Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3501 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



Portefeuille Investisseur Heureux - Avril 2014

01/04/2014 - 2016 € de dividendes bruts en base mensuelle

Reporting de mars 2014 du portefeuille.

59e mois de reporting : l’objectif est l’obtention d’une rente mensuelle de deux SMIC nets, soit 2250 € après impôts et prélèvements sociaux ou 2830 € avant impôts et prélèvements sociaux. La stratégie patrimoniale pour y parvenir a été explicitée en filigrane sur ce blog ou les forums, et est décrite en détail dans mon livre.

Bonjour à tous,

Ce mois-ci a été l’occasion d’un important basculement entre mes fonds EUR et livrets, vers la société immobilière cotée Cominar.

Depuis décembre 2013, j’ai cessé mon activité principale et quitté la région parisienne et ses loyers prohibitifs.

Après quatre mois comme “semi-rentier” (je continue à gérer à distance mon site eCommerce), il m’est apparu qu’a priori je ne me fixerais pas avant un moment et serais relativement mobile dans les années à venir.

Par conséquent, le coût d’opportunité lié aux sommes importantes placées en fonds EUR et livrets, que je conservais pour ne pas dépendre trop des banques dans le cas d’un achat immobilier ne se justifie plus.

Une autre de mes craintes légitimant une allocation diversifiée sur plusieurs enveloppes fiscales était une hausse de la fiscalité, comme la suppression possible de l’abattement de 40% sur les dividendes. Mais finalement, puisque je ne suis plus contraint à la France, cet argument ne tient plus, car une expatriation est toujours possible, notamment au Portugal.

Je suis également prêt à accepter plus de volatilité pour tirer des revenus plus importants de mon patrimoine. Mon allocation stratégique actuelle sera donc plus agressive que celle préconisée dans mon livre, également, car mon capital est moins important que prévu, attendu que j’ai stoppé le consulting informatique à 34 et non 40 ans.

Dividendes perçus

L’essentiel de mes revenus provient maintenant de mon site eCommerce et des dividendes de mes actions (dont sociétés immobilières cotées).

Le montant des dividendes reçus, avant impôts et prélèvements sociaux, en base mensuelle est d’environ 2016 € en avril 2014 :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

On notera une forte dépendance à la société immobilière Cominar et à la société de prêts hypothécaires immobiliers CYS, assumée.

Performance

Même si cela n’est plus ma priorité, dans la continuité des précédents reportings, je continue le suivi de la performance.

Ainsi, le portefeuille Patrimoine progresse de 0,31% en mars 2014 et dépasse son plus haut de mai 2013.

Evolution de la performance mensuelle sur les 59 mois de reporting :

Evolution de la valeur de la part :

Dans le calcul de la part, les dividendes sont réinvestis après prélèvements sociaux et acompte de 21% pour impôt sur le revenu.

Le crédit d’impôt lié aux nombreuses actions étrangères détenues sur le portefeuille d’actions et l‘écart entre l’acompte vs l’imposition réelle (moins élevée) ne sont pas réintégrés, donc la performance effective est légèrement supérieure à celle indiquée.

Allocation stratégique

Attendu que le capital disponible est moins important et de l’arrêt de mon activité principale à 34 et non 40 ans, l’allocation stratégique s‘écarte de celle préconisée dans mon livre, en étant plus agressive et plus risquée (forte sensibilité aux dollars canadiens et américains et à l’immobilier canadien) :

Fonds euros en assurance-vie (≈21 000 €)

Mes fonds euros sont :

  • eurossima, détenu via un contrat d’assurance-vie Boursorama
  • APICIL euro Garantie, détenu via un contrat d’assurance-vie Apicil
  • Suravenir, détenu via un contrat d’assurance-vie Fortuneo

L’essentiel de la somme est investi sur eurossima, chez Boursorama.

Les fonds euros sont des placements relativement liquides, puisqu’il est possible de récupérer tout ou partie de son argent sous quelques jours. Leur rendement est faible (autour de 3,5% avant impôts et prélèvements sociaux), mais correct considérant un risque nul et une inflation anticipée en 2014 à 1,4%.

Compte tenu du niveau des rendements, il faut privilégier les contrats d’assurance-vie sans frais de versement, ce qui est le cas des trois contrats ci-dessus.

Livrets (≈12 000 €)

L’essentiel de la somme est investi sur un livret A, chez Boursorama et sert de filet de sécurité, en plus de la trésorerie disponible sur mes comptes courants (non comptabilisée dans ce reporting).

Immobilier (≈220 000 €)

Mes investissements immobiliers le sont au travers de sociétés immobilières cotées en bourse, qui permettent une diversification géographique et typologique aisée :


(graphique généré par l’application xlsPortfolio)

Dans le détail :

Ces titres sont détenus sur des comptes titres chez Binck et Saxo Banque.

Actions (≈384 000 € dont 220 000 € d’immobilier coté)

Allocation sectorielle :


(graphique généré par l’application xlsPortfolio)

Allocation opérationnelle :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

Ces titres sont détenus sur des comptes titres chez Binck et Saxo Banque.

Société non cotée

Je détiens également 50% d’un site eCommerce dont l’actif net comptable est d’environ 80 000 €, dont 23 000 € en actions de la foncière cotée de galeries marchandes françaises Mercialys.

Cette participation n’est pas comptabilisée dans la performance ou l’allocation stratégique, mais contribue à diminuer la pondération à l’USD et au CAD.

Commentaire de gestion

La majeure partie des fonds qui était investie jusqu’ici en fonds EUR et livrets (PEL) a été réinvestie sur la foncière cotée diversifiée canadienne Cominar.

Les petites lignes Thomson Reuters et Western Union ont été arbitrées au profit d’un renforcement sur la foncière cotée américaine de santé HCP.

Le distributeur britannique Tesco a également été renforcé.

---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

10 commentaires

1) stonga
01/04/2014
Bonjour,
félicitation pour votre site

Il est inévitable que dans les choix de vies dont vous faites mention, l'allocation soit plus concentrée et risquée.
Cela équivaut (outre la problématique du dividende) à l'investisseur qui surpondère une ligne par conviction (=" spéculation" assumée)
2) Motus
01/04/2014
Bonjour IH,
bravo pour ce cheminement, pour ce partage.
Je comprends tres bien vos motivations et l'evolution de votre allocation stratégique.
Votre diversification est plus importante qu'elle n'y parait. Cominar ne detient pas qu'un immeuble.
3) Serial Trader
02/04/2014
Cher Philippe,
Merci de continuer a assumer vos choix en toute transparence.
Bon courage
4) Miguel
06/04/2014
Pour moi, votre diversification apparait nettement plus claire maintenant.
Délocaliser une partie de votre épargne qui était en Euro (vos livrets) vers l'immobilier, en devise US et Canadienne, un changement qui devrait dynamiser et augmenter le rendement du portefeuille .
Le "timing" est probablement excellent, mais cela seul le temps, nous permettra apprécier cette décision.
Bonne continuation et merci de partager vos idées.
C'est toujours motivant de voir que nous ne sommes pas les seuls a vouloir trouver des solutions pour être libre de faire ce que l'on a envie de faire.
5) Panka
08/04/2014
Bonjour,

Avant toute chose merci pour ce reporting détaillé !

Une question concernant vos choix d'investissement.
Lorsque vous investissez dans une action on remarque que le dividende a une influence importante (qui est le but recherché), mais dans quelle mesure prenez-vous en compte l'évolution future ("probable") du titre ?
Avez-vous des seuils de vente à la hausse comme à la baisse afin de protéger l'investissement ?

J'envisage de basculer une partie de mon épargne en euros sur d'autres devises mais le marché américain me semble trop valorisé pour y entrer.

Merci par avance et bonne continuation!
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
08/04/2014
Bonjour,

Aucun seuil de vente prédéterminé. Je suis attentif par contre à la publication des résultats trimestriels ou semestriel des sociétés de mon portefeuille qui n'ont pas de gros avantages concurrentiels.

Typiquement, Tesco, Centrica, CYS et toutes les foncières cotées.

Pepsi, GlaxoSmithKline, etc. je fais du buy & hold pur et ne vend que si une autre opportunité criante se présente.

Cordialement,

Philippe
7) Panka
08/04/2014
Bonsoir et merci de votre retour.

Est-ce que vous appliquez la même stratégie en cas de correction forte des indices ou bien là encore l'arbitrage se fait uniquement sur les résultats de société ? (malgré que des corrections puissent se faire en dépit de résultats satisfaisants)

Cordialement,
Pierre
8) PATRICK
10/04/2014
Bonjour Philippe,

Pouvez vous nous rappeler pourquoi vous êtes positionné sur American Campus Communities Inc. ? la conseilleriez vous à l'achat actuellement ? Elle ne semble pas actuellement se détacher du lot en terme de rendement et de valorisation...
Merci pour vos réponses passées.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
10/04/2014
Bonjour Patrick,

American Campus Properties a été abordée dans la newsletter #92.

Philippe
10) Veteranus
18/04/2014
J apprécie beaucoup votre travail et je souhaitais vous le dire

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.