Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

S'enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires

Rejoignez nos 3500 lecteurs hebdomadaires !

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir gratuitement notre newsletter boursière et le livre “S’enrichir en bourse avec les entreprises extraordinaires” :

 



Portefeuille Investisseur Heureux - Novembre 2013

04/11/2013 - Gros rebond, partiellement du à la correction d’une erreur de reporting

Reporting d’octobre 2013 du portefeuille.

54e mois de reporting : rappelons que l’objectif est l’obtention d’un patrimoine de 600 k€. La stratégie patrimoniale pour y parvenir a été explicitée en filigrane sur ce blog ou les forums, et est décrite en détail dans mon livre.

Bonjour à tous,

Le portefeuille Patrimoine progresse de 5,74% en Septembre 2013, 54e mois de reporting :

Cette excellente performance est accentuée par la correction d’une erreur dans mes deux précédents reportings : ma ligne Cominar, initiée en Août, n‘était pas comptabilisée dans le reporting “global”, qui sert de calcul à la performance.

Je présente mes excuses aux lecteurs pour cette omission. Celle-ci m’a plutôt pénalisé, en tirant artificiellement vers le bas la performance des reportings d’Août (environ 1,5% de contre-performance due à l’omission) et Septembre (environ 0,5% de contre-performance due à l’omission).

Fonds euros en assurance-vie (composante “obligataire” du patrimoine)

Mes fonds euros sont :

  • eurossima, détenu via un contrat d’assurance-vie Boursorama
  • APICIL euro Garantie, détenu via un contrat d’assurance-vie Apicil
  • Suravenir, détenu via un contrat d’assurance-vie Fortuneo

Essentiellement, il n’y a que le contrat Boursorama qui contient un montant significatif.

Les fonds euros sont des placements à part, en ce sens qu’ils offrent un rendement relativement “élevé” en l’absence de risque de perte de capital. Mais le relativement élevé après impôts est franchement faible par les temps qui courent. Un investisseur qui accepte un peu de volatilité devrait limiter ses positions et surpondérer à la place l’immobilier et/ou les actions.

Livrets (composante “monétaire” du patrimoine)

Mon PEL est au quasi-plafond. Quelques liquidités sont placées sur des livrets type CEL, LDD, livret A.

Les rendements sont faibles et je m’efforce de ne plus abuser des livrets, même si ces placements restent importants dans mon patrimoine, compte tenu de ma situation de freelance (je peux me retrouver sans revenu mensuel sous un mois, tout en ayant à payer d’importantes cotisations sociales et impôt sur le revenu de l’année n-1).

Les livrets et comptes bancaires personnels sont chez Boursorama.

Actions

Hormis donc l’erreur mentionnée plus haut, la progression mensuelle est donc due quasi-exclusivement aux placements en sociétés cotées :

  • mes valeurs EUR (Total, Deutsche Telekom et Gagfah) ont fortement progressé
  • d’important coupons qui avaient été détachés le mois précédent ont été touché ce mois-ci (notamment CYS)
  • mes valeurs USD sont revenues proches de leur plus haut

En négatif, la parité EUR/USD m’est défavorable, mais à moyen terme, je continue à penser qu’un retour autour d’une parité à 1,20-1,25 fait sens (contre 1,35 actuellement).

Ce mois-ci, j’ai renforcé à nouveau la foncière canadienne Cominar, qui à l’avantage d’offrir un dividende mensuel et une exposition à l’immobilier canadien.

A la suite de cet achat, le montant cumulé des dividendes en base mensuelle repasse au-dessus des 1000 EUR (avant impôts et prélèvements sociaux) :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

Ici, l‘évolution des dividendes bruts mensuels depuis 2010 (attention, l‘évolution tient certes à la croissance des dividendes, mais essentiellement aux renforcements/allègements périodiques de mes positions) :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

Mon portefeuille d’actions en valeur absolue :


(reporting généré par l’application xlsPortfolio)

Mes courtiers pour mes placements en actions sont Binck et Saxo Banque.

Commentaires

Rien à dire de particulier sur les fonds EUR et livrets, sauf que j’attends avec impatience la “normalisation” de mes activités professionnelles pour réduire la voilure sur ces actifs qui rapportent peu.

Côté actions, je suis toujours très enthousiaste sur les performances opérationnelles des sociétés que j’ai en portefeuille, mais ne m’attend pas non plus à de fortes progressions boursières, car les valorisations sont déjà élevées, à quelques exceptions près (Cisco, Hewlett-Packard, Intel, Gagfah, Western Union, BP…).

01/10/2013

Allocation stratégique :

Allocation sectorielle hors fonds euros et livrets (graphique généré par l’application xlsPortfolio) :

Allocation sectorielle foncières cotées (graphique généré par l’application xlsPortfolio) :

Allocation opérationnelle hors fonds euros et livrets (reporting généré par l’application xlsPortfolio) :

Allocation sectorielle des dividendes perçus (reporting généré par l’application xlsPortfolio) :

Evolution de la valeur de la part

Cette performance doit se comparer avec un fonds mixte international équilibré. Tous les dividendes sont réinvestis après prélèvements sociaux.



---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

1 commentaire

1) Dark
04/11/2013
"Je suis toujours très enthousiaste sur les performances opérationnelles des sociétés que j’ai en portefeuille, mais ne m’attend pas non plus à de fortes progressions boursières, car les valorisations sont déjà élevées, à quelques exceptions près".

Si c'est le cas, vous devez vendre les valeurs dont les valos sont élevées et réinvestir dans d'autres titres plus décotés. Et tant pis s'il faudra payer l'impôt sur les plus-values, et ce , même si vous n'arrivez pas à utiliser un des moyens d'optimisation de cet impôt ...

Commenter

Commenting is not available in this weblog entry.