Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :

Newsletter de l’IH #328

Ces cochons d’actionnaires qui se gavent sur le dos des travailleurs

Rejoignez nos 5865 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


OBJECTIF DE LA NEWSLETTER DE L’IH

Cette newsletter gratuite partage mes idées et réflexions sur l’investissement dans des actions de sociétés cotées en bourse.

Ponctuellement, d’autres sujets sont abordés, autour de la gestion de patrimoine ou du développement personnel.

Toutes les newsletters envoyées depuis sa création en 2012 sont disponibles ici.


Rejoignez nos 5865 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


 

8 commentaires

Commentaire
1) Philippe2
24/05/2020
ENFIN ! quelqu'un qui dit que les indices ne valent plus rien et le prouve !

Pire qu'un reliquat incongru d'un monde qui a changé, cette référence permanente de tous, aux fameux "z'indices" est en réalité pour moi et depuis un bout de temps, un danger ! Un danger de (très) mal apprécier une situation boursière qui a considérablement évolué en la mesurant mal avec des outils devenus obsolètes et donc inadéquats.

Combien attendent aveuglément pour investir un point donné sur un indice qui ne viendra sans doute pas avant longtemps ? et en tout cas bien trop tard ! Ce fut déjà ainsi début 2019 et combien ont raté la hausse ? Pareil cette fois... Merci et belle journée
Commentaire
2) bernardo1
24/05/2020
Bravo et merci
( le rôle des syndicats Français politisés, et souvent très rouges, est assez catastrophique et manipule clairement l'opinion: le dividende … Effectivement la nouvelle génération ouvrira un nouveau monde….)

Merci et bravo pour votre analyse
Commentaire
3) Steph
24/05/2020
Philippe, vous râlez après les sociétés françaises qui coupent leur dividende, contrairement aux entreprises anglo-saxone, mais vous achetez Safran, Vinci et Kering... preuve qu'elles ont eu raison de le faire puisque cela ne fait pas fuir les actionnaires ! Que des sociétés gardent leurs liquidités en situation d'incertitude généralisée me paraît plutôt sain, leur priorité étant de survivre ou de sortir renforcé de la crise. Bien utilisé, cela pourrait être de l'argent bien investi. Evidemment mal utilisé, vous serez perdant. La question est surtout de savoir si vous avez confiance dans le management, pas s'il verse du dividende.
Commentaire
4) Lifeman
25/05/2020
Bravo pour cet article.
Les Français savent se montrer jaloux et envieux. Sur le principe de la sacro-sainte "égalité", ils veulent faire payer leur consommation et leur dette tour à tour à l'Europe du Nord, aux riches, aux actionnaires... mais comme ce n'est pas suffisant ils voudraient leur faire payer encore le revenu universel, les 32 heures et que sais-je encore..
Commentaire
5) koldoun
25/05/2020
Bonjour,

Ne serait-il pas plus pertinent de comparer un indice US avec l'eurostoxx 50?

On peut comparer les Etats Unis avec l'Europe, la France avec la Floride ou l'Iowa...
Commentaire
6) Shagrath
26/05/2020
Encore et bel édito ! Bien dit ! Cochon qui s'en dédit !
Commentaire
7) DDtee
26/05/2020
Très bon édito !

@bernardo1 : Ma carrière professionnelle m'a fait croiser de nombreux hommes politiques (de tous bords) et malheureusement, il n'y a pas que les syndicats à n'avoir que peu d’intérêt et de connaissance dans l'économie en générale et celle des entreprises en particulier. C'est souvent si consternant, que la description des faits et des réflexions entendues passerait pour une très improbable fiction.

Pour illustration ; compter le nombre de ministres ( dans ce gouvernement ou les précédents) à avoir un PEA (je ne parle même pas de CTO) dans sa déclaration de patrimoine. C'est pas compliqué, il n'y a que de l'immobilier ou presque...
Commentaire
8) bajb
05/06/2020
Excellent éditorial ! Bravo.

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.