Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 339
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 132
Nombre de votants : 676

#551 19/12/2011 08h30 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Hors ligne

 

#552 19/12/2011 13h57 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   38 

Un peu de lecture que j’ai trouvé pertinente. L’Allemagne (se les) paiera !

DAVID BAVEREZ a écrit :

L’Allemagne (se les) paiera !
On ne peut exclure que les actions européennes retrouvent leur plancher historique du milieu des années 1970, en cas de défaillance aggravée du secteur financier. Soit une chute de 25%.
Au delà des énièmes sommets européens de la dernière chance, au delà des discours du président de la BCE disant tout et son contraire en l’espace d’une semaine, une seule certitude émerge en Europe en cette fin d’année : « il n’ y a pas d’alternative à l’austérité », tel que l’avait annoncé le ministre allemand des Finances Schaüble dans son article du "Financial Times" il y a deux mois.

L’Allemagne a donc fait le choix de la récession en 2012 pour l’Europe, à un moment où la Chine prévient que l’assouplissement limité de sa politique ne sera en rien comparable au plan de relance de 2009, où l’Asie du sud-est affronte le retrait de 500 milliards d’euros de financement bancaire européen, et où les Etats-Unis ont dû rabaisser leur taux d’épargne au niveau dangereux de 3,5% pour augmenter la détention d’armes par les ménages de 40% à 50% en seulement un an…

On comprend dès lors mieux pourquoi la Fed américaine a décidé de relancer un “stress test” de ses banques sur la base d’un recul drastique du PNB de 5 à 6% en Europe comme aux Etats Unis. Le refus allemand de la monétisation de la dette italienne et espagnole, couplé à l’absence de la nécessaire recapitalisation massive des banques européennes au G20 de Cannes, annonce la faillite virtuelle du secteur financier européen, essayant désespérément de trouver son salut dans le remplissage accéléré de la flotte grandissante des camions poubelle de la BCE. Commerzbank et Groupama s’apprêtent donc à voir leur club d’“institutions zombie” s’’élargir rapidement dans les mois à venir, avec comme prochain candidat probable l’italien “Uni-Debito” en recherche au mois de janvier de 7,5 milliards de nouveaux euros destinés à éponger prêts non performants napolitains et siciliens relevés à la sauce goulash de prêts hypothécaires hongrois en francs suisses !

L’engagement de la France la semaine dernière au sommet européen de ramener son déficit structurel à 0,5% du PNB contre près de 5% actuellement, impliquerait un effort d’économies de l’ordre de 100 milliards d’euros, similaire à l"expérience actuelle italienne, soit une ponction de plus d’un mois de salaire médian par foyer (1.500 euros) pendant trois ans… A moins que Monsieur Hollande ne soit effectivement sérieux lorsqu’il décrit toutes ses mesures susceptibles de générer un crack obligataire et un contrôle des changes en l’espace de seulement quelques semaines après son élection.

Le choix de la récession devrait donc déboucher sur une forte détérioration des ratios de dette/PNB pour les principaux pays européens, la révision à la baisse de toutes les notations souveraines, et, in fine, l’explosion à la hausse des taux européens, telle que subodore par le président de la Bundesbank il y a quinze jours, rappelant que le taux de 7% était historiquement bas pour un pays comme l’Italie !

La tentation semble alors grande à première vue de souligner l’analphabétisme financier de la Chancelière Merkel et les conséquences alarmantes de son obstination à “se payer” ses voisins européens, rappelant étrangement l’attitude suicidaire de la France des années 1930 et son “l’Allemagne paiera”…

Et pourtant, qui d’entre nous accepterait de financer sans limite son voisin qui laisse déjà paraître quasi ouvertement ses intentions de ne pas respecter son contrat ? A ce stade, la France n a en effet toujours pas annoncé un plan crédible de réduction de son train de vie excessif, quand elle compte pourtant 90 agents publics pour 1.000 habitants contre 50 en Allemagne ( !), et que les journalistes de “Capital” identifient ce mois-ci en seulement dix pages 80 milliards d’économies immédiates possibles de gaspillage public… Lequel, apparemment, reste invisible à des députés dont "Les Echos" nous rappellent qu’ils ont 60 ans d’âge moyen à un moment où émerge un Nouveau Monde ne de ruptures ! Autant d’éléments qui incitent en fait à ne pas se lamenter de l’abandon de souveraineté à venir, prix à payer de l’incapacité de notre classe politique à reformer notre modèle social.

Le dangereux choix allemand, fidèle à son attachement européen, peut alors se comprendre, retardant la monétisation de la dette espagnole et italienne jusqu’à la dernière minute, seule stratégie forçant les ajustements nécessaires ; il laisse cependant entre temps encore un fort potentiel de baisse des marchés actions, que le stratège européen de Goldman Sachs estimait récemment dans "Les Echos" à 20% au premier trimestre 2012, ce qui ramènerait l’Europe à près d’1x la valeur nette comptable, proche du niveau plancher de mars 2009, mais encore 25% au dessus du plancher historique du milieu des années 1970, que l’on ne saurait exclure, en cas de défaillance aggravée du secteur financier.

Les mois à venir seront de toute manière à mon sens moins déterminés par une approche rationnelle de valorisation, tel qu’illustré par l’abandon récent de Bill Miller de Legg Mason, l’un des investisseurs “value” les plus talentueux des trente dernières années, décapité récemment par notre monde en “deleveraging”. Plus significative risque d’être la découverte d’un stress progressif de liquidités, en contradiction avec le consensus actuel tirant son confort des seuls bilans sains des larges sociétés industrielles…. d’où la nécessité, en cette période de Noël, de se concentrer avant tout sur les actifs et bienfaits liquidés !

Comme toute période, 2012 offrira son lot inattendu d’opportunités, qui risquent cependant de réclamer une bonne dose d’originalité et de souplesse. En témoigne ce commentaire de Jim Rogers, gourou des matières premières, qui confiait récemment à un de mes amis de Hong Kong vouloir se concentrer en 2012 sur seulement deux pays : la Birmanie et la Corée du Nord, seules régions non corellées au reste du monde !

Bon (et liquide) Noël à tous !
DAVID BAVEREZ

Hors ligne

 

#553 20/12/2011 12h07 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Administrateur
Réputation :   1307 

InvestisseurHeureux a écrit :

Inside Jobs
Charles Ferguson - 2010

Ce film documentaire retrace les mécanisme de la crise 2008-. Il montre bien les causes profondes de la crise :
- Fossoiement du Glass-Steagall Act
- Enormes conflits d’intérêts et collusions entre l’élite bancaire, politique, agence de notation et universitaire
- Rémunérations uniquement à la performance et non sur le couple rentabilité/risque qui incitent les employés des banques d’affaires à prendre des riques
- Titrisation à outrance des dettes

Une belle infographie, qui montre que dès la constitution de l’équipe d’Obama, il était prévu qu’il n’y aurait aucune réforme, contrairement à ses discours engagés :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_crony-cap.jpg
Source : US/UK : la part belle au « crony » capitalisme… – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Hors ligne

 

#554 20/12/2011 19h35 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   113 

Très belle journée pour le CAC, j’ai repris une louchette de VIE à 8.00 et ai beaucoup hésité à faire de même sur BNP et BULL pour soigner mon PRU. Peut-être aurais-je dû me décider juste après l’open.

En tout cas ça donne un peu de baume au coeur, même s’il s’agit fort probablement d’un répit provisoire.


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#555 22/12/2011 00h05 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Je reprends cette discussion qui me paraît nous amener vers le coeur de l’architecture monétaire européenne.

InvestisseurHeureux a écrit :

placementapapa31 a écrit :

Est-ce qu’on peut donc dire que l’existence de "preneurs de risque" peut être un facteur de stabilisation?…

Oui, surtout quand ces "preneurs de risque" se financent à la BCE à 1% et sont "contraints" de détenir des dettes d’Etat d’après Bâle III. :-)

lector a écrit :

bien vu, ca m’a toujours amuse de voir certains "economistes" crier au scandale en voyant le leverage de certaines banques, quand ce leverage consiste a faire exactement ce que vous dites en pretant a l’allemagne smile Personnellement je voudrais bien de ce levier..

Ceci dit ce faisant les banques se sont substituees a ce qui revenait traditionnellement aux assureurs..

IH, que voulez-vous dire exactement? Je crois savoir que les ratios prudentiels de Bâle (II ou III je sais plus…) ont pour effet d’inciter (ou d’obliger?) les banques et assurances à détenir de la dette d’atat, en n’exigeant pas un taux de couverture aussi important que pour d’autres investissements "plus risqués" (ex obligations d’entreprise). Il me semble que prêter aux banques via la BCE pour que ces dernières achètent de la dette publique est un moyen indirect de faire de la "monétisation", non? (contourner les traités)

Lector, je ne visualise pas très bien ce que vous dites, pourriez-vous l’expliquer autrement?

Dernière modification par placementapapa31 (22/12/2011 00h05)

Hors ligne

 

#556 22/12/2011 04h30 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   44 

bonjour de Doha,
je voulais dire que l’activite de dette souveraine d’une banque est plutot sympa : vous empruntez pas cher et vous repretez au meme (ah non pardon, gouvernements et bce sont independants) en empochant un spread confortable. Comme vous le signalez, cette activite extremement rentable a ete encouragee par Bale II, qui assigne une ponderation de risque nulle a la dette souveraine locale. On comprend donc pourquoi les banques affichent des leverages astronomiques : elles ont pris gout a ce business qui est de plus sans impact sur leurs ratios de risque. Elles sont largement incitees a placer leurs actifs les plus liquides sur la dette souveraine qui rapporte le plus. Le resultat est un leverage delirant, qui ne veut plus dire grand chose tel quel. C’etait l’objet de mon post. 
La ou ca commence a poser probleme, c’est lorsqu’on se met a parler de possible defaut souverain. Bale II a ete concu en considerant ce risque comme nul. Il en a resulte une homogeneite complete qui fait que si probleme il y a, il affectera toutes les banques d’un coup.
a+
lct

Hors ligne

 

#557 24/12/2011 17h15 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Il me semble que cet article poursuit notre discussion sur l’architecture monétaire européenne, et l’idée (IH, Lector) de "cadeau fait aux banques" ("cadeau intéressé") :

BCE: de quoi s’embourber dans un océan de liquidités

(extrait)

Les Echos a écrit :

A priori, il s’agit d’un cadeau direct aux banques assorti d’un cadeau indirect aux Etats.
Cadeau direct aux banques en ce que ces dernières peuvent se soulager d’une masse considérable d’actifs, dont la qualité sera fort peu vérifiée par la  BCE, contre des liquidités offrant des potentialités importantes. C’est ce qui vient de se passer concrètement pour les banques,  qui viennent d’acheter de la dette espagnole, à partir des fonds de la BCE, opération ayant rapportée 300 points de base.
Mais aussi cadeau indirect aux Etats, qui se trouvent en présence d’un système financier davantage acheteur, en raison de béquilles offertes par la BCE. De quoi financer la dette en espérant des taux acceptables.

(conclusion "bearish" , mais l’auteur est un bearish on le sait)

Les Echos a écrit :

Le « Sarko trade » n’est donc que la prolongation prévue de l’agonie du "bateau des passagers clandestins". On connait l’étape suivante : fin de l’indépendance de la BCE avec  financement direct des Etats,  et reconfiguration complète voire disparition de l’euro – zone. Affaire à suivre…

(commentaire amusant d’un lecteur…)

Pas d’accord.
Si les banques on pris cette liquidité, c’est qu’elles en ont besoin.
Si elles en ont besoin, c’est qu’il y a une demande des économies européennes, en particulier des entreprises.
A mon humble avis la malade qu’était l’Europe est en train de s’éveiller, il faut lui donner à manger car elle retrouve la forme !

(Ah bon, l’Europe retrouve la forme??? hahahahahaha!!! - réponse de Jean Claude Werrebrouck)

Sur le premier point on ne saurait contester.
Sur le second point, vous ne procédez pas à une analyse des causes et donc vous affirmez. Pour autant, l’observation purement empirique tend à questionner votre affirmation ( analyses diverses que vous pouvez trouver dans les Echos, déclarations du président de la BCE, observation attentive des bilans de banques centrales, rating des agences, deleveraging massif des banques, orientations générales des entreprises pour 2012 et termes d’embauches, d’investissements, d’évolution des stocks, etc.)
Merci de nous annoncer que le malade retrouve la forme.

C’est marrant comme, très proches des fameux "euro-dévots", on trouve toujours ces "dévots de l’optimisme obligatoire" (le pessimisme, c’est paaaaas bieeen, il faut la "positive attitude", même quand le Titanic coulait sûrement il y av ait des dévots du positif…)

Dernière modification par placementapapa31 (24/12/2011 17h30)

Hors ligne

 

#558 26/12/2011 15h34 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Un bon article de synthèse sur la crise de l’euro :

Eurozone crisis explained - BBC News

Regardez le joli Club Med :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1164_capturerrr.jpg

France-Espagne : même modèle de "croissance" basé sur l’innovation et les investissements d’avenir…

C’est quand même formidable : le discours médiatique à usage des gogos nous bassine à longueur d’année: "Ouiii heuuuu c’est un scandaleuuuu, la dette bancaire est devenue de la dette publique, c’est dégueulasseuuu". C’est bizarre, d’après ce graphique on dirait pas pourtant… On constate une explosion de la dette privée. Je me disais bien quand-même, quand au lieu de s’endetter sur 15 ans pour acheter un appart on s’endette sur 25 ou 30 et avec des mensualités plus fortes malgré ça, il faut bien que ça apparaisse quelque part : je suis ravi de le voir là. Mmmmm, ça va faire de la croissance, ça…

On comprend bien aussi d’où est venue l’inflation en France et en Espagne depuis 2000! Sauf qu’en Espagne les prix ont commencé à baisser.

Intéressant aussi :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1164_capturerrrr.jpg

Quand on voit ça c’est sûr, les Allemands vont nous laisser continuer à partir en Week end RTT à crédit sur leur dos…
(de toute façon les gens du Nord sont vraiment trop méchants)

Dernière modification par placementapapa31 (26/12/2011 15h48)

Hors ligne

 

#559 29/12/2011 16h51 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Je viens d’entendre sur BFM que 800 mds d’euro de dette européenne arrivent à échéance en 2012, et donc auront besoin d’être refinancés.

Qu’est-ce que vous en pensez?

Pensez-vous qu’on va rigoler?…

Dernière modification par placementapapa31 (29/12/2011 16h51)

Hors ligne

 

#560 02/01/2012 20h33 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   113 

Une nouvelle question pour ma part, comment vous comportez-vous en cette période de up ? Pas de volumes, des écarts impressionnants (je regardais PRC aujourd’hui, c’est du délire cette valeur) …

Faut-il attendre que les volumes confirment (ou infirment) cette tendance avant de se positionner à l’achat ?


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#561 02/01/2012 21h00 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   16 

heu pourquoi attendre une remontée des cours pour acheter? pour vendre et prendre éventuellement  des PV oui mais pour acheter autant attendre…certes cela monte ces derniers temps mais strictement rien n’a changé depuis le sommet européen et les agences de notations vont annoncer leur verdict d’ici peu…

Hors ligne

 

#562 02/01/2012 21h05 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   21 

Moi je ne comprendrais jamais pourquoi certains achètent quand ça monte et pas quand ça descend :

- dans une optique LT, autant acheter le moins cher possible pour avoir le meilleur % possible en rendement

- dans un optique CT, il faut acheter pas cher pour revendre plus cher avec PV.

Donc acheter quand ça monte, oui, mais pour, j’imagine, revendre très rapidement avant que ça ne rebaisse, sinon ça sert à rien.

A part donc pour du day-trading, je vois pas.

Mais bon, heureusement que d’autres achètent quand ça monte, sinon… bah les cours ne monteraient jamais ! Ouf, tout le monde ne fait pas comme moi smile

D’autant que la situation mondiale n’ayant pas changé, une baisse va forcément suivre ce moment d’apparente euphorie, dont je ne comprends pas bien la cause.

Dernière modification par philippe77 (02/01/2012 21h07)


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#563 03/01/2012 00h05 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   15 

Quant à moi je surveille justement pour vendre quelques trucs ,après quoi j’attendrai le prochain coup de tabac pour racheter….Mais acheter quoi,au fait?

Hors ligne

 

#564 03/01/2012 00h40 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Modérateur
Réputation :   1081 

Romain a écrit :

s strictement rien n’a changé depuis le sommet européen et les agences de notations vont annoncer leur verdict d’ici peu…

philippe77 a écrit :

la situation mondiale n’ayant pas changé, une baisse va forcément suivre ce moment d’apparente euphorie, dont je ne comprends pas bien la cause.

Ceci m’inspire diverses réflexions :
   - qui se préoccupe autant du "verdict des agences de notations", hormis les victimes de la dramatisation qui en est faite pas certains (média, président de la république,…), quand on sait qu’elles ont généralement pas mal de mois de retard, et que les marchés s’en fichent pas mal (par exemple: ils évaluent déjà bien différemment les obligations françaises ou allemandes, et n’ont guère bronché quand la note des USA a baissé, …)   
   - pas mal de choses ont changé depuis le (dernier) sommet européen : le risque de liquidité au niveau des banques est quasi-éliminé pour 3 ans, des plans d’économies ont été mis en route dans pas mal d’états (Italie en particulier), les taux constatés pour les récentes émission sur le marché primaire de l’Italie ou de l’Espagne ont baissé, l’activité semble repartir aux USA, l’€uro a bien baissé, etc. (lisez Inventaire des "bonnes nouvelles" économiques). Tout n’est pas devenu parfait pour autant, mais ça ne l’a jamais été…


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#565 03/01/2012 01h17 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   16 

GoodByLenine a écrit :

l’€uro a bien baissé

Sauf que ça va être dramatique pour notre balance commerciale.

Solde pour pétrole et produits pétroliers
2009 : - 28 mds
2010 : - 36 mds
12 derniers mois : -49mds

Avec un début de reprise de l’économie, si l’on retourne en 2012 vers un situation proche de 2008 (avec une configuration un peu différente mais qui revient au même : baril assez élevé et euro assez faible), on approchera les -60 mds.

Ça en consomme des plans de relance ! smile

Source: Douane.gouv.fr - Site officiel de la douane française

Dernière modification par OilDrum (03/01/2012 01h27)

Hors ligne

 

#566 03/01/2012 04h10 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Romain a écrit :

mais pour acheter autant attendre…certes cela monte ces derniers temps mais strictement rien n’a changé depuis le sommet européen

C’est l’évidence même, non? Qu’en pensent nos "bullish"?

Dernière modification par placementapapa31 (03/01/2012 04h12)

Hors ligne

 

#567 03/01/2012 04h40 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Cher ami,

Romain a écrit :

heu pourquoi attendre une remontée des cours pour acheter?

Beaucoup attendent non pas une remontée des cours mais un grand cataclysme pour acheter.

Romain a écrit :

mais strictement rien n’a changé depuis le sommet européen

Beaucoup de choses ont changé au contraire. Mais peut-être faites-vous partie de ceux qui pensent que Rome s’est faite en un jour?

Romain a écrit :

les agences de notations vont annoncer leur verdict d’ici peu

Les marchés n’accordent guère  de crédit au "verdict" des agences de notation depuis plus de trente ans.

Hors ligne

 

#568 03/01/2012 12h17 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   113 

Romain a écrit :

heu pourquoi attendre une remontée des cours pour acheter? pour vendre et prendre éventuellement  des PV oui mais pour acheter autant attendre…certes cela monte ces derniers temps mais strictement rien n’a changé depuis le sommet européen et les agences de notations vont annoncer leur verdict d’ici peu…

Merci pour vos réponses. Le but n’est évidemment pas d’attendre une flambée pour acheter mais de connaître un peu vos "sensations" quant au marché des premiers jours de janvier. Je ne comprends pas pourquoi le CAC revient flirter avec les 3230 …


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#569 03/01/2012 16h15 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   12 

En ce qui me concerne, c’est le moment de solder des lignes qui ne correspondent plus à ma cible (révisée l’été dernier).

Hors ligne

 

#570 05/01/2012 10h47 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Administrateur
Réputation :   1307 

Ma fois je ne suis plus trop le CAC40, mais depuis le point bas du 25/11, mon portif actions ne fait quasi que monter.

Sur Cisco où j’ai longtemps été en perte, je suis maintenant à +16% !

Total acheté en septembre  : +23%

Microsoft, acheté en novembre : +14%

Centrica acheté en décembre : +5%

Thomson Reuters acheté en décembre : +5%

Je ne sais pas si O. Delamarche continue à raconter que c’est la fin du monde et que ceux qui sont investis en actions perdent de l’argent.

Mais en tout cas les nombreuses actions que je surveilles sont plutôt proches de leur plus haut que plus bas.

Hors ligne

 

#571 06/01/2012 23h51 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Un article assez intéressant il me semble sur la problématique monétaire et bancaire européenne :

Les Echos - Prêts à trois ans de la BCE - Archives

Hors ligne

 

#572 10/01/2012 06h29 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Je m’entretenais hier au telephone avec mon maitre et mentor.

conversation entre lui et moi a écrit :

Moi: Comment voyez-vous l’annee 2012?
Lui: Je n’ai jamais ete aussi optimiste!
Moi: Ah bon? Mais qu’est-ce qui cloche chez vous?
Lui: Fils, j’ai plus d’un demi-siecle d’experience sur les marches. Et quand je vois la foule entiere sure de son fait, alors je sais que c’est precisemment l’inverse qui va arriver.

Dernière modification par thomz (10/01/2012 06h31)

Hors ligne

 

#573 10/01/2012 08h42 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   10 

Ami Thomz, puis je vous demander qui est votre maitre et mentor ?

(  selon un sondage dans les Echos de ce matin, seulement  9 % des français estiment que les actions sont à des cours d’achat ….)

Hors ligne

 

#574 10/01/2012 09h56 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   104 

Bonjour,

Pour ma part, j’observe les cours du cuivre. Ce n’est certainement pas une boulle de crystale, il faut être honnête, mais c’est un indicateur avancé de l’activité économique mondiale.

Maintenant, il faut aussi faire la part entre la demande véritable et le le coté spéculation sur les MP. Pour cela, plutôt que son prix, sa volatilité et sa tendance sont très interessants.

On peut étudier également le ratio cuivre/or. On a au numerateur un indicateur d’activité économique, et au dénominateur un indicateur de tension sur les marchés. Comme l’on connait le cours des 2 matières, le ratio permet de visualiser certains comportements, l’activité économique et le coté spéculatif/volatil du à l’incertitude.

Pour en revenir à la question, et bien oui, je suis très positif sur les actions. Cela vaut ce que cela vaut, et le plus difficile, c’est d’estimer un timing.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (10/01/2012 09h58)

Hors ligne

 

#575 10/01/2012 14h11 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   83 

Les sondages des internautes que j’ai vu sur bourso ou autre ssont plutôt légèrement bull. Je ne ressens pas un sentiment très négatif actuellement.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech