Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :

Newsletter de l’IH #355

Dividendes aristocrates, suivi de portefeuille, foncières cotées…

Rejoignez nos 6000 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


OBJECTIF DE LA NEWSLETTER DE L’IH

Cette newsletter gratuite partage mes idées et réflexions sur l’investissement dans des actions de sociétés cotées en bourse.

Ponctuellement, d’autres sujets sont abordés, autour de la gestion de patrimoine ou du développement personnel.

Toutes les newsletters envoyées depuis sa création en 2012 sont disponibles ici.


Rejoignez nos 6000 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


 

8 commentaires

Commentaire
1) Canis
09/08/2021
Bonjour,
Votre portefeuille a franchi la barre symbolique des 600k euros. Il est équilibré et qualitatif comme vous le dites. Pourtant la rente est deux fois moindre que l’objectif du livre. Est-ce la preuve que l’environnement n’est plus aussi favorable à l’aspirant rentier qu’il y a quelques années ?
Cordialement,
Canis
Réponse de Philippe
Philippe
09/08/2021
Bonjour,

Le rendement pourrait être un peu plus élevé, puisque j'ai volontairement investi dans des fonds qui ne versent quasi aucun dividende.

Mais clairement, l'environnement a changé. Il faut un capital bcp plus élevé à présent pour être "rentier", puisque tous les rendements se sont compressés.

La situation est encore pire si on met en face l'inflation, de mon point de vue, sous-estimée.

Après, plutôt que vivre sur des "rendements", on peut envisager de céder régulièrement une partie de ces actifs boursiers, en espérant que la hausse des marchés boursiers compense les cessions, mais il y a des aléas, donc c'est une stratégie risquée.

La réalité est qu'aujourd'hui, il faut un patrimoine bien plus élevé pour être "rentier", avec le même niveau de risque qu'il y a dix ans.
Commentaire
3) jerome g.
09/08/2021
Effectivement
L'inflation commence a se faire sentir partout, aussi bien selon les professionnels qui en parlent au café du coin que dans le panier de la ménagère.

et la fiscalité du patrimoine ne risque pas de baisser de sitôt.

Donc le graal du rentier "parfait" (revenus du patrimoine qui suivent l'inflation dans le cadre d'un risque équilibré) devient encore plus difficile à atteindre.
Commentaire
4) Caine
09/08/2021
Bonjour Philippe,

Merci pour le partage.

Pourquoi ne pas du tout vous exposer aux GAFAM, maintenant que le rendement n'est plus votre priorité? Apple et Microsoft, notamment, versent un (menu) dividende et restent correctement valorisés.
Sinon, pourquoi ne pas ajouter un etf comme ARKK Innovation pour ajouter un peu de croissance à votre portefeuille? (idem, distribuant)

S'agit-il d'un choix de votre part? Une conviction?

Merci!
Réponse de Philippe
Philippe
10/08/2021
@Canis et @Jerome

Pour donner un ordre de grandeur, on peut regarder le rendement sur dividendes de Realty Income : 4%.

Donc si je basculais tout mon portefeuille sur le titre, cela ferait 24400 euros de rente annuelle, avant impôt et prélèvements sociaux, soit 2030 euros bruts par mois ou environ 1400 euros nets.

@Caine

C'est des biais mentaux. J'étais actionnaire de Microsoft par le passé. J'ai revendu en faisant un fois 2 de mémoire, j'aurais conservé, j'aurais fait fois 10.

Mieux vaut ne pas m'en parler !

Par contre, je vais me diversifier dans les mois à venir à d'autres actions de croissance avec le fonds fermé Scottish Mortgage Investment Trust. Il est bien géré, les frais sont faibles, ça complétera bien mon portefeuille.
Commentaire
6) Alanprt
11/08/2021
Bonjour Philippe,

Pour rebondir à votre premier commentaire, aujourd'hui, à combien estimez-vous le capital nécessaire pour une rente équivalente à deux smic net par mois comme décrit dans votre livre ?

Tout en gardant un portefeuille équilibré en terme de risque.

Cordialement,

Alan
Réponse de Philippe
Philippe
12/08/2021
Bonjour Alan,

Prenez 2462 euros pour un double-SMIC net mensuel, donc 29540 euros par an.

Puis 4% de rendement pour Realty Income pour faire simple.

Ça fait 738 k€ à investir, et je ne compte pas les prélèvements sociaux sur les dividendes.

Une stratégie peut être de mixer des actions de croissance et des actions de rendement, et de vivre en partie de la cession régulières de titres (des actions de croissance) et en partie des dividendes (des actions de rendement).

Si les actions de croissance font mieux que 4% par an, cela diminue le capital nécessaire, et le fait d'avoir une rente partielle en dividende diminue la volatilité de l'ensemble.

Bien à vous,

P.
Commentaire
8) Patrick
12/08/2021
Bonjour,
On peut aussi mixer avec de l'usufruit de SCPI ou on logera le tout dans une SCI IS. Le rendement de l'usufruit sur une durée de 10 ans et plus semble supérieur a 5 voir 6 % l'an, et peut être un peu plus si on réinvesti les dividendes chaque année. mais c'est une gymnastique financière et comptable un peu plus lourde.

Commenter





Anti-spam : quel est le nom de famille du Président de la République française ?