Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 339
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 132
Nombre de votants : 676

#926 26/05/2013 07h43 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   61 

placementapapa31 a écrit :

Range19 a écrit :

Leur inquiétude sur les retraites mériterait un long post dont je préfère vous dispenser

Non au contraire parlez-en! (moi aussi j’en ai cotoyé pendant 15 ans)

Je suis surpris personnellement de l’attitude (et surtout chez les jf il me semble) vis à vis de l’immobilier locatif, considéré comme une solution "évidente" pour sa retraite. L’avez-vous remarqué aussi?

Range19 a écrit :

par contre, bien trop pépères.

Mmmm… pas tous. Je ressens aussi chez certains de l’ambition, du désir, de la lucidité aussi - je veux dire ils ne feront pas de cadeaux (d’après mes observations, mais forcément biaisées comme il se doit).

S’agissant de la retraite, l’immobilier semble une solution évidente pour tellement de gens que je réoriente une partie de mon patrimoine vers d’autres actifs…

Oui, il y  a des jeunes ambitieux et lucides, on retrouve d’ailleurs chez eux tous les profils psychologiques qui ont toujours existé mais une part grandissante et certainement majoritaire reste immature et totalement passive voire blasée, le tout parsemé d’un soupçon d’agitation avec ce qui serait une vie sociale moderne agitée par Facebook et les sms…

Sur les retraites… Non, ça, pour le coup, ça me désespère. Franchement, à part quelques leaders médiatisés, la plupart n’a vraiment rien compris à la problématique… Ils n’ont d’ailleurs quasiment aucune culture sociale et économique à l’image de la majorité de la population.

Hors ligne

 

#927 26/05/2013 12h27 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   16 

placementapapa31 a écrit :

kikinou a écrit :

le progrès (des futilités techno comme internet, l’avion

Par contre, je crois que c’est une erreur majeure de considérer internet et l’avion low-cost comme une futilité.

J’ai peut être exagéré : j’aurais du relativiser et non être absolu. Il m’est assez facile de vous convaincre que je suis passioné par les inventions et les innovations technologiques en vous disant que je suis inventeur de 16 brevets, et d’autres bricoles du même genre. Mais, et c’est ce que j’essayais de dire, les inventions et innovations techno me semblent plutôt futiles dans la vie par rapport aux progrès sociaux-économiques, notamment en situation de dépression et de déflation.
Je pense avoir dépassé les limites des bornes du hors sujet. Pardon.

Hors ligne

 

#928 26/05/2013 18h45 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

j’ai écouté cet après-midi sur BFM business une rediffusion de l’émission "les experts" de N.Doze. L’un des participants, Jean-Pierre Petit, analyste aux cahiers verts de l’économie, est passionnant à écouter. Sa vision sur les bulles récurrentes qui apparaissent régulièrement depuis 25 ans est particulière, il estime qu’il ne s’agit pas vraiment d’anomalies, mais de phénomènes auto-régulateurs qui tendent à remplacer l’inflation dans ce rôle de régulation.

Hors ligne

 

#929 29/05/2013 18h10 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

Dans une économie, il y a l’industrie, les services et le capital

C’est une erreur de classer une entreprise dans un secteur précis car toutes ont une part d’industrie et de service, le progrès économique ne résulte que de l’augmentation de la part d’industrie, au détriment de la part service, pour faire simple, du remplacement de l’homme par la machine ou l’augmentation de la richesse produite par chaque individu.

Le calcul est simple, chaque entreprise a son ratio ; valeur ajoutée/masse salariale

Au siècle dernier, l’évolution a été spectaculaire dans l’agriculture et le transport grâce au pétrole (qui est une énergie extrêmement bon marché), par la mécanisation de tâches humaines ou animales.

Aujourd’hui, l’évolution est spectaculaire dans le secteur bancaire (les automates ont remplacés les guichets, banque en ligne…) grâce au numérique car nous sommes entrés dans un siècle "’numérique", nous verrons l’école sans prof.

Comme au siècle dernier, l’évolution de la société n’est pas facile.

Nous vivons simplement une très grande transformation.

Hors ligne

 

#930 29/05/2013 19h46 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Range19 a écrit :

l’immobilier semble une solution évidente pour tellement de gens

Oui, à moi aussi c’est ce qui me fait tiquer.

Range19 a écrit :

une part grandissante et certainement majoritaire reste immature et totalement passive voire blasée,

Si vous avez raison (je me fais l’avocat du diable), n’est-ce pas un facteur de stabilité?

Hors ligne

 

#931 02/06/2013 21h02 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

christian a écrit :

j’ai écouté cet après-midi sur BFM business une rediffusion de l’émission "les experts" de N.Doze. L’un des participants, Jean-Pierre Petit, analyste aux cahiers verts de l’économie, est passionnant à écouter. Sa vision sur les bulles récurrentes qui apparaissent régulièrement depuis 25 ans est particulière, il estime qu’il ne s’agit pas vraiment d’anomalies, mais de phénomènes auto-régulateurs qui tendent à remplacer l’inflation dans ce rôle de régulation.

Vous êtes sûr du jour, il ne semble pas y avoir eu d’émission le 26.

Emissions - BFMTV Economie

J’aimerais bien écouter ça.

Hors ligne

 

#932 03/06/2013 00h04 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   16 

MarsAres a écrit :

Dans une économie, il y a l’industrie, les services et le capital

C’est une erreur de classer une entreprise dans un secteur précis car toutes ont une part d’industrie et de service, le progrès économique ne résulte que de l’augmentation de la part d’industrie, au détriment de la part service, pour faire simple, du remplacement de l’homme par la machine ou l’augmentation de la richesse produite par chaque individu.

Le calcul est simple, chaque entreprise a son ratio ; valeur ajoutée/masse salariale
Nous vivons simplement une très grande transformation.

Je lisais à peu près ça dans un livre de T. Breton ou de B. Esambert, qui énonçait cette idée simple que la croissance (ce que vous désignez probablement par progrès écon.) n’est que l’aggrégation de tous les gains de productivités dans l’ensemble de l’économie. Avec vos exemples, c’est assez intuitif.

Ceci dit, quand je considère maintenant les gains de productivité dans les secteurs, l’industrie a eu des gains de productivité fantastiques quand ceux des services n’ont pas prouvé qu’ils étaient vraiment significatifs. Sans chercher à stigmatiser des professions, j’ai l’impression de le comprendre en remarquant que les médecins, profs, coiffeurs ne produisent pas plus, même si la qualité à certainement un peu augmenté. Ils produisent toujours autant de RDV de 15 min, d’heure de cours, et de coupes de cheveux. Ca c’est mon interprétation à deux centimes. Sinon, voilà les chiffres qui m’ont convaincu que les services ne sauveront probablement pas notre économie :

Evolution d’indicateurs de l’écon. Fr. entre 1950 et 2011
par habitant actif
(O. Berruyer d’après insee, les faits sont tétus, p. 68)

Secteur                         | Valeur ajoutée | Productivité | Quantité de travail | Emploi | Durée de travail
Agriculture                    |  +130 %         |+3100 %   |  -93%                    |-90%   | -27%
Industrie                       |  +370 %         |+1300 %   |  -67%                   |-56%   | -24%
Construction                  |  +170 %         |   +220 %   |  -16%                   | +14%   | -27%
Services marchands       |  +530 %         |   +430 %   |  +18%                  | +73%   | -31%
Services non marchands |  +180 %         |   +120 %   |  +28%                  | +68%   | -24%
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
TOTAL des branches       |  +180 %         |   +120 %   |  +28%                   | -68%   | -24%

Après, je ne maitrise pas vraiment le sujet, j’interprète les données au doigt mouillé, et serais heureux de lire vos critiques.

Dernière modification par kikinou (03/06/2013 00h00)

Hors ligne

 

#933 04/06/2013 21h53 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   30 

Petite analyse perso de ce qui se passe en ce moment sur les bourses…(vous me dites si j’ai bon…ou tout faux!)

J’ai l’impression que plus les nouvelles sont mauvaises, plus le secteur financier se dit que les banques centrales vont continuer à faire du QE et donc injecter des liquidités gratuites, et donc plus la bourse monte!! Donc en gros, plus ça va mal, plus les cours montent…

Donc, si vous me suivez bien, quand l’économie ira (un peu) mieux, ça devrait faire mal niveau bourse…j’ai tout bon?
Alors là vraiment, je trouve que le secteur financier ne tourne vraiment pas rond…


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#934 04/06/2013 21h54 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

kikinou a écrit :

les services ne sauveront probablement pas notre économie

Ca dépend si ce sont, comme on dit, des "services abrités"… smile

Caskman a écrit :

les nouvelles sont mauvaises

Vraiment?

Dernière modification par placementapapa31 (04/06/2013 21h51)

Hors ligne

 

#935 04/06/2013 22h12 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   31 

Caskman a écrit :

Petite analyse perso de ce qui se passe en ce moment sur les bourses…(vous me dites si j’ai bon…ou tout faux!)

J’ai l’impression que plus les nouvelles sont mauvaises, plus le secteur financier se dit que les banques centrales vont continuer à faire du QE et donc injecter des liquidités gratuites, et donc plus la bourse monte!! Donc en gros, plus ça va mal, plus les cours montent…

Donc, si vous me suivez bien, quand l’économie ira (un peu) mieux, ça devrait faire mal niveau bourse…j’ai tout bon?
Alors là vraiment, je trouve que le secteur financier ne tourne vraiment pas rond…

En fait, vous avez partiellement raison, mais c’est à mon avis pas aussi catégorique que cela. Effectivement les bourses montent actuellement (notamment aux US) sur "mauvaise" nouvelle, tout simplement parce que les financiers veulent éviter une reprise trop rapide de l’économie qui mettrait fin prématurément au QE3. Comme un drogué qui cherche sa dose, les financiers souhaitent continuer à profiter le plus longtemps possible des effets de ce QE (argent pas cher!). Il est également vrai que l’arrêt de ce programme (lorsque la reprise se fera sentir de façon significative) entraînera vraisemblablement une chute du marché, mais à mon sens très ponctuelle et peu durable. En effet, à ce moment la, l’économie réelle devrait rapidement reprendre ses droits sur l’évolution des marchés et il n’y aura pas fondamentalement beaucoup de raison de rester "bear" durablement. En revanche, c’est bien à ce moment la qu’il y aura surement une belle fenêtre de tir pour tous les snipers "value" dont regorge ce forum wink

(seul nuage à l’horizon, espérons que l’arrêt du QE ne sera pas instantané mais graduel, afin d’éviter tout risque d’éclatement d’une quelconque bulle (obligataire, marché US, etc) formée dans un coin d’ici la …)

Hors ligne

 

#936 04/06/2013 22h38 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Xan a écrit :

espérons que l’arrêt du QE ne sera pas instantané

On a vraiment peine à croire que la FED risque un arrêt instantané! (enfin, IMHO)

Dernière modification par placementapapa31 (04/06/2013 23h58)

Hors ligne

 

#937 05/06/2013 00h09 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   554 

Graham a écrit :

Le marché a ses raisons que la raison ne peut comprendre.

Difficile de prévoir ce qu’il va faire : si quelqu’un avait une formule miracle, il n’y aurait pas autant de prévisionnistes avec des prévisions différentes.
Plus on essaie de le faire, plus on risque de sombrer dans la folie. c’est un jeu dangereux à mon humble avis.

Hors ligne

 

#938 05/06/2013 11h19 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   104 

L’arrêt des QE entraîneront une hausse des taux d’intérêts de 0.5%, cela n’entraînera donc pas d’éclatement de la bulle obligataire, la sortie de la crise est lente, pour les emprunts en dollars évité les maturité supérieur à un an ou deux.
Le dollar devrait également continué à monté par rapport à l’euro et la plupart des autres devises, mais la parité euro/dollars n’est pas encore pour demain.

Hors ligne

 

#939 05/06/2013 13h44 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   30 

pvbe a écrit :

Le dollar devrait également continué à monté par rapport à l’euro et la plupart des autres devises, mais la parité euro/dollars n’est pas encore pour demain.

Franchement depuis 8 mois, ce n’est pas ce que l’on voit…le dollar est stable, voire baisse légèrement…
J’ai l’impression que depuis que les US n’importent plus autant de pétrole et de gaz, leur intérêt est plutôt dans une monnaie faible, ça favorise la compétitivité de leur économie et donc la reprise.


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#940 06/06/2013 11h28 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Administrateur
Réputation :   1307 

Les investisseurs particuliers US reviennent depuis 2009 sur les marchés actions :
http://pragcap.com/wp-content/uploads/2013/06/aaii.png

On pourra douter de l’opportunité du timing…

Hors ligne

 

#941 06/06/2013 13h17 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Modérateur
Réputation :   1078 

Quelle partie des "creux" de 2008-2009 (et de 2002-2003) du % d’allocation en actions est à mettre sur la baisse des cours à ce moment ?

Par ailleurs, est-ce que ce sont les investisseurs qui sont peu avisés pour s’investir plus en cash quand les marchés sont au plus bas, ou est-ce parce que pas mal d’investisseurs choisissent d’avoir beaucoup de cash à un moment donné que le marché est au plus bas à ce moment ?

Dernière modification par GoodbyLenine (06/06/2013 13h20)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#942 06/06/2013 18h07 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   118 

Je ne sais pas de quels investisseurs particuliers on parle.
Mais une moyenne de 70% alloué sur les actions pour des particuliers lambda (fussent-ils américains plutôt que français), ça me semble louche…

La réponse est peut-e^tre dans la signification du sigle "AAll" du graphique que je ne connais pas !?

Hors ligne

 

#943 06/06/2013 18h39 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   16 

Association Américaine des Investisseurs Indépendants.
Ce sont donc surement des personnes avec un profil plus "Investisseur" que l’américain moyen. Ce qui pourrait expliquer la pondération forte en actions.

Dernière modification par MartinT (06/06/2013 18h47)

Hors ligne

 

#944 06/06/2013 18h55 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   554 

American Association of Individual Investors.

Il s’agit tout de même de gens habitués à investir, pas de personnes "prises dans la rue".

EDIT : désolé pour le doublon, réponse simultanée avec Martin

Dernière modification par sergio8000 (06/06/2013 18h55)

Hors ligne

 

#945 06/06/2013 20h58 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   17 

La baisse de part des actions en 08/09 n’est elle pas causée par la baisse des cours.

J’ai un billet de 50 $ et une action machin qui vaut 50$. (50%cash, 50% actions)
L’action machin s’effondre à 10$, sans rien faire, mon allocation est passée à 50/60 = 83% cash et 16% actions. Je suis devenu "prudent", "timoré" à l’insu de mon plein gré -)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#946 07/06/2013 09h47 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   554 

En partie sans doute, comme la hausse de la part action peut être en partie provoquée par la hausse des cours. En fait, ça dépend si l’échantillon fait ou non de "l’allocation en classe d’actifs" en s’imposant des bornes ou non (personnellement, je ne le fais pas, mais je sais que beaucoup le font). Je ne pense pas qu’on puisse deviner cela en regardant le graphe ni les données.

D’ailleurs, il me semble aussi adéquat de prendre en compte que, vu les taux des obligations US VS le rendement sur bénéfices ou même dividendes, il est plus "naturel" d’être surpondéré en actions aujourd’hui, alors que c’était beaucoup moins naturel fin 90 / début 2000. Les rendements obligataires étaient réellement attractifs vis à vis de pas mal de rendements sur bénéfices à l’époque (alors sur dividendes, n’en parlons pas).

Enfin bref, les prévisions me semblent vraiment difficiles à faire aujourd’hui, car un bon blue chip à 20 fois les bénéfices paraît pas cher par rapport aux obligations, et cela depuis quelques années déjà. La situation sur une durée aussi longue est unique, allez savoir combien de temps ça va continuer… Je pense qu’envisager ce qui ne s’est encore jamais produit est une bonne chose pour un investisseur. On va vraiment vers l’inconnu à mon humble avis. Mais bon, perso, je m’en tiendrais à mes principes d’investissement malgré mon incapacité à prévoir l’avenir.

Hors ligne

 

#947 07/06/2013 10h41 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,

On ne peut qu’être d’accord avec le constat de Sergio sur les rendements obligataires extrêment faible, et je ne pense pas que cela va changer bientôt. Tant que la réglementation prudentielle pour les assurances et les banques les incitera à investir en obligation plutôt qu’en action pour "plus de sécurité", cela perdurera. ou comment faire une bulle en partant d’un bon sentiment.

De plus, je pense que la règle d’évaluation des actifs en valeur de marché des assureurs et sa réevaluation tous les ans rend toute baisse marquée potentiellement incontrolable, l’assureur subissant une baisse de ses actifs doit alors vendre une partie de ses actifs pour respecter les règles prudentielles entrainant une baisse potentielle des actifs d’un concurrent.

Hors ligne

 

#948 08/06/2013 17h32 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

kikinou a écrit :

Ceci dit, quand je considère maintenant les gains de productivité dans les secteurs, l’industrie a eu des gains de productivité fantastiques quand ceux des services n’ont pas prouvé qu’ils étaient vraiment significatifs. Sans chercher à stigmatiser des professions, j’ai l’impression de le comprendre en remarquant que les médecins, profs, coiffeurs ne produisent pas plus, même si la qualité à certainement un peu augmenté. Ils produisent toujours autant de RDV de 15 min, d’heure de cours, et de coupes de cheveux. Ca c’est mon interprétation à deux centimes. Sinon, voilà les chiffres qui m’ont convaincu que les services ne sauveront probablement pas notre économie :

Evolution d’indicateurs de l’écon. Fr. entre 1950 et 2011
par habitant actif
(O. Berruyer d’après insee, les faits sont tétus, p. 68)

Secteur                         | Valeur ajoutée | Productivité | Quantité de travail | Emploi | Durée de travail
Agriculture                    |  +130 %         |+3100 %   |  -93%                    |-90%   | -27%
Industrie                       |  +370 %         |+1300 %   |  -67%                   |-56%   | -24%
Construction                  |  +170 %         |   +220 %   |  -16%                   | +14%   | -27%
Services marchands       |  +530 %         |   +430 %   |  +18%                  | +73%   | -31%
Services non marchands |  +180 %         |   +120 %   |  +28%                  | +68%   | -24%
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
TOTAL des branches       |  +180 %         |   +120 %   |  +28%                   | -68%   | -24%

Après, je ne maitrise pas vraiment le sujet, j’interprète les données au doigt mouillé, et serais heureux de lire vos critiques.

En effet, on peut remarquer que les problèmes de déficits français proviennent principalement des difficultés de certains secteurs (santé, retraite) liés au vieillissement de la population, de se réformer grâce à la robotique, dans ces domaines, les Japonais sont à la pointe (consultation via internet, auto-contrôle de santé, appartements adaptés, lit pour incontinents…etc., etc.) quand en France les conseils généraux votent des budgets "entretient du jardin" pour les personnes âgées !

Je ne vois pas le service à la personne comme un gisement d’emplois, même s’il est souvent nécessaire.

De même pour les emplois de l’Éducation nationale, qui fonctionne encore avec les méthodes du siècle dernier.

La distribution de carburant fait bien partie du secteur des services, mais où sont les pompistes, qui après avoir fait le plein, contrôlaient les niveaux et pression des pneus ?

Pour le progrès, le temps, c’est de l’argent.

Je pense qu’il faut bien comprendre les mécanismes essentiels au progrès (travailler moins et gagner plus) pour investir judicieusement en bourse, trouver les bons secteurs, les meilleures entreprises (avec un "pricing power"), au pire, l’entreprise qui, dans un secteur concurrentiel, se démarque des autres (il y a une différence entre Wolkswagen et Peugeot, et cette différence était visible il y a 15 ans)

Hors ligne

 

#949 08/06/2013 17h53 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

yihk a écrit :

La baisse de part des actions en 08/09 n’est elle pas causée par la baisse des cours.

J’ai un billet de 50 $ et une action machin qui vaut 50$. (50%cash, 50% actions)
L’action machin s’effondre à 10$, sans rien faire, mon allocation est passée à 50/60 = 83% cash et 16% actions. Je suis devenu "prudent", "timoré" à l’insu de mon plein gré -)

Une petite correction, l’allocation est passée à 50$/40$ soit 55.56% cash et 44.44% action.

Mais le raisonement est juste, si l’action se retrouve à zéro suite à la faillite de l’entreprise, on se retrouve 100% cash, par contre c’est impossible de se retrouver 100% action, cash is king.

Même si en Avril 2003 (Lancement de l’Itunes Music Store), on a choisi d’investir l’argent du dernier iMac dans des actions apple.

Hors ligne

 

#950 09/06/2013 00h59 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

MarsAres a écrit :

les problèmes de déficits français proviennent principalement des difficultés de certains secteurs (santé, retraite) liés au vieillissement de la population

Pourtant on répète toujours que la France a une démographie dynamique et donc va moins connaître les effets négatifs du vieillissement que nombre d’autres pays (Europe, Japon).

MarsAres a écrit :

il y a une différence entre Wolkswagen et Peugeot, et cette différence était visible il y a 15 ans)

Selon vous que pouvait-on voir déjà il y a 15 ans? (aspects stratégiques, financiers, organisationnels, marketing?…)

Dernière modification par placementapapa31 (09/06/2013 01h05)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech