Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/03/2015 08h57 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   167 

Warning: le titre n’est pas très liquide.

ADL Partner (ADLP)  vend des abonnements de presse à durée libre (comprendre à durée indéterminée, l’abonnement est reconduit de façon tacite tous les mois et dure 30 mois en moyenne). Cette forme d’abonnement est privilégiée par rapport à l’abonnement à durée déterminée (durée d’un an mais qui suppose que chaque année ADLP relance le client pour qu’il s’abonne). L’activité livres, audio… n’est pas non plus leur axe prioritaire de développement. Leur marque la plus connue est France Abonnements. Ils ont également absorbé dans le passé l’OFUP (qui  nous rappellera nos souvenirs en tant qu’étudiants !).  L’activité est ultra capex light car il s’agit de vendre des abonnements presses: de l’expertise et des campagnes de marketing et de la vente suffisent à ADLP pour être opérationnel.

ADLP s’est recentrée ces dernières années sur la France après avoir cessé son activité en Allemagne, réduction de sa participation dans sa filiale au Brésil (1/3 du capital) ; réduit la voilure en Espagne où il privilégie la rentabilité plutôt que le gain de CA.

ADLP est apprécié par les investisseurs du fait de son dividende élevé même si celui-ci est en recul régulier depuis plusieurs années. La question que l’on peut se poser est de savoir pourquoi ? Pour avoir des éléments de réponse, il faut revenir en 2010 où la famille Vigneron a racheté les parts de son partenaire américain. Un dividende exceptionnel a été versé pour accompagner cette transaction. La holding familiale SOGESPA s’est endettée pour financer cette acquisition qui explique la politique de dividende : remontée du cash pour désendetter la holding. Au fur et à mesure que l’endettement se réduit, le dividende a remonter n’a plus besoin d’être aussi important.

Le business modèle d’ADLP en ce moment semble être : focalisation sur l’abonnement à durée libre, utiliser le cash dégagé par l’activité pour verser le dividende afin de désendetter la holding familiale (qui était la priorité initiale) pour désormais tenter de trouver et financer des relais de croissance dans le domaine de l’e-business, le marketing social. Les prises de participations sont initialement minoritaires pour ensuite devenir majoritaires.

Historique de dividende

2010 : 4,59 euros (1,20 euros de dividende ordinaire et 3,39 euros de dividende exceptionnel).  Ce dernier a permis notamment de payer l’actionnaire américain (Publishers Clearing House : prix de vente de 7,61 euros plus 3,39 euros) dont la part a été rachetée par la famille fondatrice d’ADLP.
2011 : 1,10 euros
2012 : 1 euros
2013 : 0,73 euros soit un rendement spot de 4,3%.

Le FCF 2013 couvre sans problème le dividende 2013. Ce dernier est ainsi depuis 2011 en recul régulier. On verra lors de la publication des comptes 2014 quelle sera son montant.

Des tentatives de croissance externe qui pour le moment n’apparaissent pas comme étant concluantes

Ils ont pris des participations dans Activis (agence de marketing digital où ADLP a augmenté participation à 74,4%) et Splurgy (start up californienne marketing sociaux) en 2012 sans que pour l’instant, l’expérience apparaisse concluante.

Pour Activis (paiement de 3,4 MEUR pour 67% du capital en 2012), on constate une révision à la baisse  du complément de prix signalant une moindre perspective de développement pour le moment. Notamment, le complément de prix potentiel a verser en 2016, s’établit à 0,4 MEUR contre un maximum de 2,5 MEUR.

Pour Splurgy, la valeur brute de la participation est faible (37 KEUR).

Le management apparaît pragmatique et semble savoir arrêter les frais dès qu’une activité n’apporte pas les résultats escomptés (arrêt de l’activité en Allemagne, revente de sa participation (récente) dans Hubwin au dirigeant). ADLP tente de trouver des relais de croissances qui pour l’instant ne sont pas encore au rendez-vous. On a également une bonne gestion des coûts (les charges externes peuvent être réduites en optimisant les dépenses de marketing).

Les acquisitions se font à des prix un peu élevées (avec le peu d’informations disponibles) à mon goût (mais je peux me tromper!) :
Activis : CA 2012 : 4,1 MEUR ; capital social 2012 : 426,5 KEUR. ADLP a versé 1,6 MEUR pour 67% du capital fin 2012.
Converteo : CA 2013 : 1,3 MEUR, RN 2013 : 32 KEUR. Pour rappel, ADLP a payé 713 KEUR pour 34% du capital (sa part passera à 67% en 2018).
Splurgy : la valeur de la participation (37 KEUR) a été entièrement provisionnée, l’entreprise est pour l’instant en perte.
La quote-part du résultat net de ces sociétés est un résultat négatif de 300 KEUR en 2013 (essentiellement pénalisé par Hubwin dont ADLP est sortie).

Il y a eu une annulation d’actions (66 619 actions) mais l’auto-contrôle reste élevé (4,4%). Depuis novembre 2014, on assiste à pas mal de rachats d’action dont un bloc important tout récemment. Mais à mon avis, il n’y aura pas nécessairement une annulation, la plupart des actions en auto-contrôle étant destinée à couvrir des stock-options (32 plans d’attribution d’options d’achat d’actions) ou qui seraient destinées à financer une opération de croissance externe.

Année 2014
Le CA 2014 a connu une belle hausse (+6%) ce qui est impressionnant vu le marché de la presse. Le recentrage sur l’ADL montre sa pertinence et leur expertise.

Valorisation

P/FCF 2013 : 11,1. La valorisation actuelle semble correcte (réinvestissement en dehors du métier historique en attente de validation de la pertinence).

La valeur du portefeuille d’abonnement à durée libre nette d’impôts s’établit à 29,8 euros contre un prix de l’action de 17 euros.
PER : 9,3 avec le BNPA 2013. Cependant le PER devrait encore diminuer avec un résultat net qui devrait bien progresser avec la croissance du CA 2014.

VE/(EBITDA-Capex) de 4,1 ou un rendement locatif de 24,3%. Ce ratio apparaît en première lecture comme étant favorable mais la valeur d’entreprise (VE) est très favorablement impacté par une importante position cash  (26,5 MEUR en 2013). Or ce cash n’est pas nécessairement à notre disposition du fait d’une allocation de capital non optimal à mon avis (rachat d’entreprises qui pour l’instant n’apportent pas pour l’instant les relais de croissance attendus même si on a peu d’informations sur ces transations, baisse régulière du dividende pour en partie le réallouer sur des opération de croissance externe pas forcément optimale, des rachats d’actions très timides).

Catalyseurs:

continuer à croître sur son activité historique,
reprise en Esapgne,
capacité à trouver des relais de croissance rentable et acquis à des prix corrects.

Risques:

opérations de croissance externe surpayées.
Ralentissement plus fort dans l’ADD (abonnement à durée libre) non compensée par l’activité ADL.
Difficulté à répéter la performance réalisée en 2014 (augmentation du CA).

Cheers
Jeremy
Pas d’actions ADLP.

Mots-clés : adlp

Hors ligne

 

#2 19/03/2015 12h19 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   167 

Hello,

les résultats sont bons.
On aura plus d’informations avec le rapport annuel mais voici quelques éléments:
– belle surprise avec le dividende qui progresse de 52% pour s’établir à 1,11 euros, on a un rendement spot de 6,1%. Le yo yo sur le dividende continue mais la hausse de cette année est cohérente avec les bons résultats. A mon avis, il est difficile de savoir si ce niveau de dividende peut se pérenniser dans le temps.
– le PER sort à 7,4 avec un BNPA de 2,43 euros.

Tout l’enjeu avec ADLP est de savoir si ils pourront continuer à croître de la même manière en 2015 (et ainsi maintenir voir augmenter leur dividende) et si les prises de participations dans le marketing vont s’avérer pertinentes (rentables).

Cheers

Jeremy

Pas d’actions ADLP.

Hors ligne

 

#3 22/04/2015 17h05 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   167 

Hello,
A la lecture du rapport annuel, on apprend que la filiale espagnole connaît de très bon résultat (la marge brute passe de 0,9 MEUR à 1,8 MEUR). Cela permet à ADLP de prendre en compte un actif d’impôt différé. La filiale brésilienne est rentable.
Le poste créances clients augmente du fait de la méthode utilisée pour comptabiliser le CA des abonnements qui ont un engagement ferme d’un an.
La trésorerie a augmenté de 10MEUR. Mais la moitié de cette progression s’explique par un encaissement de comptes clients dans les jours précédents la clôture de l’exercice.
Lancement d’investissements commerciaux pour la filiale ADLP assurances.
4 nouveaux plans de stocks options ont été accordés. Au total ,il y a 36 plans de stocks options.
Concernant les dernières acquisitions, Activis (ADLP en détient 74,38%) a réalisé un CA de 3,9 MEUR avec un RO de -0,2 MEUR.  Il y a d’ailleurs un ajustement à la baisse du complément de prix. De son côté, Converteo (34,01% du capital détenu par ADLP) a  un CA de 1,27 MEUR et un RO de -0,04 MEUR. Il faudra continuer à regarder si ces opérations de croissance externe seront créatrices de valeur.

Valorisation
VE/(EBITDA-Capex) : 3,05 en retraitant les 5 MEUR de trésorerie de l’encaissement de créances que l’on a vu ci-dessus.
P/FCF : 5,6
PER : 7,2

Cheers
Jeremy
Pas d’actions ADLP.

Hors ligne

 

#4 22/04/2015 18h23 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   51 

Thanks Jeyfox pour ce suivi.

Pourquoi n’investissez vous pas dessus ?

A noter que le thanks c’est parce que m e r c i ne passe pas ;-)

Dernière modification par Alexis92 (22/04/2015 18h23)

Hors ligne

 

#5 22/04/2015 18h57 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   167 

Hello Alexis92,
Thanks !

Je n’investis pas dans ADLP pour les raisons suivantes (mais j’ai peut-être tort !) ;

-    36 plans de stocks options. Cela me semble beaucoup pour une entreprise relativement petite dont la famille fondatrice est largement majoritaire. Si c’est pour rémunérer un dirigeant non familial, pourquoi ne pas faire un plan de stocks options et on n’en parle plus (ou un gros variable chaque année et il achète des actions sur le marché avec son cash).
-    Des opérations de croissance externe que je ne comprends pas.  Investir dans le conseil marketing sur internet est un marché hyper difficile.
-    Un dividende qui fait le yoyo chaque année alors qu’il est possible d’assurer une certaine récurrence dans le temps,
-    l’année 2014 a été une très belle année, mais peuvent-ils le répéter sur un marché compliqué (abonnements presse),
-    de meilleurs opportunités ailleurs tant en prix qu’en allocation de capital.
-    Trés subjectif : my gut feeling says no! Mais encore une fois je peux me tromper.
J’ai été actionnaire dans le passé mais j’ai été trop obnubilé par le dividende (dont on a vu qu’il est imprévisible).

Cheers
Jeremy
Pas d’actions ADLP.

Hors ligne

 

#6 05/05/2015 15h40 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   167 

Hello,

Les chiffres du 1er trimestre sont publiés. Le volume d’affaires brut (cela représente la valeur des abonnements vendus) progresse de 1,7%. C’est surtout l’ADL qui porte cette croissance (+3,8%) qui démontre que l’entreprise concentre le tir sur cette activité .Ainsi, l’abonnement à durée déterminée recule de 6,2% et les livres de 13,2%.

L’Espagne connaît une belle progression à +18,9% mais cela reste un très petit contributeur par rapport à la France.

Il se développe dans le marché du courtage en assurance par le marketing direct. Certes, ils ont un expertise en marketing direct mais personnellement (et je peux me tromper !) le marché me semble hyper concurrentiel.

Cheers
Jeremy
Pas d’actions ADLP.

Hors ligne

 

#7 05/05/2015 15h59 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   167 

Hello Muzo,
le secteur d’activité n’est pas évident mais ils sont un acteur historique (ils ont racheté la marque Ofup), ont l’expertise et ont agréablement surpris avec leurs chiffres en 2014. Effectivement, il existe des offres concurrentes sur Internet.
Ils ont des partenariats avec des entreprises disposant de fichiers importants et intéressants (banques…).
Si ils sont les derniers survivants dans une industrie difficile cela peut-être à leur avantage. Cependant, la montée du digital est une menace.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions ADLP.

Hors ligne

 

#8 31/07/2015 14h35 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   167 

Hello,
le CA du 2ème trimestre est publié.
Recul de 4,3% du CA qui est dû à la France où les abonnements à durée libre (le ADL de ADLP) ne progresse que de 1,3% sur le semestre et ne compense pas le recul de 11,1% de l’abonnement à durée déterminée. On rappellera que Ce dernier n’est pas la priorité d’ADLP.

Ils investissent dans ADLP assurances (courtage d’assurances).
Le marketing digital connaît une bonne croissance en Espagne.

Le résultat consolidé du 1er semestre 2015 sera en net recul par rapport à l’année dernière suite aux investissements réalisés dans ADLP assurances.

A mon avis (mais je peux me tromper!), la performance de 2014 réalisé dans les ventes d’abonnement à durée libre était exceptionnel.

Cheers!

Jeremy
Pas d’actions ADLP.

Dernière modification par Jeyfox (31/07/2015 14h35)

Hors ligne

 

#9 12/10/2015 14h56 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   167 

Hello,

Les résultats du 1er semestre 2015 ont été publiés. On retient que le CA est stable mais que le résultat opérationnel passe de 7,1 MEUR à 1,3 MEUR. L’explication se trouve dans d’importants investissements commerciaux (campagne marketing sur leurs fichiers clients et ceux de leurs partenaires) dans la filiale ADLP Assurances (courtage d’assurances par marketing direct) réalisés au 1er semestre 2015. On voit l’impact au niveau du poste « achats consommés ». Celui-ci passe de 12 MEUR à 16 MEUR. Il est logiquement annoncé que les résultats 2015 seront en retrait par rapport à ceux de 2014.

Convertéo (qui fait partie de l’activité Digital) a pris 100% d’une entreprise spécialisé dans le web analytics.

Toute la question est de savoir si il y aura un retour sur investissement sur ces initiatives. Le courtage d’assurances me semble être une activité hyper concurrentiel.

Cheers
Jeremy
Pas d’actions ADLP.

Hors ligne

 

#10 12/10/2015 17h59 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   421 

Tout ca me fait un peu penser à DNX…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#11 05/02/2016 09h36 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   167 

Hello,

la croissance est de retour au 4ème trimestre 2015. Les bonnes ventes d’abonnement à durée libre et les offres de services marketing expliquent ce chiffre.

Ils continuent d’investir fortement dans l’activité de courtage d’assurance par marketing direct. De ce fait, les résultats seront en retrait. A mon avis, le dividende peut baisser. Historiquement, il fait le yoyo.

Lancement de la marque ADLPerformance qui leur permet de regrouper sous une seule marque toutes les entreprises acquises récemment dans le marketing client. On regardera si à long terme cela produira un bon retour sur investissement (personnellement j’ai des doutes mais je peux me tromper).

Cheers
Jeremy
Pas d’actions ADLP.

Hors ligne

 

#12 05/02/2016 10h54 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   554 

On dirait qu’ils essaient activement de transformer le business model et sont prêts à sacrifier leurs cash-flows pour cela. Au moins, on ne pourra pas accuser ces gens de ne pas penser réellement à long terme.

Hors ligne

 

#13 11/04/2016 15h44 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   331 

Je n’avais pas trop suivi mais les résultats d’ADLP pour 2015 ont été diffusé le 29/03. Depuis le titre a repris 15% sur un point bas de 11.5E. Il faut dire que le PW du S1 avait auparavant entrainé une baisse de 40% du cours. Le dividende, habitué à faire le yoyo, sera de 1.04E (> au RN) ce qui fait un rendement de 8% au cours du jour (13.2E).

A suivre si les importants investissements de 2015 amènent du profit.

ADLPartner annonce un résultat net part du groupe de 3,4 millions d’euros (0,84 euro par action) en 2015 contre dix millions en 2014 et un résultat opérationnel de 5,3 millions contre 13 millions en 2014, qui avait bénéficié d’un effet non récurrent lié à l’essor du nouveau mix-marketing de l’offre ADL.

’Les investissements commerciaux réalisés en 2015, notamment dans ADLP Assurances, ont pesé de façon significative sur les résultats consolidés du groupe’, précise la société spécialisé dans le marketing relationnel.

ADLPartner a enregistré en 2015 un chiffre d’affaires de 118,4 millions d’euros, en progression de 0,2%, porté par la bonne tenue des ventes d’abonnements à durée libre (ADL), tandis que le volume d’affaires brut s’est inscrit en retrait de 1,2% à 278 millions.

Compte-tenu de ces résultats, le directoire proposera à l’assemblée générale du 17 juin le versement d’un dividende de 1,04 euro par action, soit un taux de distribution de 46%. Ce dividende serait mis en paiement le 24 juin.

Le groupe poursuit une stratégie d’expansion et de valorisation de ses savoir-faire sur de nouveaux marchés en forte croissance. Elle se matérialise en 2016 par la poursuite des investissements dans ADLP Assurances et par la création de ADLPerformance, nouvelle marque commerciale BtoB


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#14 30/09/2016 22h56 → ADL Partner : leader français de l'abonnement à la presse à durée libre (adlp)

Membre
Réputation :   

Bonjour voici les résultats du S1 2016 :

Zonebourse.com a écrit :

(CercleFinance.com) - Publiés ce vendredi après Bourse, les résultats semestriels d’ADLPartner ont notamment fait ressortir un bénéfice net part du groupe de 3 millions d’euros, contre 800.000 euros à fin juin 2015.

Le bénéfice opérationnel a quant à lui substantiellement augmenté, passant de 1,26 à 4,65 millions d’euros, alors que le chiffre d’affaires s’est élevé à 59,32 millions d’euros, à comparer avec 57,35 millions à l’issue des 6 premiers mois de 2015.

Concernant sa situation financière, ADLPartner a fait état de 21,7 millions d’euros de capitaux propres à fin juin, en repli d’un million sur 6 mois, tenant compte à la fois du résultat du semestre et de la distribution du dividende ordinaire au titre de l’exercice 2015 (4,1 millions). Dans un contexte d’investissements soutenus, la trésorerie du groupe s’est quant à elle établie à un niveau solide de 22,4 millions d’euros, contre 26,6 millions au 31 décembre 2015 et 27,4 millions au 30 juin 2015.

L’actif net réévalué (part du groupe), calculé sur la base des capitaux propres et de la valeur du portefeuille d’abonnements à durée libre actifs à la presse magazine, atteignait de son côté 124,1 millions d’euros au 30 juin 2016, soit 31,56 euros par action, hors auto-détention.

ADLPartner inscrit son développement dans la continuité de sa stratégie privilégiant la valorisation et la déclinaison de son savoir-faire marketing. Afin de soutenir le développement de sa filiale ADLP Assurances, le groupe entend maintenir cette année un niveau d’investissements commerciaux comparable à celui de 2015. Cette diversification doit permettre à la société de renforcer son potentiel de croissance et de rentabilité à moyen et long terme.

Bonne soirée à tous

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech