Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 28/01/2012 12h44 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   

En tout cas, si je possédais des action Apple, perso, je vendrais.
Maintenant que l’entreprise est au top, hyper bien valorisée, pour moi, le meilleur moment pour vendre.
La roue tourne, le vent aussi… qu’espérer de mieux, pour Apple?

Pour la petite histoire, et pour l’AMF (ou la SEC en l’espèce?) j’en avais acheté 255USD en 2009 et j’ai vendu à un peu moins de 400 euros, j’ai donc vendu "trop tôt" mais bon.

Hors ligne

 

#27 28/01/2012 14h03 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   211 

Quelle est la juste valeur d’Apple?

Compte tenu de son taux de croissance phénoménal, le PER reste tout de même plus que modéré <13.

Certaines entreprises dont on parle régulièrement sur ce forum n’ont pas la croissance d’Apple et un pourtant un autre niveau de valorisation (LVMH = 18; JNJ = 18,8, AI = 18,3, etc…)

Ensuite, je suis d’accord pour le principe "Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel"…

Mais le "Pommier" peut encore pousser un peu, il me semble.

Hors ligne

 

#28 29/01/2012 09h41 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   94 

Je suis assez fan des produits Apple puisque je suis passé sous Mac (un à domicile, un au boulot, un portable), j’ai un iPhone et un iPad. Dans les atouts d’Apple, lorsqu’on a toute la panoplie, il y a une synchro généralisée qui fonctionne particulièrement bien.

Toutefois, la réussite commerciale est acquise, aussi, sur une production zéro. Tout est sous-traité à la Chine. Lorsque vous achetez Apple, votre argent se partage entre des salaires dérisoires aux chinois et une marge extraordinaire. Au point qu’Apple ne sait que faire de 100 md$ de tréso. Je doute que les inovations de demain, quelles qu’elles soient, coûteront l’intégralité de cette masse.

Autant on peut comprendre qu’une entreprise soit obligée de raboter sur les salaires lorsqu’elle est à la limite de l’asphyxie, autant je trouve discutable de générer un trésor de guerre colossal en ne versant aucun salaire occidental. La capitalisation d’Apple est dorénavant supérieure au PIB de quelques pays d’Europe, ce que j’affirme ici est donc loin d’être anecdotique.

Nos politiques peuvent envisager toutes les réformes fiscales qu’ils veulent, lorsqu’une grande partie de nos achats se traduit par de l’argent qui quitte notre pays, nous nous appauvrissons à long terme. Il n’y a d’autre issue que de reproduire chez nous et des entreprises comme Apple pourraient montrer l’exemple en relocalisant de la production aux US quitte à rabattre les marges, puisqu’elles sont arrivées à un niveau où elles n’ont plus d’autre intérêt que l’accumulation d’argent.

Nos sociétés ont une vocation première qui est de permettre l’épanouissement des peuples, or certaines entreprises ne voient que l’argent amassé par brouettes au profit d’une poignée de dirigeants et d’actionnaires, et au détriment des peuples qui ne sont bon qu’à payer cher (avec une grosse marge) des produits fabriqués pas cher par des gens sous-payés et maintenus à l’écart de la société de consommation.

P.S.: ne croyez pas que posséder quelques actions Apple ou autres vous intègre dans la bande très fermée des gens qui se vautrent dans l’argent et n’en peuvent plus de l’accumuler; vous êtes tondus comme tout le monde.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#29 29/01/2012 11h34 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   

Hum Jean-Marc, je pondérerais…

Chez Apple, comme dans toute entreprise hight tech, il y a la conception, l’innovation, et la fabrication. Apple a fait un choix radical qui paie. Mais la grosse valeur ajoutée se trouve encore aux US j’imagine.

En France en particulier, nous refusons cette logique au risque de tout perdre. Il sera très difficile de forcer des entreprises à fabriquer sur le sol national alors qu’elles peuvent le faire 80% moins cher dans les pays émergents. (Chiffre non vérifié). Sur le plan « philosophique » pensons aussi que cela donne du travail à ces pays

De plus il est possible, (je n’en sais rien) que les salarié chinois d’Apple soit mieux traités que les salariés de base chinois… (Je veux y croire…)

A+ sergio

Hors ligne

 

#30 29/01/2012 13h20 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   128 

Sergio a écrit :

De plus il est possible, (je n’en sais rien) que les salarié chinois d’Apple soit mieux traités que les salariés de base chinois… (Je veux y croire…)

Il y a des chances que vous soyez déçu :

Apple responsable des mauvaises conditions de travail dans ses usines chinoises | Slate.fr

Toutefois, les informations sur Internet sont comme les citations … Et la publication de ce genre d’article "comme par hasard" après l’annonce des résultats (alors que ce qui est relaté ne doit pas dater d’hier) doit encourager l’éveil des esprits critiques qui someillent en nous :-)

Dernière modification par Derival (29/01/2012 13h30)

Hors ligne

 

#31 29/01/2012 13h34 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   94 

Sergio a écrit :

Il sera très difficile de forcer des entreprises à fabriquer sur le sol national alors qu’elles peuvent le faire 80% moins cher dans les pays émergents. (Chiffre non vérifié).

Hum Sergio…

Le déficit commercial de la France est de 51 md€ en 2010. C’est cette somme que nous n’avons plus. Et chaque année il part un flot d’argent. Il en reste certes un bon paquet, mais sur ce chemin il n’y a pas d’issue.

Forcer les entreprises à produire en France est sans doute difficile, mais il existe des variables d’ajustement. 2 pistes:
1/ faire payer le VRAI coût du transport. Pourquoi je paye plus de taxes sur le gasoil lorsque je fais le plein pour aller bosser que le transporteur qui livre ?
2/ la TVA sociale a sans doute plein de défauts, et je n’ai pas dit que je soutiens ce gouvernement dans sa tentative dont on ne connaît pas encore les modalités. Mais je pense que la piste mérite d’être essayée.

Sergio a écrit :

Sur le plan « philosophique » pensons aussi que cela donne du travail à ces pays.

Sur le plan philosophique, ces pays commencent à racheter les "bijoux de famille" de la France tellement ils ont de l’argent et tellement nous n’en avons plus.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#32 29/01/2012 14h09 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   104 

Jean-Marc a écrit :

Je suis assez fan des produits Apple puisque je suis passé sous Mac (un à domicile, un au boulot, un portable), j’ai un iPhone et un iPad. Dans les atouts d’Apple, lorsqu’on a toute la panoplie, il y a une synchro généralisée qui fonctionne particulièrement bien.

Toutefois, la réussite commerciale est acquise, aussi, sur une production zéro. Tout est sous-traité à la Chine. Lorsque vous achetez Apple, votre argent se partage entre des salaires dérisoires aux chinois et une marge extraordinaire. Au point qu’Apple ne sait que faire de 100 md$ de tréso. Je doute que les inovations de demain, quelles qu’elles soient, coûteront l’intégralité de cette masse.

Autant on peut comprendre qu’une entreprise soit obligée de raboter sur les salaires lorsqu’elle est à la limite de l’asphyxie, autant je trouve discutable de générer un trésor de guerre colossal en ne versant aucun salaire occidental. La capitalisation d’Apple est dorénavant supérieure au PIB de quelques pays d’Europe, ce que j’affirme ici est donc loin d’être anecdotique.

Nos politiques peuvent envisager toutes les réformes fiscales qu’ils veulent, lorsqu’une grande partie de nos achats se traduit par de l’argent qui quitte notre pays, nous nous appauvrissons à long terme. Il n’y a d’autre issue que de reproduire chez nous et des entreprises comme Apple pourraient montrer l’exemple en relocalisant de la production aux US quitte à rabattre les marges, puisqu’elles sont arrivées à un niveau où elles n’ont plus d’autre intérêt que l’accumulation d’argent.

Nos sociétés ont une vocation première qui est de permettre l’épanouissement des peuples, or certaines entreprises ne voient que l’argent amassé par brouettes au profit d’une poignée de dirigeants et d’actionnaires, et au détriment des peuples qui ne sont bon qu’à payer cher (avec une grosse marge) des produits fabriqués pas cher par des gens sous-payés et maintenus à l’écart de la société de consommation.

P.S.: ne croyez pas que posséder quelques actions Apple ou autres vous intègre dans la bande très fermée des gens qui se vautrent dans l’argent et n’en peuvent plus de l’accumuler; vous êtes tondus comme tout le monde.

Je suis en phase avec ces commentaires.

Toute cette technologie, cette ingéniosité, ce travail, cette sueur, cette intelligence pour arriver à quoi ?

Le concours de "quequette" !!!!

Donc pour en arriver à une des pires bassesse humaine, aussi vieille que la nuit des temps et puérile à l’extrême.

D’un point de vue boursier et économique, Apple est quelquepart une image de la perfection, comme très peu d’entreprises ont pu l’être. Mais finalement, à quoi bon ?

A+
Zeb

Hors ligne

 

#33 29/01/2012 14h34 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   94 

zeb a écrit :

Mais finalement, à quoi bon ?

Le plaisir de l’objet.
Anecdote : je viens de revoir le film "99 francs" que je trouve assez savoureux. Le pôôôvre Dujardin finit seul sur une île déserte et se galère pour manger. Le reconquête de la vraie vie.

Bref, osons l’avouer, l’Objet, la Consommation, sont des sources de satisfaction même si le Christ nous invite à préférer la spiritualité. Apple occupe très bien le créneau de la technologie à image, à valeur ajoutée, ne critiquons pas, les produits Apple ça marche et ça a au moins 5 ans d’avance sur la concurrence et notamment le monde du PC. Au-delà de l’image "t’as vu mon iPhone ?", les produits rendent de vrais services et notamment aux professionnels.

Toutefois, le modèle économique : "forte marge + production chinoise" envoie toutes les sociétés occidentales au dépôt de bilan.  A l’échelle de la planète, ceci peut apparaître comme un rééquilibrage : l’argent va des pays riches vers les pays pauvres. Sauf qu’il n’y a que les pays riches pour se payer des produits de riches (fabriqués chez les pauvres).

J’ai beaucoup d’estime pour feu S. Jobs, mais je pense que la bonne société américaine qui l’a élevé et lui a notamment permis de mener à bien sa success-story est à terme condamnée par des gens comme lui. L’argent quitte nos sociétés occidentales au profit de pays "émergents". Et ce n’est pas pour autant que cette richesse qui débarque à flots en Chine profite au travailleur de base : comme en Russie, la richesse augmente au profit d’une poignée de magnats.

Car les infiniment riches ne peuvent se contenter de ce qu’ils ont. J’avoue bien rigoler quand des gens comme W. Buffett et B. Gates parlent de dons colossaux, disent que l’héritage est à abolir. Pour autant, se sont-ils dépouillés ? Ont-ils renoncé à leur course contre la richesse à plus de 10 chiffres ? L’avidité et la cupidité de quelques uns est permise par nos sociétés libérales, le "rêve américain", qui au final ne sera que le cauchemar des occidentaux.


Mon blog : Ma méthode d'optimisation des cash-flows    |     parrainages Boursorama, Fortuneo et Binck ;)

Hors ligne

 

#34 29/01/2012 14h44 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   104 

Jean Marc,

Ne nous méprenons pas, je critique l’accumulation de cash d’Apple, pas ses produits, ni ses clients. Je tenais à le préciser, mes propos ne sont peut être pas aussi bien écris qu’ils le devraient.

Je n’aime pas les produits Apple, car ils me donnent le sentiment de perdre ma liberté et de me faire adopter une philosophie qui n’est pas la mienne. Mais chacun fait ce qu’il veut, nous sommes bien d’accord.

Apple représente la perfection sur le plan économique. Toute entreprise tente d’atteindre cette perfection.

Mais finalement, comme vous le soulignez, cela ne peut mener qu’au chaos, et non pas à la prospérité et la paix pour tous.

Donc à quoi bon rechercher cette perfection économique si elle ne s’accompagne pas d’une dimension humaine ?

C’est je pense la raison pour laquelle Buffet, Gates et bien d’autres, financent des fondations et des activités humanitaires. Ils ne savent pas gérer cette perfection économique qui ne bénéficie pas au plus grand nombre. Ils sont en conflit avec eux même et tentent de se "soulager" voir de se "soigner" en jouant les bienfaiteurs de l’Humanité.

En fait, ils sont en situation de détresse psychologique.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#35 10/03/2012 10h42 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   -6 

Bonjour,

AAPL utilise trois leviers contre ses contradicteurs :

1, Chine et iPhone: China Mobile, avec sa base de MillionS d’utilisateurs est sur ​​le point de proposer l’iPhone. Et alors ! Tout le monde le sait.
Ce que nous ne savons pas, c’est l’accord final et comment il va affecter les ventes. AAPL va t’elle conclure un accord ressemblant aux modèles qui la lie avec des fournisseurs (prix subventionnés) ? Les sociétés chinoises sont bien connues pour leurs aptitudes à la négociation, comment cela se traduit en terme de valeur ajoutée dans les ventes d’Apple / croissance des bénéfices. A voir.

2, Apple TV : Va t’on craqué pour l’ITV ? Contrairement à l’industrie de la musique lorsque l’iPod et iTunes ont été créés, la télévision compte beaucoup de protagonistes bien financés et très compétitifs, de surcroit bien établis - qui collaborent déjà ou sont en lice dans le contenu, la livraison.

3, Héritage: Steve Jobs a laissé son empreinte et la touche magique continue à vivre. Est-ill possible que Jobs a créé quelque chose auquel personne d’autre n’a pensé? Un secret auquel AAPL applique une touche finale en ce moment?
Bien sûr, mais la foi dans la magie est une mauvaise façon d’investir. Attendez jusqu’à ce que la magie devienne réalité, puis décidez.

Ce que je vois concernant AAPL, ce sont de nombreux adeptes et des investisseurs optimistes, aussi, du septicisme, n’est ce pas la l’indication d’un stock sain ?

Dernière modification par laurentmain (10/03/2012 12h44)

Hors ligne

 

#36 15/03/2012 19h16 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   128 

AFP sur Boursorama a écrit :

Le cours de la marque à la pomme a atteint 600,01 dollars, juste après l’ouverture de Wall Street à 14H30 GMT, avant de se replier légèrement. Vers 16H00 GMT, il valait 591,55 dollars, en hausse de 0,33% par rapport à mercredi et de plus de 57% depuis trois mois.

Sur un an, le titre a gagné 73%: il valait 252,35 dollars le 16 mars 2011.

Et surtout :

AFP sur Boursorama a écrit :

Le cours de l’action d’Apple a touché les 600 dollars jeudi à Wall Street à la veille de la commercialisation du "nouvel iPad" et rien ne semble pouvoir freiner son envolée, certains analystes pariant même sur un titre proche de 1.000 dollars à court terme.

Voilà qui me paraît particulièrement bullesque, bien plus que l’or !

Lisez l’article complet avant qu’il ne soit plus sur Boursorama, c’est édifiant.

Actualités financières, économiques et politiques - Boursorama

Pour résumer : les gestionnaires de fonds disent "ne pas pouvoir se passer d’Apple dans leur portefeuille", Morgan Stanley voit le titre à 960 $, "la valorisation actuelle d’Apple est intéressante" …

Dernière modification par Derival (15/03/2012 19h20)

Hors ligne

 

#37 15/03/2012 19h57 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   421 

Tout ce qui gonfle n’est pas une bulle.

Je ne vois vraiment pas comment on peut parler de bulle avec une entreprise de croissance, leader mondial qui a un pe de 16 (sans compter le cash).

Apple n’est pas chère !!!
Qu’il y ait un risque de concurrence, comment va évoluer la société après la disparition de Steve Jobs est un autre problème. En tout cas il y a encore des marchés a prendre.

J’ai vraiment l’impression que beaucoup d’intervenants ont trop tendance a regarder ce qui a beaucoup baissé avant de chercher ce qui a de bons fondamentaux.

Je me répète mais c’est parce que j’ai fait cette erreur a mes débuts (FTE, VIV, GSZ, PAJ etc…)
Depuis 2 ans je cherche pas a savoir si j’achète bas ou pas et tout est devenu beaucoup plus simple…

Y-a-t-il une bulle sur Technip, sur LVMH parce que le cours est au plus haut ?


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#38 16/03/2012 11h01 → Apple : une performance exceptionnelle !

Administrateur
Réputation :   1307 

Disons que les propos que l’on peut lire dans l’article sont bullesques ("il faut en avoir parce que les autres en ont et ça va monter", mais que néanmoins cette fois-ci en tout cas, il y a du tangible derrière (FCF astronomique, trésorerie pléthorique, avantage concurrentiel qui augmente à toute vitesse car les clients sont captifs de l’univers Apple).

Hors ligne

 

#39 16/03/2012 19h42 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   52 

Ce qui m’embête beaucoup chez Apple, malgré les bonnes statistiques financières, c’est que la forte capitalisation repose énormément sur l’effet de mode de l’Iphone. L’Ipad n’est qu’un dérivé dans le fonds.
Le Blackberry s’est demodé rapidement, l’Iphone non. Mais quelle sera la situation dans 5-10 ans?
Ca me fait penser, toute proportion gardé, à la situation de Nintendo dans les jeux video qui s’est retrouvé alternativement dans la position de forte domination puis à celle de challenger à chaque génération de console passant de la société successivement  selon les cycles technologiques de la société innovatrice à la société arrogante cherchant à protéger ses rentes.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#40 19/03/2012 14h50 → Apple : une performance exceptionnelle !

Kiceca
Invité

retour du dividende et 10 milliards de rachats d’actions selon les échos.

 

#41 19/03/2012 15h11 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   113 

Information reprise sur BFMTV.


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#42 19/03/2012 16h16 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   421 

Petitportefeuille a écrit :

Ce qui m’embête beaucoup chez Apple, malgré les bonnes statistiques financières, c’est que la forte capitalisation repose énormément sur l’effet de mode de l’Iphone. L’Ipad n’est qu’un dérivé dans le fonds.
Le Blackberry s’est demodé rapidement, l’Iphone non. Mais quelle sera la situation dans 5-10 ans?
Ca me fait penser, toute proportion gardé, à la situation de Nintendo dans les jeux video qui s’est retrouvé alternativement dans la position de forte domination puis à celle de challenger à chaque génération de console passant de la société successivement  selon les cycles technologiques de la société innovatrice à la société arrogante cherchant à protéger ses rentes.

Je considère Apple comme une marque de Luxe. Pour moi la valorisation d’Apple doit se comparer a celle de LVMH, pas de Nintendo ou Nokia.

Bien que considérant les IPad et IPhone comme des objets pour handicapés, j’ai du en acheter une a ma femme, les critères de choix étant les memes que pour un carré Hermes ou une robe Prada…

J’ai eu beau argumenter qu’on ne pouvait pas partager les fichiers, lire des vidéos (sans parler de toutes les applis que j’utilise sur mon téléphone android), que tout était payant rien n’y a fait. C’est comme si vous argumenter qu’un carré machin est dix fois moins cher qu’un carré hermes et aussi bien, aucun espoir.

Les gens achètent la marque et des millions de Chinois vont acheter apple juste pour montrer qu’ils sont de nouveaux riches.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#43 19/03/2012 16h33 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   57 

1) Capitalisation d’Apple > 550 milliards de dollars
Cela devrait vous interpeller.

2) Depuis quelques années, tout réussit à Apple, tout est séduisant : produits innovants et sexy, patron charismatique, success story digne d’Holliwood, bénéfices, cash flows, capitalisation record, n’en jetez plus ! Tout le monde sait qu’Apple est une entreprise formidable, tout le monde veut en être, participer à la ruée vers l’or. C’est bien ainsi que se forment les bulles.

3) Apple est une des plus belles entreprises du monde, je suis d’accord. Apple est aussi LA PLUS CHERE. Donc aucun intérêt, c’est trop tard, il fallait s’y intéresser avant. La messe est dite.

4) Un PER de 16, c’est peu ? Les bénéfices sur une seule année ne présage en rien de la capacitéd’Apple de maintenir/accroître ces bénéfices plantureux dans les 10 prochaines années.

5) Pleine de cash ? Pas tant que ça en regard de la capitalisation. Les chiffres bruts peuvent donner le vertige. Personnellement, je ramène tout ces chiffres en base 100 pour comparer les entreprises. Si je paye 100€, j’obtiens quoi ? Et je compare à d’autres société.

Pour moi, il y a probablement un phénomène de bulle sur Apple. Tous les ingrédients sont là. Les cours peuvent encore flamber (souvent ils le font de manière parabolique dans la phase maniaque ultime). C’est le principe d’une bulle : on ne sait jamais jusqu’où ça peut aller.

D’ailleurs, je ne jouerai jamais contre une bulle. Je m’en tiendrai juste éloigné.

Et puis dans quelques années, on se rendra compte que la concurrence a contre-attaqué, que les marges ont fortement diminuées, que d’autres petits génies auront pris la main côté innovation, de nouveaux chouchous auront émergés, qu’Apple est redevenue une entreprise comme les autres, peut-être belle et prospère, mais valant 550 milliards ?

Notez que je peux me tromper, et qu’Apple vaille réellement ce prix, mais dans une analyse risque/rendement, c’est juste peu probable que ça soit le cas, il y a peu à gagner et pas mal à perdre. Inversement, un Nokia dans le creux de la vague valorisé à 19 milliards, ça m’intéresse (et j’en possède).

Hors ligne

 

#44 19/03/2012 20h08 → Apple : une performance exceptionnelle !

Kiceca
Invité

On peut s’interroger sur la valorisation d’Apple…

Je n’ai pas d’actions Apple et ne le regrette pas. Mais je salue admiratif la performance exceptionnelle d’Apple.

Vous en connaissez beaucoup des mega caps affichant une croissance de start up ? Moi depuis que j’ai débuté en bourse en 1986 je n’avais encore jamais vu cela…

Dernière modification par Kiceca (20/03/2012 10h47)

 

#45 20/03/2012 01h52 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   52 

bifidus a écrit :

Je considère Apple comme une marque de Luxe. Pour moi la valorisation d’Apple doit se comparer a celle de LVMH, pas de Nintendo ou Nokia.

Bien que considérant les IPad et IPhone comme des objets pour handicapés, j’ai du en acheter une a ma femme, les critères de choix étant les memes que pour un carré Hermes ou une robe Prada…

J’ai eu beau argumenter qu’on ne pouvait pas partager les fichiers, lire des vidéos (sans parler de toutes les applis que j’utilise sur mon téléphone android), que tout était payant rien n’y a fait. C’est comme si vous argumenter qu’un carré machin est dix fois moins cher qu’un carré hermes et aussi bien, aucun espoir.

Les gens achètent la marque et des millions de Chinois vont acheter apple juste pour montrer qu’ils sont de nouveaux riches.

Oui, je suis d’accord sur le fait qu’il y a part d’irrationnel dans l’achat des produits Apple, fonctionnant sur un mode similaire aux produits de luxe permettant à Apple de faire des marges considérables sur chaque produit. La qualité du design y contribue beaucoup.
Néanmoins, Apple fait de la production de masse ce qui n’est pas le cas en général des biens de luxe où une vraie distinction de classe s’opère. Le luxe résiste aux effets de mode et le même sac Louis Vuitton restera toujours attractif dans dix ans pour ses acheteurs.
Je n’ai aucune assurance en revanche que l’Iphone sera toujours la norme chez les smartphones dans dix ans.
Pour reprendre mon exemple, Nintendo a imposé des normes dans le monde des jeux video, s’est également constitué un joli trésor de guerre lors des phases de succès mais a aussi adopté une position arrogante dans ces mêmes phases, s’installant sur ses rentes d’innovation. Elle a dû redevenir innovatrice quand elle s’est fait damnée le pion par Sony.
Tout ça pour dire que les normes dans les secteurs technologiques changent vite et que c’est rarement le leader qui va tenter de bouleverser la norme.
Et je trouve assez ironique de voir qu’Apple est devenue exactement tout ce qu’elle combattait auparavant chez Microsoft.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#46 20/03/2012 09h27 → Apple : une performance exceptionnelle !

Administrateur
Réputation :   1307 

Petitportefeuille a écrit :

Et je trouve assez ironique de voir qu’Apple est devenue exactement tout ce qu’elle combattait auparavant chez Microsoft.

En bien pire ! Apple est bien plus fermé !

On notera un beau gaspillage de la trésorerie en tout cas.

Un dividende rikiki et du rachat d’actions sur 3 ans alors que l’action cote sur ses plus-haut.

Les actionnaires n’ont plus qu’à espérer qu’Apple chute, sinon ces rachats d’actions seront une fois de plus un beau gaspillage (tout comme l’ont été en leur temps ceux de Cisco et d’HP entre autres).

Hors ligne

 

#47 20/03/2012 10h20 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   14 

philippe,
tu peux devellopper un peu plus stp, en quoi un rachat d’action est t’il du gaspillage ?
Merci


La liberté, c'est avoir d'autres solutions possibles, à peine moins bonnes que la premiere.
Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.

Hors ligne

 

#48 20/03/2012 10h32 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   35 

Sur ce sujet, je vous conseille la lecture la lettre hebdo #8
http://www.devenir-rentier.fr/newslette … 10--8.html

Hors ligne

 

#49 20/03/2012 11h06 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   194 

Ou la dernière lettre aux actionnaires de Berkshire Hathaway :

Berkshire a écrit :

When Berkshire buys stock in a company that is repurchasing shares, we hope for two events: First, we have the normal hope that earnings of the business will increase at a good clip for a long time to come; and second, we also hope that the stock underperforms in the market for a long time as well.

Exemple : If IBM’s stock price averages, say, $200 during the period [five years], the company will acquire 250 million shares for its $50 billion. There would consequently be 910 million shares outstanding, and we would own about 7% of the company. If the stock conversely sells for an average of $300 during the five-year period, IBM will acquire only 167 million shares. That would leave about 990 million shares outstanding after five years, of which we would own 6.5%.
If IBM were to earn, say, $20 billion in the fifth year, our share of those earnings would be a full $100 million greater under the “disappointing” scenario of a lower stock price than they would have been at the higher price.

En gros, l’effet du rachat et annulation d’actions serait bien plus efficace si l’action cotait sous son plus haut annuel. C’est mécanique, avec $600, Apple annule une action aujourd’hui, contre 2 il y a un an.

Dernière modification par Sylvain (20/03/2012 11h08)

Hors ligne

 

#50 20/03/2012 12h24 → Apple : une performance exceptionnelle !

Membre
Réputation :   57 

J’écoutais BFM hier (pas pour y apprendre quelque chose sur l’économie, mais à des fins d’observation psychologique et sociologique). Les journalistes analysaient bavassaient sur le rachat d’actions par Apple.
1) Aucune réflexion sur la pertinence de la démarche.
2) Les gars s’étonnaient que le cours ne grimpe que de 1.5% sur cette formidable nouvelle.

Un indice de plus de l’aveuglement bullesque. Les journalistes sont toujours à la pointe en la matière, je me souviens encore très bien de la bulle de 2000.

Tous les nouveaux marchés (aujourd’hui l’internet nomade, les réseaux sociaux et le cloud) sont propices au rêve de richesse et donc aux bulles boursières. Le marché a beau être gigantesque, les questions que l’on doit se poser : "peut-on y gagner durablement de l’argent ?", "peut-on créer et pérenniser une franchise ?", "peut-on obtenir et conserver de plantureuses marges ?", "la concurrence ne va-t-elle pas mettre tout le monde dans le rouge ?".

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech