Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#251 11/11/2015 17h57 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   49 

roro a écrit :

il est possible de "répliquer" les performances de ce tracker CAC40 en investissant dans un (petit) sous-ensemble de toutes les actions qui composent le CAC40.

[…]

Si vous choisissez cette voie, vous pouvez commencer par ici: Benchmark Replication Portfolio Strategies by Paskalis  Glabadanidis, Leon  Zolotoy :: SSRN

Ça m’intéresse. Est-ce que vous avez d’autres sources (moins matheuse… plus pratiques) sur comment on peut répliquer un indice avec des titres vifs ?

Autre question qui n’a rien à voir pour PP (et Fructif ?). On parle beaucoup de la poche actions… mais quid de la poche obligations ?

Pour cette poche, c’est toujours 100 % sur un fond euros qui est recommandé. Au delà de diversifier sur plusieurs fonds euros, est-ce qu’investir sur un ETF obligataire (sur un CTO ou en UC d’une AV) peut avoir un intérêt ?

Dernière modification par Gog (11/11/2015 19h03)

Hors ligne

 

#252 11/11/2015 21h15 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   56 

Gog,

Absolument! En temps "normal", c’est d’ailleurs ce que le Smart Portfolio recommandera.

Malheureusement, la situation actuelle est différente. Aujourd’hui, les taux directeurs sont au plancher, avec une double consequence :

1) les rendements sont faibles (par rapport à un actif totalement sans risque comme l’AV euros),
2) il y a une probabilité trop forte de chute des prix nominaux (qui se produira mécaniquement lors de la remontée des taux. Pour rappel, la remontée des taux induit une hausse des rendements requis par le marché, ce qui a pour effet de faire baisser les prix nominaux des obligations).

Cdt
PP


SmartPortfolio.org : outil gratuit pour se constituer un portefeuille de trackers personnalisé

Hors ligne

 

#253 11/11/2015 22h23 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   49 

Je suis tout à fait d’accord avec vous sur la situation actuelle.

Mais, justement, je voulais avoir le détail de ce que le smart-portfolio recommandera une fois le retour à la normale des taux effective.

J’ai quelques réflexions sur le sujet mais je suis sûr que vous et Fructif aurez de bon compléments.

Mes quelques réflexions sur la question, pour ce que ça vaut :

J’imagine des trackers indiciels larges avec une diversification en maturité, en devises, en bons au trésors vs privées… (d’autres facteurs ?)

Quand j’avais fouillé sur le sujet, j’avais conclus qu’il y avait deux écoles impossibles à réconcilier :
* 50% très court terme (< 3 ans, presque du cash en fait) et 50 % très long terme (25 ans…), voir par exemple le permanent portfolio
* 100 % moyen terme (7 - 10 ans)

Faut-il diversifier en devises ? De ce que j’ai pu conclure, il semble que ça vaille le coup y compris en payant une couverture du risque de change (fonds hedgés), ce qui n’est pas le cas pour les actions.

Les américains utilisent aussi une portion d’obligations indexées sur l’inflation (ou TIPS), jusqu’à 50% de la poche obligataire d’un portefeuille. On le fait moins en Europe mais ça semble tout à fait possible (y’a un tracker iShares € pour ces obligations en particulier).

AV ou CTO ? J’ai l’impression que ça dépend de la TMI et du rendement attendu mais vu les frais de certaines AV, mieux vaut payer un peu d’impôt…

Bref… je ne sais pas trop ce que je ferais…

Dernière modification par Gog (11/11/2015 22h24)

Hors ligne

 

#254 12/11/2015 17h26 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   110 

PP,

Je vous ai envoyé un MP, ne l’avez-vous pas reçu ?


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#255 12/11/2015 18h13 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   71 

Bonsoir,

@Gog, j’ai fouillé sur mon drive, mais désolé, cette référence est une des moins matheuses…

Amicalement,

R.

PS: J’ai prévu de faire quelques travaux pratiques sur mon blog, mais ce n’est pas pour tout de suite (et cela restera quand même assez matheux, de par le problème en lui-même, même si au final ce qui sera intéressant sera de voir les performances en pratique).


Développeur d'outils pour investisseurs : Le Quant 40

Hors ligne

 

#256 12/11/2015 21h20 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   18 

lopazz a écrit :

Merci pour vos réponses !

Quelqu’un pourrait-il m’expliquer la différence structurelle entre un fond indiciel et un ETF ?

Aussi, comment faire pour en acheter ? Compte-titres ? Assurance-vie ? Quel courtier/banque en ligne ?

Bonjour lopazz,

Je ne suis pas du tout un expert, mais voilà ce que j’en ai compris.

- Pour un fond indiciel : le prix des parts est recalculé quotidiennement en fonction de la valeur des actifs sous-jacents. Il n’y a pas de variation du prix en fonction de l’offre et de la demande. Les actifs sont détenus directement par le gérant du fond. Le seul risque est donc que ce gérant se livre à des malversations.

- Pour un ETF, afin qu’il soit côté en bourse, son émetteur passe un contrat avec des market makers qui s’engagent à acheter ou revendre des parts de cet ETF lorsque le cours s’éloigne trop de celui de l’indice. Il y a des candidats pour cela car c’est dans leur intérêt, ils profitent de la différence de citation à l’achat ou à la revente. Il y a donc le risque supplémentaire que ces market makers ne jouent pas leur rôle, quelle qu’en soit la raison (faillite, malversations…).

(Le récent flash-crash était dû un dysfonctionnement de ce mécanisme si j’ai bien compris, mais il me semble qu’il était impossible pour un particulier d’acheter ou de vendre pendant cette période, sauf via un ordre déclenché à seuil.)

Toujours pour un ETF, s’il est à réplication physique, le reste du fonctionnement est à peu près équivalent à un fond indiciel classique : le gérant achète ou vend des actifs constituant l’indice en fonction de son évolution. S’il est à réplication synthétique, par contre, une partie de l’indice est répliqué par une contrepartie qui peut utiliser des actifs différents (c’est pour cela qu’il existe des trackers d’indices non européens éligibles au PEA). Dans ce cas, un risque supplémentaire est introduit (faillite ou malversation de la contrepartie). Je suppose qu’il y a bien entendu plein de règles pour encadrer tout ça.

Dans les fait, et toujours d’après ce que j’en ai compris, ce sont surtout les ETF "exotiques" (commodities, métaux précieux, leveraged…) qui présentent des risques.

Un dernier point : Vanguard a déposé un brevet sur le fonctionnement de ses ETF. En effet, ils ont ceci de spécifique que les parts de leurs ETF sont également des parts de leurs fonds indiciels classiques. Quelqu’un qui possède des parts d’un fond indiciel Vanguard peut choisir de convertir ses parts en ETF quand il le souhaite. (Mais pas dans l’autre sens… bizarrement wink). Ce mécanisme leur est propre, je ne sais pas s’ils s’en servent sur leurs fonds domiciliés hors US. (Qui, techniquement parlant, ne sont pas "leurs" fonds, puisque la maison mère appartient aux fonds plutôt que l’inverse.)

Pour l’aspect pratique d’achat de fonds, je ne pourrais pas vraiment vous en dire plus que mon dernier post. Pour Vanguard, un français peut uniquement acheter leurs fonds domiciliés hors US, et la barrière à l’entrée est de 100 000 €. Je ne sais pas s’il y a d’autres fonds indiciels classiques domiciliés en Europe, j’ai l’impression que l’engouement pour les ETF joue en leur défaveur !

(L’ensemble du post est écrit sous contrôle d’autres membres du forum plus compétents que moi wink)

Hors ligne

 

#257 13/11/2015 22h57 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   110 

Merc-i pour cette réponse claire et détaillée.

J’aimerais apporter quelques précisions et faire part de certaines remarques supplémentaires sur le SmartPortfolio.

1 - En ce qui concerne la non-convertibilité des parts de l’ETF en parts de fonds, cela semble à mon avis provenir d’une contrainte technique et non d’une opacité volontaire de le part de Vanguard. Échanger un produit coté en continu contre un autre dont la livraison est J+3 me paraît assez compliqué pour un gestionnaire et risque de créer des litiges relatifs aux valorisations d’entrée/de sortie.

2 - En ce qui concerne le flash-crash du mois d’août 2015, je vous rejoins sur le fait qu’il soit probablement dû à un dysfonctionnement du mécanisme de liquidité ; ce qui demeure néanmoins assez inquiétant pour celui qui envisagerait d’y investir des sommes à 6 chiffres.

3 - Après avoir analysé les prospectus sur le site de Vanguard, non seulement le ticket d’entrée est de 100.000 USD/EUR par fond, ce qui, sans être insurmontable, n’est pas à la portée de toutes les bourses dans le cadre d’un portefeuille diversifié, mais en plus les frais de gestion sont largement supérieurs si on les compare à ceux des ETF, par exemple :

Indice de référence S&P 500 : ETF 0.07% vs FUND 0.25%
Indice de référence FSTE Developed Europe : ETF 0.12% vs FUND 0.35%

En revanche, il y a à l’heure actuelle plus de choix en matière d’indices de référence dans les fonds, notamment le Russell 1000, le 3000, et le Microcap Growth, ce qui est appréciable malgré des frais de gestion plutôt élevés (0.90% en moyenne) ce qui peut se comprendre compte tenu de la difficulté de réplication.

Les conclusions que j’en tire dans le cadre de la construction d’un SmartPortfolio de 1M+€

La proposition actuelle que j’ai obtenu sur le site est la suivante :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2389_100equitypea.png

Je regrette que la ligne "US Immobilier" à 5% ait été récemment supprimée, je pense qu’elle était intéressante pour les portefeuilles "importants", probablement moins pour les portefeuilles inférieurs à 200K€. J’ai donc recomposé celle-ci en baissant l’exposition US Small de 5%, comme préconisé à l’origine.

Une observation qui devrait avoir du sens pour l’amélioration de l’outil : compte tenu des limites du PEA, l’utilisation exclusive de trackers à réplication synthétique ne me paraît pas appropriée étant donné les incertitudes plus prononcées en matière de risque structurel comparativement aux trackers à replication physique. En effet, pour un montant d’1M€ à investir en répartition 100% ou 80% actions, le plafond du PEA est déjà pulvérisé rien qu’avec la ligne de VEUR à 20% et celle de SMC à 10%, qui sont deux trackers à réplication physique. Il n’y a dans ce cas plus aucune raison valable, pour la part "SP&500", d’investir sur Amundi SP500 (côté à Paris en EUR, synthétique, chargé en frais à 0.15%) plutôt que sur VUSD:LN (côté à Londres en USD, physique, frais 0.07%) ou son cousin VUSA:NA (côté à Amsterdam en EUR, physique, frais 0.07%), si ce n’est le crédit d’impôt non restituable qui sera prélevé sur les trackers Vanguard (10% si UK, 15% si Amsterdam) mais qui, à mon sens, ne compense pas la différence en matière de frais et de sécurité de la réplication.

Peut-on imaginer une version du SmartPortfolio qui proposerait des trackers non-éligibles PEA, avec tous leurs avantages, s’ils sont plus opportuns en fonction de la taille du porte-feuille ?

Je suis à l’heure actuelle en train de travailler sur une allocation d’actifs qui cumulerait :

A - du fonds euros, non pas pour diminuer la volatilité, mais plutôt pour garder une disponibilité importante en cas d’opportunité immobilière ou professionnelle,
B - certains titres vifs que je détiens actuellement en portefeuille, dont le cours a fortement augmenté,  qui bénéficient toujours à mes yeux de leurs qualités intrinsèques et que je ne souhaite pas vendre dans pour le moment afin de ne pas être fortement imposé sur la plus-value,
C - des actions de REIT investment-grade que je détiens également, dont le rendement est attrayant et qui me paraissent bien équipées pour affronter la prochaine éventuelle hausse des taux, ces investissements me permettant par ailleurs de booster mon rendement,
D - quelques payeurs de dividendes, pour le cumul des raisons évoquées dans B et C,
E - une importante part de l’allocation d’actifs proposée par SmartPortfolio, investie en moyennant ("dollar cost averaging") à partir de mes liquidités existantes, de fonds euros existant dépassant l’allocation cible, et de la cession de titres détenus actuellement que je ne souhaiterai pas garder.

NB : je n’investirai cependant que sur des trackers à réplication physique, aux frais de gestion les plus faibles, commercialisés par des sociétés reconnues… bref… Vanguard n’a pas beaucoup de concurrence. J’utilise donc l’allocation SmartPortfolio comme base de travail et lui trouve des produits de substitution (comme VUSD:LN au lieu de Amundi SP500 par exemple).

La seule crainte que je dois encore réussir à surmonter, et pas des moindres, c’est celle d’investir de grosses sommes à long terme, qui représentent des années de labeur, sur des produits qui ne sont pas à l’abri de "dysfonctionnements", qui sont encore jeunes (commercialisés depuis 1 à 3 ans pour les ETF Vanguard), qui n’ont encore pas prouvé leur résistance en cas de crise systémique, et ça, ça va me prendre un peu de temps…

Dernière modification par lopazz (13/11/2015 23h09)


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#258 14/11/2015 00h53 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   225 

Les supports ETFs existent depuis plus de 10 ans aux US, je ne sais pas si on peut parler de supports n’ayant pas fait leur preuve. Ils ont vécu 2008 et 2011 et peut-être même 2000 pour certains.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

En ligne

 

#259 14/11/2015 01h32 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   110 

Et même 1993 pour SPY:US (SPDR S&P 500 ETF), avec une "modeste" NAV de 177 milliards de USD.

Je parlais évidemment des ETF Vanguard cotés en Europe, dont la liste est accessible ici :

Vanguard ETF


Mon blog bourse & finances perso : www.parlons-cash.fr

Hors ligne

 

#260 14/11/2015 06h53 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour Lopazz,

Smartportfolio n’a pas été conçu pour sa première version pour les portefeuilles réellement significatifs. Pas parce que ça ne marche pas techniquement, mais parce les gens "fortunés" ont des préoccupations spécifiques (dont celles que vous citez).

Quelques commentaires :
- Je pense que l’ont peut faire des choses intéressantes en titre vif
- Je ne vois pas réellement le problème du flash crash pour quelqu’un qui investit sur le long terme (au dessus de la journée). D’ailleurs, le flash crash de 2015 a aussi concerné des titres vifs et pas des moindres.
- Il n’est pas du tout prouvé que les ETF synthétiques soient moins fiables que les ETF synthétiques (qui sont sur coleratisés). Chaque partie défend son point de vue et désormais, les émétteurs font souvent les 2 !

Morningstar a écrit :

A peculiarity of the European ETP market is the co-existence of two replication methodologies,
namely physical and synthetic. This co-existence has been rather fractious at times. In fact, back in
2011–2012, in the wake of a series of critical reports against ETPs by the likes of the IMF, BIS and
G20 FSB, the two sides of the European ETP industry engaged in open PR warfare on the issue of
counterparty risk. At the time, while rebuffing what we deemed as ill-informed criticism, Morningstar
kept a neutral stance, acknowledging that both replication methods have pros and cons. Tensions
have since abated.

- Vous pouvez peut être regarder pour mettre des ETF US dans votre portefeuille, iShares vient d’en sortir un à 0,03% de TER ! Je ne me rends pas compte à quel point la norme UCITS protégerait ou pas. C’est sur ma to do !

En ligne

 

#261 14/11/2015 07h22 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   85 

Bonjour,

C’est toujours une bonne chose de s’interroger sur les produits où on investit. Par contre je ne comprends pas pourquoi le fait d’utiliser un swap de performance (tracker synthétique) serait suspect en soi.

Pour faire court, les swaps qui ont accéléré la crise de 2008 visaient à transférer des actifs pourris à des tiers et à ne pas utiliser de collatéral. Les swaps de performance n’ont rien à voir et sont en principe transparents puisque, comme expliqué plus haut, on peut facilement vérifier si le tracker respecte son indice, le risque de contrepartie du tracker est plafonné et l’actif réel de l’ETF correspond à des titres vifs blue chips régulièrement publié (exemple des actions européennes pour un tracker SP 500 PEA) détenus chez le dépositaire. C’est quand même beaucoup plus clair qu’un CDS.

Lopazz a écrit :

Vanguard n’a pas beaucoup de concurrence

A votre place je mettrais autant de rigueur à diversifier les fournisseurs d’ETF qu’à sélectionner les ETF eux mêmes. Vanguard est peut être le moins cher, dont acte et merci à lui, mais il faut espérer que cela ne se fait pas au prix de raccourcis dans les procédures ni dans les effectifs compétents en général. Arrivent ils à conserver leurs cadres ou partent ils à la concurrence qui paie mieux ? etc…

A mon avis la meilleure protection est la diversification qui passe par ne porter aux nues aucun fournisseur, ni aucun support en particulier. La diversification a un cout supplémentaire mais c’est une forme d’assurance qui se paie.

EDIT : message écrit avant prise de connaissance de l’actualité de Paris. Hommages aux victimes avant tout.

Dernière modification par skywalker31 (14/11/2015 07h56)

Hors ligne

 

#262 17/11/2015 23h35 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   18 

lopazz a écrit :

1 - En ce qui concerne la non-convertibilité des parts de l’ETF en parts de fonds, cela semble à mon avis provenir d’une contrainte technique et non d’une opacité volontaire de le part de Vanguard. Échanger un produit coté en continu contre un autre dont la livraison est J+3 me paraît assez compliqué pour un gestionnaire et risque de créer des litiges relatifs aux valorisations d’entrée/de sortie.

Certes. Je pense aussi que cela poserait des problèmes liés à la fiscalité. (La fiscalité est l’une des raisons pour lesquelles certains choisissent de convertir leur fonds en ETF, elle doit donc être sensiblement différente.)

lopazz a écrit :

3 - Après avoir analysé les prospectus sur le site de Vanguard, non seulement le ticket d’entrée est de 100.000 USD/EUR par fond, ce qui, sans être insurmontable, n’est pas à la portée de toutes les bourses dans le cadre d’un portefeuille diversifié, mais en plus les frais de gestion sont largement supérieurs si on les compare à ceux des ETF, par exemple :

Indice de référence S&P 500 : ETF 0.07% vs FUND 0.25%
Indice de référence FSTE Developed Europe : ETF 0.12% vs FUND 0.35%

Je n’ai pas fait les calculs, mais il faut cependant aussi tenir compte des frais de courtage pour les ETF. Néanmoins même comme ça, les fonds sont probablement plus chers, en effet.

lopazz a écrit :

En effet, pour un montant d’1M€ à investir en répartition 100% ou 80% actions, le plafond du PEA est déjà pulvérisé rien qu’avec la ligne de VEUR à 20% et celle de SMC à 10%, qui sont deux trackers à réplication physique. Il n’y a dans ce cas plus aucune raison valable, pour la part "SP&500", d’investir sur Amundi SP500 (côté à Paris en EUR, synthétique, chargé en frais à 0.15%) plutôt que sur VUSD:LN (côté à Londres en USD, physique, frais 0.07%) ou son cousin VUSA:NA (côté à Amsterdam en EUR, physique, frais 0.07%), si ce n’est le crédit d’impôt non restituable qui sera prélevé sur les trackers Vanguard (10% si UK, 15% si Amsterdam) mais qui, à mon sens, ne compense pas la différence en matière de frais et de sécurité de la réplication.

Quitte à faire cela, pourquoi ne pas carrément prendre un ETF cotant à la bourse de New York, comme VTI ? Vous aurez une meilleure tracking error, plus d’actifs sous-jacents, une meilleure ancienneté, et vous éviterez la double imposition sur les dividendes. (Même réflexion pour l’immobilier US.)

Hors ligne

 

#263 20/11/2015 06h41 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   56 

Gog,
Désolé pour ma réponse tardive.

Je pense qu’il y a encore du temps avant que la reflexion soit d’actualité, mais voici comment je m’y prendrai. 2 approches complementaires :

1) empirique. Je regarderais effectivement ce que font les américains, qui n’ont pas les assurances-vie en euros et doivent donc constamment allouer une poche obligations.
2) académique. Je ferais un nouveau calcul de frontiere efficiente en incluant les obligations dans les actifs risqués (conformément a la Theorie Moderne du portefeuille de Markowitz). Ainsi, les obligations les plus faiblement corrélées avec les actions apparaitront dans le portefeuille ideal. Je privilégierais un panier large de maturités, devises, et d’obligations souveraines et d’entreprises; presentes si possible dans un seul ETF, et ce pour eviter les frais de transactions. Personnellement je prefere des maturités de 5 ans et plus, sinon autant avoir du cash. Les TIPs peuvent être utiles selon l’environnement macro-économique, l’un des rares domaines sur lequel je me risquerai a faire des predictions.

AV vs CTO: j’ai la meme analyse, cela depend du TMI et du taux de rendement, donc a calculer au cas par cas.


SmartPortfolio.org : outil gratuit pour se constituer un portefeuille de trackers personnalisé

Hors ligne

 

#264 22/11/2015 11h23 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   18 

Bonjour Fructif et PP,

Je me pose une question sur SmartPortfolio : pourquoi ne propose-t-il pas d’ETF Value sur le marché US ?

Quelque chose comme le Guggenheim S&P 500 Pure Value par exemple. (Ou un autre, je ne m’y connais pas vraiment.)

Il y a-t-il une raison, mis à part la restriction du nombre total d’ETF ?

Hors ligne

 

#265 22/11/2015 11h54 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour Robolth,

C’est juste qu’on a voulu un portefeuille surtout de trackers éligibles au PEA, et a fortiori disponibles sur Euronext.

Dans la catégorie, à ma connaissance, il n’y a que Lyxor RAFI US 1000, qui est multifactoriel. Mais ses frais son assez élevé et son encours sur PEA est faible.

Concernant RPV, il est certes très chargé en value, mais attention il est chargé négativement (et assez lourdement) en momentum. Par ailleurs, le value marche quand même mieux sur les small que les large. Sauf, qu’il parait que les small sont chères en ce moment …
Par ailleurs, il est assez cher pour un tracker US !

Dernière modification par Fructif (22/11/2015 11h55)

En ligne

 

#266 22/11/2015 18h11 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   18 

Furtif, merci pour votre réponse. Si je comprends bien, si on accepte de ne pas avoir tous ses actifs sur PEA, un ETF Value US ne vous semble pas une mauvaise idée ? A quelle hauteur ? 5% ?

Vanguard (encore eux…) propose pas moins de 4 trackers Value US :

- un Small-cap Value,
- un Mid-Cap Value,
- un Large-cap Value,
- et un Mega-Cap Value.

J’aurais pensé de prime abord qu’il aurait mieux valu un seul ETF regroupant ces quatre catégories, mais si je vous comprends bien il serait plus intéressant de s’exposer au premier… après une baisse ?

(Les coûts de ces trackers sont de 0,09%, sauf le Mega-cap qui est à 0,11%.)

Dernière modification par robolth (22/11/2015 18h12)

Hors ligne

 

#267 23/11/2015 22h22 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour Robolth,
Je prendrais clairement du "small cap value", car le value marche mieux dans les small.

Je viens de calculer l’analyse cross-sections taille et value, depuis 1926 aux US.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_small_value_nov.jpg

Pour ce qui est de savoir si le marché us et des small est surévalué … c’est une autre paire de manches. Je ne vais pas m’y aventurer maintenant.D’autant, que le value a bien "sous-performé" dans les dernières années.

En revanche, il faut quand même décider quel tracker et lorsque l’on fait du factor investing … il n’y a pas que les frais qui comptent ! Il faut vérifier le loading du facteur visé et s’assurer qu’il ne contrebalance pas d’autres facteurs que l’on aimerait avoir. Par exemple, le value annule souvent pas mal le momentum, même si certains trackers ont mis des filtres.

On a les trackers suivant :  VBR, RZV, IJS, PXSV, FNDA, JKL, FYT, VIOV, IWN
RZV est très small et très value, mais est anti momentum et coûte 0,36% par an.
VBR est bien moins cher et pas trop anti momentum, mais moins chargé à la fois en small et en value, vous devrez donc en mettre plus dans votre portefeuille pour arriver au même résultat.

Dernière modification par Fructif (23/11/2015 22h24)

En ligne

 

#268 24/11/2015 20h41 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   18 

Merci Fructif pour cette réponse très complète.

C’est un peu trop pointu pour moi tout cela… Je pense que je vais sagement me limiter à mon allocation actuelle, en ne m’autorisant pour seule fantaisie que CV9, je verrai ensuite smile

Sachant que je "joue" aussi avec quelques actions lourdement inspirées de IH à côté, ce sera bien suffisant wink

Hors ligne

 

#269 26/11/2015 17h48 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Merci pour vos contributions. Ce fil est très instructif. Je tente depuis quelques mois d’organiser mon épargne. Je m’intéresse beaucoup à la stratégie Lazy Investing pour mon exposition sur les marchés.

Ma difficulté à l’heure actuelle est d’essayer de rendre cohérente l’allocation de mon futur portefeuille de trackers (15K€) avec mon PEE (15K€) actuellement bloqué.

Ça reste assez opaque pour moi mais dans les grandes lignes sa composition est la suivante : 75% sur un FCPE ayant pour indice de référence le SPF 120 et 25% sur un FCPE avec en indice de réf l’EuroStoxx600.

J’aimerai compléter le PEE avec quelques trackers afin de mieux couvrir le marché. La proposition initiale d’allocation qui m’est faite par Smartporfolio est la suivante :
25% Amundi SP500
15% Amundi Russell 2000
20% Vanguard FTSE Developped Europe
10% Amundi MSCI Europe Value
10% SPDR MSCI Small Cap
10% Amundi EPRA / NAREIT Developped Europe
10% Amundi MSCI Emerging Market

Au vu de mon exposition actuelle, je pensais réajuster de la manière suivante :

45% Amundi SP500
25% Amundi Russell 2000
15% Amundi EPRA / NAREIT Developped Europe
15% Amundi MSCI Emerging Market

Trouvez-vous ce résonnement cohérent ?

Un grand merci d’avance.

Hors ligne

 

#270 26/11/2015 19h15 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   44 

Bonjour Bruno,

Quelques remarques sur votre comparatif :
- un fonds EuroStoxx 600 peut éventuellement se rapprocher du Vanguard FTSE Developped Europe.
- le SPF 120 est 100% France et plutôt large cap voire mid cap.
- votre proposition ne couvre pas d’équivalent Amundi MSCI Europe Value ni SPDR MSCI Small Cap.

Cordialement,

Eric

Hors ligne

 

#271 26/11/2015 19h49 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   

bruno310 a écrit :

Au vu de mon exposition actuelle, je pensais réajuster de la manière suivante :

45% Amundi SP500
25% Amundi Russell 2000
15% Amundi EPRA / NAREIT Developped Europe
15% Amundi MSCI Emerging Market

Trouvez-vous ce résonnement cohérent ?

Votre raisonnement est tout à fait cohérent : garder le PEE pour la partie Europe (hors REIT) et consacrer votre portefeuille de trackers aux autres classes d’actifs.

Mon conseil serait de sortir vos fonds de votre PEE dès que vous en aurez l’occasion (cas de déblocage anticipé, ou après 5 ans). En effet, les frais des fonds sur PEE sont très élevés, et une allocation de trackers fera vraisemblablement mieux.
Vous pourrez alors transférer les sommes débloquées du PEE vers les trackers Europe conseillés par smartportofolio.

Hors ligne

 

#272 26/11/2015 23h59 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   

@EricB: merci pour vos remarques. J’ai retiré le MSCI Europe Value et le MSCI Small Cap pour ne pas être surexposé aux valeurs européennes. C’est vrai que les Small cap et Value européennes manquent dans mon allocation. Je pensais les intégrer à mon portefeuille dès le solde de mon PEE. Peut être devrais je le faire dès maintenant?

@Black: ça me conforte dans mon choix. Je pense suivre cette idée. Je vais tenter de débloquer mon PEE dès que possible car malgré l’avantage fiscal ce placement est cher et assez peu transparent. Je le laisse pour le moment sur les valeurs européennes et je le basculerai par la suite sur les trackers Europe conseillés par le site.

Hors ligne

 

#273 27/11/2015 09h18 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour Bruno,

Je suis globalement d’accord avec ce qui a été dit.
Sur votre PEE vous êtes full Europe et vous avez donc intérêt à prendre des actifs hors Europe mais aussi des actifs pas trop corrélés si possibles.
Ce qui fait qu’à mon sens il est plus judicieux de prendre de l’USA que de l’Europe Value ou même de l’Europe SIIC.
Une fois que vous aurez retiré de l’argent de votre PEE vous pourrez y penser.

Seul bémol, si vous pensez que les US devraient représenter uniquement 30% d’un portefeuille (par exemple, parce que c’est la part du PNB mondial des USA) … il faut quand même prendre de l’Europe (ou de l’Asie) dans votre PEA.

En ligne

 

#274 28/11/2015 18h29 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je souhaite mettre de côté 200 euros par mois sur mon assurance-vie HEDIOS LIFE.

Je compte répartir ces 200 euros mensuels de la manière suivante:

Fonds euros SURAVENIR OPPORTUNITES: 75%
Lyxor ETF Euro Stoxx 50 : 15%
Lyxor ETF Nasdaq 100 : 5%
Lyxor ETF DJ GLOBAL TITANS 50 : 5%

Que pensez-vous de ce choix et de la qualité de ces trackers?

Merci d’avance pour votre attention et pour vos commentaires avisés.

Cordialement,

Holden

Hors ligne

 

#275 28/11/2015 18h50 → SmartPortfolio : création d'un portefeuille de trackers (Lazy Investing) (allocation, lazy, outil, retour, risque)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour,

Je pense qu’il est "en général" (vu l’offre actuelle) préférable d’investir en trackers dans le cadre du PEA, d’une part à cause des frais et d’autre part à cause du choix de trackers.

Par exemple, ici vous avez fait au mieux avec les trackers disponibles sur Hedios, mais ça ne me semble pas optimal :
- A mon sens, il faut limiter les trackers très concentrés ; et tant l’Eurostoxx que le Global Titans le sont.
- Le tracker Nasdaq se focalise sur les technologies (pour faire court) et n’est pas très représentatif du marché américain.

Si vous êtes prêt à investir sur un PEA, prenez un tracker "Monde" (MSCI World) vu le montant que vous investissez.
Si vous voulez tout garder au même endroit, ne gardez qu’un seul tracker, le DJ Global Titans probablement.

Bien à vous

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech