Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 21/08/2015 15h29 → Succession (droit successoral et droit fiscal) en cas d'expatriation de son vivant ? (droits de succession, expatriation, succession)

Membre
Réputation :   

Ce sujet pourrait être critiqué sur l’aspect moral à cause de la relation que tout bon contribuable devrait avoir avec le pays qui le chérit hmm.

En écartant ces considérations, je voyais qu’avant le 17 août 2015,
pour la succession de biens immobiliers, contrairement aux biens mobiliers,  la fiscalité du pays ou se situent ces biens étaient applicable.
Depuis, sauf à se prononcer différemment, c’est le pays de résidence du défunt qui vaudra pour le droit successoral aussi bien pour l’immobilier que pour le mobilier http://www.consulfrance-newyork.org/Cha … en-matiere

Il me semble que pour les gros patrimoines immobiliers, cette loi fera un atout supplémentaire pour ceux qui sont tenté de se faire la belle.

Je rappelle que les droits de succession en ligne directe sont en France progressifs et de 45% au-delà de 1,8M€.

Au regard des réponses  de TSSM et Carpediem j’enlève la partie qui me faisait rêver, c’est à dire la partie financière du texte d’origine.

Il convient aussi de rajouter que pour les Bi-nationaux, maintenant, ils peuvent choisir le pays dans lequel le droit successoral doit s’appliquer.

Message édité par l’équipe de modération (Aujourd’hui 10h05) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Dernière modification par Chrism (21/08/2015 16h23)

Mots-clés : droits de succession, expatriation, succession


Quasi Full immo physique mais je me soignerai un jour

Hors ligne

 

#2 21/08/2015 15h47 → Succession (droit successoral et droit fiscal) en cas d'expatriation de son vivant ? (droits de succession, expatriation, succession)

Membre
Réputation :   182 

Chrism, je pense que cette règle s’applique au droit civil des successions et pas au droit fiscal de celles ci

Dernière modification par Tssm (21/08/2015 15h47)

Hors ligne

 

#3 21/08/2015 15h56 → Succession (droit successoral et droit fiscal) en cas d'expatriation de son vivant ? (droits de succession, expatriation, succession)

Membre
Réputation :   

Tssm, 
Ça change la portée de l’article dans ce cas sad


Quasi Full immo physique mais je me soignerai un jour

Hors ligne

 

#4 21/08/2015 16h10 → Succession (droit successoral et droit fiscal) en cas d'expatriation de son vivant ? (droits de succession, expatriation, succession)

Membre
Réputation :   174 

Oui, c’est le droit civil qui change et non le fiscal. Typiquement en France, les enfants sont réservataires et les animaux ne peuvent hériter donc impossible de déshériter ses enfants au profit de son chat. Aux Etats-Unis, c’est possible. Donc avant, les enfants avaient droits à une part des biens immobiliers situés en France, maintenant si le défunt n’est pas résident français, les droits des enfants peuvent être supprimés même sur les biens situés en France.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech