Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 25/08/2015 20h57 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   145 

Je me pose actuellement la question suivante : voyez-vous une réelle valeur ajoutée pour un investisseur particulier dans le fait de suivre sa performance boursière ? 

Sachant que :

1-Ce suivi n’influence aucunement la performance elle-même

2-Le faire correctement (via une valeur de part) peut se révéler chronophage même avec l’excellent outil d’IH (mais le diable est dans les détails wink ) et même avec un nombre limité de mouvements.

3-L’investisseur en actions a déjà de nombreux autres aspects à traiter (faire ou s’approprier correctement des analyses de sociétés, déclarer ses impôts, surveiller le traitement des OST de son courtier…)

4-Last but not least : je trouve que le suivi peut encourager à l’activité (pour battre tel ou tel benchmark ou objectif personnel) alors que l’absence de suivi incite plutôt à la paresse (souvent une excellente alliée de l’investisseur long-terme)

De plus, en suivant a minima les PV et dividendes reçus dans l’année (pour les déclarations fiscales), il n’est pas très difficile de se faire une idée approximative de la performance annuelle si besoin.

Bref plus le temps passe et moins je suis convaincu !

Henri Bergson a écrit :

« L’homme devrait mettre autant d’ardeur à simplifier sa vie qu’il en met à la compliquer »

.

Message édité par l’équipe de modération (Aujourd’hui 22h07) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : benchmark, simplifier, suivi portefeuille


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#2 25/08/2015 21h05 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   28 

Je ne pense pas que cela sois si chronophage que sa… une fois la mise en place sur excel (ça a dû me prendre une heure en tout), le suivi me prend tout au plus 10mn/mois smile Ajout du montant total investi, ajout de la ligne acheté chaque mois, suivi de la valorisation/ligne de mon PTF et suivi global de celui-ci, et voilà.. smile

C’est toujours marrant de voir les courbes de valorisation de sont PTF monté ou descendre suivant les variations du marché smile (peut être pcq je suis tout jeune dans ce milieu, et que je suis en constitution de mon patrimoine aussi… aha)

Dernière modification par Rossox (25/08/2015 21h06)


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

Hors ligne

 

#3 25/08/2015 21h19 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   85 

Bonsoir Thomas,
Faire un reporting mensuel aide à regarder les choses en face, surtout si on se considère en phase de "perfectionnement", j’entends par là la phase de cultiver son style d’investissement (allocation&timing). A défaut de faire cet exercice honnêtement et régulièrement, je pense qu’on risque de faire l’autruche volontairement ou involontairement (par exemple ne pas vouloir admettre que des positions sont excessives ou risquées, ou à l’inverse que l’allocation est infructueuse et mauvaise). C’est un hobby, peut être plus sérieux que d’autres, mais tout passe temps prends…du temps, et je pense que ceux qui prétendent réussir sans y consacrer de l’huile de coude mentent.

Dernière modification par skywalker31 (25/08/2015 21h26)

Hors ligne

 

#4 25/08/2015 21h32 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   143 

Je trouve que c’est très sain de suivre sa performance.

Ainsi, on peut voir sa plus value dans la gestion par rapport à un benchmark pertinent (de préférence trackers).

On apprendra plus facilement de nos échecs, et de nos succès. On voit ce que l’on fait bien, et ce que l’on fait moins bien. On stocke plein d’informations à traiter, et qui aide à piloter sa gestion.

On se force à de la discipline, à voir son portif quand ça va bien ET quand ça va mal.

Je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt.

Hors ligne

 

#5 25/08/2015 22h20 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   132 

Je ne suis pas sur que ce soit si chronophage que cela.
A mon avis, cela dépend du degré d’exactitude qu’on attend du calcul de la rentabilité.

Personnellement, je fais un recap de mes comptes chaque mois. J’ai une feuille excel hyper simple que j’ai du programmer en moins 30min (et encore, parce que je suis pas douée en informatique). En gros, une ligne par compte, un sous total pour les différentes classe d’actif. Un total du patrimoine global. Ca me permet de voir au global où j’en suis.

Le plus long est de rentrer le solde des comptes à la main une fois par mois.
D’ailleurs, comme certains compte ne me servent à rien, j’ai prévu d’en éliminer quelques uns.

Pour la performances boursières, j’ai initié un suivi avec xlsPortfolio. Bien qu’ayant peu de lignes pour le moment, j’ai déjà rencontré quelques difficultés (spin off, une vente de droits dont je ne sais plus si c’est compté ou pas dans la performance). Néanmoins, n’ayant pas de blog et aucune prétention quelconque (je n’ai ni objectif de rentabilité ni benchmark), ça me permet de juste de voir grosso modo où j’en suis.

Je pense néanmoins qu’il peut être intéressant de suivre a minima la performance de son portefeuille, ça permet de voir certaines opportunités par exemple… Après certains préconisent de ne pas regarder son portefeuille pendant plusieurs mois. Pour moi, ce serait impossible.

Enfin, je rejoins Superpognon dans sa remarque sur le fait que ça permet aussi de voir si, à long terme, on arrive à battre les indices ou si on arrête de perdre son temps et on met tout en trackers.
A ce titre, je pense que le suivi de performance doit se faire sur plusieurs années pour véritablement pouvoir se rendre compte de la pertinence de sa manière d’investir. Et je pense qu’un bon gros krach est nécessaire pour voir si la manière d’investir tient la route ou non.

Après, si le but est juste de savoir "qui a la plus grosse", effectivement, je ne vois pas grand intérêt au suivi de performance….


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#6 25/08/2015 22h40 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   224 

Ben Elodie on se lache sur la fin! :-)

Je dirais que comme dans le domaine de l’entreprise, de la qualité, du management à la japonaise, ce qui n’est pas mesuré n’existe pas, tout simplement, ou ne permet pas d’avoir le contrôle, simplement de subir.

La gestion de son patrimoine étant normalement une tache importante pour laquelle on souhaite un résultat il semble évident de le mesurer.

Maintenant, après avoir dit cela, comme Super-Pognon j’aurais aimé commencer plus tôt à mesurer ma performance.

De même on n’est pas non plus obligé de se faire des noeuds au cerveau à calculer un TWR ou un IRR ou simplement une moyenne arithmétique…

Et si j’ai une meilleure performance que le camarade d’à côté, j’ai le droit de m’en satisfaire Elodie! Il suffit de peu pour rendre un homme heureux ;-)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#7 25/08/2015 23h08 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   132 

Jef56

je crois que les histoires de longueur (qui fait pipi le plus loin) et de grosseur tel qu’évoqué (impudemment?) dans mon message précédent sont des "systèmes de suivi de performance" très masculin…. ;-)

Alors, je ne vais pas contrarier un homme heureux. Nous sommes sur le site des investisseurs heureux…

Don’t worry be happy!


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#8 25/08/2015 23h21 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   38 

Je ne mesure pas la performance boursière, je trouve cela trop contraignant.

Pour simplifier mon suivi, je réalise un total des actifs tous les 3 mois, et je mesure l’écart annuel. Si cet écart augmente régulièrement, c’est que je suis sur la bonne voie.

Hors ligne

 

#9 25/08/2015 23h39 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   97 

Encore faut-il savoir quoi mesurer…

La nature de la mesure doit correspondre à vos objectifs.
Si votre objectif premier est un gain en capital, vous pouvez ainsi mesurer la valeur de part, les gains (ou pertes) de votre portefeuille, les plus-values potentielles, etc…

Pour moi qui suis plus particulièrement orienté vers la génération de rente, je mesure régulièrement et communique sur le flux mensuel (dividendes bruts) que génèrent mes investissements.
C’est ce qui constitue mes objectifs chiffrés et ce qui m’importe avant tout.

J’utilise xlsPortfolio, donc cette mesure est absolument automatique, dés lors que je reporte mes achats (ou ventes) dans l’outil. Donc aucune contrainte de temps ou technique pour cette mesure simple.

Cela me permet de savoir ou j’en suis par rapport à mes objectifs personnels (donc aucune comparaison avec qui que ce soit !) et de me motiver .


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne

 

#10 26/08/2015 10h35 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   554 

Thomas, n’est-il pas intellectuellement intéressant de connaître la portée de la chance dans sa vie ?
Dans tout autre cas de figure, une mesure approximative peut se faire de tête et a posteriori dans X années - X étant l’horizon qui vous intéresse. L’exercice n’a pour moi aucun intérêt, si ce n’est de se laisser plus facilement influencer par le bruit et des chances supplémentaires de paniquer au moment d’une sérieuse baisse des cours (ex : -66% en trois mois en 2009).

Je n’ai pas toujours pensé ainsi, mais c’était sans doute une erreur de plus dans ma vie et un manque d’expérience. J’avoue même avoir osé croire que mon processus influençait mon rendement sur des périodes inférieures à quelques années à mes débuts : je suis parti très arrogant (et le suis un peu resté, car investir est en soi un acte d’arrogance - on pense que ceux qui nous vendent se trompent plus que nous, donc que nous sommes mieux informés que les vendeurs).
Cela étant dit, je n’ai pas fait de suivi de nombreuses années, et je n’ai pas l’impression qu’il y ait eu un quelconque impact sur ma gestion. Le fait de commencer à suivre régulièrement a fait plutôt significativement freiné le rythme de croissance de mon patrimoine qu’autre chose : une simple coïncidence sans doute… Mais une chose me paraît certaine : la qualité de vie est meilleure quand on investit et qu’on oublie son portefeuille - le contrôle de quoi que ce soit par la mesure et la performance est une douce illusion, et votre post laisse penser que vous savez déjà que la seule chose que vous pouvez contrôler est votre processus. Je ne peux que vous y encourager puisque c’est la seule partie déterministe que j’ai pu identifier en investissement jusque là.

Dernière modification par sergio8000 (26/08/2015 10h36)

Hors ligne

 

#11 26/08/2015 11h39 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   104 

De mon côte, je fais un récapitulatif mensuel de mes différents "comptes" afin de déterminer la taille de mon capital et surtout la manière dont il évolue. J’ai une feuille par compte avec quelques détails et indicateurs très simples. J’ai une feuille pour la capacité d’epargne, la répartition immobilier, actions, obligations et monétaire. Bref, je travaillais de la même façon que IH le décris dans son livre. En lisant celui ci j’ai un peu améliorer mon document en ajoutant quelques rubriques simples. Je tiens à jour mes impositions, mes consommations et facturation d’eau et d’énergie. Je mesure ainsi l’impact de mes travaux ou investissementsi dans ma maison.

Je tiens ce fichier à jour depuis mai 2000, soit plus de 15 ans.

Mon but et de constater la tendance de l’évolution de mon patrimoine et détecter les dérives afin de les corriger (si possible) et ainsi maintenir une croissance régulière.

Pour le PEA, j’utilisé XLSPORTFOLIO que je met à jour mensuellement.

Zeb

Hors ligne

 

#12 26/08/2015 11h51 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   67 

Bonjour

A mon avis, cette question n’appelle pas de réponse universelle. Tout dépend de la politique d’investissement propre à chacun.
Si vous investissez à long terme, c’est-à-dire sur la base de cycles boursiers ou économiques, ou selon les préceptes de Graham, un coup d’oeil sur le cours suffit. Vérifier que les conditions qui ont motivé l’investissement sont toujours valables me parait bien plus important.
Si vous investissez à moyen court terme, c’est-à-dire sur quelques semaines ou mois, il est essentiel de contrôler régulièrement l’évolution de son investissement, puisque ce sont ces vérifications qui permettent de s’assurer que les critères de choix des valeurs sont cohérents, efficaces, performants, ou non. Et donc d’améliorer sa technique.

Dernière modification par Durun (26/08/2015 11h53)

Hors ligne

 

#13 26/08/2015 16h44 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   82 

Bonjour,
personnellement, je me limite maintenant à un suivi mensuel de l’état du patrimoine.
En gros le dernier jour du mois, je prends la valeur de chaque élément et le note.

Ainsi je vois ce qui monte, et ce qui descend.
Ca permet de suivre entre autre le portefeuille.

Par contre, je ne suis pas individuellement et régulièrement chaque ligne du portefeuille.
Pour le suivi détaillé, je me contente du bilan annuel de l’entreprise.

Hors ligne

 

#14 26/08/2015 17h04 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   71 

Bonjour,

Personnellement:
- Je suis en details les strategies automatiques que j’utilise, mais je n’y passe pas beaucoup de temps parce que tout est automatique (sauf le passage d’ordres).

- Je fait preuve d’un grand manque de motivation pour suivre les strategies plus "discretionnaires" (le pif investissement quoi :-)) et je dois absolument travailler la-dessus (par exemple en les remplacant par des strategies automatiques)…

Amicalement,

R.


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

#15 26/08/2015 18h57 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   145 

skywalker31 a écrit :

Faire un reporting mensuel aide à regarder les choses en face, surtout si on se considère en phase de "perfectionnement", j’entends par là la phase de cultiver son style d’investissement (allocation&timing). A défaut de faire cet exercice honnêtement et régulièrement, je pense qu’on risque de faire l’autruche volontairement ou involontairement (par exemple ne pas vouloir admettre que des positions sont excessives ou risquées, ou à l’inverse que l’allocation est infructueuse et mauvaise)

Je suis d’accord.
Faire un suivi régulier m’a bien aidé au début sur les aspects que vous mentionnez.
Par exemple, grâce au suivi, j’ai vite compris que la comparaison avec la performance « moyenne » du marché m’était très défavorable (comme celle de 90% des gérants professionnels).
Cela m’a indiscutablement poussé à réfléchir et revoir mon approche (d’abord vers les trackers puis ensuite vers l’investissement “value”)
Sans suivi régulier, je n’aurai peut-être jamais entrepris d’évoluer.

Kohai a écrit :

Encore faut-il savoir quoi mesurer…La nature de la mesure doit correspondre à vos objectifs.

Dans l’approche qui m’intéresse désormais (tenter d’acquérir 1$ a 50cts), le retour sur investissement peut mettre des années à se matérialiser. Mais la seule chose qui m’intéresse réellement c’est la protection du capital à long terme.
Je trouve qu’un suivi mensuel ne fait que parasiter l’esprit et n’a absolument aucun intérêt pour ce type d’approche.
Le but n’étant pas de se comparer à qui que ce soit, mais de s’assurer au mieux contre une perte irréversible de capital à long-terme (comment mesurer cela mensuellement ou même annuellement ?)

Sergio8000 a écrit :

Mais une chose me paraît certaine : la qualité de vie est meilleure quand on investit et qu’on oublie son portefeuille - le contrôle de quoi que ce soit par la mesure et la performance est une douce illusion

Entièrement d’accord avec cela….

Sans compter qu’avec tous les outils du monde pour simplifier le suivi, on finit toujours par y passer plus de temps que prévu (apports ou retraits ponctuels d’épargne, spin-off, multi-comptes en devises, bug informatique… autant de moments ou l’on pourrait siroter une bière en terasse !)

Ma décision est donc prise: je ferai désormais un unique relevé annuel de performance, ce qui me semble amplement suffisant au vu de l’unique objectif recherché (protection du capital).

Dernière modification par Thomas (26/08/2015 19h03)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#16 26/08/2015 19h30 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   421 

Faire un suivi régulier m’a bien aidé au début sur les aspects que vous mentionnez.
Par exemple, grâce au suivi, j’ai vite compris que la comparaison avec la performance « moyenne » du marché m’était très défavorable (comme celle de 90% des gérants professionnels).
Cela m’a indiscutablement poussé à réfléchir et revoir mon approche (d’abord vers les trackers puis ensuite vers l’investissement “value”)
Sans suivi régulier, je n’aurai peut-être jamais entrepris d’évoluer.

Cela me semble une bonne constatation (attention quand même les gérants professionnels ont des contraintes beaucoup plus élevées que les nôtres)…

Dans l’approche qui m’intéresse désormais (tenter d’acquérir 1$ a 50cts), le retour sur investissement peut mettre des années à se matérialiser. Mais la seule chose qui m’intéresse réellement c’est la protection du capital à long terme.
Je trouve qu’un suivi mensuel ne fait que parasiter l’esprit et n’a absolument aucun intérêt pour ce type d’approche.
Le but n’étant pas de se comparer à qui que ce soit, mais de s’assurer au mieux contre une perte irréversible de capital à long-terme (comment mesurer cela mensuellement ou même annuellement ?)

Mesurer votre performance vous a permis de vous remettre en cause mais maintenant vous êtes persuadé de détenir le vérité et vous ne regardez plus persuadé d’acheter 50 cts ce qui vaut 1$ (parce que vous avez décidé que ca le valait).

Tout ca semble un peu contradictoire et irrationnel…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#17 26/08/2015 19h55 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   145 

Bifidus a écrit :

vous êtes persuadé de détenir le vérité

Bifidus a écrit :

vous ne regardez plus persuadé d’acheter 50 cts ce qui vaut 1$ (parce que vous avez décidé que ca le valait).

Merci pour votre lumineuse contribution mais n’ai jamais rien dit de tel. Les nuances semblent souvent vous échapper.

J’ai dit :

"tenter d’acquérir 1$ a 50cts" => je ne pretends pas que c’est infaillible loin de la.

"s’assurer au mieux contre une perte irréversible de capital à long-terme"  => le risque 0 n’existe pas

Bifidus a écrit :

acheter 50 cts ce qui vaut 1$ (parce que vous avez décidé que ca le valait).

Nuance : parce que des éléments factuels l’indiquent. Quand une entreprise rentable cote sous son cash par exemple.

Dernière modification par Thomas (26/08/2015 21h00)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#18 26/08/2015 20h10 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   421 

Pour moi vaut 1$ ce que je peux vendre 1$, pas ce que j’estime valoir 1$.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#19 26/08/2015 21h07 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   30 

En général plus on suit son portefeuille plus on fait de trades, et c’est bien connu que statistiquement ceux qui font le plus de trades sont les personnes qui gagnent le moins. Bien sûr il y a des contre exemples de chaque côté. Et je rejoins Durun, cela dépend de sa stratégie, il serait par ex suicidaire d’avoir une approche b&h avec des etf à effet de levier.

Individual investors who hold common stocks directly pay a tremendous performance penalty for active trading. Of 66,465 households with accounts at a large discount broker during 1991 to 1996, those that traded most earned an annual return of 11.4 percent, while the market returned 17.9 percent. The average household earned an annual return of 16.4 percent, tilted its common stock investment toward high-beta, small, value stocks, and turned over 75 percent of its portfolio annually. Overconfidence can explain high trading levels and the resulting poor performance of individual investors. Our central message is that trading is hazardous to your wealth.
[url=http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=219228

]Page Cannot be Found[/url]
Depuis les frais de transactions ont baissé donc l’impact doit être moins important.

Dernière modification par NicolasV (26/08/2015 21h13)

Hors ligne

 

#20 26/08/2015 21h30 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   145 

Bifidus a écrit :

Pour moi vaut 1$ ce que je peux vendre 1$, pas ce que j’estime valoir 1$.

Avec une telle philosophie, quelle est votre approche de l’investissement et quels sont vos objectifs ?

Et pour en revenir à la question initiale de la file sur laquelle vous intervenez, mesurez-vous votre performance ?


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#21 26/08/2015 22h02 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   224 

Je partage l’avis que ne pas suivre son portefeuille permet une meilleure qualité de vie.

Je ne comprends pas que l’on dise ’je veux simplement protéger mon capital’ et investir en bourse. Achetez des bons du trésor américain et vous ne pouvez pas vous planter.

Si vous allez en bourse il faut bien un moment ou un autre mesurer un résultat et le comparer à d’autres indicateurs, au minimum l’inflation.

Mais je vous rejoins sur le fait qu’on n’est pas obligé de le mesurer toutes les semaines ou tous les mois mais que tous les ans peut suffire.

Si vous voulez préserver votre capital ET le faire progresser alors il faut bien le mesurer.

Au final ce ne sont que les périodicités de contrôle et la sophistication du contrôle qui peuvent différer. Un contrôle annuel de son patrimoine comme le font beaucoup est me semble t’il une bonne façon de faire.

Sergio je ne suis pas sûr de vous suivre, si vous mesurez votre performance que tous les 10 ans, vous risquez de manquer de réactivité pour vous rendre compte que votre processus n’est pas le bon…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#22 26/08/2015 22h48 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   71 

Jef56 a écrit :

Sergio je ne suis pas sûr de vous suivre, si vous mesurez votre performance que tous les 10 ans, vous risquez de manquer de réactivité pour vous rendre compte que votre processus n’est pas le bon…

Je pense que Sergio est plutôt dans l’optique:

Warren Buffett a écrit :

Vous n’avez pas raison ou tort parce que d’autres sont d’accord avec vous. Vous avez raison parce que vos faits sont exacts et votre raisonnement est juste.

Ce n’est pas parce que le "marché" ne vous donne pas raison, que votre processus n’est pas bon (et vice et versa)… Parlez en à Galilée.

Dernière modification par slayner (26/08/2015 22h49)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne

 

#23 26/08/2015 22h59 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   145 

Jef56 a écrit :

Je ne comprends pas que l’on dise ’je veux simplement protéger mon capital’ et investir en bourse. Achetez des bons du trésor américain et vous ne pouvez pas vous planter.

Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, je pense qu’il n’est pas incompatible d’investir avec pour objectif premier de protéger son capital (et pour espoir d’en obtenir à long terme au moins le rendement moyen historique qui est autour de 7%)
Les Etats ne sont pas infaillibles l’histoire regorge d’exemples.

Une société rentable cotant nettement sous son cash me semble un choix au moins aussi légitime qu’un bon du trésor US.

PS : la phrase « investissez dans ceci, vous ne pouvez pas vous planter » me semble à proscrire de tout investissement smile  le risque 0 n’existe nulle part.

Dernière modification par Thomas (26/08/2015 23h14)


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

#24 27/08/2015 05h28 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   421 

Mon approche va à l’encontre de pratiquement tout ce qui a été dit ci dessus.

Je surveille ma performance journalièrement et chaque jour ou j’estime faire moins bien que l’indice (mon portefeuille est beaucoup moins volatil et sa variation est en moyenne indice/2) me contrarie.
Bien sur cela n’est pas une corvée, certains regardent les résultats du foot et sont contrariés quand leur équipe perds, mois je regarde mon portefeuille, c’est une distraction, une sorte de loto sportif.

Mon objectif n’est pas de faire moins bien que 90% des gérants mais d’être dans les 10% du haut. Non pas par vanité car ces gens ont surement plus de compétences que moi, mais parce que je n’ai pas leurs contraintes (qui fait des aller-retours sur des micro caps illiquides pour gagner 20 euros ?).

Je doute toujours de mes investissements (meme quand j’achete sous le cash, celui-ci peut etre dilapidé par la boite et je n’ai vraiment pas l’impression de protéger mon capital) et chaque baisse inexpliquée de chaque ligne me fait remettre en question.

Attention, j’accepte qu’une ligne perde 50% mais je dois comprendre pourquoi et pouvoir renforcer. Puisque j’achetais à 20 je dois acheter à 10, sinon je suis mauvais meme si j’estime que la boite vaut 40 !

Je pense que les marchés sont fondamentalement efficients. Les brusques variations ne reflètent que la perception du risque à un moment T.
Le fait qu’on paie une action 1 à un moment et 2 6 mois plus tard ne reflète que l’évolution de l’information, il est facile de dire après regardez comme le marché est stupide.

Regarder son portefeuille tous les 10 ans ? Admettons que j’achete une action 40 en pensant qu’elle vaut 100. 10 ans après mon action vaut 20 car le marché n’a toujours pas ouvert les yeux (toute ressemblance avec une certaine valeur est fortuite). Meme si 10 ans plus tard elle vaut 100 j’aurais fait un bien piètre investisseur (a moins d’avoir renforcé à 20 et suivi ma ligne quasi journalierement).
Ma solution pour éviter ce genre de situation est de diversifier et de jouer 10 cas semblables et pas un seul. Mais à ce moment ma performance doit être comparable à des indices et si je sous performe 2 ou 3 ans c’est peut etre car ces situations n’étaient pas si bien choisies.

Le suivi me permet aussi de voir ce qui correspond à mon profil psychologique. Il y a des tas de facon de gagner, il faut choisir celle qui nous correspond le mieux.
Certains feront des one shoot sur des situations spéciales, moi c’est des tas de lignes d’entreprises GARP (ce que choisissent les gérants, pas trés glorieux hein !) avec des renforcements et prises de bénéfices fréquents. Je me suis apercu que j’étais assez mauvais sur d’autres types d’investissements (genre j’ai raison seul contre le marché ou j’ai la biotech paipite) en mesurant ma performance régulièrement.
Attention les mêmes achats sur lesquels je suis mauvais réussissent très bien à d’autres.

On peut accepter d’avoir un peu d’avance sur le marché et d’avoir tord 6 mois ou un an mais au delà je pense qu’il faut se remettre en question. On peut faire un peu moins bien que les indices 1 an ou 2, mais pas beaucoup moins bien; Pour moi c’est inacceptable. Si le marché n’accorde pas à mes investissement la valeur que je leur attribue dans un délai raisonnable ce n’est pas le marché qui a tord.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#25 27/08/2015 14h01 → Faut-il suivre sa performance boursière ? (benchmark, simplifier, suivi portefeuille)

Membre
Réputation :   145 

Bifidus a écrit :

Mon objectif n’est pas de faire moins bien que 90% des gérants mais d’être dans les 10% du haut

L’avez-vous atteint sur une longue période ?

Avec des allers-retours pour gagner 20 euros, même avec un courtier low-cost, vos frais s’accumulent ainsi que la fiscalité.
Je pense que si vous battez les indices sur longue période avec cette approche vous ne faites pas partie des 10% du haut mais des 0.0001% du haut.


investment in knowledge pays the best interest -Parrain sympa pour l'Investisseur Francais

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech