Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 

Newsletter boursière #270

Devenir rentier en dix ans : 9 ans plus tard

Rejoignez nos 4023 lecteurs !

Inscrivez-vous maintenant pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles :

 



Rejoignez nos 4023 lecteurs !

Inscrivez-vous maintenant pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles :

 


 

5 commentaires

Commentaire
1) Steph
27/11/2017
Philippe, tu as changé ma vie.
Je sais que généralement le vouvoiement est de rigueur mais après avoir tellement (re)lu le livre, ça rapproche !
Dire qu'il y a quelques années, je ne savais pas ce qu'était une assurance-vie, dire qu'il y a quelques années je n'avais pas plus de 10 000€ en tout et pour tout, dire qu'il y a quelques années je pensais qu'une rente n'était réservée qu'à de rares spécialistes ou à de riches familles !
Aujourd'hui j'épargne davantage sans avoir l'impression de me priver (où donc passait mon argent avant ?), mes supports augmentent cette épargne de 8% en moyenne chaque année depuis 6 ans.
Plusieurs de mes amis ont acheté ton livre sur mes conseils.
La communauté est également formidable.
Encore merci, je ne saurai le dire assez.
Et bravo pour ton aventure qui pourtant ne partait pas très bien en montant à Paris.
Histoire extraordinaire, partage d'un rare altruisme.
Chaque mois tout nous montrer, c'est d'une rare transparence.
Pour résumer: bravo et merci.
Réponse de Philippe
Philippe
27/11/2017
Merci Steph de votre message qui fait toujours plaisir !
Commentaire
3) Ricou
28/11/2017
J'apprécie le retour de cet édito !
et qui plus est sur cette mise à jour

(dommage qu'il faille attendre 15 jours pour la suite !)
Commentaire
4) MaximusDM
29/11/2017
"Vous serez père ou mère au foyer et pouvez vous sentir socialement isolé et finalement trouver votre vie moins enrichissante que quand vous travailliez (le cas c'est présenté sur nos forums d'un commercial qui regrettait le contact avec ses clients et est reparti travailler)."
C'est à chacun d'imaginer son idéal de vie une fois libéré du travail. Il y a autant de parcours différents qu'il n'y a de rentiers. A ceux qui veulent continuer à exercer une activité professionnelle, libre à eux. A ceux qui veulent une vie définitivement débarrassée du travail, je conseille de faire des essais avant, par l'intermédiaire de congés sabbatiques : restez 8 mois, 1 an hors du travail et vous verrez si vous êtes fait pour un otium prolongé. C'est ce que j'ai expérimenté à plusieurs reprises et c'est dans ce style de vie sans travail que je m'épanouie le plus, alors passer pour un homme au foyer alors que ma femme travaille et ne plus avoir de contact avec le monde du travail, ça me va parfaitement. Mais ce genre de vie n'est pas fait pour tout le monde et il faut se poser la question bien avant d'être rentier (la preuve, combien de personnes attendent leur retraite toute leur carrière et arrivés à 65 ans se sentent perdus et errent comme des ames en peine).
Commentaire
5) Rey13
30/11/2017
Bonsoir Philippe,
Déjà bravo pr le parcours ! Pr ma part je suis très proche de vivre confortablement de revenus immobilier et techniquement c'est déjà le cas mais je suis perfectionniste ( je vise 2 fois mon salaire actuel ). Autant que je me souvienne j'ai toujours voulu ne dépendre de personne et surtout assurer une rente mensuelle pour ne plus dépendre d'une entreprise ou autre . Je suis actuellement cadre dans une grande entreprise et j'avoue que je suis affligé par les rapports sociaux , les trahisons, les lèches culs etc ... en fait depuis mon 1er pas dans le monde du salariat je n'ai révé que de le quitter. Néanmoins j'ai conscience que celui ci m'a permis bcp de choses et donc je ne crache pas dans la soupe.
Maintenant passer le pas c'est autre chose . Pression culturelle et vie sociale vous mette la pression. Sachant que j'ai 37 ans et 3 filles et une femme qui bosse. Néanmoins mon but est de continuer l'immobilier mais cette fois à plein temps . Mais ça demandera max 2h de taf par semaine. J'aimerai aussi entreprendre d'autres projets perso ou pro ... mais cela reste floue pr le moment. Néanmoins c'est quand même génial de penser différemment de tous les moutons. Donc je m'inquiète pas car inactif professionnel ne veut pas dire qu'on a pas plein d'idées à développer...
Mais qu est ce que c'est bon de sentir cette liberté et d'avoir pris sa vie en main ! Merci pr ce forum que j'ai découvert il y a peu et qui me confirme vraiment ma vision. Et encore bravo ! Cultivons notre différence...

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.