Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Sondage 

Encore un krach sur les marchés actions…


L'occasion de renforcer sur les valeurs de qualité

56% - 339
J'attends le rebond, je revends tt et fini la bourse

3% - 21
Je suis liquide, je suis serein

12% - 76
BX4 depuis les 3800 sur le CAC, je suis riche

2% - 12
Je suis en vacances, je ne vois pas le crack

3% - 18
A fond sur les valeurs de Rdt, miam, miam

22% - 132
Nombre de votants : 676

#3151 16/06/2016 17h08 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   66 

Bonjour

Discussion très intéressante, et il y aurait encore beaucoup à en dire. Moi non plus, malgré les mises en garde des uns et des autres, je ne suis pas sûr qu’une sortie de la Grande Bretagne de l’UE soit si catastrophique tant pour les européens que pour les anglais (à part peut-être pour les agriculteurs anglais qui ne bénéficieront plus de la politique agricole commune).
Dernier sondage Ipsos-Mori: 47 % In, 53 % Out, avec toujours 12 à 14 % d’indécis.

Petite aparté pour revenir au thème de la file. Il semble qu’enfin les marchés repartent à la baisse après trois mois d’hésitations. Pour ceux que cela intéresse et qui détiennent un compte titre, j’ai mis sur mon compte Twitter une liste de valeurs présentant des configurations techniques qui laissent supposer une baisse de leur cours, donc allant dans le même sens que la tendance principale des marchés. Mais attention, il vous appartient de vérifier que la situation financière de ces entreprises ou leurs perspectives se détériorent, ce qui justifieraient la baisse.
J’actualiserai cette liste tous les lundis.
Les valeurs citées iront toujours dans le même sens que la tendance principale des marchés.

Hors ligne

 

#3152 16/06/2016 17h23 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   336 

Un Brexit aurait-il des conséquences pour nous, Européens, ou sur l’économie mondiale ?
Pas évident, je trouve.

1/ L’ UK n’a jamais été parfaitement intégrée à l’UE (c’est le moins que l’on puisse dire)
Alors, finalement, voir sortir un pays peu intégré, qui conteste souvent les idées de l’UE et utilise son véto (sur l’harmonisation fiscale par exemple), ça serait peut-être un mal pour un bien.

2/ L’UK contribue à hauteur de 3 milliards annuels dans le budget européen.
Une paille en comparaison de ce que coûte la Grèce !
Certes, ces 3 milliards seront perdus, mais y aurait-il un réel impact pour l’économie européenne ? 

3/ Le PIB anglais, c’est seulement 3% de l’économie mondiale.
Un Brexit pourrait donc ébranler l’économie mondiale ? Pas évident non plus…

Par contre, c’est clair, ça génère beaucoup de bruit et de la volatilité !


Parrain LINXEA - Bourse Direct - BINCK - FORTUNEO - WeSave -  YOMONI - Contact : cliquez ici

Hors ligne

 

#3153 16/06/2016 17h54 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   23 

Oui je pense que cela aurait des consequences a plusieurs niveau:

* economique, le royaume uni, c’est (en fonction du taux de change), pas loin de 20% du PIB de l’UE donc meme si l’ue pourra faire sans la contribution au budget, ca a un impact surtout si la croissance anglaise devrait se reduire. Vu le niveau des echanges et des liens, la consommation chez l’un, ce sont des emplois chez les autres.

le projet du brexit c’est aussi de vraiment tourner le dos a l’union europeene a plusieurs niveau pour se concentrer sur le commonwealth et les zones percues comme ayant de fortes perspectives economiques.

* politique. Apres avoir montrer que l’euro n’est pas forcement la pour toujours, on montre que l’UE pourrait aussi ne pas l’etre. Beaucoup de pays pourrait etre tenter de suivre, les pays bas, le danemark, la pologne ou d’autres pays d’europe de l’est.

* niveau diplomatique et defense. en dehors de la France, il n’y a que le Royaume Uni en Europe. L’allemagne ne veut pas jouer ce role et les autres pays ne le peuvent pas. Ce n’est forcement le moment de baisser la garde de se cote vu la situation actuelle.

* incertitude, si brexit, on est parti pour plusieurs annees de negociations et d’incertitudes.

Je comprend l’argument de ceux qui disent que ca peut etre l’occasion d’approfondir l’UE et d’avancer mais 1) les populations ne le veulent pas que ce soit en France ou ailleurs (cf les derniers votes) 2) il n’y a pas de vision/projet commun avec des politiques pour le porter. La France etant aux abonnes absents, ne reste que l’Allemagne pour diriger ce qui est mal accepte.

Hors ligne

 

#3154 16/06/2016 18h53 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   72 

Me concernant. .. j’en sais rien … Et je lisse mes investissements…
C’était pareil avec le grexit , la fed ect ..
Depuis quelques mois je renforce à la baisse et vend quand le marché s’emballe. ..

Cela me fatigue d’essayer de comprendre ce genre de chose… J’ai l’impression que je m’usé pour rien.

C’est pour cela que je vais m’orienter sur du tracker lazy+++++

Mais cela reste intéressant ce que vous dites pour la culture générale.( je ne fais d’ironie )
Mais pour l’investissement je passe mon tour…


Le mouvement fait l'argent.

Hors ligne

 

#3155 17/06/2016 09h35 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   101 

Comme par hasard .. Une jolie et jeune députée pro-UE   tuée par un assassin pro-brexit  et raciste .

Décès de Jo Cox, députée britannique pro-Europe poignardée et blessée par balle

Certains électeurs indécis vont penser que être pour le Brexit c’est être du coté de cet assassin retardataire ce qui devrait arranger les affaires de certains ..

Mevo , Poster un lien sans explication c’est faire preuve de fainéantise et je m’aperçois que c’est une mauvaise façon de défendre ses idées . Je vais essayer de faire mieux .

Je ne veux pas remettre en cause le fait que les banques commerciales peuvent prêter une somme sans avoir l’argent à disposition , je veux remettre en cause le fait que le faire est un simple jeux d’écriture et qu’elles peuvent le faire à leur guise sans contrepartie et conséquence car ce serait admettre qu’elles ont le pouvoir absolu de création monétaire .

Les banque doivent pour le faire apporter des contreparties respecter des ratios et des réglementations contrairement aux banques centrales ( certaines comme la BCE ne respectent même pas leurs mandats ).

Si demain vous avez le pouvoir de vendre votre maison et moi celui de vous imposer toute sorte de conditions tel que le prix , le choix du vendeur , le choix du locataire et des dépenses d’entretiens qui aurait réellement le pouvoir vous ou moi ?

Qui contrôle la BCE et la BRI deux organisations indépendantes ? Son directeur non élu démocratiquement (comme Macron par ex ^^) ?
Qui contrôle la création monétaire des banques de l’UE ? Le comité de bale et la BCE  grâce a sa monnaie et à son indépendance .

Dernière modification par vbvaleur (17/06/2016 10h42)

Hors ligne

 

#3156 17/06/2016 09h44 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   80 

Que voudriez-vous? Que l’on passe sous silence ce malheureux fait divers?
Madame est députée tout de même. Peut-être que l’alcool mélangé à la bêtise humaine est le premier responsable, on peut penser que ça tombe à point nommé en terme de calendrier mais c’est le fruit du hasard et je suis désolé, un député lâchement assassiné, c’est extrêmement rare et heureusement.

Hors ligne

 

#3157 17/06/2016 10h19 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   13 

Disons que un profil du type de Thomas Mair peut être assez facilement téléguidé…

Après je n’en sais pas plus que vous mais les circonstances sont quand même assez troublantes.

Hors ligne

 

#3158 17/06/2016 10h26 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   101 

Moi je ne veux rien du tout j’observe et j’agis en conséquence. Comme vous le dites c’est extrêmement rare et je trouve ça étonnant que ça arrive juste avant le référendum .

Euro-federalists financed by US spy chiefs - Telegraph

La CIA par exemple à déjà utilisé des méthodes plus que douteuses et anti-démocratiques pour défendre ses intérêts . Ne me traiter pas de complotiste svp insultez plutôt ce journal mondialement connu fondé en 1855.

Anna Lindh ? Wikipédia
Référendum suédois de 2003 ? Wikipédia

C’est la même affaire lors du référendum suédois de 2003 , une belle jeune femme pro euro assassinée 2 jours avant le référendum suédois de 2003 pour faire changer la donne .

"Son assassinat survint quelques jours avant le référendum sur l’adhésion de la Suède à l’euro, qui se tint le 14 septembre 2003. Son meurtrier, Mijailo Mijailović,  condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, ne lui avait, sans doute, pas pardonné son engagement pour le «  oui ». "

Je ne suis ni pour ni contre le Brexit car en tant que Français à long terme je pense que c’est bon pour la France mais en tant qu’actionnaire de multinationale je suis pour l’Ue et sa réglementation uniforme et en plus de ça je suis pour le choix en tant  qu’européen de fiscalité attractive (Belgique,Irlande,Portugal etc) que l’ue propose facilement .

Par contre si l’on veut du travail et une baisse de chômage ce n’est pas avec l’UE et l’euro qu’on mettra toutes les chances de notre coté .

Dernière modification par vbvaleur (17/06/2016 13h26)

Hors ligne

 

#3159 17/06/2016 15h26 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   125 

Pour revenir un peu au sujet à court terme : krach suite au Brexit ?
Probabilité de ’’Brexit’’ : les événements du 16 juin changent la donne

Xavier Bargue boursorama.fr a écrit :

Les débats sur la présence du Royaume-Uni au sein l’Union européenne restent suspendus ce vendredi suite au choc de l’assassinat de la député pro-européenne Jo Cox, survenu jeudi 16 juin. L’événement pourrait changer la donne sur l’issue du vote du 23 juin.

Au Royaume-Uni, l’heure est au recueillement vendredi 17 juin suite au décès de la député travailliste Jo Cox, blessée par balles puis décédée jeudi 16 juin. D’après un témoin, l’auteur de la tragédie, un homme aux motivations qui restent encore floues, se serait exclamé « Britain first » au moment de tirer, laissant clairement entrevoir la portée politique de cet acte, en pleine campagne britannique pour ou contre le « Brexit ».

La probabilité du « Brexit » diminue
Une chose est sûre : l’événement de jeudi ne joue pas en faveur du camp « pro-Brexit », désormais associé au désolant extrémisme de certains de ses défenseurs.

« Même si le scrutin se déroule comme prévu, ce qui devrait être le cas, les événements d’hier pourraient faire du tort à la campagne en faveur du Brexit », estime Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets, cité par l’AFP.

Les indices des marchés actions, dont les évolutions ont été influencées toute la semaine par l’évolution des intentions de vote en faveur du Brexit, s’apaisaient vendredi avec l’anticipation d’une remontée du sentiment pro-européen au Royaume-Uni suite au choc provoqué par ces événements.

Sur les marchés actions, « Il est évident que le mouvement haussier est entièrement attribuable à la conviction que la tragédie d’hier a augmenté la possibilité que le camp du "maintien" exerce une forte influence lors du référendum de la semaine prochaine » résumait ainsi Ray Attrill, stratégiste chez National Australia Bank, cité par Bloomberg News et également repris par l’AFP.

Ce même sentiment se reflétait également vendredi dans les cotes des bookmakers, où la probabilité d’un vote en faveur du « maintien » du Royaume-Uni dans l’UE est remontée à 65% contre 59% la veille avant la survenue du tragique événement.

Hors ligne

 

#3160 17/06/2016 16h06 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   101 

Je suis totalement d’accord avec vos dires JesterInvest et stibbons du coup cela limite nettement le pouvoir des banques commerciales(pas de la BCE) au sujet de la création monétaire .

Le pouvoir ce place du coté de ceux qui imposent ces ratios et qui décident des contreparties nécessaires .
Cessons là ce débat de sourd JesterInvest à très bien résumé la situation dans sa dernière phrase ++^^

ArnvaldIngofson ce meurtre comme celui d’Anna Lindh en 2003 lors du référendum suédois va bien défendre les intérêts des pro UE .

Dernière modification par vbvaleur (17/06/2016 16h14)

Hors ligne

 

#3161 17/06/2016 20h13 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   66 

Message déplacé à la file "Banque et création monétaire: comment fonctionne une banque ?

Dernière modification par Durun (17/06/2016 20h19)

Hors ligne

 

#3162 17/06/2016 21h06 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

VBVALEUR a écrit :

Par contre si l’on veut du travail et une baisse de chômage ce n’est pas avec l’UE et l’euro qu’on mettra toutes les chances de notre coté .

Mon opinion est que beaucoup de pays ont l’euro et un chômage très faible, et que déjà avec le franc, la France trainait un lourd chômage de masse.
Il y a beaucoup de stratégie du bouc émissaire sur Bruxelles, la BCE, l’Euro quant à la situation économique française.
Mon constat est plus simple : c’est la faute de la France elle-même qui favorise les prélèvements obligatoires et un secteur public peu productif, les baby-boomers, les rentes, la demande plutôt que l’offre et qui surtout continue de dépenser des fortunes dans un système éducatif qui broie la jeunesse et ne répond pas aux besoins des entreprises. Le tissu productif français s’effiloche années après années. On allume des contre-feux plutôt que de faire comme l’Allemagne en 2000 et ses questionnements sur le "standort Deutschland" ou la Suède dans les années 1990 : regarder une réalité en face, négocier, exécuter.

VBVALEUR a écrit :

Comme vous le dites c’est extrêmement rare et je trouve ça étonnant que ça arrive juste avant le référendum .

Etonnant aussi ce meurtre de policiers avant la rencontre entre El Khomry et Martinez. Non ?

Admettons que ce soit un complot et que le camp du "remain" ait manipulés un fou d’extrême droite : alors cela veut dire qu’ils sont diablement intelligents.
Et si c’est juste un type idiot d’extrême droite : sans généraliser, il y a alors de sacrés idiots du côté des tenants de la "pensée magique" de UK plus souverain hors de l’UE (la souveraineté économique est très relative, même et peut-être même surtout en dehors d’un bloc commercial).


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#3163 17/06/2016 23h34 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   101 

L’Allemagne tire partie de l’euro car si elle devrait retrouver son Mark réévalué , elles ne serait pas aussi compétitive et elle aurait plus de chômeur … L’euro et l’Europe augmentent les inégalités entre les pays car lorsqu’un pays s’endette tel que la grèce par exemple il n’est pas puni sur le marché des devises et rien n’incite les grecques à consommer d’avantage leurs produits et à faire travailler leurs entreprises contrairement à un pays avec une monnaie affaiblie par les excès . Ajouter à cela la libre circulation des capitaux et l’interdiction pour un état d’interdire une délocalisation et vous avez un cocktail idéal pour le chômage . je sais que la France  à perdu presque une usine par jour pendant 3 ans par exemple .
La France a perdu près de 900 usines en trois ans

Vous ne trouvez  pas la ressemblance entre ces deux meurtres bizzare ?
Anna Lindh était  ministre des affaires étrangères, elle a contribué à une plus grande présence de la Suède sur la scène internationale. Elle a notamment soutenu le oui au référendum pour l’euro du 14 septembre 2003 (qui a eu lieu 4 jours après son assassinat )

vbvaleur a écrit :

C’est la même affaire lors du référendum suédois de 2003 , une belle jeune femme pro euro assassinée 2 jours avant le référendum suédois de 2003 pour faire changer la donne .

"Son assassinat survint quelques jours avant le référendum sur l’adhésion de la Suède à l’euro, qui se tint le 14 septembre 2003. Son meurtrier, Mijailo Mijailović,  condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, ne lui avait, sans doute, pas pardonné son engagement pour le «  oui ». "

À l’époque beaucoup de personne et les médias ont fait l’amalgame et ça aurait pu faire pencher la balance du coté voulu .
Tout le monde sait que la CIA  ou d’autres organisations sont capable d’assassiner pour influencer la politique d’un pays ou manipuler l’opinion ne soyez pas naïf et n’essayez pas de ridiculiser une personne en le traitant de complotiste en faisant cela vous arrangez les affaires de ceux qui vous manipulent

Dernière modification par vbvaleur (17/06/2016 23h50)

Hors ligne

 

#3164 18/06/2016 08h37 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   29 

vbvaleur a écrit :

Vous ne trouvez  pas la ressemblance entre ces deux meurtres bizarre ?

Non.

vbvaleur a écrit :

n’essayez pas de ridiculiser une personne en le traitant de complotiste

Avec tout le respect que je  vous dois, on ne vous traite pas de  complotiste pour vous "ridiculiser" mais parce que vous postez sur ce forum public des hypothèses à caractère complotiste.

Hors ligne

 

#3165 18/06/2016 11h00 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   13 

Sans entrer dans le débat "complotiste" ou non, qui, globalement n’amène jamais rien de concret, il me semble légitime de s’interroger lorsque ce type d’événement a lieu. Bien sûr, si l’on applique le principe du rasoir d’Ockham, l’explication la plus simple est toujours la meilleure et l’hypothèse la plus probable reste en effet qu’un abruti néo-nazi (pardon pour la tautologie), ait voulu traduire ses idées en actes. Cependant, face aux enjeux du référendum pour le projet européen, piloté depuis le début par les forces atlantistes, il me parait intellectuellement sensé d’envisager l’hypothèse du fou téléguidé. Les réseaux d’extrème droite ont historiquement été infiltrés et téléguidés par la CIA en Europe, sous le nom de réseau Gladio. Ce fait est bien documenté en Italie par l’historien Daniel Ganser dans son livre "les armées secrètes de l’OTAN" qui se présentaient comme un réseau dormant destiné à lutter contre une éventuelle invasion de l’Europe de l’ouest par l’URSS. En Italie, un certain nombre d’attentats perpétrés durant les années de plomb, imputés à l’époque à l’extrême gauche, leur ont depuis été attribués. Je rappelle qu’en France même, l’organisation terroriste "la main rouge" qui se revendiquait d’extrême gauche et qui a commis une nombreuse série d’assassinats et d’attentats contre des marchands d’armes au cours de la guerre d’Algérie, était en réalité opérée par le SDECE, comme l’a révélé le documentaire "histoire des services secrets français", diffusé sur LCP :
Histoire des services secrets français   L’heure des combats 1940 1960 France 5 2015 05 15 - YouTube
Bien sûr, comme dans toutes ses affaires, il ne peut s’agir que de conjectures, le propre d’une opération réussie étant qu’elle reste occulte, il s’agit sinon d’un epic fail lourd de conséquences, comme dans le cas de l’attentat contre le raimbow warrior…
Tout cela pour dire que les  hypothèses dites "complotistes" ne peuvent à mon avis être simplement écartées d’un revers de la main dés que des enjeux géopolitiques sont présents…

Dernière modification par Juillet (18/06/2016 12h48)

Hors ligne

 

#3166 18/06/2016 12h52 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   101 

GillesDeNantes a écrit :

vbvaleur a écrit :

Vous ne trouvez  pas la ressemblance entre ces deux meurtres bizarre ?

Non.

J’en suis navré mais je pense que vous avez plein d’autres qualités , je m’inquiète même pas pour vous la pensée unique et l’instinct grégaire à permit à la race humaine de survivre et de maîtriser son environnement pendant de nombreuses générations donc cela peut bien servir encore une génération de plus même si la pensée évolutionniste commence à privilégier le raisonnement global .

Grace à vous je comprend un peu plus la psychologie et la manipulation , je vais vous mettre un +

Il est grand temps pour moi d’arrêter de poster sur ce forum et de me concentrer un peu plus sur ma réussite boursière car dans ce domaine là , lorsqu’on à raison ça paye, pas besoin d’être précis et d’avoir un raisonnement séquentiel contrairement à ce forum .

Dernière modification par vbvaleur (18/06/2016 12h56)

Hors ligne

 

#3167 18/06/2016 13h14 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   197 

@Juillet

Le travers le plus courant étant ensuite, une fois qu’on a admis qu’il était hypothétiquement concevable qu’il y ait une forme quelconque de complot à l’oeuvre derrière tel ou tel événement (difficile, en effet, d’écarter le dernier % de doute! - c’est ainsi que procèdent tous les lobbies…), de ne pas hiérarchiser les thèses ou les informations en fonction 1/ de la probabilité de leur véracité ou 2/ de la qualité objective des sources.

Juillet, sous des propos en apparence raisonnables et neutres, utilise un champs lexical (par exemple « piloté depuis le début par les forces atlantistes ») qui ne laisse guère de doutes sur le fonds de sa pensée.

Internet a ceci de terrifiant que n’importe quel illuminé y trouvera une caisse de résonance pour ses idées et ses propos (selon le vieil adage, « calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose! »). Les informations de qualité sont noyées dans la masse de médiocrité - je le note avec constance et dépit dans tous les domaines où j’ai acquis suffisamment de compétences pour ne pas avoir à m’en remettre à l’opinion d’autrui. Les gens ensuite, pour une multitude de raisons, ne font pas le tri et ne hiérarchisent pas ou pas assez. On voit les résultats désastreux dans la finance, et ce constat peut se décliner à l’identique dans à peu près tous les domaines…

-

IH : ce sera le bon mot de la fin sur ce sujet (meurtres, amalgames, complots, etc.). Pas de thèses complotistes/rumeurs sur nos forum svp, mais des faits et des analyses circonstanciées.

Hors ligne

 

#3168 18/06/2016 13h50 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   104 

Les sondages sur le Brexit, c’est du vent, du pur hasard, du grand n’importe quoi !

Un organisme de sondage, publie une étude et est rémunéré pour le travail réalisé. Il n’est pas partie prenante des conclusions, des risques de la situation qu’il  étudie pour le compte de tiers.

Tandis qu’un Bookmaker, lui, il va un peu plus loin. il estime les risques, les analyse et en fait son outil de travail pour gagner de l’argent.

Donc entre un sondeur et un bookie, qui croyez vous qui puisse être le plus proche d’une évaluation réelle est sérieuse de la situation ?

- Celui qui fait du business en publiant une étude qui n’aura aucun impact sur son business ?
- Celui qui publie une évaluation des risques qui aura un impact sur son business ?

A vous de voir même si nul n’est infaillible et que l’évaluation des risques change en permanence.

http://www.oddschecker.com/politics/bri … hip-result

Ensuite, est ce qu’un Brexit va changer va impacter fondamentalement la capacité à faire des bénéfices pour les entreprises dont vous possédez des titres ?

A titre personnel, un brexit me permettra d’acheter des titres qui auront été balancé avec l’eau du bain. Un "remain", verra mon portefeuille grossir, sans prendre aucune décision, ni avoir aucun effort à fournir.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#3169 18/06/2016 13h51 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   78 

ArnvaldIngofson a écrit :

La probabilité du « Brexit » diminue
Une chose est sûre : l’événement de jeudi ne joue pas en faveur du camp « pro-Brexit », désormais associé au désolant extrémisme de certains de ses défenseurs.

« Même si le scrutin se déroule comme prévu, ce qui devrait être le cas, les événements d’hier pourraient faire du tort à la campagne en faveur du Brexit », estime Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets, cité par l’AFP.

Les indices des marchés actions, dont les évolutions ont été influencées toute la semaine par l’évolution des intentions de vote en faveur du Brexit, s’apaisaient vendredi avec l’anticipation d’une remontée du sentiment pro-européen au Royaume-Uni suite au choc provoqué par ces événements.

Sur les marchés actions, « Il est évident que le mouvement haussier est entièrement attribuable à la conviction que la tragédie d’hier a augmenté la possibilité que le camp du "maintien" exerce une forte influence lors du référendum de la semaine prochaine » résumait ainsi Ray Attrill, stratégiste chez National Australia Bank, cité par Bloomberg News et également repris par l’AFP.

Ce même sentiment se reflétait également vendredi dans les cotes des bookmakers, où la probabilité d’un vote en faveur du « maintien » du Royaume-Uni dans l’UE est remontée à 65% contre 59% la veille avant la survenue du tragique événement.

Complot ou pas, les marchés ont salué à leur manière cet assassinat en opérant une légère remontée hier après la purge des séances précédentes. grosso modo, ce meurtre compense dans l’opinion les propos intempestifs de Lagarde ou Juncker qui avaient cru utile, pertinent de menacer les britanniques….ce qui en dit long sur le degré de suffisance de ces individus !

Pour autant, j’ai quand même le sentiment qu’à leur niveau actuel les cours intègrent l’hypothèse du brexit ; si celui-ci se produit, il n’est pas certain qu’il y ait encore un gros potentiel de baisse ; en revanche, une victoire des européistes pourrait donner lieu à une fin de semaine euphorique.

Je me répète, mais les marchés sont myopes à ne vouloir regarder que du seul côté britannique ; les élections espagnoles du 26 sous-tendent des conséquences autrement plus importantes pour l’euro dont on ne cesse de nous rebattre les oreilles, qu’il s’agisse de foot ou de monnaie. 80 ans après 1936, l’avènement d’un nouveau gouvernement de "frente popular" marquerait davantage l’histoire que les bisbilles entre conservateurs européistes et isolationnistes.

Hors ligne

 

#3170 18/06/2016 14h09 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   125 

Le BrExit a l’avantage d’avoir une date claire : on saura le 23 si c’est oui on non.

Pour les élections espagnoles, le 26 n’est que le début d’un long processus.
Le temps d’analyser les résultats des élections,
d’avoir un gouvernement (pas évident en Espagne),
que ce gouvernement se mette en place et prenne des mesures qui risquent de ne pas plaire aux marchés,
ça peut être long …

Hors ligne

 

#3171 18/06/2016 14h18 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   78 

C’est bien parce que ce sera long et incertain que cela risque de provoquer des turbulences sur les marchés.

Hors ligne

 

#3172 18/06/2016 15h35 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   17 

ArnvaldIngofson a écrit :

Le BrExit a l’avantage d’avoir une date claire : on saura le 23 si c’est oui on non.

Pas si sûr !

France Soir a écrit :

Autre signe que le scénario d’un "passage en force" du parlement face à l’opinion publique est possible, ces propos tenus le 6 juin par un député pro-européen à la BBC: "Nous accepterons la demande de la population de quitter l’Europe mais après, tout est négociable et le parlement aura son mot à dire". Voire son mot à imposer.

Hors ligne

 

#3173 18/06/2016 16h38 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   36 

VBVALEUR a écrit :

L’Allemagne tire partie de l’euro car si elle devrait retrouver son Mark réévalué , elles ne serait pas aussi compétitive et elle aurait plus de chômeur …

C’est très loin d’être certain. L’appréciation d’une devise ne pose pas forcément de problèmes à une économie compétitive.
Regardez par exemple la Suisse.http://www.devenir-rentier.fr/uploads/8757_swiss_franc.png
Une devise forte pose certains problèmes mais a aussi de nombreux avantages.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#3174 18/06/2016 21h03 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   103 

misteronline a écrit :

Une devise forte pose certains problèmes mais a aussi de nombreux avantages

Cela est vrai pour des pays comme l’Allemagne.

Pour la Suisse je nuancerai un peu votre propos si vous le permettez. Certes ils ont une bonne santé économique, néanmoins leurs industries subissent de plein fouet la hausse de la devise, et les industries exportatrices Suisses prennent un sacré coup (je pense à l’horlogerie, à la chimie).
Il est certain que la banque ou Nespresso sont peu impactés par la devise. Tout cela est très secteur dépendant donc.

Par contre l’avantage que tirent l’Allemagne ou les autres pays Européens de pouvoir importer "pas cher" des produits asiatiques ou américains est moins évident pour les Suisses. Bien entendu ils consomment de l’Iphone et du matériel informatique produits outre mer. Néanmoins ils sont aussi très protectionnistes et apprécient les produits locaux, surtout pour la nourriture mais aussi pour de nombreux autres produits (vêtements…).

La Suisse souffre donc actuellement beaucoup de sa monnaie et de la faible croissance internationale. Elle a en revanche la possibilité de réformer et de prendre les mesures qui s’imposent avec l’assentiment de ses citoyens.


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#3175 20/06/2016 16h57 → Encore un krach sur le marché actions... (actions, krach, marché)

Membre
Réputation :   78 

MisterVix a écrit :

Par contre l’avantage que tirent l’Allemagne ou les autres pays Européens de pouvoir importer "pas cher" des produits asiatiques ou américains est moins évident pour les Suisses. Bien entendu ils consomment de l’Iphone et du matériel informatique produits outre mer. Néanmoins ils sont aussi très protectionnistes et apprécient les produits locaux, surtout pour la nourriture mais aussi pour de nombreux autres produits (vêtements…).

Il faut dire que les produits locaux sont appréciables : chocolat, viande, laitages, vins…en Suisse tout est cher mais aussi tout est bon !

+3,5% à cette heure sur le CAC 40 ! C’est sans doute la meilleure séance de l’année et pareil score ne sera pas retrouvé de si tôt. On frémit d’effroi en songeant que l’assassinat d’une parlementaire britannique est à l’origine de cette hausse fulgurante.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech