Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/07/2011 11h12 → CA Immo : investir dans l'immobilier Allemand et d'Europe de l'Est

Administrateur
Réputation :   1307 

Si l’on regarde la liste des foncières décotées sur leur ANR, parmi les foncières avec une capitalisation > 1 Md€, en dehors de Gagfah, une autre foncière très décotée est CA Immo.

CA Immo est une foncière autrichienne cotée sur la bourse de Vienne (accessible via Saxo Banque et normalement BinckBank).

L’action cote 11,74 euros pour un ANR Epra triple net de 19,76 €. Je ne sais pas s’il est droit inclus ou non.

La décote est donc de 40%, avec un patrimoine majoritairement de bureau de 6 Md€, réparti en Allemagne (43%), Autriche (15%) et Europe de l’Est/Sud-Est (42%, essentiellement en Roumanie, Pologne, Hongrie et République Tchèque). Il y a quelques actifs en Suisse et Russie, mais il est prévu de les solder et de se concentrer sur les trois marchés pré-cités.

Avec un endettement net de 2,7 Md€, on obtient un LTV de 45%.

Le flottant est d’environ 83%, après la montée au capital de la banque Autrichienne Unicredit à 17%.

A priori (hormis éventuellement le fait que l’investissement en Europe de l’Est comporte plus d’incertitude que des bureaux parisiens) rien ne justifie une telle décote : ni LTV démesuré, ni flottant riquiqui.

Une explication possible à la décote est l’absence de dividende depuis plusieurs années.

Cela va changer à partir de 2011 où CA Immo s’est engagé à verser un dividende autour de 2% de l’ANR. Le chiffre exact n’est pas donné, mais avec un ANR à 19,76 €, on peut donc espérer 0,3952 € soit 3,3% de rendement brut au cours actuel.

Un rendement faible donc, pour une foncière qui semble chercher le développement et la valorisation de son patrimoine (lui-même présent sur des marchés en croissance) sur la récompense immédiate aux actionnaires.

Voir aussi :
- CA Immo : Analyse de Crédit Agricole Cheuvreux (Janvier 2011)
- CA Immo : Analyse d’EdgeCapital (Février 2010)

En ligne

 

#2 20/07/2011 12h06 → CA Immo : investir dans l'immobilier Allemand et d'Europe de l'Est

Membre
Réputation :   401 

Je vais regarder de nouveau cette action. Il y a 18 mois, elle ne m’avait pas semblé particulièrement intéressante et il y avait mieux ailleurs. Aux autres investisseurs non plus, puisqu’en dépit de notes d’analystes positives depuis un an, le cours ne décolle pas significativement.

Déjà, il faut souligner que la décote du cours sur l’ANR est certes positive mais plus faible que ce que vous annoncez:

- il faut comparer à l’ANR HD, plus faible que l’ANR que vous donnez, qui est droit compris

- ensuite, il faut soustraire de l’ANR HD l’impôt sur les plus-values latentes du portefeuille. En effet, si je me souviens bien, cette société n’est pas un REIT. Donc le jour où elle vendra ses immeubles, elle paiera un impôt élevé sur ses plus-values, ce qui diminue la valeur de l’action.

Ensuite, le cash flow (au sens FFO) dégagé est moyen, sans plus. Or le cash flow est encore plus important que la décote, car c’est cela qui servira à financer (i) le dividende à l’actionnaire et (ii) la croissance (via l’achat de nouveaux immeubles)

Cela étant, les cours d’autres foncières ayant parfois bien augmenté depuis 18 mois, peut-être que cette société est devenu plus intéressante, par comparaison …

Hors ligne

 

#3 20/07/2011 12h21 → CA Immo : investir dans l'immobilier Allemand et d'Europe de l'Est

Administrateur
Réputation :   1307 

zParisien a écrit :

- il faut comparer à l’ANR HD, plus faible que l’ANR que vous donnez, qui est droit compris

Comment en êtes vous sûr, rien est précisé (ou j’ai mal lu) dans le rapport annuel. Vous partez du principe que si ça ne l’est pas c’est que c’est droit compris ?

zParisien a écrit :

Ensuite, le cash flow (au sens FFO) dégagé est moyen, sans plus. Or le cash flow est encore plus important que la décote, car c’est cela qui servira à financer (i) le dividende à l’actionnaire et (ii) la croissance (via l’achat de nouveaux immeubles)

Absolument, mais regardez l’analyse de CA Chevreux, ils indiquent que le cash flow devrait doubler :
- Par la cession d’actifs qui ne généraient rien
- Par l’acquisition récente d’un gros portefeuille immobilier en Europe de l’Est (Europolis) à faible prix

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_europolis.gif
Ici on voit bien l’impact du rachat d’Europolis sur le cash flow et l’influence sur la répartition entre le portefeuille en location et en devpt.

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech