Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 28/07/2015 22h06 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour,

Je suis confronté via l’AI à une plainte d’un locataire et je souhaiterais avoir vos avis.

En synthése celui ci se plaint du fait que la peinture vieillit en se craquelant (fissures de 2 ou 3 cm) et n’est pas adaptée au milieu humide (faux, j’ai la facture ayant fait les travaux), du coût du chauffage qu’il juge trop élevé (les murs font 80 cm d’épais mini, il paye 180 euros/mois de chauffage pour 45m2 sur 4 mois) et du bruit des oiseaux à l’extérieur, entre autre par exemple.

Il paye mal son loyer depuis son arrivée (prélèvements rejetés…Compte insuffisamment alimenté visiblement) et demande régulièrement une baisse du loyer. Baisse accordée une fois à son entrée, point barre.

Il en est désormais au chantage toujours via l’AI en déclarant avoir trouvé un cafard dans les parties communes et en menaçant de faire déclarer l’immeuble insalubre. Les 8 autres locataires en place depuis 9 à 40 ans (!) n’ont jamais signalé cela, j’ai eu beau chercher je n’ai rien vu, idem pour les 2 locataires que j’ai croisé sur place.

Je pense réagir en montrant une bonne volonté face aux soucis rationnels dans le but d’argumenter devant un juge :

- faire mettre un meilleur chauffage plus puissant (ne sert presque à rien vu la taille des murs, mais ne mange pas de pain)
- faire doubler le plafonds avec un isolant (idem vu la structure de l’immeuble, mais ça valorise le bien)
- désinsectiser moi même les parties communes (4 caves très réduites) garder la facture des produits bien sur
- faire refaire la peinture des pièces humides

Et pour le reste, l’irrationnel dont je vous partiellement grâce …Rien. Il ira ainsi se plaindre du chant des oiseaux et j’espère que le juge/le procureur aimera les oiseaux.

Son but est visiblement d’embêter l’AI et maintenant le propriétaire, AI qui a laissé pourrir la situation et n’a pas donné suite (nous étions OK pour le chauffage dés le début par ex).
Et de ne plus payer car il a du mal…

Le contrat avec l’AI est au nom de mes parents ; je pense pouvoir reprendre le contacter sans risque ? Bien sur, si ce n’était que moi l’AI aurait dégagé. Ne sert à rien…Au contraire…

Je suis preneur de tout éclairage juridique sur l’ensemble des points étant persuadé avoir affaire à un malade doublé d’un procédurier (c’est la vie, statistiquement ça arrive).

Dernière modification par Iqce (28/07/2015 22h08)

Mots-clés : abusif, juridique, locataire

Hors ligne

 

#2 28/07/2015 22h38 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   69 

Bonjour,

pour les impayés, pas de pitié, huissier (qui devrait pouvoir vous accompagner dans la mise en place d’un plan de paiement, si besoin). Le temps joue contre vous, donc engager la procédure est impératif.

Je suppose qu’un DPE a été joint au bail? Amélioration du chauffage = augmentation du loyer.

Pour les cafards, qu’il apporte la preuve (photo). Une fois la preuve apportée, une enquête sera menée par un pro pour trouver l’origine du trouble, et le traiter en conséquence.

Pour les oiseaux, malheureusement pour lui, seul un déménagement pourra répondre à son besoin. Dommage que la visite initiale n’ai pas permis de déceler cela, ça arrive…

Mais que fait l’AI? Ptet faut qu’elle mouille la chemise, elle a un contrat. Où sont les courriers/mails qui précèdent le refilage de patate chaude au proprio?

Vous pouvez lui proposer de l’aider à trouver un logement social, à la rigueur.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#3 28/07/2015 22h43 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   132 

Bonjour IQCE

concernant la peinture, les raccords sont à faire par le locataire: vous trouverez ci-joint le lien vers servicepublic.fr qui stipule bien ce point:
Accueil Particuliers | Service-Public

Concernant le chauffage, y’a-t-il eu un diagnostic énergétique lors de la location? Il me semble que c’est obligatoire. Aussi, le locataire est informé du type de chauffage et des performances énergétique du logement. Effectivement 180e/mois, ça parait énorme vu la surface, il chauffe à combien? 26°C? Ce serait peut être à vérifier.

Pour l’insalubrité, vous trouverez encore des infos sur le site servicepublic.fr aux liens suivants:
- http://vosdroits.service-public.fr/part … 5259.xhtml
- http://vosdroits.service-public.fr/part … 6104.xhtml

a priori les cafards n’en font pas partis :-)

Pour les oiseaux, je sais pas. Peut être pourriez-vous envisager de faire "dé-oiseautiser" le ciel afin qu’il ait la paix!  ;-)  comment ça, non ce n’est pas possible?!? Vraiment, vous n’êtes pas sympa comme proprio!

Bref, votre locataire m’a l’air bien embêtant.
Visiblement, il cherche par tous les moyens à faire baisser son loyer.
Peut être faudrait-il lui demander un écrit, avec les détails (par exemple, il a vu des cafards: très bien où? combien? à quelle date?) afin de savoir quelles sont ses demandes et de pouvoir y répondre (soit vous faites, soit c’est non, mais au moins les choses sont claires).

A mon avis, le risque est clairement qu’il cesse de payer les loyers. Si vous dites qu’il paie déjà en ses loyers en dent de scie, ça risque de se compliquer si vous lui dites non. En même temps, si vous lui dites oui, il trouvera peut être d’autres choses sur lesquelles vous embêter.

Après il a aussi le droit de déménager….


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#4 28/07/2015 22h48 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

Le mieux est de trouver une solution pour qu’il parte…

Les murs épais et lourds, isolent du bruit mais niveau thermique, ils apportent de l’inertie, pas de l’isolation.

Hors ligne

 

#5 28/07/2015 22h49 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

D’accord avec Pruls pour les points soulignés.

Par contre plusieurs choses m’interpelle sur l’état du logement.

Si vraiment vous constatez des fissures de 2 ou 3cm dans les murs, à votre place, je m’inquiéterais. Pourquoi parler de milieu humide?
Pour la facture d’électricité, il n’est pas normal de payer autant pour un logement de 45m2, vérifier sur place si le locataire ne chauffe pas anormalement et surtout demander les factures.

Si vraiment ces points sont exacts, à votre place je ferais intervenir un professionnel pour vous guider dans les travaux a effectuer.

Dernière modification par Paolo (28/07/2015 23h56)

Hors ligne

 

#6 29/07/2015 00h10 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   224 

Vu la description que vous faites l’unique but du locataire est de trouver un moyen de ne pas payer.

En pareil cas, à votre place je ne céderai sur absolument rien. Huissier au premier retard de paiement, résiliation du bail, expulsion.

Sinon il vous aura à l’usure…


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#7 29/07/2015 08h23 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour,

Ma 1ére réaction fût exactement celle de ZX 6R ; rétrospectivement je pense que nous avons fait une erreur au départ en cédant à la signature du bail en baissant le loyer ; 45m2 et 15m2 de mezzanine dans un quartier calme du 9éme à Marseille, le tout refait à neuf…Ca n’existe pas à ce tarif. Nous pensions être tranquille, raté, au contraire. A noter : éjecter les négociateurs.

Mais, il me semble que nous devons faire ce qui nous incombe devant la loi et notre morale : je suis sur que cela va finir au juridique et je veux pouvoir le foutre dehors ou l’obliger à payer en prouvant (par des travaux factures) que nous avons fait ce que nous devions.

C’est noté pour l’insalubrité ; il nous a envoyé une photo de cafards (mais prise où ? Chez nous ??????? les autres locataires nous ont certifié ne rien avoir jamais vu) mais dans le doute je vais faire un traitement immédiat, pour le DPE OK mais nous allons rajouter un radiateur plus performant et demander ses factures EDF ; pour les fissures je pensais tout faire refaire par un pro car il y a 9 mois c’était neuf, moralement je le comprends.

@Paolo, il parle de peinture qui fissure en pièce humide car inadaptée (faux ; en tout cas j’ai la facture qui en atteste). Je pense que peut être le plâtre dessous n’avait pas assez séchée quand nous avons repeint car nous avons redressé les murs à la règle, une sous couche qui à "foiré" ou le fournisseur de peinture nous a "eu" ???

J’oubliais : il veut nous attaquer sur le DPE ; il prétends qu’il s’agit d’un DPE "de connivence" (l’AI s’en est chargé, nous ne sommes pas intervenus…Complétement n’importe quoi).
Anecdotiquement, sa mère nous à demandé de la contacter en cas de comportement dépressif et suicidaire…
@Picsou : en fait, la loi évolue car les doubles murs en pierre sont isolants (et inertes), les futurs DPE en tiendront compte j’espère.

Question subsidiaire : il y a du déductible dans ces travaux svp ?

Hors ligne

 

#8 29/07/2015 08h58 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour,

Je vous trouve bien conciliant, avec un locataire qui ne semble pas en valoir la peine.
Comme mes voisins du dessus l’ont déjà dit, il faudrait vous rapprocher d’un huissier pour le paiement de ses loyers, et cela lui mettrait peut-être la pression de savoir que vous aussi, vous vous protégez.

J’ai bien peur que vos concessions ne soient malheureusement pas reconnues, et qu’il vous en demande toujours plus ; dans 2-3 mois, il aura trouvé un nouveau motif de plainte, et demandera une nouvelle baisse du loyer.

Si je devais vous donner un seul conseil : tenir bon, et ne pas céder à sa moindre demande…

Bon courage en tout cas !

Dernière modification par Prune (29/07/2015 08h58)


Parrainage possible pour Boursorama (80€), Linxea (20€), Bourse Direct (50€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#9 29/07/2015 09h38 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   69 

Pensez aussi à l’effet collatéral. Quid des voisins tranquilles si vous cédez face à un relou? Ils pourraient devenir relous pour refaire leur déco à moindre frais…

Du neuf qui se dégrade en 9mois, des factures de chauffage délirantes, des cafards qui apparaissent. Tout ça dans un seul logement?
Il faut traiter à la source.

L’huissier vous aidera à vous montrer ferme tout en restant juste.

Faites le calcul, vous risquez 2 ans d’impayés au minimum… Si vous perdez 3 mois à lancer la procédure d’expulsion, c’est 3 mois en plus que vous ne reverrez pas.

Sinon, c’est bien d’avoir un lien avec la famille, mais je suis pas sûr que cela soit très efficace. A voir, sait on jamais.

Un investissement immo c’est pas du social.
Mettre en place un échelonnement des dettes quand un locataire sympa perd son job, ok. Souffrir la relation avec un relou qui peut foutre en l’air l’ensemble de l’immeuble, non merci.

Je bosse dans les HLM, je vois bien les dégâts qu’une famille peut faire dans une cage d’escalier, voir un quartier!
Mais ma boite dispose de soutien auprès des flics, des assistants sociaux… Ya toute une machine pour gérer au mieux ces comportements déviants, voire même de les prévenir.
Je précise quand même que ces familles sont des exceptions parmi les locataires sociaux, mais que le pouvoir de nuisance est fort.

Vous êtes pas un bailleur HLM, vous êtes pas équipé pour une mission sociale, soyez réglo, mais ferme.

Dernière modification par Pruls (29/07/2015 11h51)


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#10 29/07/2015 10h48 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   51 

Apparemment il ne doit plus qu’un mois de loyer "glissant", l’AI vient de nous en informer.
L’AI lui a offert les pénalités de retard et de relance…

Ses soucis financier semblent venir du fait qu’il a menti sur ses capacités financières, mais était il légalement obligé de signaler qu’il devait payer des pensions pour ses enfants (séparation) ?

Pouvons nous le virer sur cette base si c’est exact ?

Hors ligne

 

#11 29/07/2015 11h09 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   224 

L’AI lui a offert les pénalités à votre place?????  sans votre accord????


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#12 29/07/2015 12h09 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   51 

Et oui ; comme ils ont commandé par ailleurs des travaux sur un autre bien, comme ils ont certifié le service fait de travaux sans que ce soit exact et retenu la somme sur les loyers.

Donc, j’ai quand même envie de laisser une petite place à la bonne volonté (sans illusion).

Hors ligne

 

#13 29/07/2015 12h41 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   17 

Cela ne fait que confirmer ce que je pense des AI.

Il n’a pas l’obligation de signaler quelles sont ses charges, que ce soit une pension alimentaire ou un crédit. Mais une analyse de la feuille d’impot demandée dans le dossier initial permet de le remarquer (déductible des revenus imposables).

L’AI peut lui faire grâce du cout des relances, qui sont des frais de l’AI, mais pas des pénalités qui sont une composante du bail. Comme si l’AI acceptait à votre place une baisse du loyer ou une non régularisation des charges.
Par contre, il est possible de ne pas les réclamer actuellement et de les récupérer sur le dépôt de garantie si celui-ci suffit pour remettre en état le logement, car malheureusement ce genre d’individu est exigent avec les tiers mais pas envers les tiers.

Hors ligne

 

#14 29/07/2015 12h42 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   82 

En même temps toute clause exigeant des pénalités de retard est réputée non écrite depuis plus d’un an, et si signature antérieure, les tribunaux l’invalide systématiquement s’il n’y a pas une contrepartie rendant cette clause égalitaire pour le locataire (ex: une clause pénale avec indemnité à l’encontre du bailleur lors de différentes situations).

Concernant la peinture qui craquéle c’est de l’entière responsabilité du bailleur, car la mise en peinture ne fait pas partie du décret des charges locatives qui ne mentionne seulement "maintien en état de propreté". Voire aussi si l’aération de la piéce est suffisante..Mais bon si on parle de deux craquelures, faut pas pousser, si toute la piéce s’émiette par contre, là c’est un réel probléme.

Décret n°87-712 du 26 août 1987 pris en application de l’article 7 de la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l’investissement locatif, l’accession à la propriété de logements sociaux et le développement de l’offre foncière et relatif aux réparations locatives | Legifrance

Concernant le DPE, il est tout à fait possible que celui-ci soit mauvais, mais à votre décharge, les régles d’évaluations changent systématiquement, mais c’est au locataire de le prouver, donc ne répondez même pas à cette affirmation.  Et non, des murs (en pierre ancienne je parle), quand bien même de 60-80cm n’isolent que très faiblement, en plus en laissant passer une certaine moiteur l’hiver.

Pour les cafards => courrier au syndic, ils ont le devoir de désinsectiser trés rapidement après signalement, cela passe en charge d’entretien, même pas besoin de mise au vote.

Hors ligne

 

#15 29/07/2015 13h19 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   51 

Pas de syndic, nous avons tout l’immeuble ; un seul soucis suffit heureusement smile.

Il y a une VMC, il affirme la faire fonctionner ; c’est une amélioration apportée à son entrée, j’ai peut être fait mal en croyant faire bien car avec ces vieux murs rien n’est jamais simple, vu qu’aucun des locataires ne s’était jamais plaint auparavant ???
On parle de 4 craquelures de 5 cm maxi si j’en crois les photos, mais j’irais voir ou j’enverrais quelqu’un pour confirmer.
Peut être chauffe t’il trop pour un air trop sec…

Dernière modification par Iqce (29/07/2015 13h24)

Hors ligne

 

#16 29/07/2015 14h36 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   82 

Bonjour,
comme beaucoup je pense qu’il ne faut pas rentrer dans le jeu.

Iqce a écrit :

Il paye mal son loyer depuis son arrivée (prélèvements rejetés…Compte insuffisamment alimenté visiblement) et demande régulièrement une baisse du loyer.

Avant de demander, qu’il se mette d’aplomb.
J’ai tendance à être très coulant avec les locataires sympa et sérieux, et intraitable avec les relouds.

Iqce a écrit :

- faire mettre un meilleur chauffage plus puissant (ne sert presque à rien vu la taille des murs, mais ne mange pas de pain)
- faire doubler le plafonds avec un isolant (idem vu la structure de l’immeuble, mais ça valorise le bien)

De souvenir il y a des normes de puissance de chauffage par rapport à la taille de l’habitation.
Si vous êtes dans les normes, et si tout les radiateurs marchent, il n’y a pas de problème.
Quand à l’isolation, c’est du gros boulot, que je ne risquerai pas avec un locataire en place !

Iqce a écrit :

- désinsectiser moi même les parties communes (4 caves très réduites) garder la facture des produits bien sur

Là j’ai actuellement le problème dans un appartement.
Je n’ai pas de solution miracle, car si un locataire attire les cafards, les produits en tueront certes, mais il en restera toujours…

Iqce a écrit :

Son but est visiblement d’embêter l’AI et maintenant le propriétaire, AI qui a laissé pourrir la situation et n’a pas donné suite (nous étions OK pour le chauffage dés le début par ex).
Et de ne plus payer car il a du mal…

Voilà, pas besoin d’aller chercher plus loin.
Il voudrai avoir l’appartement gratuitement, donc il fout le bazar en se disant que ça marchera! (et je suis certains que dés fois ça marche)

Iqce a écrit :

Le contrat avec l’AI est au nom de mes parents ; je pense pouvoir reprendre le contacter sans risque ? Bien sur, si ce n’était que moi l’AI aurait dégagé. Ne sert à rien…Au contraire…

J’ai déjà été dans cette situation, et l’AI se moquait de nos réclamations et traitent uniquement avec le signataire. Signataire agé et peu après sous tutelle, mais ça ne le génait pas. (je pense même que ça l’arrangeai)

ZX-6R a écrit :

Vu la description que vous faites l’unique but du locataire est de trouver un moyen de ne pas payer.

En pareil cas, à votre place je ne céderai sur absolument rien. Huissier au premier retard de paiement, résiliation du bail, expulsion.

Sinon il vous aura à l’usure…

Exactement ce que je pense en lisant les réclamations.

Iqce a écrit :

J’oubliais : il veut nous attaquer sur le DPE ; il prétends qu’il s’agit d’un DPE "de connivence" (l’AI s’en est chargé, nous ne sommes pas intervenus…Complétement n’importe quoi).

Attaquer le propriétaire sur le DPE ?
Amusant comme blague. Le DPE est la responsabilité du professionnel le réalisant.
Si il est de complaisance, c’est de sa responsabilité.

Iqce a écrit :

Question subsidiaire : il y a du déductible dans ces travaux svp ?

Les travaux sont déductibles, mais au vu des travaux (isolation du plafond, peinture, …) je trouve délicat de les faire avec le locataire en place.
Locataire qui se plaindra que la laine de verre lui provoque des démangeaisons, que la peinture lui a sali ses vêtements, …

La meilleure solution me semble donc de ne pas céder .

Hors ligne

 

#17 29/07/2015 16h28 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   51 

En direct live du front, voici les dernières nouvelles ; nous sommes allés voir l’AI avec les éléments récoltés ici ; aucune réaction de l’AI, idem lorsque nous lui avons fait part de notre étonnement face au pourrissement de la situation alors qu’il a des réponses étayées à faire (cf vos posts, merc i) et au surtout face au fait qu’en tant qu’AI il soutient systématiquement ce locataire alors que celui çi est défaillant régulièrement…

Au passage nouvelle plainte par mail du jour dudit locataire qui n’est pas d’accord avec le carrelage (terre cuite, XIX éme siècle, hors de question d’en changer dans un ex hôtel particuliers !!!) fendu par endroit (noté dans son état des lieux) conclu par la menace ultime : le dépôt du préavis !!!

Tout à fait OK sur la difficulté de faire les travaux en place ; s’il s’en va nous les ferons en toute tranquillité, quitte à perdre 2 mois de loyer, aucun soucis.
Et nous relouerons au vrai tarif !!!
Pfffffffffffffffffffou…Croisons les doigts.

MERC I à tous et toutes.

Hors ligne

 

#18 29/07/2015 21h36 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   132 

Menace de préavis: dites lui que vous attendez son courrier avec impatience et priez pour choisir un bon locataire la prochaine fois ;-)


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#19 29/07/2015 22h27 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   17 

Sauf si j’ai raté un épisode, je vous invite à passer voir votre locataire. Faites le à l’amiable avec pour prétexte de vouloir trouver des solutions. passez voir l’appartement et écoutez ses griefs. Comme indiqué ci dessus, cela me ressemble à de la mauvaise fois flagrante. Comme il veut vous donner son préavis, proposez lui qu’il vous le signifie lors de votre visite. N’ayez pas peur de votre locataire et n’hésitez pas à bypasser l’AI.

En gros : Action > réaction


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne

 

#20 30/07/2015 11h13 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je serais vous :

1- Je résilie le contrat avec l’agence qui manque apparemment clairement de compétences (n’achetez-vous pas la tranquillité avec les 7/8% de loyer?)
2- J’attends avec impatience son préavis et ferai un état des lieux scrupuleux à la sortie, vu le profil du type, ça ne m’étonnerait pas qu’il vous laisse quelques surprises.

Très honnêtement vous n’avez aucun intérêt à maintenir un nid à problème en place : comme plusieurs avant moi l’ont dit, c’est une stratégie de pourrissement de sa part pour ne pas payer, et quelque soit les particularités de son appartement, il trouvera toujours une excuse; celle sur les oiseaux est particulièrement gratinée et décrédibilise totalement son discours.

Hors ligne

 

#21 30/07/2015 13h19 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   82 

ryanroll a écrit :

2- J’attends avec impatience son préavis et ferai un état des lieux scrupuleux à la sortie, vu le profil du type, ça ne m’étonnerait pas qu’il vous laisse quelques surprises.

Effectivement, pour le préavis de départ ouvrez bien les yeux, et scrutez bien tout en détail!

N’hésitez pas à faire un peu de gymnastique, car ce genre de loustic est du genre à faire des trucs sales. (genre mettre des rideaux avec du scotch et des agraphes, comme c’était chez moi)

Au passage, excellente nouvelles pour le préavis.
Pour les travaux, pas sûr que ce soit nécessaire, surtout si c’est bien fait au départ. (par exemple si vous sur-dimensionnez le chauffage, ça signifie un logement mal isolé et froid, donc pas un bon point!)
Attention à réfléchir en normal et pas en fonction de ce que votre joli casse pied vous a dit!

Hors ligne

 

#22 30/07/2015 17h09 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   69 

ryanroll a écrit :

1- Je résilie le contrat avec l’agence qui manque apparemment clairement de compétences (n’achetez-vous pas la tranquillité avec les 7/8% de loyer?)

Avant de le résilier, lisez le précisément pour prendre en défaut l’agence, si cela devait s’avérer nécessaire.


Pourquoi pas Vous?

Hors ligne

 

#23 30/07/2015 17h55 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   218 

Je ne voudrais pas vous apporter une opinion trop négative par ce message, mais à moins de réussir à rétablir une meilleure relation humaine et urgemment, je doute que cette affaire finisse bien.

1/Si le paiement est irrégulier, mais que paiement des loyers il y a, la procédure d’expulsion parait difficile à obtenir auprès d’un tribunal.

2/Si le locataire est en phase de dépression comme un de vos messages le laisse entendre, déménager lui paraîtra insurmontable et il ne partira pas de lui même.

Ce n’est que mon opinion : vous êtes obligé de réconcilier tout le monde (l’AI pas la peine)
Obtenir un préavis serait vraiment l’idéal !

Bon courage smile


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#24 30/07/2015 19h59 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   51 

Merc i pour vos avis, liens et messages de soutiens ; le préavis, j’y croirais en fait quand je le verrais.
Je pense qu’il ne reste jamais trop longtemps en place.

L’AI a du comprendre que désormais la situation vis à vis des bailleurs n’était pas celle qu’il imaginait ; j’ai en projet de m’établir rentier, et ce jour là on se passera de ses services…Je vous demanderait sans doute comment m’y prendre vis à vis de l’AI et des locataires.

smile

Hors ligne

 

#25 04/08/2015 22h32 → Comment réagir face à un locataire plus ou moins abusif ? (abusif, juridique, locataire)

Membre
Réputation :   

Courage.
Restez calme vis à vis du locataire et argumentez point par point et objectivement au besoin. Reconnaissez au besoin les points mineurs sur lesquels le locataire a peut être raison et soyez intraitable sur le reste.
A l’avenir vous pourrez avantageusement vous passer d’une AI. Vous vous surprendrez  vous mêmes à très bien choisir vos locataires.
J’ai le sentiment qu’une AI pour ne pas voir sa responsabilité engagée en cas de problème aura tendance peut être à trop de focaliser sur l’aspect financier d’un dossier de locataire et pas assez sur les motivations/ personnalité d’un locataire. Ce qui peut se comprendre probablement.
Je gère toutes mes locations seules et je ne crois pas avoir plus de qualités pour cela que la plupart desinvestisseurs de ce forum. Sans soucis, pour longtemps encore je l’espère.
Bien à vous,
Franc23

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech