Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 339
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 132
Nombre de votants : 676

#1026 17/11/2013 13h00 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   69 

bajb a écrit :

Je n’ai pas encore compris comme citer….

en bas et à droite de chaque post, vous pouvez cliquer sur "citer"
veiller ensuite à ne pas perdre les balises quot sous peine de pousser d’affreux jurons !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#1027 17/11/2013 13h04 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   554 

Je vois mieux ce que vous voulez dire. Merci Thomz !

Pour être tout à fait sincère, je pense que l’on n’atteint jamais l’équilibre que l’on désire lorsque l’on se consacre pleinement à l’investissement : c’est la même chose qui fait que l’on peut pratiquer un sport, y compris au plus haut niveau, sans jamais pleinement être satisfait de ses résultats. L’avantage de l’investissement sur le sport est que, si l’on s’y prend bien, il y a de bonnes chances que l’on soit meilleur dans 30 ans qu’aujourd’hui ! N’est-ce pas fantastique ?
L’investissement développe aussi les qualités humaines que vous recherchez… Mais il faut un peu de patience aussi bien en investissement que dans la vie quotidienne ! "This too shall pass", comme disaient les conseillers du roi Salomon.

Note : Je comprends bien votre approche vis à vis du cash et ne cherche en aucun cas à la critiquer. Je spécifie simplement qu’un investissement différent amène un résultat nécessairement différent, sans préjuger du fait qu’à long terme, il sera meilleur ou pire. J’aime pour ma part avoir du cash pour la flexibilité qu’il donne, mais je n’arrive pas à ne pas investir en ce moment (mais les temps peuvent changer vite !).

Hors ligne

 

#1028 17/11/2013 14h17 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   104 

sergio8000 a écrit :

Pour être tout à fait sincère, je pense que l’on n’atteint jamais l’équilibre que l’on désire lorsque l’on se consacre pleinement à l’investissement : c’est la même chose qui fait que l’on peut pratiquer un sport, y compris au plus haut niveau, sans jamais pleinement être satisfait de ses résultats. L’avantage de l’investissement sur le sport est que, si l’on s’y prend bien, il y a de bonnes chances que l’on soit meilleur dans 30 ans qu’aujourd’hui ! N’est-ce pas fantastique ?

Well, parallèle très intéressant, aussi voici ma vision du sujet.

Pour quelle raison je fais du sport (reprise de la gymnastique artistique à 40 balais et après avoir arrêté la compétition à 22 ans - démarrage du badminton à 40 balais) ?

Est ce que je souhaite faire du haut niveau ? Est ce que je souhaite casser la baraque ? Est ce que je souhaite faire parti des meilleurs ?

Non, certainement pas, j’ai conscience de ne jamais avoir eu un niveau international, ni même national. Ce que je souhaite c’est entretenir mon corps en prévision de l’avancée de l’âge ET prendre du plaisir, m’amuser. Mon objectif est donc d’entretenir mon corps ET mon esprit. Bref, me procurer du confort.

Parallèle avec l’investissement me direz vous ?

Et bien, je ne cherche pas la performance de classe internationale, ni même nationale, mais je cherche à épargner le fruit de mon travail, afin d’en différer sa consommation dans le temps. Dans quelques années, il est possible que ma situation professionnelle se détériore (c’est un risque), ou bien que le système de retraite s’effondre (un autre risque). Je cherche juste à épargner et à faire en sorte que le facteur temps/inflation ne vienne rogner le fruit de mon travail pour lequel je souhaite différer la consommation.

Donc, dans cet optique, (je suis un piètre intervenant sur les marchés) comment j’appréhende les marchés ?
Et bien, non pas en cherchant à prédire les cours et les tendances, mais en évaluant les niveaux de risque. Comme Graham (enfin, soyons humble), à mon modeste niveau, si j’investis dans un titre avec un faible niveau de risque (tout le travail est la) que peut il arriver à mon investissement ? Exemple : HPQ à 12$ avec un cash flow monstrueux et des positions fortes sur beaucoups de métiers.

Donc évaluer les risques, que ce soit par l’analyse fondamentale des titres (risque particulier), l’analyse économique macro (risque de marché), l’analyse technique et graphique (risques particuliers et de marché), l’analyse comportementale etc …. doit me permettre d’éviter de choisir des titres ou des thématiques ou l’incertitude est la plus élevée.

En considérant le postulat suivant "A long terme les marchés montent", en réduisant mon risque sur les investissements, il y a de grandes chances que ceux ci progressent et que je puisse consommer mon épargne (fruit de mon travail) sans érosion dans 15, 20 ou 30 années.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#1029 17/11/2013 14h31 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   213 

C’est quand meme humain d’essayer de prevoir ou va aller le marche, en tout cas, ca m’amuse, au risque de passer pour un charlatan ou un guignol, avec mon chapeau noir, mes gros sourcils et mon baton smile Sur le sujet d’ailleurs (la direction des marches, pas Guignol), je viens de lire le livre de Mandelbrot sur le "(mis)behaviour of markets" qui est tres interessant. Au final, essayer de modeliser les marches avait l’air d’amuser beaucoup ce brave Monsieur, et il a bien raison je trouve. On s’occupe comme on peut.

Pour revenir au message de Miguel et un potentiel "crash", le probleme, c’est qu’a cote des actions, il n’y a pas grand-chose ou mettre son argent. Meme du cash sur un compte n’est plus sans risque, on l’a vu a Chypre, et l’idee de taxer les depots est discutee en Europe, meme si elle a peut de chances d’aboutir. L’UE met la pression sur l’Allemagne peut-etre dans l’objectif de lancer la planche en Europe, car ils ne peuvent plus faire grand-chose sur les taux.

De l’autre cote de l’Atlantique, nous avons Janet "magic money" Yellen a la FED qui n’aura pas peur de faire tourner la planche a billets, si la reprise n’arrive pas. Et elle semble trainer les pieds (la reprise, pas Janet Yellen).

Donc
Marches correctement valorises, voir un peu trop au vu des perspectives, mais nous ne sommes pas non plus dans un delire de valorisations. (Le CAC etait a 4300 points il y a 15 ans de cela)
Planche a billets aux US et taxation du cash ou planche a billets en Europe, le tout avec des rendements obligataires a quasiment zero et un risque de defaut…

AMHC (A Mon Humble Conclusion)
Tant que l’on n’etait pas sur que Mme Yellen reprenne la FED, il y avait besoin de cash, autant la, j’ai tout remis. L’avenir me donnera peut-etre tort.

PS: nous sommes quand meme dans une drole de situation ou si ca va mal, les actifs "stables" sont les plus a meme de souffrir. Je suis curieux de voir comment le dollar va se comporter lorsque les chinois vont rendre leur monnaie convertible, ce qui ne devrait plus trop tarder, ils commencent a etre echauder par les US j’ai l’impression.

Dernière modification par Wawawoum (17/11/2013 14h46)

Hors ligne

 

#1030 17/11/2013 16h31 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

Wawawoum a écrit :

Marches correctement valorises, voir un peu trop au vu des perspectives, mais nous ne sommes pas non plus dans un delire de valorisations. (Le CAC etait a 4300 points il y a 15 ans de cela)

Cette remarque, que vous n’êtes pas le premier à formuler, m’interpelle à chaque fois un peu.
La comparaison est-elle forcément pertinente ?
Il y a 15 ans, le CAC était à 4300 dans le contexte qui était le sien à l’époque, avec les perspectives qui existaient alors.
Aujourd’hui, en 2013, avec l’état de l’économie mondiale et les perspectives chiffrées annoncées, 4300 me semble élevés, oui. Au tout du moins à son niveau. J’entendais au printemps dernier un "sachant" à la télé dire que les marchés montaient toujours en préfiguration d’une amélioration réelle de l’économie, qu’ils avaient toujours un temps d’avance par rapport à ça. Ben mes amis, vues les courbes ascendantes des marchés actions ces derniers mois, en 2014 ça devrait être le retour du plein emploi et de l’excédent commercial en France.   
ça rejoint un peu ce que dit Thomz, il ne faut pas être dupe et regarder ça d’un oeil un peu distant, ou bien alors il faut savoir habilement tirer partie du fait que tout le monde se cache la tête dans le sable. Je vis, je consomme, je touche ma paye, je scrute l’évolution de mes impôts, j’observe autour de moi, et je me dis que non, ça ne va pas mieux, et que les cours ne reflètent pas vraiment la réalité de la situation.

Hors ligne

 

#1031 17/11/2013 16h55 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   195 

Wawawoum a écrit :

C’est quand meme humain d’essayer de prevoir ou va aller le marche, en tout cas, ca m’amuse, au risque de passer pour un charlatan ou un guignol, avec mon chapeau noir, mes gros sourcils et mon baton smile

…/…
Pour revenir au message de Miguel et un potentiel "crash", le probleme, c’est qu’a cote des actions, il n’y a pas grand-chose ou mettre son argent. Meme du cash sur un compte n’est plus sans risque, on l’a vu a Chypre, et l’idee de taxer les depots est discutee en Europe, meme si elle a peut de chances d’aboutir. L’UE met la pression sur l’Allemagne peut-etre dans l’objectif de lancer la planche en Europe, car ils ne peuvent plus faire grand-chose sur les taux.

De l’autre cote de l’Atlantique, nous avons Janet "magic money" Yellen a la FED qui n’aura pas peur de faire tourner la planche a billets, si la reprise n’arrive pas. Et elle semble trainer les pieds (la reprise, pas Janet Yellen).

…/…

AMHC (A Mon Humble Conclusion)
Tant que l’on n’etait pas sur que Mme Yellen reprenne la FED, il y avait besoin de cash, autant la, j’ai tout remis. L’avenir me donnera peut-etre tort.

PS: nous sommes quand meme dans une drole de situation ou si ca va mal, les actifs "stables" sont les plus a meme de souffrir. Je suis curieux de voir comment le dollar va se comporter lorsque les chinois vont rendre leur monnaie convertible, ce qui ne devrait plus trop tarder, ils commencent a etre echauder par les US j’ai l’impression.

Wawawoum,

Je cite dans votre message les éléments qui me "parlent" le plus.
En fait je vous rejoint totalement sur l’intégralité de votre message
et je vais partager mes pensées personnelles profondes qui me guident a présent.

Que faire de son argent :
Aujourd’hui , après avoir eu toute la panoplie de ce qu’il est possible de faire pour
placer son argent. j’ai décidé de faire simple, j’ai éliminé tout ce qui me complique la vie.
je n’ai pas d’assurance vie, plus de pea, plus d’obligations.
J’ai arbitré tout cela et je fais simple; j’évite tout ce qui est trop compliqué.
Et le comble, c’est que, bien que ce soit simple, j’arrive encore a faire des erreurs.
J’ai un portefeuille long qui évolue peu, (le portefeuille a pris entre 20 et  25 % cette année, a la louche),
a part cela je m’occupe en faisant du trading sur les actions
et de temps a autre je me donne des émotions en prenant une position sur le forex.

Faire compliqué, c’était bon lorsque j’étais plus jeune, que j’ étais en période de constitution de mon patrimoine. A cette époque je mettais en place toutes les belles théories, et la situation économique et politique le permettait.

Le problème aujourd’hui c’est que vue l’évolution des économies, des marchés, les événement récents, une politique qui semble être totalement improvisée, les incertitudes a tous les niveaux,  je ne sais plus ou mettre mon argent.
Et autre élément, très important; je n’ai plus 20 ans… La ligne "ARRIVEE" se rapproche de jours en jours.

Cela fait 10 ans que je suis financièrement indépendant. Une fois par an, je fais le point  pour savoir si je suis dans la bonne direction.
j’ai des espèces en compte épargne et et autre livrets. Ces derniers sont approvisionnés suffisamment pour vivre correctement les dix prochaines années. Sauf catastrophe mondiale, dévaluation, et baisse de pouvoir d’achat ou impôts confiscatoires.
Le portefeuille titres et l’immobilier, c’est pour dans dix ans si je suis encore en vie.

Jusqu’a présent, je vis très bien, et ces dix derniers années, j’ai vu chaque année mon patrimoine augmenter.
A un tel point que j’ai mis en place un programme de dépenses, dans des associations caritatives et je me force a faire des voyages, et autres projets .
The famous "bucket list"  The things to do before you kick the bucket.
(traduction : "la listes des choses a faire avant de passer l’arme a gauche",)
BTW in excellent film The Bucket List (2007)
Directed by: Rob Reiner.  Starring: Jack Nicholson, Morgan Freeman,Serena Reeder, Jonathan Mangum…

Les valeurs de rendement ne m’intéressent pas, je ne souhaite pas de revenus,
je préfère les plus-values.
Je n’ai jamais attendu un dividende, avoir des dividendes ou des coupons qui tombent tous les mois, ça ne m’intéresse absolument pas. Ce n’est absolument pas ce que je recherche; Mais j’en ai quand même.
Je n’ai plus de budget, je n’ai plus de chéquiers (en fait j’ai deux chéquiers qui moisissent dans un tiroir), j’utilise mes cartes MC platinium et Visa Platinium uniquement pour des retraits aux ATM/GAB et pour les billets d’avion et location de voiture.
Toutes mes autres dépenses c’est en liquide, le cash, celui retiré dans les ATM/GAB.

and "tomorrow is just another day"…


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#1032 17/11/2013 17h59 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   118 

Wawawoom a écrit :

Pour revenir au message de Miguel et un potentiel "crash", le probleme, c’est qu’a cote des actions, il n’y a pas grand-chose ou mettre son argent.

Oui, c’est le problème. Si on vend ses actions pour avoir du cash en attente d’un hypothétique krach/grosse correction, c’est très bien si le krach vient vite.

Mais s’il se fait attendre, c’est pas avec les 1 ou 2% de rendement actuel du cash qu’on va pouvoir espérer faire un quelconque effet boule de neige par effet des intérêts composés…

Pour ma part, l’attitude la plus raisonnable dans ce contexte me semble donc être de suivre/maintenir sagement mon allocation stratégique.

Dernière modification par julien (17/11/2013 17h59)

Hors ligne

 

#1033 25/11/2013 20h28 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Que dois faire un investisseur si l’Europe va vers la déflation?

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=73868

NATIXIS a écrit :

La zone euro semble bien rentrer en déflation : les taux d’intérêt nominaux ne peuvent pas suivre l’inflation à la baisse, et les taux d’intérêt réels deviennent anormalement élevés, ce qui déprime la demande intérieure et rend insolvables les emprunteurs publics et privés. Si cette situation persiste, quels actifs de la zone euro doivent privilégier les investisseurs ?
• ceux des pays qui ne sont pas en déflation, Allemagne en particulier ;
• un niveau anormalement élevé des taux d’intérêt réels déprime normalement la valorisation des actions et de l’immobilier, actifs qu’il faudrait donc éviter (comme on l’a vu au Japon jusqu’aux Abenomics) ;
• les taux d’intérêt réels à long terme sur les pays de la périphérie paraissent attrayants, mais ils font peser un risque sur la solvabilité budgétaire de ces pays ;
• la déflation conduit à une dépression de la demande et à une croissance faible, ce qui est normalement défavorable aux dettes des entreprises et aux dettes bancaires avec la hausse des défauts des emprunteurs (croissance faible, taux d’intérêt réels élevés).
Il n’y a donc rien d’attrayant pour les investisseurs dans une déflation.

Hors ligne

 

#1034 21/01/2014 13h58 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

2014 vient à peine de commencer que Warren Buffet estime que nous avons une bulle sur le marché action US et que cette année nous aurons à nouveau une crise :

Comment Warren Buffet prévoit les crises économiques et pourquoi il y en aura une en 2014

Ce qui est une tres bonne nouvelle car cela permettra de se positioner sur des valeurs de qualité pour pas chere.

Hors ligne

 

#1035 21/01/2014 14h06 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   16 

L’article (si on peut l’appeler ainsi…) que vous pointez ne dit pas que "WB estime que nous avons une bulle sur le marché actions US".

Hors ligne

 

#1036 21/01/2014 14h44 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   128 

Alors là, il faut reconnaître que c’est un bel exemple de billevesées soi-disant cautionnées par le Maître, preuve en est qu’il ne faut attacher aucune importance à ce genre de prévisions, et que les gens qui ne sont pas crédibles sont encore les meilleurs pour se décrédibiliser eux-mêmes.

Puisqu’ils semblent aimer parler anglais, je leur propose une destination de choix :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/268_falkland_islands_topographic_map-fr.png

Hors ligne

 

#1037 21/01/2014 15h51 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   213 

Christian a écrit :

Cette remarque, que vous n’êtes pas le premier à formuler, m’interpelle à chaque fois un peu. La comparaison est-elle forcément pertinente ?
Il y a 15 ans, le CAC était à 4300 dans le contexte qui était le sien à l’époque, avec les perspectives qui existaient alors.

C’est plus un fait qu’une remarque, après chacun est libre de l’analyser comme il souhaite, mais c’est un fait.

Je trouve, dans l’absolu, tout comme vous, tout cela très cher au vu des perspectives, mais il n’y a rien à côté qui puisse justifier de sortir aujourd’hui. La FED nous garantit encore 2 ans de taux bas… Au revoir les obligations. Peut-être est-ce une promesse qu’ils ne tiendront pas, çà ne serait pas la première.

Au final, je ne dis pas que 2014 sera rose, loin de là, je dis juste qu’il n’y a rien d’autre. L’impression de billets a toujours favorisé la prise de risque, c’est même à çà qu’on la reconnait. Quand je vois la flambée biotech en ce moment, je me dis que les investisseurs commencent à prendre des paris de plus en plus risqués. Si la machine à imprimer les billets continue, ce sera de pire en pire.

Hors ligne

 

#1038 21/01/2014 16h01 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Banni
Réputation :   58 

lesondagier a écrit :

Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

Ca doit être l’effet de la morphine…

Hors ligne

 

#1039 21/01/2014 21h45 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   195 

raskolnikobimbo a écrit :

lesondagier a écrit :

Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

Ca doit être l’effet de la morphine…

Méfiez vous …   

Nous avons eu une petite correction la premiere quinzaine de Décembre…
J’étais occupé avec les options, des ventes de PUT car il n’ y avait pas grand chose d’autre a faire.

Depuis le début de l’année je me suis assis sur mon portefeuille, et je ne vois pas ou très peu d’opportunité me poussant a agir sur le marché en ce début d’année.

je ne suis pas motivé. Mais je m’efforce a rester attentif.

Dernière modification par Miguel (21/01/2014 21h46)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#1040 22/01/2014 11h07 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

Le Krach est à exclure, mais une correction ou une stagnation non.
Des signes avant coureur :
-  Un Dow jones au plu haut mais surtout un plus haut décorrélé de la réalité ( en s’attachant aux données purement éco des entreprises).
- L’année 2014 à été l’année du DOw jones. Cette année sera l’année du Nasdaq et du Russel. On peut déjà voir que les investisseurs en manque d’opportunitées sur le dow commence à se tourner vers les petites cotations en ce début d’année.

Hors ligne

 

#1041 22/01/2014 18h38 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

Interetss a écrit :

Le Krach est à exclure, mais une correction ou une stagnation non.
Des signes avant coureur :
-  Un Dow jones au plu haut mais surtout un plus haut décorrélé de la réalité ( en s’attachant aux données purement éco des entreprises).
- L’année 2014 à été l’année du DOw jones. Cette année sera l’année du Nasdaq et du Russel. On peut déjà voir que les investisseurs en manque d’opportunitées sur le dow commence à se tourner vers les petites cotations en ce début d’année.

Vous avez vraiment suivi la bourse en 2013? Car le Nasdaq a gagné près de 35% l’année dernière, bien plus le que le DJ. Donc je crois que c’était déjà son année en 2013.
Et pour le krach, c’est comme pour la hausse, personne ne peut rien prédire avec exactitude. Je trouve ça donc idiot de dire que cette prévision est à exclure.

Hors ligne

 

#1042 21/02/2014 00h45 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   128 

Derival a écrit :

Sinon il y a aussi un autre indicateur que j’aime bien, c’est le "spam index". Ca nécessite d’avoir une adresse e-mail très spammée à disposition. Entre 2005 et 2007, la plus grande quantité de spam que je recevais, c’était pour la vente ou le refinancement de crédits hypothécaires.

J’ai commencé à recevoir du spam (plusieurs e-mails rédigés de manière similaire) m’incitant à "investir dans une action" (j’aime bien la formulation) qui est susceptible de monter prochainement. Ce n’est pas présenté comme une opportunité de trading à court terme, mais plutôt comme une boîte qui va casser la baraque dans l’avenir (comme Xelleon).

Renseignements pris, la boîte en question existe bien, et cote actuellement… $0.2 (capitalisation de $32 M, 81000 titres échangés aujourd’hui).

Devinez quoi… C’est une société qui développe des applications pour téléphone mobile, censées être "très innovantes".

Tenons-nous la prochaine bulle ?

Si je me réfère à l’historique de la bulle des startup de 2000, un des éléments qui déclenche l’éclatement est la remontée des taux longs. Un autre élément est une augmentation de capital ratée de Global Crossing ($2.5 Md prévus, la moitié obtenue).

Ce sont donc des éléments analogues qui pourraient être intéressants à surveiller. Néanmoins il y a encore le temps, la bulle précédente a commencé en 1995, elle a donc duré presque 6 ans. Lors du krach, tous les indices ont baissé (pas que le NASDAQ), et donc des sociétés qui n’avaient rien à voir avec Internet ou les télécoms se sont retrouvées en vente à vil prix.

Les prochaines années pourraient être passionnantes.

Hors ligne

 

#1043 21/02/2014 08h37 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   73 

Derival a écrit :

Devinez quoi… C’est une société qui développe des applications pour téléphone mobile, censées être "très innovantes".
Tenons-nous la prochaine bulle ?

Hum je te dirais pourquoi pas ?

Vu que l’une des plus grosses capi du monde est pret à payer un prix délirant une boite de 55personnes.
Surtout qu’avec un peu de developpement un peu de marketing (si comme l’oreal tu paies certaines personnes en mal de notoriété pour appater les jeunes comme des pipoles de tele realité telecrochet) voire un peu de bons de reduc et d’offre d’emploi…

Hors ligne

 

#1044 21/02/2014 16h14 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Modérateur
Réputation :   1080 

Derival a écrit :

Si je me réfère à l’historique de la bulle des startup de 2000, un des éléments qui déclenche l’éclatement est la remontée des taux longs. Un autre élément est une augmentation de capital ratée de Global Crossing ($2.5 Md prévus, la moitié obtenue).

Hum, il ne faut pas confondre facteur de déclenchement (le microbe/virus) et conséquence (un des symptômes)… Sauf erreur de ma part, l’échec d’une telle AK n’était pas vraiment un "déclencheur", mais la conséquence du fait que le marché devenait conscient (il suffisait de faire des additions) des surcapacités à venir dans ce domaine, donc que l’allocation de cash frais vers ce domaine n’était (de loin) pas optimale (et encore moins quand les taux remontent).

Le cas que vous décrivez (reco par email pour l’action d’une boite qui cote $0.2, avec capitalisation de $32 M, et 81000 titres échangés/jour) ressemble beaucoup à une arnaque typique, qui existe aussi en l’absence de toute bulle.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#1045 22/02/2014 00h52 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

Magazine Investir, Avril 2000

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3551_inv.jpg

"Ce n’est pas parce que l’on fait voler des avions que l’attraction terrestre a disparu ! Le cours d’une action finira bien par refléter la capacité de la société à distribuer un dividende. Il ne peut en être autrement."

"j’animais un débat sur le thème : 2000-2010 : quels placements ? au grand dam du professionnel de l’immobilier présent à la tribune, presque toutes les questions portaient sur la Bourse !"

"L’optimisation passe par la diversification. Des actifs eux-mêmes et des modes de détention des actifs"

Dernière modification par astralpfr (22/02/2014 01h15)

Hors ligne

 

#1046 28/03/2014 22h07 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

(je mets ce post dans ce topic, faute d’une meilleure idée)

Un document intéressant sur le crédit, que ne pourrait renier, il me semble, Ray Dalio lui-même :

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=75821

The countries where credit growth was strong also had rapid GDP
growth This means that the halt to credit will have a very negative impact on growth

On ne peut dire les choses plus simplement!

Hors ligne

 

#1047 09/04/2014 22h33 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

J’aimerais avoir vos avis sur ces analyses assez négatives :

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=76101

Le recul de l’inflation, de la croissance de la masse monétaire et du crédit, l’écart croissant entre les taux d’intérêt réels à long terme et la croissance en volume, ont augmenté les craintes quant au risque que la zone euro entre en déflation.
Très bizarrement, ceci a conduit dans la période récente à une hausse des marchés financiers de la zone euro : baisse des taux d’intérêt sur les dettes périphériques de la zone euro, hausse des cours boursiers, baisse des spreads de crédit.
Les marchés financiers sont tellement liés à la liquidité que de mauvaises nouvelles (le risque de déflation dans la zone euro) conduisent à une hausse des marchés financiers puisque ces mauvaises nouvelles conduisent à l’anticipation que la BCE devra passer au Quantitative Easing. La liquidité domine les fondamentaux, ce qui est bien inquiétant.

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=76125

Depuis le début de la crise, en 2008-2009, la liquidité, de plus en plus abondante, s’est déplacée :
-    dès 2009 vers les actifs financiers des pays émergents ; -    depuis l’été 2012 vers le crédit (obligations des entreprises) et les dettes
périphériques de la zone euro ; -    au printemps 2013, elle sort des pays émergents et se déplace plus
massivement vers le crédit, les dettes périphériques de la zone euro, l’immobilier ;
Que va-t-il se passer maintenant ?
-    la liquidité va-t-elle continuer à s’investir dans les mêmes classes d’actifs qu’aujourd’hui ? Ceci conduirait à une surévaluation croissante des prix de ces actifs ;
- les investisseurs vont-ils réaliser que le crédit (les obligations des entreprises), les dettes périphériques de la zone euro, peut-être rapidement l’immobilier, ont des prix anormalement élevés, que les émergents présentent des risques importants ? Ils se reporteront alors sur des actifs moins chers, en particulier sur les actions, ce qui conduirait rapidement à une surévaluation des actions compte tenu de l’abondance de liquidité ; ce scénario est assez probable ;
-    que se passerait-il alors plus tard, lorsque les actions seront à leur tour surévaluées? Recommence-t-on un nouveau cycle avec les mêmes classes d’actifs ?

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=76102

L’abondance de la liquidité à investir et le maintien durable de taux d’intérêt sans risque faibles conduisent les investisseurs à acheter des quantités importantes de tous les actifs risqués : -    ils reviennent progressivement vers les actifs des émergents après la
crise de 2013 ; -    ils achètent des obligations d’entreprise, des dettes périphériques de la
zone euro, même à des niveaux de valorisation déjà excessifs ; -    ils deviennent maintenant aussi assez fortement acheteurs d’actions.
On voit donc où nous mène cette dynamique : vers une situation où tous les actifs risqués (émergents, crédits, périphériques de la zone euro, actions) sont devenus trop chers.
Que se passe-t-il alors ? On peut craindre une panique généralisée des investisseurs qui vendent tous les actifs et reviennent brutalement vers le cash et les dettes sans risque.

Hors ligne

 

#1048 10/04/2014 00h04 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Modérateur
Réputation :   1080 

Vous n’avez pas trouvé pas mal d’incohérences (et de contradictions) dans ces 3 prétendues analyses ?

Je vous suggère de revenir aux concepts simples (par exemple en lisant la très claire BD signalée par IH ECONOMIX) et de prendre un peu de distance vis à vis de l’écume des papiers publiés par les "experts bureaux de recherche économique de Natixis".


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#1049 10/04/2014 03h41 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   213 

Ce que l’on sait: les marchés sont un peu cher, les obligations ne rapportent rien, l’immobilier est aussi cher, et du cash sur un compte en banque n’est pas aussi sur que çà. L’or est toujours un refuge, mais un refuge ça n’est pas la maison où vous allez vivre tous les jours. Tout çà comme toujours par la dette qui alimente la création monétaire.

A un moment, cet argent créé devra disparaitre, soit par de l’inflation, soit par de la destruction de monnaie, le fameux krach. Donc forcément manger vos économies d’une manière ou d’une autre, et c’est bien normal, puisque vos économies ont été créées à partir de cette monnaie que l’on a ramené du futur (a.k.a. la dette). Et de votre sueur, je sais, mais figurez-vous que votre sueur a été achetée à crédit (suivant le théorème de Travis MERLE TRAVIS - Sixteen Tons - YouTube)

Donc pour moi, résumé de la situation:
* Obligations: plumage obligatoire
* Actions, immobilier, cash: plumage probable
* Or: je n’en sais rien

Après vous pouvez monter toute l’usine à gaz et le vocabulaire intimidant que vous voulez pour pondre des analyses toutes les semaines, la situation sera la même.

Hors ligne

 

#1050 10/04/2014 07h02 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   285 

Oui mais à mon sens, un actif n’a pas de valeur en soi, mais que par rapport à un autre, donc tout ne peut être surévalué.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech