Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 26/11/2013 09h48

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   237  

Je confirme vos propos GBL : dans mon cas 500 à 600 € de cotisations RSI par an à payer (c’est moins si vous êtes enregistré dans le DOM-TOM) donc sur 10 000€ d’investissement en 5 ans (sans même parlé de redressement par le fics) l’avantage fiscal a été mangé…

C’est en effet un micmac sans nom au RSI…

Hors ligne Hors ligne

 

#52 04/12/2013 12h04

Membre
Réputation :   5  

Bonjour,

En tant que spécialiste des solutions fiscales d’investissement outre-mer, je souhaite apporter mon avis sur le sujet et peut-être quelques éclaircissements.

Tout d’abord, j’abonde dans le sens des détracteurs de "certaines" opérations en Girardin industriel : nous avons constaté depuis longtemps, et notamment au cours des dernières années, de nombreux scandales, qui sont intervenus quasi exclusivement sur des opérations sans agrément (dites de plein droit), et très souvent dans le secteur de la production d’énergie électrique (avec notamment la mode du photovoltaïque qui a été brutalement stoppée en 09/2010). Je ne suis pas friand des généralités, mais il est clairement permis de penser que ces opérations ont été menées dans leur grande majorité sans grand professionnalisme… avec les conséquences parfois désastreuses pour les milliers de foyers fiscaux qui ont par suite été redressés. Rappelons également que la forme juridique de la SNC n’est pas exempte de risques (responsabilité solidaire des associés) ni de contraintes (cotisations RSI) comme cela a été fort justement rappelé.

En revanche, je souhaite relativiser et nuancer les propos, car il serait infondé de rejeter le dispositif dans son ensemble. Cela reviendrait à accorder trop d’importance aux cabinets de montage défaillants qui ont fait les gros titres de la presse à scandale (attention, au passage, à la désinformation médiatique sur le sujet, je suis toujours effaré de lire autant d’inepties de la part des journalistes soit-disant spécialisés… ou autant de parti pris des rédactions en fonction de leurs intérêts commerciaux vis-à-vis des annonceurs, qui sont curieusement toujours les mêmes…).

Définitivement, je prétends que ce dispositif est absolument utile pour le développement économique et social de nos collectivités d’outre-mer, pour en avoir personnellement constaté les effets bénéfiques très concrètement pendant 15 ans. Il a largement fait les preuves de son efficacité, même si le "rendement" de cette "niche" pour l’Etat est assez disparate en fonction des secteurs d’activité encouragés. En particulier, il s’avère que le secteur du logement social (qui fait l’objet d’un cadre légal distinct de celui du secteur industriel, codifié pour les puristes à l’article 199 undecies C du CGI) est le plus efficient à cet égard, comme l’a rappelé un rapport de la commission des finances au Sénat en octobre 2012.

Du point de vue de l’investisseur en défiscalisation, le Girardin social trouvera à mon sens plus d’intérêt que le Girardin industriel, d’une manière générale, même si là encore il est certain qu’il existe des opérations industrielles (agréées !) de très bonne facture.

La grande difficulté (le dilemme ?) pour l’investisseur, qui par définition est profane en la matière, sera de faire les bons choix pour ne pas prendre des risques inconsidérés sous prétexte de vouloir profiter d’une "bonne affaire". Ce qui est vrai dans de nombreux domaines de la gestion de patrimoine l’est à mon sens encore plus en matière de défiscalisation outre-mer : il est vivement recommandé de faire appel aux services d’un professionnel expert sur ces questions. Le CGP spécialisé sera le premier garde-fou permettant aux investisseurs d’éviter les plus gros pièges. Il aura pris le soin de sélectionner, de son propre chef et selon ses propres critères d’analyse, un petit nombre de cabinets de montage et de produits. Il privilégiera la sécurité au rendement. Il saura expliquer ses choix, porter un regard critique et objectif sur l’état du marché, et accompagner son client dans ses démarches tout au long de la vie de son investissement.

Je reste à la disposition des personnes intéressées par tout complément d’information.

Cordialement,

Benoît JAMET
Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant
Titulaire du DU de Gestion de Patrimoine de l’Université de Clermont-Ferrand

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #53 01/11/2015 20h26

Membre
Réputation :   -1  

Bonsoir,

J’étudie le projet d’investissement locatif à St Martin (97150) via un Girardin Immobilier pour l’attrait fiscal., j’ai des propositions en ce sens avec des produits en bénéficiant…….
Avez vous déjà fait ce type de placement, quels sont les points positifs et négatifs de ce dispositif
Votre expérience ou votre avis éclairés m’intéresse

Merci pour vos retours

Bonne soirée

Hors ligne Hors ligne

 

#54 01/11/2015 20h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Bonsoir,

Sur le forum on aime bien avoir un aperçu de la personne avec qui on échange et c’est la raison pour laquelle on a une rubrique présentation…

Avez-vous essayé de chercher ’girardin’ dans le moteur de recherche en haut à droite?
Vous y trouverez en premier choix https://www.devenir-rentier.fr/t1010


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne Hors ligne

 

#55 01/11/2015 23h33

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2244  

Depuis 2011, Dadou, vous n’avez réussi ni à vous présenter, ni à changer de question (cf la discussion citée par Jef56)  ?


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#56 02/11/2015 09h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   415  

Le Girardin est très très rentables … pour ceux qui le commercialisent !

Défiscalisation loi Girardin : 7 ans requis dans une escroquerie présumée en Polynésie

Contre sa principale apporteuse d’affaires, Yolande Wong Lam, qui avait empoché plus de 2 millions d’euros de commissions

Arnaque aux panneaux solaires en Martinique  - outre-mer 1ère

Enfin, 8 millions lui aurait permis de régler des dépenses privées et des achats immobiliers : trois maisons à la Martinique, une au Luxembourg, une autre dans l’Utah aux Etats-Unis et un appartement à Manhattan, dans l’Essex House. Ce luxueux bâtiment Art déco, situé en bordure de Central Park, compterait parmi ses copropriétaires Liam Gallagher, l’ex-chanteur d’Oasis, et abriterait un hôtel Marriott.

Par contre, pour ceux qui en achètent :

La vérité sur l’une des plus grosses arnaques fiscales en outre-mer - Challenges.fr

Du coup, les contribuables floués ont tous subi un redressement et perdu leur ristourne fiscale. "L’administration a reconnu qu’il n’y avait pas d’intention frauduleuse de leur part et n’a appliqué qu’une majoration de 10% en plus des intérêts de retard"

Dernière modification par ZeBonder (02/11/2015 09h43)

Hors ligne Hors ligne

 

#57 29/05/2017 18h46

Membre
Réputation :   0  

Bonjour je cherche à avoir des informations sur la légalité de l’opération suivante;

SASU 1 à Paris dont je suis le gérant: Résultat 40 000€ nets 2017

Afin de ne pas payer d’impôts sur les sociétés je préfère réinvestir ce bénéfice dans une autre société à laquelle je pense depuis quelques années (location et excursion pêche en mer en Martinique) - l’entreprise 2.

Entreprise 2 également à mon nom (Statut à déterminer): location et excursion pêche en mer en Martinique. La gestion est effectuéE à la location par une société sur place

Je crée une SNC dans laquelle j’investis à titre personnel (contribuable basé en métropole); 60 000€ + Ma société SASU 1 investit 40 000€ pour l’achat du bateau à 100 000€ HT plus équipements que je mets à disposition de l’entreprise 2 fin 2017.

Mon entreprise 2 exploite le bateau et je l’utilise également (en le louant et en payant la TVA sur la location).

Question 1: Je bénéficie bien d’une diminution sur la base de calcul de mon IR 2017 de 50% de  60000€ = 30 000€ du fait de mon investissement en Girardin industriel?
Question 2: Ma société SASU 1 bénéficie bien d’une diminution de sur la base de calcul de mon IS 2017 de 50% de  40000€ = 20 000€
Question 3: Est-ce un problème que la SNC, la SASU1 et l’entreprise 2 soient toutes à mon nom? (beaucoup me répondront abus de bien sociaux mais je n’en vois pas encore la justification dans la mesure ou mon entreprise 2 est une vraie entreprise, qui paye de la TVA et oui me permet de me loue à moi plutôt qu’à un autre)
Question 4: Si je souhaite arrêter l’entreprise 2, celle-ci me vend (au particulier que je suis) le bateau au pris de l’Argus avec TVA, est-ce un problème?

Je vois beaucoup de réponses à ce genre de questions qui accusent les auteurs de ces questions de fraudeurs ou d’illuminés. J’espère avoir une réponse technique basée sur des écrits et comprendre si cela dépasse la frontière de l’optimisation…pourquoi.

Hors ligne Hors ligne

 

#58 29/05/2017 19h04

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2244  

Bonjour HervéGustave !   J’ai comme l’impression que vous n’avez pas lu, ou alors pas compris, ou pas voulu respecter, notre charte : Mission, Vision, Valeurs et Charte des Investisseurs Heureux et que vous confondez ce forum avec un supermarché gratuit du conseil juridique. Pour avoir des réponses fiables à vos interrogations, il va falloir vous payer les services d’un bon professionnel juriste et fiscaliste. Désolé.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#59 29/05/2017 19h16

Membre
Réputation :   0  

Je ne comprends pas les limites. Je cherche des retours d’expériences, pourriez-vous SVP me dire le point non respecté afin que je ne recommence pas.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #60 29/05/2017 23h55

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2244  

Quelques extraits de la charte (non respectés par hervegustave) :

"8. Au moins succinctement dans la rubrique idoine, vous vous présenterez" (idoine = ici)
"6. Avant de lancer un sujet, une recherche, vous effectuerez" (voir ici et ailleurs sur www)
et mission : "communauté des investisseurs heureux a pour vocation d’être un lieu …/… d’échange, de partage" et pas de réponse à sens unique à des questions sur un sujet tellement pointu que seuls quelques pro spécialistes pourraient répondre (et encore…).

De manière générale, demander "est-il légal de faire xxxxx" sur un forum ne pourra de toute manière pas générer de réponse très probante (seul un pro expérimenté du domaine pourra fournir une réponse engageant se responsabilité pro), encore moins quand il s’agit d’un montage un peu compliqué ou limite. Au mieux une réponse pourrait mettre en évidence que tel ou tel aspect est plus que limite. (Dans votre cas, il est déjà pas évident de bien comprendre la question, en tout cas moi j’ai du mal).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#61 08/10/2017 20h49

Membre
Réputation :   17  

Bonsoir,

j’ai parcouru cette file et certaines autres traitant du Girardin (notamment celle-ci) et ai fait plusieurs recherches sur le web concernant le Girardin. Il en résulte que ce dispositif bénéficie essentiellement d’une mauvaise presse et que moultes "investisseurs/défiscaliseurs" ont perdu beaucoup d’argent (voir le site de l’adigip) pour s’en convaincre.

Sur ce forum, les seuls avis positifs semblent émaner de personnes qui commercialisent du Girardin et les quelques avis négatifs émanent bien évidemment de personnes pour lesquelles cela s’est mal passé. Je souhaitais demander si certains membres de la communauté ont eu une expérience positive du Girardin quel qu’il soit avec des programmes ayant un agrément de Bercy (pour s’éviter une requalification) et un investissement fait dans une SAS (au lieu d’une SNC) pour se prémunir du risque de recours vers l’investisseur ou s’éviter les désagréments du RSI ?

Il me semble que si ces conditions sont respectées, le seul risque qui subsiste est le risque de défaut de l’opérateur qui engendrerait une requalification du fisc et le paiement de l’IRPP dû. Je trouve ce dispositif extrêmement risqué et crains de me retrouver à payer mon IRPP 2 fois (1 fois à l’opérateur Girardin et 1 fois au Trésor Public)…

Cette question est bien sûr intéressée car je vais devoir env. 60K€ d’IRPP au fisc l’année prochaine et j’aimerais pouvoir en gommer une certaine partie en toute légalité (si en plus cela aide des territoires qui en ont besoin, tant mieux). On me parle aujourd’hui de Girardin Agricole en Guyane permettant de gommer env. 60K€ d’IRPP avec env. 50K€ d’investissement, mais je me demande si je ne devrais pas préférer payer mes 10K€ supplémentaires plutôt que de ne pas dormir pendant 5 ans à l’idée que mon opérateur puisse faire défaut ce qui aurait des conséquences désastreuses….

Si certains d’entre vous ont des expériences positives, pouvez-vous les relatez (par MP si vous préférez) et communiquer le nom des opérateurs.

Je dois avouer être très indécis…

Par avance merci.

Hors ligne Hors ligne

 

#62 13/01/2018 14h56

Membre
Réputation :   2  

Bonjour,

Je m’interroge sur l’utilité de faire un Girardin industriel en 2018, mais je ne suis pas certain.

En principe cette année 2018, nous allons payer les impôts de nos revenues 2017.
Et en 2019, nous paierons en 2019 sur la base de notre revenue 2019, le taux appliqué sera celui déterminé sur la base de notre déclaration de 2017.

Du coup il faudrait faire un Girardin 2019 pour les revenues 2019?
Ou alors on fait un Girardin 2018 pour les impôts de 2019?

En lisant le net, je vois des réponses différentes, et peut être que le Girardin 2018 donnera des crédits d’impôts sur les impôts de 2019 (été 2019, septembre 2019).

C’est vraiment compliqué, est ce que quelqu’un sait comment ca va se passer?

Merci d’avance pour vos réponses

Polo

Hors ligne Hors ligne

 

#63 01/06/2018 12h14

Membre
Réputation :   25  

le CIMR 2019 le reversera, donc c’est pas un problème.

Ca me questionne  beaucoup cette histoire de Girardin . Il y a beaucoup de paroles et finalement peu de témoignages. On en a lu un ici, certes mais l’adage veut que seuls les mécontents s’expriment.
Certains osent, d’autres pas…  Il y a finalement aussi peu de mauvais témoignages, que d’absence de bons témoignages !

Quant on voit les garanties d’inter invest, notamment d’assistance vis à vis de l’administration fiscale,  ça parait quand même clair ?

Dernière modification par Mettero (01/06/2018 12h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#64 02/06/2018 10h21

Membre
Réputation :   25  

En même en prenant les 3 exemples de Net Invest, on obtient un rendement de 14 % net sur 5 ans… Soit 2.80 % par an… Pour un placement jugé à risque, c’est quand même pas la panacée !

C’est plus pour se faire du bien finalement en réduisant ses impôts que dans une véritable logique d’expansion…..

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur