Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :

Rejoignez nos 6020 lecteurs !

Inscrivez-vous gratuitement pour ne manquer aucune des newsletters bimensuelles de l’IH :

 


Portefeuille IH - Décembre 2020

02/12/2020 - 1486 € de dividendes bruts mensuels, 463 k€ de capital

OBJECTIF DE L’IH ET DE CE REPORTING


Mon objectif est l’obtention d’une rente mensuelle pérenne issue de mon patrimoine financier équivalente à deux SMIC nets, soit environ 2400 € par mois après impôts et prélèvements sociaux.


La stratégie patrimoniale pour y parvenir a été explicitée en filigrane sur les forums, et est décrite en détail dans mon livre.


Le suivi (portefeuille, répartitions, calendrier des dividendes…) est réalisé avec xlsPortfolio et xlsAsset.


Ce 139e mois de reporting (soit onze ans et sept mois de transparence) a toujours pour but de partager ma démarche et philosophie d’investissement.

Dividendes d’actions cotées perçus

Après l’arrêt de mon activité principale fin 2013 (Suis-je rentier ?), l’essentiel de mes revenus provient maintenant des dividendes de mon portefeuille d’actions et d’une TPE française dans laquelle je suis coactionnaire, dont l’actif principal est un site e-commerce.

Hors la TPE, le montant des dividendes reçus avant impôts et prélèvements sociaux, en base mensuelle, est d’environ 1486 € en novembre 2020.

La forte exposition de mon patrimoine financier à des sociétés cotant en USD et réalisant une part importante de leurs bénéfices aux États-Unis influence toutefois le montant des dividendes bruts perçu, ainsi, toutes choses égales par ailleurs :

EUR/USD 1,00 1,10 1,20 1,30 1,40
Dividendes 1661 € 1567 € 1489 € 1423 € 1366 €

Devise des dividendes :


(sources : Financial Times, xlsPortfolio)

Calendrier des dividendes :


(sources : Financial Times, xlsPortfolio)

Dépendance des dividendes :



(sources : Financial Times, xlsPortfolio)

Contrôle des dividendes par action en devise locale :


(sources : Financial Times, xlsPortfolio)

Performance

Bien que ne m’en préoccupant guère (la rente est générée par les dividendes, non par les plus-values boursières), dans la continuité des précédents reportings, je poursuis le suivi de la performance.

Le portefeuille reprend 9,7% en novembre 2020, et une valeur de part à 148,3 vs 135,2 le mois dernier.

Evolution de la valeur de la part :


(sources : xlsPortfolio, xlsAsset)

Evolution de la performance annuelle sur les 139 mois de reporting :


(sources : xlsAsset)

Les dividendes sont intégrés nets d’imposition et prélèvements sociaux dans le calcul de la performance, quelle que soit leur utilisation effective (consommation ou réinvestissement).

Le crédit d’impôt lié aux nombreuses actions étrangères détenues et l‘écart entre l’acompte éventuel vs l’imposition réelle (moins élevée) ne sont pas réintégrés, donc la performance effective est légèrement supérieure à celle indiquée.

La forte exposition à des sociétés cotant en USD et réalisant une part importante de leur bénéfice aux États-Unis influence également la valorisation du portefeuille d’actions, ainsi, toutes choses égales par ailleurs :

EUR/USD 1,00 1,10 1,20 1,30 1,40
Portefeuille 512 k€ 484 k€ 462 k€ 443 k€ 426 k€

Allocation stratégique

J’ai stoppé mon activité principale fin 2013 à l‘âge de trente-quatre ans, avec comme actifs une participation dans une TPE française, quelques liquidités et un patrimoine financier d’environ 450 k€ (aujourd’hui 463 k€).

La totalité de ce que je possède est le fruit de mon travail, de mon épargne et de mes investissements (ni aide d’aucune sorte après avoir quitté le domicile parental, ni héritage, je suis arrivé à Paris fin 1999 à vingt ans avec un BAC+2 et environ 1 k€ en poche – premier logement dans un foyer de jeunes travailleurs en banlieue, interminables transports en commun, travail acharné, reprise d‘études…).

Concernant mon patrimoine financier, l’allocation stratégique est volontairement plus “agressive” que celle préconisée dans mon livre avec l’espoir d’une rentabilité meilleure, mais au prix d’une volatilité plus élevée, assumée :


(sources : Financial Times, xlsPortfolio, xlsAsset)

Fonds euros en assurance-vie (≈2 k€)

Mes fonds euros sont :

  • Eurossima, détenu via un contrat d’assurance-vie Boursorama
  • Suravenir, détenu via un contrat d’assurance-vie Fortuneo

Les montants sont minimaux pour conserver les bénéfices liés à l’ancienneté des contrats d’assurance-vie.

Immobilier (≈142 k€ d’immobilier coté)

Mes investissements immobiliers le sont au travers de sociétés immobilières cotées en bourse (Real Estate Investment Trust), qui permettent une diversification géographique et typologique aisée (cf. Investir dans l’immobilier depuis chez soi) :


(sources : Financial Times, xlsPortfolio)

Détail des investissements :

Ces foncières cotées sont détenues chez Saxo Banque.

Digital Realty a le statut de REIT, mais comme son activité est orientée autour des centres de données informatiques, je la classe dans les technologies de l’information.

Actions (≈460 k€ dont 142 k€ d’immobilier coté)

Répartitions diverses :


(sources : Financial Times, xlsPortfolio)


(sources : Financial Times, xlsPortfolio)


(sources : Financial Times, xlsPortfolio)

Allocation opérationnelle :


(sources : Financial Times, xlsPortfolio)


(sources : Financial Times, xlsPortfolio)

Ces actions sont détenues chez Saxo Banque.

Détails des investissements :

D’une manière générale, les sociétés en portefeuille sont des leaders nationaux ou mondiaux dans leur domaine d’activité.

Futurs spins-off :

Plusieurs sociétés seront scindées prochainement, ce qui contribuera à moyen terme à une plus grande diversification du portefeuille. Les spins-off annoncés ou prévisibles sont :

Futures fusions-acquisitions :

Je pense que sous un horizon de trois à cinq ans, les sociétés suivantes feront l’objet d’opérations de fusion-acquisition :

Macerich car elle a déjà fait l’objet de plusieurs tentatives d’OPA, Site Centers et VEREIT car leur management a un historique de fusions-acquisitions.

Idées futures d’investissement :

Pour trouver de nouvelles idées d’investissement, j’utilise de plus en plus systématiquement la newsletter Gérants et la newsletter IH Score.

Volatilité boursière vs monde réel :

Les vicissitudes boursières ne me préoccupent guère (cf. Comment faire face à la volatilité boursière ?), à long terme, seules la performance opérationnelle de ces sociétés et leur capacité à distribuer des dividendes, comptent.

Chaque entreprise connaîtra certainement des hauts et des bas ponctuels, en fonction du cycle économique, du cours des matières premières, de l’environnement réglementaire et concurrentiel, mais en agrégat et en tendance, j’espère une augmentation des profits et des dividendes dans le futur, au moins au rythme de l’inflation.

Concédons cependant que cela n’a pas été probant ces récentes années, puisque les dividendes cumulés du portefeuille ont baissé. Mes investissements dans quatre foncières de centres commerciaux se sont révélés malheureux, puisqu’Intu Properties et CBL Properties ont fait faillite, et les deux autres ne se portent pas très bien. Le COVID-19 n’aide pas, mais mon erreur a été d’avoir surinvesti ce secteur.

Autres actifs (### k€)

Mes liquidités courantes, la participation dans la TPE, un bien immobilier acheté à crédit (et pour le moment qui appartient surtout au banquier) et d’autres actifs divers, ne sont pas comptabilisés dans ce reporting, mais contribuent à une diversification patrimoniale plus importante que mon patrimoine financier seul pourrait présager.

Ces autres actifs représentent en tendance une part de plus en plus importante de mon patrimoine total, même si mon portefeuille d’actions est toujours prépondérant.

Opérations du mois

Les dividendes d’actions reçus ce mois-ci après prélèvements en tout genre sont 231 CAD et 638 USD :


(sources : Binck et Saxo Banque)

On pourra noter que Saxo a prélevé 25% et 30% sur ces dividendes au titre du prélèvement à la source étranger, au lieu de 15%. Espérons que rapidement ce problème sera résolu. Il est toujours triste de voir que des courtiers et banques qui ont pignon sur rue n’appliquent pas correctement les conventions fiscales bilatérales entre les pays, et pénalisent le citoyen français.

Également, 49 actions Viatris (équivalent à environ 700 €) ont été reçues suite à la scission avec Pfizer.

1) Cet après-midi, je prévois d’utiliser les dividendes perçus, et le produit de la cession des actions précitées, pour investir dans le fonds de Bill Ackman, Pershing Square Holdings, qui cote sur Euronext Amsterdam, mais en USD. Ce fonds fermé a l’avantage de présenter une décote de 30% sur ses actifs, de verser un dividende (riquiqui toutefois), et d’utiliser ponctuellement des instruments de couverture pour se protéger des baisses du marché boursier.

Qu’un fonds fermé présente une décote n’est pas inhabituel, mais 30% de décote est excessif compte tenu de l’historique de gestion et de la réputation du gérant. Dans les trimestres à venir, un catalyseur pour résorber tout ou partie de cette décote pourrait être l’entrée de la société (le fonds opère sous la forme d’une société) dans l’indice FTSE 100.

2) Demain, j’abonderai de 1000 € la partie PEA de mon portefeuille, pour renforcer Dassault Systèmes (Growth) et L’Oreal (Growth), qui ont sous-performé en bourse en novembre :


(source : Screeners de l’IH)

Pourquoi pas aujourd’hui ? Tout simplement, car les fonds n’ont pas encore été transférés…

Définitions :

  • Growth : action hors de prix, mais en croissance rapide
  • GARP : action raisonnablement valorisée et en croissance modeste
  • Value : action bon marché, mais sans croissance ou porteuse d’incertitudes (COVID)
  • Income : action avec un rendement élevé, et un dividende que l’on espère pérenne
  • Nanar : société en déclin structurel ou à faible visibilité

Don du mois

Depuis octobre 2018, l‘équivalent d’environ 10% des dividendes perçus mensuellement est remis à une association. Ainsi, 70 € (en réalité 23 € après la réduction fiscale de 66% en année n+1) ont été versés à l’association française L214 éthique et animaux :

L214 a pour mission de rendre compte des conditions d‘élevages et d’abatage des animaux, de l’impact négatif de la consommation de produits animaux, et de proposer des solutions alternatives. Son paradigme est que les animaux sont des êtres sensibles, et qu’il est cruel de les faire souffrir.

Évidemment, on pourra trouver incohérent d’aider une association liée aux animaux, tout en investissant dans des entreprises (pétrolière, minières…) qui n’ont pas la plus grande bienveillance vis-à-vis de l’environnement. Peut-être résoudrais-je cette dissonance avec le temps, mais d’expérience, quand on attend d‘être irréprochable ou le moment parfait pour faire quelque chose, on ne fait rien. Dont acte.

Par rapport à l‘état de la planète et à la faible considération qui est donnée aux animaux avec qui nous en partageons l’espace, ces dons parraissent insignifiants, tant le chemin à parcourir semble grand. Mais là encore, en raisonnant ainsi, on ne fait rien.

Le montant des dons cumulés depuis octobre 2018 est de 3860 € :

Accessoirement, je note que cette démarche de dons a modifié ma manière d’investir. Je suis plus rigoureux dans le suivi strict de ma stratégie. En effet, si une société en portefeuille coupe son dividende, je ne suis plus le seul pénalisé (hors les autres parties prenantes évidemment), mais mes dons mensuels le sont aussi. Par conséquent, je suis moins enclin à suivre mon ego et les sirènes des actions avec un couple rendement/risque élevé, mais tout de même risquées.

Réponses aux questions fréquentes

N’avez-vous pas peur de vivre en zone EUR tandis que votre “rente” est majoritairement en USD, CAD et GBP ?

Les dollars américains, canadiens ou la livre britannique ne sont pas le rouble russe, le réal brésilien ou je ne sais quelle devise d’un pays émergent.

Les États-Unis sont la première puissance économique et militaire du monde, le Canada est un pays bien géré avec des ressources pétrolières, Londres est la première place financière mondiale.

Si ces devises évoluent par rapport à l’euro, je ne m’attends pas à des variations extrêmes. Quand bien même elles auraient lieu, il n’est pas certain que cela soit en faveur de l’euro.

Enfin, le différentiel de coût de la vie entre la France et les pays hispanophones, où je passe beaucoup de temps, est pour l’heure significativement supérieur aux variations du taux de change EUR/USD et sa réduction m’affecterait bien plus.

Votre rente mensuelle est bien faible, vous n‘êtes pas un vrai rentier !

Ma mère, après avoir travaillé près de quarante ans dans la fonction publique hospitalière touche 1730 € de retraite mensuelle, accompagné d’un mal de dos chronique d’avoir porté des malades pendant toutes ces années.

L’avenir des retraites en France me semble également bien incertain (incertitude sur la durée de cotisation, incertitude sur le montant des cotisations, incertitude sur le montant des pensions, incertitude sur la revalorisation des pensions…) et morose : cotiser toujours plus et toujours plus longtemps, pour toucher moins.

Aussi je trouve ma situation plutôt enviable : Suis-je rentier ?

La vie dans les pays hispanophones, où je passent de plus en plus de temps, est également moins chère qu’en France.

Pouvez-vous divulguer la totalité de votre patrimoine, votre impôt sur le revenu, les revenus de votre compagne, etc. ?

L’objectif de ce reporting est de partager une démarche d’investissement, pas d’exposer ma vie privée et satisfaire la curiosité de chacun.

Peu de blogueurs ont déjà le niveau de transparence auquel je m’astreins, qui sert aussi de prétexte pour m’insulter copieusement sur Internet (cf. Pourquoi les autres souhaitent-ils vous voir échouer ?).

Par contre, je n’ai pas d’enfant ni ne prévoit d’en avoir et ai donc une flexibilité plus importante que celui qui en a : voyages hors-saison, dépenses ajustables facilement, pas d‘étude à financer…

Vous êtes un odieux capitaliste !

Je crois effectivement que le capitalisme (droit à la propriété, ouverture à la concurrence) est meilleur que le communisme.

Pour autant, le capitalisme doit être fortement régulé, pour compenser ses externalités négatives (pollutions de l’environnement, exploitation des ressources finies…) et les déséquilibres dans les rapports de force des différents parties prenantes (propriétaires, mandataires, salariés…). Aujourd’hui, la régulation est insuffisante sur de nombreux aspects, mais hélas difficile à mettre en œuvre dans un marché globalisé, où les pays sont en concurrence économique les uns envers les autres.

Politiquement, je serais donc plutôt centre-gauche ou centre-droit, et ne crois pas du tout aux politiques économiques de laissez-faire, dont on a pu voir un pathétique exemple en Angleterre au XIXe siècle.

N’avez-vous pas peur que les sociétés en portefeuille suppriment leurs dividendes ?

Mon portefeuille est essentiellement constitué de leaders mondiaux ou nationaux. Croyez-moi, si un jour la totalité des dividendes était coupée, c’est qu’il y aurait une telle crise économique mondialisée que nous aurions tous bien d’autres préoccupations.

N’avez-vous pas peur d’une hausse de la fiscalité ?

Si la fiscalité devenait insupportable, je peux m’expatrier dans le pays approprié à ce moment-là.

Mais mes revenus sont modérés, et en réalité je suis nettement moins imposé maintenant que lorsque j‘étais célibataire, consultant indépendant à temps plein, et payait plus de 15 k€ (vous avez bien lu) d’impôts sur le revenu chaque année.

N’avez-vous pas peur de devoir retravailler ?

Être “retraité précoce” ne signifie pas boire des mojitos sur la plage à longueur de temps. C’est d’ailleurs vite ennuyeux ! C’est surtout avoir du temps libre pour faire des tas de choses : aller à la plage certes, mais aussi se former, s’intéresser aux choses et être actif de quelques façons que ce soit.

Retrouver un emploi aussi rémunéré et dans le secteur que j’occupais précédemment serait à présent difficile (et a fortiori car jamais je ne remettrai les pieds à Paris !), mais il y a toujours d’autres possibilités si les circonstances le nécessitaient.

N’avez-vous pas peur ?..

Quand on réfléchit sereinement et avec recul, les risques apparaissent bien plus contenus qu’ils ne semblaient initialement (cf. La peur de tout : Philippe, n’avez-vous pas peur que…).

Passer à côté de sa vie en gaspillant un temps précieux est aussi quelque chose de risqué…

---------

 

34 commentaires

Commentaire
1) Patience
02/12/2020
Toujours aussi intéressante cette newsletter, j'ai profité de la baisse des frais sur PEA pour récemment rentrer sur SNAM, une ex-filiale d'ENI qui gère entre autre le réseau de transport de gaz et les terminaux. (Binck rembourse les dépassements de frais (>0,5%) a posteriori)
Je l'ai découverte parmi les valeurs d'un fonds DWS CROCI EURO FUND (ticker DIICELC:LX) si ça vous intéresse. ( https://www.bloomberg.com/quote/DIICELC:LX )

La croissance de Dassault Systèmes devrait prendre un coup pendant quelque temps étant donné le ralentissement du trafic aérien même si sa diversification devrait prendre le relais à moyen terme. (En attente donc)

La décote de DIOR s'est un peu refermée, on attend tous que Bernard s'y mette en 2021. Grâce à la récente envolée, on doit être proche des 550€ d'ANR !!!

Pensez à vous inscrire au club actionnaires Pernod-Ricard, c'est à partir de 25 actions. Il y a des offres sympas pour Noël.

Avez-vous prévu de passer vos actions L'Oreal au nominatif administré (dividende + 10% au bout de deux ans ) ? A envoyer avant le 15/12 ;-)

Je suis aussi bien collé avec certaines valeurs:
Danone (-18%, PRU 64€)
Orange (-23%, PRU 13,5€)
Rubis (-34%, PRU 55,5€ !!!)
Commentaire
2) Bienveillante
02/12/2020
Bonjour,

Investir 100% de votre abondement mensuel sur L'Oréal et enregistrer vos actions au nominatif avant la fin de l'année vous permettrait d'avoir 10% de dividendes en plus dans deux ans. Dassault ne le propose pas à ma connaissance.

Reste à savoir si Saxo sait le faire et combien cela coûte ...
Réponse de Philippe
Philippe
02/12/2020
@Bienveillante et @Patience

Sauf erreur, pas d'action au nominal administré avec Saxo, encore une perte par rapport à Binck.
Commentaire
4) Thomas
02/12/2020
Savez-vous s’il est possible de voir la composition du fonds Pershing Square Holding ou du moins les principales lignes?
Commentaire
5) Patience
02/12/2020
J’avais fait la démarche pour Air Liquide et L’Oréal chez Binck en décembre dernier. (J’avais rempli les deux formulaires et ça ne m’avait pas été facturé)
Et suite au transfert chez Saxo, ils y sont toujours (Loyalty 2022)
Je compte le faire pour Eurazeo en ce début de mois, je vous tiens au courant.
Commentaire
6) srem
03/12/2020
Bonjour,

1) j'avais chez Binck des actions Air Liquide enregistré au nominatif administré. Elles ont été migrées vers Saxo avec la mention "(Prime Fidelitè)(REGD) ". J'espère que le nominatif administré va être conservé!
En lisant votre message, j'ai ouvert un ticket chez Saxo, pour en savoir plus.

2) peut être que je me trompe, mais je ne trouve pas si inhabituel la décote de Pershing Square Holdings, vue que dans son portfolio il y a beaucoup d'actions touchées par le COVID-19: restaurants (Chipotle, Starbucks), hotels (Hilton), real estate and mortgages.
Réponse de Philippe
Philippe
03/12/2020
@Thomas

Je viens de faire une file dédiée : https://www.devenir-rentier.fr/t25834

@srem

Ce serait une bonne surprise si finalement on pouvait avoir du nominatif administré, mais une ancienne intervention sur nos forums disait que non.

Pour Pershing Square, cela n'explique pas la décote, qui dure depuis un moment, alors que les positions du fonds sont changeantes.
Commentaire
8) Bienveillante
03/12/2020
Après appel au service client (en français) il m'a été indiqué de créer une requête pour demander l'inscription au nominatif administré.

Le traitement des dites requêtes a quelques jours de décalage suite à l’afflux récent mais les demandes prioritaires seront traitées rapidement.

Pour trouver les requêtes sur saxoinvestor : point d’interrogation en haut à droite puis en bas de page au milieu.

Attention de demander préalablement la communication du tarif car rien n'est décidé pour l'instant chez Saxo, mais on sait qu'ils sont à chaque fois plus cher que notre regretté Binck qui était à 10€.

L'oréal indique sur son site de faire les demandes au plus tard le 10 décembre à cause du délai de traitement pour une prime en 2023.
Commentaire
9) Patience
07/12/2020
Concernant le transfert chez Saxo, je n'ai toujours pas trouvé comment retrouver le montant des dividendes détachés comme on l'avait chez BINCK sur la vue Portefeuille.
Par contre on peut retrouver toutes les opérations sur titres (donc les dividendes) passées et à venir sur le rapport disponibles dans "Autres -> Opération de haut bilan obligatoires". Il faut cliquer sur SHOW, sinon le rapport est vide...
Ce qui est perturbant c'est que le montant du solde espèce est bien mis à jour à la date du paiement, mais l'écriture n'est disponible que le lendemain à la date de la veille.
Exemple:
Le 01/12: détachement du dividende DIOR, aucune information.
Le 03/12: paiement du dividende DIOR, mise à jour du solde Espèce.
Le 04/12: inscription de cette écriture dans l'extrait de compte à la date du 03/12.
Tous les reports vont jusqu'à la précédente cloture, donc le 07/12 tous les reports s'arrêtent au 04/12.
Commentaire
10) Nicolas
07/12/2020
Avec tout le respect que j'ai pour vous et votre communauté.. je commence sincèrement à me poser des question sur le bien fondé de cette newsletter mensuelle. La répartition de votre portefeuille est mortelle, composée majoritairement d'entreprises à jeter, cycliques, sans croissance, avec un payout ratio et une dette ahurissante. Investir/Rester investi dans des entreprises qui empruntent pour verser des dividendes n'est pas sain. Je ne comprends pas comment vous pouvez rester aussi têtu sur une stratégie qui visiblement, ne fonctionne pas.

Ne pas se préoccuper de votre performance boursière et donc de la valeur de votre portefeuille est SUICIDAIRE à long terme. Votre stratégie se base uniquement sur les dividendes, et à toute évidence, ils diminuent d'année en année, jusqu'au jour où, il ne vous en restera plus assez pour vivre.

Je sais qu'il faut impérativement prendre en compte vos retraits pour faire la comparaison que je vais faire mais je vais quand même la faire même si elle n'est pas juste :

- votre portefeuille a une performance annualisée de 0.26% si on se base sur votre graphique (moins que le livret A)

Si la somme que vous aviez investie au départ avait été investie dans un simple tracker S&P500; depuis le départ (mai 2009 sur votre graphique), la valorisation de votre capital investi en bourse serait de 2 259 000€.

En tenant compte un safe withdraw rate de 3.5%, cela vous feriez une rente mensuelle de 6 588€...

La recette semblait si simple, et je trouve ça dangereux de continuer de poursuivre cette stratégie, qui, visiblement conduira à sa perte et sous performe terriblement le marché..

Sans parler du choix stratégique d'investissement .. je pense sincèrement que vous vous êtes brulé les ailes et que vous vous êtes positionné en phase de rente beaucoup trop rapidement .. Un capital de +/- 460k€ qui se grignote est à mon sens complètement déphasé avec votre objectif de rente de 2400€..


Cela fait déjà quelques mois que j'hésitais à écrire ce message .. mais quand je vois chaque mois des personnes qui vous remercient, s'inspirent de ce que vous faites sans AUCUNE remise en question au fil du temps, je m'inquiète et je pense qu'un message allant légèrement à contre courant ne fera pas de mal ... En espérant qu'il ne soit pas supprimé.
Réponse de Philippe
Philippe
08/12/2020
Bonjour Nicolas,

Je n'avais pas 450 k€ en mai 2009, mais fin 2013, et ce en partie grâce à mes investissements boursiers.

Effectivement, rétrospectivement, et spécialement avec le COVID, il aurait fallu investir sur le S&P500; ou mieux, le NASDAQ-100. Je ne doute pas que c'est ce que vous avez fait.

Bonne journée,
Commentaire
12) Patience
08/12/2020
Ordres du 8 décembre
Renforcement par saupoudrage
2 Eurazeo, Objectif atteint, on est à 5% des dividendes du PTF (avant passage au nominatif pour récupérer les 10% supplémentaires dans 2 ans)
2 Heineken
1 Pernod Ricard
Ouvertures de lignes afin de diversifier à l'intérieur de chaque secteur
Service aux collectivités: 56 SNAM SPA
Télécom: 41 KPN
Santé: 6 Philips

Unilever ne fait que baisser depuis sa sortie de l'Eurostoxx 50, j'espère que ça ne va pas durer trop longtemps !

@Nicolas, S'il y a un seul conseil à donner, c'est de ne pas en donner.
https://www.lefigaro.fr/bourse/2009/12/28/04013-20091228ARTFIG00177-bourse-la-bonne-surprise-de-2009-.php

IH a eu le courage de passer ses dividendes prévisionnels à 0 pour les sociétés l'ayant suspendu, de mon côté je fais comme si de rien n'était et j'estime que le dividende 2021 sera égal au dividende annoncé début 2020.
Qui vivra verra !
Commentaire
13) Patrick
08/12/2020
Bonjour Phlippe,

L'analyse de Nicolas est dramatiquement exacte, et c'est a votre honneur de ne pas l'avoir supprimé. rares sont les ceux qui acceptent de voir exposer en public leurs échecs.
Mais au delà de ce commentaire, ce qui me semble dramatique, c'est l'échec de l'analyse fondamentale, de l'approche value bien sur, mais plus encore d'une réflexion fonde sur un profond travail d'analyse technique. Reconnaître qu'un singe aurait mieux fait est désolant. Contrairement a de sinistres individus, comme les initiateurs de l'IF par exemple, vous êtes de bonne foi et méritez de récolter les fruits de votre travail. Que se passera t il quand les banques centrales arrêteront d'injecter tant de liquidités ? Allez vous passer a un portefeuille sous 300ke?
Nous espérons tous que la décennie a venir sera celle de la raison et que vous serez, vous , moi , et tant d'autres, récompenses de vos efforts. Gardez précieusement votre activite de gérant de PME. La diversification, plus que jamais..
Commentaire
14) Caine
08/12/2020
Bonjour Nicolas,

Oui, a posteriori, nous pouvons critiquer les choix de Philippe, car il est toujours possible de faire mieux, mais en attendant c'est lui qui choisit de son quotidien, du rythme de ses journées ou encore de son lieu de villégiature... Et ce depuis 10 ans... Alors que, malheureusement, beaucoup sont encore coincés dans un quotidien qui les fait énormément souffrir... Seulement moralement pour les plus chanceux, mais aussi physiquement pour beaucoup...

Philippe a ouvert une voie, et a permis à beaucoup de penser différemment. L'important ce n'est pas tant le contenu du portefeuille, que la logique qu'il y a derrière: il est possible de vivre autrement, d'avoir le luxe de se sentir libre... Pour cela je ne remercierai jamais assez Philippe.
Aujourd'hui je travaille encore, mais je sais pourquoi, et grace à Philippe, je sais que ce ne sera bientôt plus qu'un choix...

Merci Philippe, merci pour tout!
Commentaire
15) Daniel yves
09/12/2020
Bonjour Philippe,
J'ai lu avec attention les différents avis au dessus et je suis totalement d'accord avec le fait que la gestion de votre portefeuille est catastrophique.
Comment ce fait il qu'en ayant monté un portefeuille de 400 ke celui ci soit réduit à néant en si peu de temps.
Pratiquant la bourse depuis des décennies, j'ai vu passé de nombreuses crises.
En février 2020 il était évident que les rumeurs de confinement allaient faire plonger la bourse.
J'ai tout vendu car il est important de savoir vendre et prendre certaines pertes, c'est de la gestion saine.
On ne peut pas conserver un portefeuille dans une tempête, c'est comme vouloir naviguer en pleine tempête maritime, c'est un non sens.
L'époque des années 1980 où la bourse était relativement calme est dépassé, les achats valeurs n'ont aucun sens aujourd'hui avec internet, les rumeurs et le développement des robots.
Il est impératif de suivre les cotations, d'interpréter les courbes et savoir vendre au mieux.
Conserver un portefeuille pour le voir grossir sans qu'il rapporte est une hérésie et l'on reste à la merci d'un krach.
Une perte de 50 % nécessite une hausse de 100 %....
L'approche via des actions L'Oréal ou autre qui rapporte très peu en espérant les voir augmenter n'est absolument pas l'approche d'un rentier.
Il faut aller vers des actions à fort dividendes, des versements mensuels pour augmenter les revenus et les investissements.
Acheter au plus bas, revendre suivant l'analyse graphique avant une baisse
Désolé pour vous que ces mésaventures vous aient impactés fortement en souhaitant que vous puissiez avoir la force de rebondir et revoir votre approche boursière
Commentaire
16) Jeff33
09/12/2020
Ce déchainement de critiques, soudain d'ailleurs, me laisse perplexe.

Si IH a pris quelques canards boiteux dans son portefeuille, dans l'ensemble son portefeuille me semble équilibré.
Enfin, malgré la crise sanitaire et la crise boursière qui s'en est suivi, est-ce que cela a impacté négativement sa vie (hormis les voyages qu'il n'a éventuellement pas effectué cette année).
Commentaire
17) MaximusDM
09/12/2020
"En février 2020 il était évident que les rumeurs de confinement allaient faire plonger la bourse."
Daniel Yves

Ah ! L'évidence à posteriori. "Dans le monde des affaires, le rétroviseur est toujours plus clair que le pare-brise".

"J'ai tout vendu car il est important de savoir vendre et prendre certaines pertes, c'est de la gestion saine" Daniel Yves

C'est beau d'être sorti totalement au plus haut ! chapeau bas.
Et donc vous aviez aussi prévu l'extraordinaire rallye qui a suivi et vous êtes remonté à bord à 60% en avril sur les tech US et à 40% sur le CAC en septembre ? sinon, quand comptez-vous revenir sur les marchés ? je suis vraiment intéressé.

PS : J'en connais aussi qui sont sorti au plus haut avant les subprimes, et j'en connais aussi qui sont sorti au plus haut avant l'éclatement de la bulle internet, parce que c'était évident...
Ils travaillent toujours (dans des emplois de cadres lambda, peut-être juste pour le plaisir) et malgré leurs dons de voyant leur patrimoine reste modeste.
Commentaire
18) Bienveillante
09/12/2020
Pour le suivi à propos du nominatif administré des actions L'Oréal chez Saxo :

Cinq jours ouvrables plus tard, le "service clients" de Saxo transmet enfin ma demande de conversion au nominatif administré à leur "service de gestion pour traitement".

Leur ayant signalé lors de ma demande que 10€ de frais chez Binck pour cette conversion était déjà bien suffisant puisque c'est gratuit chez certains de leurs concurrents, Saxo me facturent 10€ sans que cela soit sur leur grille tarifaire.
Commentaire
19) piwai
10/12/2020
Bonjour Daniel Yves,

Je suis complétement d'accord avec vous : il faut acheter au plus bas, et revendre au plus haut. Comme cela certain de gagner !

En revanche, si vous pouviez m'indiquer quand ce situent ces "plus bas" et ces "plus haut", je serai prêt à vous rémunérer grassement !
Commentaire
20) Hans
10/12/2020
Bonjour,

On ne peut pas dire que le portefeuille de IH est très équilibré.
Mais il est le premier à le reconnaître et il assume ses choix.

Son portefeuille a un biais trop axé dividendes et reit
Il n’y a pas assez de valeurs growth (luxe, energies vertes, ...)
Son portefeuille manque de technos,de small caps et des etf

Mais c’est son choix
Commentaire
21) Canis
11/12/2020
Bonjour,
Je crois qu'il y a deux choses à bien distinguer: la valorisation du portefeuille et l'objectif d'être rentier. Pour moi, le second point est atteint. C'est le principal aujourd'hui.
En ce qui concerne la gestion du portefeuille, elle s'est effectivement révélée mauvaise. c'est la preuve qu'en exigeant une rente trop vite, trop forte, on risque de faire des mauvais choix (trop de sociétés immobilières liées au commerce, de trop grosses lignes) et des coups du sort imprévisibles (malhonnêteté, incompétence de la direction, Covid..). Sans doute faut-il être plus patient lorsqu'on bâtit une rente.
L'Oréal est une merveilleuse entreprise mais c'est le genre de société qui demande du temps pour qu'elle délivre un rendement élevé et solide. Pour l'impatient, le risque est grand de prendre des sociétés sans perspective. La fable de "la Poule aux oeufs d'or" l'a raconté à sa façon.
Cordialement
Commentaire
22) Ramos
11/12/2020
"votre portefeuille a une performance annualisée de 0.26% si on se base sur votre graphique (moins que le livret A)"
Nicolas

Je serais curieux de connaitre votre calcul. Avec un tel rendement la valeur de part serait passée de 100 à 103 de 2009 à aujourd'hui.

Personnellement je trouve un rendement annualisé de 2,97% (formule Excell TRI.PAIEMENTS, valeurs 100 au 01/05/2009 et 140 au 01/11/2020).

Quand on voit l'implication et le sérieux d'IH dans la gestion de son portefeuille sur le long terme et le résultat en matière de performance il est vrai que cela laisse perplexe.

Personnellement je lui dois beaucoup pour avoir participé à ma conviction de la pertinence d'une gestion passive (a fortiori avec mes faibles compétences) et j'espère qu'il continuera son reporting encore longtemps (en lui souhaitant que le vent tourne, ou alors que lui même change de cap).

Il faudra d'ailleurs que je pense à commander son livre, déjà parce qu'IH est agréable à lire, mais aussi en guise de maigre remerciement pour son immense apport ;)

Ramos
Commentaire
23) Piksou
11/12/2020
Daniel, Nicolas, Patrick... je crois que vous n'avez pas compris la démarche de Philippe. Il cherche -et a obtenu- l'indépendance financière qui lui permet de vivre comme il l'entend. L'investissement boursier est un des moyens qui lui a permis d'atteindre son objectif. La performance boursière n'est pas le but final. Il n'a jamais prétendu surperformer le marché tous les ans et ne vend ni lettre boursière ni conseil exclusif, seulement partager sa démarche et même pas sur Youtube (je place ses deux livres dans le partage de connaissances). Discuter des ses choix est bienvenu, le critiquer car il sous-performe le SP500 ou le Bitcoin, what else? Bien sûr il serait très content de devenir millionnaire avec ses placements. Ce n'est pas encore arrivé, ça n'arrivera peut-être pas, c'est pas grave, il n'a plus à se lever tôt le matin pour gagner sa vie.
Enfin je vous invite chacun à publier chaque mois votre portefeuille et stratégie afin que nous puissions tous bénéficier de vos lumières.
Commentaire
24) Patience
11/12/2020
C'est bien 10€ pour le nominatif. (fait pour Eurazeo), j'ai appelé car je n'avais pas de confirmation.
Quelques petits points d'attention:
- La paramétrage des coûts à 0,5% en-dessous de 500€ (au-dessus, c'est déjà 2,5€) n'est bien fait sur PEA que sur Euronext Paris.
Ce n'est pas fait sur Euronext Dublin, Bruxelles, Amsterdam... Et encore moins sur les autres places hors Euronext, il faudra donc attendre le remboursement... (déjà dans les 30€ de mon côté)
- J'ai aussi découvert qu'il y avait un minimum de montant d'ordre de 100€ sur Euronext AMS
Commentaire
25) Maxicool
12/12/2020
> Daniel yves

Sur le forum, on attend avec (grande) impatience la publication de votre portefeuille sur les X dernières décennies.
Ainsi que toutes vos techniques pour acheter au plus bas et vendre au plus haut, bien sûr !

Un grand merci à vous.
En espérant que vous accepterez de partager vos bons tuyaux !

Hugh !
Commentaire
26) Neo0812
12/12/2020
Merci IH pour votre transparence.... Ceux qui vous critiquent aujourd'hui ne peuvent pas en dire autant. Vous ne faites pas toujours les bons choix mais vous les partagez... D'ailleurs qui peut ce targuer de toujours faire des bons choix a part des vendeurs de rêves ?merci pour l'ensemble de votre œuvre...
Continuez s'il vous plaît dans le sens de l'honnêteté intellectuelle !
Bien à vous!
Commentaire
27) Manaukea
16/12/2020
qui peut croire ici que tous les gens qui apprennent et échangent sur ce site suivent aveuglement le portefeuille de Philippe,

chacun ses choix et ses convictions,

si on devait uniquement accepter les personnes qui ont monté seul un portefeuille boursier de plus de 450 000 euros, on ne serait plus beaucoup à discuter de la pertinence des choix de certains...
Commentaire
28) Silicon
16/12/2020
On ne peut que féliciter Philippe de publier mensuellement son portefeuille et mener la vie qui lui convient.

La gestion d’un portefeuille peut être tellement différente selon la taille de celui-ci , le but recherché , notre conception du risque ...etc...

Je vis des revenus généré par mon portefeuille et ce n’est pas toujours evident (revenus irréguliers et il faut faire une paye chaque mois) , 20 ans que je le fais dont une année en daytrading avec les futures , il faut y passer du temps ou se contenter d’un retour moyen..

Bien des gérants d’estrade sur le forum , souvent avec trés peu d’expérience et un portefeuille correspondant , ce qui m’a découragé de poster et même répondre , fatigué de se faire critiquer par des débutants (le fait d’avoir un site boursier avec un mini système de recherche ne signifie pas qu’on s’y connait) , la goutte qui a fait deborder le vase fut la saga SEARS et ORCA et lire les critiques sur l’analyse technique , juste lire certains arguments de certains membres etait décourageant, c’etait à croire qu’ils n’avaient jamais compris le fonctionnement de la bourse.

Menagez ceux qui restent et ont bien des connaissances dans le domaine , je pense en particulier a Miguel d’une patience exemplaire.

Bonne fin d’année a tous

Silicon
Commentaire
29) Uspony
17/12/2020
Salut,

Cela fait des années que je bouquine le site Devenir Rentier et à chaque passage boursier compliqué du portefeuille de IH j'ai (nous avons) le loisirs de lire encore et toujours les mêmes commentaires.

Pour ceux qui comme moi lisent la newsletter et le forum, souvenez-vous comme en 2016 nous avions eu l'opportunité de découvrir à quel point certains avaient un contrôle presque parfait sur leurs investissements. Présageant des rentes très importantes. Pourtant et malheureusement (en tout cas pour ma part) je n'ai jamais vu la moindre couleur de ces portefeuilles, ni conseils autres que des "leçons" données après coup (ce que nous pourrions tous faire - et si j'avais fait ça - si j'avais mis tout mon argent sur Microsoft je serais millionnaire - et si - et encore si).

Cet état d'esprit reflète souvent ceux qui n'ont rien investi, et encore moins gagnés un centime en bourse, sans quoi ils ne seraient pas ici à commenter le portefeuille de l'IH.

Dans 1 an quand le portefeuille d'IH aura repris 100 k de valeur et 500 € de dividendes ces mêmes formateurs aux talents extraordinaires auront disparus.

Là encore nous avons l'exemple de février dernier quand ce portefeuille (qui certes aujourd'hui n'est pas au mieux de sa valorisation) atteignait sa plus importante valeur. Mais là aussi personne ne se prend la peine de le relever.

Merci encore pour votre transparence et vos efforts qui méritent d'être félicités.

Un simple lecteur comme tant d'autres ici.

Bonnes fêtes !
Commentaire
30) Raz-le-bol de Saxo
21/12/2020
La colonne "Val. Initiale (EUR)" de Saxo varie en fonction du cours de la devise.

Comme si le prix de revient de quelque-chose pouvait encore varier dans le temps après l'achat.

Ils ne sont quand même pas très futés chez Saxo, pour ne pas dire complètement stupides !

Ca fait trois semaines qu'à commencer leur carnage, j'ai déjà posté plusieurs e-réputations négatives, mais là je viens d'envoyer une alerte à l'AMF !

Que tous les IH en fassent autant.
Commentaire
31) Thomas Aurlant
29/12/2020
Au final, l'investissement demande de s'y intéresser. Les stratégies simplistes sur ETF sont souvent les meilleures. Mais encore faut-il s'y tenir.
Si on est passionné par l'investissement, même en faisant des "mauvais" choix, on s'y tiendra !

Mieux vaut avoir 500 k€ avec un rendement de quelques pourcents à vie que d'avoir du +200% sur 10 ans avec 20k€ parce que finalement, on préféré faire un pari/acheté deux voitures, etc.

Bref, bravo à Phillipe pour la course d'endurance...
PS: Certes, le SP500 était rentable cette décennie... A voir pour la prochaine. Bref, on ne peut pas savoir à l'avance...
Commentaire
32) JulienIH
30/12/2020
Bonjour à tous,

Merci à Philippe pour la création de ce forum, son courage, sa transparence, et sa persévérance.

Philippe a eu et a toujours une influence sur beaucoup de monde dont moi en montrant ce que le courage et la volonté peuvent accomplir, et qu’il est possible de changer sa vie si on le veut vraiment

Cela étant, je ne comprends pas les « critiques des critiques ».

Il s’agit d’un forum de discussion : une discussion et l’amélioration de notre savoir-faire qu’elle vise supposent un débat contradictoire, des idées différentes qu’on partage ou pas mais qui nous font réfléchir à notre chemin.

Une critique argumentée, fondée, qu’on la partage ou pas, n’est pas agréable mais elle doit être accueillie avec gratitude : c’est une marque de franchise, donc de respect, qui fait avancer notre réflexion et nous améliore.

En l’occurrence j’ai fait les mêmes erreurs que Philippe dans mon portefeuille et j’apprécie les critiques formulées car elles sont constructives : l’enseignement que j’en tire m’évitera j’espère de les reproduire.

Bonnes fêtes à tous !
Commentaire
33) Vbvaleur
30/12/2020
Ouaou, les commentaires de certains...
Peut-être devrions nous tous méditer sur les biens-faits de l'humilité même le plus imposant des arbres peut tomber d'un coup de vent.
Souvent on pense apporter la vérité étayer par quelques apparentes réussites mais en faite on est dans l'erreur .
Commentaire
34) Dooffy
05/01/2021
Bonjour IH, une question rapide sur HSBC, si vous le détenez en PEA quelle est votre stratégie par rapport au fait qu'il soit :
i. retiré de la cote de Paris
ii. Non éligible au PEA depuis le Brexit?

Je n'arrive pas à savoir sur quel pied danser, ayant cette ligne (conséquente aussi bien sur le montant d'origine que sur la potentielle moins-value).

Commenter





Anti-spam : quel est le nom de famille du Président de la République française ?