Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher

Rejoignez nos 3454 lecteurs !

Inscrivez-vous maintenant pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles :

 


OAT (Obligation de l’Etat français)

15/10/2009 - Les animateurs de marché se gavent sur le particulier

Est-il préférable d’acheter des obligations d’Etat en direct ou de souscrire à des fonds ou trackers obligataires ?

Pour la partie obligataire du portefeuille, jusqu’ici j’investissais dans des SICAV obligataires de capitalisation à 0% de frais d’entrée ou simplement dans le fonds euro de mon assurance-vie, mais par curiosité j’ai regardé du côté des OAT de capitalisation. Pour rappel, une OAT est une obligation de l’Etat français accessible aux particuliers.

Pour les obligations, je préfère du zéro coupon, car le coupon obligataire est imposé sur le revenu sans abattement sinon ; donc une fiscalité défavorable par rapport aux coupons des actions qui ont droit à 40% d’abattement.

Pour trouver les OAT, lancez cette recherche sur Boursorama (elles sont aussi disponibles sur euronext dans le compartiment OAT) :


Prenons celle-ci (FR0000571077) :


Actuellement vous pouvez payer 56,88 € (entre temps, j’ai du refaire une capture d‘écran et c’est passé à 56,91 €) l’obligation, qui ne vous rapporte aucun coupon, mais vous sera remboursée 100 € le 25/04/2023.

Avec Excel, il est facile de calculer le TRI annualisé si on considère que l’on conserve l’obligation jusqu‘à l‘échéance (chose qui n’arrivera probablement pas dans la réalité, on préférera revendre dès que l’inflation montrera le bout de son nez ou sur crainte de remonté des taux) :


Il suffit d’utiliser cette formule dans la cellule B3 :

TRI.PAIEMENTS(C1:C2;B1:B2)

Normalement, la liquidité des OAT est assurée par des opérateurs de marché, donc il y a peu de chance de faire une bonne affaire et le prix payé correspond à la courbe des taux sur titres d’Etat français. On trouve parfois des ordres de vente à des prix “incohérents”, mais ils sont sur des petits montants.

On peut cependant logiquement se dire qu’on payera moins cher des achats en direct que des achats de SICAV obligataires… En fait, pas du tout ! L‘écart entre le cours d’achat et le cours de vente (appelé spread) de l’animateur de marché est élevé : dans l’exemple plus-haut 0,77 (0,81 sur la dernière capture d‘écran) soit 1,35% alors que sur un tracker Lyxor MTS 10-15Y, le spread n’est que de 0,2%.

Moralité : dans le principe les OAT c’est bien. Permettre au particulier d’acheter en direct des obligations de son propre pays. Dans la pratique, le teneur du marché se goinfre âprement sur vous et donc finalement cela perd totalement de son intérêt et c’est bien dommage.

---------

"Nous n’avons pas besoin d’être plus intelligents que les autres, nous avons juste besoin d’être plus disciplinés que les autres" – Warren Buffett

 

1 commentaire

1) René P.
07/10/2010
Oui mais non. J'en ai des OAT zéro coupon, et je craignais en effet d'être un peu pigeon, mais les animateurs de marché actuellement présents me semblent propres - sur tous les produits il y a un spread de 0,3 donc de 0,3 % à 0,7 % selon les maturités, pas le 1,35 % de votre témoignage. Et il ne faut pas oublier que si on garde jusqu'au remboursement, on n'a pas de frais sur celui-ci comme sur une revente.

(Exemple constaté à l'instant où je tape ça : sur le zéro coupon avril 2023 ETAJY FR0010809921 l'animateur de marché propose 68.36 à l'achat et 68.66 à la vente).

Commenter





Merci de recopier le mot ci-dessous :