Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 342
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

1% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

2% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 133
Nombre de votants : 681

#476 03/12/2011 19h53 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

okavongo a écrit :

J’avais en tête l’emprunt obligatoire de 1983 mais après quelques recherches je m’aperçois qu’il y en a d’autres :
1948 : Emprunt obligatoire pour se libérer d’un impôt exceptionnel de "lutte contre l’inflation"
1976 : Emprunt libératoire là aussi "au choix" plutôt que de payer un impôt
1983 : Emprunt obligatoire de 3 ans au taux de 11% auprès de 7 millions de souscripteurs forcés.

Plus anciens mais aux titres plus explicites :
Emprunt de 1644 « sur les riches et les aisés »
Emprunts lancés en 1793 par la Convention nationale sur « les riches, les égoïstes et les indifférents »

Source : Débat d’orientation des finances publiques pour 2011 : en finir avec le double langage

J’aime bien ces retours en arrière. Je retiens particulièrement le taux de 11% qui nous fera une petite piqure de rappel de ce que signifie l’inflation et aussi les intitulés plus anciens qui eux ont le mérite de mettre des mots sur des situations sociales tendues. Le futur est-il dans le passé ?

Merci! Oui les noms sont excellents! "Les riches les égoïstes et les indifférents", les arguments n’ont pas changé, les mêmes mots sont repris à l’identique, c’est saisissant.

J’ai regardé dans mes archives, et en 83 je trouve ceci : "Deuxième plan de rigueur, 15 milliards d’économies budgétaires + 5 milliards de hausse d’impôts, engagement de l’épargne dans un emprunt obligatoire de 10% sur 3 ans qui rapportera 14 milliards"

10 ou 11% ce n’est pas mal, car après 82 l’inflation a fortement diminuée, ça n’a peut-être pas été une mauvaise affaire pour les prêteurs, qu’en pensez-vous?

Le livre que vous citez p. 345 346 donne une bonne explication :

L’emprunt de l’Etat - Jean-Claude Ducros - Google Livres

Mais il me semble qu’aujourd’hui la situation est très différente. Nous ne partons pas d’un point de forte inflation, justifiant un emprunt à 10%. Il me semble qu’il faut être excessivement vigilant, même un taux de 5% ne serait pas une garantie. Cela m’étonnerait qu’un emprunt d’état, aujourd’hui, prenne la peine d’anticiper une inflation potentielle. Une inflation passée forte oblige plus à offrir un taux fort, je pense.

Je suis assez inquiet je dois dire. La situation économique de la France est à mon avis d’une telle gravité que je me mets à imaginer les moyens les plus extrêmes, tout cela dans l’intérêt général, comme il se doit, sur le dos des épargnants : emprunt forcé, réquisition de l’épargne, mobilisation des assurances vie vers d’utopiques investissements industriels, etc.

Science fiction?

Dernière modification par placementapapa31 (03/12/2011 20h03)

Hors ligne

 

#477 03/12/2011 20h16 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

oui….beaucoup de personnes ont tendance a comparer le présent avec le passé en disant c’était mieux avant. Moi je suis absolument convaincu que notre qualité c’est améliorée et la vie est moins chère. Il me semble avoir vu des études qui indiquent le nbre d’heures de travail nécessaire pour se payer différents biens de la vie courante (l’escence par exemple). Ces études me confortent dans ma pensée.

Hors ligne

 

#478 03/12/2011 21h35 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   -11 

Vous faite un cabaret, un one man show…  on s’en sort mieux maintenant qu’il y a 20 ans…  Y a 20 ans un employé de banque qui débutait se faisait 8000 francs nets par mois c’est à dire 1300 euros..

Avec le cout de la vie ça correspondait à 2000 euros soit le salaire d’un cadre aujourd’hui

Hors ligne

 

#479 04/12/2011 08h27 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

thomz a écrit :

Ce même sommet de l"état qui prétend incarner la "confiance" et joue a fond le rôle du "chef bienveillant" qui "protège le peuple" - en autorisant dans le même temps sa spoliation - vraiment ça ne vous dit rien?

pertinent, je n’avais pas encore envisagé ce parallèle… mais il y a du vrai !

Hors ligne

 

#480 04/12/2011 16h02 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

tonii a écrit :

Vous faite un cabaret, un one man show…  on s’en sort mieux maintenant qu’il y a 20 ans…  Y a 20 ans un employé de banque qui débutait se faisait 8000 francs nets par mois c’est à dire 1300 euros..

Avec le cout de la vie ça correspondait à 2000 euros soit le salaire d’un cadre aujourd’hui

Il y a du vrai là aussi. Mais l’un n’empêche pas l’autre. Peut-être que les salaires sont bas, mais que le "salaire marchandise" est plus haut grâce à la mondialisation, à la production dans les (bientôt ex?…) pays à bas coût, importations financées via le crédit de la dette publique : "déficits jumeaux" = déficit public + déficit du commerce extérieur

En gros : le salaire est bas pourtant le niveau de vie reste haut mais c’est artificiel, via le crédit

C’est pour ça (et c’est un point très important) qu’on se sent psychologiquement moins en sécurité avec 2000 euros aujourd’hui que 1300 il y a 20 ans. D’autant que le crédit a entraîné une inflation énorme du coût du logement.

Je voudrais expliquer ce que je ressens sans pouvoir encore l’analyser économiquement et donc rigoureusement. C’est tb qu’on aborde ce sujet crucial, et très complexe. Je pense qu’on tourne tous ici autour de la vérité sans arriver à la saisir.

Une chose est sûre : on se sent moins "riche", moins en sécurité (le sentiment de sécurité est fondamental, je crois) avec un salaire pourtant plus élevé qu’avant si on ne considère que l’inflation officielle de 2% par an en moyenne depuis 20 ans. Le prix de nombreux services ont explosé depuis 10 ans, et certainement (on en a déjà parlé ailleurs) que ces 2% sont une moyenne résultant de la compensation de ces hausses de prix de services par les prix en baisse des biens de conso importés (électroménager, équipement maison, textile, déco, technologie grand-public…).

Le pb, et je le maintiens, c’est que ces consos importées sont payées en partie à crédit (en totalité pour certaines populations non créatrices de "valeur exportable" mais bénéficiant de redistribution financée à crédit par la dette publique), et il faut donc se demander quelle serait la "vraie" inflation si on ne compensait pas les hausses de certains prix par les baisses artificielles d’autres prix dues au crédit, autrement dit comment réintégrer l’endettement public dans le calcul de l’inflation??

On peut peut être aussi formuler les choses autrement : il y aurait à la fois trop d’argent et pas assez.
Trop d’argent pour certains, créé par le crédit, qui a causé l’inflation (il faut bien que de la monnaie soit créée pour alimenter l’inflation). Et plus assez d’argent pour d’autres, du coup, puisque les prix ont augmenté.
Certains salaires se retrouvent ainsi pris en sandwich entre d’une part des « bas salaires trop hauts » (le revenu issu du crédit alimentant, via les prestations et la demande publique directe, une demande qui crée à son tour du revenu permettant de payer des salaires trop élevés eu-égard à leur utilité économique), et d’autre part des « hauts salaires trop hauts » (issus de la captation de la rente issue de la demande à crédit, captation facilitée par une élasticité de la demande par rapport au prix inférieure lorsque le revenu dépensé n’est pas gagné « à la sueur de son front » : quand c’est pas dur à gagner on lâche plus facilement les biftons – ou ce que les Néo-classiques appellent l’utilité marginale décroissante de la monnaie, reliée à une désutilité marginale croissante du travail ; les prestations sociales et les hauts salaires issus de la captation générant peu de souffrance à obtenir, l’élasticité s’en trouve faussée)

Désolé si je ne suis pas très clair…

Dernière modification par placementapapa31 (04/12/2011 21h00)

Hors ligne

 

#481 05/12/2011 11h32 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Administrateur
Réputation :   1309 

Pour bien commencer la semaine, un pur article "bull" (en anglais) sur les grosses capitalisations américaines. Il s’agit de Joe Rosenberg, Chief investment strategist du conglomérat Loews :
The Best Opportunities in a Half-Century.

Sur les obligations, fin du rallye qui durait depuis 30 ans :

Joe Rosenberg a écrit :

The great bond bull market began 30 years ago, in September of 1981. For the past 30 years, 30-year Treasury bonds have outperformed the S&P 500. The last time that phenomenon occurred was in 1842. That is how far back you have to go. Now if you want to look at a period of 20-year outperformance, you have to go back to 1939. While I was around in 1939, I wasn’t managing money actively back then.

Sur les actions :

Joe Rosenberg a écrit :

In my 50 years on Wall Street, it is rare that I’ve been so attracted to some of the best and finest companies. I will name a few, but generally speaking, I feel like a kid in a candy store, because I don’t know where to begin. There’s Microsoft, Merck, Amgen [AMGN], Johnson & Johnson, Teva Pharmaceutical [TEVA], Staples [SPLS], Oracle [ORCL] and Cisco [CSCO]. The best companies in the world are now some of the cheapest stocks.

Hors ligne

 

#482 05/12/2011 16h46 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   

Que vous inspire le rebond d’environ 400pts en quasi ligne droite du cac 40 ?

Je suis assez dubitatif. D’après vous, quelles sont les mesures attendues à l’occasion du sommet européen de cette fin de semaine ? Ne sont elles pas tellement attendues qu’elles sont en partie déjà intégrées dans les cours ?

Etant pas mal en proie au doute, je suis repassé en partie liquide (environ 25%) mais je me demande si je ne sors pas au moment où le train repart.. Avec mon timing légendaire ce ne serait pas étonnant smile

Hors ligne

 

#483 06/12/2011 07h22 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

La FED continue a s’en donner a coeur joie!

Secret Fed Loans Gave Banks $13 Billion Undisclosed to Congress - Bloomberg Business

Le système ne tient vraiment plus que grâce au flot monnaie de singe distribuée avec frénésie par les banques centrales.

Les pragmatiques feront remarquer que cette situation - certes inquiétante - vaut toujours mieux que l’alternative. Ou serait le monde si demain les banques faisaient faillite?

Les cyniques ne manqueront pas de rappeler que ces banques devront rembourser cet argent un jour ou l’autre.

La situation actuelle est tout de même cocasse, avec des créanciers qui s’endettent auprès des débiteurs… Débiteurs qui, justement, sont plus que jamais mis sous pression de ces mêmes créanciers.

Au passage, Bank of America tape son plus bas historique.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/941_bankofamerica.jpg

Mille titres a seulement a $5600USD…. Ça laisse rêveur. Pas encore acheté, mais je pense passer a l’acte bientôt.

Invest at the point of maximum pessimism…. etc.

Dernière modification par thomz (06/12/2011 07h33)

Hors ligne

 

#484 06/12/2011 09h53 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   104 

thomz a écrit :

Invest at the point of maximum pessimism…. etc.

Bonjour Thomz,

Hummm, pas sur que l’on soit au point maximum de pessimisme. Evidemment, c’est très subjectif, et cela dépend de chacun, mais je n’ai pas l’impression que l’on soit dans un bain de sang comme au printemps 2009.

Je me demande même si la situation n’est pas plus grave encore, mais je ne ressent pas de panique ni de "findumondisme" comme à cette époque.

Les gens se seraient ils habitués à cet état ? Et finalement, la vie continue ….

Si c’est le cas, un scénario à la post 1929 serait probable …….

A+
Zeb

Hors ligne

 

#485 06/12/2011 10h09 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Et oui Zeb… Mais qui peut dire?

Je relisais Sun Tzu dernièrement et j’ai vraiment scotché sur un point en particulier:

Sun Tzu a écrit :

Le bon général a gagné la bataille avant même de l’engager.

Alors, soyons pragmatiques, et planifions.

L’humanité continuera de construire des villes, de se déplacer a l’aide de véhicules toujours plus perfectionnés, d’investir dans la robotique et l’ingénierie industrielle et de se taper sur la gueule a coup de missiles.

Bientôt, cette même humanité s’élancera a la conquête de l’espace et abandonnera le pétrole pour un nouveau carburant plus performant, plus abordable et moins polluant (lequel, aucune idée).

Cette petite note prophétique pour justifier mes derniers achats LT: Honda, Panasonic, ArcelorMittal et Elbit Systems sur lesquels j’ai ouvert mes positions hier.

De l’ingénierie de pointe, de l’acier, et du missile. Ou autant de raisons de rester bullish. Car les chiens ont beau aboyer, la caravane n’en finira pas de passer.

Dernière modification par thomz (06/12/2011 11h01)

Hors ligne

 

#486 06/12/2011 11h50 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Modérateur
Réputation :   41 

d’accord avec vous thomz… ça me fait penser à un article récent de Charles Gave sur son blog:

Charles Gave a écrit :

Il faut vendre tout ce qui a prospéré en s’appuyant sur des analyses keynésiennes ou Marxistes et qui bénéficiât de la croissance ininterrompue d’un Etat obèse.

Il faut vendre tout ce qui touche de prés où de loin à Malthus (trop de Chinois, pas assez de pétrole) puisque nous rentrons dans une période ou il va y avoir trop de pétrole et pas assez d’Européens qui pourront l’acheter.

Il faut acheter Schumpeter, c’est dire toutes les sociétés à forte valeur ajoutées intellectuelles, l’endroit où elles sont cotées important peu.

Il faut acheter Ricardo, c’est-à-dire les valeurs qui participeront aux investissements d’infrastructure au Brésil, en Chine, en Inde, etc.., la encore l’endroit ou elles sont cotées n’ayant aucun intérêt encore une fois.Il faut avoir son cash en dollars et ses obligations en monnaies asiatiques pour les raisons que j’ai souvent mentionnées dans le passé.Il faut construire ce portefeuille dans les semaines qui viennent tant le dénouement de cette crise se rapproche. A ce stade, Pythie ou Cassandre, je laisse le lecteur choisir.

Hors ligne

 

#487 06/12/2011 12h01 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Oui.

Sur la consommation a outrance, je suis bearish sur l’Occident (mode de la décroissance, écologie, tout ca, etc.) mais bullish sur l’Asie (encore des des centaines de millions d’individus a intégrer a la société de consommation).

Sur la matière grise, je suis archi bullish sur l’Europe, l’Amerique et le Japon mais franchement pessimiste sur l’Asie - pour l’instant, Japon et Corée mis a part, ils restent toujours complètement infoutus d’inventer quoi que ce soit et de penser/planifier sur le long-terme.

Hors ligne

 

#488 06/12/2011 12h45 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   16 

J’ai une lecture un poil différente sur l innovation technique et scientifique asiatique, et similaire pour les autres formes d innovations. Par exemple, en Chine.

Cette année 2011, la chine double les US en nombre de dépôts de brevets et est donc numéro 1. Il y a 2-4 ans, ils avaient déjà passé les US en nb de papiers scientifiques. Une majorité des ces derniers sont mauvais (et ayant une éthique douteuse et agaçante). Un nombre exponentiellement croissant de travaux font les grandes avancées : ils commencent à clairement "scooper" l occident. Je ne vois pas pourquoi l asie ne produirait pas plus de la moitié de la production scientifique et technique, même si le passé récent de la russie montre que ça peut s’éffondrer très vite.

Ca, c’est pour la technique. Pour les services, le marketing et autres fonctions non techniques, il me semble que l article suivant abonde dans votre sens. Il éclate le cout d’un iPhone :
Apple and Samsung’s symbiotic relationship: Slicing an Apple | The Economist

Hors ligne

 

#489 06/12/2011 13h28 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Le nombre de brevets deposes est une donnee tres secondaire et le fait qu’elle soit autant mise en avant par le parti devrait inciter a la prudence.

Ce qui compte, c’est le quoi, pas le combien.

Je peux deposer 100 brevets sur des jouets en plastique. Ou je peux deposer un seul brevet sur un nouveau moteur a impulsion magnetique ou un drone de combat furtif avec 72h d’autonomie - je caricature, mais vous devinez le fond de ma pensee.

La capacite d’innovation doit aussi etre mise en rapport avec la competitivite du systeme academique et avec la qualite de la production - deux autres domaines dans laquelle les Chinois restent lamentables.

Enfin, un bon moyen d’evaluer la technicite d’une nation est de regarder son armee, car ce sont toujours les militaires qui captent les meilleures technologies en premier. Well, a ce niveau-la, l’armee chinoise, c’est litteralement la pre-histoire.

Comme l’ecrit Mr.Gave, il faut investir dans Ricardo - a chaque nation son avantage competitif. Celui de la matiere grise est chez nous et au Japon, et ce pour encore longtemps. Celui de produire des montagnes de camelote a prix casse et d’aligner des legions de consommateurs pour les acheter est en Chine, certes - mais vous verrez, c’est un avantage que nous allons reprendre.

Le monde change. Le futur sera different du passe, c’est la seule certitude. Pourtant, que fait la Chine? Elle n’invente rien, et se contente de calquer son modele sur celui que nous sommes precisement en train de delaisser.

La copie ne bat jamais l’original. Et pou gagner, il faut cueillir la tendance au debut - pas a la fin.

Dernière modification par thomz (06/12/2011 18h37)

Hors ligne

 

#490 06/12/2011 14h32 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   143 

En France, le nombre de dépôts de brevets est stable. On n’est pas une nation qui sait innover et protéger son innovation. L’exemple est malheureusement ailleurs, avec les allemands et les sud coréens (nombre plus importants de dépôts, en croissance).

D’ailleurs on retrouve cela dans les entreprises françaises : les dépôts de brevet ne sont pas valorisés (valorisation financière faible, ou morale…)…

Déposer un brevet, ce n’est pas obtenir un monopole ou une avance sur les autres. les stratégies sont plus larges. On peut déposer des brevets dans l’unique but de "coincer" un concurrent : ne pas construire l’objet et refuser que quiconque le fasse… Dans le but de protéger/favoriser la technologie et les usines qu’on a développé.

On peut aussi travailler sur les technologies déjà déposées et chercher les "trous" entre plusieurs brevets pour les combler soi-même…

Hors ligne

 

#491 06/12/2011 14h36 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Modérateur
Réputation :   41 

Tout à fait d’accord… je rebondis sur gave, vu qu’on en parle…

Charles Gave a écrit :

Il y a 10 ans les robots de Fanuc ou de Panasonic pouvaient remplacer un travailleur paye $ 50 dollars de l’heure (GM)

Nous en sommes apparemment  à un seuil de $ 2 par heure (inferieur au cout du travail en Chine);Foxton (qui fabrique les Apple etc en Chine ) à 1 million d’employés (plus gros employeur du monde).Ils devaient passer à 2 millions dans les 3 ans

Ils vont passer a … 500000 Les autorités Chinoises sont paniquées.Les responsables de Panasonic nous ont dit que d’ici 10 ans toutes les voitures du monde seraient construites par 100000 gars au plus, quant aux tv, cela emploiera 5000 personnes à tout casser

Les usines vont de ce fait quitter l’Asie et retourner près des points de consommation, et mettre des droits de douane ne servira à rien, les usines seront chez nous et n’embaucheront personne.Avoir un cout du travail bas ne sert plus a rien.

l’article entier: ?????????navi

Hors ligne

 

#492 06/12/2011 18h19 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

zeb a écrit :

Les gens se seraient ils habitués à cet état ? Et finalement, la vie continue ….

Si c’est le cas, un scénario à la post 1929 serait probable …….

Pouvez-vous préciser ce que vous voulez dire?

Vous voulez dire post 29, ou post 37? Je m’intéresse moi aussi beaucoup à cette période.

Hors ligne

 

#493 06/12/2011 18h24 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

VerbalKint a écrit :

d’accord avec vous thomz… ça me fait penser à un article récent de Charles Gave sur son blog:

Charles Gave a écrit :

Il faut acheter Ricardo, c’est-à-dire les valeurs qui participeront aux investissements d’infrastructure au Brésil, en Chine, en Inde, etc.., la encore l’endroit ou elles sont cotées n’ayant aucun intérêt encore une fois.Il faut avoir son cash en dollars et ses obligations en monnaies asiatiques pour les raisons que j’ai souvent mentionnées dans le passé.Il faut construire ce portefeuille dans les semaines qui viennent tant le dénouement de cette crise se rapproche. A ce stade, Pythie ou Cassandre, je laisse le lecteur choisir.

Et concrètement, comment réagir?

Si je prends mon exemple j’ai environ 40% de mes actifs en fonds euros (faute de mieux), 15% en actions internationales (je suis rentré en 2009), 15% en part sociales de banques mutualistes, 25% en immobilier ancien de famille (pas très bien situé) et 5% en livrets.

Comment voyez-vous le dénouement de cette crise qui se rapprocherait, selon Gave?

Je pense que des pays comme la France, l’Italie, à condition de me plus attendre pour agir, sont en mesure de rembourser leur dette à moyen terme, au prix d’une contraction de leur activité. Bien sûr, à plus long terme, rien n’est réglé, et je constate que nous pensons tous cela ici.

Dernière modification par placementapapa31 (06/12/2011 18h40)

Hors ligne

 

#494 06/12/2011 18h42 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Placementpapa31 a écrit :

Et concrètement, comment réagir?

Un, en pensant long-terme.

Deux, en abandonnant la tyrannie de la foule.

Trois, en comparant Honda et votre fonds euros.

Hors ligne

 

#495 06/12/2011 20h01 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

1- penser à long terme : nous sommes bien d’accord

2- la tyrannie de la foule? C’est une chose qui hélas m’est très familière, mais je ne vois pas très bien, je veux dire concrètement, ce que vient faire la tyrannie de la foule dans les choix d’investissement. Mais je m’exprime mal : je viens de lire le texte complet de Charles Gave, je pense qu’en effet ce discours de Toulon de Sarkozy est destiné à ne pas trop brusquer les dites foules, et que de toute façon la France finira "à la Grecque", ou peut-être pire vu que je me demande bien s’il sera possible de faire entendre raison aux redoutables (redoutables par leur ignorance passive) foules françaises. Mais je ne vois pas très bien ce que signifie, pour un investisseur un peu attentif, "abandonner la tyrannie des foules".

3- Comparer Honda et mes fonds en euros? J’ai beau réfléchir je ne vois pas de réponse fulgurante et lumineuse m’apparaître, hormis les évidences (mais peut-être la réponse est-elle là??) La question est vaste. Pourriez-vous nous donner une petite piste…

J’avoue que Honda, c’est beau…

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1164_honda.jpg

Dernière modification par placementapapa31 (06/12/2011 20h10)

Hors ligne

 

#496 06/12/2011 20h14 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   104 

placementapapa31 a écrit :

zeb a écrit :

Les gens se seraient ils habitués à cet état ? Et finalement, la vie continue ….

Si c’est le cas, un scénario à la post 1929 serait probable …….

Pouvez-vous préciser ce que vous voulez dire?

Vous voulez dire post 29, ou post 37? Je m’intéresse moi aussi beaucoup à cette période.

Je ne pensais pas à la guerre, ni à la monté des extremistes. Je pensais plutôt à la longue periode d’incertitude economique, les recessions, les reprises violentes mais breves, et les 25 années qu’ont mis les indices avant de retrouver leur niveau.

Bref, je pensais à 25 années d’incertitude, de emediocrité de l’economie, de chomage elevé et de résignation. Un long hiver en fait ….

A+
Zeb

Hors ligne

 

#497 06/12/2011 20h43 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   71 

Charles Gave a écrit :

Se procurer des dollars va être abominablement difficile.

Avec Helicopter Ben aux manettes ? Je ne parie pas un kopeck là-dessus.
L’analyse d’un monde industriel ultra-robotisé me semble aussi dépassé depuis belle lurette. Je n’ai jamais lu Charles Gave et tout cela ne me donne pas envie de commencer…

Hors ligne

 

#498 07/12/2011 02h54 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   24 

La Chine a compris qu’il lui fallait se concentrer desormais beaucoup plus sur l’innovation et produits a plus forte VA.

Elle incite ses ingenieurs et doctorants experimentes a rentrer au pays. 100,000 Euros leur est offert pour le retour.

Il y a des secteurs ou elle est deja proche des meilleurs mondiaux: Huawei dans les telecoms

Et d’autres secteurs ou c’est beaucoup plus difficile: trains a grande vitesse et eoliennes par exemple.

Mais c’est vrai qu’elle est au tout debut de sa transformation et ca prendra au mieux des decennies pour permettre veritablement l’innovation dans de nombreux secteurs.
Toutefois elle a les moyens d’acquerir des pepites technologiques. Combien de temps les occidentaux pourront la bloquer?

Hors ligne

 

#499 07/12/2011 04h26 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

okavongo a écrit :

L’analyse d’un monde industriel ultra-robotisé me semble aussi dépassé depuis belle lurette.

Pas la première fois que nous sommes en désaccord complet. Dites, quelles sont les dernières usines que vous avez visite?

Mr. Gave dit que l’industrie va vivre au XXIe siècle ce que l’agriculture a vécu au XXe - c’est a dire une automatisation quasiment complète de la production. Pour l’instant l’histoire lui donne raison. Le processus a commence il y a 50 ans et ne fait que s’amplifier depuis.

A grande échelle, cette automatisation englobe l’éducation et la médecine. Les robots enseigneront a vos gosses pour cent fois moins cher qu’un prof et vous soigneront pour mille fois moins cher qu’un chirurgien. Que vont faire les Etats a votre avis? La même chose que les industriels et les agriculteurs: augmenter la production en réduisant les coûts.

Puisque nous parlons de Honda, tiens… Ils sont en train de mettre au point robot d’assistance aux humains. C’est un programme absolument extraordinaire. Dans vingt ans, après un tremblement de terre, on n’enverra plus les secouristes mais des régiments entiers de robots d’assistance équipes de tous les capteurs possibles et imaginables pour localiser et ré-animer les survivants.

Vous imaginez les implications?

Charles Gave a écrit :

Il y a 10 ans les robots de Fanuc ou de Panasonic pouvaient remplacer un travailleur paye $ 50 dollars de l’heure (GM). Aujourd’hui nous en sommes  à un seuil de $ 2 par heure (inferieur au cout du travail en Chine).

Foxton (qui fabrique les Apple etc en Chine ) à 1 million d’employés (plus gros employeur du monde). Ils devaient passer à 2 millions dans les 3 ans. Finalement, ils vont passer a … 500000. Les autorités chinoises sont paniquées.

"Analyse complètement dépassée" dites-vous?

Les millions d’ouvriers qui perdent leur travail a travers le monde seront ravis de vous donner leur avis sur le "monde industriel ultra-robotise". Ca se passe sous votre fenêtre pourtant okavongo. Vous regardez ailleurs?

Pas que je sois une groupie de Mr. Gave ni de quiconque, mais vous faites dans la provocation maintenant? Ou etait-ce un billet d’humeur?

Dernière modification par thomz (07/12/2011 06h46)

Hors ligne

 

#500 07/12/2011 04h38 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

placementpapa31 a écrit :

Mais je ne vois pas très bien ce que signifie, pour un investisseur un peu attentif, "abandonner la tyrannie des foules".

Par exemple, en se moquant comme de son premier slip de ce film hollywoodien qu’est la "crise de la dette en Europe", avec ce délire "d’éclatement de l’union", cette mise en scène de la "fin de l’euro" et autres âneries de fin du monde.

Parce que dans dix ans, plus personne n’en parlera, de "la fin de l’euro". Les gogos s’affoleront sur autre chose. J’en parlais au téléphone avec mon pere pas plus tard qu’hier. Il me racontait 1973 et le choc pétrolier. Papa, vous aimez l’histoire j’ai cru comprendre? Marrez vous et jetez un oeil aux headlines de l’époque!

Capitaliser sur les entreprises qui tireront l’humanité vers le haut dans les prochaines décennies, pas sur les gros titres des journaux en recherche desesperee de sensation et trop souvent sujet a la manipulation politique, voila ce que ca signifie.

Tout ça relève de l’évidence…. Buffet et Templeton ont passe leur vie a écrire a ce sujet.

Et vous papa, est-ce bien ce que vous faites?

Dernière modification par thomz (07/12/2011 06h45)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech