Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 21/07/2015 20h36 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   65 

Je lis ce forum depuis quelque temps déjà, et en retour voici ma contribution sur une valeur peu connue du secteur agro qui affiche de bonnes performances sur période longue et dont le dirigeant est reconnu par ses pairs…

------------------

EUROGERM – ALGEM - chiffres en MEUR (clôture au 31-12) - source : eurogerm.com
Info. financière sur le site : Rapport Annuel – Semestriels synthétiques – com. biannuelle

Date d’introduction : 3-2007 – prix : 16.73 euros (cash perçu : 9 MEUR) –

+ haut 17€ (7-2011 ) / + bas : 7€ (11-2008)

Capitalisation = 63 au 21-7-2015 (4295 k titres) –
Rendement brut = 2.04% au cours de 14.68 (div. 2015 : 0.30 date paiement 26-6)

Tréso nette de toutes dettes bancaires au 31-12-2014 = 7.9
Endettement MT au 31-12-2014 = 6

VE ajustée = 63 – 7.9 = 55.1 soit les ratios suivants :

VE / CA 2014 = 71% - VE / REX 2014 : 8.4 - VE / EBITDA 2014 = 6.7
------------------
Actionnaires : MOBAGO 62.5% (holding détenu par UNIGRAINS à 24% depuis 6-2014 et ACG à 76% - holding du dirigeant) / NISSHIN SEIFUN (leader de la meunerie au Japon : 15% depuis 2011 – prix payé = 14 EUR par rachat de titres au fondateur) / CM-CIC Investissement : 8% / management : -5% / flottant : environ 10%

Dates clés :

1989 : création d’EUROGERM par JP GIRARD (55 ans) à ST APOLLINAIRE (21)
2002 : création d’EUROGERM SENEGAL (production) puis MAROC en 2008
2004 : création d’EUROGERM Mexique (production) / PEROU en 2006 puis BRESIL (2008)
2007 : croissance externe en Espagne : LEAG
2008 : EUROGERM est cofondateur du pôle de compétitivité VITAGORA (goût / nutrition / santé)
2011 : JV avec NISSHIN SEIFUN à SHANGAI (production)
2013 : JV en AFRIQUE DU SUD avec SEABORD –Groupe US- leader sur la zone AFRIQUE

EUROGERM conçoit, développe et commercialise des correcteurs, des améliorants, des ingrédients et des auxiliaires technologiques destinés aux secteurs de la meunerie, de la panification industrielle ainsi qu’aux industries utilisatrices de céréales. 3 gammes principales de produits (3000 références) :

- Correcteurs de meunerie et pré mix : optimisent la qualité et la régularité des farines pour l’amélioration des produits finis : volume, aspect, goût, … 19% du CA
- Améliorants de panification et pré mix : permettent de développer de nouveaux produits de boulangerie/viennoiserie afin de répondre aux contraintes de l’industrialisation ; 38%.
- Ingrédients : permettent l’amélioration des performances des farines et des produits finis, optimisent le goût et la couleur : 42% du CA.

Environ 700 clients : meuniers, boulangeries industrielles, industries agroalimentaires : Moulins de Guinée, DAUNAT, HARRIS, NESTLE, MARS, GERBLE, DANONE, HEUDEBERT.

"chaque client veut sa recette" (10-2015 / JP GIRARD)

EUROGERM détient plus de 20% du marché des correcteurs et améliorants en France ; sa part de marché est très faible dans le reste du monde (moins de 1%).

Sensibilité : parité EUR / USD (cf communiqué du 9-4-2015 – REX = 6.8 / RCAI = 7.1)

Effectif : 227
 
------------------------------------------------------------------------------ --------------
ANALYSE DES ETATS FINANCIERS   :

2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
             

CA conso 23 26 30 35 39 43 52 50 53 57 66 78
dont export 22% 29% 30% 38% 39% 42% 45% 48% 52% 55% 56% 58%
EBITDA nr nr nr 5,2 5,6 5,7 5,3 5,7 6,3 6,6 7,5 8,6
Rex nr nr 3,5 4,4 4,8 4,8 4,2 4,0 4,5 5,4 5,8 6.8
RNPG nr nr 2,4 2,9 3,1 3,5 2,4 1,8 2,1 2,6 2,9 3.9
             
Divdende* 0,20 0,20 0,25 0,27 0,30 0,30 0,25 0,20 0,20 0,20 0,24 0.30
Div. / RNPG 45% 40% 42% 37% 45% 48% 41% 33% 37% 33%
             
nr : non recherché
  (*) dividende versé en n+1

Le RNPG 2013 a été impacté par des DAP / titres de participations pour 0.7 MEUR
Les frais de R&D sont passés en charges.
Les bâtiments d’exploitation sont pour la plupart la propriété du Groupe.
Le RNPG 2014 a été impacté par des frais de communication except. = 0.4 MEUR

----------------

Faits marquants 2014 :

Acquisition de 70% des titres de la société Problend aux USA en 6-2014 (CA 2013 : 8 MUSD - société spécialisée dans les préparations pour boulangerie, pâtisserie et biscuiterie ainsi que dans les produits de chapelure, un savoir-faire complémentaire pour EUROGERM) ; l’opération permet de renforcer les positions d’EUROGERM USA (filiale US jusque-là déficitaire, grâce au portefeuille clients de Problend d’une part, et au marché très en vogue des pains croustillants et viennoiseries aux USA) – Acquisition autofinancée

Fermeture de la JV à SHANGAI mais maintien du partenariat avec NISSHIN SEIFUN

Prochaine publication : 9-10-2015 (chiffre d’affaires et résultats S1 2015)

Acquisition en 3-2015 d’un sous traitant au Bresil (CA acquis 0.8 MEUR)

-----------------

Conclusion :
Valeur de croissance, EUROGERM est d’une certaine manière une façon judicieuse d’investir dans le savoir-faire gastronomique français : pains et viennoiseries, qui connaissent un succès croissant dans de nombreuses régions du monde. Les partenariats et/ou rapprochements noués dans les zones ASIE, AMERIQUES, et AFRIQUE avec des leaders de la meunerie constituent des bases solides et donc de véritables relais de croissance pour cette PMI. En outre, EUROGERM dispose d’une trésorerie nette supérieure à sa dette bancaire, situation exceptionnelle compte tenu de l’intensité capitalistique du secteur agroalimentaire.

@+
Stan

AMF : actionnaire

NB1  : suite à la réorganisation du capital de MOBAGO intervenue en 6-2014, une dette bancaire a dû être levée dont je connais ni le montant ni les caractéristiques ; elle devra se rembourser par les dividendes à venir.

NB 2 : JP GIRARD est le Président de l’Association des Industries Alimentaires depuis 2013

Dernière modification par stanny (10/10/2015 08h07)

Mots-clés : agro, eurogerm, girard


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#2 22/07/2015 13h04 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

Entreprise assez fascinante pour une raison principale : son cours "aussi plat que la carte du Delaware" comme dirait Peter Lynch.

Pourtant les signaux sont bons, l’industrie est de niche, c’est une entreprise provinciale et internationalisée, la gestion est rigoureuse, la R&D est bonne, le DG a une chemise violette (bon signe)… Ca ne semble pas trop flamber et ça reste sous le radar.

Peut-être quelques éléments :

- son PDG est l’archétype du notable de province : il est co-propriétaire du golf local, réseaute beaucoup (création d’un réseau local d’entrepreneurs, Président de l’Association des Industries Alimentaires, le SIAL, etc.), fait de événementiel (dans le rapport 2014, on a plusieurs fois la mention pour justifier l’EBITDA : "en dépit de charges non récurrentes, notamment en communication (0,4 M€)", en clair une grande fête pour les 25 ans de la boîte), fait de la presse, etc. C’est à se demander s’il ne va pas se lancer en politique. Résultat, dans une interview (je pourrai retrouver le lien s’il le faut), il disait ne pas être aux commandes de sa boîte 2 à 3 jours par semaine. C’est une prise de position en faveur du confort ou de sa trajectoire personnelle qui ne me plaît pas. Certes, Dijon, de ce que j’en sais, est une ville de réseaux, mais tout de même : quel upside pour cet investissement ? Du point de vue de l’actionnaire, combien rapportent ces journées à représenter VS combien rapporteraient ces mêmes journées à travailler son cœur de métier ?
- Tartin’Art : projet génial sur le papier. Pour ceux qui ne connaissent pas la valeur, c’est un projet de franchise à l’international avec pour l’heure deux implantations test (il n’y en aura pas d’autres en France pour ne pas concurrencer les boulangers et acheteurs français), l’une à Dijon, la nouvelle à Paris. En clair, de la restauration à base de tartines. Mais, j’ai du mal à comprendre la pertinence opérationnelle de ce projet. La seule explication me semble être une volonté de rayonnement, et encore une fois on tombe dans le travers de la comm et de l’événementiel.
- l’actionnaire n’est clairement pas la priorité du management : le mot actionnaire dans les rapports n’apparaît que par formalité, à aucun moment la boîte se positionne comme voulant créer de la valeur. Des fonds sont partis, remplacés par Unigrains. Volonté de rester entre copains ?
- Une nouvelle extension d’usine en 2008 (8ME), une nouvelle au 2nd semestre 2015 (2ME), toujours à côté de Dijon. Des beaux bureaux, de l’espace mais quel intérêt ? On ne sait pas trop.
- le positionnement international semble être motivé par l’idée de cocher la case, mais sans plus. Board quasiment franco-français, management composé d’autochtones, retrait de la Chine, en Afrique j’avais vu passer des informations de détournements de fonds, etc. Le monitoring et l’investissement local ne semblent pas très développés. On imagine pas le PDG faire le tour des sites comme Bernard Arnault, peut-être parce que l’on ne peut pas être à la fois dans les salons et sur le terrain.

Tout cela mis bout à bout me donne l’impression d’une ascension certes mais éparpillée et pas orientée vers l’actionnaire.

Hors ligne

 

#3 22/07/2015 16h02 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   51 

J’avais pas mal potassé cette action il y’a 3 mois et j’avais renoncé pour les raisons suivantes :
- la diversification présente un risque et me parait inopportune tant que le cœur de métier n’est pas saturé
- politique de pay out plus que médiocre
- niveau de valorisation élevé

C’est pour moi une tres belle boite qui me fait penser à Naturex. Il lui manque un catalyseur qui lui permettrait de décoller cependant je continue à la surveiller et je vous remercie pour le thread.

Cdt,
A.

Hors ligne

 

#4 22/07/2015 17h05 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

Concernant la diversification avec tartin art, la vitesse de développement (1er magasin en 2013, 2eme en 2015) n’est pas tres rassurante pour le futur.
est ce que quelqu’un a deja testé le concept?

Hors ligne

 

#5 22/07/2015 18h53 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

Les comptes disent :
CA Tartin’Art Dijon 2013 92k (plus de 300k de pertes)
CA 2014 : 448k

Les + de cette belle idée :

Pas encore testé à Paris mais ce n’est peut-être pas le plus important : ils ont toujours dit que le but est l’international et le recrutement du directeur en charge de ce développement va dans ce sens. L’idée est de faire une caricature frenchy et c’est ce qui marche, le goût étant bonus. Paul non plus ne fait pas du pain ou de la pâtisserie à tomber par terre. Le fond frenchy + la micro-spécialisation gourmande sont l’équation de l’air du temps en la matière. Les exemples ne manquent pas à Paris avec des boutiques micro-spécialisées, encore récemment (le merveilleux, l’éclair, la crème chantilly, le gâteau Thoumieux…) et où les touristes se ruent. Depuis les macarons, on est sur un trend éprouvé de presque 10 ans. Donc la tartine, pourquoi pas ! J’ajoute qu’il n’y a qu’un Français qui peut distinguer une bonne tartine d’une mauvaise : ) Mais, bien sûr, il faudrait essayer.

On peut peut-être aussi leur mettre ce délai au crédit d’une éventuelle recherche de spot idéal. C’est sans doute réussi avec Montorgueil.

Le gros - de sa réalisation :

Ce qui m’avait interpellé pour cette seconde boutique à Paris, c’était qu’ils cherchaient un responsable de boutique avec une affichette sur la devanture du magasin, exactement comme une boutique de quartier cherche une vendeuse pour remplacer un congés mat. Une boîte cotée, qui évolue dans la meunerie et la panification et qui se lance dans un marché totalement nouveau (et manifestement inconnu) qui en est à chercher sur une affichette scotchée à la porte un responsable de boutique pour l’une de ses deux seules boutiques pilote, je trouve que c’est un signe d’impréparation inquiétant. Il y a des cabinets de chercheurs de tête spécialisés sur ce seul segment !
Car il va falloir la vendre cette franchise et il faut des chiffres qui enthousiasment, pas seulement un concept trendy. Les comptes nous renseignent sur le coût important à l’échelle d’Eurogerm de cette mini- (plus tant que ça!) diversification : Tartin’Art à Dijon a déjà coûté à Eurogerm 900k d’injection capital et Paris 100k. Dans la presse, le management parle d’un coût de 300 à 500k d’installation + jusqu’à 10 emplois. L’actionnaire serait donc en droit d’attendre le maximum de préparation pour cette tentative pour qu’elle ne soit pas hasardeuse.

On est peut-être dans le détail, mais je trouve que c’est à l’image de l’éparpillement de cette boîte. Notons qu’en suivant Lynch, c’est aussi le risque d’investir dans des business ennuyeux : ils peuvent ennuyer jusqu’à leur fondateur et leur management qui en arrivent à chercher un peu de fantaisie.

J’ai peut-être un trop fort biais après avoir bossé cette boîte, mais je n’arrive pas à me départir de cette impression d’une boîte de panification et de meunerie qui veut être… au four et au moulin :)

AMF : pour le pay-out + éparpillement PDG & business model, je ne suis pas actionnaire et ne pense pas le devenir. Elle avait pourtant tout pour me plaire !

Hors ligne

 

#6 22/07/2015 20h49 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   65 

L’EBITDAR moyen d’une boulangerie / pâtisserie bien gérée, c’est 22% (benchmark sur 200 boulangeries).

L’EBIT dépend pour beaucoup du loyer payé au bailleur et/ou à l’investisseur !

La boulangerie, c’est l’affaire en France tout du moins de quelques pure players  : LE DUFF, PAUL, MARIE BLACHERE, et d’autres, mais c’est aussi depuis quelques années le nouvel eldorado de ceux qui cherchent une diversification à leur business  (j’ai des tas d’exemples).

Il en fleurit (des boulangeries) à tous les ronds points en Province. Toutes ne dégageront pas les résultats escomptés mais en attendant les boulangers artisanaux de nos bourgs provinciaux diminuent leurs effectifs quand il ne ferment pas les uns après les autres.

Pour revenir à nos moutons,

le pourquoi de mon investissement :

* L’entrée d’Unigrains, un connaisseur dans l’agro-alimentaire, en lieu et place des opérateurs de private-equity initiaux.

* Les alliances nouées avec des meuniers de premier rang sur plusieurs continents (la JV avec SEABORD en AFRIQUE DU SUD pour l’exemple).

* Le rachat d’une tête de pont rentable aux US en 2014, pays où jusque là EUROGERM s’est cassé les dents

Mais le plus important concerne les produits eux-mêmes (sans être un expert, j’ai pu interroger depuis quelques mois plusieurs boulangers très expérimentés)

Les améliorants et autres ingrédients produits par EUROGERM (et d’autres) permettent dans les faits comme leur nom l’indique soit :

-          de compenser une qualité intrinsèque médiocre des farines brutes produites

-          d’obtenir une farine prête à l’emploi pour les pains spéciaux

Une part significative des ventes dépend donc de la qualité sanitaire des récoltes de blé et des tendances du marché des pains spéciaux.

Or, dans de nombreuses régions productrices, et en raison de conditions climatiques de plus en plus changeantes (trop humide ou trop sec), les meuniers ne peuvent plus faire sans améliorants.

Les récoltes 2015 n’échappent pas aux aléas climatiques (cf article lu dans les Echos le 16 juillet dernier).

Pour les pains spéciaux, il suffit de regarder l’évolution des étals de nos boulangeries pour se rendre compte de la tendance.

Concernant Tartin’art (la diversification dans un métier aval) c’est est avant tout selon moi à ce stade une vitrine du savoir faire d’EUROGERM dans le secteur des pains spéciaux. Ce n’est pas un hasard si la première a ouvert près des bureaux…

@+
Stan


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#7 24/07/2015 13h31 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

La consommation de pain diminue régulièrement en France depuis un siècle.
pensez vous, au vu de l’activité d’eurogerm que cela peut etre préjudiciable a la société sur le long terme?

Concernant son cours de bourse, je ne comprends vraiment pas la raison de sa platitude sur les dernières années au vu des chiffres qui sont eux en croissance. Y t’il un loup….

Hors ligne

 

#8 24/07/2015 14h20 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   194 

Concernant son cours de bourse, je ne comprends vraiment pas la raison de sa platitude sur les dernières années au vu des chiffres qui sont eux en croissance. Y t’il un loup….

On peut trouver bon nombre d’entreprises qui ont été dans ce cas, et pas que des petites.
Microsoft l’a été depuis la fin des extravagances de la bulle dotcom, jusqu’à 2013.

Hors ligne

 

#9 24/07/2015 15h10 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Banni
Réputation :   -3 

Ce titre peut aussi bien doubler que perdre 30 à 40% en une semaine ou stagner indéfiniment. Microcap , dans un secteur sans vraiment de croissance. D’ailleurs , en la survolant, votre présentation est pauvre en chiffres à ce sujet donc dernier scénario probable.  La branche magasins en franchise paraît intéressante, quelle est leur opération en Chine  ? Ils produisent là-bas, je sais que la Chine est gros producteur d’additifs alimentaires mais je ne savais pas qu’ils arrivaient ainsi dans notre assiette !

Plus généralement un particulier ne devrait pas toucher aux microcaps surtout pour des investissements de long terme . A ce sujet, ATTN : modérateurs, il faudrait peut-être réviser la charte, pour limiter les sujets, au ton promotionnel, sur des microcaps (cfr mes posts précédents sur certaines choses illégales qui de l’autre côté de l’atlantique peuvent vous valoir une visite du FBI ).

Dernière modification par huguesvdb (24/07/2015 15h49)

Hors ligne

 

#10 24/07/2015 16h56 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

huguesvdb a écrit :

La branche magasins en franchise paraît intéressante, quelle est leur opération en Chine  ? Ils produisent là-bas, je sais que la Chine est gros producteur d’additifs alimentaires mais je ne savais pas qu’ils arrivaient ainsi dans notre assiette ! .

Je ne comprends rien a votre remarque….
C’est très décousu

Hors ligne

 

#11 24/07/2015 20h26 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   65 

Je rappelle avant tout que ce post est une forme de partage (la vocation première amha d’un forum) mais aussi de remerciements aux avis éclairés plutôt objectifs que je lis régulièrement ici sur des micro caps.

C’est pourquoi j’ai décidé de poster sur une valeur peu connue d’un secteur plutôt défensif. J’ai plusieurs fiches de travail faites sur le même modèle pour la plupart des sociétés sur lesquelles je suis investi.

Je ne vous raconterai pas ici ma vie, mais je suis analyste financier de formation et expert en évaluation d’entreprises (TPE / PME / ETI) que je pratique encore au quotidien .

J’étudie dans le cadre de mon job plus de 2000 bilans / an sur la plupart des secteurs d’activité à l’exception de l’agriculture (comptes sociaux et consolidés).

Concernant une remarque lue sur le ton promotionnel de mon post, je ne cherche à vendre ni mon blog, ni un bouquin de 700 pages. ALGEM représente une infime partie de mes actifs et moins de 2% de mes actifs financiers.

Je fréquente de très nombreux forums depuis des années autour de mes passions –dont la bourse fait partie depuis 1987- et ce post n’a pas d’autres desseins que de faire partager mon analyse de cette PMI agro-alimentaire offrant à mon sens des perspectives de croissance intéressantes au regard avant tout d’un historique solide et de sa présence à l’international.

Le cours de bourse suivra certainement au final la tendance des résultats ; il existe à n’en point douter un pacte juridique en bonne et due forme entre l’actionnaire japonais et MOBAGO (pour ceux qui suivent) qui nous évitera le moment venu les pratiques déviantes observées ici ou là sur Alternext.

Je ne conseille, ni déconseille à un particulier d’investir ou non sur une micro cap (c’est pas mon job) ;

J’essaie d’apporter des éléments de réflexion les plus objectifs possibles en évitant de vous décrire la couleur de la cravate du dirigeant.

Pour ceux qui souhaitent l’écouter et le voir sur BFM dans le cadre de son mandat pour l’ANIA. Il est passé hier sur BFM et en avril dernier :

Jean-Philippe Girard et Dominique Potier (1/2) - 23/07

Jean-Philippe Girard, président de l'ANIA (2/3) - 02/04

NB : la consommation de pains évolue (les ventes en boulangerie s’effritent en France c’est vrai mais il faudrait aussi comptabiliser les pains vendus par Mc Do ou Subway et les ventes en snacking…) ; le pain n’en demeure pas moins un produit transformé mangé aux quatre coins du monde (la consommation de pains évolue d’ailleurs très positivement en Asie ces dernières années).

Dernière modification par stanny (24/07/2015 21h19)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#12 24/07/2015 20h36 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   266 

Bonjour stannny,

MercI pour vos éléments d’analyse très intéressants !

Je pense qui si vous pouviez vous présenter dans la partie adéquate du forum comme il est d’usage, beaucoup (moi le premier !) seraient très intéressés par votre profil d’analyste financier expert en évaluation d’entreprises (TPE / PME / ETI).

Merci !

Dernière modification par Geronimo (24/07/2015 20h37)

Hors ligne

 

#13 25/07/2015 14h06 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

stanny a écrit :

…… il existe à n’en point douter un pacte juridique en bonne et due forme entre l’actionnaire japonais et MOBAGO (pour ceux qui suivent) qui nous évitera le moment venu les pratiques déviantes observées ici ou là sur Alternext……

De quel type de pratiques déviantes parlez vous?

Hors ligne

 

#14 26/07/2015 07h38 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   65 

Par prudence, je préfère investir dans une société dont le capital est détenu au moins pour partie par un ou plusieurs actionnaires indépendants juridiquement mais lié(s) par un "pacte d’actionnaires" en général contraignant pour le majoritaire.

Pour EUROGERM, on a UNIGRAINS dans le holding et un industriel japonais en direct.

Un opérateur de private equity au capital est aussi très bien dans la mesure où il négocie point par point le pacte et donc possède un droit de regard permanent.

Alternext étant un marché non réglementé, beaucoup de pratiques très limites sont possibles : pour n’en citer qu’une : l’AK réservée

Plus généralement, je ne supporte pas les "ventes à soi même" présentées comme des cessions partielles d’actifs avec des valorisations de complaisance.

@+
Stan


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#15 01/08/2015 08h44 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

Stanny,

Ailleurs, vous avez dit sur cette société que "le titre est toujours coiffé par un gros vendeur "
Qu’est ce que vous entendez par la?
Est ce qu’un gros vendeur vend progressivement ses titres dans la même fourchette de prix empêchant entrainant ainsi une stagnation du groupe?

Hors ligne

 

#16 01/08/2015 12h28 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   65 

"Coiffé" signifie en effet qu’il y a des ordres cachés dans le carnet d’ordres à la vente.

Sans cela, le titre serait monté bien davantage lors de la publication des résultats en avril dernier.

Je n’ai pas acheté ALGEM pour faire un aller retour mais j’ai pris une position à long terme (plusieurs années).

@+
Stan


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#17 06/08/2015 15h26 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   65 

Les prix alimentaires sont au plus bas depuis fort longtemps. Ce n’est pas moi qui le dit :

Extrait d’un fil d’info paru ce jour sur un site boursier bien connu :

"Les prix des céréales ont eux augmenté de 2,0% en juillet mais restent inférieurs de 10,1% à leur niveau de juillet 2014. Les cours du blé et du maïs sont actuellement soutenus par des conditions météorologiques défavorables en Amérique du Nord et en Europe, tandis que ceux du riz continuent de baisser"

Stan

Dernière modification par stanny (06/08/2015 15h27)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#18 06/08/2015 23h35 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

Oui, mais pourquoi cette remarque?

Hors ligne

 

#19 07/08/2015 06h17 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   65 

pour çà : c’est écrit dans un post plus haut :
-----------------

Le plus important concerne les produits eux-mêmes (sans être un expert, j’ai pu interroger depuis quelques mois plusieurs boulangers très expérimentés)

Les améliorants et autres ingrédients produits par EUROGERM (et d’autres) permettent dans les faits comme leur nom l’indique :

-          de compenser une qualité intrinsèque médiocre des farines brutes produites

Une part significative des ventes dépend donc de la qualité sanitaire des récoltes de blé

Or, dans de nombreuses régions productrices, et en raison de conditions climatiques de plus en plus changeantes (trop humide ou trop sec), les meuniers ne peuvent plus faire sans améliorants.

----------

Stan

Dernière modification par stanny (07/08/2015 06h25)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#20 09/10/2015 09h58 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

Belle progression du titre aujourd’hui (gros volume par rapport à d’habitude) sans nouvelle apparente.

Hors ligne

 

#21 09/10/2015 13h39 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   65 

Les résultats synthétiques sont sortis ce matin, dans la lignée des précédents.

Le graphe est du coup moins plat…

http://www.eurogerm.com/nouveau/FR/inve … 015_VF.pdf

A suivre…

Stan


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#22 09/10/2015 18h32 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

My bad, je ne l’avait pas trouvé ce matin sur mon smartphone.

De beaux chiffres effectivement !
L’augmentation de l’activité à l’international est très encourageante.
Bien content d’avoir pris une position après votre analyse.

Hors ligne

 

#23 10/10/2015 07h20 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   65 

Le journal INVESTIR s’intéresse ce week end aux "ingrédients de spécialité" dans un dossier complet de 2 pages.

EUROGERM a droit à un tiers de page ; On y apprend notamment que l’offre d’ingrédients d’EUROGERM (le plus souvent naturels)  a été multiplié par 2.5 en 15 ans.

EUROGERM fait du sur mesure avec ses clients… "une recette par client"

ALGEM est de loin la moins valorisée en bourse VS ses comparables…

INVESTIR vise un objectif de 17e.

A suivre
Stan

Dernière modification par stanny (10/10/2015 08h18)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#24 10/10/2015 16h58 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   97 

Je viens de jeter un oeil très rapide, et la valorisation est effectivement élevée : s’il y a eu croissance, ça veut dire que la valorisation il y a 1 à 2 ans était plutôt démente, puisque le cours n’a pas bougé.
Vu la valorisation, et mon incapacité à prédire la croissance qui pourrait la justifier, je passe mon chemin.

Dommage, sur le papier j’aime bien l’activité.

Pas d’action ALGEM.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#25 11/10/2015 15h45 → Eurogerm : une micro cap française du secteur agroalimentaire peu connue ! (agro, eurogerm, girard)

Membre
Réputation :   

namo a écrit :

….s’il y a eu croissance, ça veut dire que la valorisation il y a 1 à 2 ans était plutôt démente, puisque le cours n’a pas bougé……

Pourquoi 1 à 2 ans?
La valorisation en 2007 était déjà la même, donc ça fait 8 ans que le cours stagne alors que la société est en croissance.

"actionnaire d’eurogerm"

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech