Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#176 07/10/2016 20h25 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   85 

Et une "bonne nouvelle" de plus pour l’assurance vie tant qu’on y est :

La tribune / Sarkozy ne veut plus des avantages de l’assurance vie

voilà qui va régler le problème…Après les frais de gestion, la dissuasion par la fiscalité…le politique a réponse à tout en France smile

Dernière modification par skywalker31 (07/10/2016 20h28)

Hors ligne

 

#177 08/10/2016 08h25 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Comme précisé dans l’article,
en admettant que Sarkozy redevienne président et qu’il applique ses "promesses", cela reviendrait à passer de 23% à 26% de taxes.

Cela ne me parait pas dissuasif.

Par contre, il faut comprendre de l’article que Sarkozy veut abaisser les prélèvements sur les autres produits.
Ajouté à une hausse du plafond d’exonération sur les successions (et peut être comme Juppe, un abandon de l’ISF), on voit tout de suite quelle catégorie de la population française serait avantagée.

Hors ligne

 

#178 08/10/2016 08h29 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   336 

Je pense aussi qu’il est préférable de ne pas prendre pour "argent comptant" tout ce que nos politiques racontent, surtout en période de "pré-campagne électorale" !


Parrain LINXEA - Bourse Direct - BINCK - FORTUNEO - WeSave -  YOMONI - Contact : cliquez ici

Hors ligne

 

#179 08/10/2016 10h28 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   156 

olive1 a écrit :

Comme précisé dans l’article,
en admettant que Sarkozy redevienne président et qu’il applique ses "promesses", cela reviendrait à passer de 23% à 26% de taxes.

Cela ne me parait pas dissuasif.

23% si on omet la décote de 4600/9200
Par ailleurs, cela voudrait dire qu’au lieu de 15,5 chaque année, puis 7,5 à la sortie, on aurait probablement 26% chaque annee…

Ça ferait un sacré changement dans cas.
Mais bon, les propos tenus maintenant n’ont à peu près aucune importance.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#180 08/10/2016 10h32 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Banni
Réputation :   17 

maxicool a écrit :

Je pense aussi qu’il est préférable de ne pas prendre pour "argent comptant" tout ce que nos politiques racontent, surtout en période de "pré-campagne électorale" !

Pour autant si je comprends bien, une taxation à 26% de tous les revenus de l’épargne serait une bonne nouvelle tant sur le plan des diversifications possibles que d’une politique fiscale pérenne et stable.

Les promesses n’engagent que ceux …

Hors ligne

 

#181 09/10/2016 09h49 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   12 

maxicool a écrit :

Après relecture, oui, vous avez sans doute raison.

La fin de l’article évoque "l’évolution DES conditions des anciens contrats", mais Sonia Fendler parle juste après de CETTE modification (sous-entendu, sans doute, la garantie brut de frais décrite au-dessus… et non pas la hausse des frais de gestion évoquée encore plus haut).

L’utilisation du pluriel m’a poussé à interpréter qu’il s’agissait peut-être de toutes les modifications décrites juste avant. Mais peut-être pas ! ;-)

On verra en effet si la hausse des frais de gestion est répercutable sur des contrats individuels, sans signature d’un avenant.

Pour les anciens contrats, les frais de gestion sont normalement bloqués à vie. Je viens de vérifier pour mon ancien contrat PEP chez e-cie vie.

Hors ligne

 

#182 15/10/2016 17h37 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   

Un début de réponse ici (mais avec une incertitude sur la date de modification des conditions générales de ces contrats). Ceux qui veulent souscrire ne devraient pas trop tarder a mon avis…

Linxea Vie : les frais de gestion n’augmenteront que sur les nouveaux contrats

Hors ligne

 

#183 15/10/2016 18h04 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Banni
Réputation :   17 

sm94 a écrit :

Un début de réponse ici (mais avec une incertitude sur la date de modification des conditions générales de ces contrats). Ceux qui veulent souscrire ne devraient pas trop tarder a mon avis…

Ne pensez-vous pas que l’assureur, ne pouvant augmenter ses frais de gestion du fait de contrats individuels, se contentera de baisser d’autant la rémunération du fonds €uros au sein des dits contrats …

Est -ce possible ou je vois le mal partout ?

Dernière modification par facelvega (15/10/2016 18h04)

Hors ligne

 

#184 15/10/2016 18h29 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   336 

Facelvega,

je ne pense pas car ces contrats reposent sur le même fonds euros : l’actif général de l’assureur.
Je ne pense pas que l’assureur ait, légalement, la possibilité de fixer des rendements différents dans ce cas et de dire par exemple :
- tel contrat A basé sur l’actif général avec FG de 0.60% : rendement de 2.50%
- tel contrat B basé sur l’actif général avec FG de 0.70% : rendement de 2.60%
- tel contrat C basé sur l’actif général avec FG de 0.75% : rendement de 2.65%
 
Sinon, c’est la porte ouverte à tous les abus !


Parrain LINXEA - Bourse Direct - BINCK - FORTUNEO - WeSave -  YOMONI - Contact : cliquez ici

Hors ligne

 

#185 15/10/2016 18h58 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   285 

Malheureusement si Maxicool.
Et c’est justement la porte ouverte à du grand n’importe quoi.

Prenons l’exemple de l’actif général de Suravenir.
- Contrats Internet : 2,9% net (frais 0,6%)
- BPE Vie: 2,6% net (frais 0,8%)
- Crédit Mutuel Prévi Options:2% (frais: 0,68%)

Bernard Le Bras, le boss de Suravenir, a indiqué plusieurs fois dans la presse qu’il privilégiait les contrats internet. C’est à la tête du client. Il décide des frais et de la rémunération. D’ailleurs, au Crédit Mutuel, la mauvaise performance ne vient pas que des frais, mais de la politique commerciale par canal de distribution.

Cbanque/Suravenir a écrit :

CBanque: La logique de pot commun, dans l’actif général, avec des rendements différents est celle choisie par nombre d’assureurs. Votre grand concurrent sur le marché web, Generali, critiquait toutefois indirectement cette politique récemment dans Les Echos en indiquant avoir opté pour des rendements similaires « à frais de gestion identiques »… Une réaction ?

B. LB. : « Pas particulièrement. Effectivement, Generali a mis en place cette politique l’an dernier, les rendements servis sur le web restant plus intéressants grâce à de moindres frais de gestion. Mais nous n’intervenons pas exactement sur les mêmes marchés. Generali gère des contrats patrimoniaux pour les conseillers de gestion de patrimoine indépendants, et des contrats web. Nous, nous sommes sur plusieurs gammes de contrats : le grand public avec les assurances-vie distribuées dans les caisses locales du Crédit Mutuel Arkéa (2), le patrimonial et le web. Pour les contrats bancaires, nous servons des rendements comparables à ceux de nos concurrents, idem pour les autres segments de marché. La tendance récente est toutefois au rapprochement des différentes gammes de rendement. Ce débat existe dans tous les établissements financiers qui ont plusieurs canaux de distribution. Chez Arkéa, le sujet a été tranché de longue date : la banque en ligne, avec Fortuneo, est un axe stratégique de développement pour le groupe. A partir de là, ce n’est pas choquant d’avoir une politique commerciale plus agressive sur l’assurance-vie en ligne, qui concerne Fortuneo et les distributeurs web. »

En savoir plus sur Assurance-vie : quel sort Suravenir réserve-t-il aux contrats web ACMN Vie ?

Cela se passe comme ça pour les fonds en Euros, non cantonnés.

D’ailleurs, en 2015 j’écrivais déjà :

Fructif a écrit :

Pour information Suravenir a donné, sur son actif général, 3.22% au travers de Suravenir Rendement, 2.9% à BPE Vie (un contrat soit disant haut de gamme), 2.7% à BPE Myrialis Vie, 2.45% à Crédit Mutuel Prévi Options, 2.8% à Crédit Mutuel Patrimoine options, 3% à Crédit Mutuel Excelcius Vie, 3.22% à Banque Accord Avenir.

Je suis encore favorable à un investissement dans les fonds en Euros, mais je pense que sur le fond le manque de transparence est vraiment un problème.

Dernière modification par Fructif (15/10/2016 19h41)

Hors ligne

 

#186 15/10/2016 19h01 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   

Ne pensez-vous pas que l’assureur, ne pouvant augmenter ses frais de gestion du fait de contrats individuels, se contentera de baisser d’autant la rémunération du fonds €uros au sein des dits contrats …

Je pense que la rémunération brute sera la même pour tous les contrats mais que celle net des frais de gestion sera différente donc plutôt que…

tel contrat A basé sur l’actif général avec FG de 0.60% : rendement de 2.50%
- tel contrat B basé sur l’actif général avec FG de 0.70% : rendement de 2.60%
- tel contrat C basé sur l’actif général avec FG de 0.75% : rendement de 2.65%

… je pense que l’on pourrait avoir (net de frais, hors PS):

- contrat A basé sur l’actif général avec FG de 0.60% : rendement de 2.50%
- contrat B basé sur l’actif général avec FG de 0.70% : rendement de 2.40%
- contrat C basé sur l’actif général avec FG de 0.75% : rendement de 2.35%

Avec une subtilité supplémentaire toujours possible: si un assureur veux favoriser un contrat, rien ne l’empêche de ne prendre qu’une partie des FG sur celui-ci, car se sont toujours des % maximum qui sont annoncés.
Ceci dit, la période ne se prête plus trop à cette manoeuvre déjà utilisée par le passé.

Dernière modification par sm94 (15/10/2016 19h12)

Hors ligne

 

#187 15/10/2016 19h22 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   336 

Merci Fructif pour l’interview de B. Le Bras.
Je n’aurais pas cru que cela puisse être possible, mais au moins, il est honnête et finalement, s’il avantage les contrats Internet, c’est un moindre mal.
C’est vrai que cela manque de transparence, je vous rejoins !


Parrain LINXEA - Bourse Direct - BINCK - FORTUNEO - WeSave -  YOMONI - Contact : cliquez ici

Hors ligne

 

#188 15/10/2016 21h12 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Banni
Réputation :   17 

J’ai déjà soulevé le problème de la transparence avec pour seules réponses … N’en parlons plus.

Le manque de transparence de l’assurance vie est selon moi total.

A l’heure ou un simple transfert de fond de quelques milliers d’€uros entraîne systématiquement la justification de la provenance et la traçabilité de toutes les transactions …

Si vous êtes, comme moi, suspicieux.

Lorsque vous investissez dans la plupart des support en unités de compte via l’assurance vie :

1) vous n’avez aucune preuve que la transaction a été effectivement effectuée ! Ne me vilipendez pas comme la dernière fois que j’ai cité cette phrase.
Vous n’avez aucun document émanant du gestionnaire de l’UC choisie ni à l’achat ni à la vente mais un document établie par l’assureur disant qu’il a effectué cette transaction.
En tant qu’assureur, je serai ravi de rembourser un client vendeur d’une UC en baisse pour la conserver et la revendre lors d’une hausse future …

2) Vous ne pouvez donner d’autre d’achat ou de vente d’une UC qu’avec une VL datant de plusieurs jours et donc vous pouvez être victime d’une hausse ou baisse de plusieurs jours à l’achat ET à la vente en étant obligé de subir.
Une VL quotidienne + un passage "d’ordre" avec un seuil ne me parait pas insurmontable pour garantir un peu plus de rigueur surtout lorsque l’on paie jusqu’à 2.5% de frais sur certains fonds !!!

Vous pouvez mettre des mois à grapiller quelques % de hausse que vous prenez le risque de perdre lors de la vente en cas de forte baisse sur les 3 à 4 derniers jours que la VL ne laisse pas apparaître la plupart du temps.

Concernant le fonds €uros comme les autres fonds d’ailleurs. Je n’ai jamais trouvé de comptabilité indiquant les différents achats et vente effectués par le fonds avec à chaque transaction un bénéfice ou perte et un réinvestissement. Toute entreprise dont nous sommes actionnaire y est contrainte, je ne vois pas pourquoi ils ne le sont pas !!! Quelqu’un contrôle ?

Pour finir, en ces temps ou l’état abuse de l’instabilité fiscale et de la remise en cause de contrats signés entre deux parties privés (épargnant et assureur) avec l’entière complicité des assureurs pour assurer leur rémunération des frais même si performance = 0.

Bien entendu tout cela est sans surprise mais si un acteur nouveau venait uberiser ce milieu en lui donnant une conscience et surtout en assumant une part du risque avec l’épargnant tout en promettant de ne jamais avoir de renoncement sur les contrats signés ni de rétroactivité alors je ne serai pas malheureux de voir quelques grands noms s’effondrer … Puisqu’il ne nous reste que le rêve pourquoi ne pas en abuser …

Hors ligne

 

#189 15/10/2016 21h31 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   336 

Je pense qu’il faut quand même (un peu) nuancer vos propos.

1) vous n’avez aucune preuve que la transaction a été effectivement effectuée !

On le voit quand même apparaitre dans son espace en ligne, et il est aisé de vérifier si la valeur d’achat indiquée correspond peu ou prou aux valeurs liquidatives des 2 ou 3 derniers jours.

2) Vous ne pouvez donner d’ordre d’achat ou de vente d’une UC qu’avec une VL datant de plusieurs jours.

C’est indiqué dans les CG. Si cela ne convient pas à un assuré, il lui suffit de ne pas ouvrir de contrat d’AV et se limiter au PEA et au CTO avec des passages d’ordres instantanés.

surtout lorsque l’on paie jusqu’à 2.5% de frais sur certains fonds !!!

Tous les bons contrats récents ne facturent aucun frais d’entrée.

Pour finir, en ces temps ou l’état abuse de l’instabilité fiscale et de la remise en cause de contrats signés entre deux parties privés (épargnant et assureur) avec l’entière complicité des assureurs.

Sur un contrat individuel, avec signature de 2 parties privés, il n’y a pas de remise en cause des CG, c’est interdit. Sur un contrat collectif, c’est possible par contre.
Si vous évoquez la fiscalité fluctuante, c’est ainsi pour tous les supports. Chaque loi de finances apporte son lot de surprise, c’est ainsi…

Dernière modification par maxicool (15/10/2016 21h33)


Parrain LINXEA - Bourse Direct - BINCK - FORTUNEO - WeSave -  YOMONI - Contact : cliquez ici

Hors ligne

 

#190 15/10/2016 21h35 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   83 

Comme l’indique le code des assurances, la participations aux bénéfices doit être reversée aux assurés, mais sans dire lesquels. Il y a des contrats qui ont contractuellement du 4% par exemple, donc ils ont du 4% même si pour les autres c’est du 2%.

Au global, l’assureur vie ne gagne que 15% de la marge financière et 10% de la marge de gestion. Ce n’est donc en tout cas pas lui qui y gagne (enfin …).

Sur les UC, il n’y a pas d’ordre quand vous en passez un. L’assureur doit néanmoins être théoriquement couvert. Mais il arrive que ce ne soit pas le cas. Peu importe pour vous, il s’engage à tracker le sous-jacent.

Hors ligne

 

#191 16/10/2016 07h57 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Banni
Réputation :   17 

maxicool a écrit :

Je pense qu’il faut quand même (un peu) nuancer vos propos.

1) vous n’avez aucune preuve que la transaction a été effectivement effectuée !

maxicool a écrit :

On le voit quand même apparaitre dans son espace en ligne, et il est aisé de vérifier si la valeur d’achat indiquée correspond peu ou prou aux valeurs liquidatives des 2 ou 3 derniers jours.

Le fait que l’achat ou la vente soit cité dans votre espace en ligne avec une valeur correspondant "peu ou prou" à la VL des 2 ou 3 derniers jours vous atteste que l’achat ou la vente a été effectivement effectué au prix indiqué ? Je persiste à dire que ce système permet à l’assureur de ne pas acheter ou vendre effectivement une UC alors que vous lui en donnez l’ordre et sans que vous ne puissiez prouver quoi que ce soit sur ces transactions !

2) Vous ne pouvez donner d’ordre d’achat ou de vente d’une UC qu’avec une VL datant de plusieurs jours.

maxicool a écrit :

C’est indiqué dans les CG. Si cela ne convient pas à un assuré, il lui suffit de ne pas ouvrir de contrat d’AV et se limiter au PEA et au CTO avec des passages d’ordres instantanés.

Je suis désolé de vous rappeler que si j’ai effectivement approuvé les CG lors de l’ouverture de l’AV, je n’ai en rien demandé à ce que chaque nouveau versement sur le fonds €uros soit assorti d’un versement en UC … C’est bel et bien la modification postérieure de la règle qui me confronte à ce système d’achat et de vente d’UC manquant totalement de transparence !

surtout lorsque l’on paie jusqu’à 2.5% de frais sur certains fonds !!!

maxicool a écrit :

Tous les bons contrats récents ne facturent aucun frais d’entrée.

N’omettez pas les frais de gestion …

Pour finir, en ces temps ou l’état abuse de l’instabilité fiscale et de la remise en cause de contrats signés entre deux parties privés (épargnant et assureur) avec l’entière complicité des assureurs.

maxicool a écrit :

Sur un contrat individuel, avec signature de 2 parties privés, il n’y a pas de remise en cause des CG, c’est interdit. Sur un contrat collectif, c’est possible par contre.
Si vous évoquez la fiscalité fluctuante, c’est ainsi pour tous les supports. Chaque loi de finances apporte son lot de surprise, c’est ainsi…

Fructif vous a confirmé il y a quelques lignes combien il était facile de contourner les garanties acquises par un contrat individuel.

Dernière modification par facelvega (16/10/2016 08h03)

Hors ligne

 

#192 16/10/2016 19h25 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   

facelvega à écrit:

Je suis désolé de vous rappeler que si j’ai effectivement approuvé les CG lors de l’ouverture de l’AV, je n’ai en rien demandé à ce que chaque nouveau versement sur le fonds €uros soit assorti d’un versement en UC

Je suis tout a fait d’accord avec vous.
Exemple: dans les conditions générales de mon contrat Linxéa Zen (Apicil), au chapitre 10.1, Choix des supports, il est écrit: "Le souscripteur peut opter pour UN ou PLUSIEURS supports d’investissements dans la liste…". Comme il n’est pas écrit que l’assureur peut limiter les versements sur le fond en euro, je pense que l’obligation de 30% en UC est contestable. Je ne manquerai pas un jour (lorsque j’aurais des fonds!) de faire une tentative de versement 100% euro pour tester… Si quelqu’un veut se lancer, qu’il nous fasse part de la réaction de l’assureur.

Et aussi:

vous n’avez aucune preuve que la transaction a été effectivement effectuée

En principe, c’est pas le problème du client, c’est celui de l’assureur!
Par contre la date d’investissement et de désinvestissement est capitale et c’est exact que la date d’investissement peu varier. Je l’ai constaté chez un autre assureur, avec des dates d’investissement différentes lorsque l’on réalise deux versements, avec deux chèques expédiés dans la même enveloppe d’expédition, sur des contrats croisés entre mari et femme.

Notons aussi que des conditions générales du type "les investissements sont réalisés AU PLUS TARD le 3eme jour ouvré qui suit la DATE d’ENCAISSEMENT des fonds", sur ce même contrat, laisse beaucoup de latitude à l’assureur pour choisir les dates de valeurs. En use ou en abuse t’il, je ne sais pas. Y a t’il des contrôles par les autorités, je ne sais pas.

Hors ligne

 

#193 27/10/2016 18h35 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   12 

idamante a écrit :

En rapport avec l’article 21bis de Sapin 2, quid de l’AV logée dans un Plan d’Epargne Populaire(PEP)? Je voudrais bien voir par quelle magie on pourrait venir faire entorse aux dispositions relatives au PEP, et plus particulièrement s’agissant des clauses régissant la clôture de celui-ci. Donc cette loi m’apparait  "mal ficelée" au vu de possibles recours des assurés hors PEP pouvant arguer d’une distorsion de traitement PEP/non PEP.

Je reviens sur ce sujet après avoir scruté d’assez près les textes relatifs au PEP. S’agissant des liens de subordination PEP/AV (ou AV/PEP), je crois bien avoir été dans l’erreur. PEP et contrat d’AV associé ont leur propre autonomie vis à vis des textes, hormis sur le plan des règles fiscales où le PEP contraint l’AV. Donc une demande de clôture de PEP, en situation de blocage forcé des AVs en application du 21bis Sapin 2, serait sans effet sur le contrat AV, si ce n’est la perte du statut fiscal PEP de celui-ci. Cette loi enfonce donc un coin du côté des enveloppes PEP/PEA (PEA assurance) dans la mesure où il n’y a plus de garantie de pouvoir sortir à tout moment. C’est une première.

Dernière modification par idamante (27/10/2016 18h35)

Hors ligne

 

#194 27/10/2016 19h09 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Modérateur
Réputation :   1083 

A ma connaissance, il n’y a pas "des AV dans des PEP", même si parfois il y a des sous-jaçents similaires utilisés dans ces 2 enveloppes fiscales.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

En ligne

 

#195 23/11/2016 15h26 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

il y a sans peut-etre quelque chose qui m’échappe, mais pour rebondir sur la discussion concernant les frais de gestion des assurance vie. Les courtiers (enfin ceux que je connais ING, Fortuneo,Bforbank,Linxea) communiquent sur les rendements de leurs fonds euros toujours en nets (hors prélévements sociaux) donc ils intègrent le cout des frais de gestion quand ils délivrent les rendements de leurs fonds respectifs, ces frais de gestion sont en quelque sorte "transparents" car nos "regards" se portent généralement directement sur le rendement net.

1) pour étayer peut-etre le post de fructif sur une différence possible de rendements pour un meme fonds €, j’ai regardé dans mes contrats et détenant un contrat linxea ZEN, j’ai constaté une différence, en effet la rémunération annuelle nette (hors ps) était en 2015 de 3.05% sur ce contrat, hors sur le site d’apicil le meme fonds € délivrait en 2015 2.9% https://www.apicil.com/particulier-epar … e-vie…..le site ne précise pas les frais de gestion appliqués sur ce contrat, sans doute expliquent ils cette différence?

2) j’ai consulté ce lien https://www.francetransactions.com/assu … ments.html
et j’avoue que je ne comprends pas le calcul de la première colonne "rendements nets 2015 fonds €"
par exemple pour ING direct vie pour le fonds € eurossima,  pour moi, le rendement annuel net (frais de gestion et ps inclus) pour 2015 était tout simplement de 2.75*0.845 soit 2.32% en nets de frais de gestion et ps or ce lien indique 2.03%?

Merci.

Hors ligne

 

#196 23/11/2016 20h13 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   336 

Bonjour Misternobody,

oui, la différence vient des frais de gestion inférieurs (-0.15%) que Linxea a réussi à négocier avec l’assureur Apicil.

Linxea Zen :
frais de gestion sur fonds € : 0.60%

Un autre contrat assuré par Apicil, comme MonFinancier Frontière Efficiente :
frais de gestion sur fonds € : 0.75%

Concernant France transactions, difficile de savoir comment ce site à calculer les rendements.
Le plus simple et peut-être de leur poser la question.

https://www.francetransactions.com/a-pr … acter.html

Cdt

Dernière modification par maxicool (23/11/2016 20h18)


Parrain LINXEA - Bourse Direct - BINCK - FORTUNEO - WeSave -  YOMONI - Contact : cliquez ici

Hors ligne

 

#197 24/11/2016 15h10 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   52 

Je lisais le programme économique de François Fillon, qui a maintenant de bonnes chances d’être président. source
Apparemment, il mettrait en place une flat tax de 30% (prélèvements sociaux inclus) sur la fiscalité du capital. Donc les coupons d’obligation seraient taxés à 30%.

Mon questionnement est le suivant : ne vaudrait-il pas mieux délaisser l’assurance-vie au profit d’une gestion en direct des obligations?

On paie un peu plus d’impôt mais :
- On ne paie plus de frais de gestion à l’assureur et au gestionnaire de fonds, ce qui pourrait bien compenser l’économie d’impôt
- Il n’y a plus de contrainte de durée de détention - plus d’obligation d’investir en unité de compte
- Le risque de blocage des fonds en cas de crise disparaît grâce à la disparition de l’intermédiaire

Rien n’empêche d’ouvrir des contrats pour prendre date fiscalement, pour se prémunir de changements fiscaux futurs. Mais si ce régime était mis en place, l’assurance-vie n’aurait plus beaucoup d’intérêt à part pour les successions.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#198 24/11/2016 15h39 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   156 

Je traduis "assurance-vie" par "fond euro" dans votre propos:

Petitportefeuille a écrit :

Mon questionnement est le suivant : ne vaudrait-il pas mieux délaisser l’assurance-vie au profit d’une gestion en direct des obligations?

Ce sont deux produits qui n’ont (presque) rien à voir.
Le fond euro se caractérise par
- son effet cliquet
- sa grande liquidité (sans frais d’achat/vente)
- sa diversité de supports.

A moins d’un très gros portefeuille, comment espérer obtenir ces caractéristiques en gérant soi-même des obligations ? Pour avoir ne serait-ce que 3% net de rendement, il faut aller sur des entreprises notées au mieux dans les "B".

Investir en obligations, pourquoi pas, mais pas pour remplacer un fond euro.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#199 25/11/2016 18h12 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   

ok Maxicool pour la confirmation de la différence de frais de gestion entre linxea zen et apicil.

Ça me semble étrange qu’un courtier (Linxea) qui est pour moi un intermédiaire entre l’assureur apicil et nous souscripteurs arrivent à avoir des frais de gestion inférieurs à l’assureur. En théorie, tout intermédiaire demande une rémunération, rémunération qui se répercute ensuite, donc "traiter" directement généralement ("avec le producteur") est moins couteux. Le fait qu’apparemment l’assurance vie n’est pas le coeur de métier d’apicil et qu’ils délèguent la commercialisation peut etre une explication de cette différence.

Sinon pour info j’ai contacté comme vous l’aviez suggéré le site France transactions, ils ne m’ont pas répondu mais ont corrigé les chiffres des rendements nets qu’ils avaient calculés, je suis cette fois-ci d’accord avec leurs calculs wink

Hors ligne

 

#200 25/11/2016 18h34 → Fonds EUR : quel avenir pour les fonds Euros ? (fonds eur)

Membre
Réputation :   336 

C’est peut-être "étrange" mais c’est une réalité ;-).
Linxea offre 0.15% de rendement supplémentaire sur leur contrat Zen, par rapport à tous les autres courtiers proposant un contrat assuré par Apicil. Tant mieux pour les assurés !

Sinon, le contrat Bourse Direct Vie est aussi assuré par Apicil.
Frais de gestion sur ce contrat sur le fonds Euros : 0.65%, donc rendement 2015 : 3.00%

Frais de gestion Linxea Zen : 0.60%, donc rendement 2015 : 3.05%
Frais de gestion MF Frontière Efficiente : 0.75%, donc rendement 2015 : 2.90%

C’est assez logique (mathématiquement)… Mais 1 assureur, 3 contrats, 3 rendements différents !
On ne le dira jamais assez, il faut comparer et pas uniquement dans les grandes lignes…

C’est un peu la même chose avec leurs contrats collectifs "à frais bloqués" assurés par Generali (Linxea Vie) et Spirica (Linxea Spirit).
Aucun autre courtier n’a pensé à bloquer les clauses des contrats collectifs avec cette précision…

Conséquences :
1/ sur une grande partie de tous les anciens contrats assurés par Generali, non vendus par Linxea, les assurés voit Generali leur imposer des frais de gestion plus élevés (sur Eurossima…. en fait, tous les frais de gestion sont alignés sur les plus élevés).
2/ chez Linxea, on garde les anciennes conditions… et donc un rendement qui sera sans doute supérieur sur Linxea Vie que sur les contrats concurrents.

Pour une fois qu’un courtier se démène pour ses clients, c’est tout à son honneur.   

Sinon, pour FranceTransactions (un site professionnel, je pense), c’est "inquiétant" !
Les informations que ce site diffuse devraient quand même être vérifiées 2 fois avant d’être publiées ! Mais à priori, non.

Cdt,
Frédéric

Dernière modification par maxicool (25/11/2016 18h55)


Parrain LINXEA - Bourse Direct - BINCK - FORTUNEO - WeSave -  YOMONI - Contact : cliquez ici

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech