Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#551 12/01/2016 18h50 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   342 

Eldoradoimmo a écrit :

Je ne suis pas certain que le revenu moyen à Paris soit si élevé par rapport à Lyon ou Bordeaux par exemple
On a en tête les cadres sup, mais quid des autres ?

Le prix de l’immobilier à Paris dépend de l’équilibre offre/demande, donc n’est pas fixé par les revenus des Parisiens, mais par le pouvoir d’achat de l’ensemble des acheteurs potentiels. Dans ces acheteurs potentiels, il y a des étrangers, des promoteurs professionnels, des personnes retraitées avec beaucoup de patrimoine (qu’elles soient parisiennes ou non), etc.
Même si les salariés ne sont peut-être pas nombreux à avoir des salaires assez élevés pour se payer un bien immobilier, peu importe, tant qu’il y a la demande suffisante pour maintenir les prix…

Hors ligne

 

#552 12/01/2016 18h58 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   96 

Les étrangers c’est 8% des achats à Paris…

Hors ligne

 

#553 12/01/2016 19h18 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   285 

Selon Friggit, net de ventes c’est négatif …

Selon l’étude d’Aurélie Sotura

Aurelie Sotura a écrit :

Selon nos estimations, la proportion d’acheteurs étrangers a bien un impact positif et significatif sur les prix : une augmentation d’un point de % de la proportion d’étrangers parmi l’ensemble des acheteurs entraîne une augmentation des prix de 0,370%. Entre 1993 et 2008, la part des étrangers dans les achats a cru : elle est passée de 6% à 8% pour les acheteurs résidant à l’étranger et de 3% à 9% pour les acheteurs de nationalité étrangère. Les étrangers sont donc responsables au plus d’une augmentation des prix de 3%, soit 3% de l’augmentation qui a effectivement eu lieu. Bien qu’ils achètent des biens jusqu’à 30% plus chers, les étrangers ne sont pas assez nombreux pour avoir entraîné une hausse substantielle des prix, surtout que l’élasticité-prix au logement est très élevée à Paris au vu de nos estimations.
(…)
La proportion d’acheteurs étrangers a bien eu une influence sur les prix de l’immobilier à Paris.
Néanmoins, l’impact des acheteurs étrangers sur les prix a été négligeable comparé à la hausse qui a eu lieu car les étrangers ne sont tout simplement pas assez nombreux. Ils ont beau acheter des
logements jusqu’à 30% plus chers que le reste des acheteurs, ils sont en nombre insuffisant pour entraîner des augmentations substantielles des prix. Ils ne sont responsables que d’1/50 de la hausse
qui a eu lieu. Autant dire que leur impact global a été négligeable.

Dernière modification par Fructif (13/01/2016 11h19)

Hors ligne

 

#554 13/01/2016 09h29 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   317 

Laissons les taux d’emprunt remonter et on verra si l’immobilier baisse mais actuellement c’est stable avec une possibilité de négociation.

La corrélation entre les taux , les acheteurs , le ressenti économique des Français permet de légères fluctuations des prix sans pour autant pouvoir parler de hausse ou de baisse.


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#555 24/01/2016 16h18 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   96 

Bonjour,

Je vais accélérer ma recherche de bien à Paris, je cherche dans le 75017 et pour l’instant je suis tombé sur des agents immo. d’une qualité douteuse et parfois peu professionnels (offre au prix demandé puis on revient sur sa parole…).

Si un d’entre vous connait quelqu’un de sérieux et de confiant qu’il me contacte en MP.

Je ne savais pas trop ou poster et je ne voulais pas créer un poste pour cela donc je le fais ici.

Bonne journée

Hors ligne

 

#556 31/10/2016 14h05 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   13 

Pour Paris, la hausse des prix en 2016 pourrait complètement annuler ce dégonflement et atteindre un nouveau record historique en fin d’année :

http://www.paris.notaires.fr/sites/defa … 016-10.pdf

- Les volumes :
Même en août les ventes ont été nombreuses
Près de 46 600 logements anciens ont été vendus de juin à août 2016. Les volumes de ventes ont été supérieurs de 9% par rapport à la même période en 2015, où l’activité avait déjà bien redémarré. Ils restent en léger retrait (-2%) par rapport aux excellents niveaux de ventes de 1999 à 2007. Le mois d’août 2016 a donc été particulièrement dynamique. Cette tendance se prolongerait en septembre…

- Les prix :
Le mouvement haussier se diffuse
En août 2016, le prix des logements anciens en Ile-de-France a augmenté de 1,8% en un an, avec une hausse de 2% pour les appartements et de 1,4% pour les maisons. Si Paris affiche désormais un prix au m² en hausse de 3,3% en un an, soit 8 270 € le m² en août*, l’augmentation reste plus modérée en Petite Couronne pour les appartements (+1,4% en un an). Plus loin, en Grande Couronne, les prix des appartements sont encore globalement stables. Pour les maisons, en août 2016, les prix ont augmenté de 1,4% sur 12 mois en Ile-de-France.
C’est la période récente qui impulse la tendance. En août, en 3 mois, les prix des appartements en Ile-de-France ont gagné 2% et celui des maisons 3,6%. Mais la correction de la variation saisonnière modère cette tendance haussière à 0,7% pour les appartements et 0,8% pour les maisons en 3 mois. Traditionnellement en cette période de l’année, les prix sont orientés à la hausse, surtout pour les maisons. C’est en effet une période de forte activité pour les changements de résidence.

- Les perspectives :
Ce mouvement haussier devrait se prolonger dans les prochains mois.
Les indicateurs avancés des Notaires franciliens sur les avant-contrats confirment que l’érosion des prix de ces dernières années serait effacée dans Paris fin 2016. On pourrait approcher un prix au m² de 8 500 € (ndlr : 8470€ contre le précédent record à 8460€ en Juin 2012) en décembre 2016 dans la Capitale et afficher une hausse annuelle des prix de 6%.
Bien que moins affirmée, ailleurs dans la Région, la hausse annuelle avoisinerait 4% pour les appartements en Petite Couronne et les maisons en Grande Couronne et 3% pour les appartements en Grande Couronne.

Dernière modification par skype (31/10/2016 14h08)

Hors ligne

 

#557 03/11/2016 13h22 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   34 

Alors, que disent ceux qui prédisent une baisse depuis des années ?

Et bravo à la mairie de Paris. On voit le résultat de la politique volontariste menée pour faire baisser le coût de l’immobilier smile


Eldorado immobilier : Stratégie et marketing de la location saisonnière

Hors ligne

 

#558 30/11/2016 14h19 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   51 

De réfléchir au systeme en entier et pas qu’un petit morceau.
Immobilier novembre 2016 Source : http://www.immobilier-danger.com/Immobi … s-924.html

Immobilier  Danger a écrit :

Ces hausses importantes […] ne sont possibles que grâce à une chute des taux d’emprunt qui a permis en un an l’équivalent d’une baisse des prix de 7.5 %. On voit alors que même à Paris ou en Ile-de-France, la hausse des prix ne compense pas entièrement tous les gains sur le coût d’un achat immobilier procurés par la chute des taux immobiliers. L’effort pour devenir propriétaire continue donc de diminuer.

Maintenant, avec la probable remontée des taux (en début de l’année prochaine), suite à la récente remontée des taux OAT, si cela se produit, on vera alors si le marché est en phase haussière (les prix ne corrigent pas la perte de gain de pouvoir d’achat par une augmentation des taux) ou en phase baissière (les acheteurs ne peuvent en fait de nouveau plus acheter et donc les prix repartent à la baisse).

De manière générale, d’un sens comme dans l’autre, crier victoire trop vite n’est pas une bonne idée. Je reste sur mon point de vue que l’immobilier est beaucoup trop cher et que l’on ne pourra pas faire de nouveau les x2 ou x3 des années 2000. Au mieux on restera à peut prêt au même niveau, au pire, les prix corrigent.

Hors ligne

 

#559 30/11/2016 15h02 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   13 

Le problème avec le site "immobilier-danger" est qu’il traite l’information comme cela l’arrange. Depuis sa création, je ne crois pas avoir vu un article où il encourageait à acheter (il y avait pourtant de très bon moment).
Après, biensur, ca peut rebaisser comme tout marché. Nous verrons.

Je voulais juste signifier que Paris avait totalement absorbé sa baisse et était de nouveau à son niveau record (8500€/m2 prévu en Janvier).

Dernière modification par skype (30/11/2016 15h06)

Hors ligne

 

#560 02/12/2016 00h40 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   34 

skype a écrit :

Le problème avec le site "immobilier-danger" est qu’il traite l’information comme cela l’arrange. Depuis sa création, je ne crois pas avoir vu un article où il encourageait à acheter (il y avait pourtant de très bon moment).
Après, biensur, ca peut rebaisser comme tout marché. Nous verrons.

Je voulais juste signifier que Paris avait totalement absorbé sa baisse et était de nouveau à son niveau record (8500€/m2 prévu en Janvier).

Exactement, nous avons d’ailleurs publié une vidéo sur notre avis de la gestion par la ville de Paris du problème de l’immobilier…. autant dire que l’interdiction de la location saisonnière et les loyers encadrés n’ont pas eu l’effet recherché…

Peut être par contre que la remontée des taux aux US changera vraiment les choses si le phénomène vient chez nous…


Eldorado immobilier : Stratégie et marketing de la location saisonnière

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech