Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 12/09/2010 18h18 → Les krachs récents

Membre
Réputation :   69 

Il faut avoir la mémoire courte en Bourse, et ne jamais regarder en arrière, sinon on serait démoralisé…

Je viens de jeter un coup d’oeil sur les cotations des années 99 ou 2000 et les chiffres me donnent le vertige.

Je crois qu’on ne se rend pas compte, ou qu’on a oublié à quel point des valeurs ont été  massacrées, Alcatel dégringolant de 90 à 2, remontant à 14 et rechutant… (imaginez le type qui avait une grosse ligne Alcatel !)

Argent virtuel quand on ne vend pas mais si on est obligé de vendre pour acheter un logement, valait mieux le faire en 1999 qu’en 2003.

La Bourse c’est aussi une question de dates ! "tel qui rit vendredi dimanche pleurera"

Ne nous décourageons pas pour autant !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#2 12/09/2010 20h09 → Les krachs récents

Membre
Réputation :   143 

J’en retiens qu’il faut être contre tendance. Savoir prendre du recul.

J’avais découvert les SICAVs il y a quelques années. Je m’étais chargé en émergents en suivant le mouvement (les arbres montent jusqu’au ciel). Je ne vous raconte pas la déconfiture totale avec le krach… J’en ai tiré une bonne leçon.

J’ai acheté quand les gens pensait que l’économie allait s’effondrer, que s’était la fin, etc… Quels profits ! J’ai pu mettre en pratique "on s’enrichit à la baisse et on gagne à la hausse.". C’est tellement vrai (attention à faire une vraie sélection aussi !).

Hors ligne

 

#3 13/09/2010 08h34 → Les krachs récents

Administrateur
Réputation :   1307 

JOB a écrit :

Ne nous décourageons pas pour autant !

Oui "on" a vraiment pas eu de chances.

3 kracks sur les actions en moins de 10 ans, avec un krack séculaire en 2008-2009.

D’autres ne connaissant rien aux actions etc ont simplement doubler leur patrimoine en achetant leur résidence principale en 2000.

Comme dit Super_pognon, ces 3 kracks ont aussi été des opportunités incroyables, comme pour Stéphane qui a pu acheter à crédit des SIIC proches de leur plus bas ever.

Hors ligne

 

#4 13/09/2010 09h07 → Les krachs récents

Membre
Réputation :   151 

Bonjour,

Je pense sincèrement que des krachs, il y en aura d’autres à moyen terme…

L’adage qui dit que la bourse à long terme est toujours gagnante n’est plus vraiment d’actualité quand on voit que les indices peuvent parfaitement faire sur surplace pendant dix, vingt ou vingt cinq ans.

L’évolution de l’économie n’a plus rien à voir avec ce qui prévalait pendant les années 45/75.

Après les trente "glorieuses" marquées par une croissance forte des économies développées (5 à 10% de croissance par an, aucun déficits), nous avons connu les trente "piteuses" (entre 1 et 5% de croissance, un déficit en progression lente mais inexorable), après quoi je pense qu’il y aura les trente "calamiteuses" (plus de croissance du tout dans les pays développés, ou si peu, et les Etats les plus endettés qui finiront certainement par faire défaut a force de reculer sans cesse les réformes structurelles les plus impopulaires).

Les pays émergents tireront leur épingle du jeu encore quelque années en raison d’un avantage concurrentiel important : le faible coût de la main d’oeuvre.

Toutefois, je pense que le contexte deviendra globalement moins favorable à la croissance, en raison de la dépletion énergétique, qui contraindra la demande par une hausse massive des prix.

Nous avons eu un premier exemple de hausse massive des prix de l’énergie en 2008. C’est pour moi la cause principale de la crise actuelle. Dès que l’économie donnera des signes de redémarrage, il y aura une nouvelle flamblée du prix des énergies qui contraindra de nouveau l’économie.

Que faire dans un tel contexte ?

- Ne pas hésiter à prendre des bénéfices en cas de rémission temporaire des marchés financiers, et à conserver cette liquidité pour la prochaine baisse ,
- S’intéresser aux marchés émergeants ainsi qu’aux matières premières énergétiques dans les creux de cycle.

C’est cette ligne de conduite que je vais progressivement adopter pour les prochaines années, en m’allègeant un peu sur l’immobilier, qui est pourtant mon domaine de prédilection…

Hors ligne

 

#5 20/09/2010 18h59 → Les krachs récents

Membre
Réputation :   69 

quelques niveaux records récents (pour nous faire rêver !) :

FONCIERE DES REGIONS : jusqu’à 148 en décembre 2006
SILIC : 135 en mai 2007
ALCATEL : 92 en août 2000
UNIBAIL : 218 en février 2007
GECINA : 145 en décembre 2006
FRANCE TELECOM : 186 en février 2000

Je n’ose écrire sur les US ou au Japon, mais a posteriori, on pense tjrs aux veinards qui vendent au plus haut et achètent au plus bas (souvent sans s’en rendre compte tout de suite d’ailleurs, parfois aussi par hasard, et c’est ce côté aléatoire qui fait qu’on devient un passionné de la Bourse !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#6 20/09/2010 19h55 → Les krachs récents

Membre
Réputation :   

FONCIERE DES REGIONS : jusqu’à 148 en décembre 2006
SILIC : 135 en mai 2007
ALCATEL : 92 en août 2000
UNIBAIL : 218 en février 2007
GECINA : 145 en décembre 2006
FRANCE TELECOM : 186 en février 2000

Les valeurs techno des années 99/2000 étaient survalorisées des PER de 80/100 pour des sociétés hypers endettées…pas le style de valeurs qui auraient été suivis sur ce site, c’était un pari sur l’avenir dans un secteur ultra concurrentiel et plus ou moins inconnus .
Pour les foncières elles avaient toutes  triplés, quadruplés en 2 ans celui qui avait acheté bien avant est largement gagnant rien qu’avec les dividendes, ceux qui ont acheté sur les plus haut s’en sortent moins bien mais il a eu des dividendes conséquent et il y a aussi la possibilité de moyenner a la baisse.
Voir l’exemple de Fonciere des regions ( historique cours et dividendes versés )
Dividende Fonc.des regions - Trading Sat
Je pense qu’il faut toujours garder des liquidités afin de pouvoir profiter des krach pour diminuer les prix de reviens.
Mais c’est plus facile a dire qu’a faire, en 2008/2009 je voyais des titres a des cours aberrants ( rendement 15/20% ) sur des banquaires, des foncieres mais l’economie était tellement incertaine avec les faillites des banques, l’immobilier en espagne, US etc. que je n’ai pas osé acheter .
Dommage ….

Hors ligne

 

#7 20/09/2010 20h13 → Les krachs récents

Membre
Réputation :   

Énorme FDR les dividendes versés depuis 2001 !
58 euros au total et le cours était a 25
Le dividende donne un rendement de 22% sur le cours de 2001 et le cours est bien monté

Je viens de calculer celui qui aurait acheté en 2001 pour 10000 euros ( 408 titres ) puis réinvestit les dividendes en action chaque années jusqu’à maintenant se retrouve avec 712 titres soit 55365 euros et sur la base d’un dividende de 5.30 euros il touchera 3775 euros de dividendes par ans.

Ça laisse rêveur
Et les autres grosses foncières ont aussi fait dans le même style

La valeurs la plus impressionnante dans le style gros rendement que j’ai vu c’est EC
Dividende Total gabon - Trading Sat

Dernière modification par benjamin (20/09/2010 20h18)

Hors ligne

 

Discussions similaires à "les krachs récents"

Discussion Réponses Vues Dernier message
7 1 674 08/11/2016 13h38 par maxicool

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech