (20,3%) :
   315 TOTAL SA__________________________________20,3%

~Services financiers (6,8%) :
   400 Credit Agricole SA_________________________6,8%

~Santé (9,0%) :
    50 Essilor International SA___________________9,0%

~Industrie (7,1%) :
   117 Gaztransport Et Technigaz SA_______________7,1%

~Matériaux de base (26,6%) :
   164 Air Liquide SA____________________________26,6%

~Technologie de l'information :
n/a

~Services de télécommunication (22,5%) :
   521 Eutelsat Communications SA________________22,5%

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier (7,7%) :
   120 Klepierre__________________________________7,7%

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________0,0%

Fait avec xlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 01/01/2016 (immobilier uniquement)

~Diversifié (100,0%) :
   120 Klepierre________________________________100,0%

Fait avec xlsPortfolio

Achat(s) :

Quelques petits renforcements sur Essilor, GTT et Total

Une nouvelle ligne : 120 actions Klepierre

Vente(s) :

Aucun mouvement

Dividendes reçus :

10/12/2015 - 21 actions Eutelsat (dividende de 1,09 euro par action - prix d’émission des actions nouvelles : 25,94 euros)

21/10/2015 - 5 actions Total (premier acompte de 0,61 euro par action - prix d’émission des actions nouvelles : 35,63 euros)

30/09/2015 - GTT: acompte de 1,30 euro par action

Commentaires :

Je vais poursuivre mon effort d’épargne et continuer à investir régulièrement sur les marchés actions. Il faut impérativement que je me limite sur la taille des lignes : j’ai trop souvent tendance à vouloir accumuler, renforcer, ou essayer de baisser mon PRU avec les lignes existantes (notamment avec la forte baisse de GTT ces derniers temps). Je devrais plutôt me concentrer sur l’aspect diversification géographique et sectorielle du portefeuille, et les différentes discussions sur ce forum donnent de nombreuses pistes d’investissement…

Hors ligne Hors ligne

 

#3 28/03/2016 00h00

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Je reviens sur le forum pour réaliser un point rapide sur l’évolution du portefeuille depuis le début de l’année.

Composition :

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 27/03/2016

~Consommation discrétionnaire :
n/a

~Consommation de base :
n/a

~Energie (18,7%) :
   319 TOTAL SA__________________________________18,7%

~Services financiers (7,0%) :
   500 Credit Agricole SA_________________________7,0%

~Santé (9,8%) :
    50 Essilor International SA___________________7,7%
    21 Sanofi_____________________________________2,1%

~Industrie (10,8%) :
   220 Gaztransport Et Technigaz SA_______________9,3%
   100 Groupe Eurotunnel SE_______________________1,4%

~Matériaux de base (23,5%) :
   164 Air Liquide SA____________________________23,5%

~Technologie de l'information :
n/a

~Services de télécommunication (21,5%) :
   521 Eutelsat Communications SA________________21,5%

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier (8,8%) :
   147 Klepierre__________________________________8,8%

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________0,0%

Fait avec xlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 27/03/2016 (immobilier uniquement)

~Diversifié (100,0%) :
   147 Klepierre________________________________100,0%

Fait avec xlsPortfolio

Achat(s) :

Quelques petits renforcements à bon prix sur Crédit Agricole, Klepierre et GTT

Deux nouvelles lignes en portefeuille : Sanofi et Groupe Eurotunnel (petite exception à mes principes d’investissement mais je tenais vraiment à détenir quelques actions de la société qui possède le Tunnel sous la Manche - le projet majeur de Génie Civil des 100 dernières années)

Vente(s) :

Aucun mouvement

Dividendes reçus :

14/01/2016 - 4 actions Total (deuxième acompte de 0,61 euro par action - prix d’émission des actions nouvelles : 39.77 euros)

Commentaires :

Le portefeuille est toujours concentré sur 3 valeurs (Air Liquide, Eutelsat et Total) qui représentent plus de 60% de l’ensemble. La diversification sectorielle se fait très progressivement. Globalement, le portefeuille est à l’équilibre : les MV latentes sont compensées par les PV latentes. Le début de l’année 2016 a été assez rude en raison d’une part de la volatilité des marchés financiers, et d’autre part de la forte baisse de l’action GTT (suite à l’annonce de l’ouverture d’une enquête par l’autorité de la concurrence coréenne concernant les pratiques commerciales de la société avec ses clients chantiers navals coréens). Il ne faut pas se décourager, je vais continuer à investir de façon régulière. En plus, la saison de paiement des dividendes approche…

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #4 26/07/2019 20h57

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

delta a écrit :

J’essaierai de réaliser un reporting régulier de l’évolution du portefeuille.

Mon dernier message date du 28/03/2016 à 00h00. Je reviens plus de 3 ans après pour mettre à jour la file de présentation de mon portefeuille. On a vu mieux en terme de régularité…

Mon ancien Plan d’Epargne en Actions, concentré sur 3 valeurs (Air Liquide, Eutelsat et Total) a été clôturé fin 2017 en raison de l’impossibilité de réaliser de nouveaux versements (ayant fait un retrait il y a de nombreuses années). J’en ai ouvert un nouveau quelques jours après, en Janvier 2018, au Crédit Lyonnais, et j’investis progressivement et régulièrement depuis cette date. Le montant total des versements s’élève à 100 000 euros, la valorisation actuelle est d’environ 115 000 euros (dont 15 000 euros en liquidité). Ci-dessous, la composition de mon nouveau PEA, qui reste très classique : quelques Blue Chips (Air Liquide, Total et Sanofi), des valeurs moyennes (Atos, Rubis et Eurofins Scientific) et un peu de spéculation pour m’occuper (notamment sur Suez, les lignes Casino et Altran ont été vendues en plus-value ces derniers mois).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9149_pea0.jpg

Je poursuis avec mon Compte Titres Ordinaire, ci-dessous. Il a beaucoup évolué ces dernières années. Les seuls lignes survivantes sont Klepierre et Essilor International SA (devenu EssilorLuxottica). J’ai transféré mes actions Sanofi sur mon PEA d’une main de maître (vendues à 75 euros et rachetées quelques mois plus tard en PEA à 66 euros). J’ai vendu mes actions Crédit Agricole en raison d’une trop forte exposition au groupe via les obligations que je détiens maintenant. Je me suis séparé de mes actions Groupe Eurotunnel SE dans la perspective du Brexit. J’ai aussi vendu mes actions GTT : la baisse importante et continue du cours fin 2015 - début 2016, suivie d’une remontée exceptionnelle, m’ont conduit à me débarrasser de mes actions avec une plus-value finale d’environ 3 euros (déclarée à la DGFIP et imposée) alors qu’un +100% était possible. Les différentes lignes d’obligations CASA et BPCE du portefeuille ont été recueillies dans le cadre d’une succession et m’offrent un revenu régulier que je réinvestis systématiquement. Elles représentent environ la moitié du portefeuille. Ce compte titres héberge également des SIIC (puisque non éligibles au PEA) que j’ai achetées bien trop cher (la seule bonne affaire étant Foncière des Régions rebaptisée Covivio), ainsi que quelques valeurs étrangères (USA) : AT&T, ExxonMobil et Simon Property Group. En fonction des liquidités disponibles et des opportunités qui se présentent, j’ai ouvert progressivement des lignes Orange, Rubis et Valeo. Globalement, la performance du compte titre n’est pas bonne, principalement en raison de la chute des foncières de commerce (Unibail-Rodamco-Westfield, Klepierre, Mercialys) et de la situation délicate de l’opérateur de satellites luxembourgeois SES. J’ai également la mauvaise habitude de renforcer uniquement les lignes "dans le rouge" pour moyenner à la baisse et diminuer mon PRU.

Le podium :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9149_cto1.jpg

Le reste du portefeuille :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9149_cto2.jpg

Dernière modification par delta (26/07/2019 23h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 26/07/2019 22h09

Membre
Réputation :   27  

delta a écrit :

Globalement, la performance du compte titre n’est pas bonne, principalement en raison de la chute des foncières de commerce (Unibail-Rodamco-Westfield, Klepierre, Mercialys) et de la situation délicate de l’opérateur de satellites luxembourgeois SES. J’ai également la mauvaise habitude de renforcer uniquement les lignes "dans le rouge" pour moyenner à la baisse et diminuer mon PRU.

Situation similaire, sauf que votre exposition (et donc +/- values latentes) est plus importante, probablement plus stressante j’imagine.
Comptez-vous moyenner SES et Klepierre?
Je compte le faire pour Klepierre, pas trop sur SES.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 26/07/2019 23h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Les résultats du premier semestre 2019 de Klépierre ont été publiés cette semaine. Ils me semblent conformes aux attentes / prévisions, à l’opposé de l’apocalypse que certains analystes nous décrivent depuis plusieurs années. De mémoire, Klépierre met en oeuvre actuellement un programme de rachat d’actions (pour un montant de 400 millions d’euros). Le management a également écarté tout projet de croissance externe depuis l’échec de la tentative d’acquisition d’Hammerson l’année dernière. Je suis plutôt confiant sur ma ligne Klépierre. Cependant, je ne pense pas renforcer car 1/ je suis également exposé à Klépierre via Simon Property Group qui détient une participation de 21% dans Klépierre, et 2/ je commence à être un peu inquiet au sujet d’Unibail-Rodamco-Westfield dont le cours continue à évoluer toujours plus bas. Je suis également surpris qu’aucun gérant, fond ou assureur ne prenne une petite participation dans URW…

En ce qui concerne SES, je ne pense pas renforcer. Je l’ai déjà fait plusieurs fois par le passé mais la taille de la ligne est devenue trop importante compte tenu du risque. Si les perspectives de monétisation des fréquences de la bande C aux États-Unis se réalisent comme la CBA (C Band Alliance : Intelsat, SES, Telesat et Eutelsat) le propose, nous pourrions connaître une très belle hausse. À l’inverse, le cours risque de revenir sur le plus bas historique (10 euros environ) et l’avenir de l’entreprise dépendra de la capacité du management à gérer habillement le déclin ou la morosité du segment Vidéo et le développement de la division Networks.

Dernière modification par delta (26/07/2019 23h45)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 31/07/2019 17h47

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

En attendant la publication imminente des résultats semestriels d’Unibail-Rodamco-Westfield, je publie une légère mise à jour de mon portefeuille suite aux opérations réalisées ces derniers jours :

TOTAL : Achat de 160 titres supplémentaires en PEA - Position actuelle : 760 actions @ PRU de 49.70 euros (position définitive, pas de renforcements prévus).

UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD : Suite à la forte baisse ces derniers jours / semaines / mois, j’ai renforcé ma ligne de 50 titres supplémentaires en CTO - Position actuelle : 300 actions @ PRU d’environ 159 euros (position définitive, pas de renforcements prévus).

Hors ligne Hors ligne

 

#8 29/08/2019 20h45

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Je publie une légère mise à jour de mon portefeuille suite aux mouvements réalisés pendant le mois d’Août :

J’ai initié une nouvelle ligne dans mon PEA : Michelin. Je surveille la valeur depuis plusieurs mois (pour être précis : depuis que j’ai assisté à l’assemblée générale des actionnaires 2019 en tant qu’invité). J’attendais des liquidités ainsi qu’un repli du cours vers 100 euros. La nervosité des marchés financiers et le contexte morose dans le secteur automobile ont poussé le cours vers les 90 euros. J’en ai profité pour ouvrir une nouvelle ligne de 90 titres au PRU de 93.27 euros. Le PER est inférieur à 10, le rendement actuel est d’environ 4%, le taux de distribution du résultat net est assez conservateur : de 30 à 40% ces dernières années. Kepler Cheuvreux est également à l’achat avec un objectif de cours fixé à 135 euros.

En parallèle, sur mon compte-titres, j’ai ouvert ces derniers jours une nouvelle ligne : Philip Morris International, avec 45 titres à 72.00$. La confirmation de pourparlers entre Philip Morris International et Altria Group au sujet d’un rapprochement (une fusion entre égaux) a provoqué, dans la journée de mardi, un fort décrochage du cours de PMI à 71.750$ (-7.72%). Le cours de l’action est très proche du plus bas sur 5 ans, le rendement actuel est supérieur à 5%. L’industrie du tabac est évidemment un secteur assez sensible qui subit depuis quelques années de forts vents contraires (déclin de la consommation, augmentation des taxes, nombreuses politiques de santé publique, désengagement progressif des fonds ISR) mais les acteurs du secteur essaient d’évoluer et de s’adapter avec des produits moins nocifs pour les consommateurs.

Dernière modification par delta (29/08/2019 21h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 05/09/2019 20h29

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Un nouveau mouvement dans mon PEA en ce début de mois de Septembre :

J’ai vendu la totalité de mes actions SUEZ (200 titres). Cette ligne était assez modeste par rapport à la taille du portefeuille. J’ai préféré encaisser la plus-value latente (400 euros) qui représente plus de 3 années de dividende, et récupérer ainsi des liquidités afin de pouvoir saisir d’autres opportunités. Le dividende de Suez est stable à 0.65 euros / action depuis 2009 ! J’avais ouvert cette ligne en début d’année 2018, suite à la forte chute du cours (de 15 euros à 11 euros) liée à un avertissement sur résultats. Le profil de l’entreprise - services à l’environnement - reste assez ennuyeux et plutôt robuste (collecte et traitement des déchets banals et spéciaux, distribution d’eau potable et traitement des eaux usées, traitement des eaux au profit des clients industriels), mais il me semble que les analystes & investisseurs reprochent au groupe 1/ son endettement important 2/ une gouvernance plus ou moins discutable et 3/ la présence et l’influence importante d’Engie qui possède 32% du capital.

Dans un message de ma file de présentation, j’avais écrit récemment :

delta a écrit :

Dans les prochains jours, il faut absolument 1/ que je trouve la motivation et 2/ que je prenne le temps de réaliser un petit fichier Excel de synthèse de mes différents placements. J’ai une vague idée de la répartition actuelle (épargne de précaution, PEL, assurance vie, actions et obligations) mais j’ignore le rendement annuel global de l’ensemble, peut-être un peu plus de 2%. C’est encore très flou, notamment pour le PEA et le Compte Titres. Je dois vraiment être plus rigoureux sur ce point.

J’ai donc bricolé un petit fichier Excel qui va me permettre de visualiser plus précisément mes différents placements, l’évolution de mon patrimoine dans le temps et la progression vers mon objectif de revenus complémentaires. Je n’ai rien oublié et tout me semble correct. Les rendements du compte-titres et du PEA sont encore approximatifs, il faut que je les calcule précisément. Je vais ajouter encore quelques feuilles dans mon classeur Excel… Quelques captures d’écran ci-dessous :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9149_g001.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9149_p001.jpg

Je ne fais pas de copies d’écran de mes portefeuilles (CTO et PEA). Globalement, il n’y a pas de changements majeurs : Mercialys, SES GLOBAL FDR et Unibail-Rodamco-Westfield se disputent toujours la première place de la plus mauvaise performance du portefeuille (autour de -25%). A l’opposé, on peut remarquer l’importante hausse d’EssilorLuxottica ces dernières semaines, la progression très régulière d’AT&T ainsi que la bonne stabilité de Covivio. La performance de ces 3 dernières lignes est actuellement supérieure à +20%.

Dernière modification par delta (05/09/2019 22h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 24/12/2019 22h47

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Étant seul et loin de ma famille ce soir, je profite de mon temps libre afin de publier une mise à jour de mon portefeuille suite aux mouvements réalisés ces derniers mois.

> Compte-Titres :

J’ai vendu mes 200 actions Valeo, au début du mois d’octobre, afin de sécuriser une belle plus-value d’environ 1000 euros réalisée en moins de 6 mois ! J’aurais probablement pu faire un peu mieux mais c’est toujours très facile à dire a posteriori… J’ai réinvesti la somme issue de cette vente pour renforcer, d’une part ma ligne de titres Philip Morris International (60 actions), d’autre part ma ligne de titres SES Global FDR (900 actions).

Pour l’instant, je pense avoir fait « une bonne affaire » en achetant mes actions PMI à 75$.

Ma décision de renforcer ma ligne SESG est en revanche une belle erreur ! J’étais pourtant très confiant sur ce dossier compte tenu des dernières déclarations des membres de la FCC au sujet de l’organisation d’enchères privées pour la vente des fréquences de la bande C. Un sentiment également partagé par Steve Collar (le CEO de SES), les différents membres de la C-Band Alliance ou encore les analystes financiers qui suivent cette valeur. Jusqu’au jour où un petit sénateur républicain du fin fond de la Louisiane, avec l’aide de Donald Trump, convainc le président de la FCC, Ajit Varadaraj Pai, de reprendre le dossier en main et d’organiser des enchères publiques classiques au bénéfice du US Treasury. La décision de la FCC provoquera dans les jours suivant une chute de 30% du cours de l’action SESG. La sanction sera encore plus sévère pour la société Intelsat : -70%.

J’ai aujourd’hui une moins-value latente d’environ 5000 euros sur cette ligne, et je commence à perdre patience… Je n’ai pourtant pas besoin de l’argent immobilisé sur cette ligne, et j’ai du temps devant moi mais je me demande vraiment si ce dossier connaîtra une fin positive, et à quelle échéance : fin 2020 ou 2021 ? J’hésite à prendre ma moins-value immédiatement pour le repositionner sur d’autres valeurs (Renault, STEF, Icade) afin de tourner définitivement la page. Je dois y réfléchir pendant mes jours de congés en cette fin d’année.

> PEA :

Peu de mouvements : fin novembre, j’ai vendu (un peu trop tôt) la totalité de ma ligne Elis, déçu par l’évolution du cours de l’action. J’ai dégagé une maigre plus-value d’environ 250 euros. J’ai réinvesti la somme obtenue, avec le montant disponible sur mon compte espèces, dans 300 actions Akwel achetées environ 21 euros.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 19/01/2020 15h00

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Derniers mouvements & Bilan :

> PEA :

Aucun mouvement depuis l’achat de titres Akwel en novembre 2019. De mémoire, j’ai ouvert ce PEA fin 2017, le montant total des versements est de 100 000 euros. La valorisation globale actuelle est d’environ 125 000 euros, soit une performance de +25% en 2 ans (2018 et 2019). C’est un peu mieux que le CAC40 (-11% en 2018 et +26% en 2019) sur ces deux années. J’ai retrouvé un peu de plaisir et de satisfaction à gérer moi-même un portefeuille.

> CTO :

Fin décembre, j’ai ouvert 2 nouvelles petites lignes de 2000 euros chacune : American Airlines (AAL) et Renault (RNO).

delta a écrit :

J’ai aujourd’hui une moins-value latente d’environ 5000 euros sur cette ligne (SES Global FDR), et je commence à perdre patience…

J’ai brutalement perdu patience en ce milieu de semaine du mois de janvier et j’ai vendu les 900 titres à 12,61 euros. En novembre dernier, la décision de la FCC de « prendre la main » sur le dossier des fréquences 5G, a provoqué une forte baisse du cours d’environ 17 à 12 euros. La moins-value latente sur cette ligne est passée à 5000 euros, ce qui a immédiatement plombé la valorisation globale de mon compte-titres, déjà en « équilibre précaire ».

J’ai donc décidé de vendre la totalité de ma position sur SESG. Pour ceux qui suivent ou qui s’intéressent au dossier, je pense que le catalyseur principal pour le cours de l’action (la monétisation des droits d’utilisation des fréquences de la bande C) ne se concrétisera pas avant 2 ou 3 ans pour 2 raisons : la lenteur extrême de la FCC et du législateur américain sur le dossier, et le manque d’expérience de la FCC dans l’organisation d’enchères de cette taille / importance. En admettant que le processus d’enchères se déroule dans les temps (sans recours juridiques), l’impact potentiel ne sera pas celui initialement envisagé. Je ne crois plus à la montagne de cash évoquée par certains analystes puisque la majeure partie sera maintenant capturée par le US Treasury et le maigre solde devra être investi par les opérateurs satellites dans des équipements permettant de libérer les fréquences destinées à la 5G. En attendant, le management de l’entreprise devra gérer avec habileté le déclin de la division Videos et la croissance de la division Networks.

Avec les fonds issus de cette vente, je me suis repositionné sans perdre de temps sur 3 autres valeurs : Amazon, STEF, Teleperformance. Je ne manquerai pas de suivre en parallèle l’évolution du cours de SES Global…

Au final, j’ai investi environ 315 000 euros (actions, obligations, espèces + les coupons / dividendes réinvestis) et la valorisation globale du compte-titres est actuellement d’environ 310 000 euros. Ce portefeuille génère environ 9000 euros nets de coupons et dividendes par an. Je commence tout de même à douter, et je me demande si j’ai vraiment les épaules assez solides (en terme de connaissances et compétences) pour gérer de tels montants.

Note : Impossible de vous proposer des captures d’écran complètes de ces 2 portefeuilles, j’ai préparé et rédigé ce message directement depuis mon iPhone.

Dernière modification par delta (19/01/2020 22h32)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 23/03/2020 20h29

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Quelques captures d’écran de mon PEA et de mon CTO, pour l’histoire…

Un moyen de conserver des souvenirs et garder une référence pour y revenir dans quelques années. La situation actuelle est difficile à vivre, cela plombe le moral. Je n’ose plus consulter mes 2 portefeuilles et j’ai beaucoup de doutes. J’imagine que cette période n’est que temporaire et que la vie reprendra, d’une manière ou d’une autre…

Je n’ai absolument pas besoin de liquidités. Je garde le cap et tente de rester fidèle à la stratégie Buy and hold. De toute façon, la période actuelle est le pire moment pour vendre un portefeuille d’actions !

> Une seule et unique vente en début d’année : Philip Morris International avec une plus-value de 900 euros.
> Quelques achats à bon compte ces derniers jours : CapGemini, Française des jeux, Elis
> Des petits renforcements très mal gérés : Michelin (à 100 euros), URW (à 83 euros), SPG (à 122 USD)

> Deux belles erreurs : Renault, American Airlines ?

+ PEA :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9149_pea.jpg

+ Compte-Titres :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9149_001.jpg
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9149_002.jpg

Hors ligne Hors ligne

 

#13 23/03/2020 21h07

Membre
Réputation :   17  

Bonjour,

En quoi Renault serait une erreur ? et pas URW par exemple ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 23/03/2020 21h17

Membre
Réputation :   13  

Bonsoir Delta,

Juste envie de vous souhaiter bon courage dans ce moment de doute. Lorsque nous investissons, beaucoup d’entres nous sous estiment le facteur psychologique. Quand les marchés montent c’est plutôt facile, on peut même croire que nous sommes de très bons investisseurs alors que nous sommes certainement tout l’inverse.
Le principal, c’est que vous n’ayez pas besoin de liquidités, vous avez le temps avec vous et certaines belles valeurs en portefeuille.
Vous avez deux possibilités:
- soit vous renforcez tranquillement et vous gardez un process d’investissement régulier.
- soit vous n’arrivez plus a dormir, dans ce cas "coupez vous la main", vendez et mettez votre argent sur des supports plus sécuritaires.

Bonne soirée et encore une fois bon courage, vous n’êtes pas le seul a douter loin de là !


Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés. (Confucius)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 24/03/2020 10h47

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   135  

Stv44 a écrit :

Bonjour,

En quoi Renault serait une erreur ? et pas URW par exemple ?

Bonjour Stv44,

Renault :
_______

Dans le cas de RNO, j’ai tenté d’attraper le couteau qui tombe pour jouer un rebond rapide. Je pensais réaliser une petite plus-value assez rapidement, comme je l’ai fait sur Valeo en 2019, afin de compenser mes pertes sur SES Global (voir mes précédents messages). Le couteau a malheureusement continué à chuter. J’ai renforcé à la baisse, à deux occasions, en pensant que le cours ne pourrait pas tomber plus bas (dans un marché fortement baissier, en plus). J’ai eu tord. Maintenant, cette erreur de trading à court terme va se transformer en investissement à long terme… J’ai cependant totalement confiance en Jean Dominique Senard, qui a accompli un travail remarquable chez Michelin pendant 8 ans (de 2012 à 2019).

Unibail-Rodamco-Westfield :
______________________

URW : que dire ? En 2015 ou 2016, à l’époque où j’ai commencé à m’intéresser aux SIIC et à débuter mes premiers investissements, Unibail-Rodamco, c’était la crème de la crème des foncières commerciales, « l’étalon or », les meilleurs emplacements, et les meilleurs équipes / experts, un savoir faire unique. En début d’année, avant la crise du Covid-19, l’action cotait environ 120 euros, et présentait une décote sur ANR d’environ 30% ainsi qu’un rendement proche de 10%. Aujourd’hui, je ne préfère même pas en parler. Je viens d’apprendre ce matin que le dividende est divisé par 2 et qu’il se limitera au premier acompte. Oui, en ce moment même, on peut dire que c’est une belle erreur… mais a posteriori, c’est facile à dire !

Hors ligne Hors ligne

 

#16 27/03/2020 23h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   475  

"Sérieusement ?

Dire bravo sur un portefeuille composé d’une valeur avec en plus un crédit à la consommation ?

Alex , vraiment , diversifiez-vous !

( je dis cela avec bienveillance )"

C’est le message que j’ai mis sur le portefeuille d’Alex qui semble ne pas vous plaire.

Premièrement : pourquoi ?

Vous êtes frustré vous-même ? Je ne suis pas responsable de votre sous performance et de votre MV sur URW!

Et pour répondre à votre dernier paragraphe sur votre portefeuille "a posteriori c’est facile à dire " justement , je ne l’ai pas fais à posteriori" sur mes mises en garde.

Personnellement si je m’en sors bien pendant cette crise c’est grâce à ma diversification d’actif.
Donc je le répéterai même si cela ne vous plais pas.

Quand un message ne plaît pas à une personne on met un -1 maintenant ? Le forum est devenu si nerveux que ça ?

De voir un portefeuille acheté en parti avec un crédit à la consommation sur un titre me fait mal au cœur.
On est dans un forum d’échange sur l’investissement mais je vais m’excuser de participer alors.

Sérieusement détendez vous le forum est déjà assez tendu pour rien en ce moment.

Se sera mon dernier message vous concernant vous en valez pas la peine a mes yeux !

Bien cordialement


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#17 28/03/2020 00h17

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   529  

neo0812 a écrit :

Vous avez deux possibilités:
- soit vous renforcez tranquillement et vous gardez un process d’investissement régulier.
- soit vous n’arrivez plus a dormir, dans ce cas "coupez vous la main", vendez et mettez votre argent sur des supports plus sécuritaires.

Que de mauvais conseils. Je ne vous mets pas de -1 mais franchement ce serait mérité.

1. Doubler la mise sur des perdants. Quelle mauvaise idée. Faites vos recherches, statistiquement la méthode est perdante.

2. Vendre au pire moment, après une baisse de plus de 30% en quelques jours. Vraiment ?

La meilleure des choses à faire serait très probablement de liquider l’intégralité du portefeuille et de replacer immédiatement les fonds sur un ETF MSCI World.

Dernière modification par lopazz (28/03/2020 00h18)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 28/03/2020 00h59

Membre
Réputation :   93  

Bonsoir Delta.

Vous avez le moral au plus bas et des doutes.
Et c’est normal en cette période de chutes très violentes.

Mais vous avez répondu à vos doutes en gras: vous êtes buy&hold.
Ne regardez pas la valorisation de votre portefeuille.
Je suis même tenté de dire qu’il faut saisir les opportunités en ce moment.

D’autre part, concernant Unibail Rodamco Westfield, si l’action côte à 250/300 euros  dans 3 ans, direz-vous à ce moment là que c’était un investissement raté ?
Si l’action est volatile, le sous-jacent lui reste le même et l’immobilier physique, cela reste du long terme.

Je vous souhaite bon courage pour la suite avec cette volatilité.


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur