Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 04/11/2015 17h40 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   421 

Je vous ai suivi. L’an passé la chasse au dividende avait commencé mi décembre sur la valeur et on est au même niveau de 1.30.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#27 04/11/2015 19h16 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Modérateur
Réputation :   1084 

La "chasse au dividende" de 0.10€/action, distribué en juillet ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#28 04/11/2015 19h44 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   421 

Je confirme, achats de début d’année des fonds avec une visée sur le dividende puis vente à partir de juillet… Saisonnalité observable sur pas mal de small de rendement de qualité moyenne. Tout bon caissier qui se respecte profite du phénomène (attention j’ai pas dit que c’était aussi régulier que les marées).


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#29 05/11/2015 13h11 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   21 

Je vous ai suivi aussi ce matin. J’hésitais depuis un moment, mais j’aime bien faire des achats à cette période, juste avant la fin de l’année.

J’ai sagement attendu la publication de ce matin.

Malgré cela, toujours scotché à 1.30€, le cours souffre sans doute du fait qu’elle est inconnue et pas suivie par les analystes (il me semble, je n’ai pas vérifié).

A CT je n’attends rien de spécial, je compte pour ma part sur un sursaut début 2016 ou bien au printemps, quand les investisseurs se rendront compte qu’acheter une SIIC à -50% de son ANR avec un dividende à 7% et quelques, ça existe encore.

Le dividende tout seul n’est pas tout, personnellement sans cette énorme décote, je n’aurais pas acheté (je considère que c’est une sécurité avec des biens réels derrière : des immeubles, et qui rapportent des sous en plus wink ).

Pour cette histoire de fonds, cela m’étonne un peu, je pensais que les fonds achetaient pour les dividendes ok, mais pour du MT ou LT, j’ignorais que des fonds revendraient leurs actions après avoir encaissé un seul dividende, dividende qui par ailleurs fait baisser le cours d’autant comme chacun sait.

EDIT : il est amusant de voir les titres choisis pour les infos selon l’orientation que l’on veut en donner : positif ou négatif ? Pour MRM nous avons ceci aujourd’hui :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1287_mrm1.jpg

Dernière modification par philippe77 (05/11/2015 13h28)


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#30 05/11/2015 13h33 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   421 

Je ne dis pas qu’un gérant va acheter avec l’idée précise de vendre le jour du détachement ! En début d’année un gérant va chercher des idées et se dire tiens MRM semble sur de bons rails et va délivrer 8% de rendement. Il va se construire doucement une ligne en janvier. Si en mars la valeur a pris 20% et que pour une raison ou une autre il doit vendre une foncière, il va commencer par vendre du MRM prioritairement à des foncières de grande qualité plus chères mais dont on attend une croissance sur le long terme comme Unibail ou Klepierre.
D’ou ma classification de small de rendement de qualité moyen. Le truc qu’on achète pour le rendement mais sans trop de conviction sur la croissance LT genre Piscine Desjoyaux, les CRCA ou CDA….

La dernière publication est très rassurante. La pression baissière est difficilement explicable (un gros qui sort du capital ?)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#31 05/11/2015 21h04 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   

Cela a déjà dû être mentionné dans la file mais cela ne fait pas de mal de le rappeler: je crois qu’investir dans MRM c’est avant tout faire le pari que leur taux d’occupation s’améliorera dans les mois qui viennent.
Actuellement celui-ci est de 52% pour les bureaux et un peu mieux à 84% pour les commerces, rien de bien rassurant surtout que j’ai l’impression qu’il ont vendu leurs meilleurs actifs pour se désendetter.

Aussi en passant: le résultat net consolidé de 3,0 M€ au 1er semestre intègre pour 2.2 M€ de variation de la juste valeur des immeubles.

Que certains achètent en vue du coupon dans 6 mois, pourquoi pas! Mais qu’ils n’oublient pas qu’il y aura entre temps la publication des résultats annuels.

Hors ligne

 

#32 09/11/2015 14h22 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   21 

bifidus a écrit :

La pression baissière est difficilement explicable (un gros qui sort du capital ?)

J’en suis personnellement persuadé (je ne sais pas si c’est un "gros", mais si c’est bien le même, 13.000€ de vente minimum tous les jours ça commence à chiffrer : depuis la semaine dernière, il y a systématiquement un vendeur de 10.000 actions à 1.30€ tous les jours.

Chaque jour cette quantité trouve des acheteurs, et le lendemain ça recommence : nouvel ordre dans le CO pour même prix et même quantité.

"Etonnant, non ?" aurait dit Desproges smile


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#33 09/11/2015 14h24 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   421 

A périmètre constant les bureaux ont rapporté 24% de plus au T3 et 19% de plus sur 9 mois grâce à de nouveaux locataires…
Soit quelque chose m’échappe, soit tout semble aller dans le bon sens.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#34 09/11/2015 14h35 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   21 

Je suis comme vous, les chiffres sont positifs (malgré l’orientation tendancieuse de certains titres de dépêches, voir ma capture d’écran plus haut), donc je ne comprends pas non plus.

D’autant qu’il y a aussi ceci pour 2016 à ajouter aux bonnes nouvelles :

MRM a écrit :

Le Groupe rappelle que quatre baux déjà signés pour des surfaces de bureaux disponibles ne prendront effet qu’à compter de début 2016. Trois d’entre eux concernent une surface totale de 7 250 m² au sein de Cap Cergy à Cergy-Pontoise et le quatrième concerne Nova à La Garenne-Colombes.

Je note quand même un manque de logique sur la stratégie, puisque plus bas on peut lire ceci :

MRM a écrit :

MRM poursuit la commercialisation des surfaces disponibles au sein de son portefeuille ainsi que la mise en œuvre de son plan de sortie du secteur des bureaux à l’horizon 2016

Source : Finance - MRM Invest Communiqué de presse

D’un côté on lit que nous avons de nouveaux baux pour des bureaux pour 2016, que les loyers des bureaux progressent, et de l’autre on lit que MRM veut vendre ses bureaux d’ici 2016.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#35 09/11/2015 14h41 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   103 

philippe77 a écrit :

D’un côté on lit que nous avons de nouveaux baux pour des bureaux pour 2016, que les loyers des bureaux progressent, et de l’autre on lit que MRM veut vendre ses bureaux d’ici 2016.

Pour ma part, je ne vois pas d’incompatibilité. Il me semble même plus facile de vendre des bureaux déjà loués que vides (bien sûr, à loyer raisonnable). C’est donc encore une bonne nouvelle à mettre sur le compte de la nouvelle direction.

Hors ligne

 

#36 09/11/2015 14h47 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   21 

Peut-être pas incompatibles en effet, mais je trouve étonnant de vouloir se débarrasser de la branche "bureaux" alors que les loyers progressent et qu’ils retrouvent de nouveaux locataires.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#37 09/11/2015 15h01 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   103 

Du moment que cela reste dans la stratégie annoncée, cela ne me paraît pas étonnant. C’est même rassurant de voir que la direction respecte ses engagements !

Après, bien sûr, on peut questionner la pertience de la stratégie (et c’est peut-être ce que vous vouliez dire). Sans être dans le secret des Dieux, il y a certainement une rentabilité ou un savoir-faire supérieur dans la branche commerce (par effet d’échelle ?) que dans la branche bureaux. Cela peut être également un choix de concentration de l’activité commerce dans MRM au regard de l’ensemble du groupe Scor.
A vrai dire je ne me souviens plus si ce choix a été clairement justifié dans les rapports que j’avais lus à l’époque.

Dernière modification par valeurbourse (09/11/2015 15h26)

Hors ligne

 

#38 09/11/2015 16h22 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   421 

L’orientation stratégique depuis la prise de controle de Scor est clairement de se débarrasser de l’activité bureaux pour se concentrer uniquement sur les centres commerciaux plus rentable sur laquelle MRM a des taux de vacance faible.
Le Plan est de vendre les bureaux tout en réhabilitant les centre commerciaux (Gros projet à Amiens).
Avec un taux de vacance moyen de 50% MRM a effectivement commencé à vendre dans un premier temps ses meilleurs emplacement  pour rentrer du cash.
Comme le souligne nil, le risque était qu’avec un taux de vacance moyen de 50% et en vendant les bureaux remplis à 80% MRM ne se retrouve qu’avec des bureaux vides invendables. Que le taux d’occupation ait augmenté de 24% alors que les plus beaux actifs ont été vendu me semble être une excellente nouvelle. Ces actifs vont pouvoir être cédés à un prix correct sans urgence.
La deuxième interrogation concerne les investissements sur Amiens. Seront-ils rentables ?
En tout cas tout cela me semble aller dans le bon sens, on est loin des foncières à la dérive ou les gérants cherchent juste à se payer sur la bête sans rien faire.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#39 12/11/2015 15h47 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   

Volume échangé = 1 titre à 1,31€ hier 11/11 !!

(Cette info est peu utile j’en conviens, mais j’ai trouvé rigolo de la rapporter)

Hors ligne

 

#40 12/11/2015 15h52 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   21 

Ca n’a rien d’exceptionnel, c’est très courant sur des valeurs peu liquides.

Je pense qu’il s’agit d’une action échangée par le programme de liquidité, donc un acteur qui est là pour "animer" et fluidifier le cours d’une action. Bon là je vois pas trop l’intérêt, à part pour qu’il y ai un cours qui s’affiche sur la journée.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#41 12/11/2015 16h09 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   421 

Quand vous vous ferez acheter tous les jours 1 titre à 1.31 euro vous trouverez ça moins marrant…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#42 12/11/2015 20h47 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   

C’est sûr qu’il vaut mieux éviter les ordres à cours limité sur ce genre de valeur, car l’ordre risque fort d’être fractionné … et les frais de courtage multipliés.
Mieux vaut un ordre au marché, en ayant au préalable jeté un œil au carnet d’ordres.

Le pb m’est arrivé quand je me suis constitué une ligne Argan : ordre à cours limité exécuté en 2 fois (donc 2x les frais) et seulement partiellement.
Si celui qui a acheté 1 action à 1.31€ hier a eu par exple mini 4€ de frais de courtage alors c’est la caricature : PRU 5.31€ !!

Hors ligne

 

#43 13/11/2015 16h06 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   21 

A 4€ de frais de courtage, déjà il ferait bien de changer de banque smile

Normalement, les frais ne sont payés 2 fois que si l’ordre est scindé sur 2 jours : j’ai déjà eu le cas de nombreuses fois où un ordre était exécuté en 2 fois ou plus dans la même journée, et les frais ne sont prélevés qu’une seule fois (chez Fortuneo en tout cas c’est comme ça).

Pour éviter ce genre de déboires, je ne lance un ordre sur une valeur peu liquide que selon ce qui est disponible dans le CO à la vente.

Bon visiblement ceux qui ont profiter du cours à 1.30€ ont bien fait, il n’y est pas resté très longtemps, et malgré des volumes encore modestes, son cours remonte déjà (il devrait afficher 1.40€ ce soir, selon le CO actuel). Elle se réveille déjà ?

"J’aime quand un plan se déroule sans accroc" wink


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#44 13/11/2015 19h56 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   401 

philippe77 a écrit :

Bon visiblement ceux qui ont profiter du cours à 1.30€ ont bien fait, il n’y est pas resté très longtemps, et malgré des volumes encore modestes, son cours remonte déjà (il devrait afficher 1.40€ ce soir, selon le CO actuel). Elle se réveille déjà ?

La réponse probable est non et que tout cela n’est qu’une manœuvre de la part du "gros" vendeur pour arrêter de devoir vendre de plus en plus  bas.

Revenons en effet 14 mois en arrière, début septembre 2014. Voici un scénario qui me parait très probable, mais que je ne peux prouver évidemment de manière certaine, et où tous les mouvements de ce titre peu liquide s’expliquent par les décisions d’un seul gros obligataire, devenu contraint et forcé actionnaire MRM en T2 2013 quand les obligs ont été converties en actions.

Ce gros actionnaire, détenant vraisemblablement quelques pourcents au moins du capital de MRM, décide, pour une raison ou une autre, de s’en débarrasser. Vu la très faible liquidité du cours, encore plus faible alors qu’aujourd’hui, le cours passe en 3-4 mois de 1,85€ à 1,32€, ce qui n’arrange pas les affaires de ce vendeur, qui aurait préféré éviter vendre à moins de 50% de l’ANR.
Début 2015, il arrête donc temporairement de vendre et le cours, porté aussi par la forte remontée généralisée des foncières européennes en T1 2015, finit par dépasser 1,65€. Pendant cette période de quelques mois, le vendeur continue bien sûr de larguer des titres, mais plus modérément.

Mais à partir de juin 2015, l’engouement pour les foncières françaises, notamment petites, commence à s’essouffler et le cours de MRM recommence sa descente.
La descente est lente, car chaque fois que le cours baisse de 0,01 ou 0,02€, de nombreux ordres d’achat apparaissent (le titre MRM est désormais suivi par de nombreuses personnes, contrairement à 2014). Mais il se trouve que la baisse se précipite en octobre 2015 quand le cours descend en dessous de 1,37€ et atteint quasiment en deux jours 1,30€ puis même 1,29€, où il se stabilise comme il le fait d’habitude, pendant une semaine ou deux.

Puis bizarrement, depuis ce mercredi, la baisse s’arrête faute de titres à la vente et le cours remonte brutalement à 1,40€, dans de très petits volumes.
Deux explications possibles:
- cet actionnaire a fini par vendre tout son paquet et la remontée pourrait donc être pérenne
- (plus vraisemblable) cet actionnaire n’a pas encore tout vendu (pour preuve, le cumul des volumes échangés depuis 12 à 14 mois n’atteint pas quelques pourcents) et s’est retiré provisoirement pour permettre au cours de remonter. Peut-être même vient-il de faire une petite manipulation du cours, en achetant lui-même les petites quantités qu’il a mis en vente, pour faire remonter vite le cours, car vraisemblablement, il n’y avait aucun autre acheteur significatif pendant entre mercredi et aujourd’hui vendredi.
A partir de là, si les acheteurs croient à tort que la remontée est définitive, ils se précipiteront la semaine prochaine pour acheter en plus grosses quantités, solidifiant ainsi la hausse ("prophétie auto-réalisatrice").
A l’inverse, s’ils gardent leur sang froid et s’abstiennent d’acheter et le cours devrait rebaisser à 1,30€ car le vendeur, qui tient vraisemblablement à larguer le maximum avant le 31.12, se remettra vite à vendre.

Time will tell …

AMF: observateur amusé de ces mouvements, pas actif en ce moment, pas pressé (buy & hold pour 3 ans) mais ayant acheté depuis fin 2014 énormément de titres avec PRU moyen d’environ 1,35€, donc intéressé par une remontée pérenne, mais pas par un rebond éphémère.

Hors ligne

 

#45 13/11/2015 20h03 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   34 

Tiens, revoilà  zirk et exit parisien ?  :-)


parrain pour Binck, Fortunéo -code 12487990- , ING, ebuyclub, magalerie marchande, linxea, Afer, … etc  ;-)

Hors ligne

 

#46 13/11/2015 20h39 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   16 

zirk2 a écrit :

Ce gros actionnaire, détenant vraisemblablement quelques pourcents au moins du capital de MRM, décide, pour une raison ou une autre, de s’en débarrasser.

Théorie intéressante mais invérifiable, d’autant plus que les statuts de la société nous indique que :

MRM a écrit :

Toute personne physique ou morale qui viendrait à franchir, à la hausse ou à la baisse, un seuil de détention de capital ou de droits de vote dans la Société égal à 2,5 % ou à un multiple de ce seuil (soit les seuils de détention de 2,5 %, 5 %, 7,5 %, etc.) doit obligatoirement déclarer à la Société, dans les quinze jours de ce franchissement de seuil, le nombre d’actions qu’il détient.

En consultant le site de l’AMF, on peut rapidement s’apercevoir qu’aucune déclaration de franchissement de seuil n’a été déclaré en 2014-2015 (sauf Scor qui a vu ses droits de vote légèrement dilués en 2015). Je pense qu’il faut rester factuel et éviter les spéculations comme sur les forums de Boursorama (manipulation des zinzins, les robots sont mal réglés, etc.).

Hors ligne

 

#47 13/11/2015 20h56 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   401 

@alex…
Avant de critiquer et de parler, il vaudrait mieux réfléchir au préalable sur les points suivants:
- les quelques pourcents de ce "gros" actionnaire étaient sans doute un peu inférieurs à 2,5%, donc pas de déclarations de franchissement de seuil à faire. Et de toute manière, c’est à faire à la société et pas à l’AMF. Sur le site de l’AMF, vous ne trouverez que les franchissements des seuils de 5%, 10%, … et pas de 2,5%.
- ce titre a connu deux périodes très longues de baisse continues et inexplicables, sauf par des ventes d’un obligataire devenu malgré lui actionnaire. Je suis d’ailleurs loin d’être le seul à proposer cette explication. Quelle autre explication plausible avez-vous?

- ce n’est pas la première fois qu’une small cap peu liquide voit son cours plombé fortement, pendant de nombreux mois par la sortie d’un seul (gros) actionnaire,

- si vous avez observé les fixings de 11h30 et 16h30 pendant ces 14 mois, vous auriez souvent vu le nombre de titres à la vente augmenter brusquement quelques secondes avant, mais de manière disciplinée et bien calibrée: signe qu’un vendeur veut vendre le maximum de titres mais en évitant une baisse du cours ou en la limitant à 0,01€ (car il a encore beaucoup de titres à vendre et veut éviter de devoir les vendre trop bas).
Cela étant, dans de rares cas, ce vendeur n’arrivait pas bien sûr à tout contrôler, si par ex. d’autres titres d’un autre (plus petit) vendeur sont mis en vente eux aussi juste avant le fixing, le cours pouvait baisser davantage, de 0,02 ou 0,03€. Mais il est intéressant de noter que c’est arrivé très rarement pendant cette période de 14 mois, preuve qu’il n’y avait pas d’autres vendeurs significatifs.

Dernière modification par zirk2 (13/11/2015 21h00)

Hors ligne

 

#48 13/11/2015 22h47 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   16 

zirk2 a écrit :

@alex…
Avant de critiquer et de parler, il vaudrait mieux réfléchir au préalable sur les points suivants:

Je ne critique pas, je dis même que votre théorie est intéressante mais invérifiable.

zirk2 a écrit :

- les quelques pourcents de ce "gros" actionnaire étaient sans doute un peu inférieurs à 2,5%, donc pas de déclarations de franchissement de seuil à faire. Et de toute manière, c’est à faire à la société et pas à l’AMF. Sur le site de l’AMF, vous ne trouverez que les franchissements des seuils de 5%, 10%, … et pas de 2,5%.

Bien sur, informer l’AMF des franchissements de seuil statutaire n’est pas obligatoire mais il s’agit d’un premier moyen pour vérifier votre théorie. Et force est de constater que votre "gros actionnaire, détenant vraisemblablement quelques pourcents au moins du capital" n’est pas si gros que ça…

zirk2 a écrit :

- ce titre a connu deux périodes très longues de baisse continues et inexplicables, sauf par des ventes d’un obligataire devenu malgré lui actionnaire. Je suis d’ailleurs loin d’être le seul à proposer cette explication. Quelle autre explication plausible avez-vous?

Peut être les fondamentaux de l’entreprise ? Une foncière peu liquide qui cède ses meilleurs actifs pour ce concentrer sur des centres commerciaux de "seconde" zone (plus rentable mais plus risqué). Taux de vacances locative élevé. Absence de prime spéculative liée une éventuelle OPA (Scor).

Une foncière qui affiche 50% de décote sur son ANR, >7% de rendement, avec un CAC à +13% et un indice SIIC france à +8%. La sortie d’un actionnaire "significatif" amplifie peut être le phénomène mais c’est loin d’être le seul indicateur qui pèse sur le cours de la société.

J’ai connu plusieurs trous d’air consécutifs à la sortie de zinzins (notamment MGI Coutier en 2014), et je me suis bien gavé… Mais la société fini par retrouver ses niveaux de valorisation assez rapidement.

zirk2 a écrit :

Mais à partir de juin 2015, l’engouement pour les foncières françaises, notamment petites, commence à s’essouffler et le cours de MRM recommence sa descente.

La baisse du cours ne serait pas plutôt liée à des évènements macro-économiques : bras de fer entre l’UE et le Grèce, puis le Chine qui bat de l’aile en pleine saison estivale.

Personnellement, je pense que la stratégie de recentrage va porter ses fruits à moyen terme mais il va falloir plusieurs bonnes publications avant que des institutionnels ou des PP ne se mettent à s’intéresser à la valeur (surement échaudés par le parcours boursier de ces dernières années). La confiance des actionnaires se gagne sur le long terme mais peut se perdre très rapidement (ARCP)…

Ma précédente intervention voulait seulement mettre en évidence que votre démonstration manquait de fait.

PS : désolé, je n’ai pas observé les 2 fixings quotidiens depuis 14 mois.

Hors ligne

 

#49 24/11/2015 16h57 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   401 

Mon argumentaire ci-dessus (hausse temporaire et artificielle, manipulée par le gros vendeur qui avait marre de devoir vendre de plus en plus bas, et qui s’était donc arrêté de vendre le mercredi 11 novembre) s’est vérifiée.

Le cours, après avoir rebondi à 1,40€, revient à 1,36€ cet après-midi, avec en ce moment 20.000 titres à la vente à 1,36€ dans le carnet d’ordres, qui est nettement moins garni côté achat.
Bref, la baisse a de bonnes chances de reprendre, surtout que le vendeur doit être pressé de vendre le maximum avant le 31.12.

Cela étant, je pense que les perspectives de net rebond du cours restent bonnes à moyen terme, une fois que ce vendeur aura tout vendu.

Mais entre temps, on risque d’avoir dans quelques mois les ventes d’acheteurs récents, qui salivent en pensant au rendement élevé (dividende versé en 2014 et 2015: 0,10€ divisé par cours dans les 1,30€, soit environ 7,5% de rendement) et qui n’imaginent apparemment pas une possible baisse du dividende, du fait d’un cash flow récurrent par action 2015 qui sera forcément inférieur à 0,10€ (car les immeubles vendus en 2014 et 2015 avaient un taux de remplissage élevé, d’où perte de recettes locatives élevées, non compensée par quelques locations de bien vacants et par la baisse bien plus modeste des frais financiers).

Je ne dis pas que le dividende 2015 baissera certainement. Peut-être que l’actionnaire Scor choisira de le maintenir, pour récupérer une partie du cash de MRM. Mais à coup sûr, ce "dividende" (qui est en fait une distribution de prime d’émission, car MRM ne peut pas distribuer de dividende vu ses pertes passées) ne sera pas couvert par le cash flow récurrent (c’est-à-dire hors impact comptable des cessions).

Peut-être donc que des acheteurs récents, en découvrant avec surprise, lors de la publication des comptes 2015 :
- une possible baisse du dividende ou un dividende "artificiellement" maintenu, artificiellement car non couvert par le cas flow récurrent
- et une probable baisse - assez modérée - de l’ANR/action,

paniqueront et feront baisser le cours alors. Baisse là aussi probablement temporaire.

Time will tell …

Hors ligne

 

#50 24/11/2015 23h40 → MRM : foncière française intéressante (très décotée, rentable, risque moyen, catalyseur) (catalyseur, foncière, rentable, risque moyen, très décotée)

Membre
Réputation :   103 

Zirk, je suis perplexe face à ce genre d’arguments.
Pour moi, quand une entreprise me plaît à un cours qui me plaît, je ne me pose pas la question de savoir si le cours a des chances de baisser de quelques pourcents pour des raisons purement techniques. Tenter d’acheter encore plus bas que bas m’a généralement fait rater de très bons coups.

Ensuite, même si je trouve votre raisonnement intéressant, tenter d’extrapoler les vacances locatives sur les mois à venir me semble assez dangereux. J’aurais plutôt tendance à regarder ce qu’il s’est récemment passé et faire confiance au management. Et là, à moins d’avoir raté quelque chose, je trouve que c’est assez positif.

Donc comme vous dites, time will tell, mais sur du long terme.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech