Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Rejoignez nos 3455 lecteurs !

Inscrivez-vous maintenant pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles :

 


Générateur de portefeuille diversifié d’actions

16/04/2010 - Comme un fond indiciel, les frais en moins

Cet outil génère un portefeuille d’actions diversifié d’après vos contraintes en terme de répartition de devises et secteurs.

NB : l’outil de rééquilibrage d’actifs pourra aussi vous intéresser.

Contrairement à ce que l’on peut penser, il n’est pas difficile de construire un portefeuille d’actions. Si l’on s’en tient aux très grosses capitalisations (S&P Global 100), le marché est efficient et investir passivement “au hasard” conduira à un meilleur résultat qu’une gestion active. Cette affirmation, a priori choquante, est pourtant vérifiée par de nombreuses études de performance.

L’outil ci-dessus génère un portefeuille en fonction de contraintes de répartition sectorielles et en devises. Les valeurs pré-positionnées dans les répartitions favorisent la diversification en mettant l’accent sur les secteurs non cycliques.

La méthode est triviale, mais combien d’investisseurs individuels sont capables de citer les dix secteurs de référence et par là-même de se constituer un portefeuille diversifié sectoriellement ?

Mise à jour 2016 : une version récente de l’outil est disponible sur les screeners de l’investisseur heureux.

Nombre de ligne d’actions :

Diversification des devises en %



Diversification sectorielle en %










Portefeuille

Appuyez sur “Générer le portefeuille” !

Aller plus loin

Notez que cette approche automatique serait moins pertinente :

  • avec des capitalisations plus petites, car les marchés y sont moins efficients (et dans ce cas faire un vrai travail d’analyse vaut la peine),
  • avec une sur-pondération des secteurs cycliques, plus sensibles au “market timing” (et dans ce cas le moment d’investissement a son importance).

---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

30 commentaires

1) baryton
18/04/2010
Bonjour

Le problème ( pour moi) avec un tel CTO c'est que la grande majorité des lignes concernent des sociétés étrangères dont l'accès boursier est plus difficile selon les teneurs de compte avec des frais de transactions élevés. En outre la connaissance de ces sociétés est aussi plus difficile que celle des boites françaises
J'ai ainsi pas mal de réticence à une telle approche
baryton
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
18/04/2010
Bonjour,

Effectivement les frais de courtage peuvent être rédhibitoires tout dépend de la taille des lignes.

Par contre, je pense que se limiter aux entreprises françaises sous prétexte qu'on les connaitrait mieux est une erreur importante en terme de diversification et de gestion du risque.
3) baryton
18/04/2010
bonjour Philippe,

Se limiter aux seules entreprises françaises est, vous avez raison, une grosse erreur. C'est pourquoi l'on peut, si on ne se sent pas de taille à étudier correctement les sociétés étrangères, par manque d'habitude et aussi en raison d'une culture différente, y accéder par le biais des FCP et Sicav spécialisés Je pense que l'on paie un peu cher cette délégation aux gérants et aussi que c'est un peu frustrant par rapport à la gestion d'actions pures mais c'est quand même une manière de faire..
Dans l'absolu c'est vrai je préfère le CTO d'actions pures..
4) titou
20/04/2010
Bonjour,

Au sein d'un secteur, quels sont les critères retenus pour sélectionner tel ou tel titre ?

Merci
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
20/04/2010
Il n'y a qu'un nombre limité de valeur possible car l'univers considéré est restreint.

Le critère est le hasard, tout en faisant en sorte de respecter les contraintes de devises.

Dans ce billet, le critère n'est plus le hasard mais la volatilité.
6) Jacques
12/05/2010
Salut !
Je trouve simulateur intéressant et j'aurai aimé connaitre son fonctionnement plus dans le détail.

Aurais-tu moyen de m'éguiller sur les éléments qui t'ont servi à réaliser ce programme ? De cette manière, je pourrais en réaliser un par mes propres moyens en spécifant exacetement les titres que je souhaite avoir si j'opte pour une stratégie aggrésive (par exemple).

En tout cas, beau boulot.


Jacques.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
12/05/2010
Bonjour,

Techniquement tout est dans le fichier javascript disponible dans le code source de cette page.

Il n'y a rien de compliqué, j'ai une liste des + grosses valeurs mondiales avec leur secteur et place de cotation et mon programme (30 lignes de code Javascript !) se contente de prendre des valeurs au hasard tout en respectant les contraintes sectorielles/devises indiquées.
8) Jacques
12/05/2010
Impeccable je vais aller regarder ça de plus près.

Je vais tenter d'introduire des notions utilisées dans les milieux bancaires (VAR, stress test...) dans ton code.

Je te tiendrait au courant (si c'est intéressant) du résultat.

En tout cas merci de l'aide.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
12/05/2010
Ma fois si tu y arrives, ça m'intéresse.

En fait le principale problème, c'est de récupérer les infos sociétés.

Sur les valeurs US, j'arrive à récupérer énormément d'infos, comme tu peux le voir sur le screener US. On peut même récupérer les cours facilement sur finance.yahoo.com

Sur les valeurs Européenne, c'est bcp plus difficile, et je ne récupère quasiment rien. Voir le screener EU.

Si j'avais pu récupérer les données souhaités, le prolongement de l'outil aurait été d'afficher un graphique de back-testing avec analyse de covariance, beta, etc.

Mais bon tout ça c'est pour s'amuser. Les gérants ont tous ces outils et ne sont pas foutus de battre les indices...

Donc l'approche aléatoire passive est finalement aussi valable et moins couteuse en temps !
10) Jacques
12/05/2010
J'ai réussi avec des amis à récupérer tous les cours dans une base de données, via le portaille boursorama.

Une fois récupéré, je calcul moi-même mes bétas et compagnie. Le point noir reste le temps de calcul interminable, mais une fois fait, c'est bon pour un certain moment.

Je te tiens au courant pour l'extension de ton code (si toutefois mon pc m'accordre le droit d'ouvrir tes codes sources).
11) Gil
12/01/2011
Bonjour Philippe,

Je regardais ton outil de génération de portefeuille pourrais tu donner les libellés de la classification ICB pour la répartition.

Je ne retrouve pas certains de tes secteurs dans cette classification.

Merci
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
12/01/2011
Il n'y a pas de correspondance parfaite car j'utilise la classification sectorielle GICS et non ICB.

Au plus haut niveau, elles sont très proches sauf au niveau des biens de consommation.

GICS distingue les biens de consommations non durables (consommation discrétionnaire) et de base.

ICB mélange les deux mais distinguent les services aux consommateurs des biens de consommation.

Les deux choix ont leur avantages et inconvénients.
13) Gil
12/01/2011
En effet je les voyais dans la gics mais apparemment, le site euronext ne classifie que par ibc.
14) Gil
12/01/2011
Philippe,

Tu répartirai comment avec le IBC ?


Cordialement
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
12/01/2011
Il faudrait descendre un niveau en-dessous dans la classification ICB.

Le fait que les secteurs des biens de consommation durable et non durable soient mélangés est pénalisant car l'un est cyclique et l'autre acyclique.

Donc l'approche développée dans cet article ne marche pas bien.
16) Gil
12/01/2011
Tu connais un site ou les actions euronext sont classées par la classification GICS ?
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
12/01/2011
Non.

J'en répertorie une partie ici :
http://www.devenir-rentier.fr/bourse_actions_ue/

(voir la partie Stratégie Sectorielle).

Et dans mon outil ExcelPortfolioManager, je la calcule "automatiquement", mais c'est un peu compliqué car j'utilise une table de correspondance entre l'industrie et le secteur, que j'ai passé pas mal de temps à construire.
18) Gil
13/01/2011
Bonjour Philippe,

Je vais voir et probablement prendre ton outil. Je suis aussi developpeur freelance. Le code de ta feuille est accessible ?



Cordialement
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
13/01/2011
Les formules dans les feuilles oui, les macros non.

Par le passé dans d'autres contextes j'ai été plus "ouverts" mais je fini par me faire voler mon travail, donc maintenant, je "blinde".
20) Gil
13/01/2011
Je regardais le site bloomberg business week. Je crois qu'il est possible de pomper la base. Il est possible récuperer les page dans un objet browser et déclancher le boutton next page temps qu'il apparait. j'avais utilisé cette technique sur les pages jaune.

On doit pouvoir récupérer le secteur, l'id bloomberg de la société et le ticker. Avec ces infos on doit pouvoir aller chercher les données comptables.
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
13/01/2011
Je le sais bien, c'est exactement ce que je fais pour construire une partie de ma base de données, dont je livre un sous-ensemble dans les onglets Actions UE, Actions US, Actions AU.

J'utilise aussi finance.yahoo.com pour certaines données, Google pour les parités, iShares pour les indices...

Bon courage
22) Gil
13/01/2011
le ticker bloomberg marche sur yahoo?
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
16/01/2011
Parfois mais pas toujours si on inclus pas le code pays. Et jamais si on inclus le code pays, car les codes pays ne sont pas les mêmes.
24) Gil
17/01/2011
ça ne nous facilite pas les choses tout ça.

Cordialement
25) Gil
18/01/2011
Philippe,

Sais tu calculer le 'price per share' ?
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
18/01/2011
A moins que quelque chose m'échappe, "price par share" = "cours de l'action", donc que voulez-vous calculer ?
27) Gil
18/01/2011
apparemment, certains calcul un price per share qui indique si l'action est sous évalué. Ce price per share est semble t il utilisé sur les dogs of the dow.
28) Gil
19/01/2011
Philippe

Il semble possible de récuperer des infos financières sur money central de msn money. Pour euronext, les symboles correspondent mais il doivent etres préfixés par le pay code pays à deux lettres suivi d'un point virgule.

Les foncières cotées n'apparaissent plus sur tes screeners, c'est normal ?

Cordialement
29) Champflo
20/05/2012
A partir de quelles listes d'actions cet outil génère t il ce portefeuille ?
Peux t on l'avoir de manière à faire sa propre sélection ?
L'investisseur heureux : devenir rentier
Philippe
21/05/2012
C'était les plus grosses capitalisations mondiales au moment où j'ai fait la page, mais je ne pense pas retravailler sur cet outil pour le moment.

Commenter





Merci de recopier le mot ci-dessous :