Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 22/02/2015 14h52 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Pensez-vous qu’on puisse légitimement espérer devenir rentier en partant de 0, même en élaborant la plus fine des stratégies, la plus exigeante des disciplines ?
Quand j’écris "en partant de 0", je veux dire sans aide particulière, sans le revenu de la location d’un bien de famille, sans donation, sans héritage ou sans patrimoine familial, mais sur la seule base d’un salaire "normal".
En complément, quel est le poids de la situation matrimoniale pour la réalisation de cet objectif ? Vaut-il mieux essayer de devenir rentier en restant célibataire ? Faut-il se marier ? L’union libre est-elle un frein ? Car la fiscalité pèse lourd.

Mots-clés : donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire


Parrain : BOURSORAMA ; HELLO BANK ; BFORBANK ; BOURSE DIRECT ; LINXEA ; MESPLACEMENTS.FR. Contact en MP.

Hors ligne

 

#2 22/02/2015 15h33 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   56 

Newdeal2015 a écrit :

Bonjour,

Pensez-vous qu’on puisse légitimement espérer devenir rentier en partant de 0, même en élaborant la plus fine des stratégies, la plus exigeante des disciplines ?

Oui, mais ce sera plus difficile, forcément. J’ai démarré avec un prêt de 1500€ de mes parents (en francs à l’époque), montant minimum pour ouvrir un PEE et acheter des actions de la société où je travaillais.


Newdeal2015 a écrit :

En complément, quel est le poids de la situation matrimoniale pour la réalisation de cet objectif ? Vaut-il mieux essayer de devenir rentier en restant célibataire ?

Est-ce que la situation matrimoniale a une influence sur l’atteint de cet objectif, oui sans aucun doute. Peut être moins d’impôt, certainement davantage de dépenses. Et puis, est-ce que votre futur(e) conjoint(e) partage votre objectif ? Et quand on se marie, en général c’est pour fonder une famille, encore des frais ! D’un autre côté si vous épousez une riche héritière, vous pouvez être rentier du jour au lendemain wink

Dernière modification par sanbouddha (22/02/2015 15h34)

Hors ligne

 

#3 22/02/2015 15h41 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   39 

Peut-être qu’en restant célibataire et en logeant chez papa maman avec pour loisirs la télé et le jardinage c’est plus facile qu’en ayant une vie mais quel intérêt???


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#4 22/02/2015 15h45 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   155 

Bonjour !
Votre question est exactement celle qui est traitée dans le livre de votre hôte…
Et la conclusion, est: oui tout à fait possible !

Cependant, il faut savoir de combien de temps on dispose (ou de combien de temps on souhaite disposer). Ce n’est évidemment pas rapide de devenir rentier, et en fait, tout dépend de la différence entre votre train de vie et votre salaire.
En se donnant une vingtaine d’année et en étant peu dépensier (sans être un ascète), ça peut se faire en partant de 0, mais à condition d’avoir un salaire stable et suffisant => en dessous de 2500€ net par mois, c’est quand même assez difficile.

En ce qui concerne la situation matrimoniale… ce n’est pas une question à se poser: devenir rentier ne doit pas être le but d’une vie, ça doit être accessoire derrière la vie de famille et le fait de profiter de la vie au jour le jour.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#5 22/02/2015 16h39 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   

J’ai lu le livre de Geoffroy Dedieu intitulé "Setting up a family office", celui-ci est chief executive officier dans un Family Office, ce livre traite notamment des politiques vis à vis des héritages et montrent qu’aujourd’hui, la plupart des millionnaires ont créés leur fortune par le biais d’innovations, de création d’entreprise, et autres, aujourd’hui de moins en moins de personnes héritent de ces fortunes.

Regardez la diapo 19 en cliquant sur la couverture du livre smile
Cela va s’accentuer avec la philanthropie même si en France nous sommes encore loin derrière les initiatives américaines notamment.

Donc oui, vous pouvez devenir rentier sans héritage, par votre travail, vos placements, vos idées ou tout autre activité et ce forum en est le parfait exemple !

Dernière modification par Jesuislambda (22/02/2015 16h40)

Hors ligne

 

#6 22/02/2015 17h35 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   42 

Newdeal2015 a écrit :

Bonjour,

Pensez-vous qu’on puisse légitimement espérer devenir rentier en partant de 0, même en élaborant la plus fine des stratégies, la plus exigeante des disciplines ?
Quand j’écris "en partant de 0", je veux dire sans aide particulière, sans le revenu de la location d’un bien de famille, sans donation, sans héritage ou sans patrimoine familial, mais sur la seule base d’un salaire "normal".

Bonjour, réponse courte : Oui. Je suis moi-même devenu rentier sans capital à la base (constitué un petit capital par le travail que j’ai ensuite fait fructifier / grossir principalement via de la spéculation court terme), sans héritage ni donation, ni patrimoine familial (ma mère est locataire sans épargne, mon frère idem et mon père, que j’ai vu quelques fois sur les 15 dernières années, est proprio occupant, pas d’autre bien que celui qu’il occupe, en dehors de ça pas vraiment d’épargne), sans loyer familial perçu.
Le fait d’être célibataire dans le sens pas de famille à charge joue sans doute aussi un rôle dans le fait de pouvoir être plus facilement, avec une famille à charge il faudrait forcément constituer plus de rendement / capital pour pouvoir être rentier au niveau familial si les revenus dépendent que d’une seule personne.

Hors ligne

 

#7 22/02/2015 18h20 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Modérateur
Réputation :   1081 

Newdeal2015 a écrit :

Pensez-vous qu’on puisse légitimement espérer devenir rentier en partant de 0, même en élaborant la plus fine des stratégies, la plus exigeante des disciplines ?
Quand j’écris "en partant de 0", je veux dire sans aide particulière, sans le revenu de la location d’un bien de famille, sans donation, sans héritage ou sans patrimoine familial, mais sur la seule base d’un salaire "normal".

Oui, mais pas en 5 ans seulement, pas sans aucun travail, pas sans avoir aucun talent, etc.
Il y a sur ce forum de nombreux exemples de personnes ayant atteint l’indépendance financière sans aide particulière, héritage/donation, ou énorme coup de chance, même si la plupart n’écrit pas de livre et ne décrit pas son parcours avec autant de détails que IH. Selon d’où on part, et où on veut arriver, et de son(sa) travail / talent / discipline / chance / etc., ce sera plus ou moins difficile et long.

Je ne pense pas que la situation matrimoniale pèse beaucoup (sauf si le conjoint est très dépensier ou décourage toute initiative), ou que l’union libre soit un frein (de toute manière, il faut viser une indépendance financière du couple, si on envisage d’en rester un à terme). La fiscalité sur un célibataire ne pèse pas vraiment très différemment (l’État est un peu comme un associé, parfois perçu comme un "passager clandestin", et qui certes s’accapare une partie des gains, mais qui en laisse aussi une bonne partie).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#8 23/02/2015 05h47 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   39 

En faisant un beau(ou bon) mariage ,c’est plus facile.A la campagne on appelle ça un mariage d’hectares …


Je ne veux pas etre rentier,je veux faire du blé

Hors ligne

 

#9 23/02/2015 08h23 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   28 

Probablement que la maniére la plus répandue et la plus accesible est de monter un entreprise. Si celle ci fonctionne bien on peut devenir rentier ( au sens IH du terme) en quelques années.
Le rapport investissement/rendement sur la création d’entreprise est sans doute le meilleur que l’on puisse trouver. Mais cela demande d’avoir une/des idées et un peu de travail derriére et surtout d’accepter la prise de risque.

Hors ligne

 

#10 23/02/2015 09h11 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   155 

@mercators: la solution entrepreneuriale est sans doute effectivement une bonne voie vers la rente, mais ce n’est pas une voie facilement reproductible. Comme vous le dites, il faut que les conditions soient bien réunies.
Et c’est encore plus difficile de monter une entreprise novatrice sans apport ! Convaincre des investisseurs sans y mettre soi-même un rond est plutôt difficile !


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#11 23/02/2015 09h25 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   28 

Faith,

pourquoi penser à une entreprise novatrice ? heureusement qu’en France il n’y a pas que des start up à la mode qui passent à la TV avec leurs produits révolutionnaires. La plupart des createurs que je connais ont comme moi crées des entreprises absolument pas révolutionnaires ni gourmandes en capitaux mais fonctionnant trés bien.  A l’ancienne quoi !°°)

Mais comme tout ce qui méne à la rente sans capital de départ, il est certain que l’on ne peut rien faire sans une phase minimum d’épargne avant de se lancer. Peu importe le projet si vos comptes sont tous dans le rouge, votre banquier ne suivra pas sur l’immobilier, pas moyen de mettre de l’argent en bourse et pas moyen de tenir 6 mois le temps que votre entreprise fonctionne..

Cdlt

Hors ligne

 

#12 23/02/2015 09h36 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   155 

mercators a écrit :

pourquoi penser à une entreprise novatrice ?

Parce que c’est à peu près le seul moyen de lancer une boite sans avancer de fonds personnels (qui est pour moi la question essentielle de ce fil): avoir une idée suffisamment brillante pour que des gens vous suivent.

Mais je suis d’accord avec le reste: on peut heureusement encore créer des boites "normales".
J’aurais tendance à penser que c’est beaucoup plus difficile, prenant et risqué pour arriver à la rente que le salariat, mais oui, c’est une solution.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#13 23/02/2015 09h42 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   56 

Faith a écrit :

@mercators: la solution entrepreneuriale est sans doute effectivement une bonne voie vers la rente, mais ce n’est pas une voie facilement reproductible.

Tout comme les autres voies (investir en bourse et/ou dans l’immobilier) cela demande certaines compétences, du travail, de la discipline, et un peu de chance. Et il faut sans doute être encore plus passionné par ce qu’on fait. Encore que. Récemment j’écoutais une interview de J.M. Dumontet, un producteur qui a fait fortune dans la vente de pin’s. Il explique comment il a senti la vague et en a profité au bon moment. Mais lui-même n’a ni passion ni goût pour ces objets, pour lui c’était juste un business qui l’a rendu millionnaire en quelques mois.

Hors ligne

 

#14 23/02/2015 09h58 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   197 

J’ai monté mon entreprise avec un peu moins de 8.000 euros de capital, issus d’épargne antérieure.  Le secteur d’activité est tout sauf révolutionnaire ou lié aux nouvelles technologies, par contre je me suis situé de manière stratégique sur une niche où des avantages „intangibles“ m’ont permis de me singulariser. En 5-6 ans j’avais mis de côté de quoi arrêter de travailler en étant frugal (il faut préciser que la taxation des dividendes de sarl était beaucoup plus favorable pendant ma période d’épargne intense). C’était il y a déjà 4 ou 5 ans.
Difficile de dire si j’ai eu de la chance, si j’ai eu une vision forte et du talent, que j’ai juste été au bon endroit au bon moment ou si c’est un mélange de tout ça. En tout cas, ça a marché en partant de bases tout sauf exceptionnelles.

Hors ligne

 

#15 23/02/2015 10h00 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Administrateur
Réputation :   1307 

Newdeal2015 a écrit :

Quand j’écris "en partant de 0", je veux dire sans aide particulière, sans le revenu de la location d’un bien de famille, sans donation, sans héritage ou sans patrimoine familial, mais sur la seule base d’un salaire "normal".

NON

Newdeal2015 a écrit :

même en élaborant la plus fine des stratégies, la plus exigeante des disciplines ?

OUI

Quelque soit le chemin emprunté, ce qui est sûr c’est qu’il faut se bouger…

Travail "normal", salaire "normal", vie "normale" vous aurez une retraite normale.

Si vous vous formez, travaillez plus que les autres, dépensez moins que les autres, investissez plus que les autres, vous avez des chances de prendre votre retraite avant les autres : c’est aussi simple !

Hors ligne

 

#16 23/02/2015 10h20 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   37 

Je suis d’accord avec tout ce qui a été dis plus faut. Dans mon cas, le statut de vie de famille influe peu si ce n’est le temps qu’un bébé prend !

Sinon, nous avons travaillé depuis 5 ans avec ma femme et mis de côté de quoi acheter un appartement, et notre RP dans laquelle nous créons notre entreprise (Sàrl). La création d’entreprise et le travail sont pour nous les seuls moyens de s’en sortir. Travail et travail plus que les autres ! (cela amènera par contre des jalousies lors du succès mais qu’importe, ils n’avaient qu’à travailler et prendre un risque un jour ou l’autre).

Et nous ne sommes pas du tout innovants, mais sur un secteur porteur pour l’entreprise : le domaine de la petite enfance.

Evidemment il vaut mieux ne pas faire comme l’état et ne pas dépenser plus que ce que l’on gagne, sauf si la possibilité d’un ROI court / moyen terme très élevé existe.

Commencer petit et poursuivre ses objectifs stratégiques tout en vivant sa vie est pour nous le moyen d’y arriver à force de travail et en partant de 0 (voir négatif avec les prêts étudiants d’il y a 5 ans)

Hors ligne

 

#17 23/02/2015 10h31 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je sais que rentier ne veut pas forcément dire millionaire, mais je peux vous conseiller ce livre qui va donner de nombreuses statistiques sur les gens riches :

The Millionaire Next Door: The Surprising Secrets of America’s Wealthy

Pourquoi je fais ce parallèle ? Parce que contrairement à ce que les gens pensent l’héritage est loin d’être l’unique solution pour devenir riche et ce livre vous apporte de nombreux chiffres pour étayer cette thèse.

Il explique aussi comment un héritage peut rendre les gens dépendant. Par exemple des parents qui aident leurs enfants a acheter une maison plus grande que ce qu’ils auraient pu s’offrir. La plus grandes maisons va générer plus de dépenses (entretien, taxe…) que les salaires des enfants auront du mal à couvrir et ceux là auront donc besoin d’encore plus d’argent. C’est un cas simplifié mais cela permet de se rendre compte qu’un héritage peut être la source d’un problème quand le bénéficiaire n’est pas assez instruit pour savoir quoi en faire. C’est d’ailleurs pour cette raison je suppose qu’on assure une formation aux gagnants de la loterie.

Je suis convaincu qu’on peut arriver à faire quelque chose sans héritage si on s’en donne les moyens tout comme je suis convaincu également qu’il y a des gens a qui on peut transfuser de l’argent toute leur vie sans qu’ils arrivent a construire quelque chose par eux-même.

Pour en revenir au livre "The millionaire next door" il met parfaitement en lumière le principe que le plus important n’est pas le montant du salaire mais le montant que vous pouvez vous permettre de mettre de côté chaque mois (salaire - dépenses pour vivre). Beaucoup de hauts salaires ont un train de vie équivalent ce qui fait tendre cette soustraction vers 0.

Bonne journée,

Corth

Hors ligne

 

#18 23/02/2015 10h43 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   56 

InvestisseurHeureux a écrit :

Newdeal2015 a écrit :

Pensez-vous qu’on puisse légitimement espérer devenir rentier[…] sur la seule base d’un salaire "normal".

NON

En tout rigueur, si.
Avec un salaire "normal", on cotise "normalement" pendant 42 ans, on est alors rentier avec une retraite "normale".

Hors ligne

 

#19 23/02/2015 13h39 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Administrateur
Réputation :   1307 

sanbouddha a écrit :

avec une retraite "normale".

Certes, mais que sera une retraite "normale" dans 10 ans, 20 ans ou même 30 ans (pour moi qui en ai 35 ans) ?

Cf déjà à l’heure actuelle les pb de l’Agirc et on est même pas encore à plein dans le papy boom.

Hors ligne

 

#20 23/02/2015 13h56 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   37 

Ne révons pas, beaucoup d’entre nous qui seront en retraite dans 30 ans, la retraite telle qu’elle existe aujourd’hui n’existera plus.

Même si cette vision est pessimiste, nous allons droit vers un système où ceux qui auront prévu pour eux même auront quelque chose à la retraite…

Hors ligne

 

#21 23/02/2015 14h03 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   90 

en 2012, la retraite médiane était de 1288 € par mois

Source; DREES (MInistères des affaires sociales)

les projections étant mathématiquement défavorables, le point de départ est connu: 1288€
reste à connaitre le final


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne

 

#22 23/02/2015 14h32 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   12 

Pour apporter ma pierre à l’édifice, j’aurais tendance à dire, par des expériences autour de moi qui ne valent que la valeur qu’on vaut bien leur donner, que plus les gens gagnent d’argent, plus leurs dépenses augmentent : train de vie, obligations, charges, etc.
L’héritage est également souvent un fardeau que l’on traîne sans savoir comment le gérer, encore moins le faire fructifier.

Je reste persuadé que l’on peut partir de rien et être rentier, ou à défaut être mieux loti que la moyenne à une heure plus avancée, à condition de respecter les principes de base : épargne mensuelle conséquente et régulière, choix drastique des investissements en tout connaissance de cause, démarche entrepreneuriale et pas seulement une attitude de consommation d’un produit d’épargne, lecture assidu pour la veille économique et juridique, et formation personnelle continue.

Ne serait-ce qu’appliquer toute sa vie la différence entre le prix et la valeur, que ça soit pour un achat ou une vente au quotidien …

Tout un programme plutôt bien abordé sur ce forum smile

Hors ligne

 

#23 23/02/2015 15h05 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   

Je trouve vos réponses passionnantes, merci d’alimenter cette discussion.

Je suis très admiratif du parcours de ceux d’entre vous qui sont devenus rentiers sans aucun capital de départ. Je partage bien sûr l’idée que la régularité de la capacité d’épargne mensuelle est un prérequis, que la régularité de cette épargne l’est tout autant, et qu’il faut aussi distinguer la valeur du prix.

Ensuite, pour investir (en bourse comme en immobilier) ou pour se lancer dans l’entrepreneuriat, il faut de l’expertise, du flair, de la chance, du travail, de l’obstination et beaucoup de courage…

L’éducation aux finances personnelles et le degré d’aversion à la prise de risques qui en découle (j’ai le sentiment que plus on en sait, moins on a peur) entre alors probablement aussi en compte dans la faculté ou non à atteindre le statut de rentier par ces biais-là.


Parrain : BOURSORAMA ; HELLO BANK ; BFORBANK ; BOURSE DIRECT ; LINXEA ; MESPLACEMENTS.FR. Contact en MP.

Hors ligne

 

#24 23/02/2015 16h07 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   

Newdeal2015 a écrit :

Bonjour,

Pensez-vous qu’on puisse légitimement espérer devenir rentier en partant de 0, même en élaborant la plus fine des stratégies, la plus exigeante des disciplines ?
Quand j’écris "en partant de 0", je veux dire sans aide particulière, sans le revenu de la location d’un bien de famille, sans donation, sans héritage ou sans patrimoine familial, mais sur la seule base d’un salaire "normal".

Dieu merci il y a 1 000 cas pour devenir rentier en partant de rien même si Rentier veut tout dire et rien dire.
Par contre, comme vous l’avez dit, il faut plusieurs qualités :
Travailleur
Curieux
Bon en négo
Rigoureux
Chanceux aussi (même si la chance se provoque très souvent).

Et il y a de nombreuses pistes pour arriver à cela avec les qualités plus ou moins poussées évoquées ci-dessous :
-Monter son entreprise (très vaste)
-Via un salaire (très large aussi. Les footballeurs sont vite rentiers par exemple…)
-Via l’immobilier
-Via la "débrouillardise" (ex : en construsisant sa maison puis d’autres à louer par exemple, en trouvant un bien à acheter qu’on arriver à exploiter différement des autres et en n’en tirant une forte rentabilité,…)

Bref les pistes ne manquent pas mais rien ne viendra à vous sans effort avec moins que le facteur Chance soit énorme pour vous wink

Hors ligne

 

#25 27/02/2015 19h51 → Peut-on devenir rentier sans héritage ou aide familiale ? (donation, fiscalité, héritage, imposition, patrimoine, rentier, salaire)

Membre
Réputation :   44 

Newdeal2015 a écrit :

Pensez-vous qu’on puisse légitimement espérer devenir rentier en partant de 0

Bonsoir,

En partant de zéro et sans aide extérieure, cela signifie concrètement que votre parcours va surtout dépendre de vous, de vos choix de vie et de vos actions. 

Voir mon post sur cette file, car la question posée est assez similaire.

Regardez votre capacité d’épargne actuelle, faites une simulation sur plusieurs années. Fixez-vous des objectifs raisonnables et accessibles. Regardez objectivement quels sont les leviers sur lesquels vous pouvez agir. Vous pouvez en particulier, comme tout un chacun :
- Travailler, entreprendre pour générer des revenus.
- Faire des études, vous former, pour augmenter votre capacité de revenus, augmenter votre capital culturel.
- Epargner pour investir, réduire votre train de vie et vos dépenses pour augmenter votre capacité d’épargne.

Comme vous le voyez, il n’y a pas de formule magique mais vous aurez au moins la satisfaction de mériter pleinement le résultat de vos efforts.

Cordialement,

Eric

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech