Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 19/05/2016 18h13 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   

BulleBier a écrit :

Je vivrais en dépensier car refaire le chemin une deuxième fois me fendrait le coeur. Et me priver comme lorsque l’on débute alors que l’on a plus l’age à cela.. Non!

Je pense que je serais un peu dans le même état d’esprit.

Hors ligne

 

#27 19/05/2016 18h26 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour,

En 2006, mon entreprise a déposé le bilan. J’ai alors distribué des publicités dans les boites aux lettres le temps de retrouver un nouveau petit job (400 €/mois ). Petit job qui a grossi au fil du temps…

En 2010, j’ai divorcé et j’ai perdu la moitié du peu de ce qui me restait…

Alors recommencer pourquoi pas? Mais je ferai sans doute les choses différemment…

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#28 20/05/2016 00h34 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   

Je n’hésiterai pas une seconde: Rsa, loyer payé par CAF, couverture sociale gratuite, transports gratuits, plus aucune depense ou taxe pour travailler, électricité moins chere, aucun impot.
La seule facon d’etre rentier sans patrimoine,et sans s’en preoccuper de surcroit.


Parrainage LINXEA (mp)

Hors ligne

 

#29 20/05/2016 10h40 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   25 

C’est vrai colia, nous avions oublié que la vie des gens sans ressources et touchant seulement le RSA est un rêve…

Hors ligne

 

#30 20/05/2016 11h22 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   82 

colia a écrit :

Je n’hésiterai pas une seconde: Rsa, loyer payé par CAF, couverture sociale gratuite, transports gratuits, plus aucune depense ou taxe pour travailler, électricité moins chere, aucun impot.
La seule facon d’etre rentier sans patrimoine,et sans s’en preoccuper de surcroit.

Avec un RSA à 400€, vous avez quand même intérêt à avoir une vie frugale!
Et surtout pas trop de blague de santé (beaucoup de médecin font de la discrimination pour les détenteurs de CMU)

Hors ligne

 

#31 20/05/2016 11h54 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   

Bonjour qdedroit,

Alors oui, je suis comme colia, je prends sa défense ( voir mon message antérieur).

Je n’ai  pas honte de le dire et de le crier sur les toits, si je devais perdre mon patrimoine, que j’ai
   pu acquérir en bossant dur et en faisant des boulots de m…., en me privant beaucoup, en jonglant
   avec  les fiches de paye pour obtenir des crédits.

J’ai même eu fais des vrai/faux baux de locations( y’a prescription) auprès de mes connaissances,
    pour augmenter mes entrées d’argent artificiellement et pouvoir emprunter.
   
Cela vous choque peut être, mais nous n’ avons pas tous la capacité de trouver un emploi à 5000
   euro mensuel pour repartir de zéro.

Je ne me vois pas repartir avec un sac rempli de prospectus comme je l’ai fais y’a 25ans, j’ai de
   l’arthrose aux hanches

Je ne me vois pas repartir à 1100 euro/ mensuel, ce qui me couperait  beaucoup d’avantages
   social,

  Rabais sur e.d.f, apl, cmu, aide de l’assistante social (3000 euro) pour acheter une voiture qui me
    servira  à aller bosser, bien sur je n’irais pas bosser  mais j’aurais une voiture.
  Au pire un peu de black à coté, plus le rsa= 1500 euro nette d’impôts sans forcer

  Savez vous qu’en france, si vous restez 60 jours minimum au chômage, les aides au logement
    augmente de 30 pour cent

colia et moi ne faisons que répondre à la question en toute franchise:

                   " Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez vous?"

  Cela ne vous fais pas rêver, je vous comprends

Chaque individus a un parcours, un passé, un futur différent,
Qui a pour résultat un état d’esprit, des opinions politique, religieuses différentes.

Hors ligne

 

#32 20/05/2016 12h01 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   25 

Cher Luc,

Je m’excuse si mon message vous a dérangé, là n’était pas le but. Je suis peut-être passé au travers du message de colia, qui me paraissait être une critique facile du système social français dont je suis un ardent défenseur.

Hors ligne

 

#33 20/05/2016 14h06 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   82 

luc34 a écrit :

Rabais sur e.d.f, apl, cmu, aide de l’assistante social (3000 euro) pour acheter une voiture qui me
    servira  à aller bosser, bien sur je n’irais pas bosser  mais j’aurais une voiture.
  Au pire un peu de black à coté, plus le rsa= 1500 euro nette d’impôts sans forcer

Pour l’aide de l’assistante sociale, c’est peut être facile dans votre coin.
Là où je suis c’est plus compliqué. Un ancien locataire a mis 3 mois, a du sortir tout les relevés de comptes, les relevés CAF, la preuve qu’il était séparé et père d’un petit enfant, … pour obtenir quelques 100aine d’euros pour payer edf.

Au final, profiter des aides, c’est aussi un boulot à plein temps.

Au passage RSA seul c’est 525€.
En demande les APL, vous avez 256€ de plus, et 63€ de moins.
Soit un total de 718€.
Pour le black, vous pouvez jouer, mais si vous perdez, ne vous plaignez pas.
(entre les contrôles, les accidents non déclaré en AT, c’est un impact non négligeable!)

luc34 a écrit :

Savez vous qu’en france, si vous restez 60 jours minimum au chômage, les aides au logement augmente de 30 pour cent

Vous êtes sûr de vous ?
Je commence à bien manier les APL pour mes locataires.
Et c’est pas si simple.
Certes, en tombant au chômage, donc en subissant une diminution de revenu, vous pouvez demander à la CAF de prendre en compte le nouveau revenu après 60j de chômage.

Ce qui selon le revenu au chômage et la composition du foyer peut correspondre à une revalorisation de 30%, mais aussi à rien du tout.
Exemple : une des locataires est au taquet car salaire faible + enfant à charge. Si elle passait au chômage, elle aurait le droit à 0€ de plus. (car plafond des APL atteint)

Je veux bien reconnaitre qu’il y a beaucoup d’aide en France, mais ce n’est pas une raison pour exagérer.

Un dernier point que vous oubliez : les enfants.
Si vous allez en maison de retraite, ce sera à vos enfants de payer au non de l’obligation alimentaire.
Donc vous leur ferez cadeau d’une dette de minimum 1.000€/mois.
Donc votre choix n’implique pas que vous.

Hors ligne

 

#34 20/05/2016 14h41 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   155 

gunday a écrit :

Donc votre choix n’implique pas que vous.

Disons que le "choix" du RSA se prête particulièrement bien aux jeunes/adultes célibataires, en santé correcte et ayant relativement peu de vie sociale (ou alors avec des amis de même niveau de revenus). Ca peut effectivement alors représenter une "solution" potable, voir confortable (sans famille, je pourrais l’envisager très sérieusement: un studio dans une moyenne ville de province, un accès internet, et roulez-jeunesse, il reste largement de quoi se payer quelques restos chaque mois !)

Mais dès qu’on quitte le monde ego-centré du célibataire pour parler d’un foyer, l’assistance est un pis-aller pas forcément facile à supporter.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#35 20/05/2016 14h44 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Banni
Réputation :   17 

@luc
@colia

Nul doute que vos connaissances affutées des largesses du système social français puissent intéresser le quidam mais, une seule certitude, elles n’ont absolument aucun intérêt sur un forum consacré à l’investissement !

Dernière modification par facelvega (20/05/2016 14h45)

Hors ligne

 

#36 20/05/2016 14h53 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Banni
Réputation :   -4 

C’est surtout la question posée qui ne fait guère sens ici : les membres de ce forum sont a priori suffisamment avisés pour éviter de tout perdre ; ceux qui ne le sont pas le deviendront vite en lisant les discussions sur l’immobilier et les marchés financiers.

Pour véritablement tout perdre, il faudrait vraiment un cataclysme réduisant à néant la valeur de tous les actifs financiers et immobiliers, évènement dont la probabilité d’occurrence semble extrêmement faible ; les seuls susceptibles de tout perdre sont ceux qui auront mis tous leurs oeufs dans le même panier (un portefeuille 100% investi en CGG par exemple), mais ils ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes.

Comme je l’ai dit dans ma présentation, j’ai bien davantage peur de perdre mon emploi, qui assure le train de vie de ma famille et me permet de figurer sans ostentation mais dignement dans la société versaillaise, que de perdre mon patrimoine, qui me semble beaucoup moins menacé que mon emploi. Dans le milieu que je fréquente, seuls les oisifs titulaires de grandes fortunes ont droit à considération ; pour les autres, ils n’existent qu’au travers de leur position sociale ; sans travail et sans fortune, vous n’êtes plus rien.

Les considérations sur le RSA me font un peu sourire : si j’avouais à mes voisins et relations que je suis au RSA, je n’en trouverais plus un seul pour m’adresser la parole. Etre RSAste à Versailles, c’est un peu comme être lépreux au Moyen-Age.

Hors ligne

 

#37 20/05/2016 15h30 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

 

Je ne faisais que répondre à une question qui était posée ici,
   et c’est pas moi qui ai inventé cette question

Mes petites connaissances du système social me viennent des citoyens que je fréquente.

Au aucun cas je veux polémiquer. ou alors en privé

Hors ligne

 

#38 20/05/2016 17h25 → Si vous perdiez tout votre patrimoine, que feriez-vous ? (changer, different, expérience, zero)

Membre
Réputation :   42 

souslov a écrit :

C’est surtout la question posée qui ne fait guère sens ici

Je pense que si au contraire. Il est malheureusement très facile de descendre au plus bas. Parmi les SDF que l’on peut croiser, tous ne le sont pas depuis toujours. Une part non négligeable faisait partie de la classe moyenne, peut être même supérieure et ont tout perdu pour diverses causes (perte d’emploi, maladie, pétage de plomb…).

Prenons votre cas, Souslov et imaginons le pire. Vous travaillez énormément, gagnez beaucoup mais votre salaire et surtout votre emploi dépend de votre résultat annuel. Peut être serez vous victime d’un burn-out ou d’un autre pépin de santé ou plus simplement d’une baisse de vos résultats ou tout simplement victime de l’envie de votre employeur de vous virer (il parait que l’on vire des gens tout simplement à cause de leur âge).
Peut être aurez vous du mal à passer ce cap, à retrouver un emploi qui permette de maintenir votre train de vie (il parait que les gens au delà d’un certain âge ne sont plus employables).
Peut être que votre femme qui semble tenir à son train de vie trouvera quelqu’un plus bankable que vous pour le maintenir, et au passage vous prendra la moitié de ce qu’il vous reste en divorcant. Peut être que vos enfants ne vous parlerons plus, faute de pouvoir maintenir leurs dépenses de loisir. Je ne parle pas de vos amis qui n’existeront plus.
De quoi faire tomber n’importe qui au fond du trou et voir s’envoler rapidement un patrimoine.

Il me semble évident que quelqu’un qui doit beaucoup compter sur son travail pour maintenir un train de vie élevé a beaucoup plus de risque de tout perdre en cas de pépin que quelqu’un au revenu modeste et qui sait vivre et faire vivre sa famille de façon frugale.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech