Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Rejoignez nos 3585 lecteurs !

Inscrivez-vous maintenant pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles :

 


Une société de gestion : ça rapporte !

29/06/2010 - Un ratio RN / collaborateur démentiel

Gérer des fonds de placement est plus rentable que d’y investir. Evitez d’être un pigeon !

Vous êtes vous déjà posé la question de la rentabilité d’une maison de gestion en fonds commun de placement ?

Personnellement, je suis devenu indépendant en informatique quand j’ai vu les marges que se faisaient les Sociétés de Services et d’Ingénierie Informatique sur leurs collaborateurs, alors que leur valeur ajoutée [des SSII] étaient souvent contestables (pas de formation, pas de plan de carrière…). Actuellement la situation se normalise, mais pendant la bulle Internet, c‘était proprement hallucinant. Un collaborateur payé 2500 € / mois pouvait être placé en mission et générer 12 000 € de CA mensuel. Mettons que le collaborateur coutait 5000 € à la SSII, il générait mensuellement 7000 € de quasi-bénéfices. Multiplié par 10 collaborateurs, vous arriviez à 70 000 € de quasi-bénéfices mensuels auxquels il fallait “juste” soustraire le salaire de la secrétaire, du commercial et quelques frais fixes (locaux minimums, électricité…). Le risque d’inter-contrat était nul, il n’y avait pas encore les 35 heures, et c‘était du pain béni pour les dirigeants de SSII.

Qu’en est-il des maisons de gestion ? Combien gagnent-elles pour placer votre argent ?

La réponse est très simple, il suffit d’aller sur societe.com et de chercher quelques noms.

Il faut savoir qu’une société est obligée de publier ses comptes, mais que si elle ne le fait pas, elle paye une amende ridicule de 1500 €. Du coup, un certain nombres choisissent de ne pas publier.

Voici cependant les comptes 2006 pour Amiral Gestion :


Résultat Net de 387 k€ / collaborateur.

Les comptes 2006 de DNCA Finance :


Résultat Net de 928 k€ / collaborateur : presque 1 M€ de Résulat Net par collaborateur !

En 2007, le M€ est atteint :


Résutat Net : 1,312 M€ / collaborateur.

Carmignac Gestion atteind aussi le M€ :


Résutat Net : 1,24 M€ / collaborateur.

Mais ces années ont été fastueuses. Que s’est-il passé en 2009 ?

Regardons le cas de Prigest :


Grosse diminution du Résultat Net, mais toujours largement bénéficiaire avec 365 k€ / collaborateur, contre 615 k€ / collaborateur en 2008.

Si vous ne possédez pas de société, ces chiffres ne vous parlerons peut-être pas.

Voici donc à titre de comparaison, Amaury Sport Organisation, la société organisatrice du Tour de France, considérée comme la vache à lait du groupe Amaury.


Résutat Net : 137 k€ / collaborateur en 2008.

Donc dans une des pire année de l’histoire de la bourse, Prigest (bravo à eux…) fait 365 k€ / collaborateur, tandis qu’ASO, en rythme de croisière fait presque 3 fois moins !

Autre exemple avec Vétoquinol, citée par Le journal du Net en exemple de dix PME méconnues mais rentables :


Résultat Net : 25 k€ / collaborateur en 2008.

Evidemment, là j’ai juste pris quelques entreprises au hasard, donc une généralisation par induction est discutable. Une vraie analyse serait de récupérer les ratios de toutes les sociétés avec le code NAF 6630Z, correspondant à la Gestion de fonds…

Et vous, que vous inspire ces chiffres ?

---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

14 commentaires

1) Glob
30/06/2010
Pas reellement surprenant! En particulier pour les maisons qui font payer leur performance.

Ceci etant, si le "gerant star" disparait, si une annee est sans fees de performance (quasi toutes en 2008) ou bien si les investisseurs retirent leurs billes (pas rare de voir -50% d'actif sous gestion entre 2007 et 2008) adieu veaux vaches cochons. C'est le principe...

Pour un cas pratique, voir Richelieu Finance.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
01/07/2010
Justement le cas Prigest montre qu'ils s'en sortent très bien même quand il y a une baisse. Le RN / collaborateur reste très élévé.

Le cas de Richelieu Finance est plus proche de l'erreur de gestion de mon point de vue : 2 Md€ investis dans des smalls caps et des nano caps illiquides et avec une part de liquidité réduite, il fallait pas s'étonner que ça pète au moment où quelques personnes demanderaient le retrait de leur part.

Leur stratégie était valable pour un fonds fermé. Pas pour un fonds ouvert.
3) gil
02/07/2010
Je suis aussi freelance informatique. Interressé depuis longtemps par le placement, je me suis demandé si ça ne valait pas le coup de créer un petit fond.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
02/07/2010
J'étais tombé sur un document de l'AMF qui expliquait les conditions à respecter pour monter une maison de gestion.

Je ne retrouve plus le document mais c'était hors de porté.

Voici un extrait ici Lien

"est dirigée effectivement par deux personnes au moins possédant l'honorabilité nécessaire et l'expérience adéquate à leur fonction, en vue de garantir sa gestion saine et prudente ;"

L'expérience adéquate c'était quelque chose du style 10 ans dans une maison de gestion existante.

Même faire un master en gestion d'actifs ne suffisait pas.

Une option à laquelle j'avais pensé c'est créé une société qui ne ferait que du placement et ouvrir son capital à des amis, ou personnes intéressés en réglementant l'entrée et la sortie des associés. Une ou plusieurs personnes aurait alors assuré la gestion et des dividendes auraient été versé chaque année.

Mais pour faire ça il faut déjà avoir une légitimité et un réseau et un capital sous gestion d'au moins 10 M€.
5) Spiny
02/07/2010
et le statut de clubs d'investisseurs?
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
02/07/2010
Ce n'est pas la même logique, c'est une gestion collégiale et sauf erreur, les clubistes ne peuvent être rémunérés.
7) gil
03/07/2010
Bonjour Philippe,

L'idée d'une société est aussi quelque chose que j'ai pensé. Une simple société offshore peut convenir. Il y a des formes de sociétés prévues pour ça. Sous cette forme c'est un peu un fond privé. Pourqoi 10M d'euros ? Il est possible de faire avec moins, La notoriété se gagnant petit à petit au résultat.

Cordialement
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
05/07/2010
Je vous propose de continuer la discussion sur le forum, j'ai créé un topic dédié : lien.

L'inscription aux forums prend 30 s.
9) gil
07/07/2010
Bonjour Philippe,

Ok, je vais m'inscrire sur le forum
10) telllib
07/07/2010
Tiens j'ai trouvé ça en cherchant sur le net...

lien

je ne savais pas que votre prénom s'était changé en Philippe ?
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
07/07/2010
J'ai écrit le bouquin sous mon 2e prénom.
12) tellib
07/07/2010
ah ok...
en tous les cas le titre a l'air très intéressant
je l'achèterai dès qu'il sortira...
il sera disponible à la fnac ? sur amazon ?

Daniel
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
07/07/2010
Je donnerai le sommaire. Le livre est dans la droite lignée du blog (approche patrimoniale) mais bcp plus structuré et riche.

Le titre c'est un peu du marketing. :-)

Ca devrait être dispo partout comme en livre normal, mais l'éditeur me parle d'octobre et non plus septembre. :-(
14) Jean-Marc
27/06/2011
Bonjour,

Article très intéréssant et cela ne fait que confirmer ce que je pensais déja.

La plus-part des offres de placement dans des fonds que l'on trouve sur le net sont souvent du genre :
- performance à 4 ou 5% mais avec 3% de frais (gestion / entrée / sortie...)
- ou bien 7% de performance mais avec 6% de frais...
- ou encore très peu de frais mais du coup performance très mauvaise à 1 ou 2%...

bref pas mal d'offres de ce type avec en général :
- pour l'investisseur tout le risque à assumer et aucune garantie de résultat : à la baisse on perd et à la hausse la perfomance passe en partie dans les frais.
- pour l'intermédiaire la garantie d'empocher les frais quelque soit le résultat à la hausse comme à la baisse.

Du coup cela n'a rien d'évident et il faut bien tout comparer avant d'investir dans le premier fonds venu.

Commenter





Merci de recopier le mot ci-dessous :