Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 339
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 132
Nombre de votants : 676

#1176 08/08/2014 13h05 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Banni
Réputation :   -3 

Geronimo a écrit :

On a beau être à l’aise, quand 6 ou 7 valeurs du portefeuilles font -10% en trois/quatre séances, ça fait mal.

A nouveau tout dépend si il y a une raison pour la baisse ou pas.

Cofidur a fait - 30% en 3 mois sans aucune actualité. Les seuls infos tangibles sur le titre, c’est que

La raison d’un krach, que ce soit pour un titre, un produit particulier, ou le marché tout entier, n’apparaît clairement en général que quand tout est fini. Les fondamentaux ne vous permettent pas de
comprendre à temps ce qui se passe la plupart du temps. 

BUY POINT: Perspectives 2ème semestre 2014 : rester investi, se préparer au pire

Plusieurs bourses européennes ont donné des signaux de vente la semaine dernière mais bien sûr cela
ne veut pas dire nécessairement krach imminent, en fait il me semble que certaines bourses sont déjà survendues techniquement. Les bourses US ont aussi mal clôturé le mois passé. Ce qui est étonnant, c’est à quel point ces dernières se sont plus ou moins maintenues jusqu’ici.

Dernière modification par huguesvdb (08/08/2014 13h29)

Hors ligne

 

#1177 08/08/2014 13h06 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

francoisolivier a écrit :

> Il ne faut pas rattrapper un couteau qui tombe….

Je vais me faire l’avocat du diable, qu’est ce qui vous dit que le couteau tombe toujours ?
Quel est l’élément technique qui vous dit qu’on a atteind un seuil technique ?

pertinent : le couteau tombe, mais on ne sait jamais où se situe le plancher sur lequel il va se planter. Ah si : on est sûrs et certains qu’il se plantera au niveau zero, mais cette donnée n’a pratiquement aucune chance d’arriver (un CAC à zero…). Donc jusqu’à quel moment peut-on dire qu’il "tombe" ou tombera ? Vers quoi chute-t-il, sur quoi va-t-il s’arrêter ce couteau ?
D’où ma vulcaine réflexion qu’un monsieur Spock ne renierait peut-être pas.

Hors ligne

 

#1178 08/08/2014 14h33 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   265 

huguesvdb a écrit :

La raison d’un krach, que ce soit pour un titre, un produit particulier, ou le marché tout entier, n’apparaît clairement en général que quand tout est fini. Les fondamentaux ne vous permettent pas de comprendre à temps ce qui se passe la plupart du temps.

Je sais ce que mes titres valent, donc dans mon cas une baisse sans aucune news est surtout une opportunité d’achat à meilleur prix (les soldes quoi)

Dernière modification par Geronimo (08/08/2014 14h34)

Hors ligne

 

#1179 08/08/2014 15h07 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Banni
Réputation :   

francoisolivier a écrit :

> Il ne faut pas rattrapper un couteau qui tombe….

Je vais me faire l’avocat du diable, qu’est ce qui vous dit que le couteau tombe toujours ?
Quel est l’élément technique qui vous dit qu’on a atteind un seuil technique ?

Ce sont les cycles et la tendance qui me guident.

Quand à acheter pile au plus bas ou vendre pile au plus haut est une fable.

Dernière modification par laurhaq (08/08/2014 15h11)

Hors ligne

 

#1180 08/08/2014 18h13 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   143 

Le spectre de la déflation fait fuir les plus avertis de la bourse ?

La fuite commence par les small (car en général, ce ne sont pas les débutants/quidam qui vont dessus) et ensuite les bigs ?

Beaucoup de small ont fortement chuté sans aucune nouvelle.

Hors ligne

 

#1181 08/08/2014 23h39 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Derival a écrit :

je me demande bien ce qu’il se passerait lors un krach sur les marchés actions pendant que les taux courts sont proches de 0, et les taux longs au plus bas historique.

Voilà ce que j’appelle une excellente question.

Cette situation me semble inédite, au 20ème siècle en tout cas.

Super_Pognon a écrit :

Le spectre de la déflation fait fuir les plus avertis de la bourse ?

Et rajoutons : surtout dans un contexte de taux aussi bas.

(on se demande bien ce qu’il faut fuir exactement!)

Dernière modification par placementapapa31 (08/08/2014 23h44)

Hors ligne

 

#1182 08/08/2014 23h51 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

pp31 a écrit :

Et rajoutons : surtout dans un contexte de taux aussi bas.

A priori les taux bas sont bons pour les marchés actions….

Hors ligne

 

#1183 09/08/2014 02h38 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   213 

La situation est inedite, c’est sur, l’economie est teleguidee comme jamais. D’ou la mefiance. Ca avec la Russie, les gens sont tendus, c’est normal. Ce qui serait inquietant, c’est qu’ils ne le soient plus. Puis c’est vrai qu avec toutes ces manip, les banques centrales n’ont plus d’outils a leur disposition en cas d’ urgence, a part imprimer encore plus de billets, ou sortir des taux negatifs… On est deja dans l’urgence normale.

En ce qui concerne les couteaux qui tombent, ils ressemblent a une panique, et les ventes paniques, ce sont les meilleures. Des fois on se coupe. Des fois pas. On fait souvent des bonnes affaires. D’ailleurs Post Holdings a fait un joli plongeon hier.

@ manucool: quant a savoir qui aura raison dans un mois, comme nous avons chacun une chance sur deux de gagner, cela ne prouvera rien. D’ailleurs, je ne vous dit pas que cela va remonter, je dis juste que c’est moins cher qu’il y a un mois.

Quant a l’avenir, il suffit que les discussions avec la Russie se detendent, et hop, ca repart.

Hors ligne

 

#1184 09/08/2014 09h00 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

Bonjour a tous.
perso je raisonne de la façon suivante qui est très basique mais peut éventuellement servir à quelques un.
quand j’achète une action c’est toujours pour un temps long à très long et j’ai même du mal à revendre 10% d’une ligne si elle a fait + 30% et si je le fait c’est pour rééquilibrer mon pea qui comporte 10 ligne d’environ 10% chacune
mon pea est ouvert depuis 10 ans avec beaucoup d’erreur le temps d’apprendre par exemple des eurotunels  ,des pages jaunes (solocal) …
ce dont je me suis rendu compte pendant la crise 2011 c’est qu ’en achetant doucement pendant que le couteau tombe on se fait peur bien sur mais aprés quand tout remonte c’est super mais …..
-en fait pas si super car quand les dividendes tombent on achète moins d’action nouvelles et donc les interets composés marchent moins bien
Pour moi un pea c’est fait soit pour le retraite soit pour être rentier un jour donc avoir des revenus ,donc des dividendes .
Si je prends Total par exemple j’ai un CMP de 38 euros je pouvais donc acheter beaucoup plus d’actions avec le dividende que avec Total a 50 ou 55
A mon sens la valeur faciale du pea n’a pas grand interet si et seulement si on se rappelle qu’on ne met en bourse que l’argent dont on aura jamais besoin.
Donc selon moi le market timing ne joue que pour le réinvestissement des dividendes et si j’avais un conseil a donner a quelqu’un qui débute ce serai d’avoir la patience d’attendre un vrai gros trou d’air genre 2011 avec un CAC a 3000 et là de mettre le paquet sinon de se moquer du prix et d’acheter petit a petit doucement pendant des années.
Pour finir et parce que j’ai peut être était un peu confus je dirai que la seule ligne qui m’intéresse sur un pea c’est la ligne :revenu de capitaux mobiliers pas la ligne vôtre pea vaut tant!
Psychologiquement je dirai qu’il faut être plus pêcheur a la ligne qui aime voir osciller le bouchon et rejeter le poisson pêcher a l’eau  que chasseur de gros qui aime faire un carton et bouffer le gibier.
cordialement a tous

Hors ligne

 

#1185 09/08/2014 11h03 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Banni
Réputation :   

Wawawoum a écrit :

La situation est inedite, c’est sur, l’economie est teleguidee comme jamais.

Bonjour Wawawoum, Depuis que j’ai commencé le trading en 1998 à chaque grand mouvement de volatilité, plus précisément à chaque grande baisse, j’entends que les marchés sont manipulés, comme si, il s’agissait de la première fois.

Les marchés sont manipulés depuis toujours, sinon l’analyse fondamentale des titres suffirait et les investissements seraient bénéficiaires au moins 80% du temps. Hors, forces est de constater que dès le moindre coup de tempête, ceux qui pensaient avoir trouvé un Graâl dans le placement action se retrouvent vite fort dépourvus.

On reconnait justement l’efficience des techniques de de sélection de titres et l’efficacité des professionnels de la finance dans les périodes de dépression. C’est à ce moment précis qu’il faut mettre en évidence la performance des actifs face aux prévisions des "experts"….

Quant on voit que la performance d’un expert augmente , même dans les période de fortes baisses, il convient peut-être de s’intéresser au "comment il fait ?"

Vous savez que je suis + branché Analyse technique que fondamentale à l’opposé de la majorité des travaux proposés ici.
Plutôt qu’essayer de tirer la couverture à soi et dire c’est telle chapelle qui a raison parce qu’elle est fondeé sur des arguments tangibles ( les fondamentalistes purs et durs ont ce discours, tout comme les Atéistes purs et durs), force est de constater qu’il y a des experts dans les deux camps.
Je pense que dans les périodes à fort trend haussier comme ce fut le cas en 2003/2007 et 2012/2014 , il vaut mieux suivre l’analyse fondamentale pour tirer profit des marchés les plus porteurs et ce, jusqu’au moment où les ratios deviennent "hors norme" (périodes de bulle), ou retournement brutal inexpliqué du marché. Ensuite, dans les périodes de chahut, suivre les basics de l’AT permet à minima de sortir à temps des marchés et, pour ceux qui l’osent de lancer des ordres à découverts, jusqu’au moment ou la purge se termine.

Dernière modification par laurhaq (09/08/2014 11h19)

Hors ligne

 

#1186 09/08/2014 11h16 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   77 

Wawawoum a écrit :

Quant a l’avenir, il suffit que les discussions avec la Russie se detendent, et hop, ca repart.

Ce qui me fait un peu peur, c’est qu’avec des lascars comme Poutine et Obama, personne n’aura envie de perdre la face… Et le premier qui fera un pas vers l’autre, reconnaitra implicitement qu’il avait tord…

Plus on avance dans les sanctions, plus cela deviendra dur de revenir en arrière…

La Russie pourrait-elle réintégrer un jour le G8 par exemple?

Hors ligne

 

#1187 09/08/2014 11h34 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Banni
Réputation :   

koldoun a écrit :

Wawawoum a écrit :

Quant a l’avenir, il suffit que les discussions avec la Russie se detendent, et hop, ca repart.

Ce qui me fait un peu peur, c’est qu’avec des lascars comme Poutine et Obama, personne n’aura envie de perdre la face… Et le premier qui fera un pas vers l’autre, reconnaitra implicitement qu’il avait tord…

Plus on avance dans les sanctions, plus cela deviendra dur de revenir en arrière…

La Russie pourrait-elle réintégrer un jour le G8 par exemple?

Ce ne sont pas ces hommes qui prennent des décisions. Ce sont les systèmes autours qui les poussent. Nous n’avons accès qu’au sommet de l’Iceberg.

Si Poutine s’était intéressé à l’Ukraine, il aurait soutenu fermement les opposants pro-russes en intervenant comme il l’a fait en Krimée. Or là, il n’a rien fait.
D’autre part, si les européens et/ou les étaient intéressés à l’Ukraine, ils auraient massé les troupes de l’Otan à la frontière. Or là encore, rien n’a été fait.
On pourrait se demander si ces manoeuvres ne sont pas faites justement pour justifier un état délabré de l’économie mondiale….

Ebola est plus incontrôlable et certainement plus inquiétant à terme si l’épidémie devient pandémie.
Nous nous poserions alors peut-être d’autres questions que l’évolution de nos actifs !

Hors ligne

 

#1188 09/08/2014 16h14 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   82 

Obama a déjà perdu la face sur de nombreux points.

Autant c’est un bon président pour les réformes qu’il a mené aux USA, autant c’est un trés mauvais président sur la scéne internationale

Hors ligne

 

#1189 09/08/2014 17h46 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

thomz a écrit :

pp31 a écrit :

Et rajoutons : surtout dans un contexte de taux aussi bas.

A priori les taux bas sont bons pour les marchés actions….

A priori oui…

Mais j’imagine qu’à plus long terme, des taux bas (ou maintenus bas) peuvent avoir des effets globaux que nous n’imaginons pas (enfin, les banques centrales, elles, les imaginent très bien, il faut faire confiance à leur expertise, isn’t it?). Toucher aux taux, c’est toucher aux incitations, donc aux allocations productives.

Je viens de lire la dernière newsletter de IH, et je me demande si cette problématique du rachat d’actions peut être introduite dans notre discussion ici.

Basiquement, le rachat d’actions doit soutenir les cours. Plus globalement et à plus long terme, les effets en sont sûrement plus complexes à cerner (à relier aux taux bas?).

Sur ce sujet, un lien du captain economics : Le rachat d’actions par une entreprise cotée : bon signe ou mauvais signe ? | Captain Economics

CAPTAIN ECONOMICS a écrit :

En 1984, Warren Buffet expliquait que lorsqu’une entreprise était dans une situation financière confortable et estimait que le cours de ses actions était bien en dessous de sa valeur fondamentale, alors le rachat d’action est la meilleure chose possible pour les actionnaires.

"When companies with outstanding businesses and comfortable financial positions find their shares selling far below intrinsic value in the marketplace, no alternative action can benefit shareholders as surely as repurchases." Warren Buffet



Mais il en existe aussi une autre, celle du signal négatif ("negative outlook theory"). Selon cette théorie, un rachat d’action ne montre pas la bonne santé d’une entreprise, mais au contraire un manque total d’inspiration et de projets, car au lieu d’investir ce trésor de guerre pour assurer le développement futur de l’entreprise (recherche et développement, investissement physique, nouveaux projets…), l’entreprise n’a aucune idée et préfère juste racheter des actions (processus qui ne crée pas de valeur directement).

Dernière modification par placementapapa31 (09/08/2014 18h10)

Hors ligne

 

#1190 10/08/2014 13h20 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   104 

thomz a écrit :

pp31 a écrit :

Et rajoutons : surtout dans un contexte de taux aussi bas.

A priori les taux bas sont bons pour les marchés actions….

Uniquement a priori.

Si les taux baissent c’est que l’économie est en mauvaise santé, qu’elle ralentie et que perspectives sont mauvaises d’ou le besoin de la stimuler par une baisse des taux afin de rendre l’investissement moins cher. Ainsi on rends viable des projets qui ne l’étaient pas lorsque les taux étaient plus hauts.

Si les taux montent, c’est que l’économie est en phase ascendante et que le risque de surchauffe existe. En effet, la hausse des taux visent à rendre non viable un certains nombre de projets non "pertinents" afin de calmer l’économie, ralentir l’inflation et conserver les ressources pour des projets viables à long terme, c’est à dire pertinents pour l’ensemble des acteurs économiques.

Sources : Pierre Noel Giraud "Le commerce des promesses".

En vulgarisant, quand l’économie déconne, et bien on va favoriser le financement des grosses merdes chinoises (ou autres) inutiles et sans intérêts afin d’éviter que le système ne s’éffondre. Quand l’économie marche bien, on va quand même pas favoriser la production de smartphone ou de films à la TV (ceux qui en ont besoin paieront le prix eux même sans subvention des banques centrales) mais plutôt la production d’énergie, d’infrastructures, de biens réellements durables et de moyens de production à long terme.

Donc des taux qui montent est un gage de voir les marchés actions monter dans leur ensemble, de manière homogène et pérenne. Cela fait preque 20 ans que cela n’est pas arrivé …..

A+
Zeb

Hors ligne

 

#1191 12/08/2014 15h39 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   77 

Y en a t’il parmis vous qui couvrent leur portefeuille actions avec des CFD sur indice ou des trackers genre BX4?

Hors ligne

 

#1192 12/08/2014 15h55 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

Trop aléatoire, et puis gare à la dépréciation du bx4 si on le conserve trop longtemps. Les plus avertis versent dans le call warrant /  turbos je crois pour se couvrir. Mais à vrai dire, je ne saisis pas tres bien la finalité de ce type de manoeuvre, une variation venant logiquement en annihiler une autre dans un sens contraire.

Hors ligne

 

#1193 19/08/2014 18h43 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   22 

Savez_vous où il serait possible de trouver un comparatif des indices SBF120, SBF250 et CAC40 sur les 10 dernières années ?
Je ne trouve pas.

Hors ligne

 

#1194 20/08/2014 15h46 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   100 

christian a écrit :

Trop aléatoire, et puis gare à la dépréciation du bx4 si on le conserve trop longtemps. Les plus avertis versent dans le call warrant /  turbos je crois pour se couvrir. Mais à vrai dire, je ne saisis pas tres bien la finalité de ce type de manoeuvre, une variation venant logiquement en annihiler une autre dans un sens contraire.

A moins d’etre un super trader long et short, going Cash est toujours le meilleur hedge et le moins couteux (juste un cout d’opportunite vu les taux a 0 + les frais de transaction d’un aller-retour). Vous restez sereins et pouvez redeployer le cash plus tard a un meilleur point d’entree.

Vous pouvez perdre bcp d’argent a shorter tout et n’importe quoi. Shorter est un art, c’est un metier, et c’est bien plus difficile que d’investir long. Car le temps joue contre vous. De plus, vous pouvez momentanement perdre de l’argent sur les deux tableaux, vos pos longs et vos pos shorts. Pas fameux pour la serenite de l’investisseur.

Maintenant, a vous de faire vos choix. Bon courage, bonne chance.
Serial Trader

Hors ligne

 

#1195 20/08/2014 17h38 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   12 

Bluegrass a écrit :

Savez_vous où il serait possible de trouver un comparatif des indices SBF120, SBF250 et CAC40 sur les 10 dernières années ?
Je ne trouve pas.

Sur Yahoo Finance, vous allez pouvoir comparer 2 indices.

Hors ligne

 

#1196 21/08/2014 08h46 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   77 

Si vous voulez un comparatif des graphiques, Pro Real Time.

Je vous suggère d’afficher un graphe, puis d’ajouter l’indicateur Force Relative Comparaison.

Habituellement, on affiche le cours d’une action, et via cet indicateur, on le compare à son indice pour voir si le titre surperforme ou non son indice de référence.

Pratique pour dénicher les locomotives et les tortues au sein d’un indice!

Hors ligne

 

#1197 26/09/2014 19h39 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Ce document me semble très intéressant. Il me semble poser une problématique de fond. Qu’en pensez-vous?

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=78972

NATIXIS a écrit :

Qui va acheter des actions pour financer l’économie ?

Nous comparons les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France. Nous regardons :
• l’ampleur de la contribution du marché des actions cotées au financement de l’économie dans ces pays ; elle est très faible ou inexistante ;
•    le rendement de la détention d’un portefeuille d’actions dans ces pays.
Nous nous demandons s’il y a des pays où la faiblesse du rendement des actions, compte tenu du risque, explique que les entreprises doivent utiliser d’autres sources de financement en raison de la faiblesse de l’investissement en actions. Il nous semble que plus que la faiblesse de l’excès de rendement des actions (il est positif partout et assez élevé aux Etats-Unis et en Allemagne), c’est sa variabilité forte qui décourage les investisseurs.

Aux Etats-Unis, les émissions d’actions des entreprises financières sont faibles à nouveau depuis 2010 et les entreprises financières rachètent leurs actions (graphique 1a); les entreprises se financent surtout en obligations (graphique 1b-1c-1d, tableau 1), les entreprises non financières ne se financent qu’en obligations.

Au Royaume-Uni, les entreprises non financières se financent très peu en actions, les entreprises financières se financent en actions cotées mais beaucoup moins qu’en obligations. Le financement des entreprises se fait surtout en crédit (entreprises non financières) et en obligations (entreprises non financières, graphiques 2a-2b-2c-2d, tableau 2).

En Allemagne, les entreprises financières et non financières ne recherchent pratiquement aucun financement extérieur, et les émissions nettes d’actions sont extrêmement faibles (graphiques 3a-3b-3c-3d, tableau 3).

En France, les entreprises non financières se financent beaucoup plus en crédit et en obligations qu’en actions cotées ; les entreprises financières émettent extrêmement peu d’actions cotées et se financent en obligations (graphiques 4a-4b-4c-4d, tableau 4).

Au total, le financement de l’économie par les actions cotées est :
Entreprises financières: émissions nettes d’actions cotées + émissions nettes d’obligations
2,79
• très faible aux Etats-Unis et au Royaume-Uni (seulement entreprises financières) ;
•    inexistant en Allemagne ; •    très faible en France (seulement entreprises non financières).
Nous nous demandons ici si la faiblesse du financement de l’économie par les actions cotées peut être associée ou non à la faiblesse du rendement des actions cotées. Si ce rendement pour les investisseurs est trop faible, ceux-ci peuvent se détourner des actions, ce qui force les entreprises à utiliser d’autres sources de financement.
Les graphiques 5a-5b-5c-5d décomposent le rendement total des actions entre les plus-values en capital et les dividendes.

L’excès de rendement moyen des actions par rapport aux obligations sans risque, avant impôts, varie sur la période 2002-2014 de 1,6% (France), 2,4% (Royaume-Uni), 3,6% (Etats-Unis), 7,3% (Allemagne).

L’excès de rendement des actions est donc significativement positif, surtout aux Etats-Unis et en Allemagne. Mais il montre une très grande volatilité (graphiques 5a-5b-5c-5d)

Nous avons analysé, pour les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France :
•    le poids des actions cotées dans le financement des entreprises (financières et non financières) ; il est faible ou nul ;
•    le niveau de l’excès de rendement des actions cotées par rapport aux obligations sans risque. Il est positif, surtout aux Etats-Unis et en Allemagne, mais il a une énorme volatilité.

Le faible rôle des actions cotées dans le financement de l’économie peut sans doute être attribué au découragement des épargnants, non en raison de la faiblesse en moyenne de l’excès de rendement, surtout aux Etats-Unis et en Allemagne où il est élevé, des actions que de sa volatilité.

Hors ligne

 

#1198 02/10/2014 18h32 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   -2 

Bonjour,

Crack Boursier

CAC 40 4 242.67 (c) Pts       -2.81%   

Nyse Euro Données temps réel

Hors ligne

 

#1199 02/10/2014 18h39 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   -1 

-2,81% = crack boursier ??

Vous n’avez encore rien vécu alors smile

Hors ligne

 

#1200 02/10/2014 18h39 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   42 

chouchou59 a écrit :

Bonjour,

Crack Boursier

CAC 40 4 242.67 (c) Pts       -2.81%   

Nyse Euro Données temps réel

Encore un peu tôt pour qualifier ça de krach, non ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech