Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 15/09/2015 20h03 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   73 

oui çà a l’air un peu branlant votre histoire.

A minima demander une date ferme de libération des lieux avec un dédommagement à payer pour chaque jour non libéré ; çà permettra de voir si votre vendeur est au clair sur la procédure d’expulsion.

si ce n’est pas clair que vous ne connaissez pas les procédures d’expulsions, contactez un bon avocat spécialisé qui pourra vous donner une idée du délai.

la seule procédure d’expulsion simple et rapide dont j’ai entendu parler, c’est :
1/ attendre que le type parte en vacances
2/ rentrer avec un serrurier et faire changer toutes les serrures
3/ mettre tous les meubles en garde meuble
4/ prétexter si çà va en justice qu’il y avait un accord oral entre vous et que l’expulsé vous avait remis les clés de son plein gré et que, constatant qu’il restait des meubles, vous avez pris soin de les mettre en garde meuble pour 6 mois.

Hors ligne

 

#27 15/09/2015 21h06 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Le bail arrive à son troisième anniversaire, le bailleur peut donc donner congé à son locataire, sous réserve de respecter le fond et la forme.

Le fond: congé pour vente
La forme: congé signifié au moins 6 mois avant le 3ème anniversaire.

Le jour J, l’huissier peut demander le concours de la force publique.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#28 16/09/2015 11h36 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   221 

Pruls a écrit :

Le jour J, l’huissier peut demander le concours de la force publique.

Tout est dans le "peut". Savez vous quelle est l’attitude de la préfecture dans votre coin. Rend elle exécutoire les décisions de justice ? Le cas échéant un notaire ou avocat spécialisé du coin doit savoir vous répondre…

Le fond est assurément juste, mais si le locataire ne veut pas partir cela n’empêche une procédure complète. Savez-vous maintenant où elle en est ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#29 16/09/2015 11h41 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   43 

Je dirais même plus : tout est dans "le jour J", parce que celui-ci n’est pas du tout la date de fin du bail, même après congés pour vente ! Avant d’en arriver au recours à la force publique, il y a toute la procédure en amont.

Hors ligne

 

#30 16/09/2015 15h15 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour,

d’après mes collègues du contentieux HLM, le concours de la force publique doit être rapidement mobilisable.

Je vérifie auprès de l’huissier qui doit être mandaté.

Cordialement.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#31 16/09/2015 15h59 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   73 

Pruls,

ne croyez pas que vous êtes dans une situation 0 ou 1 avec une expulsion. Il y a des tas de raisons de penser que quelque soit la force de votre dossier (fin du bail de 3 ans, ..) la justice pourrait ne pas être en votre faveur et que la procédure pourrait être beaucoup plus longue que vous le pensez.

la seule façon à mon avis de savoir la vérité de d’évacuer les risques c’est d’avoir quelqu’un qui se bouge c’est de faire en sorte que votre vendeur doive vous dédommager si le plan ne se déroule pas comme prévu.

quand aux huissiers, notaires, avocats, etc prenez garde à ce qu’un "conseil" oral ne vaut rien car les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

si vous contactez un avocat, demandez lui une note écrite sur la situation et par rapport à des questions spécifiques que vous avez. Ce document l’engagera et de cette façon vous aurez un document présentant toutes les nuances de votre dossier.

Hors ligne

 

#32 16/09/2015 17h10 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

En l’occurrence, le vendeur souhaite se désengager, ce qui fait l’attractivité du prix.

Ce que je retire de vos retours est de ne pas porter plus que ce que je ne suis capable de gérer.

Un délai de validité de mon offre pourrait convenir, la pénalité n’étant pas envisageable compte tenu des informations dont je dispose.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#33 16/09/2015 18h57 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   221 

Avez-vous rencontré le locataire en question ?
Est-il envisageable de négocier son départ contre quelques mois de loyer ?
C’est souvent la meilleure solution, tout le monde est gagnant (sauf le futur bailleur). Pour que cela soit possible, encore faut-il que le profil du locataire ne fasse pas peur à tout le monde…


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#34 16/09/2015 23h19 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Bagarres et soupçon de trafic de drogues…

Je souhaite m’appuyer sur l’expérience d’un huissier, voire l’accompagner, pour rencontrer la locataire.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#35 17/09/2015 08h52 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   61 

Bonjour Pruls,

J’aurais tendance à dire que les circonvolutions que nous pourrions faire autour d’une situation et d’un profil de locataire dont nous ne connaissons rien ne feront pas avancer le schmilblick.

Vous recherchez à juste titre la bonne affaire mais j’en reviens toujours à la subjectivité de la bonne affaire : trop souvent, c’est être persuadé d’acheter moins cher un bien que ce qu’il vaudrait.
Je reste persuadé que moins cher que le prix de marché est rare (les gens sont informés) et que si le prix est inférieur à l’idée que l’on s’en fait, c’est qu’il y a des loups… et que le bien ne vaut pas plus (sinon il serait vendu sans problème plus cher).
Je persiste à penser que faire ses armes sur quelque chose de maîtrisable est une des règles à respecter.
L’immeuble est-il partiellement ou totalement loué à des personnes au profil compliqué ?

J’oubliais : j’ai eu un vrai litige avec un locataire il y a une dizaine d’années ; avocat (un ami et je suis moi même juriste de formation) et huissier m’ont conduit à dépenser inutilement plus que ce que j’avais à récupérer… (et que je n’ai pas récupéré, la procédure d’injonction a capoté, le magistrat souhaitait que l’on plaide au fond).
Leur culture est ainsi, leur fond de commerce tient dans la promesse qui n’engage que celui qui reçoit les factures. S’il disaient la vérité au client (aléas liés au magistrats et à leurs sensibilité, délais, etc), ils auraient moins de clients pour des litiges modestes dans leurs cabinets.

Dernière modification par Range19 (17/09/2015 08h59)

Hors ligne

 

#36 27/09/2015 00h55 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Bonsoir,

mon histoire avance, je viens de recevoir une copie de la facture d’huissier pour le congé pour vente, ainsi qu’une nouvelle offre à 150k€ comprenant un don de 5k€ défiscalisé à une association qui a une dette envers moi.

Dans la mesure où le don de 5k est avalé par les revenus, cela signifie qu’ils sont confortables. Le vendeur est embêté avec le bien, j’ai donc été tenté de continuer à négocier, mais je suis déjà bien servi, et accepte cette offre.

Il reste à valider cela dans un compromis que j’assortirai d’au moins 2 clauses suspensives:

1) que le logement non visité ne demande qu’un rafraîchissement
2) que l’immeuble soit libre de locataire au plus tard à l’échéance du congé, en avril. Le prix ne permet pas de tenter le diable avec un juge.

J’ai renoncé à la clause suspensive d’obtention de prêt, mais j’ai largement le temps de chercher des alternatives, si besoin.

Je vais demander à signer le compromis chez un notaire, cela sera l’occasion d’une nouvelle visite où il me faudra recueillir les éléments pour lancer des demandes de devis.

Je vous remercie tous de croiser les doigts pour que le méchant locataire s’en aille (si mes collègues m’entendaient…)


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#37 13/11/2015 17h21 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour à tous,

mauvaise surprise en octobre!

Alors que nous avions convenu de signer à la Toussaint, le vendeur s’est rapproché de son notaire pour rassembler les pièces nécessaires à la transaction et celui-ci a dit "ya pas l’feu"…

Déjà, dans la mesure où le vendeur est éloigné du bien, et que je suis sur place, nous avions convenu que nous prenions le même notaire, sur place. Je le connais et donc j’ai plus de facilité à faire avancer le dossier si besoin. Un peu vexé de ne pas avoir été prévenu de ce changement.

Et je n’ai pas eu d’explication claire pour ce report, ce qui m’a bien agacé.

J’ai respiré un coup, l’affaire est compliquée mais prometteuse, patience.

Mais plus gênant pour moi, pour signer, nous devions établir un état des lieux contradictoire, devant me servir de base pour faire établir des devis, préalables à la recherche de financements…
Sachant que j’ai renoncé à la clause suspensive de financement, j’ai plutôt intérêt à trouver un banquier pour me suivre. Même si je suis confiant, il faut quand même un fond de dossier à présenter…

BREF, je patiente un mois et voilà que ma clerc m’indique ne pas avoir de réponse du notaire du vendeur… Je sors d’un coup de fil avec le proprio qui devrait relancer l’affaire, mais…

J’ai appris que le congé pour vente a été adressé au locataire sur son seul logement, alors que l’ensemble de l’immeuble est à la vente…

D’après le proprio, le notaire aurait indiqué que cela était obligatoire. Mais alors une copro pourrait se former, ce qui ne m’intéresse pas du tout, ni le proprio…
Je suis donc très surpris, j’aurais apprécié un écrit à faire relire cela par mon notaire.

Par ailleurs, le proprio et son notaire n’ont pas prévu de date de signature de compromis dans la mesure où ils attendent un écrit de la part du locataire. Ce locataire n’achètera pas, et j’anticipe son silence jusqu’à l’issue du délais de préférence.
Si je pige bien, ce silence est au détriment du locataire. Par exemple, s’il se fait connaitre en tant qu’acquéreur après ce délais, et après qu’un compromis ait été signé, il n’a plus la préférence. Cela serait à lui de prouver qu’il s’est exprimé pendant le délais de préférence de 2 mois.

Pourquoi le notaire conseillerait il au proprio d’attendre un écrit de la part du locataire (qui ne peut pas acheter!!)?

Le proprio semble comprendre que le congé pour vente n’a ptet pas été géré finement et que je suis quand même un acheteur sérieux.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#38 02/12/2015 17h12 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   51 

Pruls a écrit :

j’ai renoncé à la clause suspensive de financement

mais pourquoi se mettre soit même une épée de Damoclés sur la tête?

Hors ligne

 

#39 02/12/2015 17h36 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   82 

Le locataire peut tout à fait faire un écrit de renonciation à son droit de préemption. Mais plus sur encore pour le notaire, laisser le délai s’éteindre.

Hors ligne

 

#40 02/12/2015 17h47 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour,

parce que l’épé est fictive:

Pruls a écrit :

Je peux quasiment payer cash, et l’immeuble aura un cash flow positif, donc oui, j’arriverai à trouver une banque.

Il s’agit de ferrer le vendeur, le pousser à baisser le prix.

@Borderline:
Le délais est éteint, une signature devrait se concrétiser mi décembre, après un état des lieux amiable.

En parallèle, j’ai rencontré un des fils. Il a résilié les mandats de vente des agences qui étaient sur le coup. Je suis donc seul sur l’affaire.

Il a également accepté de faire les démarches auprès de la Mairie pour changer la destination du commerce en RDC, pour devenir un logement. Ça fait toujours cette contrainte administrative en moins.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#41 17/12/2015 23h06 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour à tous pour une nouvelle mise à jour.

J’ai signé la promesse de vente, le premier investissement est en route!

État des lieux hier en présence de la proprio et d’un de ses fils, j’en ai profité pour faire venir un entrepreneur pour chiffrer la rénovation. Je le connais pas, premiers contacts intéressants. Je ferai jouer la concurrence dès que possible.

J’ai eu la possibilité de rentrer dans le logement occupé, la locataire était relativement accueillante, mais son appartement moisi. Est ce que cela tient à son style de vie, l’origine est elle plus sérieuse? La ventilation est à revoir, la façade à vérifier, et j’espère que cela sera tout.

Côté signature, la proprio souhaitait que je m’engage définitivement à gérer la locataire, même si elle reste après l’expiration du congé pour vente… Bof, pas d’accord à ce prix. Elle a fini par céder, sur conseil de son fils. Les deux fils ont fait leur vie, sont proches de la retraite, ils n’ont pas le goût de gérer l’immeuble alors qu’ils habitent à plusieurs centaines de km.

Une erreur s’est glissée dans le prix de vente à mon avantage à hauteur de 1700€, c’est toujours ça de pris.

Reste à trouver la bonne formule pour les travaux, l’idéal serait de pouvoir sous traiter l’ensemble, nous verrons bien si nous mettrons la main à la pâte.

J’ai eu la chance d’avoir la visite d’un forumeur chevronné, mais dans l’investissement de plus petits biens. Nous n’avions pas la même estimation des travaux "à vue de nez", l’effet d’échelle me donnera-t-il raison?

Je suis content de passer à l’action. A suivre!


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#42 18/12/2015 00h09 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   342 

Quelques infos sur les moisissures :
- il faut aérer un logement. Soit il y a une VMC, soit c’est aération naturelle (c’est à dire ouvrir les fenêtres 2 x 3 minutes par jour). Les locataires pratiquent rarement l’aération naturelle, surtout en hiver, parce qu’ils ont l’impression de mettre la chaleur dehors (alors que la chaleur perdue en aérant brièvement est très faible, car la chaleur volumique de l’air est très faible). Donc, puisque la ventilation naturelle n’est pas pratiquées, ça veut dire qu’en fait, il faut une VMC.
- la vapeur d’eau est produite par les usages : bain, douche, cuisine, faire sécher du linge à l’intérieur…
- une combustion à l’intérieur du logement produit encore plus de vapeur d’eau (ça produit CO2 + H2O)  : cuisine au gaz, mais bien pire : les poêles à pétrole.
- pour déshumidifier, il faut chauffer et ventiler. Ventiler ne suffit pas, chauffer est nécessaire. Parfois, des locataires ne chauffent pas ou presque pas, et ça c’est pas bon. Changer le mode de chauffage peut apporter un bienfait. Passer de grille-pains à des radiateurs à inertie sèche peut suffit à redonner au locataire l’envie de chauffer, parce que la chaleur est perçue comme plus efficace (en termes de consommation, on n’économise presque rien, mais le confort perçu est meilleur).
- la vapeur d’eau condense sur les parois froides. S’il y a un seul appartement occupé, les parois sont froides, et ça contribue à condenser, donc à faire des moisissures.
- les endroits où apparaissent les moisissures sont instructifs, car c’est là que c’est le plus froid, donc souvent, le moins bien isolé. Par exemple si, sur un mur, les moisissures sont réparties sur 10-15 cm en haut, ça peut évoquer une isolation qui s’est tassée (typique de la laine en rouleau). Le reste du mur est isolé, mais les 10-15 cm du haut ne le sont plus.
De même, sur un plafond qui donne sur des combles isolés : si c’est seulement un coin ou une bande qui est moisi, ça veut dire qu’il y a un défaut d’isolation à cet endroit-là.
Donc, n’ayez pas pour seul objectif de repeindre pour faire disparaître les moisissures ; prenez le temps de "lire" ce qu’elles vous disent.

Quand vous aurez récupéré le logement, il faudra résoudre ces différents problèmes : chauffer correctement ; isoler si possible ; aérer correctement. Et si possible chauffer l’immeuble entier. Dès qu’une partie de l’immeuble n’est pas chauffée, ça part à vau-l’eau car les locataires restants ont l’impression de chauffer une passoire. Il manque la "solidarité de chauffage" entre les différents appartements, si j’ose dire. C’est là qu’on rencontre des locataires qui vivent avec deux ou trois pulls et ne chauffent presque plus. Ils perçoivent l’immeuble comme inhospitalier. Souvent il vont dire spontanément "quand il y avait les voisins, ça allait, mais depuis qu’ils sont partis, impossible à chauffer".

Rénover les peintures sans résoudre l’origine du problème, c’est se condamner à voir le problème réapparaître rapidement.

Dernière modification par Bernard2K (18/12/2015 00h33)

Hors ligne

 

#43 28/12/2015 14h26 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour à tous,

un rapide message pour indiquer que j’ai pris RDV avec l’ADIL du coin pour examiner le financement des travaux.

Je suis en particulier tombé sur cette page de l’ANIL qui répertorie les aides par département, pratique!

En étudiant tout cela, il semble qu’une des étapes soit de faire expertiser l’immeuble, cela devrait être pour moi l’occasion d’avoir un avis professionnel sur l’amélioration thermique et la gestion de l’humidité smile

A suivre.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#44 28/12/2015 16h08 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   12 

Bernard2K a écrit :

Quelques infos sur les moisissures :
- il faut aérer un logement. Soit il y a une VMC, soit c’est aération naturelle (c’est à dire ouvrir les fenêtres 2 x 3 minutes par jour). Les locataires pratiquent rarement l’aération naturelle, surtout en hiver, parce qu’ils ont l’impression de mettre la chaleur dehors (alors que la chaleur perdue en aérant brièvement est très faible, car la chaleur volumique de l’air est très faible). Donc, puisque la ventilation naturelle n’est pas pratiquées, ça veut dire qu’en fait, il faut une VMC.
- la vapeur d’eau est produite par les usages : bain, douche, cuisine, faire sécher du linge à l’intérieur…
- une combustion à l’intérieur du logement produit encore plus de vapeur d’eau (ça produit CO2 + H2O)  : cuisine au gaz, mais bien pire : les poêles à pétrole.
- pour déshumidifier, il faut chauffer et ventiler. Ventiler ne suffit pas, chauffer est nécessaire. Parfois, des locataires ne chauffent pas ou presque pas, et ça c’est pas bon. Changer le mode de chauffage peut apporter un bienfait. Passer de grille-pains à des radiateurs à inertie sèche peut suffit à redonner au locataire l’envie de chauffer, parce que la chaleur est perçue comme plus efficace (en termes de consommation, on n’économise presque rien, mais le confort perçu est meilleur).
- la vapeur d’eau condense sur les parois froides. S’il y a un seul appartement occupé, les parois sont froides, et ça contribue à condenser, donc à faire des moisissures.
- les endroits où apparaissent les moisissures sont instructifs, car c’est là que c’est le plus froid, donc souvent, le moins bien isolé. Par exemple si, sur un mur, les moisissures sont réparties sur 10-15 cm en haut, ça peut évoquer une isolation qui s’est tassée (typique de la laine en rouleau). Le reste du mur est isolé, mais les 10-15 cm du haut ne le sont plus.
De même, sur un plafond qui donne sur des combles isolés : si c’est seulement un coin ou une bande qui est moisi, ça veut dire qu’il y a un défaut d’isolation à cet endroit-là.
Donc, n’ayez pas pour seul objectif de repeindre pour faire disparaître les moisissures ; prenez le temps de "lire" ce qu’elles vous disent.

Quand vous aurez récupéré le logement, il faudra résoudre ces différents problèmes : chauffer correctement ; isoler si possible ; aérer correctement. Et si possible chauffer l’immeuble entier. Dès qu’une partie de l’immeuble n’est pas chauffée, ça part à vau-l’eau car les locataires restants ont l’impression de chauffer une passoire. Il manque la "solidarité de chauffage" entre les différents appartements, si j’ose dire. C’est là qu’on rencontre des locataires qui vivent avec deux ou trois pulls et ne chauffent presque plus. Ils perçoivent l’immeuble comme inhospitalier. Souvent il vont dire spontanément "quand il y avait les voisins, ça allait, mais depuis qu’ils sont partis, impossible à chauffer".

Rénover les peintures sans résoudre l’origine du problème, c’est se condamner à voir le problème réapparaître rapidement.

En complément sur les moisissures : il peut y avoir des moisissures "light" comme décrites ci-dessus, dues au manque de chauffage et à la vapeur d’eau. Il peut aussi y avoir des moisissures avec des origines plus sérieuses (fuite, infiltration d’eau) et, de fait, plus dangereuses. Donc si un plombier passe pour des devis n’hésitez pas à lui demander et à regarder ça en détail avec lui. L’origine d’une moisissure peut parfois être étonnante ou contre-intuitive. Il existe aussi des petits capteurs à 50€ pour déterminer le taux d’humidité d’un mur, ça peut aussi aider à localiser l’origine du problème.

Hors ligne

 

#45 02/03/2016 20h22 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour à tous,

j’ai rencontré un courtier aujourd’hui, qui a apprécié le dossier que je lui ai apporté, en particulier la synthèse.

Cette synthèse (pdf, odt) est inspirée de cet article. Je lirai avec plaisir vos retours.

Cordialement.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#46 02/03/2016 22h11 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   10 

"Né à Loudun" tenez, un ami Pictavien smile


Mon blog : http://missionlocation.com /// PARRAINAGE BOURSORAMA

Hors ligne

 

#47 02/03/2016 22h41 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Ha, ben, je m’attendais pas à ce retour!

Mais on est tous un peu ami sur les bords ici wink


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#48 03/03/2016 19h01 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   221 

Je ne sais pas comment font les autres investisseurs, pour ma part je n’ai jamais fait par écrit le quart de votre présentation (sauf quand je travaillais dans une grande entreprise).

En tant qu’investisseur particulier, j’aurai un peu peur de donner l’impression au banquier de le déposséder de son métier.
Je rassemble tous les documents et lui donne à sa demande en utilisant plutôt un argumentaire oral (mais réfléchit et travaillé). Ca fait pro, mais peut-être un peu trop ?

D’autre part, je ne donne jamais le bâton pour me faire battre comme : indiquer un commerce en rdc destiné à devenir un t2, montrer des photos avant travaux (commencer à faire voir la façade risque d’appeler l’intérieur et là souvent c’est pas beau…) parler du taux de vacance élevé de la ville, de turn over ou d’usure du mobilier…
Je préfère évidemment de beaucoup le chapitre : nos points forts wink


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#49 04/03/2016 09h15 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   84 

Pruls a écrit :

j’ai rencontré un courtier aujourd’hui, qui a apprécié le dossier que je lui ai apporté, en particulier la synthèse.

Cette synthèse (pdf, odt) est inspirée de cet article. Je lirai avec plaisir vos retours.

Dossier très complet.
Je le trouve même trop complet sur certains aspects! wink

Par contre, je vais reprendre des idées à mon compte, tel que présenter le bien cible, ce que je ne faisait pas dans mon analyse (qui avait plus de chiffres et moins de mise en page! wink )

Hors ligne

 

#50 04/03/2016 10h05 → Faire une offre d'achat après l'agence immobilière (pas de bon de visite) ? (expulsion, notaire, négociation)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour,

Mecri pour vos retours!

Pouvez vous partager également vos documents?


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech