Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 

Newsletter de l’IH #206

Rejoignez nos 5508 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


OBJECTIF DE LA NEWSLETTER DE L’IH

Cette newsletter gratuite partage mes idées et réflexions sur l’investissement dans des actions de sociétés cotées en bourse.

Ponctuellement, d’autres sujets sont abordés, autour de la gestion de patrimoine ou du développement personnel.

Toutes les newsletters envoyées depuis sa création en 2012 sont disponibles ici.


Rejoignez nos 5508 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


 

5 commentaires

Commentaire
1) zendoi
27/05/2016
Bonjour IH

Vous suivant avec plaisir je me pose une question.

Vous vivez aujourd'hui grâce aux dividendes de votre site et si je me souviens bien vous expliquiez qu'ils n'étaient pas sur qu'ils soient pérennes de par la concurrence ainsi que les charges de l'administration.

Avez vous un minimum de visibilité sur la durée durant laquelle vous pensez pouvoir continuer à vivre avec cette manne, ou est ce au jour le jour?
Commentaire
2) olivier66
27/05/2016
Saud erreur de ma part, en ce concerne Intu Properties , le rendement est plutôt de 4.5% au lieu des 6.7% indiqué dans la selection ci dessus.
Réponse de Philippe
Philippe
27/05/2016
@zendoi
J'ai une visibilité approximative à l'année, mais le monde de l'eCommerce change tellement vite, que je ne peux prévoir 2017. Mes clients ne sont pas captifs et achètent au jour le jour, je n'ai pas de "back log".

@olivier66
Oui, les données viennent de Reuters et sont parfois erronées. Le rendement sur dividendes de Intu Properties est en effet autour de 4,5%.
Commentaire
4) Gap
27/05/2016
Egalement, BHP Biliton n'est plus une div aristocrate suite à la réduction de son dividende, non ?
Réponse de Philippe
Philippe
28/05/2016
@Gap
Ce sera rectifié la semaine prochaine, merci.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.