Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 05/07/2015 13h48 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   320 

Base de travail :
CRIT Travail Temporaire Numéro 4 de l’intérim
http://www.groupe-crit.com/infos/annuel … 014_df.pdf
http://www.groupe-crit.com/infos/commu/ … 14_DEF.pdf
http://financials.morningstar.com/incom … ture=en-US

Présentation :
Groupe Crit est spécialisé dans les prestations de travail temporaire. Le groupe développe également une activité d’assistance aéroportuaire. Le CA (avant éliminations intragroupe) par activité se répartit comme suit :
– prestations de travail temporaire (83%) : à destination de l’industrie (43% du CA), des services (38%) et du BTP (29%). A fin 2014, le groupe détient un réseau de 500 agences implantées essentiellement en France (350) ;
– assistance aéroportuaire (12,6%) : assistance aux avions (tractage, chargement et déchargement des bagages, contrôle des pleins, etc.), aux passagers (enregistrement, sécurisation et collecte des bagages) et au trafic (établissement des plans de vols, contrôle des charges, etc.) ; Les contrats avec CDG et Orly ont été renouvelé en Novembre pour 7 ans.
– autres (4,4%) : notamment prestations d’ingénierie et d’études (principalement dans les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique), et de maintenance industrielle.

La répartition géographique du CA est la suivante : France (77,9%), Etats-Unis (13,1%), Espagne (4%), Afrique (2,8%) et autres (2,2%).
L’internationalisation progresse, principalement aux USA avec l’acquisition de 2 sociétés en 2014.

Dirigeant/actionnaire principal, Mr Claude Guedj qui contrôle 70% du capital et 80% des droits de votes.

Market Cap : 530 millions avec un cours à 47.35 euros.
Dividende famélique (0.31 euros / 5% de payout ratio) et c’est tant mieux

Des résultats 2014 en forte croissance avec une marge qui augmente :
Le résultat opérationnel courant ressort à 88,1 M€ en hausse de 20,3%. Il représente 5,2% du chiffre d’affaires contre 4,7% en 2013. L’amélioration de l’activité en France conjuguée au crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), et à la forte contribution de l’international est au coeur de ces excellents résultats.
Sur le pôle travail temporaire et recrutement, le résultat opérationnel courant progresse de 16,9% à 77,6 M€ (2). La marge opérationnelle représente 5,5% du chiffre d’affaires contre 5,1% en 2013.
Sur le pôle multiservices la progression des résultats est également au rendez-vous. Le résultat opérationnel courant affiche ainsi une hausse de 52,7% à 10,5 M€ (3,6% du chiffre d’affaires du pôle contre 2,5% en 2013).
Le résultat net progresse de près de 42% à 65,2 M€.

Une situation financière saine :
Actifs courants – passifs courants positif à +62 millions d’euros.
Endettement financier net de 52 millions d’euros (p74).

Attention au CICE :
Crédit d’impôt compétitivité emploi
La troisième loi de finances rectificative pour 2012 a instauré un crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) au bénéfice des entreprises imposées à l’impôt sur les sociétés ou à l’impôt sur le revenu. Ce crédit d’impôt de 4 % est assis sur les rémunérations inférieures ou égales à 2,5 SMIC versées à compter du 1er janvier 2013. Son taux est porté à 6 % à compter du 1er janvier 2014. Il peut être imputé sur l’impôt dû ou à défaut est remboursable au bout de 3 ans.

« l’impact net du Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) évalué à 27 millions d’euros » page 18

La situation impacte le bilan et il faut bien en tenir compte.

Page 50 : « Le Groupe reconnait ce crédit d’impôt en réduction des charges de personnel au compte de résultat. L’actif correspon¬dant est présenté au bilan dans les actifs financiers non-courant »
Page 92 : Le Groupe a reconnu ce crédit d’impôt en réduction des charges de personnel au compte de résultat. L’actif correspondant est présenté au bilan dans le poste « Autres actifs » soit un montant global pour l’ensemble du groupe fiscalement intégré de 68 219 Me.
Page 78 : On peut voir que la non imposition du CICE a permis de faire économiser 16 millions d’impôts au groupe (11 millions en 2013). Toute la question est donc la pérennité de cette niche fiscale. En l’ »oubliant » on aurait un résultat net à 49 millions d’euros et non 65 millions.

A noter :
– Un impact de change positif de 9 millions en 2014 (après une perte en 2013).
– La possibilité d’un rachat d’action jusqu’à 70 euros pour 10% du capital. Non utilisé ces dernières années hormis pour l’animation du titre.

Evaluation à la louche :
PER (bouhhh le vilain) : 530/65= 8.15 et si l’on enlève le CICE on a 530/49 = 10.8.
EV/EBITDA : (530+52)/88 = 6.61 soit un rendement locatif de 15.1%.

Dans l’ensemble ça me parait bon marché en ne payant pas la croissance. Attention toutefois à la pérennité du CICE qui impacte de façon importante les résultats.

Pour 2015 : CA T1 de très bonne facture :
« Le Groupe CRIT réalise un excellent premier trimestre avec un chiffre d’affaires de 412,6 M€ contre
361,3 M€(1) sur la même période de 2014, en progression de 14,2% (+9,7% à périmètre et change
constants). La France comme l’international contribuent à cette forte croissance. A l’international
(près de 25% de l’activité totale du premier trimestre), le Groupe confirme sa dynamique avec un
chiffre d’affaires en croissance de près de 29% à 102,2 M€. »

http://www.groupe-crit.com/infos/autres … 2015df.pdf

Au plaisir de vous lire

Message édité par l’équipe de modération (18/11/2015 02h19) :
- correction d’orthographe dans le titre

Dernière modification par simouss (05/07/2015 13h49)

Mots-clés : action, croissance, pea (plan d'épargne en actions)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#2 28/07/2015 18h38 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   320 

Du tout bon pour le T2 :

Le Groupe Crit réalise un excellent deuxième trimestre avec un chiffre d’affaires de 505,9 M€ contre 430,4 M€ sur la même période de 2014, en progression de 17,5% (+13,5% à périmètre et taux de change constants), en accélération par rapport au 1er trimestre 2015.
La France, comme l’international contribuent à la croissance. A l’international (24% de l’activité totale), le groupe confirme sa dynamique avec un chiffre d’affaires en croissance de 31,2% à 120,9 M€.
Grâce à cette solide dynamique, le chiffre d’affaires du semestre ressort à 918,5 M€, en hausse de 16% (+11,8% à périmètre et taux de change constants).

http://www.groupe-crit.com/infos/commu/ … 15_DEF.pdf

AMF : actionnaire de CRIT


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#3 28/07/2015 20h57 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   63 

Je n’avais pas suivi le message initial.

Bonne analyse objective.

J’ai la même opinion sur le titre.

Don’t worry pour le CICE, c’est une patate chaude (idem CIR que personne n ose toucher) dont le prochain gouvernement devra reprendre les modalités. Peu de gens savent que ça ne coute pas grand chose avant 2017 au budget de l’Etat.

Excellent T2 au passage et le S2 qui devrait profiter de la reprise de l’emploi intérimaire en France.

Il faudrait vérifier si les CICE 2013 et 2014 sont toujours dans les autres créances (ou s’il a été financé par cession de créance sans recours) ; c’est du cash potentiel dans les caisses et donc une VE encore + faible si non financé.

La valorisation du titre offre une décote assez forte par rapport à la moyenne sur plusieurs années.

La valeur est dans plusieurs short list.

Je suis aussi actionnaire et pense me renforcer.

@+
Stan

Dernière modification par stanny (29/07/2015 07h56)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#4 30/07/2015 03h20 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   

Simouss
Je me demandais pourquoi vous ne regardiez pas les actifs dans votre analyse?
D’ailleurs je crois que ce business n’est pas des plus tangibles…

Hors ligne

 

#5 31/07/2015 01h22 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   29 

Je doute un peu sur la valorisation des actifs d’un business qui crée sa valeur ajouté sur de l’humain (83%). Valoriser celle ci à partir de ses actifs ne me semble pas pertinent.

Hors ligne

 

#6 09/09/2015 11h00 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   

Hello,

Excellent S1 pour Groupe Crit.

Le CP : http://www.groupe-crit.com/infos/commu/ … 15_def.pdf

RN +49% et très bonne tenue financière (capacité d’autofinancement de 31,7 ME, trésorerie nette de 14,8 ME).

Absolument tout au vert, les zones géographiques comme les activités (interim et même aéroportuaire/multiservices malgré un trafic aérien en repli).

Le Groupe est très confiant pour la suite.

Le marché ne réagit pas aujourd’hui, peut-être plus tard. La perspective d’upside me semble solide : par les performances du groupe et au regard des comparables (PER de 8 pour Crit, 10 pour Synergie - dont les résultats S1 seront dévoilés ce soir- et 15 pour Adecco).

AMF : actionnaire

Hors ligne

 

#7 09/09/2015 12h06 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   421 

Pourquoi le dividende est-il si faible ?


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#8 09/09/2015 13h57 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   320 

Pour financer la croissance ?


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#9 27/10/2015 19h04 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   320 

Toujours une croissance à 2 chiffres au T3 :

(AOF) - Le Groupe Crit a enregistré un chiffre d’affaires de 520,4 millions d’euros au troisième trimestre, en hausse de 12,7% (+10% en organique). La France comme l’international ont alimenté cette dynamique de croissance. A l’international (24% de l’activité totale), le groupe a confirmé sa marche en avant avec un chiffre d’affaires de 124,8 millions d’euros en forte progression de 24,6% (+12% en organique). A neuf mois, le chiffre d’affaires est ressorti à 1,44 milliards d’euros, en hausse de 14,8 % (+11,1% en organique)."Après ce nouveau trimestre réussi, le Groupe aborde la fin de l’exercice avec confiance tant en termes d’activité que de résultats", conclut le groupe de travail temporaire et de services aéroportuaires.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#10 27/10/2015 21h59 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   63 

@bifidus

Le travail temporaire est le grand bénéficiaire du CICE…

Or, pour les ETI (+250 personnes), l’essentiel du crédit d’impôt est porté en "autres créances" jusqu’en 2017, année où le CICE 2013 sera remboursé par les DDFIP et ainsi de suite : le CICE 2014 en 2018, etc… (sauf à les faire financer entre temps par un établissement bancaire)

A partir de 2017, tous ces crédits d’impôts cumulés vont commencer à gonfler le cash en caisse et donc permettre l’accroissement significatif du dividende….

CQFD.

Le marché n’a pas encore pris en compte cette trésorerie additionnelle ; SYNERGIE commence d’ailleurs à communiquer sur son gearing avec et sans CICE.

@+
Stan


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#11 17/11/2015 20h14 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   63 

Intérim : indicateur avancé

RANDSTAD a publié ce matin avant bourse d’excellents chiffres pour octobre et une tendance toujours très positive sur novembre.

Le titre a pris près de 7% aujourd’hui…

GROUPE CRIT et SYNERGIE cotent toutes deux à des niveaux très proches de leur + haut annuel.

A suivre.
Stan


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#12 02/01/2016 14h27 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   38 

Bonjour Simouss.

Je relis votre analyse pour essayer de comprendre la démarche qui amène à la belle performance 2015 de votre portefeuille.

Pourquoi estimez-vous l’earning yield par l’EBITDA/EV, c’est à dire sans prendre en compte les capex svp? Est-ce parce-que vous estimez que les capex sont quasi exclusivement de l’investissement pour Groupe Crit?

Merci d’avance.

Cordialement.

Hors ligne

 

#13 02/01/2016 17h48 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   

Bonjour

Pour info, il y a eu des ventes régulières de titres par des cadres et dirigeants de CRIT en 2015.

Dernière modification par sheiko (02/01/2016 17h49)

Hors ligne

 

#14 02/01/2016 21h21 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   320 

@Trahcoh

L’entreprise est capex light mais nécessite quand même entre 15 et 20 millions de capex par an (cf page 34 rapport 2014). Il serait en effet plus prudent d’utiliser le ratio EV/(EBITDA-capex), pour calculer l’earning yeld.
Lors de la rédaction de cette analyse je n’avais pas encore trouvé cette information et imaginais des coûts de maintenance un peu inférieurs (on reste entre 1 et 2% du CA).


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#15 11/01/2016 17h21 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   63 

sheiko a écrit :

Bonjour

Pour info, il y a eu des ventes régulières de titres par des cadres et dirigeants de CRIT en 2015.

Il y en avait déjà en 2014…

Si CRIT ne vous plait pas, il y a SYNERGIE qui a un profil légèrement différent (100% environ du CA en Europe dont la moitié en France)

--------------

Le secteur bouge (12/2015) :

RECRUIT va acquérir un des leaders européens (USG PEOPLE) pour 9.3 X l’EBITDA 2016

Recruit va engloutir le néerlandais USG People pour 1,42 mrd EUR

RANDSTAD a acquis en décembre un des leaders suédois de l’intérim (là aussi pour une somme rondelette, ie 12X l’EBIT)

RANDSTAD : les autorités suédoises valident l’OPA sur Proffice | Zone bourse

@+
Stan

Dernière modification par stanny (11/01/2016 18h29)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#16 15/01/2016 16h51 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   26 

bifidus a écrit :

Pourquoi le dividende est-il si faible ?

Je pense que le dividende il ne faut pas trop compter dessus.

Le dirigeant fondateur largement majoritaire a plus de 70 ans.

Fiscalement cela serait contre productif, il paierait de l’IR et au niveau de la succession il sort du cash de la niche de la transmission des biens professionnels.

Hors ligne

 

#17 18/01/2016 20h32 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   320 

Annonce importante du Président Hollande ce jour (si on le croit !) :

L’Express Entreprise a écrit :

Le CICE sera transformé en baisse de charges en 2017

Si la prime dure deux ans, c’est parce qu’elle doit servir de lien vers le "basculement du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) en baisse définitive de charges", prévu pour 2017, a annoncé François Hollande. 

"On ne pourrait pas imaginer une seule seconde de supprimer le CICE, parce que des pans entiers de l’économie française s’effondreraient", a défendu François Asselin. Le basculement du crédit d’impôt en allègements, "c’est très important, ça donne de la visibilité", estime-t-il.

Plan d’urgence de Hollande: les dix annonces clés pour l’entreprise, les réactions - L’Express L’Entreprise


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#18 18/01/2016 20h51 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   74 

Mer.ci simon pour le partage.
La mesure reste encore floue (et le reste encore plus).
Grosse annonce et mesurette à l’assemblée et au final pas grand chose.

Edit : en période électorale, les entreprises ne prennent pas de risque (interim et cdd).
Bref miser sur les boites d’interim me plait énormément !

Dernière modification par francoisolivier (18/01/2016 21h27)

Hors ligne

 

#19 01/02/2016 18h50 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   29 

Pour les intéressés, une Itw du PDG : LIEN

Hors ligne

 

#20 01/02/2016 20h38 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   63 

Je retiendrai : "L’intérim, tremplin vers le CDI".

Quand j’entends notre nouvelle Ministre du travail, je propose de la remplacer par Claude GUEDJ.

A suivre
Stan


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#21 14/03/2016 22h36 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   320 

Suite au message de Stanny sur mon portefeuille, ses inquiétudes liées à la "fin" du dispositif en 2018 et la vente de ses actions, j’ai réexaminé rapidement le dossier Crit ce soir.

Comme cela a été évoqué dans l’analyse initiale un des risques du dossier est l’aléa de la gestion du CICE. En effet il représentait une hausse du revenu net de 11 millions en 2013 et de 16 millions en 2014.

Pour rappel :
Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) - professionnels | service-public.fr

On peut légitimement attendre un chiffre plus important pour 2015 étant donné qu’il s’applique sur l’année N-1 et que le CA 2014 était > 2013 (raisonnement qui sera similaire pour 2016 / CA 2015 qui est en hausse de 15% vs 2014).

En 2014 le CICE était comptabilisé à hauteur de 39M dans les actifs financier non courant, avec le report de 2013 on était à 66.4M. (page 67 rapport annuel).

Hors comme l’a rappelé Stanny lors du message n°10 de cette file et la société à cette même page 67 :

rapport annuel a écrit :

Le CICE constitue une créance sur l’Etat qui peut être utilisée pour le paiement de l’impôt sur les sociétés dû au titre des trois années suivant celle au titre de laquelle elle est constatée. La fraction non utilisée à l’issue de cette période est remboursée.

En 2018 on récupérera donc 66M. Puis si le CICE croit à la même allure que le CA (+15%/an) dans l’optique où la croissance ce maintien on pourrait avoir en 2019 45M, en 2020 51M et en 2021 59M.
Soit au total 220 millions. Sans croissance lors des exercices 2016 et 2017 on aurait quand même la bagatelle de 200M.

Personnellement je trouve la carotte sympathique pour une capitalisation actuelle de 540 Millions d’euros.

Après il faut évaluer quel serait le résultat sans ce crédit d’impôt. Pour l’EV/(EBITDA-capex) par définition ça ne change rien.

Je recalcule le rendement locatif en prenant les chiffres de 2014 en prenant  les chiffres du premier message et en retraitant un capex de 20M (borne haute) sous estimé initialement  (cf post 14): (540+52)/(88-20)= 9.55 soit 10.4%.

En sachant que pour 2015, la dette va probablement diminuer, la trésorerie augmenter et l’EBITDA également. En effet à la fin du S1 la position financière (en comptant le CICE) était positive de 14M.

En imaginant une position financière nette proche des 50 millions (CICE + report à nouveau(le dividende est famélique pour rappel)), un EBITDA à 100 M (+15%) et un capex à 23M (+15%), on aurait : (540-50)/(100-23) = 6.36 soit 15.7%.

Pour un PER en prenant le RN, et ce avec le résultat 2014 sans l’apport du CICE, on reste sur un PER à 11/12 pour une boite en croissance de 15% actuellement.

Enfin le CICE doit être transformé en 2018 en baisse de charge (mais F.Hollande ne sera certainement plus là) et donc on peut se poser la question "est que son impact va réellement disparaître ?".

Sachant qu’en tapant "CICE + suppression" sur google on retrouve un vrai serpent de mer datant déjà de 2013, même pas un an après son lancement !

Dans un pays avec des dispositifs fiscaux qui changent au moins une fois par an pour quasiment tout les secteurs il convient de rester très prudent avec ces dispositifs et d’analyser la situation en cas de disparition de l’aide. En soit cette instabilité peut en elle même justifier une décote. Dans le cas présent elle me parait trop importante.

Je reste ouvert à vos remarques dans le but d’améliorer ma compréhension du dossier et cette analyse.

650 titres

Dernière modification par simouss (14/03/2016 23h09)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#22 15/03/2016 09h28 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   63 

Le fond de ma pensée :

Société décotée mais dont le cours de l’action a été multiplié par 3 en 3 ans ; le marché price les risques réglementaires et un éventuel coup de rabot au niveau CICE (les dernières annonces ont le mérite de clarifier la situation jusque 2017 ; au delà, une suppression pure et simple du CICE aurait une incidence significative sur les marges de l’intérim) .

Le cash en caisse va augmenter avec les remboursements à venir du CICE à compter de 2017. Une partie sera toutefois utilisée pour la construction du nouveau siège social.

Pour compléter ma précédente intervention sur le dividende, et au regard de l’enjeu du CICE pour des boîtes comme CRIT ou SYNERGIE, la règle fiscale concernant l’utilisation du CICE  leur impose de ne pas relever le montant du dividende…

@+
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (15/03/2016 17h31)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

#23 15/03/2016 11h19 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   26 

Quand on regarde un peu comment fonctionne la facturation d’une boîte d’interim, je pense que l’effet du CICE n’a rien de durable.

Pour info, une facture d’intérim se présente ainsi:

- Brut (fixé par le client)
- Charges sociales
- Marge

La jurisprudence dit que l’agence d’intérim n’a pas l’obligation de rétrocéder les allégements de charges aux clients. Elle ajoute toutefois que la négociation commerciale est libre. Il faut savoir que la réduction fillon plus ancienne (et souvent plus importante en valeur) a été intégrée dans les facturations. Sur le CICE, les entreprises ont eu du mal à l’intégrer et il y a eu une surmarge temporaire. Je pense pas que ce soit toujours le cas.

Toujours actionnaire mais j’ai pris quelques bénéfice

Hors ligne

 

#24 15/03/2016 11h38 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   401 

stanny a écrit :

Pour compléter ma précédente intervention sur le dividende, et au regard de l’enjeu du CICE pour des boîtes comme CRIT ou SYNERGIE, la règle fiscale concernant l’utilisation du CICE  leur impose de ne pas relever le montant du dividende…

Attention à ce genre d’affirmations, que beaucoup de lecteurs néophytes vont comprendre de manière négative, à savoir que le dividende ne va pouvoir être augmenté sur les prochaines années, parce qu’une réglementation (fiscale?) interdirait à une société bénéficiant du CICE d’augmenter son dividende.

A mon connaissance, une telle réglementation n’existe absolument pas.

Et puis, si une société a vraiment envie d’utiliser le cash supplémentaire que lui procure le CICE (qu’elle attende son remboursement par l’Etat ou qu’elle le monétise immédiatement auprès d’un établissement de crédit) pour augmenter l’argent qu’elle retourne à ses actionnaires, et qu’on lui interdit de verser une dividende plus élevé, alors elle peut faire à la place un rachat d’actions ou une réduction de capital.
Problème contourné et résolu …

--------------------------
Par ailleurs, point important qui doit conduire selon moi à relativiser fortement l’impact à moyen / long terme du CICE: que le CICE devienne permanent ou qu’il soit supprimé en 2018, son impact positif sur la marge des boites d’interim va être à compter de 2016/2017 en nette diminution.

Pourquoi? C’est évident, le CICE baisse les coûts des sociétés d’intérim. Donc au fil du temps, la concurrence entre ces sociétés et la pression des clients vont ramener la marge à son niveau d’avant 2014. C’est la dure loi de l’offre et la demande, dans un monde de concurrence quasi parfaite, où les barrières à l’entrée du secteur de l’intérim sont assez faibles (pas de "moat"  élevé, pas de position de monopole).

Hors ligne

 

#25 15/03/2016 12h22 → Groupe CRIT : spécialiste des prestations de travail temporaire... (action, croissance, pea (plan d'épargne en actions))

Membre
Réputation :   63 

CICE : extrait des règles :

Le CICE a pour vocation d’améliorer la compétitivité des entreprises. Il doit être utilisé pour investir, innover, former, embaucher, prospecter de nouveaux marchés et reconstituer le fonds de roulement des entreprises.

Le CICE ne peut financer un accroissement des dividendes ou de la rémunération des dirigeants.

Le non respect de cette règle n’est pas sanctionné par une perte du CICE. Les entreprises doivent cependant retracer l’utilisation du CICE dans leurs comptes annuels (annexe ou note jointe aux comptes).

---------------

Je partage votre point de vue sur la pression concurrentielle (le CICE est déjà pour partie redistribué partiellement par certains opérateurs…)


stock picker de small caps only

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech