Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 12/05/2015 18h50 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   155 

sergio8000 a écrit :

Celui qui achètera au prix proposé sans se poser de question est sans doute un inconscient, surement pas quelqu’un qui cherche à faire une bonne affaire (soit la définition d’un investisseur pour moi).

Justement, l’investisseur en question ne cherche pas à faire une "bonne affaire": il cherche juste à acheter quelque chose à son juste prix, et plus précisément de son juste prix au moment présent.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#27 12/05/2015 19h06 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   66 

J’avoue ne pas comprendre cette notion de juste prix… il est forcément juste puisque qu’un acheteur et un vendeur sont d’accord sur le prix à ce moment là.
Autant je conçois votre raisonnement pour un consommateur (prix de revient, marge normée…), même si le luxe montre que la notion de juste prix est très intrinsèque, autant pour le simple quidam que je suis, l’investissement n’a de sens que lorsque la probabilité de gain (repose sur une supposition étayée ou pas par une étude) est supérieure d’un facteur "x" à sa probabilité de perte.

Dernière modification par bajb (12/05/2015 19h07)


Parasite assumé et partageur

Hors ligne

 

#28 12/05/2015 19h14 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Administrateur
Réputation :   1307 

sergio8000 a écrit :

Or là, nous venons de lire que le prix n’a pas tant d’importance, ce que je ne peux pas cautionner. Si un investisseur est prêt à surpayer systématiquement toute entreprise (ou tout bien qu’il acquiert), qu’on me le présente, je vais avoir (beaucoup) de choses à lui vendre.

Vous pinaillez Serge !

Avec la volatilité des marché, quelqu’un qui renforce régulièrement ne peut pas systématiquement acheter au plus haut, c’est juste impossible et c’est bien le principe du dollar cost averaging.

Ainsi, même quelqu’un qui aurait commencer à investir en 2008, aurait finalement très bien fait en achetant à bas prix début 2009, et étant mécaniquement avide quand tout le monde était craintif.

Si on y ajoute comme critère de favoriser les sociétés de qualité ET sur des plus bas à 52 semaines (ce qu’évoquait Patate) ET appartenant à un ensemble diversifié, on réduit encore la probabilité de surpayer.

Donc le prix n’a pas d’importance, par construction… Parce qu’in fine l’investisseur qui suit cette méthode s’en tire justement à un prix raisonnable et c’est bien là la beauté de la chose !

Hors ligne

 

#29 12/05/2015 20h03 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   421 

On peut vouloir acheter une bonne paire de chaussure qui va durer plusieurs années sans vouloir faire spécialement une bonne affaire…

On peut acheter une société pour profiter de son rendement sur le long terme sans être très regardant sur le prix (sachant que ce qui est beau est généralement cher), en cherchant juste à avoir des sociétés qui vont augmenter leurs profits année après année.

Entre un vendeur et un acheteur il n’y a pas forcément un gagnant et un perdant, il peut tout simplement y avoir quelqu’un qui a besoin d’argent et quelqu’un qui a de l’argent à placer.

Par contre dans cette optique je ne suis pas d’accord avec cette histoire de plus bas de 52 semaines :
- Soit on essaie de faire une affaire et on se préoccupe du prix dans l’absolu à un moment T et pas de ce qui s’est passé l’année d’avant.
- Soit on regarde exclusivement la qualité de l’entreprise et il n’y a aucune raison d’attendre un plus bas qui pour grappiller quelques pourcents ne viendra peut être jamais.
C’est un argument qui n’est ni fondamental ni technique (je ne vois pas pourquoi acheter sur des supports graphique ou sur le croisement de moyennes mobiles serait plus de la magie noire que d’acheter sur des plus bas de 52 semaines).

Bien souvent le plus bas risque de faire choisir une société qui a quelque chose qui commence à clocher.

Je pense que vouloir faire des affaires à tout prix nécessite un très bon niveau d’analyse et de compréhension et qu’il vaut mieux souvent rester humble pour préserver son capital.

Le plus bas de 52 semaine (je parle pour une société pas pour l’ensemble du marché) n’est qu’une forme de bonne affaire qui nécessite une très bonne compréhension des raisons de cette baisse et de la société et ne doit en aucun cas être systématique.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#30 13/05/2015 09h42 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   554 

IH, votre vision se défend, mais j’aime me méfier des statistiques (je n’aime pas me retrouver avec un cygne noir).
La méthode que vous suggérez semble fonctionner dans un marché comme celui que nous venons de connaître, cela est certain et vous pouvez l’affirmer. On pourrait même aller jusqu’à dire que faire n’importe quoi sur la période 2009-2014 aurait marché, à moins de déployer de considérables efforts pour perdre de l’argent tel Delamarche. Certaines contraintes de prix semblent suggérer que les probabilités sont en votre faveur. Toutefois, comme souvent lorsqu’on parle de probabilités, les questions qui devraient être posées sont : quels sont les effets de bord possibles ? En d’autres termes, quels sont les risques ?
Les packages de produits subprimes étaient aussi statistiquement très sûrs, vous savez aujourd’hui aussi bien que moi ce qu’il est advenu de cette sécurité face à un effet de bord - statistiquement de probabilité quasi nulle mais qui est pourtant arrivé.

Si, sur une longue période, nous avons un marché généreusement valorisé et où vos plus bas sont des prix trop hauts, vous l’aurez mauvaise, qu’on parle de leader ou non (sans même parler d’un leader d’hier qui n’en sera plus demain, tel Kodak par exemple). Si une société cote à plus bas mais que ce plus bas est de plus de 30 fois les profits normalisés et que cette situation se prolonge, vous n’en serez pas content (Nifty Fifities où précisément il n’y avait pas de prix trop haut pour une société leader et où le marché est allé à 50 fois les profits pour ces entreprises, ou 2005-2007 sont des contextes de ce type). Je ne connais pas la probabilité future de ce scenario, mais, si je surpaie plus souvent que je ne paie un prix raisonnable, mon résultat sera en moyenne décevant.
Si je me remets dans un contexte comme 1929 à 1936, est-ce que cela marche toujours ?

Toutes ces questions mériteraient une réponse, d’autant plus lorsqu’on commence en 2015 avec des valorisations très élevées pour la plupart des blue chips (à l’exception d’IBM). Bien sûr, quand on s’en remet aux statistiques, on me dira que la situation est peu probable, etc, ce qui est sans doute très bien… Mais que faites-vous si elle arrive ?
D’ailleurs, j’imagine que si vous avez créé un outil de valorisation, ce n’est pas par hasard (et je ne peux qu’encourager cette démarche puisque vous gérez sans aucun doute mieux vos risques ainsi).

C’est peut être du pinaillage pour vous, c’est un point central pour moi, et ne pensez surtout pas qu’il s’agit de mauvaise foi. Un mauvais évènement, une fois matérialisé, ne nous réconfortera pas par sa probabilité (cf. subprimes encore une fois)

Dernière modification par sergio8000 (13/05/2015 09h53)

Hors ligne

 

#31 13/05/2015 10h22 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   116 

Patate a écrit :

Je viens tout juste d’ouvrir un PEA chez Boursorama

Patate a écrit :

Mon choix se porte sur des sociétés présentes sur le S&P 500 dividend aristocrats, le US dividend champions, et le SP Europe 350 dividend aristocrats.

Patate a écrit :

Ma stratégie :
- ouvrir chaque ligne avec la même somme (500 euros)
- au début de chaque mois, renforcer (500 euros) la ligne qui a le plus baissé
(voire ouvrir une nouvelle ligne)

Attention, votre stratégie me parait complètement inadaptée à ce courtier.

Vous ouvrez un PEA chez Boursorama, OK c’est un bon choix (j’ai fais le même).
Seulement vous achetez principalement des actions US et envisagez d’acheter des REIT. Vous vous êtes déjà rendu compte que ces valeurs ne sont pas éligibles au PEA.
J’imagine donc que vous avez aussi ouvert un CTO chez Boursorama.
Dans ce cas là, faire des petites lignes de 500 € engendre des frais de courtages exorbitants.
23.90 € pour les actions US, ça fait près de 5% pour un ordre de 500 €.
Il faudrait passer des ordres de 2000 € minimum, voir > 5000 € pour que les frais soient acceptables.
Et dans ce cas là, impossible de lisser l’investissement.
Je vous conseille donc de changer de courtier pour votre CTO.


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#32 13/05/2015 11h00 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   83 

Bonjour Patate,

Au regard de votre présentation et de vos objectifs, qu’est-ce qui vous fait choisir l’investissement dans des société individuelles de qualité plutôt qu’une approche d’acheter le marché via des trackers dans le PEA (voire des trackers dividend aristocrat)?

La raison principale est-elle :
- d’obtenir un rentabilité plus importe?
- de mieux se former en travaillant sur du réel?
- un refus de la complexité des trackers et des investissement "aveugle" sur les marchés?
- une préférence d’investir sur du "concret"?
- une autre?

En tout cas votre démarche me semble logique et bien exécutée, même si je rejoins Aelthen sur les frais de boursorama pour les actions américaines par investissement de 500€. Cela dit, votre portefeuille va grossir donc l’impact sera de plus en plus faible.

Hors ligne

 

#33 13/05/2015 22h44 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Tout à fait d’accord Aelthen : Boursorama est adapté pour l’achat d’actions sur la Bourse de Paris via mon PEA.
Par contre la commission est de 23,90 € pour un achat à la bourse de New York, et 32,90 € pour un achat à la bourse de Londres. Ce qui fait respectivement, sur 500 € investis, un prélèvement de 5% et de 6,5% !

Je suis en train d’ouvrir actuellement un CTO chez Binck.
Je vais y acquérir mes futures actions US. Plus d’US chez Boursorama !!
Et vu la commission prise pour les actions londoniennes chez Boursorama, je pense que mes prochaines actions londoniennes seront également prises via Binck (et donc malheureusement hors PEA).
J’aurais certainement dû ouvrir mon PEA chez Binck…
Quelqu’un peut d’ailleurs me dire si un transfert de PEA de Boursorama via Binck est pertinent ?

JesterInvest, les raisons principales qui me poussent à investir dans des sociétés individuelles sont :
- de réfléchir à la façon dont je veux constituer mon portefeuille, et par ce biais comprendre un peu mieux le fonctionnement de la bourse,
- de ne pas investir "à l’aveuglette".
Je dois dire également que je ne m’étais pas intéressé jusque là aux trackers et que j’ai été séduit par l’investissement progressif et défensif.

Après les différents apports des intervenants ci-dessus je pense donc :
- continuer ma diversification qui me semble quasi-finalisée en terme de secteurs (je pense rajouter par exemple les foncières HCP et Cominar pour l’immobilier),
- passer dorénavant uniquement par mon CTO Binck pour les actions US,
- passer dorénavant uniquement par mon CTO Binck pour les actions achetées à Londres (à vérifier si plus avantageux que de les garder sur le PEA),
- éventuellement transférer mon PEA de Boursorama vers Binck (à vérifier),
- continuer un investissement progressif mensuel,
- bien étudier toute nouvelle société acquise (utiliser Xvalorisation).


Parrainage possible pour Boursorama (150€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#34 20/05/2015 23h49 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Ahhhh, mes premiers dividendes reçus, de Casino.
Et mon compte Binck est activé !
Peu à peu, les choses avancent…

Dernière modification par Patate (20/05/2015 23h51)


Parrainage possible pour Boursorama (150€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#35 21/05/2015 09h05 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Bonjour Patate,

Avez vous pensé à utiliser le parrainage de Philippe pour Binck ?
Vous bénéficiez d’une exonération non négligeable sur des frais de courtages pendant X temps en tant que filleul.

Moi même j’en ai bénéficié et j’ai investis sans frais jusqu’à ce jour grâce au parrainage.

Hors ligne

 

#36 21/05/2015 19h44 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Tout à fait Uspony !
Cela va faire baisser les PRU des prochains titres achetés hors PEA.


Parrainage possible pour Boursorama (150€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#37 21/05/2015 20h02 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Et comment ! Le début de la fortune ahah.
Je ne veux pas spécialement faire la publicité de Binck, mais on ne peut pas nier qu’ils ne se foutent pas de nous avec le système de parrainage.

Hors ligne

 

#38 21/05/2015 20h17 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   31 

Oui pour le filleul car 1000€ offerts les trois premiers mois et 100€ à vie viennent prendre le relais ensuite.

Mais pour le parrain, il ne reçoit ses 100€ de frais offerts qu’une fois que le filleul a terminé de consommer ses 100€ à lui ce qui peut arriver dans longtemps…


Jusq'à 200€ offerts chez Yomoni - Parrain pour plusieurs banques en ligne, MP pour infos.

Hors ligne

 

#39 21/05/2015 23h01 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Mais pour le parrain, il ne reçoit ses 100€ de frais offerts qu’une fois que le filleul a terminé de consommer ses 100€ à lui ce qui peut arriver dans longtemps…

Merci pour la précision je ne connaissais pas cette partie des modalités.

Hors ligne

 

#40 05/08/2015 13h25 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Début août, une petite mise à jour de mon portefeuille…

Changements :
- j’ai pris position pour des actions dans le secteur de l’immobilier : HCP et Cominar ;
- j’ai ouvert un CTO Binck pour m’affranchir des frais trop importants pris chez Boursorama pour tout ce qui est US et Londres tout en me donnant accès au Canada (actions Cominar prises chez Binck).

Allocation opérationnelle au 5 août

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4163_20150805_allocation_operationnelles.png

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4163_20150805_allocation_sectorielle.png

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4163_20150805_allocation_devise.png

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4163_20150805_evolution.png

Compte-rendu d’Mai-Juin-Juillet 2015 :
    Ouverture d’un compte Binck (inauguré en prenant des actions Cominar) dans l’optique de réduction des frais pour les actions US, Londres, Canada.
    Plus importantes moins values : CYS, BHP Biliton, Emerson, GlaxoSmithKline, BP, Exxon, Casino.
J’aurais dû en toute logique renforcer CYS si je n’avais pas investi sur Cominar.

Points d’action à venir

Aujourd’hui je considère mon portefeuille suffisamment diversifié.
Mes prochaines points d’action éventuel :
- Renforcer les actions euros sur PEA : essayer d’avoir environ 1/3 du portefeuille en euro : Unibail-Rodamco, Total, ? …
- Renforcement du secteur de l’immobilier : Unibail-Rodamco, Dream Office, ?
- Renforcement de l’action qui a le plus baissé

Vos commentaires sont les bienvenus.
Bonne journée ensoleillée !


Parrainage possible pour Boursorama (150€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#41 19/08/2015 11h42 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Vu l’évolution de mon portefeuille, le renforcement mensuel  à venir se fera certainement sur l’une des sociétés suivantes (actions qui ont le plus baissé par rapport au prix d’achat) :
- BHP Billiton
- BP
- Casino


Parrainage possible pour Boursorama (150€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#42 19/08/2015 15h38 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   51 

Un bien beau portefeuille.
5 des 6 entreprises que je détiens sont dans votre portefeuille également. Seul Procter & Gamble n’y apparaît pas…

Pour votre exposition à l’EUR, pourquoi ne pas regarder L’Oréal, Sanofi, Air Liquide ou Hermès ?


Parrainage possible pour Boursorama (80€), Linxea (20€), Bourse Direct (50€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#43 20/08/2015 14h37 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Avec une source d’inspiration et une méthodologie similaire ça ne m’étonne pas qu’on ait en commun un certain nombre d’actions. C’est même plutôt rassurant :-)
J’ai lu quelques uns de vos post avec attention également, car j’ai l’impression qu’on en est à peu près au même point dans notre apprentissage.

Pour des raisons de diversification je n’ai pas multiplié les actions dans le secteur de conso de base. P&G fait cependant partie de ma watch list, si l’action en EUR (je cherche à renforcer mes positions en EUR) baisse encore, je pense en acquérir.

De la constitution de mon portefeuille, j’ai appris 2 choses basiques :
- qu’il est essentiel de passer par un courtier avec des frais bas : je traîne de mauvaises performances pour avoir payé des frais trop importants, mais ces frais seront lissés au cours du temps…)
- qu’il vaut mieux constituer son portefeuille de manière progressive (comme ce que vous faîtes) pour éviter de prendre toutes ses premières valeurs lorsque la bourse est au plus haut (comme cela m’est arrivé, même si une fois encore cela devrait se lisser sur le long terme).

Mon portefeuille étant quasi diversifié à ma convenance (j’aimerai encore y ajouter des valeurs immobilières et des valeurs euros), j’entre dans une autre phase où je dois apprendre à renforcer, de manière mécanique et confiante, les valeurs du mois qui ont le plus baissé. Jusque là je n’avais fait qu’acquérir de nouvelles actions.

Pour les valeurs EUR, je m’intéresse aussi à l’Oréal, Sanofi, Air Liquide et Hermès.
Ce qui me ralentit :

- l’Oréal : rendement assez faible (1,7 %) et valeur de l’action assez haute.
- Sanofi : valeur de l’action assez haute, je la garde en vue.
- Air Liquide : rendement assez faible (2,3%) et valeur de l’action assez haute.
- Hermès : rendement très faible (0,9%) et valeur de l’action assez haute.

Notes :
- Quand j’écris "valeur de l’action assez haute", je ne fais pas référence sa valeur intrinsèque suite à une étude approfondie de la société (ce que je devrais réaliser dans l’idéal), mais je fais référence au prix de vente de l’action par rapport à son plus bas sur 1 an.
Si ce critère n’est pas déterminant dans ma méthodologie B&H, il rentre néanmoins en ligne de compte lorsque toutes choses sont égales par ailleurs.
-  Les actions ci-dessus seront donc considérées si leur prix d’achat baisse. Le cas échéant je préférerai renforcer une de mes positions existante qui a le plus baissé (sauf souhait de diversification sectorielle ou en devise).


Parrainage possible pour Boursorama (150€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#44 20/08/2015 14h58 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   47 

Bonjour Patate vous devriez consulter le portefeuille passif de Shagrath. Vous verrez qu’il vaut mieux à mon avis partir sur 10 sociétés exceptionnelles et les renforcer quelle que soit la méthode, plutôt que de partir sur 20 sociétés de grosse taille et à l’avenir plus discutable et les renforcer à la baisse.
Votre méthode est excellente, vos critères le sont moins.


"Most of this is common sense " T. Gayner | "If you sell, I'll buy" R. Kinder

Hors ligne

 

#45 27/08/2015 00h36 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Renforcement de Casino @ 57,62 € (valeur de mon portefeuille ayant le plus baissé, et valeur EUR).
Achat de Dream Office @ 20,9 CAD (renforcement du secteur immobilier).

J’inaugure ainsi mon premier renforcement.
J’effectue également un virement sur mes PEA et CTO histoire d’avoir un peu de liquidité. En même temps, je préfère ne pas trop en avoir afin de garantir une évolution progressive.

Aerts (ou quiconque voudrait répondre…),
Selon vous, quels sociétés de mon portefeuille ne sont pas exceptionnelles, et quel(s) critère(s) pensez-vous qu’il faille que j’abandonne ?
Je prends le conseil et vais consulter le portefeuille de Shagrath et son évolution…

Dernière modification par Patate (27/08/2015 01h10)


Parrainage possible pour Boursorama (150€) et Binck (100€).

Hors ligne

 

#46 27/08/2015 06h49 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   31 

Personnellement, je dirais Edf, BHP, HSBC et BP. Le dividende n’est pas couvert par le FCF

Dernière modification par jeamb (27/08/2015 06h50)

Hors ligne

 

#47 27/08/2015 11h21 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   

Tout comme Jeamb, je pense qu’EDF n’est pas exceptionnelle.

* L’entreprise n’a aucune emprise sur les prix de vente pratiqués (donc sur les revenus)
* La gestion étatique est calamiteuse.
* Le dividende n’est pas couvert par les FCF. L’entreprise est obligée de s’endetter pour payer le dividende réclamé par l’état. En clair, l’état siphonne la société pour financer ses dépenses. Il ne reste aucune marge de manœuvre à la société pour se développer/moderniser. Ceci en sachant qu’il y a d’énormes dépenses à venir. (les centrales nucléaires vieillissent).

Bref, je pense que l’avenir n’est pas rose pour la société. De plus, comme c’est une société étatique, elle est obligé de faire des choses qui ne sont pas forcement à son avantage (2 exemples):
i) Pour favoriser le développement des énergies renouvelables, l’entreprise est obligée de racheter l’électricité issue du solaire produite par les particuliers. Et le prix de rachat est trois fois plus chère que le prix du marché (ordre de grandeur). Bonjour la rentabilité …
ii) plus récemment, l’état ne peut pas planter AREVA et tous ses salariés. Donc EDF va en récupérer une partie (pour 2 milliards il me semble…).

En théorie, avec une action comme EDF vous êtes sensé avoir une protection à la baisse… Mais ce qu’on constate quand même c’est que l’action est passée de 32€ à 19€ sur la période "favorable" des 5 dernières années. Dans un contexte haussier, la "performance" est quand même notable !

Bref, pour du B&H, je virerai purement et simplement EDF de votre liste. Choisissez plutôt des entreprises bien gérées, qui gagnent de l’argent et avec un management qui a ses intérêts alignés avec ceux de la boite. (ce n’est pas le cas d’EDF.)

Hors ligne

 

#48 30/08/2015 00h35 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   103 

Patate a écrit :

Renforcement de Casino @ 57,62 € (valeur de mon portefeuille ayant le plus baissé, et valeur EUR).

A n’en pas douter Naouri possède un cerveau hors du commun, mais à part sa propre personne, a-t-il enrichi d’autres actionnaires ? J’entends par là que c’est un homme extrêmement avisé en matière de finance, mais je ne ressens pas la même admiration pour sa qualité de gestionnaire.

En regardant très rapidement les chiffres de Casino, j’ai l’impression de revoir ceux de Rallye, avec un endettement très élevé (et qui a doublé en six ans), une faible génération de cash-flow, une book value qui stagne…
En regardant dans le rétroviseur, je constate qu’en 2000, le cours était aux alentours de 100 EUR. Seul le dividende a monté depuis, mais 5% (max) par an, même sur un PEA, ça ne fait pas rêver smile.

Si cela vous intéresse, il est possible d’obtenir une décote sur Casino en investissant dans la Foncière Euris. Mais je n’ai pas creusé le dossier, la décote n’est peut-être pas suffisante pour investir sereinement.

Hors ligne

 

#49 30/08/2015 08h14 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   57 

Bonjour,

Patate a écrit :

Mes prochaines points d’action éventuel :
- Renforcer les actions euros sur PEA : essayer d’avoir environ 1/3 du portefeuille en euro : Unibail-Rodamco, Total, ?

UL n’est pas éligible au PEA (en outre elle est chère actuellement).

@valeurbourse : Pourquoi ne pas investir dans Rallye justement plutôt que Casino ?
Rallye a beaucoup baissé cette semaine.

@Canard : Effectivement je vous rejoins sur le désamour pour EdF, mais pour des raisons extra-financières (sachant que le financier est ce qu’il est, c’est à dire mauvais):
- Des services qui n’ont rien d’exceptionnels comparés aux concurrents (au contraire)
- Des prix plus élevés que les conccurents
- Des prestations moyennes (pose de compteur et autre surtout pour les délais)
- Récemment j’ai lu qu’EdF faisait un rappel de "cotisation" sur une hausse de prix rétroactive… En avez-vous entendu parler ? Je ne suis pas client donc non concerné
- Des employés trop payés, trop bien au chaud et avec trop d’avantages
Note : Les points ci-dessus n’engagent que moi (c’est mon point de vue à date).

Je suis en moins value sur cette ligne et j’ai décidé de m’en séparer.
Que feriez-vous entre:
1) Attendre le cours remonte au PRU puis solder
2) Solder de suite en prenant des pertes

Bien à vous,


Dooffy

Hors ligne

 

#50 30/08/2015 09h23 → Portefeuille d'actions de Patate (actions, aristocrates, création de portefeuille, dividendes, pea)

Membre
Réputation :   73 

Pour EDF et les hausses de tarifs :
EDF a contesté devant le tribunal (et oui elle est rendu à cela lorsqu’elle souhaite augmenter ses tarifs)
Et 3 annees plus tard elle a gagné son proces.
C’est vraiment la pire action que je souhaite pour mon ennemi.

Autre point avec areva, une partie de la boite est en depot de bilan à cause de l’epr. Avec un risque de payer des milliards d’indemnités à la finlande.
C’est cette partie que l’état souhaite fusionner (un peu comme dexia et la banque postale)
C’est une mission de service public au detriment de toute réalité économique pour edf.

L’autre partie d’areva est rentable et bien rentable, le service autour du nucleaire
De facon intelligente, gdf a proposé à l’etat d’acheter cette partie.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech