Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 29/04/2015 08h45 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   69 

Voilà
Pas trop envie de recommencer à titrer les sempiternels "il n’y a pas que la Bourse…"
mais voici mon ressenti rugby d’un téléspectateur lambda des années 70 :

je découvre le Tournoi avec une râclée infligée aux Anglais (37/12), je ne sais plus si c’est en 1972 ou 73, ni si à Colombes ou déjà au Parc. Mais l’époque recèle des joueurs d’exception…

Dernière saison internationale de Maso et Walter S, inoubliables joueurs,

je découvre aussi à cette époque le premier match de Bertranne (il marque aussi son premier essai), vibre à la vitesse de Gourdon (ah, l’essai contre Galles sur passe de Romeu, mystifiant JPR W)
le "géant" Estève (il faut cinq Irlandais pour l’arrêter" titrait l’Equipe !
les "coups de pied de mammouth" de Romeu,
Je découvre aussi à la télé "le match du siècle" Cardiff 73 et l’inoubliable Grant Batty chez les Blacks (simulacre de Haka quand on revoit le match )

J’ai aussi la joie de voir Rives et Maso jouer ensemble (rugby à 7 à Charléty challenge Guy Stener)

et naturellement le Grand Chelem de 1977 "avec tout l’arsenal des combats douteux" comme disait une légende d’un bouquin de l’époque. Je pense voir là l’un des meilleurs XV de l’histoire du rugby français !

Chez les brits, admiration en passant pour Dawes, Duckham, Dooley (plus tard)

Je me trouve veinard d’avoir vu tout çà, mais, à vrai dire, j’envie encore plus ceux qui ont connu les matchs "rugueux" contre Springboks et All Blacks au début des années 60…Il faudrait rêver d’une intégrale vidéo pour revivre çà…tous sur le site de l’INA !

EDIT : depuis quelques années je supporte le Castres Olympique grâce à un collègue de bureau Tarnais qui m’a fait vivre les dernières phases finales live
Je crois que je vais y filer pour leur dernier match à la maison contre Brive
ICI..
ICI..
PIERRE ANTOINE !!

Dernière modification par Job (29/04/2015 08h49)

Mots-clés : rugby


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#2 29/04/2015 09h17 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   66 

Tournoi des cinq Nations écouté à la radio le samedi après-midi à l’école primaire… "Ici Roger Couderc en direct du stade de Murrayfield !!!"
Et ces samedi après-midi volets fermés, téléphone pas décroché car pas de téléphone…, ma mère, mon père, mon frère et moi regardant "religieusement" le Tournoi.
Et plus récemment les français dessinant le V de la victoire face au Haka des futurs champions du monde…


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#3 29/04/2015 09h52 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Banni
Réputation :   58 

Yeah!

Super idée cette file.

1967 et effectivement, nos instits étaient branchés rugby et il y avait école le samedi après-midi. Roger Couderc et le premier grand-chelem en 68 si ma mémoire est bonne. Carrère, Dauga et les frères Cambérabéro (du club de La Voulte). A l’époque le Jeu à XIII était au moins autant diffusé que le Rugby à XV et je me souviens de Papillon Lacaze, qui finit épinglé ou au ballon comme on veut.

Je me souviens également du petit Grant Batty et de cette équipe néo-zélandaise emmenée par le chauve Syd Going, qui usait et abusait des up-and-under, désormais classiques dans nos rugbys modernes (et chiants).

Sur cette équipe des Blacks 73 de Batty, je me souviens d’un fameux match et d’un essai d’un Galois qui s’appelait John Bevan et qui venait du XIII. john bevan try - YouTube

Je ne vous mets pas l’essai d’Edwards après relance de Bennett depuis ses 22 mètres, il est trop célèbre.

Hors ligne

 

#4 29/04/2015 10h03 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   119 

Mon 1er grand souvenir est la Coupe du monde 1995.

J’avais 15 ans, et le souvenir douloureux de ce match épique contre les Boks, sur un terrain boueux comme jamais, avec ce ballon à 10 cm de la ligne d’essai en fin de match (de quel coté ce la ligne d’ailleurs ?), me fait encore mal quand j’y repense.
Et quand je commençais à l’oublier, un petite visionnage d’Invictus m’a rafraîchi la mémoire.

Coté mon club de coeur est le CA Brive de mon Limousin natal, qui se bat avec ses moyens pour rester en Top14. Mais là, je regarde assez peu à la TV le Top14.

En général, je ne loupe par contre pas les matchs des bleus. Mes souvenirs les + marquants sont donc logiquement des matchs de coupe du monde. Ah la dernière finale coupe du monde où on arrive de façon inespérée pour faire un match épique. Je m’arrache les cheveux qu’il me reste quand je vois  Trinhc Duc (qui bottait pourtant jamais)  qui tire la pénalité à 50m et que la caméra zoome sur Traille qui est sur le terrain. Duseautoir confessera plus tard son erreur en précisant qu’il ne s’est aperçu que Traille était présent (entré comme remplaçant) sur le terrain à ce moment-là qu’en revisionnant le match 3 mois + tard.

Dernière modification par julien (29/04/2015 10h08)

Hors ligne

 

#5 29/04/2015 12h03 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   69 

raskolnikobimbo a écrit :

le premier grand-chelem en 68 si ma mémoire est bonne. Carrère, Dauga

1969, cher ami !
et pour le Top 14, comment ne pas évoquer Toulon-Bègles, du temps de Moscato et Gimbert fusillés du regard par l’"Indien" Louvet…
Edit : tout un peuple derrière les Barbarians contre les Blacks (notez le haka sommaire)
Rugby - All Blacks vs Barbarians 1973 - YouTube

Dernière modification par Job (29/04/2015 12h13)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#6 29/04/2015 12h07 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Banni
Réputation :   58 

julien a écrit :

En général, je ne loupe par contre pas les matchs des bleus. Mes souvenirs les + marquants sont donc logiquement des matchs de coupe du monde. Ah la dernière finale coupe du monde où on arrive de façon inespérée pour faire un match épique. Je m’arrache les cheveux qu’il me reste quand je vois  Trinhc Duc (qui bottait pourtant jamais)  qui tire la pénalité à 50m et que la caméra zoome sur Traille qui est sur le terrain. Duseautoir confessera plus tard son erreur en précisant qu’il ne s’est aperçu que Traille était présent (entré comme remplaçant) sur le terrain à ce moment-là qu’en revisionnant le match 3 mois + tard.

Sans doute la pire équipe de rugby des vingt dernières années championne du Monde de Rugby, ça aurait racheté cinquante années de pénalités anglo-saxonnes incompréhensibles.

"Moi, je n’ai jamais compris les décisions des arbitres britanniques. Elles sont intraduisibles, même en anglais." (J-P. Rives)

Job a écrit :

1969, cher ami !
et pour le Top 14, comment ne pas évoquer Toulon-Bègles, du temps de Moscato et Gimbert fusillés du regard par l’"Indien" Louvet…
Edit : tout un peuple derrière les Barbarians contre les Blacks (notez le haka sommaire)
Rugby - All Blacks vs Barbarians 1973 - YouTube

Ah cet essai! La preuve que Dieu existe. Des centaines d’heures à regarder des matchs boring au possible (dont énormément ces derniers temps) et puis cet essai sorti d’on ne sait où! D’un point de vue général je n’ai jamais été aussi heureux de ma vie de téléspectateur rugbyvore qu’en visionnant les matchs des grands Gallois que furent Edwards, JPR Williams, Phil Bennett.

Désormais le rugby est devenu un jeu statistique, "informatique", et un peu ch..tique.

Dernière modification par raskolnikobimbo (29/04/2015 14h42)

Hors ligne

 

#7 29/04/2015 20h13 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   104 

Bon, je reprends ce que j’avais écris dans la file sur le foot :

Mais bon dans la région, il y avait la concurrence du rugby avec Le Creusot, Montchanin et Châlon / Saône en 1ère division groupe A (je me souviens l’année ou les 3 ont joués les phases finales, avec même un quart pour Chalon je crois qui avait sorti le champion de France en titre Bègle Bordeaux et les Moscato/Gimbert/Simon/Laporte/Conchy et autres en 8ème), et pléthore de clubs en D2 ….. Et les match à Lucien Parriat ou Montchanin étrillait ses adversaires avec son pack de fer et l’immense Kacala qui comme les Mandic et Karisic du Creusot constitueront le pack des mammouths qui perdra la finale du championnat avec Grenoble en se faisait voler par Castre …… quelle erreur d’arbitrage, mais je m’égare.
Je me souviens de tous ces matchs à Montchanin ou j’ai vu toutes les grandes équipes de l’époque et le fameux Racing, champion en titre, qui perdra 2 matchs dans toute la saison, à Montchanin en poule et contre Toulouse en 1/2 finale sur un drop accordé qui était passé sous la barre !!! Tadjian, Blond, Mesnel, Charvet, Cabannes, Serrière, Blanc …..

Au niveau de l’équipe de France, je n’ai pas de grands souvenirs. Les 3 seuls qui m’aient vraiment marqué, c’est le dernier match de Jean Pierre Rive en bleu, heu, plutôt en rouge, la crâne qui a pissé le sang la moitié du match. Le lendemain, sur Stade 2 il offrait son maillot à Roger Couderc si je me souviens bien.

Et puis il y a cet IMMENSE France Angleterre de 92 au parc. On a pas gagné, mais moi j’ai retrouvé ma fierté de français. Cela faisait des années que les 2 grandes saucisses de Ackford et Douley, les deux 2nde barre et le Moore qui distribuaient des tartines de phalange a tour de bras et nous en mettaient plein la tirelire.
Et bien ce jour, Moscato et Lascubé se sont révoltés. il ont dit non, et ils leurs on cassé la gueule. Moscato qui rentre en mêlée le casque en premier en gueulant "I’m a killer", et qui défonce son vis à vis. 2 cartons rouges, carrière internationale terminée pour ces 2 formidables combattants.
Mais ce jour la, l’équipe de France s’est révolté, elle a refusé d’accepter les entourloupes des rosbeefs et les traitrises du corps arbitral à la solde de l’International Board.
Merci les gars.

Et j’étais au Stade de France en 98 pour France Angleterre, le 1er match des bleus dans ce stade et le premier match au SDF à guichet fermé (Le France Espagne de foot n’était pas à guichet fermé). J’arrive en tribune et je me retrouve avec tous les potes du rugby de Montceau les Mines (places du comité de Bourgogne). Méga ambiance, et la, le SUMMUM, l’entrée des joueurs sur la pelouse, la clameur qui monte, et les hymnes. J’en ai chialé, et j’en ai encore les larmes aux yeux en écrivant ces lignes.
2 joueurs m’avaient impressionnés, le goret, pour sa gniak, et Jeremy Guscott pour ses appuis et sa vivacité. On gagne, on bat les rosbeefs !!!!! c’était la folie, la 3ème mi temps à Paris avec les potes ……

Je me souviens aussi toujours au Parc, en coupe du monde, un 1/4 perdu contre les rosbeefs, volé par l’arbitrage, ou Cecillon s’était fait sanctionné pour un placage haut sur une pleureuse à la rose.

Qu’est ce qu’on s’est fait mettre par les arbitres quand même ….. Même en finale de coupe du monde ou MacCaw fracasse Parrat sous le nez de l’arbitre ….. On s’est bien fait niqué sur ce coup la aussi smile smile

Allez OYO

PS : La 1/2 de 95, après le déluge. Ah, il ne manquait que quelques cm; mais comme l’a dit Benazzi, un peuple s’est peut être ressoudé ce jour la, alors ….

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (29/04/2015 20h18)

Hors ligne

 

#8 29/04/2015 20h48 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   69 

zeb a écrit :

Allez OYO

Oui ! Mais grâce à Urios !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#9 01/05/2015 12h39 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Banni
Réputation :   58 

Toulon - Clermont se profile. Verrons-nous enfin un match digne d’un tel événement. Quasiment toutes les finales de grands événements donnent lieu à des matchs boring au possible. Les enjeux financiers. Quand on dit que l’argent saligote tout, on en a là un criant exemple. Mais rêvons un peu. C’est le propre du rentier non.

Voilà deux superbes équipes qui n’ont pas volé leur place en finale. Point faible, ça a lieu à Twickenham et il faudra garnir les tribunes avec des Français, pas un peuple qui supporte grand chose (on peut même avancer l’idée qu’il faut le supporter). Néanmoins les Jaunards partent favoris côté soutien de leurs fans. Ils se déplacent souvent en nombre, là où va leur équipe. 5 000 ou 10 000 (ça me paraît un peu beaucoup, mais Clermont-Ferrand c’est grand et c’est fervent).

Les forces en présence.

Le Rugby Club Toulonnais. Elle est loin l’époque des Herrero et tiens, d’ailleurs, qu’est-ce qu’il pense de tout cela notre ami Daniel?

Cette équipe est une sorte d’Harlem Globe-Trotters du rugby, un bel amalgame de vieilles gloires quasiment toutes étrangères (Hayman, Botha, Williams, Fernandez Lobbe, Masoe, Smith, Michalak, Giteau, Habana, Mitchell, Hernandez et les deux frères Armitage), tous plus que trentenaires mais toujours au top, dirigé par un maître tacticien, Bernard Laporte. Mais le RCT c’est surtout son président, un passionné, un moteur, une sorte de Tapie du rugby.

Clermont. Ca n’a pas de mal à sentir un poil plus le terroir, même si on doit trouver très peu de joueurs en provenance de l’école de rugby sur les feuilles de match. Cependant la "French International Touch" auvergnate est indéniable :  Kayser, Debaty, Domingo, Jacquet, Pierre, Vaahamahina, Chouly, Bonnaire, Lapandry, Parra, Lopez, Rougerie, Fofana, Malzieu, Nakaitaci, Buttin. Rien que cela.

So what?

Avantage "Reste du Monde", mais d’un poil de pingouin sous la douche. Faites vos jeux, moi je suis pour le beau jeu. Que celui qui en produira le plus gagne!

Hors ligne

 

#10 03/05/2015 14h14 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   10 

Allez, un petit clin d’œil au  "RRRRRRuguebiiiiiii ! (faites bien rouler les RRRRR macarel !)

C’est dans les années 70 dans notre "grand sud- ouest, quelque part en Ovalie"
Un artiste local (Piroulet) qui parle du match de rugby à Toulouse (con) !
Et de mon département d’origine, rassurez vous j’ai perdu cet accent !(quoique celui de mes parents s’en rapprochait beaucoup, ah miladiou !)

Le genre de sketch que je verrai bien revisité par les nobles "chevaliers  du fiel".

YouTube

Hors ligne

 

#11 03/05/2015 14h29 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   

Etant du Sud Ouest, je suis naturellement un amoureux de l’ovalie. Habitant sur Bordeaux, le club béglais est roi. Saison  en demi-teinte pour moi cette année, bien parti, mal embarqué par le top 6 cette saison.

Ayant 21 ans, je n’ai pas connu l’épopée de 93 de Nanard (Laporte) et compagnie mais j’ai en mémoire la montée en Top 14 récemment. Grand moment !

Puis au niveau national, la CdM en France puis celle d’après en Nouvelle Zélande et le caramel de Chabal sur Masoe qui lui cassa la mâchoire.

Je n’ai pas l’expérience des anciens mais de nombreux souvenirs, déjà.

Hors ligne

 

#12 21/05/2015 18h14 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   69 

Vécu en direct et live la victoire du CO contre Brive
Visité le Tarn en passant
estomac bourré de fricandeaux et de bougnettes
la Vie est Belle !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#13 28/05/2015 12h15 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   80 

Depuis 10 jours que je suis en Australie je constate que le rugby passe en boucle a la tele et semble declencher une passion extraordinaire : stades combles, chaude ambiance dans les bars….

Mais c’est du XIII encore et toujours du XIII ; le XV ne semble pas passioner les foules meme si les wallabies sont une des meilleures equipes au monde.
Pour tout dire je trouve le XIII plutot ennuyeux a regarder, mais les australiens ont un autre avis.

Hors ligne

 

#14 30/05/2015 00h44 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   

Pour moi le rugby, ce sont les déplacements que je faisais. Départ 6h le dimanche matin, match à 15h, on regardait le réserve à 13h30. Pis on rentrait vers 23h minuit pas forcément toujours à jeun…
Les victoires à domicile contre des équipes plus fortes que nous et que l’on renversait…
La trouille avant de rentrer sur le terrain…

Mon premier souvenir international, à 10 ans en 87, quand mon père est venu me chercher à l’école pour me dire que nous étions en final. J’ai pu revoir l’essai de Blanco.
Ensuite des classiques, l’essai du siècle à Twickenham, l’essai du bout du monde en 94.

Et en cette période que j’adore, cette "odeur de phase finale" même si le rugby pro a perdu de sa magie. L’envie de toucher le "bout de bois", on se retrouve entre potes au bar ou pour faire un BQ. On s’engueule sur l’arbitrage, on refait le match…

Pour moi c’est une vrai passion, pour d’autres ça sera la musique, la peinture, la musique…

A chacun son plaisir.

Hors ligne

 

#15 30/05/2015 04h35 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Banni
Réputation :   58 

Avec un tel pseudo, vous m’auriez dit que vous préfériez le violon, je ne vous aurais pas cru.

Au sujet de la préférence des Australiens (stokes) pour le rugby à XIII. Objectivement (je ne suis supporter de rien dans l’existence), le XIII est nettement plus vivant. Moins de temps mort. Je m’en faisais l’autre fois le constat, les phases de jeu ouvert sont faibles en rugby à XV. Entre les phases de mêlée parfois interminables, les pénalités, les touches, on a un jeu haché, pénible à suivre, extrêmement technique, génératrice d’autres pénalités, et je ne parle pas des phases de maule, également très techniques, génératristes d’autres pénalités, etc… Parfois on a l’impression que les vrais héros des matchs, ce ne sont pas tel ou tel joueur, mais monsieur Owens ou monsieur Barnes. Le poids de l’arbitrage dans ce sport est extrêmement lourd, au moins aussi lourd qu’au football, voire plus lourd (dernière finale de Coupe du Monde). Si l’on met bout à bout, les vraies phases de jeu au rugby à XV, on peut "s’endormir" sur certains matchs.

En France l’engouement réel pour le XV n’est pas si vieux que cela. Quand j’étais gamin on voyait autant de Jeu à XIII que de Rugby à XV à la télévision (je sais, je suis vieux). Ceci dit ces deux sports sont assez peu joués et relativement peu connus à l’échelle mondiale. Pour s’en persuader il suffit d’aller sur Facebook et de comparer le nombre de like (en milliers) de certains grands acteurs de sport :

Ronaldo …. 103 349
Messi … 76 968
Zlatan … 21 718
LeBron James … 21 572
Kobe Bryant … 20 118
Usain Bolt … 16 062
Rafael Nadal … 14 265
Roger Federer … 14 054
Michael Phelps … 7 666
Tom Brady … 3 230 (football américain)
Lewis Hamilton … 3 056
Tiger Woods … 2 998
Lance Armstrong … 2 180
Alberto Contador … 798
Mo Farah … 777
Sebastien Loeb … 775
Teddy Riner … 698
Nikola Karabatic … 606
Dan Carter … 531
Benji Marshall … 245 (rugby à XIII)
Thierry Dusautoir … 229
Jonathan Thurston … 158 (rugby à XIII)
Jonny Wilkinson … 135
Timo Boll … 132 (ping-pong)
Brian O’Driscoll ….. 98

Hors ligne

 

#16 30/05/2015 07h03 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   12 

Gaetanlh a écrit :

le caramel de Chabal sur Masoe qui lui cassa la mâchoire.

Plutôt la mâchoire d’Ali Williams en l’occurrence . Grand moment de défi ce jour là !

Hors ligne

 

#17 30/05/2015 13h10 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   80 

Si vous aimez le XIII venez en Australie !
Ce soir encore pendant que je poste il y a un match en direct dans un stade comble. C est vrai que ca joue beaucoup et sans temps mort mais c est un peu repetitif et parfois bourrin. Les melees ne sont meme pas poussees.

Hier soir il y avait du XV : les brumbies contre les bulls de Johanesburg. Sans doute une belle affiche mais le stade etait aux 3/4 vide. Dans le restau ou j etais, je devais etre le seul a regarder l ecran.

Hors ligne

 

#18 30/05/2015 18h17 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Banni
Réputation :   58 

langoisse a écrit :

Gaetanlh a écrit :

le caramel de Chabal sur Masoe qui lui cassa la mâchoire.

Plutôt la mâchoire d’Ali Williams en l’occurrence . Grand moment de défi ce jour là !

Suite au tampon, Chabal perd le ballon et je ne me souviens plus du score à la fin, mais on en a bien pris 50 dans la tirelire ce jour-là.

La liste des monumentales piquettes qu’on a prises contre les Blacks est trop longue. Je préfère me souvenir de la demi-finale de Twickenham (1999), où les Français se mettent à sortir des essais d’un peu partout. Ca n’est arrivé qu’une fois, mais c’est arrivé. D’un autre côté l’Italie a battu une équipe de France qui restait sur sept ou huit victoires d’affilée et sortait d’un grand chelem (1997).

En rugby c’est comme au foot, il ne faut jamais prendre les autres équipes de haut.

Hors ligne

 

#19 30/05/2015 19h10 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   69 

1999 c’est Christophe Lamaison l’artisan de notre victoire
2007 belle victoire et beau duel psychologique lors du haka


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#20 31/05/2015 06h46 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Banni
Réputation :   58 

1999. C’est surtout la dernière fois où le "French flair" a montré son museau. C’est aussi sans doute une des (très) rares fois où on a joué sans se soucier de calculs d’apothicaire.

Le rugby est devenu un sport de comptable ou d’informaticien. Et comme c’est le plus sûr moyen de gagner (ou d’éviter de s’en prendre trop) et bien le spectateur s’ennuie. Gagner en jouant est devenu compliqué. On préfère défendre et attendre le changement de main. Je pense aussi que le terrain est devenu trop petit pour des mastodontes dont le plus lent court le 100 mètres en 12 secondes. 

Autre aspect paradoxal. Le rugby - sport qui ne concerne qu’une petite dizaine de nations en terme de vraie notoriété - va connaître une ouverture médiatique avec les JO via le rugby à 7. L’ennui (un mot qui revient souvent) c’est que je n’ai jamais vu un seul match de rugby à 7 à la télé. Je ne sais même pas à quoi ça ressemble. Y font les mêlées à deux?

Dernière modification par raskolnikobimbo (31/05/2015 07h11)

Hors ligne

 

#21 31/05/2015 13h53 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   

Mêlée à 3, mi-temps de 5 minutes je crois et ça part dans tous les sens : Très beau à voir, si on aime le jeu de vitesse et non le pick and go smile

Hors ligne

 

#22 31/05/2015 18h03 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   69 

Charléty fin 70s, Challenge Guy Stener, Tournoi de rugby à 7 : j’ai la joie de voir jouer ensemble Rives et Maso
Jeu rapide, exténuant car nombreuses courses


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#23 31/05/2015 18h59 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Banni
Réputation :   58 

D’autant que Maso ne devait plus être de la bonne fraîcheur. Maso aura été le fil rouge de certains commentaires de journaliste : "Mais pourquoi Maso ne joue-t-il pas?". Maso était-il un joueur fantastique ou joueur fantasmatique, on ne le saura jamais, il a trop peu joué en sélection.

Hors ligne

 

#24 31/05/2015 19h28 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Membre
Réputation :   69 

Bisbilles avec le tout-puissant Ferrasse qui faisait la pluie et le beau temps avec le XV de France  ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#25 31/05/2015 23h24 → Vous et le rugby : les investisseurs heureux et le rugby... (rugby)

Banni
Réputation :   58 

Ah oui, je crois me souvenir de ça. En allant sur le wiki de Maso, on s’aperçoit que les fans de rugby ne sont tout de même pas très actifs, parce qu’on a que les grands traits de la carrière de Jo, et rien sur les détails et les statistiques du joueur en club.
J’ai regardé la fin de Bègles contre Gloucester. Les Bordelais s’en sortent bien avec une victoire dans le money time (23-22), alors que les Anglais nous ont fait des petits tas pendant cinq minutes. Il faut vraiment aimer ce sport pour se tasser ce genre "d’anti-jeu" et parfois on est récompensé. Pan, le drop de la dernière seconde!

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech