Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 28/07/2015 21h32 → Environnement SA : une micro cap française dans la green industry... (alternext, environnement, green)

Membre
Réputation :   62 

ENVIRONNEMENT-SA – ALTEV - chiffres en MEUR (clôture au 31-12) –
Source : www.environnement-sa.com

Info. financière complète accessible par code : Rapports Annuels complets et semestriels synthétiques – 1 réunion SFAF annuelle

Date d’introduction : 1-2006 – prix : 30.80 euros (double opération de cash out pour 12 MEUR et augmentation de capital - cash perçu :  11.5 MEUR) – flottant initial = 41%

+ haut : 50 €  (3-2006) / + bas : 16€ (début 2009)

Capitalisation =71 au 28-7-2015 ( 1 598 k titres) – cours 44.65
Rendement brut = 1.3% (dividende 0.55 détachable le 6-7-2015)

Tréso nette de toutes dettes bancaires CT et MT au 31-12-2014 = +2.7 
Endettement MT au 31-12-2014 = 7.5

VE ajustée = 71 -2.7 = 68.3 soit les ratios suivants :

VE/CA 2014 = 110% - VE/REX 2014 : 9.9 - VE/EBITDA 2014 = 7.9 - VE/RNPG = 11.2

------------------------------------------------------------------------------------
Actionnaires (au 31-12-2013) : Famille GOURDON 30%, FCPI Innoveris II 6%, Dirigeants et salariés 10%,  Sigma Gestion 5%, autocontrôle 1,2% (30-6-2014)…

Dates clés :
1978 : création de ENVIRONNEMENT SA par François GOURDON1, ancien ingénieur au Ministère de l’Environnement, en charge de l’élaboration d’une nouvelle génération d’appareils de mesure de la qualité de l’air ambiant s’appuyant sur des méthodes optiques.

1980 : Acquisition du Département « Instrumentation » de Thomson, spécialisé dans l’analyse des particules dans l’air ambiant

1984 : Acquisition du Département « Analyse Industrielle » de Schlumberger, spécialisé dans les appareils complémentaires de contrôle de combustion et gaz d’échappements ;

1988 : Environnement S.A lance en première mondiale une gamme d’analyseurs numériques, pilotés par microprocesseur.

1990 : Création de la division « Emission » (spécialisé dans les systèmes de mesure des gaz et particules à l’émission) et mise sur le marché de la technologie innovante de mesure extractive à froid.

1993 : Création de la filiale EGI (Environnement Group Italia), à Monza, pour le suivi commercial et l’après-vente sur le marché italien.

1994 : Acquisition d’Atmos Equipment, spécialisée dans la surveillance par télédétection des polluants atmosphériques et stratosphériques, basé sur des développements du CNRS ;

1997 : Acquisition de Altech (Chicago, USA), qui était le département de US Filter spécialisé en installations de systèmes de contrôle des émissions

1998 : Prise de participation dans SFI (Société Française d’Ingénierie), filiale de COMEX Nucléaire à Marseille, spécialisée en ingénierie de réseaux de surveillance; elle fournit des laboratoires et systèmes « clés en main ».

2001 : Acquisition de Cosma, basée à Igny (dans l’Essonne), spécialisée depuis 1990 dans la conception et la fabrication d’analyseurs de gaz pour les bancs d’essais de moteurs ;

2002 : Acquisition intégrale et fusion absorption de SFI ; mise au point des stations de mesures des radionucléides pour la détection d’essais nucléaires et la non-prolifération des armes atomiques

2007 : Acquisition d’ISEO, spécialisée en systèmes d’informations environnementales et de BECKER / AMESA, leader mondial en contrôle de dioxines

2008 : Acquisition d’un nouveau bâtiment de 3000 m2, contigu au siège à POISSY.

2009 : Création de deux nouvelles filiales : Inde & Chine

2010 : OPRA à 27€ - 259 k titres acquis pour 7 MEUR – Réduction consécutive du capital

2010 : Prise de participation (50%) dans la société CAIRPOL: start-up française basée sur le Pôle éco-industries d’Alès, CAIRPOL a réussi la mise au point de mini-capteurs extrêmement performants pour le contrôle de la qualité de l’air en intérieur. Cette technologie brevetée unique permet notamment d’obtenir des niveaux de sensibilité 50 à 100 fois supérieurs à ceux des capteurs équivalents et de même génération. Lancement commercial en cours. Excellent accueil aux USA par l’EPA (Environmental Protection Agency).

2012 : Acquisition de l’activité « Instrumentation Industrielle » de la société OTI Industrie, spécialisée dans la réalisation et la mise en oeuvre de système de mesure et de contrôle commande des chaufferies de moyenne et grande puissance.

2012 : renforcement de l’actionnariat salarié finalisé autour d’un pool stable et resserré de managers clés. Opération ayant impacté globalement à hauteur de 1.8 MEUR les RNPG 2011 et 2012.

2014 : Acquisition au 1-7-2014 de la société anglaise PCME Ltd, fondée en 1990 et spécialisée dans le développement, la fabrication et la fourniture d’analyseurs de mesure en continu des poussières en milieu industriel (présence dans 40 pays). CA 2014 attendu : 10 MEUR / 60 salariés – REX = 15% - prix payé 8 MEUR nets de la trésorerie dans PCME. Endettement bancaire nouveau pour financer cette acquisition = 6 MEUR / 7 ans (estimation personnelle)

2014 : niveaux record de pollution atmosphérique sur de grandes agglomérations dans le monde : les plans de lutte anti-pollution mis en place à travers le globe s’amplifient largement ; le seul marché chinois du «air monitoring » est attendu en progression de 25% / an au cours des 3 prochaines années. Dans ce contexte, ENVIRONNEMENT SA a enregistré de très nombreuses commandes fin 2014 sur les 5 continents.
------------------------

Le fort développement d’Environnement S.A a été primé à plusieurs reprises :
Prix EURO-PME, Oscar de l’exportation, Mercure d’Or de l’exportation, Prix du Développement Durable, décerné par Le moniteur du commerce international,…
Prix venant récompenser une croissance appuyée sur des partenariats essentiels : Ministère de l’Environnement, Ministère de la Recherche, ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), ANVAR (Agence National de la Valorisation de la Recherche), laboratoires de recherche, utilisateurs et clients réguliers tels AIR PARIF, ASPA, Novergie, le LNE…

------------------------------

Activités :
Environnement S.A est le leader européen et l’une des toutes premières entreprises internationales d’instrumentation d’analyse et de mesure de l’environnement.

Environnement SA propose des appareils et des systèmes complets de mesure et d’évaluation des impacts des activités humaines sur les milieux fragiles et en particulier sur la qualité de l’air et de l’eau.

Par la maîtrise des technologies fines de mesure de gaz, de quantification de particules, d’analyse de l’eau ou de mesure de traces de radionucléides, la Société donne les moyens aux différentes autorités règlementaires de par le monde d’appliquer les politiques gouvernementales respectives de surveillance et de protection de l’environnement, à la source ou dans le milieu naturel.

En effet, les appareils proposés par Environnement SA ont généralement été conçus pour répondre à une nouvelle réglementation en cours d’élaboration et ceci afin que les acteurs concernés : les industriels : cimentiers, pétroliers, centres d’incinération pour n’en citer que quelques uns, réalisent les nouvelles mesures exigées. Le Groupe a toujours été impliqué très en amont dans les différents processus comme par exemple la rédaction de normes AFNOR et ISO, ce qui lui a également conféré une image internationale.

Les produits bénéficient tous d’une homologation et d’une certification sur les différents marchés concernés.

ENVIRONNEMENT SA conçoit, fabrique et commercialise des appareils de mesures en continu de polluants et possède une expertise reconnue dans tous ces domaines :
•    Surveillance de la qualité de l’air
•    Contrôle des émissions industrielles
•    Mesure des gaz moteurs
•    Surveillance des radionucléides gazeux
•    Mesure de la qualité de l’eau

Ces différentes gammes de produits, sont complétées par des logiciels dédiés et développés en interne par un département (ISEO), spécialiste des systèmes d’informations environnementales.

Environnement S.A est aujourd’hui présent dans près de 70 pays. Le Groupe est notamment leader au Brésil et au Moyen-Orient.

Clients : la clientèle est très diversifiée ; tous les industriels émetteurs de gaz, particules ou autres mais aussi les Institutions et Ministères en charge des contrôles de l’air et des émissions.

Concurrence :
Analyseurs d’air ambiant : 2 gros US
Thermo Fisher Scientific (leader mondial – présence en Chine depuis 30 ans) – TFS réalise 17 MDUSD de revenus (la part des analyseurs d’air ambiant n’est pas communiquée).
Agilent (département : Environmental Air Analysis) – 7 MDUSD de revenus en 2014 (aucune précision sur le CA de la branche)

Emission : ABB AP (D), SHIMADZU (JAPON), ADOS (D) –

Sourcing / achats / sous-traitance :
Les principaux fournisseurs sont essentiellement des sous-traitants fabriquant des pièces et sous-ensembles (mécanique, circuits électroniques…). Le Groupe travaille avec de très nombreux fournisseurs français et étrangers afin de limiter sa dépendance (environ 500 fournisseurs actifs). On retrouve parmi les premiers fournisseurs des sous-traitants du secteur de la mécanique mais aussi des fabricants de matériels optique.

Sensibilité : Très forte sensibilité à la parité EUR / USD (voir rapport financier 2014)

Effectifs : 392 (au 30-6-2014) ; dont France 220, Inde 100, USA 36, Chine 20

Moyens d’exploitation : R&D = 6% du chiffre d’affaires global – activation du CIR (0.7 MEUR en 2013)

ANALYSE DES ETATS FINANCIERS :

    2003    2004    2005    2006    2007    2008    2009    2010    2011    2012    2013    2014
                                                           
CA conso    29,5    30,5    42,2    44,4    42,2    43,9    41,9    40,1    44,7    48,6    53,4    62,1
dont export    64%    66%    65%    64%    66%    64%    64%    65%    65%    67%    63%    65%
EBITDA    2,3    2,3    5,4    5,4    5,2    4,6    4,5    3.2    3.6    4.7    6,1    9.0
Rex          1,6    1,0    4,0    4,0    3,6    3,3    3,1    2.2    3.0    2.0    4,5    6.9
RNPG    0,7    0,8    2,9    2,9    2,4    3,2    3,1    2,6    1,8    1,3    3,3    6.1
                                                           
dividende    0,12    0,12    0,23    0,23    0,25    0,26    0,30    0,40    0,40    0,45    0,50    0.55
Div / RNPG    30%    26%    16%    16%    21%    15%    17%    28%    36%    55%    24%    14%
                                               
nr : non recherché                                           
les résultats 2014 ont été communiqués le 28-4-2015               
               

Aucun écart d’acquisition.
Les actifs incorporels – 4 MEUR- concernent les valeurs d’acquisition des fonds de commerce.
Le poste « clients » représente près de 40% du total bilan (19/51).
Les stocks sont stables (10/51 – idem 2012)
Les fonds propres représentent +70% du total bilan.

--------------

A de très nombreuses reprises, les dirigeants ont évoquées la parité EUR / USD pour justifier de la perte de compétitivité d’ENVIRONNEMENT SA vis-à-vis des concurrents US.

Le gain de compétitivité actuelle a été chiffré à 15% en janvier dernier par la Direction lors d’un communiqué.

AVIS :
Valeur de croissance, ENVIRONNEMENT SA est une entreprise de haute technologie dans le domaine des outils de mesure et d’évaluation des impacts des activités humaines sur les milieux fragiles, et en particulier sur la qualité de l’air et de l’eau.

Sous pression citoyenne :
•    d’un côté, les réglementations, y compris dans les pays émergents, imposent des systèmes de contrôle de l’environnement de plus en plus performants,
•    de l’autre, sous la contrainte gouvernementale ou par prise de conscience collective, bon nombre d’entreprises jouent désormais un rôle actif dans la protection de l’environnement.

Dans ce contexte très porteur, ENVIRONNEMENT SA connaît une croissance forte depuis 3 ans ; la baisse de l’euro assure par ailleurs une excellente visibilité pour l’année en cours.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Prochaine publication : 30-10-2015 après bourse (Résultats S1 2015)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

En savoir plus : interview du DG (25-11-2014) : Christophe CHEVILLION

Interview de Christophe Chevillion, Directeur Général de Environnement SA pour le Club ADEME International - Développement international d’Environnement SA - vidéo dailymotion

------------------

NB : Ingénieur ENSTA (Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées). Membre du Conseil National de l’Air, du Conseil Scientifique de l’ADEME, Président d’Honneur du Comité Français pour l’Environnement et le Développement Durable (Comité 21). Maire de Villennes sur Seine pendant 25 ans. F. GOURDON a 67 ans.

AMF : actionnaire depuis 3-2015

Dernière modification par stanny (14/10/2015 16h12)

Mots-clés : alternext, environnement, green


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#2 04/08/2015 17h34 → Environnement SA : une micro cap française dans la green industry... (alternext, environnement, green)

Membre
Réputation :   194 

Merci Stanny,

Quelques notes en compléments sur Environnement S.A :

La comptabilité est plutôt conservatrice et ne cherche pas à booster les bénéfices comptables. Par contre, les rapports ne sont pas remplis d’informations : les tableaux sont souvent donnés sans aucune explication complémentaire.  Typiquement, des détails sur la répartition locale des ventes et des profits aideraient vraiment à la valoriser : le groupe est leader incontesté en France et s’implante tout juste en Chine. Il n’y a donc aucune raison d’évaluer les deux de la même manière.
-
Environnement est clairement sur des business de niche.
-
La division analyse de l’air ambiant semble mieux implantée que le contrôle des émissions de fumées : les volumes sont faibles, il y a peu de commanditaires, le groupe a une position de leader incontesté en France et une présence mondiale.
En France, le suivi de la qualité de l’air est en grande partie réalisé par les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA), dépendantes du ministère de l’environnement (c’est aussi le cas pour la majorité des pays, cf. les liens étroits avec le management). Les indices de qualité de l’air sont reportés quotidiennement par les AASQA, toutes sur la base des appareils de mesure d’Environnement S.A. Quand un système fonctionne, on évite d’en changer. Ce serait risqué techniquement et politiquement.

Le groupe signe des contrats de maintenance à long terme (généralement 8 ans si j’ai bien compris). L’activité est donc en partie récurrente.

Les barrières à l’entrée sont conséquentes.
Hélas :
- Pas vraiment certain de comprendre quel volume il représente (un chiffre dans un rapport me fait penser que c’est autour d’1M€ / an…). Environnement est présent à l’international, mais son maillage n’est peut-être pas aussi bon qu’en France.
- Le pricing power semble quasi nul.

-

La division contrôle des émissions de fumées concerne des marchés assez proches de la surveillance de la qualité de l’air (tout du moins pour la France). En effet, les principaux industriels émetteurs de polluants sont des membres des AASQA. Ainsi, dealer avec ces associations permet à Environnement S.A. d’approcher plus facilement ces entreprises. Comme la réglementation évolue et se durcit sans cesse (ex : particules, dioxines…), le besoin d’instrumentalisation va croissant pour permettre les reportings. A date, Environnement S.A. disposerait désormais de 70 à 80% des parts du marché domestique (aucun moyen de vérifier). Autant dire qu’il s’agit à nouveau d’une place de choix.

A l’international, le développement d’une filiale locale prend du temps, et de l’argent (constitution des équipes commerciales, du stock, achat de références). Cela a mis 5 ans en Inde (après quelques frayeurs sur la gestion du BFR de la filiale et une injection de cash) ; aujourd’hui, la Chine est en ligne de mire.

Evidemment, là encore, la réglementation drive le marché. La conséquence, c’est que le calendrier politique rentre en compte dans l’activité d’Environnement. Par exemple, l’Inde a récemment adopté des textes obligeant plus de 3000 industries à s’équiper. (Hélas, les produits seraient de plus en plus copiés localement).

Sur le segment, les marges hors frais de structure et R&D sont entre 26 et 30%, je pense avec une très grande disparité. Autant, les 40% de l’activité réalisés en France sont certainement très profitables ; autant le business en Inde, Chine et USA est je pense bien plus concurrentiel. On n’a aucune donnée pour en attester.

Hors ligne

 

#3 04/08/2015 21h05 → Environnement SA : une micro cap française dans la green industry... (alternext, environnement, green)

Membre
Réputation :   62 

Beau complément Sylvain…(notamment sur la nouvelle réglementation indienne).

Il y en a d’ailleurs plein d’autres en préparation aux 4 coins du monde et certaines seront de vraies relais de croissance pour ALTEV et sa filiale anglaise PCME.

En Inde justement et dans d’autres zones, ALTEV a été pionnier dans l’installation d’analyseurs d’air grâce à des programmes cofinancés par la communauté internationale.

En INDE, où ALTEV a son propre réseau de vente/instal, il sera intéressant d’y observer les résultats du S1. Les concurrents sont essentiellement US.

En CHINE, ALTEV a choisi, à raison selon moi, de passer par un réseau de revendeurs / installateurs qui rebadgent les produits. Les opérateurs US apparaissent selon moi en direct.

Au passage, il est intéressant de noter qu en CHINE ou en INDE, le sujet de conversation numéro 1 des dîners en ville entre amis est : le taux de pollution…et les différents indicateurs pour la mesurer (comme un thermomètre)…

2 postes du bilan sont des indicateurs très précieux pour l’exercice en cours :
- l’évolution des acomptes versés par les clients au 31-12-2014 VS 31-12-2013
- le résultat financier du S2 2014 VS S1 2014

@+
Stan

Dernière modification par stanny (04/08/2015 21h06)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#4 01/10/2015 11h29 → Environnement SA : une micro cap française dans la green industry... (alternext, environnement, green)

Membre
Réputation :   62 

Publication discrète hier soir du CA pour le S1 2015 :

Extraits :

L’activité enregistre une croissance de +27,6% comparé au 1er semestre 2014 tenant compte de l’intégration de la filiale anglaise PCME Ltd acquise au 1er juillet 2014.

A périmètre constant, la progression est de 16,4%, particulièrement soutenue par le marché indien et nord américain.

Au cours de ce 1er semestre 2015, le chiffre d’affaires réalisé à l’export représente 72% de l’activité globale d’ENVIRONNEMENT S.A. Les services constituent 31,1% du chiffre d’affaires consolidé du Groupe.

La tendance du 2nd semestre reste particulièrement soutenue et devrait permettre au Groupe de respecter l’objectif fixé de 70 M€ de chiffre d’affaires en 2015.

--------------

Prochaine publication le 30-10-2015 : Résultats du S1-2015

A suivre donc les marges, la part INDE et US étant beaucoup plus forte VS S1 2014

Dernière modification par stanny (14/10/2015 09h47)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#5 08/10/2015 10h08 → Environnement SA : une micro cap française dans la green industry... (alternext, environnement, green)

Membre
Réputation :   29 

Après ses résultats le marché avait à peine réagi. Pour moi, la valorisation de l’entreprise est bien décotée, mais ce matin elle est fortement entourée : +8%

AMF: Je détiens des titres ALTEV

Dernière modification par Bargeo (08/10/2015 12h38)

Hors ligne

 

#6 08/10/2015 12h22 → Environnement SA : une micro cap française dans la green industry... (alternext, environnement, green)

Membre
Réputation :   

Elle a trop monté, j’attendrai une consolidation si j’étais vous avant d’investir. A des niveaux proche de 50 euros je trouve que c’est trop chère.
Surtout que le volume d’échange est faible, ça peux donc descendre très vite vu les écarts entre les différents ordres.

Dernière modification par happyjo (08/10/2015 12h23)

Hors ligne

 

#7 08/10/2015 12h37 → Environnement SA : une micro cap française dans la green industry... (alternext, environnement, green)

Membre
Réputation :   29 

@happyjo

Attention, mon message précédant n’était pas un conseil d’achat. J’ai oublié de préciser que je détenais déjà des titres ALTEV (je modifie mon message plus haut pour le signaler). Cependant, ALTEV a toujours une marge de progression énorme, certainement car c’est une micro-cap.
Ci-dessous sa valorisation selon xlsValorisation :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7039_capture_decran_2015-10-08_1233341.png
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/7039_capture_decran_2015-10-08_1233541.png

Dernière modification par Bargeo (08/10/2015 12h45)

Hors ligne

 

#8 14/10/2015 09h49 → Environnement SA : une micro cap française dans la green industry... (alternext, environnement, green)

Membre
Réputation :   62 

stock picker de small caps only

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech