Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/04/2015 10h46 → Skypeople Fruit Juice : du fruit qui cote en dessous de sa NAV (chine, décoté rentable, skypeople fruit juice)

Membre
Réputation :   14 

Voici une petite analyse rapide d’une micro-caps que je voulais partager en ce lundi matin, histoire de ramener ma fraise (ah ah …).

J’ai détaillé autant que faire se peut les calculs et hypothèse, principalement pour que cette analyse soit pédagogique, pour un lecteur qui débuterait comme moi dans ce type d’exercice. Outre l’intérêt pédagogique, j’espère que l’analyse vous paraîtra pertinente. Bonne lecture !

Présentation de la société :

SkyPeople Fruit Juice, Inc. est une société cotée au NASDAQ et basée à Xi’an, en république populaire de Chine. La société vend des jus de fruits concentrés et diverses boissons à base de fruits produits en Chine. Elle vend directement aux utilisateurs « finaux », à savoir les hôtels, les supermarchés et le commerce de détail.

http://www.valuewalk.com/wp-content/uploads/2012/01/SkyPeople_Fruit_Juice_logo.jpg

Analyse du bilan :

Le bilan n’est pas forcément très complexe à comprendre (au contraire même) mais nécessite une certaine rigueur pour prendre en compte l’ensemble de ses éléments, à savoir, pour l’actif :
-    31 m$ de trésorerie dont 6 m$ de charges payées d’avance soit 25 m$ de trésorerie nette,
-    6,5 m$ de droits de propriétés après D&A : en Chine, il faut acheter un droit de propriété au gouvernement pour jouir de certains terrains, et ces droits sont notamment acquis pour un nombre défini d’années (Entre 2040 et 2050 pour les propriétés possédées par SPU). Par sécurité, je les compte pour zéro étant donné que leur valeur à échéance devrait être nulle,
-    Des immobilisations corporelles pour 67 m$ après retraitement (notamment le compte des machines pour zéro, c’est une hypothèse, on aurait pu en prendre d’autres),
-    Des stocks pour 4 m$, comptés pour moitiés,
-    Des dépôts en attente de 68,9 m$ : ces dépôts correspondent à de l’argent destiné à la création d’immobilisations corporelles. En attendant de se voir délivrer les certificats de propriétés par le gouvernement, cette somme est en attente.

Nous avons un actif total de 162.9 millions de $ à mettre en face de :
-    36 m$ d’emprunts à court terme,
-    18 m$ de créances fournisseurs,
-    4 m$ net de charges à payer (10 m$ brut – 6 m$ payés d’avance),
-    Des obligations à maturité 2015 pour 3 m$,
-    2 m$ de prévisionnel d’impôts,
-    Diverses valeurs exigibles à moins d’un an pour 4 m$.

J’ajoute à cela 8 m$ d’emprunts à long terme et on se retrouve avec un passif de 75 millions de $.

Calcul de la valeur d’actif net :

162.9 Millions de $ d’actifs – 75 millions de passifs exigibles à moins d’un an + dette financière de long terme = 87.9 millions de $ d’actifs net portés au bilan.
Avec 26.66 millions d’actions en circulation, on obtient une valeur théorique de 3.30 $ d’actif net par action. Au cours actuel d’environ 1.25$, la décote est de 62% soit un upside de 164%.

Perspectives :

Nous avons ici pris en compte la valeur « à la casse » de la société. Voyons maintenant ce qu’il en est des perspectives.

http://img11.hostingpics.net/pics/547878EncardSPU.png

Notamment voici d’où vient le chiffre d’affaires :

http://img11.hostingpics.net/pics/458939croissanceparposteSPU.png

On peut constater que les résultats annuels sont en demi-teinte, notamment :
-    Le chiffre d’affaires est en croissance,
-    Mais les Free-Cash-Flow sont largement négatifs (voir raisons plus bas),
-    Presque tous les segments sont en croissance.

Pour les FCF négatifs : cela est dû, à première vue, à des dépenses d’investissement de 41 milllions de $ pour l’année 2014, le cash flow opérationnel étant lui positif, à 4 millions. L’endettement reste globalement maîtrisé, avec un ratio de 0.33 par rapport aux actifs et de 0.06 par rapport aux fonds propres.

La couverture des frais financiers reste bonne avec un ratio de 5 par rapport à l’EBITDA.
Enfin, avec un PER de 4, on peut imaginer que la société ne reste pas justement valorisée (bien que je sois incapable d’estimer la croissance future).

Conclusions :

Les plus :
-    La société décote largement sur ses actifs, cela semble un fait,
-    Elle est également rentable, dans une moindre mesure,
-    Sa liquidité permet de rentrer à priori assez facilement, avec des volumes moyens sur l’année passée de 40 000 titres échangés par jour,
-    Reste plutôt solide financièrement.
Les moins :
-       Micro caps : peu de monde s’y intéresse, zéro analyste sur le titre, peu (pas ?) de couverture donc,
-    Activité en Chine, complexe d’obtenir toutes les informations, notamment sur les droits de propriété. Peut-être y a-t-il plus de valeur dans le titre … ou peut être que les autres immobilisations en attente de dépôt ne valent virtuellement rien, auquel cas, le titre cote non loin de sa NAV retraitée.

Déontologie : je n’ai pas de titre SPU en portefeuille.

Mots-clés : chine, décoté rentable, skypeople fruit juice

Hors ligne

 

#2 20/04/2015 11h52 → Skypeople Fruit Juice : du fruit qui cote en dessous de sa NAV (chine, décoté rentable, skypeople fruit juice)

Membre
Réputation :   401 

micro-cap chinoise…
Ce n’est pas la peine de perdre son temps à analyser ce titre, car:
- la gouvernance laisse souvent à désirer dans ces sociétés
- les comptes peuvent être totalement fantaisistes.

Hors ligne

 

#3 20/04/2015 11h54 → Skypeople Fruit Juice : du fruit qui cote en dessous de sa NAV (chine, décoté rentable, skypeople fruit juice)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour à vous,

J’ai bien peur que SPU ne soit qu’une Value Trap, je l’ai achetée en 2012 et revendue en 2014, elle n’a jamais bougé dans le bon sens. Par contre la société communique bien avec ses actionnaires j’ai reçue de nombreux dossiers à la maison. Donc oui elle est bien décotée mais rien ne dit qu’elle remontera déjà 3 ans de quasi stagnation.

Hors ligne

 

#4 20/04/2015 22h17 → Skypeople Fruit Juice : du fruit qui cote en dessous de sa NAV (chine, décoté rentable, skypeople fruit juice)

Membre
Réputation :   188 

Ne pas toucher aux entreprises situés dans des pays où la protection individuelle est inexistante !


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#5 20/04/2015 22h23 → Skypeople Fruit Juice : du fruit qui cote en dessous de sa NAV (chine, décoté rentable, skypeople fruit juice)

Membre
Réputation :   266 

Je rejoins l’avis de JeromeLeivrek.

Et plus spécifiquement sur les micro caps chinoises qui ont l’apparence de net-net, c’est quand même relativement fréquent que le cash du bilan s’envole du jour au lendemain avec les dirigeants (que le cash soit réel ou non, en tout cas, il disparaît wink ).

Le jus de fruits aura sans doute un goût amer, donc très peu pour moi smile.

Dernière modification par Geronimo (20/04/2015 22h26)

Hors ligne

 

#6 21/04/2015 09h42 → Skypeople Fruit Juice : du fruit qui cote en dessous de sa NAV (chine, décoté rentable, skypeople fruit juice)

Membre
Réputation :   14 

Merci pour vos retours, je n’avais en effet pas (totalement) pris en compte le facteur "Chine".

Mauvaise limonade donc.

Il est vrai qu’en faisant un screener selon des critères faisant ressortir des sociétés potentiellement sous-évaluées, on trouve beaucoup de société Chinoises. Le marché chinois est tellement grand … difficile de faire abstraction de ce si grand marché, mais vos arguments font sens.

Hors ligne

 

#7 14/04/2016 09h38 → Skypeople Fruit Juice : du fruit qui cote en dessous de sa NAV (chine, décoté rentable, skypeople fruit juice)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous

Je tombe aussi sur des sociétés localisées en Chine dans mes screeners d’opportunités "décoté rentables"

Je conçois que les risques liés au droit de propriété + droits individuels compliquent les analyses, voir même de l’exactitude des chiffres au bilan / compte de résultat comme cela a été indiqué plus haut.

Ce qui me semble étonnant c’est que l’action soit cotée au NASDAQ, une place de cotation logiquement sérieuse, accepter ces sociétés signifie qu’en amont les contrôles qualitatifs sont plutôt limités.

Sur le XETRA Allemand c’est pareil ( Firstextile, Powerland, Vsg vange, Vtion Wireless, UTD Power, haikui seafood ) sont des sociétés chinoises qui d’ailleurs ont toutes leurs sites internet ayant exactement la même structure ( rubriques … ) on dirait que c’est la même personne qui les a créés.

J’ai entré en portefeuille virtuel ces entreprises cotées sur le XETRA et elles ont eu des parcours très chaotiques MALGRE des profils "value" très très bons, j’ai failli les acheter directement quand j’ai vu de tels ratios et clairement je me serais fait avoir et perdu pas mal d’argent

Pour vous dire j’ai même écrit à la bafin ( AMF Allemande )

Madam, Sir, hello

I am an investor in shares originally only on the French market, I invest now on European and sometimes on German shares.

I recently analyzed a large number of companies in particular on your market XETRA, it turns out that certain financial statements of Chinese companies seem to me suspect with surprising valuations (sometimes the price of the share is inferior to the net income of one year) I have never seen such valuations in my investor’s career and ask me the question if the financial statements of these chinese companies are correct.

An example among others :  FIRSTEXTILE DE000A1PG8V8 company quoted is actualy at 1,33 € and the year net margin is more than 2 € by share.

There is also VSG VANGE CH0149557099 quoted at 0,53 € with year net margin around 3 € by share.

And others…

The Financial statements of these Chinese companies seem to me false, can we trust on them ?

Can you indicate me if listed companies on the market XETRA are in accounting standards IFRS

Thank you

pas de réponse de leur part

Et ce n’est pas finit c’est la que le choses sérieuses commencent, je me suis fait passé pour un investisseur souhaitant acheter Powerland  je leur écrit pour connaître leurs experts comptables, réponse rapide : ADLK basés à Dussoldurf ( vérif Google maps grand centre d’affaire pas de soucis )

j’ai écrit à ce cabinet d’experts comptables ( après avoir été sur leur site, très pro, implanté dans plusieurs grandes villes allemandes .. )

French investor in European companies, I allowed to ask the company POWERLAND which was their accounting auditors.

I have never seen one such under share-exchange valuation.

Current quote on the Frankfurt Stock Exchange = 0.80 €


Equity = 11.33 € / share
Net margin on 2013 = 0.36 € / share
Net margin on 2014 = 0.25 € / share
Cash = 0.57 € / share

200 stores around China ..

Are the accounts of this company for the standards IFRS?

Noticed you particular anomalies during your audit?

Thank you

Kind regards

Pas de réponse de leur part

C’est assez troublant … en espérant vous avoir aidé

Si certains en savent plus sur ces cas : sociétés basées en Chine mais cotées sur bourses Américaines et ou Européenne vos infos m’interessent

Dernière modification par valentin13 (14/04/2016 09h42)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech