Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Rejoignez nos 3455 lecteurs !

Inscrivez-vous maintenant pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles :

 


Portefeuille Investisseur Heureux - Septembre 2015

01/09/2015 - Retour du dividende pour VEREIT (ex-ARCP)

Reporting d’août 2015 du portefeuille de l’investisseur heureux. 76e mois de reporting.

76e mois de reporting (six ans de transparence et partage) : l’objectif est l’obtention d’une rente mensuelle pérenne de deux SMIC nets, soit 2250 € après impôts et prélèvements sociaux ou environ 2830 € avant impôts et prélèvements sociaux. La stratégie patrimoniale pour y parvenir a été explicitée en filigrane sur ce blog ou les forums, et est décrite en détail dans mon livre.

Dividendes d’actions cotées perçus

Après l’arrêt de mon activité principale en 2013 (suis-je rentier ?), l’essentiel de mes revenus provient maintenant des dividendes de mes actions, dont sociétés immobilières cotées, et d’une TPE française dans laquelle je suis coactionnaire, dont l’actif principal est un site e-commerce.

Hors la TPE, le montant des dividendes reçus avant impôts et prélèvements sociaux, en base mensuelle, est d’environ 2570 € en août 2015.

Calendrier des dividendes :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

Dépendance des dividendes :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

On notera une forte dépendance, assumée, aux sociétés immobilières Cominar, VEREIT et CYS.

Performance

Bien que ne m’en préoccupant guère (la rente est générée par les dividendes, non par les plus-values boursières), dans la continuité des précédents reportings, je poursuis le suivi de la performance.

Le portefeuille Patrimoine perd 10,14% en août, la plus forte baisse depuis sa création.

Evolution de la performance mensuelle sur les 76 mois de reporting :

Evolution de la valeur de la part :

Les dividendes sont intégrés net d’imposition et prélèvements sociaux dans le calcul de la performance, quelque soit leur utilisation effective.

Le crédit d’impôt lié aux nombreuses actions étrangères détenues et l‘écart entre l’acompte éventuel vs l’imposition réelle (moins élevée) ne sont pas réintégrés, donc la performance effective est légèrement supérieure à celle indiquée.

Allocation stratégique

J’avais prévu d’arrêter mon activité principale à quarante ans, avec un capital de 600 k€.

Je l’ai stoppée à trente-quatre ans, avec un capital de “seulement” 450 k€ (aujourd’hui 439 k€), fruit de mon épargne et investissements (ni aide, ni héritage, je suis arrivé à Paris fin 1999 à vingt ans avec un BAC+2 et environ 1 k€ en poche – premier logement dans un foyer de jeunes travailleurs en banlieue, interminables transports en commun, travail acharné, reprise d‘études, etc.).

Aussi, l’allocation stratégique s‘écarte nettement de celle préconisée dans mon livre, en étant plus agressive (allocations obligataires et monétaires réduites à leur portion congrue) et plus concentrée (forte sensibilité aux devises étrangères et à l’immobilier canadien et américain) :

A ce capital s’ajoute ma participation dans une TPE française (cf. supra et infra) à la profitabilité certes modeste, mais semblant pérenne.

Livrets (≈0 k€)

La rentabilité des livrets est devenue extrêmement faible.

Ces 0 k€ correspondent à la trésorerie “boursière” en attente d’investissement, actuellement quasi nulle.

La trésorerie d’usage quotidien, disponible sur mes comptes courants, n’est pas comptabilisée dans ce reporting.

Fonds euros en assurance-vie (≈2 k€)

Mes fonds euros sont :

  • eurossima, détenu via un contrat d’assurance-vie Boursorama
  • Suravenir, détenu via un contrat d’assurance-vie Fortuneo

La seule chose qui m’empêche de tout liquider sont les montants minimaux requis pour ne pas avoir à clôturer l’assurance-vie et perdre les bénéfices liés à l’ancienneté.

Produits de taux (≈30 k€ d’une société de prêts hypothécaires)

Quoique cela soit discutable, mon investissement dans la société CYS peut être assimilé à un placement dans un fonds fermé obligataire avec effet de levier. En effet, CYS détient un portefeuille d’actifs constitué de prêts hypothécaires résidentiels titrisés garantis par l’Etat américain (cf. Sociétés de prêts hypothécaires).

Immobilier (≈260 k€ d’immobilier coté)

Mes investissements immobiliers le sont au travers de sociétés immobilières cotées en bourse (Real Estate Investment Trust), qui permettent une diversification géographique et typologique aisée (cf. Investir dans l’immobilier depuis chez soi) :


(graphique généré par l’application xlsPortfolio)

Dans le détail :

Ces foncières cotées sont détenues sur un compte-titres chez Binck.

Actions (≈436 k€ dont 260 k€ d’immobilier coté et 30 k€ d’une société de prêts hypothécaires)

Allocation sectorielle :


(graphique généré par l’application xlsPortfolio)

Allocation opérationnelle :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

Ces actions sont détenues sur un compte-titres chez Binck.

Société non cotée

Je suis coactionnaire à 50% d’une TPE dont l’actif principal est un site e-commerce.

Cette participation n’est pas comptabilisée dans la performance ou l’allocation stratégique, mais relativise la surpondération patrimoniale en dollars américains et canadiens.

Commentaire de gestion

Rente mensuelle via les dividendes d’actions cotées

En base mensuelle, le montant des dividendes bruts perçu est d’approximativement 2570 €.

Le dividende de la foncière cotée américaine VEREIT, suspendu en janvier 2015, reprend ce mois-ci en-deçà de ma prévision à un niveau quasi moitié inférieur à ce qu’il était auparavant ($0,55 vs $1 par action). Le nouveau CEO Glenn Rufrano est impliqué (il a acheté pour $1M d’actions la semaine dernière) et sa stratégie de gestion est à l’exacte opposée de l’ancienne direction, c’est-à-dire très conservatrice, avec notamment un taux de distribution des profits inférieur à 70%.

Ce changement diminue la rente mensuelle, qui dépend fortement de VEREIT, mais sécurise celle-ci.

Le dividende du distributeur britannique Tesco est nul en 2015 et pèse sur la rente, mais devrait revenir en 2016 et j’ai choisi de conserver mes titres pour l’heure.

Si les cours des matières premières restaient “faibles” pendant plusieurs années, les dividendes de BP, Royal Dutch Shell et BHP Billiton seront réduits, mais probablement pas suspendus.

Valorisation du capital

Les vicissitudes boursières ne me préoccupent guère, à long terme, seules la performance opérationnelle des sociétés et ipso facto, leur capacité à distribuer des dividendes, comptent. Or, appréhendé dans son ensemble, j’ai peu d’inquiétude sur ce sujet compte-tenu des sociétés présentes en portefeuille (cf. Caractéristiques des actions avec un dividende pérenne).

Stratégie de gestion

Mon univers d’investissement est celui des grosses capitalisations boursières (au moins 10 Md€ pour les sociétés “classiques”, au moins 2 Md€ pour les foncières cotées), parmi les leaders sur leur marché, avec des avantages concurrentiels, profitables, et une politique de versement de dividendes attractive.

Comme indiqué dans un précédent reporting, puisque mon objectif de rente mensuelle de deux SMIC nets est presque atteint, je reviens progressivement à plus de diversification, afin de sécuriser ce revenu en évitant une dépendance trop forte à quelques sociétés et aux foncières cotées.

Ce mois-ci, j’ai profité de la volatilité élevée pour alléger la foncière britannique British Land (bien valorisée et au rendement peu élevé) et renforcer :

Réponses aux questions fréquentes

N’avez-vous pas peur de vivre en zone EUR tandis que votre “rente” est majoritairement en USD, CAD et GBP ?

Les dollars américains, canadiens ou la livre britannique ne sont pas le rouble russe, le réal brésilien ou je ne sais quelle devise d’un pays émergent.

Les Etats-Unis sont la première puissance économique et militaire du monde, le Canada est un pays bien géré avec des ressources pétrolières, Londres est la première place financière mondiale.

Si ces devises évoluent par rapport à l’EUR, je ne m’attends pas à des variations extrêmes. Quand bien même elles auraient lieu, il n’est pas certain que cela soit en faveur de l’EUR.

Votre rente mensuelle est bien faible, vous n‘êtes pas un vrai rentier !

Ma mère, après avoir travaillé près de quarante ans dans la fonction publique hospitalière touche 1730 € de retraite mensuelle, accompagné d’un mal de dos chronique d’avoir porté des malades pendant toutes ces années.

Aussi je trouve ma situation plutôt enviable : suis-je rentier ?

La vie en Espagne (Valencia : super climat, bon marché et agréable à vivre), ou ailleurs, est aussi notoirement moins chère qu’en France.

N’avez-vous pas peur que les sociétés en portefeuille suppriment leurs dividendes ?

Mon portefeuille est essentiellement constitué de leaders mondiaux ou nationaux. Croyez-moi, si un jour la totalité des dividendes était coupée, c’est qu’il y aurait une telle crise économique mondialisée que nous aurions tous bien d’autres préoccupations.

Par contre, je m’efforce de réduire progressivement la dépendance aux sociétés immobilières Cominar, VEREIT et CYS.

N’avez-vous pas peur d’une hausse de la fiscalité ?

Si la fiscalité devenait insupportable, je peux m’expatrier définitivement au Portugal ou dans le pays approprié à ce moment-là.

Mais mes revenus sont modestes, et en réalité je suis nettement moins imposé maintenant que lorsque j’avais une activité à temps plein et payait environ 15 000 € d’impôts sur le revenu chaque année.

N’avez-vous pas peur ?..

Quand on réfléchit sereinement et avec recul, les risques apparaissent bien plus contenus qu’ils ne semblaient initialement.

---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

14 commentaires

1) Pierre Quiroule
02/09/2015
Bonjour,
Si je me trompe, ce reporting est le premier doté de cette petite "FAQ" à la fin. Elle est excellente ! Ces quelques mots permettent d'avoir une "vue d'avion" de votre stratégie d'investissement qui apparaît, au final, très censée.

Petite contribution personnelle : puisque vous donnez l'exemple de votre mère, je peux donner celui de la mienne. Commerçante, avec tous ses semestres, elle touche 750 euros par mois à la retraite. C'est la même chose pour beaucoup d'indépendants, agriculteurs, etc. Y a de quoi relativiser la prétendue faiblesse de votre rente. Sans compter que vous êtes à la tête d'un joli capital qui constitue en lui même une sécurité.

Merci le travail fourni sur le site (preuve que la rente n'exclue pas le travail !).
2) Daniel
02/09/2015
Bonjour Philippe,
Newsletter encore une fois très intéressante !
Petite question concernant la rediversification de votre portefeuille : idéalement à combien souhaiteriez ramener la part investie sur Cominar, Vereit et même Cys ?

Merci de votre réponse et bon continuation !
Daniel
3) Canis
02/09/2015
Quand on y pense, il y a plein de situations financières beaucoup risquées et répandues que la vôtre: - un patrimoine constitué uniquement ou presque d'immobilier -la résidence principale en l'occurrence-; une épargne placée dans les actions de l'entreprise où l'on travaille - que dire quand cette entreprise connaît de grosses difficultés, que les titres perdent de la valeur et que finalement on est licencié (Vallourec, secteur bancaire..); une épargne qu'on place uniquement sur des produits qui ne surperforme pas ou à peine l'inflation; une épargne qu'on a placé dans des produits exotiques (livres anciens, vins..) et qui sont illiquides le jour où on a besoin. etc..
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
02/09/2015
Bonjour,

@Daniel
Je n'ai pas de % pré-déterminé.

@Canis
Vous prêchez un convaincu.

Et vous n'abordez pas l'aspect de la mobilité. Pouvoir choisir facilement son lieu de vie est un avantage "sécuritaire" colossal. Si par contre vous êtes coincé avec un prêt sur une RP invendable dans une banlieue d'une région qui a des problèmes économiques...
5) MOI
04/09/2015
Bonsoir Philippe et le forum.
Un petit commentaire quand meme. Votre portfeuille n`est pas (vraiment) diversifie donc il faut etre un investisseur temeraire pour avoir votre portefeuille si on veut vivre avec. Grace a votre jeune age, vous savez que vous pouvez travailler pour quelques mois si besoinmais une personne de 70 ans ne supportera pas (psychologiquement) de voir son portefeuille baisser si vite (+ vite que le marche). Je l`ai dit sur le forum, les REITS, c`est sympa, mais une hausse des taux aura un impact sur la rente. 10.-20% est une allocation raisonnable en REITs.

D`ailleurs, des societies de gestion travaillent sur des produits qui combinent REITS et Obligations court terme. Si le REIT baisse avec la hausse des tx, la partie obligataire (duration court terme je precise bien sinon ca ne marche pas) compense partiellement la baisse de la Rente.


Bref si vous vivez d`une rente et que vous etes age (pas d`option travail si tout va mal), il faut des obligations, du corporate bond...un portefeuille beaucoup plus diversifie.
Ce n`est pas un avis personnel, c`est ce que demontre toutes les analyses. il y a bcp d`articles aux USA notamment.
Un portfeuille qui baisse si vite, c`est pas un portefeuille de retraite. Faut avoir un profil psychologique solide et des solutions alternatives (travail).
Sinon j`apprecie votre site et vos commentaites. Vous avez raison de rappeler qu`il ne faut pas (sans enfants) gagner bcp pour vivre convenablement.

Bonne soiree au forum
Moi
6) srem
07/09/2015
Bonjour, j'aime beaucoup votre approach à la vie et votre portefeuille (désolé, le français n'est pas ma langue maternelle).
Par contre je me demande: votre rente est fondée sur les dividende, je suis en France depuis peu, mais j'hésite à investir avec des entreprises qui donnent des dividends parce que il me semble la galère.

Re-bonjour,
je me rends compte que mon commentaire precedent n'était pas assez detaillé.
Vous indiquez que vos dividends mensuels sont de 2250 € après impôts et prélèvements sociaux ou environ 2830 € avant impôts et prélèvements sociaux.

Moi je toujour essayé d'investir avec des dividends parce que je pensais que sur le dividends en France il y a 21% d'impôts à la source + 15.5% de prélèvements sociaux, qui ne sont pas liberatoires. Alors 2830€ moins le 21+15.5% à la source, ça fait ~1797€, non? Et en plus il faut payer l'impôt sur le revenu selon le barème, n'est pas?

Ou est que je me trompe?
Desolé encore pour mon frainçais.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
07/09/2015
Bonjour Srem,

Cf. Fiscalité des dividendes
8) srem
07/09/2015
Bonjour Philippe,
merci pour les clarifications, très bien faites. En effet c'est encore plus compliqué de çe que je pensais!
9) Hub57
10/09/2015
Bonjour Philippe,
je suis nul en math, mais je ne comprends pas comment en ayant une valeur de la part qui est passé de 100 à env. 145si j'arrive à bien lire votre courbe, votre capital a pu passer de 450k€ à 439k€
(ne m'en voulez pas si ma question peut paraitre stupide, je suis nul en math)
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
11/09/2015
Bonjour Hub57,

Parce que la valeur 100 est en 2010, tandis que j'ai pris ma "retraite précoce" fin 2013.

Bon week-end
11) coyote
14/09/2015
@hub57
C'est un peu plus compliqué, surtout quand vous faites des apports

par exemple un cas extreme pour illustrer..
en 2010, IH Apporte 10000€. Début 2015, il a bien travaillé et la part est à 200, soit 20000€.
Il apporte 400000€ Soit une valeur de 420K pour une part a 200
la part baisse de 20%, elle revient à 160, mais son capital associé
passe de 420K€ à 336K€

En résumé sur cet exemple, son capital apporté passerait de 410K€ à 336K€, avec une part passant de 100 à 160..

C'est ce qu'il m'arrive mais pas dans cette mesure ... ( j'ai pas mal apporté de fond quand la part oscillait entre 140 et 150, et elle est maintenant redescendu a 125/130... )
12) Hub57
17/09/2015
@coyote
Merci pour vos explications et pour votre exemple. J'ai maintenant tout compris
Du coup, je me demande si suivre la valeur de la part est le bon indicateur pour mesurer la performance d'un portefeuille, parce qu'on peut "perdre" de l'argent en ayant un valeur de part qui progresse...

Quels autres indicateurs financiers existent qui pourraient permettre (peut-être en complément de la valeur de la part) de mesurer la performance d'un placement?
(et désolé si ma question peut paraitre naïve, mais je débute).
13) arnaud35
17/09/2015
bonsoir Philippe

je me permet de vous laisser ce message concernant votre avis sur Standard Chartered PLC et la crise en Asie , j'ai du mal a appréhender les conséquences de cette crise pour cette valeur , quel est votre avis sur ce dossier ?
merci d'avance cordialement
14) MOI
21/09/2015
Bonsoir
La banque a eviter en ce moment. J`ai ete tres surprise quand IH a ouvert une position. pour suivre la societe, faut lire les articles en anglais..ou avoir Bloomberg.
pour resumer : une augmentation de capital est esperee avec la nouvelle direction. la baisse du dividend ne dervait pas suffire surtout si l`asie ralentit.
ensuite ils ont des problemes avec les USA pour un contournement probable des regles US. Bref une grosse amende a venir potentiellement de type plusieurs milliards.
http://www.marketwatch.com/story/standard-chartered-faces-new-scrutiny-over-iran-business-ties-2015-09-21
Ensuite plusieurs analystes sont sceptiques sur la facon don't la societe provisionne son risqué donc plusieurs dissent que cette banque surestime ses benefices car sous estie son risqué.

La valeur a baisse et peut potentiellement rebondir mais le risqué est tres eleve je pense car les problemes s`accumulent.
HSBC semble plus solide (mais pourquoi jouer l`asie sauf si on croit au rebond des marches asiatiques).
Enfin une taxe UK va impacter les banques au UK en general mais point positif, ce changement devrait beneficier les grosses banques internationales donc HSBC et Standard Chartered
http://www.theguardian.com/business/2015/jul/09/budget-means-hsbc-and-standard-chartered-banks-will-pay-1bn-less-in-tax

j`espere que ca aide a avoir une vue plus precise. C`est un pari risqué mais cela depend de votre profil de risqué

Commenter





Merci de recopier le mot ci-dessous :