Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 31/08/2015 17h34 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   10 

Avec un ami de longue date, nous avons eu l’idée (saugrenue ?) d’investir dans un modèle qui a aujourd’hui environ 17 ans d’âge, totalement déclassé au niveau des côtes auto traditionnelles mais qui, peut-être un jour (j’insiste sur le "peut être"), sur le long terme, aurait une plus grande valeur…

Il s’agit du modèle Renault Avantime produit aux alentour de 2002, en avance sur son temps mais véritable flop commercial et dont la production mondiale tourne autour de 8500 véhicules. Nous ne sommes pas encore au stade de la sélection du moteur, rareté de la gamme…

Rien à voir avec un modèle de rêve ou du plaisir d’un coupé cabriolet…

Après quelques recherches, il est possible d’en acquérir un 5000 à 6000 €, ce qui ferait 3000 € d’investissement chacun, hors frais de mise en circulation et frais d’assurance annuel qui risque d’être plus élevé car un modèle est dit de collection lorsqu’il a 30 ans…
Nous sommes bien conscient que ce véhicule nous occasionnera des frais annuels sans aucun rendement…

Le but serait de la conserver à l’abris, de la faire rouler au moins une fois par mois et de l’entretenir convenablement.

Selon vous, cette idée est-elle totalement absurde ? Faut-il mieux nous recentrer vers un autre modèle plus ancien ou plus "prestigieux" ?

Message édité par l’équipe de modération (01/09/2015 08h53) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : collection, long terme, véhicule

Hors ligne

 

#2 31/08/2015 17h43 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   266 

Comme vous n’avez pas de présentation, il est difficile de répondre.

J’image que si vous avez eu cette idée, c’est que vous êtes passionné d’automobile. Et je pense qu’il n’est pas idiot d’investir dans ses passions : que l’investissement soit au final rentable ou pas, la simple démarche de décortiquer les gammes, les types de moteur, les particularités de chaque modèle, les chiffres de ventes totales, etc. peut se révéler être un processus enrichissant et formateur, pour sa propre culture et son propre plaisir, mais aussi par les personnes que vous pourriez rencontrer au cours de ces démarches.

Donc au final, tout dépend de la part de cet investissement dans votre patrimoine et de son coût annuel. Si le coût global est faible par rapport à votre patrimoine / à vos revenus, ça peut être une expérience intéressante, à valoriser comme de la "formation" et du "plaisir" si c’est un flop, et financièrement si vous avez eu du nez ce que je vous souhaite.

Personnellement, je n’y connais rien.

Dernière modification par Geronimo (31/08/2015 17h44)

Hors ligne

 

#3 31/08/2015 18h06 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   88 

Effectivement sans présentation, assez difficile de vous conseiller.

Cependant..
L’avantime pourrais être un bon candidat. Les modèles en état concours de négocie facilement entre 25 et 30K.
Le seul souci, c’est de faire passer un véhicule d’un état 5/6K€ à un état concours
Cela necessite de remplacer toute pièces présentant trop d’usure, ou un défaut.
Ce qui peut s’averer très couteux car :
- Renault n’a plus l’obligation de fournir les pièces
- Renault n’hésitera pas a vous " massacrer" pour toute rénovation.

J’ai de fort doute que la valeur du véhicule augmente simplement par le fait de le posseder.
Il vous faudra y consacrer du temps et développer votre reseau ( je ne sais pas si il existe )

A titre d’exemple, trouver des pièces de 205GTI, voir de coupé 504/406 commence à être difficile
la 205 et le 406 ayant été produit à plusieurs centaines de milliers d’exemplaire.

Je vous conseillerai de bien vous renseigner et intègrer un reseau de proriétaire avant de signer
le chèque,
Si vous avez toujours les mains pleines de cambouis et vous passer vos weeks-ends sur les rassemblements, alors ca peut être jouable.

J’ai de fort doute que l’on puisse retrouver des gens ayant plein d’infos, sachant que sa création
est "resté" confidentielle chez RENAULT et MATRA, contrairement a une venturi qui pour l’histoire est artisanale et on peut retrouver plein d’acteurs de cette aventure dans l’ouset de la france, et qui se font un plaisir de partager les connaisances / compétences / astuces.

Commencez par passer quelque temps sur
http://www.avantime-connexion.fr/
http://forum.avantimepassion.fr/

Bonne lecture

Dernière modification par coyote (31/08/2015 18h14)

Hors ligne

 

#4 31/08/2015 18h09 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   342 

Il me semble qu’il faut rechercher des modèles comparables dans l’histoire du haut de gamme français, et voir comment leur cote a évolué.

Prenons l’exemple de la Citroen SM. C’est un modèle apprécié. Pour autant :
- l’Avantime n’a pas l’"aura" de la SM et ne l’aura probablement jamais. Par exemple, est-ce que les chefs d’Etat et les stars les plus connues ont roulé en Avantime ?
- Imaginez quelqu’un qui aurait fait le même calcul que vous, à l’époque. Vers 1985, il achète une SM d’occasion, bien conservée. Il la garde jusqu’à nos jours. En 30 ans, combien de frais d’entretien, d’essence, d’assurance ? Est-ce que la valorisation actuelle de sa belle SM dépasse tout l’argent qu’il y a investi, compensé de l’inflation ? Rien que l’assurance est un "gouffre", cumulée sur de nombreuses années.

Personnellement, je ne pense pas que le haut de gamme français du type de l’Avantime soit suffisamment rare, et surtout suffisamment flatteur et valorisant aux yeux des collectionneurs, pour qu’il gagne, avec le temps, une valeur réellement supérieure à tout l’argent qui aura été englouti dans le projet.

Ajoutez à cela le fait qu’avec la technologie moderne, certaines réparations sont impossibles pour le bricoleur amateur. Tout l’électronique embarqué, quand il aura 20 ou 30 ans d’âge, ça donnera quoi ?

Enfin, notez qu’on retient surtout les "success story". On fait de l’analyse a posteriori, ce qui est piégeur, pour les voitures comme pour les placements financiers !
Pour une SM qui a traversé les âges sans encombre, combien ont été pliées dans un accident ou fait l’objet d’une panne la rendant "économiquement irréparable" ? Ou encore la rouille perforante, etc. Il y a donc des aléas dans cet investissement : non seulement la plus-value est bien incertaine, mais même le capital investi peut être perdu.

Autre piège de la success story : certains modèles se sont fortement valorisés, d’autres non. Notre investisseur en 1985, il aurait eu sans doute bien du mal à distinguer quel modèle allait vraiment prendre de la valeur.

Lisez ce fil de discussion, vous verrez que les modèles d’automobiles qui peuvent prétendre à être un bon placement sont bien peu nombreux : Voiture de collection : investir dans une voiture de collection…

Dernière modification par Bernard2K (31/08/2015 18h35)

En ligne

 

#5 31/08/2015 18h41 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   

Au delà du fait qu’il est impossible de déterminer si l’Avantime sera un jour une voiture de collection cotée, se pose pour moi une autre question : pensez-vous que dans 30 ans l’électronique dont est bourré cette voiture aura résisté ?

Pour moi, l’âge d’or des véhicules anciens est fini.

Aujourd’hui, on se sépare d’une voiture à 200000 kilomètres parce que les réparations deviennent trop couteuses. Dès qu’il est question de remplacer le FAP, la vanne EGR ou une autre de ces (brillantes/discutables* rayer la mention inutile) innovations, le montant des frais engendrés au regard
de la côte de la voiture fait que bien souvent l’opération n’est pas intéressante.

J’ai du mal à croire qu’il soit possible à l’avenir de faire durer des véhicules récents comme ce fut le cas de ceux qui sont aujourd’hui des véhicules de collection.

A mon avis, si vous voulez "investir" dans ce type de produit, partez sur un modèle déjà collection mais assez récent malgré tout. Regardez aussi du côté des scooters. C’est incroyable la montée vertigineuse du prix d’une Vespa dans son jus en ne serait-ce que 3-4 ans.

Enfin, dernier élément, il me semble qu’il faille que ce projet relève de la passion sans quoi passé six mois je ne donne pas cher de votre bonne volonté initiale de démarre la voiture tous les premiers dimanches du mois.

Dernière modification par MartinGale (31/08/2015 18h42)

Hors ligne

 

#6 31/08/2015 19h12 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   221 

MartinGale a écrit :

Aujourd’hui, on se sépare d’une voiture à 200000 kilomètres parce que les réparations deviennent trop couteuses. Dès qu’il est question de remplacer le FAP, la vanne EGR ou une autre de ces (brillantes/discutables* rayer la mention inutile) innovations, le montant des frais engendrés au regard
de la côte de la voiture fait que bien souvent l’opération n’est pas intéressante.

C’est précisément ce que j’ai pu entendre par des passionnés de ce model (personnellement j’y connais pas grand chose) ou par un ancien ingénieur concepteur chez Matra. La fiabilité de l’Avantime semble à leurs dires catastrophique…


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#7 31/08/2015 19h39 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   

Investir dans un véhicule de collection, c’est une excellente idée pour celui qui veut se faire plaisir en limitant le coût de sa passion, car les frais d’entretien/utilisation pourront être compensés par une côte qui augmente ou tout au moins reste soutenue.

Quand a gagné de l’argent ça me semble difficile, sauf avec certains modèles d’exception, il faudrait plutôt s’orienter vers des modèles qui déchainent les passions, du type Mégane r26 r pour rester chez Renault. L’autre problème étant qu’aujourd’hui ces véhicules ne décote plus, et peuvent même prendre de la valeur à peine sorti de concession…

Dernière modification par mahx (31/08/2015 19h43)

Hors ligne

 

#8 31/08/2015 22h05 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   80 

MartinGale a écrit :

Au delà du fait qu’il est impossible de déterminer si l’Avantime sera un jour une voiture de collection cotée, se pose pour moi une autre question : pensez-vous que dans 30 ans l’électronique dont est bourré cette voiture aura résisté ?

Pour moi, l’âge d’or des véhicules anciens est fini.

Je ne peux qu’être d’accord.

L’électronique est une vraie plaie en restauration (même une simple carte d’injection des années 80 est dans la plupart des cas introuvable, et si on adapte qqe chose, on est plus état d’origine). Voir la côte des Land et Range Rovers sans électronique moteur contre ceux qui en ont.

De plus, en dehors des modèles d’exception (sportif ou luxe peu importe), toutes les voitures post 75 utilisent des techniques de fabrication dues à la grande série qui sont souvent peu réparables.

J’ai aidé à la restauration de plusieurs Triumphs (Herald, GT6, Spitfire) pré 70, c’était très simple, on démonte tout (y compris la carrosserie du chassis) on ne remonte que de l’état neuf, c’est juste un mécano géant, et à la sortie on a un état concours pour pas cher (mais beaucoup d’heures).

C’est tout bonnement impossible à faire sur des véhicules plus modernes. Les montages collés sont un cauchemar par example.

Pour savoir si un modèle a un quelconque potentiel collection vérifier les annonces et la cote de "la vie de l’Auto" ( lva.fr ), c’est la référence absolue.

Hors ligne

 

#9 01/09/2015 07h30 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   52 

Et je surenchéri ; d’une part coté moteur c’est une catastrophe et d’autre part, considérez votre PC tranquillement posé sur votre bureau : il tombe en panne. Imaginez dans une auto…Ca ne durera pas 50 ans…

Dans ces tarifs et avec beaucoup plus de choix et de solutions techniques, pourquoi pas un véhicule VW des années 85/90 ?
D’une part VW à une "aura" comme cité en tant que véhicules collectionnés depuis la cox, le combi etc Et d’autre part il y a assez peu d’électronique dedans ; de plus les grandes diffusions permettront de trouver des pièces. Ce n’est pas parce qu’un véhicule fut peu diffusé que sa côte d’amour va croître mais parce que les gens auront eu du plaisir avec ce véhicule : plaisir en terme d’affichage social, d’usage etc

Allez faire un tour sur les forums smile, je doute que les propriétaires d’Avantime en fasse de la pub et donnent envie aux autres d’y goûter ou qu’eux même y reviennent plus tard avec un pincement au cœur "ah oui on en a eu un dans le temps, c’est grâce à lui que nous avons sacrifié nos congés quand le moteur à lâché, si on en rachetait un…".

Dernière modification par Iqce (01/09/2015 07h30)

Hors ligne

 

#10 01/09/2015 10h21 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   88 

Bien sur que quitte a choisir l’Avantime, il faut je pense se caler sur un moteur essence..( V6 ou 2lT )
- Moteur bien plus fiable que la génération Dci du moment.
- Modèle encore plus exclusif.
- Mécanique et électronique plus simple..

Hors ligne

 

#11 01/09/2015 10h46 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   70 

Pour avoir grandi dans une famille de collectionneurs de vieilles automobiles (années 20 à 50-60), j’ai naturellement envie de commenter ici.
D’abord je trouve abusif d’appeler ça un "investissement". Je lisais justement le début du bouquin de Seth Klarman hier (Margin of safety, impossible à trouver en papier), et il distingue investissement et spéculation de la façon suivante:
- un investissement c’est quelque chose qui vous fournit des cash-flows au fil du temps.
- une spéculation c’est quelque chose que vous achetez dans l’espoir de le revendre plus cher.
Je suis à 100% d’accord avec cette définition. Pour moi rénover une voiture dans l’espoir qu’elle s’apprécie au fil du temps, ce n’est pas un investissement.

Par ailleurs, je vois plusieurs problèmes dans ce projet:
- les hommes qui s’embarquent là-dedans se racontent qu’il le font pour faire un investissement, mais en réalité ils se paient un plaisir de petit garçon et donc ils ne comptent jamais tous les coûts et surévaluent systématiquement le rendement obtenu au bout de x années
- souvent on s’attache à l’objet restauré (on y a passé des heures, on le connaît dans les moindres détails), et on n’a pas du tout envie de le revendre. Mon père et mes frères claironnent sans arrêt que leurs voitures sont des investissements, mais je ne les ai encore jamais vus prendre leur plus-value.
- c’est risqué. Un crash et pfuiit, la voiture y en a plus. Ca n’arrive pas qu’aux autres: chez mon père récemment: incendie criminel, bilan dix véhicules envolés. Donc pensez à bien vous assurer…


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne

 

#12 01/09/2015 11h47 → Investir dans un véhicule assez rare mais pas encore classé collection ? (collection, long terme, véhicule)

Membre
Réputation :   70 

Il y avait dans le passé un forum pour les détenteurs de la Renault 25 Limousine (celle d’Heuliez, de mémoire 832 exemplaires sortis des chaines)
J’en ai conduite une entre 1999 et 2002
Le haut de gamme Français des années 50/60, c’est par exemple Facel Vega

Par ailleurs, Heuliez se spécialisait dans des niches, exemple la Peugeot 604 Limousine (avec trois rangées de sièges) et une Citroën rallongée qui servait d’ambulance je crois.

Cela fait un bail que je n’ai pas interrogé la Centrale ou autre pour avoir la cote de tels véhicules !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech