Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 341
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 132
Nombre de votants : 678

#376 28/10/2011 12h01 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Administrateur
Réputation :   1307 

Thomz,

J’espère bien que qqun qui a 100 Md$ ne passe pas son temps devant son PC.

Mais j’ai du mal à vous croire. :’-(

En ligne

 

#377 28/10/2011 12h08 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Kiceca
Invité

Selon le magazine Forbes, la plus grosse fortune mondiale est Carlos Slim à la tête de 53.5 Mds $ en 2010.

Le Courrier d’Espagne janvier/février 2016 by Ediciones Le Courrier d’Espagne - issuu

Sauf erreur du magazine Forbes, il n’existe donc à ce jour personne sur terre disposant de 100 Mds sur son compte que ce soit en dollar US ou en dollar Canadien.

Dernière modification par Kiceca (28/10/2011 12h10)

 

#378 28/10/2011 12h12 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Non mais attendez je déconne complètement là.

Je voulais dire 9 chiffres.

Mille excuses. L’euphorie sans doutes!

Dernière modification par thomz (28/10/2011 12h24)

Hors ligne

 

#379 28/10/2011 12h59 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Kiceca
Invité

C’est bien ce qu’il me semblait…..

Mais bon,parler de millier de milliards est devenu tellement banal de nos jours que je vous en excuse bien volontiers.

 

#380 28/10/2011 13h37 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   83 

thomz a écrit :

Salut Pit, hélas je ne peux communiquer son identité. Mais la philosophie qu’il applique et que j’ai - essayé - d’apprendre de lui n’a rien de mystérieuse ni d’anonyme.

Bah du coup si c’est anonyme smile

Hors ligne

 

#381 29/10/2011 02h09 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

Quelqu’un a-t-il compris d’où vient l’ "argent" supposé alimenter le FESF?

D’après la presse US tout ça n’est pas très clair…

J’ai vaguement compris qu’il avait un effet de levier, le tout, toujours selon le NY Times, évoquant l’ingeniérie financière ayant conduit à la crise de 2007…

Bref, une question : cette usine à gaz (peut-être géniale, si ça se trouve), constitue-t-elle une monétisation de la dette?

Hors ligne

 

#382 29/10/2011 02h13 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

patrick a écrit :

Tous les journaux financiers sont des feuilles de choux pour gogos..

Une chose est certaine: Globalement en france les portefeuilles d’actions sont détenus par des personnes assez âgées qui pour la plupart ont hérité et n’ont aucune connaissance financère ou comptable.

J’étais, il y a quelques jours à une réunion à Annecy, organisée par la Féfération des Clubs d’investissement pour la présentation, dans le plus bel hôtel de la ville, d’Air Liquide et d’Orange ( FRT). Résultat: 1000 personnes dans la salle, moyenne d’âge 75ans, à mon avis pas plus de 25 personnes de moins de 50 ans.

C’est la clientèle d’Investir, Mieux Vivre votre argent etc…

C’est journaux ont la chance que l’argent, en France, n’appartienne pas principalement à ceux qui le méritent et qui ont la compétence….je ne donnerais pas cher de leur survie.

Intéressant…

ça me fait penser à l’Argent de Zola : (les lecteurs de la presse d’investissement de l’époque) "La foule innombrable des naïfs et des crédules prête à se faire rouler"

Hors ligne

 

#383 29/10/2011 08h26 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Administrateur
Réputation :   1307 

patrick a écrit :

J’étais, il y a quelques jours à une réunion à Annecy, organisée par la Féfération des Clubs d’investissement pour la présentation, dans le plus bel hôtel de la ville, d’Air Liquide et d’Orange ( FRT). Résultat: 1000 personnes dans la salle, moyenne d’âge 75ans, à mon avis pas plus de 25 personnes de moins de 50 ans.

C’était pareil que je suis allé à une AG de la Société de la Tour Eiffel. Mais en même temps c’était en journée, donc à part des étudiants, des chômeurs et des retraités… Et comme les étudiants et chômeurs n’ont pas de sous, restait que les retraités. Les plus jeunes étaient les analystes qui prenaient des notes.

C’est la même chose si vous allez aux jeux TV (en spectacteurs). Les enregistrements ont lieu en journée (style 5 émissions enregistrées en une journée). Il n’y a donc à nouveau que des chômeurs, retraités ou étudiants et c’est comme ça que parfois vous voyez à l’écran des spectateurs qui ont les mêmes fringues pendant une semaine. :-)

En ligne

 

#384 29/10/2011 10h37 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   19 

placementapapa31 a écrit :

Quelqu’un a-t-il compris d’où vient l’ "argent" supposé alimenter le FESF?

D’après la presse US tout ça n’est pas très clair…

J’ai vaguement compris qu’il avait un effet de levier, le tout, toujours selon le NY Times, évoquant l’ingeniérie financière ayant conduit à la crise de 2007…

Bref, une question : cette usine à gaz (peut-être géniale, si ça se trouve), constitue-t-elle une monétisation de la dette?

Selon moi, tous les pays au lieu d’emprunter directement en leur propre nom pourrait, en cas de problème, emprunter au taux des AAA, comme cela s’était presque produit pour la Grèce.

Il se pourrait que cette garantie ait surtout été faite pour rassurer, et qu’à coté, les états auront une pression bien plus forte, et un gain de temps supplémentaire, pour assainir leur budget et fonctionnement, à commencer par la France ou se concentre une bonne partie de la garantie (les solvables empruntent pour les autres).

En fait, le FESF serait plutôt un premier pas vers le fédéralisme européen. Il remplace les eurobonds en terme de crédibilité.

Comme quoi, A(h) A(h) A(h) n’est plus un indicateur de bonne humeur!


Celui qui meurt de honte meurt de faim _ mon blog

Hors ligne

 

#385 29/10/2011 20h54 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   71 

placementapapa31 a écrit :

Quelqu’un a-t-il compris d’où vient l’ "argent" supposé alimenter le FESF?

D’après la presse US tout ça n’est pas très clair…

J’ai vaguement compris qu’il avait un effet de levier, le tout, toujours selon le NY Times, évoquant l’ingeniérie financière ayant conduit à la crise de 2007…

Bref, une question : cette usine à gaz (peut-être géniale, si ça se trouve), constitue-t-elle une monétisation de la dette?

Je me pose aussi cette question depuis quelque temps. Il va falloir connaître les détails pour se faire vraiment une idée. Si on a un effet de levier classique alors c’est bien… sauf en cas de problèmes… Si avec 1€ on garantit 5€ alors si les 5 € ne sont pas remboursé on perd bel et bien 5 € alors même que l’on a 1€ de réserve. Et là ça peut faire très mal… Une autre idée moins dangereuse que j’ai lu quelque part consiste à garantir 1€ sur un dette de 5€. Autrement dit 20% de l’obligation serait garanti par le FESF. Dans ce cas, ce pourrait être une bonne idée car on démultiplie le pouvoir d’action de FESF sans lui faire courir plus de risques. Mais cette garantie sera t-elle suffisante aux yeux des investisseurs ?

Concernant la monétisation de la dette nous ne semblons pas en prendre le chemin car les Allemands veillent au grain. Ce sera donc du sang et des larmes plutôt que le fausse facilité de l’inflation. C’est plutôt une bonne nouvelle pour les rentiers. Par contre, vu que les Etats-Unis ont pour l’instant pris le chemin opposé, je me demande ce que cela peut donner. La Grande Bretagne est vraiment entre les 2. Monétisation + rigueur. A noter que l’inflation augmente Outre- manche. Cela renforce mon sentiment sur le fait que faire tourner la planche à billets finit tôt ou tard par de l’inflation. Ceci dit sans garantie vu la complexité de ces sujets.

Pour revenir au sujet de cette file, la hausse récente des actions me semblent cette fois-ci plutôt justifiée vu les progrès réalisés sur le front de la dette européenne. La décote grecque était apparemment déjà dans les cours. La croissance ou plutôt son absence devrait être un des prochains sujets d’inquiétude mais il n’est pas nouveau. Une menace peut aussi venir de la dette américaine. La perte du AAA a fait pschitt… Pour toujours ? Concernant les résultats des entreprises, maintes fois évoquée dans cette file comme la raison fondamentale pour justifier le placement actions, on entend certains dire qu’ils sont décevants. Qu’en pensez-vous ?

A titre personnel, je ne suis pas revenu sur le marché actions notamment parce que j’ai du mal à appréhender la situation actuelle. L’or et les minières montent avec les actions sur des nouvelles de règlement de problème de dettes et des plans de rigueur. Normalement, cela devrait plutôt être défavorable au métal jaune… Certes une explication possible est la baisse du dollar. Enfin, comme j’ai plutôt l’impression que les dernières décisions risquent de conduire l’Europe vers la déflation, je conserve une grande part de cash.

Dernière modification par okavongo (29/10/2011 20h58)

Hors ligne

 

#386 29/10/2011 23h14 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   15 

patrick a écrit :

Tous les journaux financiers sont des feuilles de choux pour gogos..

Une chose est certaine: Globalement en france les portefeuilles d’actions sont détenus par des personnes assez âgées qui pour la plupart ont hérité et n’ont aucune connaissance financère ou comptable.

J’étais, il y a quelques jours à une réunion à Annecy, organisée par la Féfération des Clubs d’investissement pour la présentation, dans le plus bel hôtel de la ville, d’Air Liquide et d’Orange ( FRT). Résultat: 1000 personnes dans la salle, moyenne d’âge 75ans, à mon avis pas plus de 25 personnes de moins de 50 ans.

C’est la clientèle d’Investir, Mieux Vivre votre argent etc…

C’est journaux ont la chance que l’argent, en France, n’appartienne pas principalement à ceux qui le méritent et qui ont la compétence….je ne donnerais pas cher de leur survie.

Est-ce que vous voulez dire par là que ces personnes âgées ne méritent pas d’avoir de l’argent,parce qu’elles n’ont pas forcément la connaissance financière pour bien le gérer?

Ce ne serait pas très juste,car il est bien compréhensible que ces personnes cherchent à faire fructifier leur patrimoine ,leurs économies,résultat de longues années de travail.Tout le monde n’a pas un métier en liaison avec la finance ou n’a pas fait des études en rapport avec ce domaine;dès lors ces personnes cherchent l’information sur des supports qui leur sont familiers et qui sont plutôt la presse,vu leur âge,que le web.Ou bien elles se fient aux conseillers financiers des banques;est -ce mieux?(je pense que ceux qui font appel à de vrais CGPI sont rares,il faut déjà avoir un patrimoine important pour y penser)

Maintenant,on peut lire ce genre de journaux et garder un esprit critique,il suffit d’avoir en mémoire un moment les conseils donnés et regarder les résultats et on s’aperçoit vite qu’il ne faut pas suivre aveuglément ce qu’ils disent….

Hors ligne

 

#387 30/10/2011 02h55 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Modérateur
Réputation :   1084 

@Victoire et Patrick   Je rebondi sur le commentaire de Victoire, car en lisant la dernière phrase de Patrick, j’ai cru alluciner… Peut-être y a-t-il quelque chose que j’ai mal compris dans cette phrase, ou qu’elle a été écrite sans assez y réfléchir. (et l’orthographe semble le confirmer, cf le "c’est" du début de la phrase).

Par ailleurs, je suis loin d’être convaincu que les portefeuilles d’actions aient pour la plupart été hérités, ou soient détenus par des personnes sans aucune connaissance financière ou comptable…
Sur quoi (quelles études ?) s’appuie Patrick pour faire de telles affirmations ?
Sans aucune connaissance financière ou comptable, ni l’envie d’en acquérir, un héritier pourrait bien avoir comme premier réflexe de … vendre le portefeuille hérité.

Il ne me semble pas surprenant que la moyenne d’age dans des réunions comme celle à laquelle Patrick a assisté soit élevée : les retraités ont un peu plus de temps pour ce genre d’activités que des personnes avec une activité professionnelle. Je n’en tirerais aucune conclusion.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#388 31/10/2011 10h15 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   10 

GBL a écrit :

@Victoire et Patrick   Je rebondi sur le commentaire de Victoire, car en lisant la dernière phrase de Patrick, j’ai cru alluciner… Peut-être y a-t-il quelque chose que j’ai mal compris dans cette phrase, ou qu’elle a été écrite sans assez y réfléchir. (et l’orthographe semble le confirmer, cf le "c’est" du début de la phrase).

J’ai peut être été un peu fort, mais reconnaissez que globalement, le patrimoine dans sa globalité, appartient principalement aux personnes âgées. Ce qui est normal d’ailleurs puisque statistiquement on hérite en moyenne à 55 ans. Etant donné la difficulté croissante que l’on connait pour acquérir sa résidence principale, il est possible d’ailleurs que de moins en moins de "jeunes" possèdent un portefeuille de titres vers 35 à 40 ans…Il y bien évidemment le contre exemple du passionné par la Bourse et celui du polytechnicien faisant toute sa carrière chez Total par exemple et qui possèdera une capacité d’épargne importante.

Quant à la compétence comptable du détenteur moyen de portefeuille pour analyser par ses propres moyens la situation d’une société côtée, j’ai ici de sérieux doutes..Tout d’abord par la formation de base, que l’on peut certes acquérir mais qui demande un effort important (et plus encore pour des bilans consolidés…), mais surtout par le travail régulier d’analyse à réaliser. Et c’est ici que les magasines peuvent prospérer…

Pour les réunions des Clubs d’investtissements à Annecy, elles se déroulent de 18 à 20heures 30, en dehors des heures de travail. C’est peut être une exception locale, mais les 25 à 55 ans sont sous représentés.

Hors ligne

 

#389 31/10/2011 22h27 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   16 

oula les vilains nuages noirs sont de retour…

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/1 … d-aide.php

marrant tiens…un référendum pour accepter que le reste de l’Europe leur vienne en aide…j’hallucine..
bien évidemment les grecs diront vraisemblablement non…
je trouve ça surprenant que ça tombe comme ça entre le sommet EU ou le G20…soit c’est le coup de bâton imprévu soit c’est quelque chose de prévu avec Sarkozy et Merkel pour les sortir de l’euro ?

remarque je comprenais pas la chute des bancaires aujourd’hui j’ai ma réponse :-)

Dernière modification par Romain (31/10/2011 22h31)

Hors ligne

 

#390 31/10/2011 23h09 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

le DJ qui fait -2.26% ce soir, les doutes qui s’instillent après le show de la semaine dernière et en dépit des explications "pédagogiques" de notre cher président…. bon ben on va rester spectateur, quoique j’ai profité un peu du coup de mou de GSZ pour en prendre une louche

Hors ligne

 

#391 31/10/2011 23h22 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   60 

okavongo a écrit :

Concernant la monétisation de la dette nous ne semblons pas en prendre le chemin car les Allemands veillent au grain. Ce sera donc du sang et des larmes plutôt que le fausse facilité de l’inflation. C’est plutôt une bonne nouvelle pour les rentiers. Par contre, vu que les Etats-Unis ont pour l’instant pris le chemin opposé, je me demande ce que cela peut donner. La Grande Bretagne est vraiment entre les 2. Monétisation + rigueur. A noter que l’inflation augmente Outre- manche. Cela renforce mon sentiment sur le fait que faire tourner la planche à billets finit tôt ou tard par de l’inflation. Ceci dit sans garantie vu la complexité de ces sujets.

Oui c’est sûr tout cela est complexe : il n’y a pas que la quantité de monnaie qui est en jeu, il y aussi l’usage qu’on en fait (consommation ou épargne). Vous réponse amène beaucoup de questions.

Oui l’inflation augmente en Angleterre, mais quelle en est l’origine?

Bien sûr il est tentant (et certainement exact) de dire que la monétisation finit tôt ou tard par de l’inflation. Mais, c’est quand tôt ou tard?? Artus a parlé un jour de la politique monétaire expansioniste du Japon, qui n’a pas réussi à enrayer la déflation rampante en 20 ans. Il parlait de "monnaie inactive". Alors, en Europe, l’inflation dans 3 ans, 5 ans, ou 20 ans??

Et comment l’inflation est-elle possible dans un marché de l’emploi européen comme le prévoit l’OCDE : l’essentiel des emplois créés seront des emplois à faire valeur ajoutée. Qui dit faible VA dit faibles salaires. Alors, l’inflation?? Réelle (pour les faibles salaires en question, OUI), mais nominale, comment?

Enfin, une pol monétaire expansionniste aux USA et ailleurs, plus une pol restrictive en Europe, comment s’ "agrège" tout cela au niveau macro? Et quelles conséquences en Europe?…

Dernière modification par placementapapa31 (31/10/2011 23h24)

Hors ligne

 

#392 01/11/2011 10h55 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   71 

Pour l’Europe c’est compliqué de se prononcer car la planche à billets semblent moins tourner qu’ailleurs. Pour les US, voyant un déflationiste convaincu comme Paul Dontigny évoquer l’hyper-inflation renforce ma conviction : il faut tenir compte de ce scénario dans son allocation d’actifs.

Mais comme rien n’est sûr, pas même le pire, le mieux est de sepréparer à tous les scénarios possibles : Générosité du marché & mes 4 scénarios | Investissements PDJ

Concernant la Grèce, ma première réaction sur le référendum était proche de la sidération… 50% de votre dette en cadeau ? Non merci… Après réflexion, je me dis que ce peut être un mal pour un bien. La suite, logique si l’accord européen est rejeté, me semble être la sortie de l’Euro et la dévaluation. Pour les banques cela devrait revenir à peu près au même (par exemple dévaluation de 50%) et il faudra donc les renflouer. Pour les Grecs, cela sera aussi difficile que le plan européen (mais plus progressif et plus axé sur les consommateurs de produits étrangers) mais la dévaluation peut permettre au pays de retrouver de la compétitivité. Le tourisme devrait en profiter sans être trop impacté par la hausse du coût des importations. Bon, j’espère que les Européens ont commencé à préparer le plan de sortie de l’Euro des pays faibles car on y va tout droit… Après la Grèce, le Portugal ?

Les évènements s’accélèrent mais encore une fois, peut-être cela va-t-il permettre de trouver des solutions durables. Vos avis ?

Hors ligne

 

#393 01/11/2011 11h27 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   16 

oui à la réflexion on semble se diriger vers un non des grecs…et une sorti de la zone euro (qui au passage sera plus violente que l’austérité mais ils l’auront "choisi")

ce qui, en fin de compte, arrangerait tout le monde car on pourrait afficher que ce sont les grecs qui ont voulu quitter l’euro alors que leurs "partenaires ou leur "famille" ont tous fait pour les aider…
Tout le monde y gagne :
les grecs sont content car ils ont l’impression de maitriser le truc,
les européens car il montre qu’il ont soutenu jusqu’au bout et se séparent d’un membre malade contre leur grè
le marché est rassuré qu’on laisse pas tomber ses camarades et qu’on assainisse la zone euro (là je suis moins sur)
l’Italie, l’Espagne et le Portugal ont gagné du temps
les pays du sud (+ la France) sont maintenant incités à faire des efforts sinon ce sera comme le Grèce…

Du coup on semble être à un carrefour des chemins à savoir le fédéralisme économique en zone euro ou son éclatement…en attendant ça risque de secouer pas mal…

Hors ligne

 

#394 01/11/2011 11h49 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   21 

Je crains surtout que les spéculateurs s’en donnent à cœur joie pour miser sur l’éclatement de la zone euro, la faillite future de l’Espagne et du Portugal en attendant l’Italie.

Je suis resté à l’écart pendant la hausse de ces derniers jours, je ne le regrette pas. Et là, la décision du référendum de la Grèce nous envoie vers une dégringolade des marchés, je le crains. Mais jusqu’où ? Là est la grande question.

Le "non" grec au référendum est une évidence. Mais cette annonce de référendum surprise me paraît pour le moins bizarre, juste après qu’on ai accepté de leur faire un cadeau de 50% de la dette.

La seule explication que j’y vois serait une tentative d’apaiser les émeutes du pays. Mais pourquoi juste au moment où les autres se mettent d’accord pour leur venir en aide ? C’est se tirer une balle dans le pied.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#395 01/11/2011 12h31 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

A mon humble avis, tout ce foin autour d’un pays aussi insignifiant que la Grèce est surtout révélateur d’une chose… Que les autres pays européens sont cent fois plus embourbés dans le purin! Focaliser l’attention du monde sur le cas grec leur permet - pour l’instant - de faire diversion et de maintenir le paquebot Europe a flot.

J’écoutais Charles Gave nous parler du cas espagnol, de la "dissimulation" de 350 milliards de dette par l’industrie de la construction et de son transfert en douce du privé vers le public… Deux millions de logements vacants en Espagne, du délire! Une situation d’autant plus alarmante que la croissance ibérique est atone… Rien que ce cas particulier, c’est trois quarts du FESF! Autant dire que la pilule Sarko, c’est du flan. Et les marches ne sont pas dupes.

Quant a cette histoire d’effet de levier pour le FESF…. C’est criminel! La vraie folie, c’est de faire encore et toujours la meme chose et de s’attendre a des resultats differents… Encore une fois, on omet de s’attarder sur l’essentiel: mais a qui profite le crime? Les banques ont-elle tellement perdu au change que cela au sommet de Mercredi? Ont-elles accepte la décote grecque sans contrepartie? Vraiment? Qui le croira?

Imagine ton meilleur ami… Il passe chez toi un jour, te sort un billet de 100 euros, et te dit "tu vois, ça, c’est 1000 euros". Ou bien tu appelles l’asile, ou bien tu lui donnes un cours d’algèbre élémentaire. Bon, et bien pourtant c’est le coup que nous font nos élites dirigeantes… Ireel, mais vrai. Surtout que moi, quand tu me dis "effet de levier", je pense directement chute de Lehman Brothers (c’est aussi surement la première cause de chute des hedge funds, mais je n’ai pas de chiffres pour appuyer cette affirmation).

Mr. Gave fait vraiment une excellente analyse avec son analogie Euro = ligne Maginot, mais je ne partage pas son pessimisme -quant a l’issue finale.

La Grèce, sortir de l’Euro? Impensable! Et après qui? L’Espagne, l’Italie… La France? Quel séisme politique, vous rendez-vous compte?

L’euro n’est pas un hôtel, c’est l’étendard de l’Europe dans un monde globalisé hyper-compétitif.

"Sortir" un membre de la zone euro… C’est une aberration! Ce serait le premier pas d’une lente et irrésistible déconfiture avec au bout du compte la liquidation de l’Europe comme entité économique unie… Des pays qui reviennent a des monnaies de singe et a l’hyper-inflation… Un tel effondrement institutionnel… Impensable!

Je pense plutôt que nous aurons un modèle de BCE calque sur celui de la FED, une planche a billet pleinement "opérationnelle", et un fédéralisme budgétaire impose. C’est la seule alternative a la déconfiture totale. Les Allemands feront la gueule mais ils n’auront pas le choix; et de toutes façons, eux-mêmes ont trop abuse du système, maintenant c’est le retour du bâton. Cela permettra aux autres pays européens d’échapper a la tutelle teutone (le fameux "protectorat financier" de Gave) ce qui ne saurait être pour leur déplaire.

De telles mesures ne peuvent se décider que sous la contrainte… Il faut un cas de force majeure. Et on y arrive, doucement mais surement…. Car quand on sortira les cadavres du placard (autrement dit, quand les bilans ne seront plus manipules et que la vérité éclatera au grand jour), alors ce sera la croisée des chemins: la mort, ou la transformation.

Je spécule sur la deuxième hypothèse, 4000 ans d’histoire humaine a l’appui.

Pour les spéculateurs du Dimanche, garder un oeil très attentif aux actions SG, BNP, etc…. Encore un carton légendaire en perspective.

Dernière modification par thomz (01/11/2011 13h50)

Hors ligne

 

#396 01/11/2011 13h55 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   15 

J’ai également été très surpris de cette annonce de referendum. Pourquoi maintenant ? Il y a là une manoeuvre politique du gouvernement grec qui pour éviter une défaite en cas d’élections anticipées se lance dans un referendum à hauts risques. De manière très rationnelle, les Grecs ont tout intérêt à dire oui car un refus se traduira par une catastrophe pour eux, ils se retrouveront alors seuls face à leurs dettes. Sachant qu’une sortie de l’euro et une dévaluation ne leur apporterait rien car l’économie grecque est la plus fermée de l’UE (par des exportations très faible). Pour la Grèce, je ne vois pas de plan B, il faut que le train de vie de l’Etat soit réduit et que le pays arrête de vivre au-dessus de ses moyens, ceux d’une économie très peu compétitive. La population a beau renâcler, elle devra passer par là.

Attendons de voir de vrais sondages sur ce referendum, le sondage de dimanche dont tout le monde parle ne compte pas selon moi. C’était un sondage d’opinion vis-à-vis de l’accord européen et de l’austérité (qui dirait qu’il est satisfait ?). Peut être que la majorité de la population se rendra compte qu’elle n’a pas vraiment le choix et c’est le pari du gouvernement grec.

Sur la suite, on rentre dans des zones de turbulence, l’UE a d’ailleurs une capacité incroyable à se tirer régulièrement une balle dans le pied. Si le referendum est confirmé, on va souffrir dans les mois à venir et l’Italie va se retrouver sous pression. La BCE devra intervenir massivement en rachetant de la dette souveraine pour éviter que la crise ne s’étende. Ensuite, si l’accord est rejeté, bien malin celui qui peut anticiper l’avenir. Je n’arrive pas à imaginer un écroulement du système financier européen car derrière c’est l’économie mondiale qui saute. Nous aurons toujours besoin de manger, de nous loger, d’avoir de l’électricité… Et l’or, risque de ne plus jouer son rôle de valeur refuge car de nombreux fonds, rincés par la crise, risquent de devoir couper leurs positions sur le métal jaune afin de faire face à leurs engagements.

In fine, on aura peut être droit à une intervention massive de la BCE pour racheter de la dette, couplée à une politique budgétaire commune, suivant des règles impossibles à contourner. Enfin, sur le fond les pays comme l’Italie, l’Espagne ou la France ont les moyens de rembourser leur dette. Même les deficits ne sont pas hors de contrôle si on compare aux montagnes de dettes US ou même japonaises.. Mais on est entré dans une période de panique où la fin du monde devient une option. C’est là le problème.


Chaque semaine, mon portefeuille analysé sur http://valeuretperformance.posterous.com/

Hors ligne

 

#397 01/11/2011 14h02 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   512 

Tiens, toujours dans le reality check, j’oubliais…

- La première puissance économique? L’Europe.

- La premiere puissance commerciale? L’Europe.

- La premiere puissance agricole? L’Europe.

- La premiere puissance industrielle? L’Europe.

- Le premier hôte de sièges de MNC: L’Europe.

- Le premier partenaire commercial des USA, de la Russie, de la Chine, de l’Inde, du MERCOSUR, de l’OPEC? L’Europe.

Ce n’est pas nous qui avons un sérieux problème, mais les Américains… Eux qui sont en train de perdre leur leadership, et qui affrontent des problèmes de dettes autrement plus sérieux. D’ailleurs c’est curieux, c’était eux les premiers a se retrouver acculés a l’echaffaud.

En stratégie militaire, on parlerait de diversion.

Mythes et mensonges…. C’est un film hollywoodien cette histoire de dette et de fin de l’euro!
Quel scénario, quelle mise en scène! Les médias sont complices, parce qu’ils sont la propriété de la banque, et parce qu’eux mêmes y trouvent un intérêt direct - ils vendent mieux.

Et, comme d’habitude, les agences de notation en porte-flingues… Ce sont elles qui émettent le plus grand nombre de communiqués de fin des temps, que bien sur tout le monde diffuse joyeusement… La machine est bien organisée…

What a load of bullshit.

Dernière modification par thomz (01/11/2011 19h23)

Hors ligne

 

#398 01/11/2011 14h08 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   83 

J’aime bien leur style de faire le référundum après avoir pris notre argent en novembre…

Janvier c’est loin, très loin.

Hors ligne

 

#399 01/11/2011 17h41 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   71 

Quelques réflexions :

Un éventuel non à un éventuel référendum conduit directement à un défaut de la Grèce. Qui y gagne ? Les détenteurs de CDS. A noter l’étrangeté qui fait que qu’une décote de 50 % sur la dette grecque n’entraîne pas le déclenchement des CDS. Donc, celui qui a de la dette grecque tout en s’étant couvert par des CDS ne profite pas de sa protection. Logique ? Moral ? Qui perd si les CDS sont déclenchés ? Ceux qui doivent assurer la contrepartie. Qui sont-ils ? Mystère.

Si Papaendrou passe la main et que le référendum est annulé, quel légitimité aura ce plan ? Quelle latitude aura le nouveau gouvernement grec si la rue se mobilise dans quelques mois ou quelques années. Le raisonnement "on aide la Grèce mais nous avons leur engagement à faire tous les efforts nécessaires" a du plomb dans l’aile. Même raisonnement quand je lis "Merkel et Sarkozy bien décidés à appliquer le plan pour la Grèce". Même sans les Grecs ?

Comme l’a écrit Jester, les milliards prêtés, pas donnés hein, vous vous souvenez, dans le cadre des plans précédents risquent de ne jamais prendre le chemin du retour. Pas bon pour notre dette… Et la BCE risque aussi d’y laisser des plumes…

La semaine dernière on nous a dit sur tous les tons que si un accord n’était pas trouvé c’était la catastrophe. Et maintenant ?

Nous vivons décidement une époque formidable hmm

Hors ligne

 

#400 01/11/2011 18h00 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   21 

thomz a écrit :

Pour les spéculateurs du Dimanche, garder un oeil très attentif aux actions SG, BNP, etc…. Encore un carton légendaire en perspective.

Le plus délicat pour eux sera de trouver le bon moment pour entrer, toujours difficile de savoir jusqu’où les banques vont dégringoler.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech