Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 07/12/2015 15h38 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   147 

zebulon77 a écrit :

@zebonder,

Vous pouvez donner des exemples précis ? Tous les cgpi n’ont pas vendu d’Aristophil et d’Appolonia…

Beaucoup en ont vendu sans jamais en assurer les conséquences ( certains CGPI qui ont vendu de l’Aristophil ont même monté des associations de victimes d’aristophil ! ).

Pour ce qui est des rétro-commissions, ils luttent contre la commission Européenne qui veut leur imposer plus de transparence.

CGPI, l?indépendance forcée par l?Europe ?
De rétro-commissions perçues par les CGP - Placements immobiliers - Le Particulier
Les CGPI inquiets pour leurs  | Assurance Vie

Une banque privée familiale est une "petite" banque qui s’occupe que de quelques clients fortunés et leur fournit un vrai service à la carte.

Hors ligne

 

#27 07/12/2015 15h46 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   

ZeBonder a écrit :

Une banque privée familiale est une "petite" banque qui s’occupe que de quelques clients fortunés et leur fournit un vrai service à la carte.

D’accord, merci de l’info.
Pour vous, s’agit-il du seul métier en rapport avec l’investissement/les placements qu’il est possible d’effectuer sans avoir de problème avec son éthique ?

Hors ligne

 

#28 07/12/2015 15h53 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Administrateur
Réputation :   1307 

etudreveur a écrit :

Afin  de confirmer que ma motivation était de travailler dans le secteur "financier", j’ai fais des jobs d’été dans des banques commerciales. Et là, patatra, la désillusion. Les "conseillers" n’ont de conseillers que le nom. Ils sont poussés à la vente et ont des obligations/incitations à vendre. Les plus anciens de l’agence sont à bout et ne pense qu’à partir en retraite. D’un point de vue éthique, il est impossible pour moi de travailler dans une banque commerciale.

C’est un pb inhérent à la profession.

En France, il n’est pas culturel de payer pour un conseil en gestion de patrimoine (comme pour un avocat).

Pour vivre, les conseillers, même dans des cabinets "indépendants", doivent donc toucher des commissions.

Et les plus grosses vont être sur des placements immobiliers défiscalisants.

De fait, à de rares exceptions, le métier est un métier essentiellement de promotion commerciale en produits défiscalisants.

Ou dans sa version moins pire, en assurance-vie et en SCPI, mais encore faut-il arriver à obtenir des clients, tandis qu’Internet devient un outil d’intermédiation puissant.

Hors ligne

 

#29 07/12/2015 16h05 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   147 

Je confirme, dans les pays anglo-saxons les gens sont prêts à payer 350 euros par heure un conseiller réellement indépendant qui aura étudié leur situation patrimoniale, fiscale …
Par contre en France, on voit souvent des gens qui héritent de 500ke voire 1Me et qui vont essayer de trouver le placement miracle sur des forums.

Dernière modification par ZeBonder (07/12/2015 17h31)

Hors ligne

 

#30 07/12/2015 17h14 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   56 

etudreveur a écrit :

ZeBonder a écrit :

Une banque privée familiale est une "petite" banque qui s’occupe que de quelques clients fortunés et leur fournit un vrai service à la carte.

D’accord, merci de l’info.
Pour vous, s’agit-il du seul métier en rapport avec l’investissement/les placements qu’il est possible d’effectuer sans avoir de problème avec son éthique ?

Bonjour Etudreveur,

Il y aurait beaucoup à dire sur cette notion d’éthique ou d’indépendance à laquelle j’ai toujours essayé perso de rester fidèle dans "ma vie antérieure" et dans " ma vie présente".

Mais déjà en première intention 2 remarques :
1 - L’éthique importante, c’est LA VOTRE. Si vous voulez avoir une approche éthique/indépendante, il ne suffit pas de le "souhaiter", il faut le mettre en application, s’y tenir et avoir LES MOYENS de le faire.
C’est plus facile comme certains d’entre nous sur ce forum qui exerçons une activité alors que nous n’en avons pas financièrement vraiment besoin.. Vous êtes jeune, vous aurez possiblement "des bouches à nourrir", des salariés à payer. C’est vous et vous seul qui définissez et/ou acceptez les limites.

En tout cas CGP n’est pas à mon sens obligatoirement un métier qui devrait vous poser un problème avec votre éthique, ce n’est pas comme marchand d’armes par exemple.

2 - On aborde souvent les CGP sous l’angle de l’indépendance souvent bafouée (les rétrocessions…). C’est évidemment important mais le plus important, comme pour son médecin ou son électricien, c’est le CGP est il  COMPETENT ou PAS !!!

On n’évoque quasiment jamais la profession de CGP sous cet angle alors que si je prends l’exemple d’Aristophil cité par Zebonder, il y a certainement l’appât du gain derrière tout cela mais "PAS QUE", il y a aussi une absence de compétence, de respect de certaines règles prudentielles, etc..

Donc continuer à vous former ++ car vous avez pleinement raison, ne pas être en accord avec son éthique personnelle et l’indépendance due à des clients est franchement désagréable, mais avoir une approche indépendante pour donner un mauvais "conseil" en son âme et conscience n’est pas beaucoup mieux… et c’est même sans doute plus dangereux !!

Dernière modification par Crown (07/12/2015 17h16)

Hors ligne

 

#31 07/12/2015 18h08 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   74 

Il vous reste la banque privée dans une banque familiale mais ce n’est pas facile d’y rentrer.

Ayant des amis qui font ce metier, c’est pas forcement mieux surtout si vous etes en contact client.
Il y a peut etre moins de pression commerciale à vendre des produits (quoique)
Mais :
- Il y a toujours le coté chiffre/objectif à faire et le meme type de manager dans une autre agence.
- Ce qui revient le plus souvent est "le coté odieux des clients, qui se croivent tout permis et vous prennent pour leur femme de menage" puis le coté "Expliquer à une population agée (donc butée, detestant le changement) ce qui le mieux pour elle"

Hors ligne

 

#32 07/12/2015 18h32 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   56 

Dans les faits, de toute façon, quel métier avec une relation client est réellement exercé avec indépendance :

- le CGP visiblement non
- le dentiste ? pas vraiment quand il nous met des prothèses achetées en chine au détriment de la qualité
- le généraliste ? sans doute pas, le lobbying des labos a baissé mais des traitements inactifs existent toujours
- le chirurgien ? peut être vis-à-vis des labos mais pas du besoin de publier sur telle ou telle technique opératoire
- le Chauffagiste ? vu ses marges avec rétrocommissions, j’ai des doutes
- la police municipale ? même pas s’il est vrai qu’il y a des quotas de PV à respecter
- le dirigeant de PME qui a ses charges à payer et les salaires à verser ? certainement pas
- le boucher ? pas sûr quand il nous conseille tels ou tels "morceaux", n’est il pas en fait en train de gérer son stock
- le galeriste qui vous vente, tel ou tel artiste ? permettez moi d’en doutez …
- le proviseur qui vous vente les qualités de son lycée ? dûr d’être juge et parti,..
- les inspecteurs des impots ? n’auraient ils pas des primes en fonction du résultat ?
- les commerciaux ? non par définition
- les hommes politiques ? il parait qu’ils font parfois des promesses à leurs clients électeurs pour se faire élire  …

Et si finalement le CGPI n’était qu’un homme ou une femme comme les autres  (mode un peu provocateur, bien sûr ..)

Crown

Dernière modification par Crown (07/12/2015 18h37)

Hors ligne

 

#33 07/12/2015 19h11 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   

Merci beaucoup pour toutes vos réponses. Elles sont très importantes pour moi.
Je suis donc un plus perdu dans mon choix d’orientation, mais au moins je sais ce que je perds et ce que je gagne à choisir cette voie.

C’est extrêmement dommage que les CGPI ne soient pas ou peu rémunérés à l’honoraire. Ça serait la voie la plus pertinente pour obtenir un conseil de qualité.

Crown, cette phrase m’intrigue :

Crown a écrit :

Dans les faits, de toute façon, quel métier avec une relation client est réellement exercé avec indépendance :
- le dirigeant de PME qui a ses charges à payer et les salaires à verser ? certainement pas

La création d’entreprise étant aussi une possibilité que j’envisage, cette phrase a retenu mon attention.
En quoi le dirigeant de PME n’exerce pas son métier avec indépendance ?

Hors ligne

 

#34 07/12/2015 19h20 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   174 

Que celui qui exerce une profession commerciale sans objectif commercial jette le premier euro smile

Dans toutes professions, il y a les gens avec de l’éthique et de la justesse dans les propositions et il y a ceux qui ne cherchent qu’à plumer le pigeon. Les CGP n’y échappent pas qu’ils soient indépendants, de banque grand public ou familiale privée (eux non plus, ne vivent pas d’eau fraîche et des remerciements de leurs clients).

Maintenant dire non à une demande de défiscalisation est quand même un luxe que peu peuvent s’offrir.

A etudreveur, vous pouvez parfaitement travailler selon votre éthique, vous vous apercevrez que cela vous apportera des clients par recommandation et qu’un client que vous respectez et qui vous fait confiance apportera plus de rémunération à long terme qu’un pigeon.

Bonne chance dans votre parcours et tentez les écoles les plus réputées pour pouvoir avoir d’autres choix que la banque basique car les cabinets de CGP sont exigeants en terme de diplôme. (une petite recherche sur les postes à pouvoir et le niveau général demandé devrait vous aider)

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#35 07/12/2015 19h33 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   52 

Juste sur la banque de détail, je ne sais pas si vous en avez côtoyé beaucoup,
mais ce n’est pas partout pareil. D’une agence à l’autre dans la même banque juste parce que
c’est pas le même N+1 ou +2 ça n’a rien à voir.

En dehors des grosses banque privée, vous avez également encore quelque petites banques à taille  humaines plus accessibles (et souvent axée sur une clientèle patrimoniale).


Présentation - Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne

 

#36 07/12/2015 21h19 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   56 

Rebonsoir,

etudreveur a écrit :

La création d’entreprise étant aussi une possibilité que j’envisage, cette phrase a retenu mon attention.
En quoi le dirigeant de PME n’exerce pas son métier avec indépendance ?

Je voulais simplement vous souhaiter "bienvenue" dans la vraie vie : quand certains dirigeants utilisent de la viande de cheval au lieu du bœuf, quand Volkswagen modifie ses véhicules pour donner l’impression de respecter certaines normes, quand certains dirigeant de PME trustent les instances locales pour s’auto-attribuer des aides, quand vous voyez la puissance des lobbyistes, etc… vous pensez qu’il y a beaucoup d’éthique et d’indépendance là dedans ? Malheureusement, chacun à "son niveau" compose avec SON éthique.. hmm

Concernant votre projet, vous êtes jeune et il a le temps de murir. Les passerelles sont beaucoup plus aisées qu’il y a quelques années et vous pouvez tout a fait commencer dans la finance (et possiblement travailler dans une banque, il n’y a pas de mal à ca smile), puis devenir dans 5, 10 ou 20 ans CGP indépendant ou dans une plus grosse structure.
Tout ce que vous aurez appris dans le domaine financier sera un vrai plus.

Etudreveur a écrit :

Ainsi, est ce qu’il y a toujours la même passion à s’occuper de patrimoine d’autrui ?

L’intérêt de l’activité de CGP c’est que c’est très vaste et que donc cela réduit certainement la lassitude dans le temps que vous avez l’air de craindre.
En plus il ne faut pas omettre tout l’aspect juridique qui est une des bases essentielles du métier (vous pouvez acquérir cette dimension juridique ultérieurement, il n’y a aucun problème pour cela).
Plus vous prendrez de l’âge, plus vous intégrerez la dimension "sociétale" du métier, comme par exemple les adaptations du patrimoine à effectuer avec le vieillissement de la population, la dépendance,…
Vos centres d’intérêt évolueront, vos compétences devront bien sûr suivre (d’où le besoin en formation ++ mais à titre perso c’est un des côtés sympa de ce métier.. on a jamais fini d’apprendre).

Quand on continue à apprendre, on ne se lasse pas.

Etudreveur a écrit :

Sachant, qu’il est impossible que tout le monde devienne rentier, n’y a-t-il pas d’envie de "garder ses petites astuces" pour soi ? (Car "si j’en fait profiter d’autre, j’en profiterai moins pour moi").
Ma question peut paraître égoïste mais je vous assure que ce n’est pas de ça dont ils ’agit.

Ne voyez pas l’activité de CGP comme une succession "d’astuces financières" qui l’enrichisse (vous serez déçu!). En plus, comme dit précédemment vous sous-estimez la dimension juridique de l’activité. Cette dimension juridique nécessite tout autant compétence "qu’astuces".

Etudreveur a écrit :

Si je me lance dans cette formation, et que j’ai la motivation nécessaire, est ce qu’il est possible avec seulement son master en gestion de patrimoine, d’intégrer un cabinet d’indépendants directement à la fin des études ? Ou est ce qu’il est obligatoire de "faire ses gammes" dans une banque commerciale auparavant ?

Quand à la manière d’exercer son activité, j’ai croisé pas mal de CGP en formation ces dernières années, des jeunes (22-23 ans) et des moins jeunes (je ne donnerai pas d’age smile) et il y a de tout. Certains même très jeunes souhaitaient s’installer rapidement (le plus souvent en s’associant entre eux), d’autres s’associaient avec un CGP plus ancien (parfois rencontré lors de stages), d’autres de part leur spécialisation (problématique d’expatriation) étaient plus adaptés à des assez grosses structures, ….

Etudreveur a écrit :

C’est extrêmement dommage que les CGPI ne soient pas ou peu rémunérés à l’honoraire. Ça serait la voie la plus pertinente pour obtenir un conseil de qualité.

La tendance va quand même vers une reconnaissance du métier de "conseil" se différenciant du métier de vendeur. Après si certains créent 2 structures : 1 de conseil, 1 de vente, on aura pas beaucoup avancé… hmm.

Bonne continuation à vous et gardez bien vos valeurs car elles vous serviront quoique vous fassiez. En effet, l’éthique et l’indépendance permettent d’être en accord avec soi-même, de garder ses clients, de se faire recommander…

Crown

Hors ligne

 

#37 08/12/2015 10h12 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

J’ai pris note de tous vos conseils, vos suggestions. C’est très enrichissant.
Je pense avoir compris le principe de l’éthique dans le monde du travail : c’est faisable si on peut, et si on en a les moyens.
Alors je vais me donner les moyens de pouvoir travailler, dans un métier plaisant, tout en gardant mes principes. Je vais travailler encore plus dur pour pouvoir avoir la meilleure formation possible.

Un grand merci à vous tous.
A l’occasion, je vous tiendrai au courant !

Hors ligne

 

#38 05/12/2016 18h31 → Devenir CGPI (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) ?

Membre
Réputation :   174 

Je relance cette file avec deux liens qui ne sont pas exactement comment devenir un CGP mais plus axés définition du CGP.

Mon Conseiller en Gestion de Patrimoine - INTENCIAL Patrimoine

Pourquoi choisir un conseiller en gestion de patrimoine- Fidelity

Si ce message n’est pas dans la bonne file ou hors propos je ne me vexerai pas de son retrait.

Pour rappel, il y a plusieurs CGP sur ce forum stephane, crown, zebulon77, despe44 et d’autres que j’ai sans doute oublié de mentionner.  Et plus important, la valeur des points de réputation du forum n’a rien à voir avec la valeur du CGP.

Carpediem

Dernière modification par carpediem (05/12/2016 18h32)


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech