Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :

Newsletter de l’IH #367

Hal Trust : holding coté hollandais en situation spéciale

Rejoignez nos 5700 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


OBJECTIF DE LA NEWSLETTER DE L’IH

Cette newsletter gratuite partage mes idées et réflexions sur l’investissement dans des actions de sociétés cotées en bourse.

Ponctuellement, d’autres sujets sont abordés, autour de la gestion de patrimoine ou du développement personnel.

Toutes les newsletters envoyées depuis sa création en 2012 sont disponibles ici.


Rejoignez nos 5700 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


 

6 commentaires

Commentaire
1) bibike
15/02/2022
Bonjour Philippe, merci pour l'édito et la présentation !
Ce qui est gênant de mon point de vue, c'est que la part de trésorerie dans la NAV revient en fait à un demi chèque en blanc, comme un demi SPAC + énergies fossiles + un peu de non coté.
Associé à une faible décote, si on est attiré par les énergies il vaut mieux faire son propre stock picking.
S'il y avait une forte décote sur la NAV et que la trésorerie devait être distribuée, cela pourrait être intéressant de toucher 1 € de cash valorisé à 0,70 € dans le cours de bourse.
Bien sûr, le jour du détachement le cours s'ajuste parfaitement au coupon, mais très souvent, sur les net net par exemple lorsqu'un gros coupon est détaché, le cours "reprend" rapidement la valeur du coupon détaché pour coter au même PE qu'avant détachement. Le marché se fiche pas mal de l'accumulation de cash au bilan et dans ce type de situation cela se voit très bien (et donc le dividende est une bonne chose pour externaliser la valeur).
Finalement ici l'intérêt repose essentiellement sur l'hypothèse d'une IPO de ColdBlue, qui si j'ai bien compris, permettrait une réévaluation de l'ANR de 1,7 milliards d'euros dans le cadre d'une IPO à 4 B€ (soit +14% vs la capitalisation actuelle).
Réponse de Philippe
Philippe
15/02/2022
Bonjour Bibike,

Je ne l'aurais mieux résumé. C'est exactement ça.

C'est pourquoi ma conclusion est nuancée.
Commentaire
3) Oblible
17/02/2022
Pour information HAL Trust est basée aux Bermudes et détient HAL Holding N.V ( basée à Curaçao aux caraïbes ) qui elle-même détient HAL Investments aux Pays-Bas.

Tout ceci me permet de conclure qu'il n'y a sans doute pas de retenue à la source sur les dividendes versés et que le frottement fiscal des investissements de HAL doit être rikiki.
Réponse de Philippe
Philippe
17/02/2022
En effet, et d'ailleurs le holding n'est pas éligible au PEA.

J'en déduis qu'on peut investir avec Interactive Brokers dans Hal Trust sans risquer de mauvaises surprises fiscales...
Commentaire
5) Oblible
18/02/2022
@IH : c'est bien sûr disponible chez IB ( code isin BMG455841020 ) et en choisissant "smart routing', vous paierez :

3.00 EUR pour les transactions jusqu'à 6,000 EUR
0.05 % de la valeur de transaction pour les transactions de plus de 6,000 EUR

p.s : pour ceux qui utilisent la marge, IB donne une bonne LTV pour ce titre.
Réponse de Philippe
Philippe
20/02/2022
Je ne l'avais pas vu au moment de rédiger mon édito, mais dans cette lettre trimestrielle d'un gérant, il y a tout le bull case sur HAL Trust.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.