Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :

Newsletter de l’IH #344

La diversification boursière : une protection contre l’ignorance ?

Rejoignez + de 6500 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


OBJECTIF DE LA NEWSLETTER DE L’IH

Cette newsletter gratuite partage mes idées et réflexions sur l’investissement dans des actions de sociétés cotées en bourse.

Ponctuellement, d’autres sujets sont abordés, autour de la gestion de patrimoine ou du développement personnel.

Toutes les newsletters envoyées depuis sa création en 2012 sont disponibles ici.


Rejoignez + de 6500 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


 

17 commentaires

Commentaire
1) Francis
14/03/2021
Plutôt que du fait de la diversification, la baisse de performance de W Buffet serait corrélée à celle des taux qui affecte le style value alors que le style croissance en profite
Commentaire
2) Patrick
14/03/2021
Bonjour Philippe,
Vous auriez aussi pu faire référence aux ETF, qui grâce a leurs coûts de transaction très faibles et a leurs très grandes diversifications ( près de 1600 entreprises pour un ETF Word) battent la plupart des fonds sur la durée. Les exemples que vous citez dans vos investissements, qui pourtant ont été réalises après une étude très attentive, montrent les limites de l'analyse fondamentale.On rappellera jamais assez que la plupart des particuliers aurait intérêt a choisir un mode de gestion passif.
Commentaire
3) malcolm
14/03/2021
Sur ce coup, je ne vous comprends pas. Vous parlez des gérants stars qui peinent à surperformer le marché sur la durée (plusieurs décennies) pour ensuite vanter les mérites du fond du Bill Ackman. Bien qu'il soit couvert, ce fond n'est pour le coup pas très diversifié.
Et la traking record d'Ackman n'a pas toujours été reluisant...
Réponse de Philippe
Philippe
14/03/2021
@malcolm

Effectivement, cela semble contradictoire, mais il s'agit d'un fonds fermé avec des positions relativement stables, et il traite avec une large décote.

Donc je le vois plutôt comme si j'investissais dans un holding d'investissement, avec des participations bien identifiées.
Commentaire
5) MisterVix
14/03/2021
Cher IH. Vous écrivez que les produits de couverture sont difficilement accessibles aux particuliers.... C'est faux, puisque vous êtes maintenant chez IB, ceux ci sont très faciles d'accès.
En revanche ils ont un côut qui lui peut sérieusement altérer votre performance.

Mais si j'étais IH, avec un portefeuille de grosses bluechip dont pas mal d'USD, je considèrerait sérieusement, plutôt qu'un Hedge:
1/ Des ventes de puts sur les actions qui me plaisent mais sont trop chères
2/ Des ventes de calls couverts sur mes grosses positions qui bougent peu (puisque votre intention n'est pas de vendre).

Cette stratégie #2 Long-Short s’accommode bien du B&H, elle agit comme un booster de performance à la marge dans un marché stable ou haussier, et comme un Hedge en cas de chute des marchés (les primes sur les ventes de calls sont toutes acquises)
Commentaire
6) Bastien43
14/03/2021
Bonjour,
Merci pour votre newsletter. J'ai une question : quels sont réellement les frais quand vous achetez ces fonds ? (frais appliqué par le fond ? imposition si hors PEA ?)
Merci par avance pour votre réponse.
Cordialement
Bastien
Commentaire
7) bibike
14/03/2021
Bons rappels, les cygnes noirs macros bien sûr, mais rien que sur la fraude comptable quasi impossible à détecter pour un particulier...
Les commissaires aux comptes se font berner, les hauts managements également (quand ils ne sont pas complices), les analystes, les agences de notation etc alors avec nos moyens de petits porteurs et notre accès limité à l'information (vs management notamment), c'est particulièrement risqué de se concentrer sur quelques titres.
Tant mieux si cela réussi à certains investisseurs, personnellement je préfère le rythme de la tortue et maximiser mes chances d'atteindre la ligne d'arrivée même si c'est plus long.
Pour cela je préfère une autre citation de Buffett : « La règle numéro 1 est de ne jamais perdre d'argent. La règle numéro 2 est de ne jamais oublier la règle numéro 1. »
Bons investissements à tous.
Commentaire
8) jean
14/03/2021
Bonjour IH

Toujours reconnaissant de votre transparence.

3I surcote sur son dernier ANR publie , sauf erreur.

Et vous n'avez pas évoqué cette société sur les forums , qui expliquerait votre attrait aux cours actuels.

On aurait pensé que vos achèteriez FFP ou un autre holding.


Bien entendu, ce n'est aucunement un reproche. Juste une remarque d'un fidèle lecteur.
Réponse de Philippe
Philippe
15/03/2021
@Bastien43

Voir la newsletter sur Pershing Square Holdings.

@MisterVix

C'est pour cela que j'ai mis difficile d'accès et non impossible d'accès. Mais convenez que nous sommes un cran au-dessus en terme de complexité par rapport à simplement détenir une quarantaine d'actions en portefeuille.

@Jean

Exact, j'ai hésité.

Comme BHP Group cotait en GBP, j'ai préféré une société d'investissement en GBP (même si en réalité c'est à nuancer, vu qu'une partie significative de ses participations sont à l'étranger), et 3i Group a une excellente réputation, et sa surcote est modeste.

Mais FPP est toujours sur ma liste de prédilection pour continuer à diversifier mon PEA.
Commentaire
10) emmanuel
15/03/2021
salut
binck n'a rien fait pour moi et encore moins la claim quand je leur ai dit qu'il devait m'envoyer mes relevés bref tous des 0 c'est fini les actions us de la merde.
aucun geste rien pris pour un con au us.
Réponse de Philippe
Philippe
15/03/2021
@Emmanuel

Je comprends votre agacement, mais c'est vraiment dommage, car j'avais expliqué dans la file "Récupérer sa quote-part d'une class action sur une société cotée américaine comme récupérer les relevés soi-même sur l'ancien site Web de Binck. Il n'y avait pas besoin d'eux.

Maintenant, il est certain qu'avoir des actions étrangères en portefeuille, c'est quand même un certain nombre de tracasseries.
Commentaire
12) Stéphane
15/03/2021
Bonjour Philippe,
On remarque que si on investit bêtement sur un PEA sans chercher de momentum sur un tracker S&P 500 ou MSCI USA Index, on surperforme dans la durée quasiment tous les fonds.
Aucune connaissance profonde n'est requise et pourtant c'est certainement une des meilleures stratégies.
Et en plus pour celui qui en vit : pas d'imposition, pas de taxe PUMa, pas de TTF, juste des PS sur une part des retraits.
5 minutes de boulot par mois.
Réponse de Philippe
Philippe
16/03/2021
@Stéphane

En effet !

Il n'est pas certain que ce soit encore vrai pour les prochaines décennies, mais le couple rentabilité/efficience est imbattable, c'est incontestable.
Commentaire
14) Stéphane
17/03/2021
Pourquoi pensez-vous cela ?
J’ai entendu parler de « crise des ETF » mais cela me paraît peu probable, surtout si on les diversifie chez plusieurs émetteurs.
Réponse de Philippe
Philippe
17/03/2021
@Stéphane

Je ne suis pas sûr que les gros indices continuent à surperformer la gestion active dans la décennie à venir.

Concernant le S&P500 par exemple, les très grosses sociétés (GAFAM, Tesla...) sont surreprésentées.
Commentaire
16) malcolm
18/03/2021
@IH

Il y a toujours eu des gestionnaires actifs qui superforment les indices de référence, la question est de savoir si ce sont les mêmes qui le fond sur très longue période (plusieurs décennies).
A mon sens, la gestion active dans son ensemble ne peut surperformer les indices puisque que les indices sont une sorte de représentation moyenne des actes des différents investisseurs (gérants, particuliers...). S'il y a des gagnants parmi les gestionnaires actifs c'est qu'il y en a qui perdent.
Réponse de Philippe
Philippe
18/03/2021
@Malcolm

Oui et non.

Premièrement, certains gérants utilisent des instruments de couverture, et donc ne sont plus liés au marché boursier dans son ensemble.

Deuxièmement, de plus en plus de particuliers investissent en bourse en direct (aux USA en tout cas), donc cela fait des gens à "plumer".

Troisièmement, à défaut de surperformer, un fonds qui ferait la même performance, mais sans être corrélée au marché boursier, est un atout dans un portefeuille diversifié.

Quatrièmement, dans le cas de fonds fermés, en tant qu'investisseur, vous pouvez augmenter vos chances en investissant quand le fonds décote plus que d'habitude.

Mais malgré ces points, il y a une bonne part de chance en investissant dans un fonds, je ne le nie pas.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.