Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Newsletter boursière #259

Podium des plus belles sociétés de la côte boursière française

Rejoignez nos 3599 lecteurs !

Inscrivez-vous maintenant pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles :

 



Rejoignez nos 3599 lecteurs !

Inscrivez-vous maintenant pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles :

 


 

7 commentaires

1) Bergamote
23/06/2017
Super newsletter. Allez , la prochaine fois, on se donne de vrais repères , pas de PER, pour.les lecteurs soient pépères ...
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
24/06/2017
Je n'ai pas compris votre commentaire ?
3) Bergamote
24/06/2017
Quand on veut instiller des repères , Ev / Ebitda mieux. Cf. ROE versus Roic...
4) Bruno de Bruxelles
26/06/2017
Bonjour Philippe,

Je lis avec passion chaque semaine votre newsletter ainsi que vos 2 livres.
Pour moi mon classement ci-dessous. J'ai un portefeuille 100% action à préférence (haut) dividende.

1. KLEPIERRE
2. ORPEA
3. FONCIERE DES REGIONS
4. L'OREAL
5) Eric
27/06/2017
Bonjour,

Hermes International, Dassault Systèmes, Essilor International et l'Oréal sont incontestablement de très bonnes boites avec de très bons indicateurs de profitabilité (roic, croic) et de qualité (Piotroski, IH score).

Bien sûr, le revers de la médaille est que, comme mentionné, la qualité se paye, donc on se retrouve avec des valorisations (PER) assez élevées...

Je me demande encore quel serait le meilleur ratio (à construire) qui pourrait intègrer à la fois la qualité (type IH score) et le prix (type PER, EV/Ebitda,...) afin de pouvoir identifier et classer les sociétés de qualité "relativement" correcte à des prix "relativement" abordables, en fait le meilleur rapport qualité/prix si on peut dire...

Je suis preneur de vos avis et retours d'expérience.

Cordialement,

Eric
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
30/06/2017
Bonjour,

Regardez du côté du livre http://amzn.to/2spL4Cw (The Little Book That Still Beats the Market), c'est exactement ce que fait Joel Greenblatt.

Il a un critère qualitatif (le ROIC) et un critère de valeur (l'EV/EBIT) et construit "automatiquement" un portefeuille basé sur les sociétés qui maximisent les deux critères.

Philippe
7) Eric
02/07/2017
Bonjour,

Oui, j'avais parcouru la première édition du livre dans laquelle Greenblatt avec sa "magic formula" utilise comme screener des filtres et classements successifs (cap, ev/ebit, roic) sur le marché US. Cette approche value est effectivement intéressante.

cf. https://www.oldschoolvalue.com/blog/investing-strategy/the-magic-formula-investing/

Cordialement,

Eric

Commenter





Merci de recopier le mot ci-dessous :