Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 07/06/2015 20h58 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Modérateur
Réputation :   171 

Bonjour,
J’avais écrit un topo sur mes placements liberté en 2011.
Je ne sais pas s’il se sont améliorés, je n’ai fais que prendre date avec le minimum sans y être retourné depuis.
J’ajouterai que j’ai fais un parrainage et n’ai jamais reçu les chèques cadeaux promis, mais je peux tenter de nouveau l’expérience si vous êtes intéressé.


Peu de choses sont impossibles !  … mais à quel prix !

Hors ligne

 

#27 07/06/2015 21h00 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   31 

Sky a écrit :

J’ajouterai que j’ai fais un parrainage et n’ai jamais reçu les chèques cadeaux promis, mais je peux tenter de nouveau l’expérience si vous êtes intéressé.

Peut-être car votre filleul n’avait pas respecté les conditions minimales de versement initial pour que le parrainage fonctionne.

Dernière modification par Lebnet (07/06/2015 21h01)


Jusq'à 200€ offerts chez Yomoni - Parrain pour plusieurs banques en ligne, MP pour infos.

Hors ligne

 

#28 25/06/2015 20h05 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   

Jeff33 a écrit :

Pour ma part, j’ai failli faire un petit crédit pour prendre des parts dans PFO2 mais je me suis rétracté.

Sans indiscrétion, pour quelles raisons vous êtes-vous rétracté ?

J’envisage de prendre un crédit pour l’achat de 50k€ de PFO2 également mais je me pose pas mal de questions, plutôt sur le crédit que sur PFO2 à vrai dire.

Hors ligne

 

#29 08/07/2015 13h23 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   29 

Bonjour Spritz.

Désolé pour ma réponse tardive, j’ai finalement pris des parts de PFO2 au comptant, car je ne pouvais pas me permettre de faire un gros crédit. Et puis cela me gênait de payer des intérêts sur le crédit alors que j’avais la somme sur un livret (qui m’aurait forcément moins rapporté que ce que j’aurais payé en intérêts du crédit).

A bientôt.


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#30 19/09/2015 16h16 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   24 

Bon, relance du sujet….
J’ai enfin un CDI, donc revenu stable, et n’ayant pas pour le moment un loyer énorme étant encore chez ma mère pour une année je pense, j’aurai aimé prendre un crédit pour l’achat de SCPI…

J’aurai aimé savoir si du coup, à 23 ans, il est mieux d’en prendre en direct, ou au sein d’une AV capitalisante (Spirica chez Linxea à priori). Mes revenus annuels bruts seront de 17.5K€ à priori, donc une TMI à 14%.

Et puis, j’aurai aimé savoir si un crédit à coup de 10-15K€ était possible avec des taux "normaux" diront nous, pas des taux de crédit à la consommation qui avoisine les 7% quoi..

Merci ! smile


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

En ligne

 

#31 19/09/2015 16h24 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   29 

Bonjour,

Tout dépend si vous voulez capitaliser ou avoir un complément de revenu.

Ensuite pour le prêt, j’aurais tendance à faire comme vous, des petits prêts, mais certains sur le forum vont vous préciser que c’est mieux de faire des crédits plus conséquents. A vous de voir comment vous vous sentez… Si vous êtes plus à l’aise avec des petites prêts ou des gros prêts.

Voilà, en faite, je pense qu’il n’y a pas de réponse unique.


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#32 19/09/2015 16h28 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   24 

Je n’ai pas besoin de compléments actuellement… donc l’AV me semble pas trop mal, quitte au bout de 8 ans à la clore pour investir en direct..

Concernant les crédits, je préférerais des montants "faible" pour commencer, histoire de me faire la main, mais je n’ai AUCUNE idée de quelle banque pourrait prêter une 20aine de K€ maximum à des taux situés entre 2 et 3%.. surtout pour l’achat de SCPI au sein d’une AV..


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

En ligne

 

#33 19/09/2015 16h40 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   29 

Je crois qu’un prêt immo pour des SCPI dans une assurance vie est impossible.

Par contre, vous pouvez éventuellement faire des crédits conso. il y a une file dédiée sur les prêts conso pour investir (ici: Souscrire un prêt à la consommation pour acheter des SIIC et actions ? LA file parle essentiellement pour des actions, mais j’imagine que ça doit être pareil pour des SCPI.

Dernière modification par Jeff33 (19/09/2015 16h41)


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#34 19/09/2015 16h43 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   24 

Oui, j’avais vu pour les crédits conso, mais les taux d’intérets sont exorbitants…


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

En ligne

 

#35 19/09/2015 16h49 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   80 

J’ai deja achete des SCPI avec un credit conso, le banquier l’a mis en conso pour des raisons techniques mais il m’a fait le meme taux qu’en credi immo (2,7 en 2014). Un credit conso n’est pas forcement a taux exorbitant.
Acheter des SCPI a 23 ans c’est bien mais etes-vous sur que vous n’aurez pas besoin de les revendre avant 10 ans si vous souhaitez acquerir une RP? Une fois que vous y etes vous y restez, 10-15 ans sinon ca ne vaut pas le coup a cause des frais.

Hors ligne

 

#36 19/09/2015 17h00 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   24 

Oula non, je ne veux pas de RP pour le moment… je n’y vois que des "inconvénients" pour le moment, je préfère vivre dans un petit studio loué de 20m², et investir le plus possible tant que je le peux.. smile

J’ai envoyé une demande de RDV à LCL pour leur crédit à 2% de 5k€.. si jamais on me demande pourquoi le prêt sera contracté, je dirais "besoin de trésorerie", effectivement, je mettrai le crédit sur mon épargne de sécurité, et mon épargne de sécurité sur les SCPI… (comme ça, pas de mensonge, puisque le crédit servira bien à un besoin de trésorerie ! big_smile )

Dernière modification par Rossox (19/09/2015 17h35)


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

En ligne

 

#37 18/11/2015 16h18 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je ne sais pas si c’est le bon sujet, mais je suis dans la même tranche d’age que Rossox, et me suis penché sur l’investissement dans l’usufruit de SCPI.

Objectifs:

M’enrichir
Autofinancer le projet
Ne pas excéder 10 ans car à mon age je ne sais pas de quoi est fait l’avenir (Achat RP - Mobilité)

Situation personnel:

Ma situation a évoluée depuis ma présentation.

J’ai donc obtenu mon diplôme
Je suis en CDI avec un salaire 2300€ net
Ma compagne finie dans 18 mois sa formation
Nous avons une petite fille
Nous allons nous pacser début janvier 2016.

Je me suis donc posé la question concernant le support d’investissement adéquat afin d’allier mobilité - autofinancement  - rentabilité - effet de levier, l’achat d’usufruit de SCPI à travers une SCI à l’IR m’a parut être le support adéquat.

Concernant les statuts de la SCI, je ne m’y suis pas encore penché, souhaitant d’abord valider la viabilité financière du projet.

Je souhaiterai donc monter une SCI à l’IS afin de pouvoir:
Acheter de l’usufruit à crédit
Pouvoir amortir le bien
Profiter de la fiscalité à 15,5%
Non intégration dans mon revenu

Lorsque l’usufruit arrive à terme je recommencerai l’opération, en me servant du cash dégagé de la première opération pour l’investir dans l’opération suivante et faire boule de neige.

Si jusque là mes paramètres sont justes, j’ai crée un fichier excel me permettant de simuler l’investissement. ( scpi_usufruit_sci-is.xls )
Il est assez complet à mon sens, mais il manque une donnée essentiel, le TRI que je suis incapable de le calculer, ayant uniquement des flux positifs.

Pouvez vous m’aider:

A calculer le tri, j’ai surement dû faire une erreur dans le fichier?
En me donnant votre avis sur la faisabilité et la viabilité de ce projet?
Me suis je trompé dans mes hypothèses ?

Merci d’avance pour votre aide.

Adadou70

Dernière modification par adadou70 (18/11/2015 16h22)


Parrainage: Boursorama (80€ pour vous) - Hello bank (80€) - BourseDirect (50€)

En ligne

 

#38 18/11/2015 16h40 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   

Rossox a écrit :

Oula non, je ne veux pas de RP pour le moment… je n’y vois que des "inconvénients" pour le moment, je préfère vivre dans un petit studio loué de 20m², et investir le plus possible tant que je le peux.. smile

J’ai envoyé une demande de RDV à LCL pour leur crédit à 2% de 5k€.. si jamais on me demande pourquoi le prêt sera contracté, je dirais "besoin de trésorerie", effectivement, je mettrai le crédit sur mon épargne de sécurité, et mon épargne de sécurité sur les SCPI… (comme ça, pas de mensonge, puisque le crédit servira bien à un besoin de trésorerie ! big_smile )

J’ai peut-être loupé quelque chose, mais pourquoi vous focalisez-vous sur l’investissement en SCPI ?
Il y a beaucoup de frais à l’entrée et à la sortie. Des frais qui, compte tenu du petit montant que vous avez prévu d’investir, risquent de venir greffer votre rentabilité.

Les SCPI sont un bon moyen de s’entrainer à analyser un patrimoine immobilier, après de là à y mettre des sous pour générer de la rentabilité, c’est à mon sens plutôt moyen. Je les classe personnellement dans la même catégorie que les EHPAD : des outils très spécifiques, dédiés à un type d’investisseur particulier effrayé par la bourse et qui veut se rassurer en achetant quelque chose de palpable qui ne fluctue qu’au terme de longues périodes.

Les foncières cotées, les trackers, l’assurance-vie ou encore l’immobilier en direct (pour bénéficier de l’effet de levier) ne vous paraissent pas être des outils d’enrichissement plus efficaces ?
10k est par exemple suffisant pour trouver un parking, ce qui peut vous permettre de vous lancer et vous former à moindre cout et en limitant le risque. En termes de renta pure, ce sera kiff-kiff.


Mon blog : Etre Un Renard

Hors ligne

 

#39 18/11/2015 17h35 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Modérateur
Réputation :   1080 

adadou70 a écrit :

Pouvez vous m’aider:

A calculer le tri, j’ai surement dû faire une erreur dans le fichier?
En me donnant votre avis sur la faisabilité et la viabilité de ce projet?
Me suis je trompé dans mes hypothèses ?

Vous vous êtes trompé : il manque pas mal de charges, en particulier les frais pour l’expert-comptable (qui à eux seuls plomberont vos espoirs d’enrichissement) car il y a des limites au "do-it-yourself" par exemple pour échanger avec le fisc. Par ailleurs, le "calendrier" des flux financiers vous réservera des surprises (en achetant l’usufruit le 20/3, on ne perçoit pour la plupart des SCPI une première distribution que vers le 25/10, puis vers le 25/01…) et la trésorerie passera souvent en négatif.

La faisabilité d’un tel projet est faible : vous aurez beaucoup de mal à trouver un prêt pour ceci (essayez, pour voir…).

Vous ne semblez pas remplir les conditions requises pour un tel projet : pouvoir investir un montant bien plus substantiel (500k€), surface financière (pour donner des garanties) permettant d’escompter trouver le financement requis, etc.  (sans évoquer les qqs trous dans votre compréhension, illustrés par ex. par votre question sur le calcul du tri… de quel tri parle-t-on et à quoi ceci servira-t-il ?)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#40 18/11/2015 18h16 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   

Merci pour le retour à la réalité GoodbyLenine smile

Concernant le TRI, celui-ci servirait à mesurer le rendements des flux de cette opération a calculer dans l’onglet "trésorerie".
Les "trous" dans ma compréhension, j’espère bien les comblés en partageant ici.

Donc si je résume, cet investissement est viable, mais pour une personne ayant les moyens d’emprunter dans le 1/2 million. :’(

Avec les objectifs listés avec vous des pistes à proposer?

Peut on amortir dans une SCI àl’IS des SCPI en pleines propriétés?
L’amortissement étant le point clef je pense
combien coûte un expert comptable ?

Adadou70

Dernière modification par adadou70 (18/11/2015 18h35)


Parrainage: Boursorama (80€ pour vous) - Hello bank (80€) - BourseDirect (50€)

En ligne

 

#41 18/11/2015 19h40 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Modérateur
Réputation :   1080 

Pour le TRI, si vous cherchez à mesurer le TRI d’une opération qui rapporte à chaque fois quelque chose de positif et dans laquelle vous n’avez fait aucun apport, ce sera l’infini.

Je ne me souviens pas d’avoir lu vos des objectifs que vous auriez listés. Amortir, faire une SCI, profiter de son statut d’étudiant pour emprunter, etc. ne sont pas ce que j’appelle des objectifs.
Dans votre situation, il faudrait commencer par déterminer où vous voudriez en être dans 10-15 ans, et à quoi devrait/pourrait servir votre épargne, et investir votre temps et votre énergie surtout sur vos atouts, à améliorer votre situation professionnelle (ce sera sans doute le plus rentable, car gagner quelques % de plus sur votre épargne actuelle, modeste comparée à ce que vous épargnerez quand votre carrière aura progressé, changera fort peu à votre situation dans 10-15 ans), plutôt que phosphorer sur des montages peu applicables à votre situation. En parallèle, continuez à vous former (par ex. suivre, si ça existe, un MOOC sur la compta -à la mode française-), et à ce niveau, vous pouvez considérer que l’exercice de modéliser une SCI IS achetant de l’usufruit était un TP instructif.

On ne peut pas amortir dans une SCI à l’IS des parts de SCPI détenues en pleines propriétés. En effet, un amortissement est supposé compenser la perte de valeur d’un actif qui s’use ou dont le temps affecte la valeur (un des principes en comptabilité).

Un expert-comptable pour une société à l’IS coutera sans doute plus de 1k€/an (le mien me coute plus de 2 k€), même si ça va dépendre du périmètre des services qu’on lui demande et du nombre d’écritures à traiter, mais on verra peut-être un jour des services sur internet moins chers (où il faudra faire la plus grosse part du boulot soi-même, et en partie à ses risques et périls).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#42 18/11/2015 22h24 → SCPI à 23 ans : investir dans les SCPI très jeune est-il pertinent ? (immoblier, investissement, jeune, scpi)

Membre
Réputation :   24 

sobrienti a écrit :

Rossox a écrit :

Oula non, je ne veux pas de RP pour le moment… je n’y vois que des "inconvénients" pour le moment, je préfère vivre dans un petit studio loué de 20m², et investir le plus possible tant que je le peux.. smile

J’ai envoyé une demande de RDV à LCL pour leur crédit à 2% de 5k€.. si jamais on me demande pourquoi le prêt sera contracté, je dirais "besoin de trésorerie", effectivement, je mettrai le crédit sur mon épargne de sécurité, et mon épargne de sécurité sur les SCPI… (comme ça, pas de mensonge, puisque le crédit servira bien à un besoin de trésorerie ! big_smile )

J’ai peut-être loupé quelque chose, mais pourquoi vous focalisez-vous sur l’investissement en SCPI ?
Il y a beaucoup de frais à l’entrée et à la sortie. Des frais qui, compte tenu du petit montant que vous avez prévu d’investir, risquent de venir greffer votre rentabilité.

Les SCPI sont un bon moyen de s’entrainer à analyser un patrimoine immobilier, après de là à y mettre des sous pour générer de la rentabilité, c’est à mon sens plutôt moyen. Je les classe personnellement dans la même catégorie que les EHPAD : des outils très spécifiques, dédiés à un type d’investisseur particulier effrayé par la bourse et qui veut se rassurer en achetant quelque chose de palpable qui ne fluctue qu’au terme de longues périodes.

Les foncières cotées, les trackers, l’assurance-vie ou encore l’immobilier en direct (pour bénéficier de l’effet de levier) ne vous paraissent pas être des outils d’enrichissement plus efficaces ?
10k est par exemple suffisant pour trouver un parking, ce qui peut vous permettre de vous lancer et vous former à moindre cout et en limitant le risque. En termes de renta pure, ce sera kiff-kiff.

L’immobilier en direct demande trop de temps pour le gérer, cela ne me dit absolument rien !
Les parkings par chez moi coûtent au minimum 20K€… pour une rentabilité nette nette pas top top… donc j’ai laché l’affaire pour le moment..
J’ai un tracker immo Europe (voir mon PTF). Je verrai plus tard pour un "petit" emprunt pour acheter qq parts, et me faire un petit complément de revenu d’ici qq temps


Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech